Opale

Opale forum => La taverne => Discussion démarrée par: Le Zakhan noir le février 05, 2010, 11:09:02 am

Titre: Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 05, 2010, 11:09:02 am
Bon, eh, je trouve pas vraiment de sujet ciné avec la recherche, donc j'ouvre celui-ci et basta!

Allez, on va commencer fort avec une polémique  (Calzone et Merri, je vous attends, j'ai mis mon costume d'Obélix... d'ailleurs on me regarde bizarrement au taf)

Sherlock Holmes, de Guy Richie

Bon, nous l?avons vu hier.
Et c?était pas gagné d?avance, car la bande annonce te promet un film musclé avec des héros très décalés par rapport au mythe, un Holmes démystifié et donc propre à faire hurler les fans du personnage.

Puis je me suis dit : bon c?est Guy Richie quand même, Trainspotting, Snatch tout ça? Il a l?air d?assumer clairement sa vision vitaminée du bouzin, allez, go !

Eh bien globalement, je n?ai pas été déçu. S?il faut bien reconnaître un fil rouge un peu tordu et une propension à accumuler des scènes fortes sans forcément de liant entre elles, comme dans un Rubik?s cube géant, les scènes en question sont quand même remarquablement bien filmées.
La scène de l?abattoir est ma préférée? 

On peut hurler à la vue d?un Sherlock agile comme un félin et aux méthodes de combat tirées de Ken le Survivant, ainsi qu?en voyant Watson en super Robin aux côtés de son Batman  (remarquez, dans le livre, il est médecin militaire. Détail qu?a choisi de surmultiplier Guy Richie),  mais, comment dire, l?énergie qu?ils dégagent est communicative? puisque c?est assumé à l?avance, autant l?accepter et rentrer dans la logique du film. Il arrive quand même à évoquer tous les aspects connus du mythe : ?sens de l?observation quasi surnaturel, déguisement, drogues, chimie, etc?

Au passage, je trouve Robert Downing Jr très bon, et Jude Law est au diapason. A défaut de coller à la psychologie discrète des bouquins, ils ont une réelle présence ici.

L?enquête en elle-même sur les agissements satanistes de lord Blackwood est pas mal, sans plus. Il y a aura aussi la présence d?un mystérieux et inquiétant personnage qui préfigure une suite, et dont je n?ai pas besoin de vous révéler l?identité, vous avez certainement déjà deviné n?est-ce pas ?

Bon, je finirai en disant que j?ai bien aimé la musique aussi (Hans Zimmer je crois) et qu?il faut absolument le voir en VO, ne serait-ce que pour profiter de certains dialogues en français avec un personnage? qui m?a bien fait triper

PS : Le seul truc qui m?a vraiment fait chier, c?est  Holmes qui embrasse, qui est amoureux?  Ma limite de tolérance à l?outrage au mythe se trouve là.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 05, 2010, 11:26:25 am
note perso : éviter ce topic au maximum, pour pas gacher le visionnage de la semaine prochaiine
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 05, 2010, 11:29:51 am
note perso : éviter ce topic au maximum, pour pas gacher le visionnage de la semaine prochaiine

Oups, désolé, j'ai trop spoilé?  Il ne me semblait pas...
Mais si on rentre plus en détail, on utilisera la balise!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 05, 2010, 14:26:53 pm
holmes amoureux et holmes combattant, oui, c'est limite spoil (maintenant, je vais scotcher sur sa poitrine voir s'il a les mêmes cicatrices de Ken le survivant ^^)
mais sinon, pas de souci ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chop-vide-tonneaux le février 05, 2010, 15:09:32 pm
Bon et sinon tu veux te le refaire?
J'y suis alle ausis hier et c'etait pas mal du tout, quelques petits souci mais nous en parlerons plus tard pour eviter les spoil au combat de baf!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 05, 2010, 15:19:09 pm
Euh non, je me suis bien amusé, mais de là à me le refaire? c?est pas un Monty Python non plus, ni un Talisman

Bon, sinon, juste pour info, ce n?est pas un sujet « Sherlock Holmes » hein, c?est un sujet ciné en général, donc on peut croiser les films (mais pas les effluves)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 05, 2010, 15:41:41 pm
eh bien puisqu'on peut parler de divers films, qu'avez vous pensé d'avatar?
histoire de pas spoiler, je vais tenter les balises
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 05, 2010, 16:06:33 pm
eh bien puisqu'on peut parler de divers films, qu'avez vous pensé d'avatar?
histoire de pas spoiler, je vais tenter les balises
(cliquez pour montrer/cacher)
Moi j?y suis allé et j?ai en ai obtenu pile poil tout ce que j?en voulais : une claque visuelle  (Pandora est vraiment magnifique) et Sigourney Weaver. Pour le reste, tout est effectivement prédictible scène par scène, mais bon,  je m?en foutais un peu. C?est clairement Pocahontas chez les Navi?s mais on le sait d?emblée, le scénar est contenu dans la bande annonce
Donc merci Cameron pour ce spectacle haut en couleurs?
Mes scènes préférées :
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Alsimuth le février 05, 2010, 16:44:01 pm
eh bien puisqu'on peut parler de divers films, qu'avez vous pensé d'avatar?
histoire de pas spoiler, je vais tenter les balises
(cliquez pour montrer/cacher)

Mis à part des effets spéciaux (numériques) assez bien foutu (d'un autre côté je sais pas si on peut vraiment dire cela vu que la 3D cache les défauts...)
J'ai trouver ce film "minable" et ennuyeux à souhait
Désolé pour ceux qui ont aimé

(cliquez pour montrer/cacher)

Non, franchement, avoir payé 10?50 pour voir cette daube fallait vraiment que j'ai une excuse valable : revoir une "vieille" copine que j'avais perdu de vue voilà presque 10 ans ^^
Au faite, merci pour les vrai-fausses lunettes plastiques à 2?50 au passage. C'est vrai que c'est pas chère...  :thumbdown:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 05, 2010, 17:09:03 pm
Je crois qu'on a déjà fait le tour : Avatar c'est joli mais sinon aucun intérêt.

Pour ce qui es de Sherlock Holmes, on verra si j'ai du temps à perdre...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Azathoth le février 05, 2010, 19:23:37 pm
Avatar, c'est une putain de claque visuelle, à te faire vider, sur ton siège de velour rouge, les organes internes par l'anu.

La merditude des choses est un film qui remue pas mal aussi, bien rapeux.
Pour Sherlock Holmes, comme Calzone, si je ne sais pas trop quoi faire...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 05, 2010, 19:45:57 pm
Ah ouais c'est vrai que c'est bien La merditude des choses.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 05, 2010, 21:01:18 pm
ben moi, j'irais le voir (dans un mk2) puisque j'ai pris un abonnement de 5 films à l'occasion d'avatar (et direct 2 d'utilisées pour moi et la demoiselle). reste 3
3 films à trouver dans les quelques mois à venir
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le février 05, 2010, 22:22:56 pm
Allez, on va commencer fort avec une polémique  (Calzone et Merri, je vous attends, j'ai mis mon costume d'Obélix... d'ailleurs on me regarde bizarrement au taf)

Gné? Pourquoi moi? Je suis pas méchant comme Calzone, moi... Sérieux, je suis même plutôt bon public, en fait...

Bon, Avatar, c'est un peu nul, mais là, c'est objectif, quoi...  :face:
(oui oui, comme tout le monde, j'admets que c'est très joli. Mais une "claque visuelle"...? Euh... Une claque visuelle, c'est Fellini, par exemple... Une claque visuelle, ça suppose une putain d'originalité... Elle est où, l'originalité, là???
Mais oui, indiscutablement, c'est très joli.)

Sherlock Holmes, j'irai pas le voir parce que mon porte-monnaie me fait la gueule, mais sur le papier ça a l'air distrayant.

Juste un truc par rapport à ce que disait le Zakh sur les libertés par rapport au mythe:

1_ Un Holmes sportif, je ne sais pas jusqu'à quel point ça va dans le film, mais dans l'absolu, c'est pas une liberté. Dans un certain nombre de nouvelles, Watson nous montre un Holmes boxeur émérite, etc. C'est aussi un homme d'action, faut pas l'oublier...
2_ Holmes amoureux? Oui, là, bien sûr, c'est une hérésie, mais on est habitué, y a déjà eu pas mal de bouquins ou de films pour nous faire le coup (comme dans celui de , euh... Billy Wilder, je crois... où d'ailleurs une espèce de cantatrice essaie de lui mettre le grappin dessus, au début... et où il finit par se tirer d'affaire en prétendant être en couple avec Watson...) !

De toute manière, le seul Sherlock Holmes fidèle à l'esprit des bouquins, et le meilleur Sherlock Holmes pour l'éternité, c'est Jeremy Brett dans la série télé de la Granada! Non mais!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Melenkurion le février 05, 2010, 22:33:23 pm
Bah moi j'irais ce week-end, voir ce cabotin de Robert Downey Jr, il m'a fait une forte impression sur IronMan (fallait le faire prendre un ex-alcoolique pour incarner le seul perso de comics dont le point faible est l'alcool ^^)
Avatar, je ne sais pas comment j'ai fais, mais je n'y suis pas encore allé. Trouver 3h, c'est tendu. Je vais p'tet patienter dans mon canapé.
Pourtant, revoir l'acteur de Marcus dans T4 me tente...

Pour les prochaines sorties, je meurs d'impatience pour Toy Story 3  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Azathoth le février 06, 2010, 09:19:26 am
Allez, on va commencer fort avec une polémique  (Calzone et Merri, je vous attends, j'ai mis mon costume d'Obélix... d'ailleurs on me regarde bizarrement au taf)

Gné? Pourquoi moi? Je suis pas méchant comme Calzone, moi... Sérieux, je suis même plutôt bon public, en fait...

Bon, Avatar, c'est un peu nul, mais là, c'est objectif, quoi...  :face:
(oui oui, comme tout le monde, j'admets que c'est très joli. Mais une "claque visuelle"...? Euh... Une claque visuelle, c'est Fellini, par exemple... Une claque visuelle, ça suppose une putain d'originalité... Elle est où, l'originalité, là???
Mais oui, indiscutablement, c'est très joli.)
(...)

La putain d'originalité est bien présente, Cameron réussissant avec l'aide d'un support technique adéquate et sa qualité de (bon) réalisateur à simplement tourner le plus beau (esthétiquement) film jamais vu sur grand écran. L'immersion est totale, le rapport à l'image devient encore plus immersif qu'à l'habitude, le dialogue s'instaure entre le spectateur et celle-ci.
La force de caractère d'une réalisation, et souvent d'un réalisateur, donne bel et bien des claques visuelles. Là où Cameron légitime cette force, c'est dans le domaine de l'innovation.
Entrez dans le monde dit la tagline sur l'affiche. Bah ouais...On comprend parfaitement une fois le film vu (aurais-je pu écrire "Senti"?).

Citation de: Melenkurion
Bah moi j'irais ce week-end, voir ce cabotin de Robert Downey Jr, il m'a fait une forte impression sur IronMan (fallait le faire prendre un ex-alcoolique pour incarner le seul perso de comics dont le point faible est l'alcool)
(...)
Il faut surtout le voir dans Zodiac, si ce n'est pas déjà fait. Il sont excellents (Le film et l'acteur).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 06, 2010, 11:30:15 am
Citation de: Melenkurion
Bah moi j'irais ce week-end, voir ce cabotin de Robert Downey Jr, il m'a fait une forte impression sur IronMan (fallait le faire prendre un ex-alcoolique pour incarner le seul perso de comics dont le point faible est l'alcool)
(...)
Il faut surtout le voir dans Zodiac, si ce n'est pas déjà fait. Il sont excellents (Le film et l'acteur).

Et dans Tropic Thunder! Qu'est-ce qu'il m'a fait marrer fait ce con là-dedans!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 06, 2010, 12:11:28 pm
La putain d'originalité est bien présente, Cameron réussissant avec l'aide d'un support technique adéquate et sa qualité de (bon) réalisateur à simplement tourner le plus beau (esthétiquement) film jamais vu sur grand écran. L'immersion est totale, le rapport à l'image devient encore plus immersif qu'à l'habitude, le dialogue s'instaure entre le spectateur et celle-ci.
La force de caractère d'une réalisation, et souvent d'un réalisateur, donne bel et bien des claques visuelles. Là où Cameron légitime cette force, c'est dans le domaine de l'innovation.
Entrez dans le monde dit la tagline sur l'affiche. Bah ouais...On comprend parfaitement une fois le film vu (aurais-je pu écrire "Senti"?).

Pas tout à fait d'accord. Certes la 3D est magnifique, et c'est la première fois au ciné, mais on reste quand même dans une esthétique de jeux vidéos, avec des persos et des textures un peu trop lisses et des couleurs vives et des trucs lumineux un peu partout pour cacher les défauts. Alors oui, on a jamais vu plus beau en matière d'images de synthèses jusqu'à maintenant (et rien que pour ça ça vaut le coup d'aller le voir) mais si aujourd'hui sur grand écran on y croit, dans 5 ans ce sera dépassé techniquement et il ne restera plus que l'histoire et le scénario, qui, on est d'accord, ne peuvent que laisser froid le spectateur de plus de 14 ans (ça me rappelle un certain "chef d'?uvre" avec un bateau qui coule tiens...).


Quand aux supposées qualités de réalisateur de Cameron, je dirais qu'il faut savoir relativiser.

Titanic : Comme Avatar, de très beaux effets spéciaux à sa sortie. Aujourd'hui qui a envie de revoir cette merde ?

True Lies : Bon film d'action à la testostérone, quand j'avais 12 ans j'étais fan, m'enfin bon...

Terminator 1 et 2 : Même combat que pour True Lies, mais pour le coup avec une petite pointe d'originalité qui leur donnent un certain charme. Mes préférés de sa filmo. On reste toujours dans le blockbuster décérébré.

Abyss : Un film d'extraterrestres pour ménagères.

Alien 2 : Encore un blockbuster hard boiled.

Piranha 2 : Il me semble bien l'avoir vu mais j'ai du l'oublier dans l'heure qui suivait.


Et voilà on a fait le tour (ça passe vite mine de rien). Bref, mon avis c'est que les films de Cameron marchent bien à leur sortie parce qu'il mise tout sur les avancées technologiques du moment, tout en écrivant des scénars issus d'études de marché pour pouvoir toucher un max de public.


Sinon ce que j'appellerais "claque visuelle" au ciné ce serait plutôt Ghost in the shell 2, Sunshine, Le dracula de Maddin...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Azathoth le février 06, 2010, 13:04:47 pm
Terminator fait parti du panthéon des films d'action, le 2 étant pour moi un concentré de bonnes idées à la sauce Schwarzi. Le T1000 est certainement l'ennemi qui m'a le plus terrifié dans ma jeunesse (et encore aujourd'hui, il fait parti de mon petit panthéon des bad guys à ne pas rencontrer à la sortie de l'épicerie du coin à 1h04 du mat'.)

Quant à Aliens, une fois qu'on a vu le director's cut, pas grand chose à dire que "merci". LE film d'action-horrifique qui doit faire date. Rien, à jeter (pas même l'histoire de la petite!).

True Lies, j'ai apprécié, aussi, sans plus. Funky.

Pour le reste de sa filmo, je te suis plus ou moins. Il faudrait que je rematte Titanique pour m'en faire une idée neuve...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Melenkurion le février 06, 2010, 18:47:07 pm
Remater Titaniq(ue) ?
Si t'as 3 heures à tuer, prépares un JDR pour ta bande au lieu de revoir cette daube (1).

Sinon, ouais, les Terminator 1 et 2 sont très novateurs. Le 1 pour l'histoire et le 2 pour le T1000.
Le 1er a qd même révolutionné le ciné d'action car, sauf erreur de ma part (2), c'est à partir de là qu'on a commencé à faire des méchants plus forts ou plus charismatiques que le gentil. Prenons Nickolson dans le 1er Batman, par exemple... Dans l'Arme Fatale 1, Mel Gibson ne risquait rien, il avait la plus grosse... euh, le plus gros flingue.
Idem pour Charles Bronson ou Clint Eastwood en inspecteur Harry, ils cabotinaient seuls et les méchants se faisaient déchirer. Bruce Willis en plus, leur rajoutait une vanne pour leur foutre la honte :p

1 : Qd je dis daube, il ne s'agit que de mon point de vue, hein, on est d'accord.
2 : Je ne sais plus trop si Dark Vador est né avant Terminator.

Vous trouverez surement d'autres méchants notoires (Alan Rickman dans Robin des Bois... Le dernier mémorable Heath Ledger en Joker dans Dark Knight)
En tout cas, d'après moi, Terminator est le premier méchant remarquable d'un film à gd succès.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Alsimuth le février 07, 2010, 05:01:28 am

Pas tout à fait d'accord. Certes la 3D est magnifique, et c'est la première fois au ciné, mais on reste quand même dans une esthétique de jeux vidéos, avec des persos et des textures un peu trop lisses et des couleurs vives et des trucs lumineux un peu partout pour cacher les défauts. Alors oui, on a jamais vu plus beau en matière d'images de synthèses jusqu'à maintenant (et rien que pour ça ça vaut le coup d'aller le voir) mais si aujourd'hui sur grand écran on y croit, dans 5 ans ce sera dépassé techniquement et il ne restera plus que l'histoire et le scénario, qui, on est d'accord, ne peuvent que laisser froid le spectateur de plus de 14 ans (ça me rappelle un certain "chef d'?uvre" avec un bateau qui coule tiens...).

Quand aux supposées qualités de réalisateur de Cameron, je dirais qu'il faut savoir relativiser.

Titanic : Comme Avatar, de très beaux effets spéciaux à sa sortie. Aujourd'hui qui a envie de revoir cette merde ?

True Lies : Bon film d'action à la testostérone, quand j'avais 12 ans j'étais fan, m'enfin bon...

Terminator 1 et 2 : Même combat que pour True Lies, mais pour le coup avec une petite pointe d'originalité qui leur donnent un certain charme. Mes préférés de sa filmo. On reste toujours dans le blockbuster décérébré.

Abyss : Un film d'extraterrestres pour ménagères.

Alien 2 : Encore un blockbuster hard boiled.

Piranha 2 : Il me semble bien l'avoir vu mais j'ai du l'oublier dans l'heure qui suivait.


Et voilà on a fait le tour (ça passe vite mine de rien). Bref, mon avis c'est que les films de Cameron marchent bien à leur sortie parce qu'il mise tout sur les avancées technologiques du moment, tout en écrivant des scénars issus d'études de marché pour pouvoir toucher un max de public.


Sinon ce que j'appellerais "claque visuelle" au ciné ce serait plutôt Ghost in the shell 2, Sunshine, Le dracula de Maddin...

Pareille mais en pire :

Titanic : pas vu, pas pris... Et oui, je l'ai pas vu, je n'ai pas envie de le voir et non je ne le verrais pas. J'ai déjà vu l'ancien film, il était excellent. J'ai adoré ce film/documentaire. Désolé mais maintenant que je sais que le bateau coule plus envie de le voir   ;D

True Lies : ou JOIE de la parodie Amerloc comme ils savent bien faire. On a eu le droit au remake de "3 hommes et un couffin", "Un indien dans la ville", "les visiteurs" et là il s'agit de "La Totale"... Alors, les ricains se foutent de notre gueule lorsque l'on double leur film mais eux, ils font pires !! (et ce dans tous les sens du terme !)  :thumbdown: <--- c'est dommage, il n'y a pas de smiley qui gerbe

Terminator 1&2 : cool mais l'histoire ne vol pas haut effectivement. Ca reste quand même de bons films... pour l'époque.

Abyss : beuhaaaarghh ?!! Euh, personnellement : long, chiant, pourri et chiant à mourrir tellement que c'est long et chiant... Graphiquement ? bah, chiant pourri, long et long à mo...

Alien 2 : mouerf, pas mieux... Le concept était déjà trouver avec le 1, il a juste renouveler une réussite déjà existante. (j'ai préféré, largement, celui de Ridley Scott quand même...)

Piranha 2 : pas vu, et toujours pas pris ^^ Euh, c'est comme Anaconda ? ou encore comme "Mygales" ? Ca doit voler 'achement haut le scénar.... enfin j'imagine

Je suis entièrement d'accord avec ton raisonnement Calzonne. Je pense aussi qu'il s'agit là d'un "réalisateur-cobaye" des nouvelles technologies...

La claque visuelle, je dirais : Ghost In The Shell "1" (anime), Starwars 456 (facile aussi ^^), Appleseed (anime), Sin City, Renaissance 2054, Matrix (hé ho Bullet-Time effect quoi qu'on en dise hein), les ?uvres d'Akira Kurosawa (quand ça coupe-coupe c'est mortel <-- c'est le cas de le dire), Avalon (l'effet graphique vieux film est sympathique est innovant) et Roger Rabbit (bah quoi ? D.A. + film sur un même écran = claque visuelle)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chams5555 le février 07, 2010, 10:59:58 am
Matrix (hé ho Bullet-Time effect quoi qu'on en dise hein),

En fait, et contrairement à la croyance populaire, le Bullet time n'est pas une création des frères Wachowski mais de Michel Gondry (certainement un des réalisateurs les plus novateurs!!) qui l'a utilisé pour la première fois dans une pub pour smirnoff http://www.youtube.com/watch?v=3SdlAXq45VY
Matrix n'a fait que repiqué l'effet et s'en est plus ou moins attribué la paternité :twisted:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 07, 2010, 13:25:12 pm
En fait la nouveauté dans Matrix a été de faire le bullet time en mouvement. Effectivement cette technique avait déjà été utilisée avant (pas seulement dans cette pub mais aussi dans un clip des rolling stones il me semble) mais il s'agissait juste d'images fixes faites avec des appareils photos disposés autour de la scène. Dans Matrix ils ont fait pareil mais avec des caméras, ce qui est beaucoup plus compliqué.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chams5555 le février 07, 2010, 13:52:32 pm
(pas seulement dans cette pub mais aussi dans un clip des rolling stones il me semble)

 Effectivement "like a rolling stone" clip réalisé par...Gondry :face:

. Dans Matrix ils ont fait pareil mais avec des caméras, ce qui est beaucoup plus compliqué.

En fait il n'utilise cette technique avancée que dans matrix reloaded et revolutions.
Dans le 1er opus la technique est photographique, ce qui n'a pas empêcher les gens d'appeler ca "l'effet matrix"  :evil:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Alsimuth le février 07, 2010, 15:56:56 pm
Mouais, quand j'ai choisi Matrix pour l'effet Bullet-Time (en autre), il est bien évident que je savais que ce n'était en aucun cas les frérots qui l'avaient inventé.
En revanche, une pub c'est une vidéo de courte durée, un clip idem.
Matrix utilise cette "technologie" dans un long métrage quand même. Les effets sont beaucoup plus spectaculaires.

Puis de toute façon, le fait d'utiliser une technique déjà existante n'empêche pas le film d'être époustouflant et de s'en prendre plein la face !
(comme dit Homer S. : "protèg'tes yeux, protèg'tes yeux  :mdr:)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Melenkurion le février 07, 2010, 19:11:33 pm
Je rebondis sur les évocations à Matrix.
Je crois qu'au delà des effets visuels, l'effet novateur tenait aussi à la découverte que tout est faux.
Les Wachoswki se sont magnés de le sortir au ciné car un autre film avait déjà utilisé ce concept (se nourrir de vos pensées).
Réalisé quelques mois plus tot, Dark City d'Alex Proyas... avec notamment la sublime Jennifer Connely (rhaah lovely)

En fait, pour la petite histoire donc, en se magnant Matrix est sorti sur les grands écrans avant Dark City. Matrix ayant raflé toute l'attention, DarkCity est passé inaperçu, quasiment relégué au triste statut de "Direct To Vidéoclub".

Je ne sais plus si c'est dans l'Ecran Fantastique que j'ai lu ces infos...  pour avoir vu les 2 films, je préfère clairement Dark City (pas que pour l'héroine citée plus haut  :face:)
Ce qui m'a désolé dans Matrix, c'est le ratissage large pour aller mettre du kung-fu mode Jet Li pour traduire des combats de force de volonté.

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 10, 2010, 09:56:41 am
bon, bah moi, j'ai été le voir, ce sherlock holmes
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 12, 2010, 10:04:12 am
Hier nous avons vu Gainsbourg, vie héroïque

Gainsbourg, une vie héroïque

Johan Sfar, nous prévient dès l?affiche : il s?agit d?un conte.  Exerçant son « droit d?inventaire » sur la vie et l??uvre du personnage, il nous raconte une histoire prenante, colorée, tragi-comique dans laquelle le spectateur est happé pour ne pas plus en sortir avant la fin, même si, pour notre génération, la seconde moitié du film est moins mystérieuse puisque collant à nos souvenirs. (la polémique Marseillaise, les parachutistes à Strasbourg, la vente aux enchères, tout ça)

On retrouve l?esthétique de ses BD, ne serait-ce qu?à travers les dessins qu?il nous propose, et aussi de son Guinsbar aux yeux fluorescents aux accents gollumesques et que n?aurait pas renié un Guillermo del Toro

Les acteurs sont assez bluffants, Elmosnino, Katerine (qui joue un Boris Vian truculent pour une de mes scènes préférées du film), et Casta, même si j?avais parfois l?impression qu?elle en faisait un poil trop. Mais bon, mes yeux lui ont pardonné !

Je sais pas où ils ont trouvé la petite Charlotte, mais la ressemblance est bluffante !


Bref,  un très beau conte à voir et à revoir


Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 12, 2010, 10:08:22 am
Ça me fait toujours bizarre de me dire que johan sfar aie pu faire ce film, lui que j?ai vu masteriser une partie de jdr à 200 joueurs (dont moi), déguisé en grogro
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le février 12, 2010, 11:43:10 am
Les gars, c'est Joann Sfar, scrogneugneu...!

Grom>> La partie à 200 joueurs, c'était la fameuse partie pour l'anniversaire de Donjon?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 12, 2010, 12:07:12 pm
Grom>> La partie à 200 joueurs, c'était la fameuse partie pour l'anniversaire de Donjon?
oui, celle là même
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le février 12, 2010, 12:17:03 pm
déguisé en grogro

En gros quoi?  :?:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 12, 2010, 12:24:56 pm
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le février 12, 2010, 15:24:37 pm

Alors oui, on a jamais vu plus beau en matière d'images de synthèses jusqu'à maintenant (et rien que pour ça ça vaut le coup d'aller le voir) mais si aujourd'hui sur grand écran on y croit, dans 5 ans ce sera dépassé techniquement et il ne restera plus que l'histoire et le scénario, qui, on est d'accord, ne peuvent que laisser froid le spectateur de plus de 14 ans (ça me rappelle un certain "chef d'?uvre" avec un bateau qui coule tiens...).


Je ne suis pas d'accord! Dans 5 ans, je me rappellerai encore du fameux "Colonel"! En tout cas, il n'est pas près de sortir de ma liste de grands méchants intuables à coller aux fesses des PJ...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Yaourt qui parle le février 12, 2010, 15:41:57 pm
Alors oui, on a jamais vu plus beau en matière d'images de synthèses jusqu'à maintenant (et rien que pour ça ça vaut le coup d'aller le voir) mais si aujourd'hui sur grand écran on y croit, dans 5 ans ce sera dépassé techniquement et il ne restera plus que l'histoire et le scénario, qui, on est d'accord, ne peuvent que laisser froid le spectateur de plus de 14 ans (ça me rappelle un certain "chef d'?uvre" avec un bateau qui coule tiens...).


Je ne suis pas d'accord! Dans 5 ans, je me rappellerai encore du fameux "Colonel"! En tout cas, il n'est pas près de sortir de ma liste de grands méchants intuables à coller aux fesses des PJ...
[/quote]

Le colonel est un des seuls personnages non-3d-ifiés et dont les cascades aient été faites par un être humain.

D'autre part, si l'acteur derrière le colonel est flamboyant à souhait, il me semble que Calzone mentionne "l'histoire et le scénario", qui sont honnêtement résumables en trois lignes d'une platitude effroyable.

Comme me le disait Loris, "c'est un mélange entre Pocahontas et Danse avec les loups, en moins bien".

De fait, je pense (comme Calzone, apparemment) qu'il faut prendre le film pour ce qu'il est : un blockbuster coloré au marketing inoubliable.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le février 12, 2010, 16:00:31 pm
Comme me le disait Loris, "c'est un mélange entre Pocahontas et Danse avec les loups, en moins bien".

C'est vrai, je suis déçu que le colonel ne chante pas dans le film. Je l'aurais bien vu en duo avec le héros dans la scène finale où l'hélicoptère géant par bombarder les Nävis:

(Le colonnel au micro, dans l'hélicoptère)
"Ici papa dragon,
Fonçons vers l'horizon,
Nous portons la mort et la destruction..."  :2D:

(Le héros sur son Tauruk)
... les Nävis comptent sur moi!  :confused:

(Le colonnel au micro, dans l'hélicoptère)
"Frappons à coup de trique,
Ces grands stroumphs faméliques,
Au son de nos chansons patriotiques...  :nyark:

(Le héros sur son Tauruk)
... je ne les decevrai pas!  :teuteute:

Sinon blague à part, j'ai lu le témoignage d'un internaute qui disait:
"J'ai été tellement bouleversé à l'idée que je ne pourrais jamais vivre parmi les Nävis, qu'un moment j'ai hésité à me suicider en espérant que mon esprit flotterait vers une planète à l'image de Pandora."
Ca m'a donné envie de distribuer des coups de pied aux fesses. Vu que ce film est une métaphore de ce qu'on a fait vivre (et continue à faire subir) aux indiens d'Amazonie et d'ailleurs, c'est pas si difficile que ça de prendre un pagne et d'aller se perdre au milieu de la forêt dense. En plus, ça ferait un abruti de moins sur la toile...  :face:
 
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 18, 2010, 09:58:46 am
Percy Jackson
La miss m?avait traîné au Livre d?Eli, je me suis vengé en lui infligeant ce navet qu?elle voyait venir grosse comme une patate. Moi aussi d?ailleurs, mais que voulez-vous, dès que j?entends des mots comme « Poséidon », « Minotaure », « Perséphone » etc. je perds toute volonté ou esprit critique. Enfin, au début.
Parce qu?en sortant du film, on le retrouve vite l?esprit critique.


BON, IL FAUT QUE LE MONDE SACHE, PUISSE SE PREMUNIR CONTRE CE GENRE DE FILMS, DONC CE QUI SUIT CONTIENT DE GROS MORCEAUX DE SPOILS MEME PAS CACHES. NE LISEZ PAS SI VOUS VOULEZ LE VOIR...

Malgré des acteurs honorables comme Sean Bean, Uma Thurman, voire Pierce Brosnan, qui doivent visiblement crever de faim, le film n?est qu?une looooongue descente aux Enfers.

Bon, allez le seul truc potable : les monstres mythologiques qui parsèment le film. C?est pas top, mais tellement mieux que le reste !

Déjà, son défaut majeur, immense, impardonnable, c?est le syndrome « Benjamin Gates ». Après le « tous les secrets des templiers et du monde sont aux USA », nous avons droit ici à « l?Olympe, le royaume d?Hadès, le repaire de la Méduse, le camp des demi-dieux ( !!! j?y reviens), tout ça se situe bien entendu aux USA !! Ne me dites pas que vous ne saviez pas qu?il existait un réplique grandeur nature du Parthénon à Nashville ?
Je m?incline en général devant les parti pris assumés mais là je peux pas? c?est au-dessus des mes forces

Bon, le héros, sorte de sous Harry Potter dislexique, fait un poil tâche mais beaucoup moins que son pote le satyre hip-pop qui ne vénère pas le dieu Pan mais Eddis Murphyclès (dans sa mauvaise période)

Le camp d?entraînement où sont regroupés tous les demi-dieux est à pleurer : la pire pub possible pour les GN avec les bleus et les rouges qui se défoncent la gueule en hurlant à coups de glaive. Au secours?
Parmi ces demi-dieux, il y a la fille d?Athéna, à la sagesse d?un verrat et au sens de la stratégie d?un pigeon mort qui accompagne le héros dans ses aventures ridicules
Alors oui, c?est comme ça, les demi-dieux ne sont plus les seuls fruits des dieux venus engrosser des humaines, les déesses aussi s?y mettent. Ca doit être sympa l?accouchement. Bon, Aphrodite à la limite, je peux comprendre , mais Athéna ?.. manquerait plus qu?une fille illégitime d?Héra, déesse du mariage tiens

Quant à la foudre volée (comme ça en claquant des doigts?), elle est censée être l?arme ultime incontrable, la dissuasion absolue? et le méchant qui la contrôle se fait quand même dégager par une pauvre vague, c?était bien la peine de s?énerver pour ça tiens?

Bon, et le pire, ce sont les dieux eux-mêmes : Zeus est mièvre, mais c?est le meilleur ! Hadès est vaguement rigolo en démon puis en croisement entre Alice Cooper et José Garcia mais se fait enfler comme une bouse.
Quant à Poséidon? le voir limite pleurer devant son fils dans un dialogue ahurissant à la fin à base de : « désolé, mon fils, je suis vraiment un salaud de t?avoir abandonné toi et ta mère ? me pardonneras-tu un jour ? » et l?autre mioche qui lui reproche plein de trucs !!!!!
Non, mais eh oh, un coup de trident dans le cul et tu vas réviser ton encyclopédie des poissons petit merdeux ! Même Jar Jar Binks me fait plus penser au vrai Poséidon que cette nouille-là (joué par l?acteur principal de la série Rome je crois)

Vous êtes toujours pas convaincus : alors voici le coup de grâce pour les footeux : le méchant ressemble à Benoît Pedretti, si si ! Même en tant qu?Auxerrois, ça m?a fait zarb
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 18, 2010, 10:16:08 am
j'imagine que la pauvreté de ces gros morceaux de spoil doit être assez représentatif de la pauvreté du scénar, de l'intrigue haletante?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le février 18, 2010, 11:00:08 am
Hadès est vaguement rigolo en démon puis en croisement entre Alice Cooper et José Garcia

Oh putain, tu m'as tué là!!  :lol: :lol: :lol:

Sinon, moi j'ai vu Black Dynamite hier et je dis : voilà de la parodie intelligente, très drôle mais faite dans la connaissance et le respect de l'oeuvre originale (Shaft, Sweet Sweetback's Badass Song et la blaxploitation (http://fr.wikipedia.org/wiki/Blaxploitation) en général). Chaudement recommandé si on aime le cinéma gentiment décalé et qu'on veut passer deux heures groovy.

Du coup, hop, changement d'avatar!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 18, 2010, 11:21:25 am
Percy Jackson

Tu tires sur le corbillard là quand même...



Moi j'ai été voir La Horde (2 fois...) : Très sympa si on aime le genre. De cools scènes de baston contre les zombies, une bonne mise en scène qui donne un côté très réaliste au truc, des répliques marrantes, un côté série z a priori assumé. Si vous avez aimé Frontière(s) n'hésitez pas.

Ninja assassin : Sympa aussi. Un scénar à chier mais du gros gore qui tâche et du kung fu (pour un public assez ciblé là aussi...).

Wolfman : Une bonne surprise. Comme on pouvait le prévoir au vu de la bande annonce, le scénar est un peu mou et manque d'ambition, mais l'atmosphère de film d'horreur gothique est très bien rendue et les acteurs plutôt bons. Benicio del Toro en loup garou et Hugo Weaving en inspecteur de Scotland Yard sont même carrément excellents. En plus il y a un peu de gore, pour ceux qui ont besoin de leur dose.

Black dynamite : Pas grand chose à rajouter à ce qu'a dit Nobla, si ce n'est un petit bémol : je trouve que le film ne se tient pas très bien sur la longueur et qu'on a un peu l'impression d'assister à une suite de scketches. Ceci dit ça reste bien fun.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le février 18, 2010, 12:29:50 pm
Percy Jackson
La miss m?avait traîné au Livre d?Eli, je me suis vengé en lui infligeant ce navet qu?elle voyait venir grosse comme une patate.

Vous avez une relation curieuse.
Par ailleurs, je te ferai remarquer que ta phrase, telle que tu l'as rédigée, laisse entendre que c'est Mando qui est grosse comme une patate... :roll:

Citer
voulez-vous, dès que j?entends des mots comme « Poséidon », « Minotaure », « Perséphone » etc. je perds toute volonté ou esprit critique.

C'est marrant, d'ailleurs, ça m'a fait me demander... est-ce qu'on connaît un seul bon film tiré de la mythologie (ou de l'épopée) grecque? Je veux dire: pas un nanar réjouissant, mais un bon film?
Moi, j'avoue, j'aime bien les vieux trucs avec les effets spéciaux de Ray Harryhausen - essentiellement à cause des dits effets spéciaux, que je trouve vraiment poétiques - mais bon, les films en eux-mêmes restent assez kitsch...
Non, sérieux, vous en voyez? Pourtant, me dites pas qu'avec les voyages d'Ulysse, on pourrait pas faire un truc excellent (qui a dit Ulysse 31...?)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 18, 2010, 12:52:01 pm
Bonne question, mioche je regardais énormément de péplum/mythologie en tout genre et j'étais fan du Choc des Titans. Mais je pense que c'est plus du au fait que j'étais gamin, faudrait que je le revois, tiens.

Mais c'est vrai que, là... je ne vois pas trop de films sur la mythologie grecque qui soit objectivement bon... des péplum oui, mais mythologique... :hein:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le février 18, 2010, 13:28:03 pm
Puisque Merriman étend le champ des possibles à l'épopée, je continue à penser que le Troie de Wolfgang Petersen avec Brad Pitt et Eric Bana défonce tout, et qu'il s'est fait injustement réduire en miette par la critique.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 18, 2010, 13:58:06 pm
Percy Jackson
La miss m?avait traîné au Livre d?Eli, je me suis vengé en lui infligeant ce navet qu?elle voyait venir grosse comme une patate.

Vous avez une relation curieuse.
Par ailleurs, je te ferai remarquer que ta phrase, telle que tu l'as rédigée, laisse entendre que c'est Mando qui est grosse comme une patate... :roll:

Oui il y a erreur sur le genre, mais cela débouche sur une phrase erronée, non interprétable autrement car en français la présence ou l'absence de virgule compte, et il en faudrait une pour que patate puisse être le qualificatif de "la miss"




Citer
Non, sérieux, vous en voyez? Pourtant, me dites pas qu'avec les voyages d'Ulysse, on pourrait pas faire un truc excellent (qui a dit Ulysse 31...?)

Tout est dit là
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le février 18, 2010, 14:28:59 pm
Bon pour revenir rapidement sur James Cameron :

Il débarque quand même par la grande porte avec Terminator, à l'époque le film le plus cher de l'Histoire.
Faudrait quand même pas craché sur la bonne soupe, Terminator est tout bonnement excellentissime.
Si aujourd'hui l'aspect visuel à prit du kitch, le scénars n'a pas prit une ride.

Il remettra le couvert avec Terminator 2, nouveau film le plus cher de l'Histoire et nouvelle claque. Ca se pose là.

Abysse et Alien sont quand même de bon film, True lies un remake qui marche pas trop mal quand même.

Puis on remet le couvert avec Titanic ... encore le film le plus cher de l'Histoire à son époque. Et on est loin du navet quand même, même si on aime pas.

Et puis ... Ah bah tiens, encore le film le plus cher de l'Histoire : Avatar. Le scénars est à chier, c'est du prédigéré mais bon, c'est beau.

Donc ouais ... Cameron est l'un des meilleurs réalisateurs du monde quand même, on ne voit pas beaucoup de merde signé Cameron.



Pour les films, dernièrement je suis allez voir Percy Jackson ...
Bon ... C'est bien pourri, mais ça permettra aux djeunz de connaître un peu leur mythologie *tousse*

Et hier je suis aller voir From Paris with Love avec Travolta.
Franchement je me suis bien marré.
C'est gentillet, ça se regarde comme un téléfilm. Si vous êtes en illimité et savez pas quoi faire, allez y ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le février 18, 2010, 14:52:23 pm
Oui il y a erreur sur le genre, mais cela débouche sur une phrase erronée, non interprétable autrement car en français la présence ou l'absence de virgule compte, et il en faudrait une pour que patate puisse être le qualificatif de "la miss"

Hu hu... Te voilà en mode tout sérieux... ^^
(mais bon, tu as raison sur le fond, bien entendu...)

K'>> pas de polémique de ma part, mais là, j'avoue que ta défense de Cameron me convainc pas du tout. Tu nous dis:

Bon pour revenir rapidement sur James Cameron :

(...) Terminator est tout bonnement excellentissime.
(...) Terminator 2, nouveau film le plus cher de l'Histoire et nouvelle claque. Ca se pose là.

Abysse et Alien sont quand même de bon film, (...)

 Titanic ... (...) on est loin du navet quand même, même si on aime pas.

Ben moi, avec tout ça, je sais toujours pas en quoi c'est si bien... (et oui, j'avoue: personnellement, je considère Cameron comme un réalisateur moyen).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le février 18, 2010, 15:37:36 pm
Après vérification, c'est bien ce qu'il me semblait "Percy Jackson" est l'adaptation d'un bouquin pour YA qui surfe visiblement sur le succès des adaptation de Twilight pour refourguer aux ados en manque entre deux films leur dose  :roll:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 18, 2010, 15:40:28 pm
Pour YA ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 18, 2010, 15:45:07 pm
elle s'adressait sans doute à Merriman:  YA = Youngs Adults
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le février 18, 2010, 15:49:22 pm
Ou à Chewba : YA = Yéti Amical
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le février 18, 2010, 15:52:17 pm
Et le bon point va à Zakhan! en effet pardon pour Young Adults ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le février 18, 2010, 15:52:35 pm
une abréviation de yaoi   oO ??
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le février 18, 2010, 16:42:28 pm
une abréviation de yaoi   oO ??

Mais clair, avec un Twilight qui met en scène de beaux vampires androgynes et des loups garous imberbes au torse huilé, qu'attendre de plus?

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Sheltem le février 18, 2010, 16:58:55 pm
Moi j'ai été voir La Horde (2 fois...) : Très sympa si on aime le genre. De cools scènes de baston contre les zombies, une bonne mise en scène qui donne un côté très réaliste au truc, des répliques marrantes, un côté série z a priori assumé. Si vous avez aimé Frontière(s) n'hésitez pas.

Alors là je comprends pas. Je suis allé voir et wouaaaaah... au bout de 5 minutes de films je me demandais déjà qu'est ce que je faisais là.
Bon je spoil un peu mais pas violemment non plus. En même temps ya pas grand chose à spoiler.

Un jeu d'acteur fantastique: ils sont absolument tous dans le même registre "gros dur qui a trop la haine", à tel point que j'étais totalement incapable de me souvenir qui était qui tant leur jeu était plein de caractère. Le seul qui tire à peu près son épingle du jeu c'est le "vieux fou" qui à son apparition apporte un peu de souffle au film pour ceux qui ne s'étaient pas encore endormis.

Mais le top du top dans ce film c'est la réalisation... Comment donner une impression de "ya trop de l'action de ouf dans mon film"? C'est simple, on prend la caméra à l'épaule et on l'agite dans tous les sens, vive le gerbotron! Pour varier un peu les plaisirs parfois on utilise la technique vidéo-clip, genre on prend deux angles de caméra différents et on switch de l'un à l'autre tous les quarts de secondes (même si les acteurs font pas la même tête entre les deux prises). Le pire c'est que même avec tout ça, c'est mou.

Aussi de temps en temps parce qu'on a un super logiciel de traitement vidéo on va mettre des petits effets spéciaux qui n'ont rien à faire là, genre un dédoublement de l'image comme quand t'as trop bu pour faire flipper parce que le zombie il est trop méchant, ou une accélération foireuse pour faire genre que le zombie il court super vite, trop la classe. Dans les effets spéciaux, comptez aussi sur les gerbes de sang qui semblent avoir été dessinées sous paint.

Je passe aussi sur le script absolument génial, le scénariste devait être surdoué ou a écrit le film en 5 minutes chrono. Bon on va pas se poser la question d'où les zombies viennent, d'ailleurs le premier zombie que l'on voit était un mort enfermé tout seul dans une pièce, on sait pas trop comment il a été contaminé, pas grave. Par contre comme c'est le premier il va sortir en hurlant comme un lion, puis les protagonistes vont lui tirer dessus pendant un quart d'heure (vive les scènes chiantes interminables) avant de se dire que viser la tête ça pourrait être sympa... Pour mettre un peu d'action à un moment on va caser une longue scène de combat contre les zombies à mains nues... Hé, faut rentabiliser l'idée, à peine la scène est terminée qu'on passe à une scène identique avec un autre personnage! Cela dit mon moment préféré reste le coup du mec qui mitraille du zombie debout sur une voiture pendant un quart d'heure (encore une scène interminable...), et c'est seulement après que les zombies se disent "tiens et si on arrêtait d'agiter les bras bêtement autour de la voiture en se faisant tirer dessus et qu'on montait sur la voiture?".

Autant à la base je suis pas fondamentalement contre les séries Z, autant là c'est tellement nul que c'est même pas drôle... d'autant plus qu'à première vue j'ai l'impression que le film se prend vachement au sérieux.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Alsimuth le février 18, 2010, 19:11:27 pm
La Horde

Synopsis : "Au Nord de Paris. Décidé à venger la mort d'un des leurs, un groupe de policiers prend d'assaut une tour HLM, dans laquelle s'est barricadée une bande de gangsters, et se retrouve sans le savoir confronté à une horde de zombies. Flics et malfrats n'auront d'autre solution qu'unir leurs forces pour venir à bout de ces êtres terrifiants... "

J'ai pas été (encore été) voir ce film et je sais pas si j'irais, mais ce que je note en tous cas, vis-à-vis de ce résumé, c'est qu'on a l'impression que le réalisateur a voulu faire une métaphore (met-la moi mais bien fort) aux cités ghettos.

De plus, le fait que des flics soient obligés de s'accoupler... euh, pardon, je voulais dire de s'unir avec des malfrats, n'est pas sans rappeler "Nid de Guêpes"...
Comme quoi, si ils voulaient vraiment faire un clin d'?il, ils auraient pu appeler leur film : Nid de Zombies.
Avec un peu de chance, Luc Besson aurait pu les aider ainsi que la Rémy Julienne Team ^^
Puis en plus, j'aurais bien vu Naceri en zombie  :face: (le comiqu... euh comédien hein, pas le footballeur... quoi que...).

Mais je tiens quand même à demander à ceux qui ont vu le film : Mais que fait la police ?!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: graskor le février 18, 2010, 23:35:24 pm
Allez voir "Bienvenue à Zombieland" , c'est un film de série archi-Z totalement assumé dont Brain Soda pourrait largement s'inspirer qui m'a fait rire tout le long.
Honnêtement, la Horde, ça ne me dis trop rien...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le février 19, 2010, 07:42:10 am
Zombieland était très bien (http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=3204.0)  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 19, 2010, 11:39:39 am
Un jeu d'acteur fantastique: ils sont absolument tous dans le même registre "gros dur qui a trop la haine"

Bah c'est hard-boiled quoi, ça fait partie du charme du truc.


Je passe aussi sur le script absolument génial, le scénariste devait être surdoué ou a écrit le film en 5 minutes chrono.

C'est un film de zombies...

"tiens et si on arrêtait d'agiter les bras bêtement autour de la voiture en se faisant tirer dessus et qu'on montait sur la voiture?".

Même remarque, tu cherches du réalisme et un scénar fouillé dans un film de zombies, normal que tu sois déçu. Mais si on regarde ça avec un peu de recul, ces petits défauts (dont La Horde est truffé, on est d'accord)  ont aussi un certain charme...


Moi je trouve qu'il se défend bien ce film. Peut être pas le meilleur du genre mais loin d'être le pire. J'ajoute aussi que j'ai beaucoup aimé Nid de guêpes, ceci explique peut être cela...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Sheltem le février 19, 2010, 12:30:55 pm
Bah c'est hard-boiled quoi, ça fait partie du charme du truc.

Ça à la limite, ok pourquoi pas. Mais je ne peux m'empêcher de penser que fouiller un peu la psychologie des personnages face à la "crise" plutôt que de leur refiler la même à tous aurait été un développement facile pour épaissir le script ultra maigrichon.

C'est un film de zombies...
Même remarque, tu cherches du réalisme et un scénar fouillé dans un film de zombies, normal que tu sois déçu.

Je ne demande pas un scénario fouillé, je demande juste un minimum de cohérence. Le contrat de base d'un tel film c'est d'ajouter un unique élément fantaisiste (le zombie) à un environnement censé être réaliste (téci-gangster-flics), et de voir ce qui se passe. Le problème c'est que les scènes incohérentes sont tellement nombreuses que le côté réaliste du film s'envole (et ce dès les premières minutes). Dès lors le spectateur perd toute implication: il ne s'agit plus de se demander "qu'est ce qui se passerait si..." et de stresser en se projetant dans les personnages, mais juste d'assister froidement au vague délire incohérent et irréaliste du réalisateur.

Alors ok un "vague délire incohérent et irréaliste" peut avoir son charme, mais seulement dans deux cas:
- C'est assumé et maîtrisé. Clairement pas le cas ici.
- C'est tellement gros que ça en devient amusant.
Apparemment c'est dans cette deuxième optique que tu as apprécié le film, pour ma part le fait que le film s'accroche quand même à se vendre comme réaliste (du moins en ai-je l'impression) m'a rendu l'expérience trop grotesque pour être charmante.

J'ajoute aussi que j'ai beaucoup aimé Nid de guêpes, ceci explique peut être cela...

Pas vu, peux pas comparer!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 19, 2010, 13:04:51 pm
Heuuu... lorsque vosu dites hardboiled, j'ai un doute là....
Le genre hardboiled en français ça se traduit par le genre Noir.... alors oui, y a toujours un ou plusieurs tough guy dans les film/roman noir; mais, là je ne suis pas sur que horde se classe dans le genre noir ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 19, 2010, 16:44:35 pm
Ça veut dire "dur à cuire", ça désigne les films à la testostérone.


Mais je ne peux m'empêcher de penser que fouiller un peu la psychologie des personnages face à la "crise" plutôt que de leur refiler la même à tous aurait été un développement facile pour épaissir le script ultra maigrichon.

Mais c'est pas un drame social, c'est un film de zombies ! De plus, si ils ont tous des couilles grosses comme des pastèques ils n'en ont pas pour autant pas la même psychologie. La relation entre les deux frères, la nana qui pète un cable, le mec qui pleure parce qu'il a peur de mourir,... On a quand même plusieurs caractères différents. Un peu archétypaux, je te l'accorde, mais différents.


"vague délire incohérent et irréaliste"

Je te trouve très dur mais bon, ayant toujours eu une tendresse particulière pour ce genre de films, je ne suis pas super objectif...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 19, 2010, 16:47:04 pm
Je te trouve très dur

Mesdames et messieurs, vous ne rêvez pas, oui Calzone vient bien d?écrire ceci, et il ne s?adresse pas à lui-même !!  (ni à Turlutator, mais là, dans un autre registre)
Les dents m?en tombent des bras !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le février 19, 2010, 16:48:13 pm
Laisse, Calzone, laisse, tous ces intellectuels de gauche ne seront jamais capables de voir les films simplement, avec le coeur.
Allez viens, on va se faire un p'it Ninja Cheerleaders (http://nerdalors.fr/wp-content/uploads/2009/03/ninja-cheerleaders.jpg).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 19, 2010, 16:54:40 pm
Ton lien ne marche pas mais merci de ton soutien. Ça me fait penser que j'ai récupéré Leprechaun : destination cosmos il y a peu. Ça sent la soirée cinéphile en mars...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le février 19, 2010, 16:58:04 pm
...marche très bien, mon lien  :suspect:

edit : par contre l'image ne veut pas s'insérer !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 19, 2010, 17:02:39 pm
Pas chez moi, c'est peut être Safari...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 19, 2010, 17:08:54 pm
non je ne voit rien non plus.
Juste plein de signes dont notamment une  "?" dans un losange noir...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 25, 2010, 10:00:34 am
Bon, allez, je vais encore tirer sur un corbillard aujourd?hui

From Paris with love

Y?a vraiment une malédiction qui empêche d?allier l?utile à l?agréable j?ai l?impression. Ce film était le seul avec la Princesse et la grenouille, que j?aurais dû privilégier !!) qui répondait à mon critère spatio-temporel (et pass Gaumont aussi) entre le boulot et un bar avec les potes.   Le même réalisateur que Taken, ça promettait du film qui vole pas très haut, mais qui distrait ce qu?il faut?

Ben non, même pas.

Pour résumer, un apprenti-espion américain à Paris  (Jonathan Re-qqchose Meyers) s?emmerde avec des missions toutes nazes et voit son quotidien bouleversé lorsqu?il va faire équipe avec un dur, un vrai (John Travolta) qui va l?embarquer dans des missions musclées et explosives.

Bon, le film se résume au bruit des flingues et des boum, aux éructations de gangs chinois du 13è arrdt, de caillera de banlieues et de pakistanais aux yeux injectés de sang, sur fond de terrorisme?
La fin est plutôt affligeante dans son genre d?ailleurs

L?intérêt supposé était la relation comique entre le bulldozer et le joueur d?échecs, mais mieux vaut voir des films de Leconte sur François Pignon pour ça?

Qu?on se comprenne bien, je n?attendais pas de ce film qu?il me renseigne sur l?existentialisme norvégien, et il n?est pas aussi désastreux que Percy Jackson, mais même au niveau détente,  il a le goût du popcorn avarié?  quatre répliques/situations ou clins d??il à Pulp Fiction marrants, c?est peu au final?

 Bref, à côté de ce énième film se passant à Paris, Taken passerait presque pour Terminator?

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le février 25, 2010, 10:19:31 am
Jonathan Rhys Meyers ;)

(cliquez pour montrer/cacher)

le beau gosse miaou-miam des Tudors  :coeur:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le février 25, 2010, 11:23:38 am
C'est pas une prod Europa Corp? Ca expliquerait pas mal de choses...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 25, 2010, 11:25:17 am
Oui oui c'est bien la Besson team...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 25, 2010, 11:30:35 am
ceci explique donc cela... ne jamais allez voir un film de besson & Co...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le février 25, 2010, 17:35:33 pm
Ton lien ne marche pas mais merci de ton soutien.
En fait, si, mais c'est un peu technique: Calzone, il faut que tu recules puis que tu avances, si tu veux... euh... voir l'image (remontes dans le répertoire du lien et sélectionne l'image en question et là, ça a l'air de marcher. Alors que sinon le navigateur ne semble pas percuter que c'est une image et t'envoit tout en mode texte. Oui, c'est chelou...).
Ça me fait penser que j'ai récupéré Leprechaun : destination cosmos il y a peu. Ça sent la soirée cinéphile en mars...
Miammm... ('tain, rien que le résumé cinemovies, c'est exceptionnel... Sur la planète Dominia, au XXIe siècle, un immonde lutin kidnappe la princesse Zarina dans l'espoir de monter sur le trône. Mais une troupe de soldats de l'espace compromet le projet du sinistre personnage, avec à leur tête, Mittenhand, un scientifique fou, mi-homme mi-machine depuis l'une de ses expériences. Momentanément neutralisé, le criminel s'introduit dans la peau d'un des combattants et s'éveille à bord du vaisseau de la patrouille. Alors que le docteur tente de retrouver son intégrité humaine en se livrant à une expérience sur la princesse, le lutin le transforme en une créature grotesque. S'ensuit un combat avec la troupe restante...)
Par contre, plutôt avril pour moi je le crains (pas un seul week-end de mars de dispo), mais n'hésitez pas à faire sans le Dreyf.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 25, 2010, 17:54:29 pm
Ça veut dire "dur à cuire", ça désigne les films à la testostérone.
Pour la traduction littérale oui je sais... Mais.....

C'est une dérive du langage alors, comme R'N'B, car je t'assure que Hardboiled s'utilise pour décrire le genre Noir.

Et je ne pense pas qu'on puisse mettre "Le Faucon maltais"  à coté de "Horde".




Nous ne voyons pas d'autres explications  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le février 25, 2010, 18:33:33 pm
Hé! Moi je suis allé voir (avec beaucoup de retard) Mr. Nobody.
Et bien j'ai bien aimé. C'était un peu longuet, mais la révélation finale valait bien le coup qu'on regarde le film en entier.
Et puis quand même... la fille qui joue Anna à 16 ans...  :coeur:

(cliquez pour montrer/cacher)



Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le février 25, 2010, 18:53:54 pm
Ça veut dire "dur à cuire", ça désigne les films à la testostérone.
Pour la traduction littérale oui je sais...

Enfin, une traduction vraiment littérale, ce serait plutôt "cuit dur", quoi.  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 25, 2010, 19:19:58 pm
HAAAAA! je comprend mieux , maintenant, t'es traductions improvisées des aides de jeux pour Cthulhu.  :nyark:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 25, 2010, 22:18:45 pm
J'ai trouvé ça chiant moi, Mr Nobody. La psychologie des persos m'a parue vachement simpliste et la mise en scène grandiloquente un peu vaine.


Et je ne pense pas qu'on puisse mettre "Le Faucon maltais"  à coté de "Horde".

Bah on ne met pas non plus Berlioz à côté de Quatre mariages et un enterrement, et pourtant...


Tiens regarde : http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE (http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le février 25, 2010, 23:07:06 pm
Bah on ne met pas non plus Berlioz à côté de Quatre mariages et un enterrement, et pourtant...
Tiens regarde : http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE (http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE)

Ca c'est plutôt un mariage (entre deux justiciers) et deux cent quarante trois enterrements...  :face:

J'ai trouvé ça chiant moi, Mr Nobody. La psychologie des persos m'a parue vachement simpliste et la mise en scène grandiloquente un peu vaine.

Oui, mais quand même:
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le février 27, 2010, 21:45:44 pm
Bon par grande curiosité (et après avoir lu le bouquin) on a tenté le gobelin et moi même de regarder "Percy Jackson".

Je dis bien "tenté" car on a lâché l'affaire au bout d'environ une demi-heure de film (juste après la rencontre avec Méduse) effarés par ce film.

Nous rejoignons donc totalement l'avis et la critique du Zakhan! (et suis heureuse de ne pas avoir payé 9,50? pour voir ça!  :suspect:)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chop-vide-tonneaux le février 27, 2010, 21:47:36 pm
Sinon je suis allez voir SDhutter Island hier soir avec <k' et honnetement j(ai eu plusieurs clients qui m'avaient parle de la BD que je leur avai vendu et qu'ils trouvaient enorme je me suis preserve pour le film que je vous conseille humblement!
Pour de plus amples details on verra ce demain mais c'est enorme!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le février 27, 2010, 21:57:01 pm
Ah tiens j'avais entendu parler du roman mais pas de la BD!

et Léo l'est comment?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Passeur le février 27, 2010, 22:40:33 pm
Bon par grande curiosité (et après avoir lu le bouquin) on a tenté le gobelin et moi même de regarder "Percy Jackson".

Je dis bien "tenté" car on a lâché l'affaire au bout d'environ une demi-heure de film (juste après la rencontre avec Méduse) effarés par ce film.

Nous rejoignons donc totalement l'avis et la critique du Zakhan! (et suis heureuse de ne pas avoir payé 9,50? pour voir ça!  :suspect:)

C'était quand même un peu super sûr, en voyant les affiches et la bande annonce non ? ^^
C'est un ado de 17 ans fan de Scion sous acide qui a pondu le texte, apparement :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le février 28, 2010, 00:09:55 am
Oui mais j'étais curieuse de savoir jusqu'à quel point on peut massacrer une adaptation d'un bouquin en film!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le février 28, 2010, 01:20:39 am
Franchement Shutter Island est très bon. C'est bien ficelé, les jeux d'acteurs sont bons, Scorses met une ambiance parfois très dérangeante, étrange, bizarre ...

Vraiment bon de bout en bout avec une fin loin d'être décevante.


Sinon avant d'aller voir Shutter Island avec Rillette je suis allez voir I love you Philippe Moris avec Jim Carrey et Ewan McGregor.
Et bien là encore un très bon film ! Je me suis bien marré avec un scénars étonnant et une histoire pas si mal.
Jim Carrey est drôle sans être "lourd" comme il a pu l'être dans certains de ses films.
Ne pas se fier à l'affiche du film, ce film vaut le coup d'être vu, AMHA.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 28, 2010, 20:43:03 pm
Je l'ai vu aujourd'hui (I love you Philip Morris) et je confirme, c'est vraiment pas mal. Les deux acteurs sont excellents.

Sinon j'ai revu La Horde pour la 3e fois et c'est toujours aussi bien.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le février 28, 2010, 23:02:41 pm
Pleurez, fidèles des séries B des années 80. La bande annonce du nouveau film "L'agence tout risque" vient de sortir:
http://www.paperblog.fr/2700192/bande-annonce-the-a-team-l-agence-tous-risques-de-joe-carnahan/ (http://www.paperblog.fr/2700192/bande-annonce-the-a-team-l-agence-tous-risques-de-joe-carnahan/)

Vous me direz ce que vous en pensez, mais je trouve qu'ils sont complètement passé à côté de l'esprit des personnages. Je sais que beaucoup me diront d'attendre d'avoir vu le film avant de juger, mais tout de même: Looping en jeune chevelu, Barracuda à dix kilomètres de l'asocial au grand coeur qu'il était dans la série et mon dieu... Hannibal... mais où ils ont dégoté un type avec un anti-charisme aussi flagrant.

Bref... j'en tremble de tout mon corps à l'idée d'y penser.
 
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le mars 01, 2010, 07:30:59 am
Ouaip on avait vu aussi et on est pas très emballés également!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mars 01, 2010, 11:07:24 am
Mouais, je sais pas, je ne trouve pas ça si dénaturé que ça. Ça correspond à la translation à laquelle je m'attendais pour un truc comme "A-team".
Et en même temps, une transposition totale du climat de la série au cinéma serait tout aussi risible.
Parce que je ne trouve pas que "l'agence tout-risque" soit une série intéressante à transformer pour le cinéma.
La série est A LA BASE exagéré et fonctionne sur des scénario, personnages, évènements.... faciles, simples et improbables; oui c'est volontaire et c'est bien comme ça.
Le problème c'est que tous les films d'actions USA (ou presque ?!) sont comme ça.
Du coup A-team prend le même grotesque, mais le grossi juste au moyens financiers d'un gros budget.

Bref, je pense que la tonalité de la série existe justement parce que c'est une série. Du coup la transposition au grand écran ne retient que ce qui peux être retenu.
Je pense que ça va faire comme Mission impossible.


Bah on ne met pas non plus Berlioz à côté de Quatre mariages et un enterrement, et pourtant...

Et pourtant quoi ? là je dois dire que je ne vois pas.

Tiens regarde : http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE (http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE)

oui je connais "à tout épreuve", mais ça ne signifie pas que ce n'est pas un abus de langage. Où dans le cas de john Woo, une volonté de piocher dans le genre Noir et d'y ajouter par ailleurs des éléments "musclés". Et c'est justement pour ça que je demandais ta définition de Hardboiled.
A la base, C'est juste que je ne connaissais pas la Horde, je voulais comprendre si il y avait vraiment des éléments du Noir dans ce film..... (Ce que je ne crois pas après visionnage du trailer)

Car, pour moi, Hardboiled = Hammett (Le Faucon maltais ) ou Chandler (Le Dahlia bleu ) et PAS John McTiernan (Die hard) ou James McTeigue (ninja Assassin).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mars 01, 2010, 12:02:35 pm
Et pourtant quoi ? là je dois dire que je ne vois pas.

Et ben pour les deux on utilise le terme "romantique", musique romantique, comédie romantique, pourtant le terme n'a pas exactement la même signification dans les deux cas.


Car, pour moi, Hardboiled = Hammett (Le Faucon maltais ) ou Chandler (Le Dahlia bleu ) et PAS John McTiernan (Die hard) ou James McTeigue (ninja Assassin).

Ecoute mec c'est de l'argot utilisé par les fans de série b depuis des années... Je vois pas quoi te dire de plus. La dérive entre film noir et film à la testostérone à travers un terme qui signifie "dur à cuire" ne me paraît pas super compliquée à comprendre. Quand au film Hardboiled, il mélange justement les deux et son titre n'est peut être pas étranger à l'origine de cette dérive, c'est pour ça que je l'ai mis en lien.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 01, 2010, 13:45:40 pm
Allez, samedi un petit Fantastic Mister Fox

C'est un film d?animation d?un Wes Anderson apparemment habitué du genre (je ne connaissais pas)
Conçu clairement à deux niveaux, pour les enfants et les parents, il nous plonge dans une histoire parfois tendre, parfois cynique, farfelue, un poil décousue mais très prenante.
En gros, Mr Fox et sa tendre renarde sont des voleurs de poule professionnels. Sur demande de la miss, il finit par décrocher et prendre un boulot à la con? jusqu?à ce que la famille déménage à côté de fermes industrielles? La tentation va être top forte, et le combat avec les 3 fermiers sans pitié?

L?esthétique « patchwork » (un peu chapi chapo style) est assez surprenante mais est de bonne facture. Les personnages sont intéressants (mon préféré c?est le rat) les dialogues savoureux et la morale pas spécialement manichéenne.


(cliquez pour montrer/cacher)

Je l?ai vu en VF et j?ai trouvé les voix très bien adaptées? (surtout le rat, encore une fois)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mars 02, 2010, 09:36:35 am
une copine qui bosse dans la prod de dessin animés, quand elle a vu la bande annonce, a sorti un "beurk! mais qu'est ce que c'est moche!" qui venait du coeur. c'est de la technique d'animation d'avant guerre, mais comme ça fait longtemps, ça fait genre c'est nouveau
je suis un peu d'accord avec elle, c'est pas jojo, tout ça
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 02, 2010, 09:53:05 am
mmm, tu l'as vu?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mars 02, 2010, 10:09:57 am
à voir le trailer, je ne vois pas ce qui te gènes, Grom...

Certes, ce n'est pas une animation aussi souple et fluide que Coraline, c'est plus du niveau de Wallace et Gromit. Mais sincèrement, ça ne me choque pas du tout.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mars 02, 2010, 10:20:59 am
mmm, tu l'as vu?
juste la bo, également
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 02, 2010, 11:05:18 am
mmm, tu l'as vu?
juste la bo, également

Hin hin, quelle musique tu préfères alors?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mars 02, 2010, 11:39:58 am
arg, fichues abréviations!

pardon, juste la bande annonce
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mars 03, 2010, 14:15:18 pm
Je l'ai vu et c'est vrai que c'est pas mal. Moins con que le film pour enfant basique. L'animation old school est correcte.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 04, 2010, 11:08:03 am
Bon, c?est pas vraiment un film, mais c?en est tiré, et puis j'ai la flemme de créer un sujet spectacle donc c?est ici que je vais crier mon amour pour un spectacle qui vaut vraiment le coup : Spamalot, d?Eric Idle et John du Prez

Il s?agit de la traduction française mise en scène par P.E.F l?ancien Robin des Bois, fan des Monty depuis toujours.
En un mot comme en cent, si pouvez y aller avant la fin (18 mars je crois), n?hésitez pas, foncez !! C?est du pur bonheur du début à la fin
Ils ont réussi un savant mélange entre la fidélité au texte (pas mal de dialogues du film repris point par point) et adaptation/création originale, toujours dans l?esprit absurde des Monty (et le réalisateur de « King Guillaume » qu?est P.E.F était sans doute la personne idéale pour cela.

J?ai eu un peu peur au tout début quand ils ont présenté le chef d?orchestre : Matthieu Gonet, de la Starac !!!!, mais ça s?est révélé complètement indolore
Le reste c?est une plongée dans le film, avec les décors et la musique qui vont bien, avec, forcément, des chants, des danses, mais dans un esprit déluré et fortement parodique (la plupart des comédies musicales connues en ont pris pour leur grade)
La VF, un poil frustrante au début s?intègre bien finalement (sauf pour la chanson Camelot ), avec un talent certain des acteurs pour imiter les mimiques et les intonations propres aux Monty Python. (l?acteur qui joue Lancelot, Tim et le chef des Ni par exemple, arrive très bien à faire du John Cleese/Michael Palin style)
Toutes les scènes cultes sont là, à l?exception de « burn the witch » et du vieillard de la scène 24 sur son pont.
Perso, j?attendais ma préférée : le dialogue abscons entre le châtelain du marais et les gardes débiles, et je l?ai eue
Mention spéciale pour la Dame du Lac qui devient Guenièvre (cherchez pas la logique), dans un rôle vraiment décalé. C?est la seule actrice(chanteuse surtout) mise en avant, un peu comme Zout dans le film, et elle ne nous a pas déçu !

Bref, des situations ubuesques, des dialogues croustillants avec des cht?ites trouvailles ( le schwaberry n?est plus un « jardinet » mais « une prairie de toute beautéééé » (accent ridicule inclus), des chansons entraînantes, des costumes qui pètent , des danseuses sexy, des éclats de rire permanents, j?ai vraiment passé une soirée merveilleuse et je m?en serais voulu d?avoir raté ça?
Si vous êtes sages, je peux même vous dire quel est le numéro exact de place qu?il faut réserver si vous voulez avoir vos 15 mn de gloire ! (même si ça doit varier selon les représentations? faudrait que j?y retourne pour tester)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mars 04, 2010, 11:23:21 am
Ho punaise ! avec ton Schwaberry... j'ai bien passer 10min à retrouver Shrubbery  ^^

Ceci dit, ça donne envi ce que tu en dit.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mars 04, 2010, 11:28:26 am
j'suis rarement fans des reprises/adaptations, ça me donne toujours l'impression que les mecs manquent d'imagination.
mais ce que tu en dit est très alléchant, je vais essayer d'y aller

(et j'avais compris tout de suite le coup du Schwaberry. peut-être pasque j'ai pas la moindre idée de l'orthographe exacte ^^)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 04, 2010, 12:21:52 pm
Euh oui, shruberry, désolé... je n'ai que des souvenirs auditifs en tête, j'l'avais jamais vu par écrit...

mais bref, allez-y!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mars 04, 2010, 12:25:56 pm
Euh oui, shruberry, désolé... je n'ai que des souvenirs auditifs en tête, j'l'avais jamais vu par écrit...
mais bref, allez-y!

T'excuses, y a pas de mal ^^ C'est juste que en le lisant, je savais que ça ne s'écrivait pas comme ça. Mais ça ma tellement perturbé sur le moment que j'ai mis 10min à retrouver l'orthographe. Pis je critique pas, je suis loin d'être irréprochable en orthographe .  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Yaourt qui parle le mars 04, 2010, 22:05:21 pm
Bon, il va vraiment falloir que j'y aille, du coup... je vais à la chasse aux billets ce soir.

Et pour ce qui est de Fantastic Mr Fox je suis aussi d'accord avec le Zakhan : c'est vraiment sympa. Et les voix originales sont aussi très bonnes (notamment Clooney en Fox, qui au tout début me rappelait un peu le Rocky de Chicken Run mais a clairement sa propre personnalité).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chams5555 le mars 05, 2010, 17:29:59 pm
Un petit tour du coté de Shutter Island le dernier film de Scorsese.
Le film en lui même n'est ni vraiment excellent ni franchement mauvais, un peu comme tous les films du duo Scorsese/DiCaprio finalement. Quelques longueurs mais un bon sens du rythme dans l'ensemble et quelques scènes tout de même assez prenante. Son principal défaut reste sûrement le fait qu'il soit plus que sur-musicalisé (je pense pas que ce soit français mais je m'en tape) ce qui devient très rapidement lourdingue.
Nota Bene : Les aficionados de "Patient 13" y trouveront  leur compte. Le thème du film et son ambiance pouvant, à mon sens, rejoindre ceux du jeu de rôle.    
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 07, 2010, 00:25:14 am
Je suis allé voir deux excelents films aujourd'hui: "La stratégie du choc" et "Fantastic Mister Fox".
Les deux étaient fantastiques. Je les ai trouvé doublement super dans la mesure où ils parlaient à peu près du même thème, de deux points de vue et de deux manières différentes. Du côté, Monsieur Renard étouffant son instinct sauvage pour vivre une vie misérable et formatée et rêvant de s'acheter une maison plus grande pour se sentir "moins pauvre". De l'autre côté, des milliers de vies écrasées et réduites à la misère pour permettre à une poignée d'oligarches de vivre dans le luxe. Et des deux cotés, des gens qui se rebellent contre leurs conditions.
Je conseille vivement les deux films. Avec un bémol toutefois pour "La stratégie du choc" qui est issu d'un livre et qui me semble un peu fouillis quand on ne l'a pas lu d'abord.

Et je terminerai sur un salut ému à cet animal de "Fantastic Mister Fox" emblème des deux films, mais sous un nom et une forme différente:
"Viva el Canis Lupus"!
 
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 07, 2010, 11:54:11 am
Je suis allé voir deux excelents films aujourd'hui: "La stratégie du choc" et "Fantastic Mister Fox".

Et dans le mini-débat sur la réalisation "has been" ou pas (cf les posts de la page précédente), tu en penses quoi?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le mars 07, 2010, 12:27:18 pm
Juste un tit message en retard pour dire que Spamalot c'était grandiose!!! des costumes choupeur, des gags a tout bout de champs et un foutage de gueule monstrueux pour les comédies musicales à la mode.

Par contre "always look on the bright side of life" devient "regarde toujours le bon coté d'la life"....c'est moyen cool....

Mais j'aime beaucoup ce qu'ils ont fait  avec "the song that goes like this" qui devient "la chanson qu'on chante comme ça" et qui fait vraiment reference aux comédies musicales française d'aujourd'hui.....

voila voila! (c'était vraiment trés intéressant!)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mars 07, 2010, 12:45:21 pm
J'ai un peu peur de La stratégie du choc vu que Naomi Klein l'a désavoué, apparemment. On apprend vraiment des choses ou c'est encore un film qui nous explique que le capitalisme c'est pas bien avec des images de décharges et des musiques tristes ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 07, 2010, 22:33:25 pm
J'ai un peu peur de La stratégie du choc vu que Naomi Klein l'a désavoué, apparemment. On apprend vraiment des choses ou c'est encore un film qui nous explique que le capitalisme c'est pas bien avec des images de décharges et des musiques tristes ?

Ben... en fait, c'est effectivement beaucoup de pathos. Je le conseillerais à ceux qui ont déjà lu le livre, mais pas forcément aux autres.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 07, 2010, 22:35:35 pm
Je suis allé voir deux excelents films aujourd'hui: "La stratégie du choc" et "Fantastic Mister Fox".

Et dans le mini-débat sur la réalisation "has been" ou pas (cf les posts de la page précédente), tu en penses quoi?

Moi je trouve que ça donne un charme magique à ce film. Et puis, pour un film qui se bat contre la convention et le formalisme, c'est un clin d'oeil amusant que d'utiliser une vieille technique. En tout cas, Mister Fox est un film qui montre bien qu'une belle histoire en pâte à modelé vaut plus que toutes les super productions 3D au scénario bâclé.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mars 07, 2010, 23:29:04 pm
Je ne pense pas qu'on puisse dire que la pâte à modeler soit "has been", c'est juste un parti pris esthétique. Perso, à ça ou à la 3D j'ai toujours préféré le vrai dessin, mais ce n'est qu'une question de goût.


Je le conseillerais à ceux qui ont déjà lu le livre

Ok j'ai plus qu'à m'y mettre...


Et sinon j'ai vu Daybreakers aujourd'hui et sans être aussi merdique que je l'imaginais ça reste très dispensable. Ni un vrai film d'horreur, ni un vrai film de SF, ni un vrai film d'action, une sorte de fourre-tout commercial grand public qui surfe sur la vague. Pas une seule scène sympa à retenir. Non en fait c'est vraiment de la merde, n'y allez pas.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mars 08, 2010, 10:03:45 am
Et sinon j'ai vu Daybreakers aujourd'hui et sans être aussi merdique que je l'imaginais ça reste très dispensable. Ni un vrai film d'horreur, ni un vrai film de SF, ni un vrai film d'action, une sorte de fourre-tout commercial grand public qui surfe sur la vague. Pas une seule scène sympa à retenir. Non en fait c'est vraiment de la merde, n'y allez pas.

Merci, tu m'épargne 10euros ^^ Parce que j'avais envi de le voir, psi j'ai vu le trailer et là... je me suis dit que ça allait être merdique avec une tonne de clichés... D'ailleurs, dis-moi, juste comme ça... y a une histoire d'amour entre le vampire et la scientifique ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mars 08, 2010, 10:36:28 am
Hier soir, j'ai regardé The Hurt Locker (Démineurs dans la langue de Joey Starr), vu que c'était les Oscars? et tout.

Et ben, c'est peut-être le meilleur film que j'ai vu récement!

En général, je suis assez sceptique vis-à-vis de ces blockbusters pensés d'un bout à l'autre comme des machines à engranger les Oscars, mais pour une fois, j'ai envie de saluer un véritable travail d'artiste, une oeuvre originale et personnelle à des années-lumière des canons ultra-codifiés du film de guerre.

Donc voilà, là y a un exercice plutôt casse-gueule mais dont Kathryn Bigelow se tire incroyablement bien. Sur le même ton ambigüe que La Chute du Faucon Noir, mais en plus original et moins prétentieux; un peu film de guerre, un peu documentaire, 100% exercice de style maîtrisé. Techniquement carré, toujours réaliste, ça prend aux tripes.

J'ai adoré, en vrac:
- le scénario qui n'en est pas vraiment un mais plutôt la vie de l'escouade au fil de l'eau
- comme dit plus haut, l'absence de figure imposée et de morceau de bravoure auxquels on aurait pu s'attendre
- conséquence des deux premiers points, le spectateur ne peut jamais prévoir où la narration va l'emmener (vous voyez Avatar? Exactement l'inverse!)
- la psychologie des personnages est présente, intéressante et vraisemblable, mais jamais lourdement surlignée. C'est au spectateur de faire l'effort de se mettre à la place des personnages, les bases sont là mais tout ne lui est pas prédigéré. Du coup, une grande part reste à l'interprétation et à la réflexion, même si on peut regretter un manichéisme un peu maladroit par moment.
- une réalisation aux petits oignons, qui sait poser une atmosphère sans en faire des tonnes.
- Guy Pearce

Le tout pour un tout petit budget de 11 millions de dollars.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le mars 08, 2010, 11:04:10 am
un peu film de guerre, un peu pensum,

Euh... comment c'est compatible avec tout le bien que tu en dis?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mars 08, 2010, 11:11:41 am
Parce que c'est pas du tout le terme que je voulais employer, je me suis emmêlé les pinceaux. Par contre va falloir que je reformule parce que j'ai un peu de mal à exprimer clairement ma pensée, là...

edit - j'ai mis documentaire à la place car cette dimension est aussi très présente dans le film, mais ça modifie mon propos d'origine. Enfin bon...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le mars 08, 2010, 11:15:45 am
Ah, ok!  ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mars 08, 2010, 13:30:24 pm
D'ailleurs, dis-moi, juste comme ça... y a une histoire d'amour entre le vampire et la scientifique ?

Et bien non figure toi. Bon on sent bien qu'ils sont attirés l'un vers l'autre et on se doute à la fin du film qu'ils sortiront bientôt ensemble, mais pas de roulage de pelle ni de grande déclaration torturée, pas de scène du style "prend mon sang pour sauver ta vie mon amour", etc. Ça m'a étonné, il y a moins de clichés que prévu. Il n'y a même pas de scène avec un enfant vampire mignon qui attaque les gentils, c'est pour dire...

En fait, tout n'est pas complètement nul dans ce film, et on sent par moment que le réal a essayé de faire quelque chose. Le problème c'est qu'essayer, même si c'est louable, n'est pas forcément réussir...


Merci, tu m'épargne 10euros ^^

Prends la carte magique et tu n'aura plus ce genre de dilemne.



Démineurs je suis complètement passé à côté, je me suis même endormi pendant le film tellement je me faisais chier. Ça m'a fait penser à Jarhead.
 
- le scénario qui n'en est pas vraiment un

Je crois que c'est ça le problème avec le style "docu". C'est sûr ça fait réaliste mais perso voir la vie des mecs au jour le jour ça m'emmerde. J'aime bien qu'on me raconte des histoires au cinéma. Enfin encore une fois, les goûts et les couleurs...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Sheltem le mars 17, 2010, 11:35:53 am
Hier je suis allé voir Valhalla Rising.
C'est assez difficile de parler de ce film ultra contemplatif.

Deux phrases que j'avais entendues me donnaient grandement envie de le voir:
- "cé le film le plu nul ke g jamé vu de ma vi c tro pouri ya pa daction on compren ri1"
- "le genre de film qui ne laisse pas indifférent, on adhère ou on déteste"

Je suis encore en train de le digérer et ça risque de durer encore quelques jours mais clairement, je fais partie de ceux qui adhèrent :eek:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: zarcania le mars 17, 2010, 12:06:41 pm
Après avis positif lu sur ce forum, je suis allé voir Spamalot !!!

Géant !
J'en ai pleuré de rire sur une scène. Bon l'adaptation reste une adaptation, mais c'est énorme, tout simplement !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 17, 2010, 12:08:29 pm
Après avis positif lu sur ce forum, je suis allé voir Spamalot !!!

Géant !
J'en ai pleuré de rire sur une scène. Bon l'adaptation reste une adaptation, mais c'est énorme, tout simplement !


Ah ça fait plaisir. Allez-y les gars, il ne reste que très peu de jours!  (je me demande si ça ne s'arrête pas demain d'ailleurs
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 21, 2010, 19:23:23 pm
Youhou!

Je suis allé voir à une heure d'intervalle "Les chèvres du Pentagone" et "l'Arnacoeur"!
Le premier est un film complètement fumé, entièrement écrit sous acide, mais c'est un vrai régal! On a presque envie de se jeter contre les murs comme le fait Georges Clooney au tout début: "Je peux le traverser, je peux le traverser, je peux le... BLAM!" "Non, je peux pas...") Sérieusement, je l'ai trouvé drôlement sympa et bien récréatif.
Le second était pas mal aussi. D'un kitch sublime, mais tellement drôle. Et puis il m'a ouvert de nouveaux horizons sur les missions tordues qu'on peut confier à des joueurs et les moyens encore plus tordus de les résoudre...
Allez, ce soir je termine avec "I love you Phillip Morris" et j'aurai fait mon printemps du cinéma!

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 22, 2010, 11:52:35 am
The Ghost writer

Je suis allé voir le dernier Polanski, The Ghost Writer. Bizarre, y'avait pas de gosses dans la salle (ça, c'est fait...)

Je me suis plutôt bien laissé emporter dans cette histoire de meurtre, manipulation politique, enquête dans la brume et les ressacs de trucchose Island (pas Shutter en tout cas)

Les personnages sont plutôt fouillés (à part le héros), les dialogues sont bons,  le jeu sur les accents amusant.  Le thème sur l?asservissement des Britanniques aux Américains n?est pas spécialement révolutionnaire et inédit, mais pas trop mal traité

Pierce Brosnan joue assez juste un ex-premier Ministre anglais qui a quand même tout de Tony Blair.
Ewan Mc Gregor fait le boulot, sans plus

Point noir quand même: l'utilisation miraculeuse d'Internet en deux trois clics, qui te donne un élément capital pour résoudre l'enquête.... n'importe nawak

Au final, on passe un bon moment mais pas sûr que ça laisse un souvenir indélébile dans la mémoire
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le mars 23, 2010, 20:29:09 pm
Bon, ben moi, j'ai profité du Printemps du Cinéma pour tenter un truc un poil atypique:

Amer, d'Hélène Cattet et Bruno Forzani

(allez, je vous mets l'affiche, parce qu'elle est très rétro et jolie... et puis, j'aime bien les affiches dessinées, je regrette qu'on n'en fasse plus...)

(http://media.zoomcinema.fr/photos/11631/thumbs/affiche-amer_630_630.jpg)

En bref: très beau (sans être novateur), mais un peu vide...
Amer, c'est une tentative de réemployer tous les codes du giallo cinématographique (ouais, les polars italiens hyper stylisés avec les assassins à gants en cuir noir - genre, les premiers Argento, comme L'Oiseau au plumage de cristal...) pour raconter une histoire... euh... assez minimaliste.

On suit une nana à trois moments de sa vie. L'enfance, d'abord, dans une grande demeure bourgeoise, avec une domestique toujours voilée, qui passe dans la maison comme un spectre - et qui se livre apparemment à la sorcellerie. L'adolescence, avec un segment assez court, où il ne se passe explicitement pas grand-chose, mais qui mêle érotisme sous-jacent et violence tout aussi sous-jacente (et une bande de motards). Enfin, l'âge adulte, avec le retour sur les lieux de l'enfance, et la mort qui plane...

Autrement dit, la couleur et l'odeur du giallo, sans en être un. Bon, c'était volontaire, manifestement...
Mais moi j'aime bien les films avec une histoire véritable, solide, et tout... J'ai vraiment rien contre les récits plus "dilués" (après tout, mon film culte à moi, c'est Eraserhead, et il s'y passe pas tant de trucs que ça...), mais il me faut quand même une tension, une menace... un truc qui "électrise" le film, quoi...

Là, tout ça reste quand même super statique - et du coup, ben oui, assez chiant. Et c'est dommage, parce qu'il y a beaucoup de scènes visuellement très réussies (malgré un ou deux effets un peu kitsch), que le segment de l'enfance (le seul vraiment fantastique) pourrait presque être l'amorce d'un bon Argento...

Bon, moi je dirais bien: "quitte à reprendre l'esthétique du giallo, autant assumer la démarche jusqu'au bout et pondre un scénar qui va avec"... Là, il me semble que les réals ont préféré adopter une approche plus intello que rien ne justifiait vraiment... et ont, au final, produit un truc mou.

Tant pis. Y avait quand même beaucoup de très beaux plans, et quitte à voir un film français, ça valait toujours mieux que la 1253ème comédie avec Kad Merad...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 24, 2010, 10:38:28 am
Je suis allé voir I love you Phillip Morris (que j'avais raté dimanche).
Si vous avez toujours rêvé de voir Evan Mc Gregor teint en blond en train de minauder avec une petite voix en se blottissant dans le giron de Jim Carrey...
Si vous avez toujours rêvé de voir Jim Carrey en pédale gominée, remuant du derrière avec un grand sourire...
Si vous avez envie de voir un film avec un très bon scénario, tiré qui plus est d'une histoire vraie...
Et bien dans ce cas.... c'est trop tard bande de glands! Fallait pas attendre la dernière semaine! Mouahahahahahaha!
(La réponse à la question: "Mais pourquoi est-il aussi méchant?" peut se résumer à un simple "Parce que!")

Et sinon, le gars incarné par Jim Carrey, c'est quand même un pro de l'évasion:
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le mars 28, 2010, 00:47:34 am
Alice in Wonderland de Tim Burton, brillant hommage à l'oeuvre de Lewis Caroll. Au niveau de la 3D, j'ai trouvé que par moment, ça faisait artificiel, cependant, ça reste un bon film, qui exploite le coté adulte de l'oeuvre.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: zarcania le mars 28, 2010, 09:43:24 am
Quelqu'un est-il allé voir "Mission Florimont" ?
C'est une pièce de théâtre.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 28, 2010, 13:13:54 pm
"Je me baladais tranquillement avec Socrate sur l'Acropole, lorsque deux spartiates nous sont tombé dessus. Ils voulaient nous piquer nos bourses. Heureusement, Socrate s'est interposé et il leur a expliqué que la méchanceté n'était que l'ignorance de la vérité."
"Et ensuite?"
"Ensuite ils lui ont cassé la gueule."

Je suis allé voir "Dieu", une pièce écrite par Woody Allen et jouée en ce moment au théâtre la "Manufacture des Abbesses". C'est complètement anachronique, décalé et absurde, mais j'ai beaucoup aimé! En plus, ça n'a pas du tout plus à mère qui m'accompagnait ce soir là, autre preuve de qualité. Au cas où ça vous intéresserait, je vous laisse le lien vers le site où se trouve en plus une petite démo de la pièce:
Dieu (http://www.manufacturedesabbesses.com/theatre-paris-piece-dieu-115.html)  
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 30, 2010, 11:25:01 am
Samedi, ce fut Shutter Island, avec Mando

Le retour du couple Scorcese/ Di Caprio pour un film assez haletant sur les mystères d?un asile perdu dans la brume d?une île au large de Boston. Deux US Marshall enquêtent sur la disparition d?une patiente, en mode « mystère de la chambre jaune »

Peu à peu, les sombres secrets de l?asile se dévoilent?

Typiquement le film où l?on demande au spectateur de rester éveillé et attentif aux moindres détails. L?ambiance oppressante est bien rendue, même si la musique est un peu « too much », les différents protagonistes s?agencent bien dans le puzzle, mais au final, on se doute vraiment avant l?heure qu?il y a un souci avec le scénario, et si on ne trouve pas forcément l?astuce exacte, on s?en rapproche fortement au minimum.  (demandez à Mando...)

A vous de le dire si vous allez le voir?

Après, ça reste une très bonne inspiration pour les jeux de rôle, GN, murders ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 06, 2010, 11:35:08 am
Ces derniers temps, j'ai vu


Alice in Wonderland

Le nouveau Tim Burton tente la suite du plus connu des contes loufoques. Sauf que on reprend les mêmes et on recommence. Alice a 19 ans cette fois et refait tout son parcours au pays des terriers car elle a tout oublié?
La chenille, les jumeaux, le chat invisible,  les deux reines, le lièvre fou, le cahier des charges est rempli.
La 3D apporte décidément toujours plus dans les bandes annonce que dans les longs métrage (et la profondeur bordel ??), sinon on la droit à un artifice de couleurs bariolées, des arbres tordus burtoniens, un Johnny Depp  chapelier en forme et au look à mi-chemin entre le Charlie de la chocolaterie et le « Ca » de Stephen King, une reine rouge amusante mais  au registre « helen bonham carter » mille fois revu, une reine blanche éthérée vraiment hilarante pour le coup (merci Anne Hataway) et quelques libertés prises avec le scénar : j?avais un souvenir plus vicieux et puteux du chat, et le Jabberwocky? euh, à part celui des Monty Python, je m?en souviens pas?

Bref, joli pour les mirettes, assez acide au début avant la chute dans le terrier, mais finalement assez loin du potentiel inquiétant et dérangeant de l??uvre écrite (normal, c?est toujours Disney aux commandes)



Dragons

Le dernier Dreamworks est une vraie réussite je trouve. Pas encore un chef d??uvre pixarien, mais l?écart se réduit .
D?emblée,  le thème vikings contre Dragons est assez enthousiasmant.  Ensuite les bras cassés adultes et surtout enfants qui composent la galerie des persos principaux font bien rire, mention spéciale au « viking rôliste ». Vous le reconnaitrez vite?

Visuellement, à part la sous-utilisation de la 3D (mon refrain préféré), c?est beau, les scènes du village de nuit, les différents dragons (les croquis présentés à la fin du film sont particulièrement réussis je trouve), le chef du village qui donne dans le stéréotype jouissif,  et ? euh, un truc vers la fin que je vous dis pas ce que c?est mais qu?est super bien foutu?

Le scénar est assez classique : le gamin maigrelet fils de chef qui veut absolument devenir un grand guerrier, avant de découvrir que les dragons peuvent être nos amis? et de se lier d?amitié avec celui qui représente le chasseur furtif à guidage laser dans l?armée des cramouimouif
Les scènes un peu cul-cul la praline à base de gros yeux larmoyants sont un peu le point faible de l?ensemble, forcément (et d?ailleurs, ne faites pas la même erreur que nous : y aller l?aprèm d?un jour férié, et se rendre compte qu?on est les SEULS adultes dans enfants de la salle, c?est perturbant)

Mais allez, il vaut le coup celui-là?  vive Olaf Grossebaf notre chef !!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le avril 06, 2010, 11:40:07 am
Donc finalement, le voir en 2D c'est mieux ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 06, 2010, 11:51:41 am
Dur à dire, je ne l?ai vu qu?en 3D? Mais disons déjà que c?est moins cher?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le avril 06, 2010, 11:56:42 am
Dur à dire, je ne l?ai vu qu?en 3D? Mais disons déjà que c?est moins cher?
j'ai vu Alice en 3D et comme toi, j'ai trouvé que ça manquait de profondeur...si c'est le même problème sur Dragons...

Pour en revenir à Alice,
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 06, 2010, 12:13:47 pm
j'ai été voir Alice (en 3D) et bon voilà.... Je suis plutôt déçu -_-

Lorsqu'on entend Burton/BonhamCarter/Depp/Carroll dans le même projet on se dis "HOMONDIEUHOMONDIEUHOMONDIEUHOMONDIEU..."
Mais voilà, faut rajouter Disney dans le lot et là, on se dit Aïe, ça risque d'être fade...

Verdicte: Ou au final, c'est fade. C'ets jolie, c'est sympa, on passe un moment qui n'est pas déplaisant, mais c'est à 1000 lieu de ce que ça aurait pu être.

-la 3D ne sert à rien, et est parfois mal branlé.

- le scénario est a 1000 lieu de l'original, mais à la limite pourquoi pas mais le vrai prob c'est que
   1) le scénariste à tartiné d'une bonne dose de bonne morale bienpensante façon Disney; ie. le monde est beau, le monde il est gentil ...
(cliquez pour montrer/cacher)
 
2) Mais surtout, la narration est simple, cohérente, PIS ! ll'univers est logique. Bordel on parle de Alice ALICE de lewis CARROLL !!!! Logique???? (je dis pas qu'il n'y en a pas mais toutes personne ayant lu le roman comprendra) Même le Dessin animé était plus surréaliste et barré, même le téléfilm avec Woopie Golberg était plus cintré du bocal !

-Les acteurs sont très clairement en deçà de ce qu'ils pourraient donner. Pas mauvais, hein!  non, non mais en deçà de leur potentiel. Ils se retiennent et ça se sent! La seule qui sort du lot c'est Anne Hataway elle est tous simplement grandiose !

La réalisation, comme pour les acteurs, on sent très nettement que Burton se retiens. l'univers et dépaysant, mais il est capable de plus (et mieux). Bref, même sanction que pour les acteurs...


Au final, c'est un disney sympatoche, mais sans plus. On passe un moment agréable, mais avec la brochette de gens géniaux sur le projet, c'est extrêmement fade et décevant. Ils ont tous posés leurs couilles et leurs ovaires (pour faire plaisir à Mando) sur la table face à Disney et ça se sent !!!!!
Je crois que le pire du pire c'est  que Disney a eu l'outrecuidance de rendre Alice au pays des merveilles intelligible ! c'était un mix entre narnia et harry potter
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le avril 06, 2010, 12:29:28 pm
Dites, je suis pas allé voir Alice (précisément parce que je suis un inconditionnel du bouquin, et que la bande-annonce m'avait fait très peur), mais y a un truc qui m'étonne un peu dans vos remarques, à savoir "bouh, c'est devenu tout naze parce que c'est vraiment du Disney"... Ben... Du Disney contemporain, alors... parce que comme le rappelle Dkarl, Disney nous avait gratifié d'une version animée qui, franchement, même si elle n'arrive pas à la cheville du livre, n'est pas si mal. A l'époque, ils ne s'étaient pas sentis obligés de transformer ça en Narnia...

Tout ça pour dire que je me demande si les studios Disney sont les seuls coupables... Après tout, c'est pas comme si Burton n'était pas, lui aussi, bien "gentil" comparé à Carroll...

(Et sinon, pour les meilleures versions d'Alice, on a un téléfilm réalisé par Jonathan Miller dans les années 60 et puis l'adaptation très libre, surréaliste et bien sombre, de Jan Svankmajer. Voilà, ça ne souffre pas de discussion.  ;) )
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le avril 06, 2010, 12:31:21 pm
c'était un mix entre narnia et harry potter
C'est ça, tu as prononcé les bons titres. La bataille est narnia-esque au possible, j'ai détesté. On est dans l'onirisme torturé avec Alice, ça n'est pas de la fantasy !
Et puis le chat est tout simplement décevant.
Je suis d'accord avec vous, le seul truc à retenir, c'est la Reine Blanche complètement barrée.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le avril 06, 2010, 12:38:29 pm
On est dans l'onirisme torturé avec Alice, ça n'est pas de la fantasy !

Ouais, enfin, "torturé", n'exagérons rien... Certes, y a eu de très bonnes versions dans le style torturé, genre celle de Svankmajer, justement... Mais dire que l'un ou l'autre des bouquins est "torturé"... :suspect:

Et bien sûr, ce n'est pas de la "fantasy" au sens où ce n'est pas du med-fan, ni rien qui s'en rapproche - mais la fantasy, la vraie, est un genre super large, avec plein de variétés, et je dirais qu'en ce sens large, ça en relève bien (le bouquin est fréquemment inclus dans les encyclopédies de la fantasy).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 06, 2010, 12:40:07 pm
Et puis le chat est tout simplement décevant.

Complètement d'accord ! mais merde quoi The Cheshire Cat !!merde ils avaient pas le droit de le massacrer comme ça !

Franchement, vous voulez du Burton faisant Alice... achetez le vieux jeu Alice par American MacGee ou attendez la prochaine suite!
Putain au moins ça avait de la gueule !
(cliquez pour montrer/cacher)

Edit pour Merri: Tu dois tout de même reconnaitre que l'original n'est pas un ?uvre avec une histoire "logique" c'est pour le moins barré. Bon j'y vais à la hache là, question analyse littéraire, mais je penses que tu comprends ce que je veux dire.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le avril 06, 2010, 12:47:23 pm
Laissez tomber, c'est du Disney.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le avril 06, 2010, 12:49:54 pm
Ouais, l'histoire est pas du tout linéaire, elle fonctionne un peu, et pour cause, comme un rêve (c'est d'ailleurs en ce sens que je disais que Burton est toujours beaucoup plus gentil que Carroll - il ne donne pas dans le délire, quoi)... Donc, onirique, certainement.

Mais "torturé"? A moins d'adhérer à l'une ou l'autre des interprétations psychanalytiques qu'on aime tant accoler à Alice (mais comme le dit Martin Gardner, le problème de toutes ces interprétations, c'est pas qu'elles sont trop difficiles à construire, mais qu'au contraire, c'est bien trop facile de le faire), je ne vois pas...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 06, 2010, 12:51:36 pm
Laissez tomber, c'est du Disney.

Oui enfin Disney a fait des Bons trucs.
Regardes Pirates des caraibes, The Curse of the Black Pear, c'est calibré comme il faut ! (même en étant partiel, parce qu'on parle de pirates ce film est bien foutu).

Après, le problème de cible, ça concerne l'ensemble de l'industrie du cinéma qui taille les films pour une cible et pour du mainstream  et donc du fric.

Les vrais ?uvres personnelles sont extrêmement rare.

Après, je ne crache pas sur le grand spectacle j'en consomme parfois (enfin pas n'importe lequel, Pirates des Caraibes oui; Taxi ou 2014 non) je suis plutôt désabusé de ce manque d'originalité des films (et de la BD aussi) -_-
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 06, 2010, 13:32:45 pm
Hé hé je vois qu?Alice fait couler beaucoup d?encre à défaut de sang?
Tiens, éclairez-moi, 

(cliquez pour montrer/cacher)
Me rappelle plus du tout?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 06, 2010, 13:55:38 pm
Tu parles du Chat du Chester/Cheshire cat ? Oui, c'est une invention de carroll
la jabberwoky est bien une invention de Carroll et apparait dans Alice De l'autre côté du miroir. C'est d'ailleurs le Cheshir Cat qui introduit le jabberwoky dans un poème au début du roman.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 06, 2010, 14:16:45 pm
Ok, donc continuons au grand jour?
Donc, si te comprends bien, le Jabberwocky est absent du dessin animé d?origine ?
Et tu n?as pas répondu à ma question sur le chat, qui ne portait pas sur son existence
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 06, 2010, 14:46:07 pm
Franchement, sur le dessin animé d'origine, je ne m'en rappelle plus, juste un vague souvenir de, "mais c'est quoi de trip..." (enfin à remettre dans la bouche d'un gamin^^)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le avril 06, 2010, 18:07:38 pm
Le Chesshire Cat d'origine n'est ni méchant ni gentil. Par contre, il est bien moins intentionné que dans le film. Il fait des trucs pour le fun, on dirait. Il cherche à embobiner Alice, mais lui donne parfois des infos utiles. Il est exactement comme les lutin de bien des légendes : espiègle.

Je m'excuse pour le "torturé" Merriman, je l'ai écrit sans y réflechir suffisament.

Pour ce qui est de la fantasy, le terme s'est bien éloigné du terme français "fantaisie" qui lui contient bien entendu l'onirisme. Mais dans fantasy, on comprends souvent (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fantasy) ce qui relève d'un univers où la magie est présente. Ca lui donne souvent un sens de "médiéval fantastique" bien qu'il existe aussi l'urban fantasy.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le avril 06, 2010, 20:12:23 pm
Tu parles du Chat du Chester/Cheshire cat ? Oui, c'est une invention de carroll
la jabberwoky est bien une invention de Carroll et apparait dans Alice De l'autre côté du miroir. C'est d'ailleurs le Cheshir Cat qui introduit le jabberwoky dans un poème au début du roman.

Oui, Jabberwocky apparaît dans De l'autre côté du miroir. Mais non, ce n'est pas le Cheshire Cat - absent de ce deuxième bouquin - qui l'introduit,  c'est simplement un poème que va lire Alice ("Il était reveneure, les slictueux toves gyraient et vriblaient..."). Wikipedia me dit que dans le dessin animé de 51, le chat apparaît en chantant les premières lignes. C'est possible. Moi, je n'avais vu que la VF, et il chantait une histoire de rhododendrons.

Sinon, pour les donjonneux, Jabberwocky a un autre titre de gloire: c'est quand même de là que vient l'expression "épée vorpale"!  :face:

Enfin, Jabberwocky, ce sont les Muppets qui en parlent le mieux! (http://www.youtube.com/watch?v=UGCJFFxoHJ4)

Je m'excuse pour le "torturé" Merriman, je l'ai écrit sans y réflechir suffisament.

Euh... t'excuse de rien, vieux, c'était juste pour dire que j'étais pas d'accord, mais voilà, quoi... :)

Pour ce qui est de la fantasy, le terme s'est bien éloigné du terme français "fantaisie" qui lui contient bien entendu l'onirisme. Mais dans fantasy, on comprends souvent (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fantasy) ce qui relève d'un univers où la magie est présente. Ca lui donne souvent un sens de "médiéval fantastique" bien qu'il existe aussi l'urban fantasy.

Oui, la fantasy urbaine, et aussi d'autres sous-genres comme la fantasy animalière (Les garennes de Watership Down, Redwall, les trucs comme ça) ou le réalisme magique...
Je suis d'accord avec toi: souvent, par fantasy, on entend med-fan (et même "med-fan violent", type sword and sorcery). Mais justement, je suis toujours un peu triste quand on réduit la fantasy à la sword and sorcery (qui n'a rien de mal, là n'est pas la question), d'où mon intervention... ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 06, 2010, 21:02:51 pm
Arf y a que dans le dessin animé ou le chat déclame le poème...

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le avril 07, 2010, 10:56:50 am
Le Chesshire Cat d'origine n'est ni méchant ni gentil. Par contre, il est bien moins intentionné que dans le film. Il fait des trucs pour le fun, on dirait. Il cherche à embobiner Alice, mais lui donne parfois des infos utiles. Il est exactement comme les lutin de bien des légendes : espiègle.
...ben c'est un chat, finalement
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 07, 2010, 20:17:39 pm
Un ami m'a proposé d'aller voir le Choc des Titans. Je me suis dit, pourquoi pas: même si le scénario n'est pas à la hauteur de celui de son ancêtre, il restera quand même l'action pour me distraire.
...
J'ai faillit en pleurer tellement le film était nul. Mais nul. Mais franchement nullissime de chez nullissime!
Mais comment c'est possible de faire une bouse pareille à partir d'un premier jet aussi glorieux?!?
Après un moment d'incertitude nécessaire à la récupération de mes neurones, j'ai finalement extrait la formule finale permettant de transformer un excellent film en une daube monstrueuse faisant tellement pitié qu'on a envie de lui donner une pièce:
1. Remplacer la tragédie grecque par une histoire patriotique à la mord moi le noeud sur les humains qui se révoltent pour avoir leur liberté (ils n'ont pas mit le drapeau américain derrière, mais c'était presque)
2. Mettre Hadès en grand méchant qui veut faire du mal à Zeus et à son fils, genre "Hercule" de Disney
3. Aller introduire des animateurs comiques de MTV pour faire des rôles de chasseurs de monstres/clown en second rôle
4. Rendre les monstres tellement ridicules qu'ils en perdent tout côté effrayant

Le pire, c'est que les effets spéciaux magnifiques sont complètement coulés par le scénario d'une débilité rare. La seule qui tire son épingle du jeu dans tout ce gâchis, c'est en fait méduse. Et ce miracle tient essentiellement à ce que son dialogue se limite à faire "Psshiiii!" sur les héros avant de les changer en pierre...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 08, 2010, 02:27:49 am
Non ne me dis pas que c'est bouse fini, je crois que je vais en pleurer tellement le premier avait bercé mon enfance  :pleure: :pleure: :pleure: :pleure:
En même temps je m'y attendais mais j'avais tout de même un espoir... faut que j'aille le voir de toute façon, mais  :pleure: :pleure: :pleure: :pleure:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le avril 08, 2010, 09:29:06 am
j'hésitait à aller le voir, je crois que tu m'a décidé, erstam : qu'il crève.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le avril 15, 2010, 04:57:46 am
Je confirme le choc des titans est une grosse bouse, et même pas assez mal faite techniquement pour que ça puisse faire marrer...

Par contre dans la même veine mythologique Percy Jackson est nul aussi, mais tellement qu'au moins il en est drole avec son coté nanar (mais pourquoi il font ça? :-)), à aller voir au ciné avec des potes c'est du tout bon (et puis bon l'olympe au sommet de l'empire state building via l'ascenseur de service ça vaut le coup).

En gros je me suis fait chier au choc des titans et marré à Percy Jackson...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le avril 15, 2010, 09:26:05 am
quelqu'un a été voir adèle blanc-sec?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le avril 19, 2010, 00:24:54 am
Les invités de mon père d'Anne Le Ny,

Le pitch :
Citer
Fabrice Luchini incarne Arnaud Paumelle, ce fils de médecin a une vie plutôt tranquille jusqu'au jour où Lucien, son père joué par Michel Aumont décide d'accueillir une famille étrangère. Ce retraité de 80 ans a toujours eu une grande implication dans des causes humanitaires.

Alors que ses enfants voient cette action comme un nouvelle preuve de la générosité de leur père, ils découvrent que Lucien a épousé Tatiana, une jeune femme moldave afin de lui éviter l'expulsion. Le père aurait-il succombé au charme de la belle étrangère ?

Une nouvelle situation qui va bouleverser la vie familiale des Paumelle.

Un film tranquille qui parle de mariage blanc, de passion qui font perdre la tête, de vieilles rancoeur de familles, de fausses idées sur ce qu'on pense de ses frères et soeur, de situation ni blanche ni noire, de conséquences de ses actes, de changement de vie de tout au tout, d'amour aussi...

Se laisse regarder sans difficulté, pas excessivement d'action, mais c'est pas un film d'action, pour ça allez voir le post de Tutu sur Percy Jackson  ;), un film qui m'a pas transcendé mais...je ne sais pas qui ne me laisse pas du tout indifférent, m'a fait réfléchir en tout cas, au moins sur ce que j'allais en dire  ;).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 20, 2010, 11:36:09 am
Adèle Blanc Sec

Bon, je pense que vous êtes tous d'accord avec ça,  Besson est meilleur en réalisateur qu?en producteur (oui c?était pas dur).
J?étais content d?aller voir Adèle Blanc Sec, mais j?en suis sorti un peu frustré?
J?ai bien aimé le décor Belle Epoque, la galerie de personnages (parfait pour expliquer aux gens ce que peut-être une partie de Maléfices !). Adèle, Dieuleveut, Esperandieu, ils sont bien fichus mais leur prestation est comme édulcorée dans un bouillon un peu fourre-tout où les éléments comiques arrivent dans les moments solennels et inversement (je ne suis pas contre les mélanges mais la sauce n?a pas pris ici)

Jean Paul Rouve est sous-employé et même un ton en dessous de ce qu?il peut faire, le ptérodactyle, lui, c?est l?inverse, on le voit trop, il en fait trop. Les momies sont marrantes dix secondes, pas plus?

Dommage, c?est un film moyen qui aurait pu être vraiment très bon. Je comprends que Tardi ait tant tardé à refiler les droits?

Pour finir sur une note positive, j?ai bien aimé Gilles Lelouche en inspecteur Caponi (ainsi que toute la scène téléphonique avec les prés, le ministre?)

Et la fin est sympa également,
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Melenkurion le avril 20, 2010, 17:45:42 pm
Pour Adèle Blanc-Sec, j'ai un point de vue différent.

Je l'ai trouvé agréable et divertissant. Les costumes, le décor (pas trouvé d'anachronisme, pourtant j'étais à l'affut). La scène d'ouverture en Egypte est plutôt réussi (le coup classique : posez les persos à leur avantages et/ou montrer combien le méchant est méchant).
L'actrice est une vraie tête de mule, bien décalée avec son époque, fume, bois, assume sa nudite, etc... Là-dessus, on retrouve le Besson amoureux des femmes fortes et fragiles  (Nikita, Jeanne d'Arc,...). J'espère pour Louise Bourgoin qu'elle n'a pas eu à passer à la casserolle pour avoir le role-titre  :roll: :suspect:

Ouais, Lellouche quelques répliques drôles excellentes, idem Louise qd elle parle arabe (vous verrez ^^)

Un peu too much les momies, la phrase de trop sur la pyramide du Louvre.

Je ne suis pas pour autant réconcilié avec Besson depuis les minimoys, Le 5° Elément (Bruce Willis must always be cool) et depuis que je sais qu'il a refusé Sinead O'Connor pour Jeanne d'Arc pour mettre à la place sa nana Mila Jovovitch.

Bref, si vous n'êtes pas trop exigeant, emmenez votre copine/femme, moi j'ai fait l'effort.
Je m'en foutais un peu, en fait, tout ce que j'attends c'est
Iron Man 2 pour voir Scarlett en Black Widow
Kick-Ass pour voir la vengeance de Nicolas Cage à qui DC et Marvel n'ont jamais donné un rôle à pouvoirs (si quelqu'un pouvait lui dire de me preter le N°1 de Superman de 1938) (edit, apparemment, il fera le prochain Ghost Rider, second couteau de chez Marvel)
Toy Story 3 "To infinity... and BEYOND !!! "
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 20, 2010, 18:12:56 pm
Bref, si vous n'êtes pas trop exigeant, emmenez votre copine/femme, moi j'ai fait l'effort.

T'es (subtilement) en train de dire que c'est un film pour nana ?  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le avril 20, 2010, 23:35:03 pm
Kick-Ass pour voir la vengeance de Nicolas Cage à qui DC et Marvel n'ont jamais donné un rôle à pouvoirs (si quelqu'un pouvait lui dire de me preter le N°1 de Superman de 1938) (edit, apparemment, il fera le prochain Ghost Rider, second couteau de chez Marvel)
Ben si, il a déjà commis ghost rider (en 2007 il me semble). Mais je comprend que ton inconscient ait refoulé cela.

Bon, sinon, tous vos avis pour Adèle Blanc-Sec c'est que c'est joli (surtout si l'on aime cette ambiance), mais décousu et pas top pour le reste. Une sorte de ligue des gentlemen extraordinaires (je parle du film, là. Oui, je sais: avec ghost rider...) à la française croisé Belphegor. Euh... Pas si pressé que ça d'un seul coup.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 20, 2010, 23:50:26 pm
Je viens de voir "Les amis de mon père" avec Mando et Calzone. Voici donc nos impressions toutes chaudes.

Si vous allez voir ce film, préparez vous à ne pas aimer les trente premières minutes, voire à vous posez sérieusement la question "Est-ce que je vais rester jusqu'à la fin?" Mais ne partez pas, vous auriez tord! Car passé cette funeste demi-heure, vous vous retrouverez enfin happé dans un tourbillon salvateur de violence, d'adultère, de menaces extraordinairement rafraîchissants. Vous verrez des enfances brisées, des hommes empoisonnés, des femmes battues, violées par de vieux dégoutants... le tout sous le regard lâche et veule d'un Lucinni en plein forme.
Rha! Je conseille ce film à tous ceux qui aiment voir des situations banales sombrer dans le glauque. Et je termine en disant que ce film est un vrai "Tresor", jeu de mot que seuls ceux qui m'ont accompagné pourront comprendre.

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le avril 21, 2010, 09:20:16 am
Je viens de voir "Les amis de mon père" avec Mando et Calzone.
dit comme ça, on dirait qu'ils jouent dedans...
c'est calzone qui fait le vieux dégoutant?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 21, 2010, 10:17:09 am
c'est calzone qui fait le vieux dégoutant?

Non, en fait il faisait la doublure de Luchini pour les scènes d'action. Ce qui explique pourquoi on ne le voit pas si souvent que ca dans le film...
Mando en revanche était éblouissante dans son rôle de sirène de police, au moment ou les jeunes manifestants sont interpelles par les forces de l'ordre.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le avril 21, 2010, 10:26:06 am
Mando en revanche était éblouissante dans son rôle de sirène de police

 :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :thumright:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le avril 22, 2010, 15:13:07 pm
Oui c'est vrai que passée la première partie merdique de Les invités de mon père le film devient plutôt pas mal. Fabrice Luchini notamment est bien, pour une fois qu'il n'est pas en roue libre.
Ceci dit il n'y a rien d'indispensable ici et attendre la sortie télé pour un dimanche soir pluvieux me paraît une très bonne option...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 26, 2010, 23:08:58 pm
Ce mois ci est un excellent mois de cinéma. J'ai eut l'occasion de voir deux films magnifiques l'un à la suite de l'autre.
Le second, c'est Adèle Blanc Sec, qu'on ne présente plus et que je ne peux que couvrir d'éloge. D'ailleurs, je ne vois pas pourquoi tout le monde fustige le passage avec les momies. J'adore leur animation, ça fait très "vieux film avec des marionnettes" et ça colle bien à l'ambiance début du 20ème siècle.

Quand on premier que je suis allé voir, c'est Kick Ass. Et bien ce film, ce n'est qu'une chose à en dire: UTIMATE PERFECT!!!!!!!!!!!!
Je ne trouve tellement pas les mots pour en parler que je vais devoir me contenter de chiffres:
Scénario: 19/20
Charisme du méchant: 20/20
Performance de Nicolas Cage: 18/20 (et pourtant dieu sait que je le hais ce comédien, mais dans le rôle du papa gâteux... c'est une merveille!)
Bande son: 19/20
Evolution du héros: 19/20
Enfin, vous l'aurez compris, que du bonheur! Il faut d'ailleurs que j'aille le revoir à tout prix. Tiens, je vais lancer un topic dans IRL rien que pour ça...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le avril 26, 2010, 23:16:10 pm
Je suis retourné voir Alice au pays des merveilles hier. Curieusement, j'ai d'avantage aimé qu'au premier visionnage, peut-être parce que j'ai vu un détail ou deux en plus que j'avaiz zappé la première fois...

Bon, j'adore la musique et faut absolument que je m'achète le CD.

Je ne sais plus qui me l'avait dit, mais, pour moi
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le avril 27, 2010, 11:01:23 am
Je vais encore faire le rabat-joie mais je ne partage pas du tout l'enthousiasme d'Erstam pour Kick-Ass.


Le postulat de base est marrant, on s'attache à cet ado un peu naïf qui se fait péter la gueule dans son costume ridicule et on attend avec impatience la suite des choses, d'autant que les acteurs sont plutôt corrects et les dialogues pas trop nazes, ce qui pour un film de ce genre est très appréciable. Ça c'est la première demi-heure...

Ensuite, de vrais super héros surentraînés et bardés d'armes de toutes sortes apparaissent pour aider Kick-Ass, et là tout le concept du début se casse la gueule, puisqu'on passe de l'histoire d'un jeune geek idéaliste confronté à la dure réalité des choses à un banal film de super héros pour ados avec des gus surhumains qui sautent partout et qui tirent dans tous les sens... Toute volonté de réalisme est laissée de côté, on est dans un monde de bd, un peu délirant, un peu marrant, mais rien à voir avec ce que ça promettait.


Bref, dans l'ensemble ça se regarde (surtout si on a 12 ans quand même...) mais reste quand même tout à fait dispensable.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le avril 27, 2010, 11:13:46 am
dommage, je n'ai pas encore vu le film, l'utilisation de la balise spoiler aurait été la bienvenue.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 27, 2010, 11:15:21 am
Ce que dit Calzone, ne révèle rien de plus que ce que tu peux voir dans le trailer.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 27, 2010, 15:18:49 pm
Ensuite, de vrais super héros surentraînés et bardés d'armes de toutes sortes apparaissent pour aider Kick-Ass, et là tout le concept du début se casse la gueule, puisqu'on passe de l'histoire d'un jeune geek idéaliste confronté à la dure réalité des choses à un banal film de super héros pour ados avec des gus surhumains qui sautent partout et qui tirent dans tous les sens... Toute volonté de réalisme est laissée de côté, on est dans un monde de bd, un peu délirant, un peu marrant, mais rien à voir avec ce que ça promettait.

Je ne suis pas tout à fait d'accord dans la mesure où:
(cliquez pour montrer/cacher)
Le reste du film est quand même bien conforme à ce qu'on nous promettait. et puis:
(cliquez pour montrer/cacher)

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le avril 27, 2010, 20:33:01 pm
Il y a un nouveau film sur Robin des Bois avec Russell Crowe, il est l'invité de ce soir sur Canal + au Grand Journal.

Une des  chroniqueuses dit : "c'est le meilleur film sur Robin des bois", comment peut-on savoir si c'est le meilleur ? c'est le dernier en date...jusqu'au prochain....

Russell Crowe, le Robin des bois de ce film, quand on lui montre une photo de Kevin Costner qui, pour rappel, était le précédent Robin des Bois, dit d'un ton amusé qu'il ressemble à Bon Jovi...ok, Mossieur Crowe a fait Gladiator et Master & Commander....mais un peu de respect, il n'aurait peut-être pas ce rôle s'il n'y avais pas eu de précédents Robin des Bois non ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le avril 28, 2010, 11:36:08 am
La bande annonce est nulle en tout cas.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le avril 30, 2010, 02:00:02 am
Moi j'ai toute confiance en Scott, il à toujours pondu soit du bon gros navet bien fun (franchement, demi-moore en GI, fallait oser...), ou des très bon fims (american gangster, alien)...Je ne dirais pas ce que je pense par contre de Blade runner sinon Dreyf va me taper avec son gros zizi (il se trompe souvent avec son pied, quand il vous dit qu'il va vous mettre un pied au cul, courez... :eek:).




Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le avril 30, 2010, 08:01:05 am
Blade Runner est le plus meilleur film du monde, et je pèse mes mots!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Kakita Ben le avril 30, 2010, 09:43:57 am
Kick Ass c'est de la balle ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 30, 2010, 12:18:10 pm
KICK AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAASS!
Je l'ai revu hier et ce film, il DE-CHIRE!

Si vous ne l'avez pas encore vu, je n'ai qu'une seule chose à vous conseiller: Courrez (le voir), pauvres fous!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: zarcania le avril 30, 2010, 15:01:57 pm
Blade Runner est le plus meilleur film du monde, et je pèse mes mots!
J'approuve, et je plussoie même !!!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le avril 30, 2010, 17:03:59 pm
Blade Runner est le plus meilleur film du monde, et je pèse mes mots!
J'approuve, et je plussoie même !!!

bande de geek! :-)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le avril 30, 2010, 17:33:08 pm
He! He!
Tu vois, je n'ai eu besoin de rien dire ni même de te menacer avec une partie de mon anatomie.
Ces deux là ont un goût très sur.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Melenkurion le mai 01, 2010, 00:06:25 am
Oui a bcp de choses :
Kick sympa, novateur! Le perso de Cage fait penser a Owl-Man, le clone-hommage Marvel  a Batman dans un Ultimates Adventures (trouvez ce bouquin et achetez-le !)
Blade Runner est un gros patrimoine de cinefile (quelle BO !)
Adèle ouais un peu pour les filles vu que c'est qd m moins pechu qu'un film dit pour mec, genre "Blade". Une autre comparaison, bcp de nanas adorent Twilight mais ne supportent pas "entretien avc un vampire"

vu Ironman2, bah déçu
l'intrigue amoureuse avec Pepper pots naze
Scarlett ne trouve pas le bon ton (ou est mal dirigé)
:-(
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le mai 01, 2010, 12:03:21 pm
Pour iron man 2 je confirme: le personnage de scarlett johanson est carrément sous-utilisé.
Il est super anecdotique.

Autre point que je trouve dommage : il y a au moins 2 scènes de la BA qui n'apparaissent pas dans le film et qui auraient pu donner un peu d'épaisseur à l'histoire.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Cialf le mai 01, 2010, 12:32:28 pm
D'un autre côté, quand je vois dans les critiques "Fidèle au bouquin à la virgule près", j'évite. J'avais zappé "Millenium" à cause de ça. En général, ça correspond à "Surchargé, poussif et sans rythme".
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Cialf le mai 01, 2010, 12:43:42 pm
Il y a un nouveau film sur Robin des Bois avec Russell Crowe, il est l'invité de ce soir sur Canal + au Grand Journal.


J'aurais presque été voir à cause de Cate Blanchett. Elle serait excellente en Marianne vieillissante. Dans "La Rose et la Flèche", Audrey Hepburn avait refusé de se faire teindre les cheveux en gris, et c'est dommage.

Mais Russel Crowe, non merci. Pour moi, c'est l'Action Man garanti pur plastoc. Un Robin des Bois qui manie le marteau au lieu de l'arc, ça résume la performance.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le mai 01, 2010, 12:54:38 pm
Pour iron man 2 je confirme: le personnage de scarlett johanson est carrément sous-utilisé.

C'est ce que j'ai lu un peu partout. C'est bien dommage, parce que quand on la voit sur l'affiche... :drunken:

Sinon, pour faire comme tout le monde, je suis allé voir Kick-Ass, et sans crier au chef-d'oeuvre, j'ai vraiment bien aimé... Je connaissais pas le comics, mais en tout cas, j'ai un avis presque opposé à celui de Calzone, pour le coup... Le pitch initial (le nerd qui veut devenir un super-héros), je trouve pas ça si original que ça - on va dire que le premier c'était Spiderman, et merde, ça remonte quand même à 1962!!! OK, la différence, c'est que Kick-Ass reste un nerd et ne devient jamais un vrai super-héros - mais bon, malgré tout, je dirais qu'on a un peu affaire à la même dynamique et au même humour...

Mais je trouve que là où le film prend toute son ampleur,
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mai 03, 2010, 09:41:50 am
ironman2
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 03, 2010, 09:46:52 am
le 2 est aussi insipide que le premier ? Parce que le 1 s'en tient une bonne couche.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mai 03, 2010, 09:51:13 am
j'ai pas vu le 1er, peut pas dire
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le mai 03, 2010, 18:36:15 pm
moi j'ai beaucoup aimé le premier iron-man, faut dire que je suis fan de robert downey jr...Bien sur çe n'est pas un chef-d'oeuvre, mais c'est fun et je me suis bien amusé...Franchement, moi quand je vois un type construire une armure ultra-tech dans une grotte afghane avec un tournevis et un fer à souder, ça me fait triper quand même! :roll:

maintenant il parait que le 2 est moins bien, je vous tiens auc courant :-)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 03, 2010, 19:20:40 pm
Franchement, moi quand je vois un type construire une armure ultra-tech dans une grotte afghane avec un tournevis et un fer à souder, ça me fait triper quand même! :roll:

Moi, c'est justement à ce moment que j'ai pleuré du sang !  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mai 03, 2010, 23:08:42 pm
Franchement, moi quand je vois un type construire une armure ultra-tech dans une grotte afghane avec un tournevis et un fer à souder, ça me fait triper quand même! :roll:

Moi, c'est justement à ce moment que j'ai pleuré du sang !  :face:

A ben c'est marrant, parce que les afghans qui essaient d'entrer dans la grotte à ce moment là, eux aussi ils ont pleuré pas mal...

De mon côté, j'avais bien aimé l'humour du 1er, mais c'est vrai que la vision ultra patriotique de la guerre en Afghanistan, ça a de quoi faire gerber.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mai 04, 2010, 00:21:57 am
la vision ultra patriotique de la guerre en Afghanistan

C'est clair, en plus les méchants sont complètement débiles dans ce film.

J'ai trouvé le 2 un peu moins naze que le 1, mais naze tout de même.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Cialf le mai 14, 2010, 10:41:07 am
Je me suis décidé à aller voir Adèle Blanc-Sec. Je confirme: un bon divertissement, bien rythmé et bien filmé. La bande musicale est à la hauteur du film: si vous voulez animer un scénario 1900 un peu gag, c'est parfait.

Le ptérodactyle est excellent, et Besson a fait un louable effort pour le personnaliser. Seul son jeu de jambes est un peu insuffisant: vu son poids, il devrait faire  plus de dégâts quand il piétine dans un appartement ou dans un jardin.

Louise Bourgoin est très bien aussi et porte magnifiquement le costume d'époque. Têtue comme une mule, effectivement, avec une pointe d'humour et une pointe d'émotion quand il faut (ses rapports compliqués avec sa soeur). Elle doit mesurer 1,85 m, ce qui fait toujours son effet comique quand elle est confrontée à des petits bonshommes.

Luc Besson a pris pas mal de libertés par rapport à Tardi, et c'est tant mieux (j'ai dit ce que je pensais de la fidélité  la virgule près): on sent qu'il s'est bien amusé, et le spectateur aussi. Vous pouvez amener les petits neveux et nièces.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le mai 27, 2010, 12:53:25 pm
Tiens, ça fait un moment que personne n'a posté de critique...

Alors, sans originalité aucune, je suis allé voir

Robin des Bois, de Ridley Scott

Eh ben, j'ai bien aimé. Même si, paradoxalement, je serais le premier à reconnaître qu'il n'y a que peu de raisons objectives...

Soyons honnêtes, le scénar est nul. Pas nul comme celui d'Avatar, hein (c'est-à-dire disneyen, mou, et prévisible d'un bout à l'autre). Non. Nul parce que
(cliquez pour montrer/cacher)
Même les acteurs ne sont pas toujours au top (Cate Blanchett est bien - et vraiment belle en brune, en plus - mais Russell Crowe a un peu l'air sous Tranxène, quand même...)

Alors?
Oui, mais alors, moi, j'aime beaucoup le Moyen Age (même le Moyen Age hollywoodien), j'aime beaucoup Robin des Bois (même si là, ce n'est pas vraiment Robin des Bois), et Scott, même quand il n'est pas très inspiré, reste un artisan des plus honorables. En ce qui me concerne, sa réalisation assure toujours, en particulier dans les scènes de bataille, qui sont peut-être assez absurdes, mais malgré tout extrêmement agréables à regarder!

Donc, ça suffit pour que je passe un bon moment! Mais bon, peut-être à réserver à... euh... ceux qui, de toute façon, seraient allés le voir rien qu'à cause du thème...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le juin 13, 2010, 11:53:29 am
Hier en faisant mes courses de geek à la FNAC, je tombe sur un mur d'écran qui passe en boucle la bande-annonce de The Book of Eli (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=128955.html). Ca a l'air accrocheur donc, hop, ni une ni deux, je me le procure. Je l'ai regardé le soir même.

Ben c'est nul. Son bouquin, il peut se le garder.

Imaginez La Route (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=127661.html) réécrit par le scénariste de Mad Max : le comics, et mis en scène par un disciple de Zack Snyder, le tout enrobé d'un discours religieux foutraque. Le cul entre plein de chaise, l'ambiance peine à décoller pour retomber aussi sec dans un film qui se veut sans doute esthétisant et captivant mais qui n'est jamais aussi original et réussi que ceux qu'il plagie.

Ca bastonne mais c'est mou.
Ca flingue mais on s'emmerde.
C'est post-apo mais on dirait que les mecs font de la randonnée.
Le méchant est méchant. Pourquoi? Parce que c'est le méchant! Gary Oldman fait du sous-Gary Oldman (comme chez Besson, mais avec l'air de se faire chier). Sauf qu'à bien y réfléchir, ben pardon, mais ses motivations me paraissent carrément valables.
Le fond du gouffre est atteint quand Eli explique pourquoi il a pris la route. Les scénaristes devaient faire la sieste pendant que le stagiaire se tapait tout le boulot.

Bref, un film a voir pour se demander, incrédule, si c'est ça le cinoche d'aujourd'hui  :suspect:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le juin 13, 2010, 13:32:54 pm
Ouais c'est une sacrée merde ce film.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 13, 2010, 16:33:12 pm
C'est appréciable, Merriman et Nobla, de lire vos critiques qui ont le mérite d'être constructives  :D.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Kakita Ben le juin 13, 2010, 20:11:08 pm
Chui d'accord pour le livre d'Eli et en plus il se tape même pas la gonzesse...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le juin 13, 2010, 20:39:37 pm
Grave, même pas un petit plan nichon pour relever le niveau...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 13, 2010, 22:08:07 pm
Quelqu'un"un a vu le prince of persia ?
parce qu' à voir le trailer, au mieux c'est un bon divertissement, au pire une bouse sans nom...
 et j'ai peur qu'il ne tombe dans cette catégorie.  :S
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le juin 14, 2010, 00:24:34 am
J'ai vu... C'est distrayant, sans plus, à mon avis. Des moments marrants, d'autres ennuyeux, et, évidemment, rien en profondeur.
A voir quand on a une carte illimitée et un amour très modéré de la cohérence scénaristique, quoi.

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chams5555 le juin 20, 2010, 09:40:24 am
Personnellement j'avais plus qu'adoré le tout premier jeu que je trouvais empreint d'une véritable poésie avec un scénario et un twist narratif digne d'un très bon film.
Évidemment tout cela à disparu sur l'adaptation cinématographique bien que ce dernier se laisse regarder lorsqu'on est très bon public. Comme Mélo je dirais qu'il faut avoir la carte magique et du temps à perdre pour aller le voir.

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le juin 20, 2010, 13:21:57 pm
Ah, innombrables morts de mon jeune âge... Faudra que j'y rejoue maintenant que je comprends l'anglais, tiens *mode nostalgique*

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 22, 2010, 23:11:04 pm
Summer War

Un film très rafraîchissant. Imaginez l'univers de Gost In the Shell. Mais au lieu de penser à des cités froides, des cyborgs inhumains et des meurtres sordides, imaginez la vie des gens de tous les jours. Ceux qui sortent, rient, mangent en famille dans une grande maison à la campagne. Imaginez ces gens de tous les jours, nous, nos voisins... face à la technologie du futur. Et rajoutez par dessus une histoire drôle, émouvante, amusante. Vous obtiendrez un film qui m'a donné le sourire du début jusqu'à la fin.
A voir impérativement pour tous les anxieux, les déprimés, les fatigués qui ont bien besoin d'une bonne dose de soleil.

Tout ça pour dire que Summer War ne détrônera pas Fantastic Mister Fox dans la liste de mes films préférés... mais qu'il se situe quand même non loin derrière.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 23, 2010, 00:26:15 am
C'est très drôle, mais ton petit résumé me donne affreusement envi de fuir ce film ^^
Non pas que ça soit de ta faute, mais là, dit comme ça, le premier sentiment qui me vient c'est "bof pas intéressé".
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 23, 2010, 11:09:09 am
Bon, alors rectificatif pour Dkarl.

Summer War, c'est aussi: de l'action, des femmes à poil (au moins deux), des combats entre des maîtres en arts martiaux et des intelligences artificielles diaboliques, des morts, de la sueur, des larmes, des gens qui souffrent. Et il y a même une arène de combat, un casino, des armes nucléaires et un satellite qui devient fou.

Voilà. Je ne sais pas si ça vous a plus donné envie de voir le film. En tout cas, je crois que je suis bien meilleur pour descendre un film que pour en faire l'éloge. Je n'irai plus voir que des navets, comme ça je serai en accord avec mes capacités...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le juin 23, 2010, 11:24:05 am
bof ... ça manque toujours de sang et de tripes cette présentation.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 23, 2010, 11:33:34 am
Du sang et des tripes? Oui, j'avais oublié dans ma présentation, mais figurez vous qu'il y en a aussi dans Summer War. Il y a:

Du sang:
(cliquez pour montrer/cacher)

Et des tripes:
(cliquez pour montrer/cacher)

Bon, convaincu?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le juin 23, 2010, 11:48:03 am
Boarf, tu sais... Moi j'étais intéressé par Summer Wars quelques semaines avant même que vous en parliez ici.   :mdr:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le juin 23, 2010, 14:17:03 pm
Faut pas conseiller les films riants aux anxieux et aux déprimés, c'est super dangereux ! Pour ma part, ils me dépriment généralement même quand je vais bien, et plus encore quand je fais ma Goth.
Et je crois qu'il y en a pas mal pour qui c'est pareil, même si je n'ai sondé que quelques potes sur le sujet.
Bref, tout ça pour dire que Nausicaa peut donner envie de se jeter d'un pont... Et je suis sur que pour Summer Wars, c'est la même :p
(bon, sinon, j'irai peut-être le voir, et me fendrai d'un résumé le cas échéant).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le juillet 07, 2010, 00:41:07 am
Goddamit ! J'avais jamais vu Pulp Fiction. L'erreur est maintenant réparée. J'ai vécu 24 ans dans le noir, les boys ! La culture américaine ne pouvait que m'échapper sans cette tarte à la crème.

Un petit film pour moi, un grand pas pour ma culture.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le juillet 07, 2010, 07:43:16 am
(cliquez pour montrer/cacher)
  :afro:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le juillet 07, 2010, 09:08:05 am
The Wolf : Well, let's not start sucking each other's dicks quite yet.
 8)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le juillet 08, 2010, 14:28:03 pm
Hé hé Nocker, attention, après la sortie de Pulp Fiction, attends-toi à la généralisation de petits objets oblongs qui servent à se parler à distance, où qu?on soit ou presque. Ne va pas non plus à New-York, vers les twin towers, y?a truc louche qui se prépare.
Et sutout, surtout, n?allume pas ta télé, il parait que la réalité va s?inviter dedans, hin hin



Bon sinon hier je suis allé voir? Allemagne / Espagne, un film moins pêchu que prévu? et..

Bon, ok, avant cela, je suis allé voir l?Illusionniste, film d?animation de Sylvain Chomet (les Triplettes de Belleville)

J?ai pas regretté. Très émouvant, et plein de beaux paysages urbains et ruraux, surtout écossais. Moi qui ai souvent bougé dans ce coin du monde, et arpenté à maintes reprises Edimburrrrrrgh, j?ai été enchanté. C?est vrai que c?est triste, limite glauque, et un peu longuet sur la tartine par moments. Mais ça reste vraiment une belle histoire superbement mise en images. Une foultitude de détails ou de personnages sonnent juste, pas mal de références aussi et on trouve quand même le moyen de rire de temps en temps (le groupe de rock « the Brittons » notamment?)
Techniquement, c?est du muet (enfin, du « sans dialogues ») la plupart du temps, et les messages passent grâce à une très belle utilisation du langage corporel.
A voir vraiment?  (mais faut dire aussi que je suis facile à émouvoir au ciné)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Zauriel le juillet 09, 2010, 12:46:35 pm

Mercredi après midi, je suis allé avec ma femme  voir Twillight 3: hésitation

Pas mal, mais pour une fois, je préfère le bouquin, la production a changé l'actrice qui fait Victoria par une potiche sans charisme et Jasper est coiffé comme une pouf  :pleure:

A voir au moins une fois, les puristes seront sur leur faim.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juillet 09, 2010, 13:31:42 pm
Mercredi après midi, je suis allé avec ma femme  voir Twillight 3: hésitation

D'ailleurs, si vous voulez voir à quoi ressemble la femme de Zauriel, on a une vidéo:
http://www.wat.tv/video/robert-pattinson-victime-rapt-2yfsb_2exyv_.html (http://www.wat.tv/video/robert-pattinson-victime-rapt-2yfsb_2exyv_.html)
Et c'est pas la peine de nier, il y a des preuves!

Sinon, moi on m'a passé le Livre d'Eli en DVD en me disant que la fin valait vraiment le coup (sous prétexte d'un énorme retournement de situation...) et bien c'est du vrai f... de g... Ne regardez surtout pas ce film. Non seulement il est pourri, mais en plus on se moque copieusement de nous.
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le juillet 10, 2010, 00:50:48 am
Oué, mais Dieu il est avec lui, s'pour ça !
(moi aussi j'ai vu le film... Rematez plutôt les chroniques de Riddick/votre nanar préféré, effectivement :p)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le juillet 10, 2010, 09:36:15 am
Vous étiez prévenus : Le livre d'Eli avait déjà fait l'unanimité contre lui il y a deux pages (http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=3738.180).

Faut pas venir se plaindre, après...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juillet 10, 2010, 11:44:32 am
le premier qui dit du mal des Chroniques de Riddick (ou Pitchblack) je le tue avec une cuillère !

 :nyark:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le juillet 10, 2010, 12:05:51 pm
je ne connais pas ce truc, c'est si bien que ça?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le juillet 10, 2010, 12:11:50 pm
Pitchblack est très très bien. La suite, les Chroniques de Riddick, est seulement "plutôt sympa".
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juillet 10, 2010, 12:19:48 pm
le premier qui dit du mal des Chroniques de Riddick (ou Pitchblack) je le tue avec une cuillère !

 :nyark:

Et moi avec ce gobelet...  :roll:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juillet 10, 2010, 12:38:45 pm
je ne connais pas ce truc, c'est si bien que ça?

Pitchblack et un petit film qui s'inspire de plusieurs autres films (Alien en tête), il réussit à évoquer ses inspi sans les plagier. Bref un petit Budget vraiment sympa et réussi. Le bémol, certains dialogues un peu too much par moment. ^^

Les Chronique de Riddick (la suite donc) possède un gros budget, là encore certains dialogues sont un peu too much genre la référence au gobelet d'Erstam, mais pour moi, c'est le meilleur film de space opéra qui existe (je n'aime pas starwars et objectivement son seul atout c'est d'avoir été le premier car le scénario n'a rien d'exceptionnel...) . C'est du spectacle par contre rien de bien intelligent, mais les personnage reste intéressant si tu rentres dans le monde du film.

Bref ces deux films, sont d'honorable production à spectacle. Parfois ça cabotine, y a rien de sérieux, mais ça s'enfonce pas dans le film idiot et vain. Le truc c'est qu'il faut se plonger dans l'univers du film, si t'es réfractaire au genre, il est possible que tu ne fasse pas la différence avec d'autres films spectacles.

Par ailleurs, Vin Diesel est un fan absolue de JDR et Riddick est inspiré d'un de ces perso Drow à D&D. Donc que du bonheur !  :thumleft:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le juillet 10, 2010, 12:46:15 pm
Tasse à thé... je te tue avec ma tasse à thé (oui, moi aussi le premier qui crache sur les Chroniques -ou sur Pitch Black, notez- je le bute. Je dévore aussi ses entrailles, contrairement à mes modérés compagnons.)

Sinon, j'ai vu Splice, et bien apprécié ; forte atmosphère, forte "identité", en dépit d'une fin beaucoup trop classique et des brefs passages d'angoisse "traditionnelle", qui sont ratés (quasi tout va très bien jusqu'au dernier 1/4 d'heure, ceci dit).
Si vous cherchez de l'action, ou n'aimez pas les ambiances décalées et glauques, par contre, n'y allez pas. C'est un film fantastique certes, mais d'ambiance "en huis-clos".
Merriman l'a trouvé cousu de fil blanc, mais il viendra écrire tout ça lui même s'il veut.

Pour ceux que la bande-annonce (en français aux Halles, je ne sais pas pourquoi) a repoussés : ne vous y fiez pas, surtout si vous avez vu la version atrocement doublée.
J'ai pas mal hésité à y aller à cause de cette BA, et ne me suis décidée que parce que le réalisateur de Cube et Cypher ne pouvait pas, dans mon esprit, créer un film vraiment merdique. Car, oui, c'est du même type ; pas le même directeur de photographie, par contre ; pour l'anecdote, celui de Splice est aussi celui du Dernier Chaperon Rouge de Van Kounen (et d'autres trucs, dont le dernier Jean-Pierre Jeunet, que je n'ai pas vu).
Bref, tout ça.
---------------------
 Bonus pour anglophiles, suite au dernier post  (http://www.youtube.com/watch?v=36_-DauQi0s)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le juillet 15, 2010, 02:01:41 am
Vu aujourd'hui "Fatal (Bazooka)" de et avec Mickaël Youn.

Bah franchement ? Je me suis bien marré du début à la fin :face:
Je le conseil vraiment, même au ciné :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juillet 15, 2010, 09:19:42 am
Tiens j'ai prévu d'aller voir Splice... tu confirmes donc mes craintes. Bon j'irais le voir quand même
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: sstrad le juillet 15, 2010, 11:28:36 am
un film vraiment très surprenant parce qu'il est bien: L'agence tout risque.

On apprend enfin comment la A-team ( l'Agence tout risque) a vu le jour!
Le scénario est bon et les acteurs sont excellent. J'adoré la prestation de Liam NEESON en Hannibal, et j'ai été surpris de retrouver Sharlto Copley, qui m'avait bluffé dans District 9, en Looping. Et bon sang ce qu'il est bon, ce gars.
Sans vouloir spolier, aller le voir.

Et si ce que j'ai dis vous suffit pas, alors, vous y verrez aussi, des explosions, des filles extraordinairement belles, de la baston, des flingues, des blagues à deux balles, des t-shirts mouillés... et euh ... barracuda!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le juillet 15, 2010, 11:58:38 am
sstrad...? Hello, merci pour la critique de L'Agence tout risque... Par contre... Eh oui, tu n'y couperas pas... Si tu pouvais d'abord passer nous faire un petit coucou en section Présentations (http://forum.opale-roliste.com/index.php?board=7.0)... Merci d'avance, m'sieur!

Tiens j'ai prévu d'aller voir Splice... tu confirmes donc mes craintes. Bon j'irais le voir quand même

Ah bon, Mélo confirme tes craintes? Non, parce qu'elle a bien aimé, en fait...
Moi un peu moins, c'est vrai... D'ailleurs, allez, hop! Deux critiques pour le prix d'une:

Splice, d'abord - par Vincenzo Natali (Cube).

Ou: comment un couple de scientifiques, en créant un être hybride humain/autres bébêtes, va se retrouver avec une sorte d'enfant dont ils ne voulaient pas forcément, mais en fait si, enfin peut-être, ou peut-être que ce n'est pas vraiment un enfant qu'ils voulaient - et qu'ils vont élever en secret.
Et comment la relation complexe qu'ils ont avec cet être sur lequel ils projettent tout un tas de choses, va déclencher chez eux des réactions pas toujours "normales"...

Sur le papier, c'est motivant. Enfin, même là, pas entièrement - du moins pour moi - parce que je trouve que le film rate un peu son sujet. Là où on aurait pu avoir une relation très bizarre avec un être véritablement hybride, à la frontière entre l'humain et autre chose, on a... une relation finalement faite de fantasmes bien connus, presque classiques, avec une Dren (puisque c'est son petit nom) elle-même très humaine (d'ailleurs, bon, elle est jouée par Delphine Chanéac  ;D)...
Autrement dit, on passe à côté d'une véritable histoire de SF (une exploration de l'inconnu, quoi) pour se taper... ben... en fin de compte, l' histoire d'une relation parents/enfant - qui a surtout pour particularité qu'ici, parce qu'il ne s'agit pas vraiment d'un enfant, les parents se sentent manifestement autorisés à faire un peu n'importe quoi...

Mais bon, pourquoi pas? Et puis, après tout, ça reste une histoire que j'ai envie d'aimer, parce que cette idée d'hybride, ça demeure quand même un sujet pas encore rebattu au cinéma.
Seulement, si on choisit de traiter ça sous un angle "histoire de famille" (même barrée), ça veut dire que beaucoup va dépendre de la psychologie des personnages. Et là, ça pêche plus sérieusement. C'est peut-être moi, mais la plupart du temps, les réactions des deux scientifiques m'ont paru loin d'être cohérentes. OK, la situation est bizarre, on comprend qu'ils soient un peu perdus... Mais si justement l'idée était de nous montrer comment cette situation particulière va les amener progressivement à faire des choses qu'ils ne feraient pas en temps normal, ben... disons que là, leur évolution est franchement pas claire
(cliquez pour montrer/cacher)

Mais là encore... pourquoi pas...? Manipulations biologiques, fantasmes, psychologie pas réaliste... On pourrait être chez Cronenberg (d'ailleurs, les deux autres créatures, Ginger et Fred, font carrément penser à son univers)...
Or, justement, pour moi, c'est surtout là que Splice rate son coup. Au lieu d'avoir un truc un peu dingue à la Cronenberg, organique et dérangeant, on a une réalisation assez sage, passe-partout, un peu propre sur elle... Pas de quoi faire écho à l'étrangeté de la situation, quoi...

Au final, on se retrouve avec un film sympathique, mais quand même un peu bateau (avec une morale entendue 100 fois: "faut pas jouer avec la nature"), qui aurait mérité un traitement carrément plus ambitieux, je trouve.





Summer Wars, maintenant, de Mamoru Hosoda:

Là, on a l'histoire d'un jeune geek, "kidnappé" par une nana pour jouer le rôle de son fiancé pendant quelques jours, pour un grand repas de famille à la campagne où on va fêter les 90 ans de l'aïeule.
Et on a aussi OZ, mélange de monde virtuel, de réseau social, et d'autres trucs, sur lequel à peu près n'importe qui a un compte. Un monde qui va subir l'attaque d'une entité plus ou moins mystérieuse, générant du même coup des conséquences potentiellement dramatiques sur le monde réel. Suit le combat du geek et de la famille, unie sous la houlette de la grand-mère, pour repousser cette terrrrrible menace.

La première demi-heure, je me suis dit "c'est génial"! La manière dont les éléments sont posés (le contraste entre la vie sereine de la famille Jinnouchi à la campagne et le monde technologique et kawai d'OZ, l'allusion au passé du clan de samourai, l'atmosphère de la maison, la psychologie des personnages, un oncle qui revient et qui, sans qu'on sache trop pourquoi, est la brebis galeuse de la famille, un message mystérieux) est très alléchante. Ca démarrait super bien, et j'attendais que tout ça donne une intrigue du feu de Dieu.

L'heure suivante, je me suis dit "c'est sympa, mais ça se traîne". Finalement, l'intrigue ne décolle pas vraiment - et on découvre une histoire somme toute assez conventionnelle, manquant de complexité
(cliquez pour montrer/cacher)
. Le danger qui semblait peser sur le monde est vite repoussé, au moins partiellement - et c'est un des plus gros défauts du film: on n'a jamais le sentiment d'une menace véritable, tout ça reste mou et un peu dénué d'enjeu. On voit peu OZ, mais beaucoup les repas de famille. Ils bouffent, ils rebouffent. Bon.

La dernière demi-heure, je me suis globalement dit "mouais". Tout ça se résout d'une manière classique,(avec, en plus un combat final qui... bon...
(cliquez pour montrer/cacher)
c'est pas très très dynamique, comme combat final). Et puis, à ce stade, le film sombre quand même plusieurs fois dans une certaine mièvrerie, avec une famille décidément trop unie pour être crédible. Tout ça manque cruellement de punch, malheureusement. On est loin de Satoshi Kon...

Là encore: Summer Wars est globalement sympathique, mais je trouve qu'il ne tient pas les promesses de son excellente première demi-heure...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juillet 15, 2010, 12:24:16 pm
Tiens j'ai prévu d'aller voir Splice... tu confirmes donc mes craintes. Bon j'irais le voir quand même

Ah bon, Mélo confirme tes craintes? Non, parce qu'elle a bien aimé, en fait...
Moi un peu moins, c'est vrai... D'ailleurs, allez, hop! Deux critiques pour le prix d'une:

Oui, ce n'est pas incompatible.
C'est comme pour Midnight meat train, je n'ai pas aimé exactement pour les mêmes raisons qui ont fait que certains ont aimé...

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le juillet 15, 2010, 12:43:37 pm
Je suis d'accord pour Splice. Trop lisse, pas assez ambitieux. La créature est trop belle et trop humaine pour être dérangeante, la psychologie des persos est assez basique, les rares scènes de flippe sont tout simplement nazes. On comprend ce qu'ils ont voulu faire, et l'idée était plutôt pas mal, mais la réalisation ne suit pas.

En plus j'y suis allé après avoir lu les nombreuses critiques dans la presse qui comparent ce film à La Mouche. La déception n'en a été que plus grande.



La Tournée : Se laisse voir sans déplaisir. Des persos touchants, de bons acteurs. Ceci dit, j'en attendais (peut être à tort) un peu plus de Mathieu Amalric. On aurait aimé un peu plus de folie, surtout que le sujet s'y prête, pour ce film au final un peu inoffensif...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juillet 15, 2010, 15:04:33 pm
Tiens, il y a un film français appelé "L'autre Monde" qui vient de sortir:
http://www.youtube.com/watch?v=4EH1qbvSjyE (http://www.youtube.com/watch?v=4EH1qbvSjyE)

Globalement, c'est l'histoire d'un type qui s'inscrit à un jeu internet pour approcher une fille qui a un avatar dans le même jeu. La bande annonce n'a pas l'air très accrocheuse. Quelqu'un a envie d'aller vérifier ce que vaut ce film?

Au passage, vous avez vu la bande annonce du prochain Disney:
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19126877&cfilm=135523.html (http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19126877&cfilm=135523.html)

L'attaque à la chevelure, je trouve que ça fait très The Grudge. Reste à savoir ce que donnera le résultat final...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juillet 18, 2010, 22:12:23 pm
Je reviens directement de Shrek 4 en 3D.

Alors premièrement, la 3D c'est même pas la peine. Je l'aurais vu en 2D, ça aurait fait la même chose.

Ensuite pour le film en lui même, j'ai adoré! Le scénario est très bien pensé, à part peut-être la fin, qui est trop convenue. En tout cas, l'histoire est bien menée, on retrouve tous les personnages (presque, où sont passées les souris aveugles!!), parfois dans des situations où on ne les attendait pas. Et les nouveaux personnages sont très bons. D'ailleurs, mention spéciale au fameux chasseur de primes:
(cliquez pour montrer/cacher)

qui déchire grave.

Un film à voir, donc.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juillet 21, 2010, 23:50:57 pm
Ca y est! Je l'ai maté ce fameux "Predators".
J'y suis allé avec une bande d'amis et on s'est bien marré. Que dire du film, sinon... disons que la première partie tient ses promesses. On a à faire à une bande de vrais tueurs. Ils agissent avec intelligence, flairent les pièges, n'hésitent pas à laisser tomber leurs camarades...
Puis, à partir de la deuxième partie, les couacs commencent à apparaître. Les personnages qui arrivent à se perdre dans une ligne droite, le japonais du groupe qui veut absolument faire son samouraï avec le joli sabre qu'il a trouvé... et immanquablement, les premières morts de merde.
Mais le pire, c'est que malgré ses défauts, la fin du film aurait pu tout rattraper et transformer ce qui ne sera qu'un nanard de plus en bestseller. Hélas, les réalisateurs ont cédé à cet affreux américanisme qui veut que les héros survivent immanquablement à la fin. Et c'est dommage, parce qu'à cause de ça, ils sont passés à côté d'un dénouement en or massif.
(cliquez pour montrer/cacher)


Au final, l'impression d'un gâchis qui aurait pu être évité. Mais malgré tout une bonne tranche de rire!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le juillet 22, 2010, 09:22:39 am
on m'a dit qu'il était pas trop mal. j'essaierai bien de le voir, à l'occaz, mais je sais pas s'il vaut une place de ciné plein tarif...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Marchiavel le juillet 22, 2010, 10:14:55 am
   Euh, clairement, Grom, non. Pas une place plein tarif, faut pas pousser. Perso j'ai trouvé les deux parties du même acabit : dans la première, c'est quand même un peu toujours le même qui a les idées et qui sait tout, ça m'a paru un peu ... exagéré !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le juillet 22, 2010, 17:00:22 pm
J'émets de grosses réserves quant au professionnalisme des protagonistes : ils ne s'organisent pas, regardent tous dans la même direction, personne ne couvre les arrières...
Le "premier" groupe met d'ailleurs un moment à remarquer le Yakuza, pourtant en costard, donc peu camouflé dans la jungle.
Sinon, bah, c'est rigolo. Mais franchement, ce n'est pas non plus un film à aller voir en priorité quand on est un occasionnel des cinémas. Même quand on vise du grand nanar.

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Marchiavel le juillet 22, 2010, 18:40:06 pm
   Bon, là je sors d'Inception.

   En vérité je vous le dis : allez-y ! Il y a de l'action, et les trames scénaristiques, si elles sont peu nombreuses (2, en fait) sont assez bien menées pour ne pas paraître perdues au milieu des belles images.

   C'est une excellente inspi pour la Méthode du Docteur Chestel, par ailleurs !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Footbridge le juillet 23, 2010, 13:51:17 pm
+1 pour Inception !!!

Cela fait au moins 5 ou 6 ans que j'ai pas vu un aussi bon film. Le dernier que j'avais autant apprécié était Sunshine et je pense qu'Inception est encore mieux.

Je suis à la fois jaloux et admiratif du scénario : il est vraiment extrêmement bien mené et bien écrit. Le réalisateur a mis 10 ans pour mettre au point ce film et le résultat final est à la hauteur. L'univers est très poussé, et regorge de possibilités, surtout en jeu de rôle.

Effets spéciaux qui servent l'histoire et l'action, sans excès je trouve et musique de Hans Zimmer qui sonne juste, comme à chaque fois avec lui.

Non vraiment j'ai bien aimé et je conseille à tout le monde d'aller le voir !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: sstrad le juillet 24, 2010, 12:10:09 pm
parmis les aliens qui peuvent passer au cinéma, il y a "Repo men" (lire Ripo)... une claque...
Il ne passe plus qu'à l'UGC orient expresse aux halles (à Paris donc) et seulement le soir.
A mon avis, il ne va pas rester très longtemps, donc, ne le ratez surtout pas.
Ne lisez rien sur ce film qui pourrait vous gâcher la surprise, allez simplement le voir. Sachez juste que Jude Law et Forest Whitaker partagent l'affiche.
Jude Law de nouveau dans un Ovni après "Bienvenue à Gattaca", c'est juste fabuleux.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le juillet 24, 2010, 14:04:07 pm
A noter que deux ans après Bienvenue à Gattaca, J. Law a également joué, et excellemment, dans La Sagesse des Crocodiles, un sacré O.V.N.I. dans son genre
(cliquez pour montrer/cacher)
Bref, c'était juste une fan note, parce que ce film, apparemment bien peu connu, mérite à mon avis d'être vu et revu (et même rererevu) avec délectation.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juillet 25, 2010, 22:59:36 pm
J'ai accompagné des amis à l'avant-première de Karaté Kid. C'était la folie. Entre les minettes qui hurlaient devant les apparitions de Jaden Smith et le bon demi-millier de chinois venus applaudir Jackie Chan, l'ambiance était survoltée.
Le film en lui même était bien poilant. Et les hurlement de joie des spectateurs lorsque le héros tapait sur les méchants rajoutaient un côté euphorisant à la scène. Je ne sais pas si ce film mérite d'être vu en dehors des circonstances particulières de cette avant-première, mais en tout cas, dans ce cadre tout particulier, je ne regrette absolument pas d'être allé le voir.

D'ailleurs, pour vous mettre dans le bain, voici une bande-annonce alternative qui m'a bien fait rire:
Jackie Chan hates Karate Kids (http://www.youtube.com/watch?v=85WNaVTXVaI)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: zarcania le juillet 26, 2010, 09:02:30 am
Inception = splendide...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 02, 2010, 01:36:02 am
Je viens de voir City of Life and Death.
Un film magnifique, atrocement magnifique. Un film de guerre pour être précis. Un vrai film de guerre, avec du sang, de la sueur, des larmes, avec ses excécutions sommaires, ses charniers, ses fosses communes où on va déverser les cadavres des femmes enlevées par les soldats et mortes d'épuisement à force d'être violées. Un film puant la mort, le désespoir, la haine et l'injustice.
Malgré quelques longueurs au début, on se laisse porter par ce film qui suit le destin de protagonistes de chaque parti en présence. Ca se passe à Nankin en 1937 et le film est en VO. Chaque acteur parle sa propre langue, ce qui change des films où tout le monde parle anglais. Le film ne se perd pas dans la reconstitution historique et sert une histoire passionnante et prenante.

Je vous le conseille, en tout cas, ce film là Mélophage pourra le voir même en pleine déprime (clin d'oeil à mon commentaire sur Summer War).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le août 02, 2010, 03:40:22 am
Ou Chinois, pour le coup... ^^ Le titre en langue d'Albion n'étant pas l'original (Nanjing ! Nanjing !, et vive allocine)
Sinon, je comptais aller le voir, tu renforces ma résolution, ce topic est bien merveilleux.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le août 04, 2010, 18:48:29 pm
Inception...

Bon, ben je me suis juste fait kidnapper mon p'tit cerveau par ce film.

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le août 09, 2010, 10:02:35 am
Allez, hier je suis allé me faire, avec ma toute nouvelle carte bleue (oui j'ai trahi les rouges je sais...)

Toy Story 3


De la bombe ! Un des rares exemples de la pérennité d?une bonne trilogie ! On croyait avoir tout vu sur les histoires de jouets? ben non.
Andy va à l?université et abandonne ses vieux jouets? par un concours de circonstances il se retrouvent dans une garderie à priori idyllique : Sunnyside

Mais la réalité ne va pas être si rose? même si Ken et Barbie sont de la partie (et fournissent la plupart des moments d?anthologie de ce film)

Une réalisation Pixar toujours aussi chiadée, des PNJs excellents  (le bébé, l?ours qui sent la fraise), et un humour qui fait mouche?

Gros clins d??il à la Grande évasion (et? sans doute à Pinocchio, mais c?est tiré par les cheveux là)

Bon, dépêchez vous avant que ça ne sorte des salles !

Par contre, la 3D n'apporte rien et la fin est un peu gnan gnan mais ça reste anecdotique

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le août 15, 2010, 09:38:23 am
C'est pas génant d'aller voir Toy Story 3 si on a pas vu le 2 ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le août 16, 2010, 00:18:13 am
Non c'est pas gênant, c'était mon cas ainsi que celui de ma soeur et ma copine, et on a rien raté ou mal compris.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 16, 2010, 14:17:48 pm
Bon, je reviens de Millenium 2 et 3.

Et bien franchement, autant le 1 est très bon, autant le reste de la trilogie, c'est vraiment de l'eau de boudin.
Mention spéciale au grand méchant Niederman dont la fin figure au palmarès de mes fins de méchant les plus ridicules.
L'intrigue policière en soit n'est pas beaucoup plus évoluée que celle d'un banal épisode de policier sur TF1, Lisbeth est laissée complètement au second plan et Blomkvist, le journaliste ultra charismatique du premier Millenium a maintenant le sex-appeal d'une huître.
Ce que je trouve le plus frustrant encore, c'est que cette ambiance Danoise qui rendait le premier film aussi prenant a aussi disparu dans la suite. Elle s'évapore petit à petit dans le deuxième et est totalement absente du troisième film, lequel aurait pu se passer n'importe où ailleurs qu'au Danemark.

Au final, l'impression d'un vrai gâchis. Peut-être l'auteur qui se savait mourant n'a pas pu aller jusqu'au bout de ses idées. Il n'en reste pas moins qu'on se sent frustré par cette histoire bâclée. La prochaine fois, j'irai voir Toy Story 3 à la place...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le août 19, 2010, 07:55:14 am
A serbian film   -   Film d'horreur serbe de 2009 (en fait)

À voir le vendredi 10 septembre à 21h30, en salle 500 du Forum des images à Paris, dans le cadre du Festival de l'étrange, en VOSTA.

Je ne mets pas de lien, toutes les infos sont là, si vous voulez chercher vous trouverez, ça se google bien. Limite sur la fiche du film, sur le site du Festival de l'étrange, ils en disent pas trop.

Je crois que le voir sans rien savoir de l'histoire, c'est bien, c'est mieux. J'en savais trop. J'ai hâte d'oublier et de le revoir. Mais je le reverrais avant.

(cliquez pour montrer/cacher)

L'image est belle, très belle. Enfin, j'ai aimé.
La musique colle bien au film de ce que j'en ai entendu.
Les acteurs. L'acteur principal joue vraiment bien.

Je l'ai dl (en plus j'dl jamais, j'vous jure), qualité pas trop mauvaise, mais un gros SCREENER COPY en haut à droite et un CONTRA FILM qui est revenu deux ou trois fois en filigrane. Des pixels et des sous-titres en français (mal orthographiés, mal conjugués, et mal traduits en plus je pense) mis par dessus ceux en anglais. Bon, j'ai pas choisi quoi, j'ai pris le premier lien en ddl que j'ai trouvé. Je l'ai regardé sur un pc portable, avec des écouteurs sur les oreilles qui ne couvraient pas la télé qui tournait à côté.
Je regrette. J'aimerais tellement le voir le 10 au cinéma. Je regrette vraiment.

Mais j'ai une excuse. D'abord je pense pas qu'il sera largement diffusé en France, ahah ; ensuite je ne serais de toutes façons pas sur Paris le 10. Même si là, j'ai envie de faire l'aller-retour.

C'est un film horrible. C'est un film que j'aimerais comprendre, complètement. Mais j'ai tellement pas envie de chercher là maintenant tout de suite. Je crois que je le trouve génial. Il est horrible.

J'ai eu envie de pleurer. Deux fois.

Oh, je pleure facilement devant les films qui jouent sur les sentiments, les films pour filles, les Disneys (j'vous emmerde !), touça. Mais on pleure pas devant un film d'horreur. Sauf ma s?ur, mais elle il suffit qu'elle voit le mec moche défiguré qui s'est fait bouffer (ou brûler, ou les deux ?) par Hannibal pour crier de façon hystérique et se mettre à pleurer à chaudes larmes, en gros sanglots. Mais il l'avait pris par surprise le fourbe, c'était le dvd qui était dans le lecteur quand on a fait tourner le rétropro pour le faire chauffer. Bref.

On ne pleure pas devant un film d'horreur. On a peur, on angoisse si on ne sait ce qu'il va se passer, ce qui n'est pas le cas avec A serbian film. Oh, oui, il est prévisible, parfois. Horriblement prévisible. Alors l'angoisse est absente. Mais les ongles sont rageusement plantés dans la chair et on attend. On subit. C'est ça, ce film se subit.

On dirait tellement un "vrai film". Tu sais, un film où il faut réfléchir pour comprendre le sens profond (ou juste écouter, ils en parlent pendant tout le film, entre deux scènes affreuses), avec une histoire, quelque chose.

Alors en fait c'est vrai, ils pouvaient pas faire un film... moins choquant... ? Et là je comprends un peu l'intérêt, en fait. Je sais pas. Ça crie le désespoir. Ça pue le désespoir. Et la folie. Attendez je vais me pendre je re.


Bon je me gave toute seule, je déteste ça, je réfléchis à ce que je veux dire, j'essaye de trouver mes mots, et je ne sais pas, je ne pense pas que ça sera forcément compris. Ça le sera pas si vous le voyez pas, mais si vous le voyez ça le sera pas forcément non plus.

Le message derrière toute cette violence, même si j'ai pas tout compris, même si je veux apprendre le serbe et revoir l'histoire pour tout saisir, il a raisonné dans mon crâne tout du long. Tout du long. Au fur et à mesure.

(cliquez pour montrer/cacher)

Et j'peux certainement pas vous le résumer là, d'abord parce que je suis fatiguée et vidée, ensuite parce qu'il faut que je le revois, et que j'y réfléchisse. Mais ça résonne encore.

Et merde, il est 2h. Ok. Je vais m'arrêter là, de toutes façons j'ai absolument pas envie de rentrer dans les détails, il faut le voir. Mais il est horrible.


Et pour finir, oui, parfois on voit des bites qui bandent très mal faites et ridicules, oui les moments gores sont très rigolos, mais j'ai même pas réussi à sourire. Ça arrive même pas à le désservir.


J'édite pour préciser au cas où, il est interdit aux mineurs. Et je parle pas de ceux avec des casques.

@mélophage : je suis désolée, je sais pas faire de critique.

Ah, et il a été coproduit ou cofinancé ou je ne sais quoi par le gouvernement serbe. C'est vraiment quelque chose.


édit du matin, chagrin.
J'y pensais encore ce matin avant de dormir, et c'est clairement pas un film d'horreur à mes yeux, un film horrible oui, d'horreur, non. Mais du coup je sais plus à quoi d'autre j'ai pensé. lol.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 19, 2010, 14:38:22 pm

J'édite pour préciser au cas où, il est interdit aux mineurs. Et je parle pas de ceux avec des casques.


Désolé, moi aussi je suis un peu fatigué: j'ai pas pu résister...

(http://images.cheezburger.com/completestore/2010/8/19/409cd88e-7f05-4d97-a5ff-caff04b4f09b.jpg)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le août 19, 2010, 15:37:22 pm
Tain chuis sex'.
Pas de majuscule à manquedebol.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 19, 2010, 16:28:48 pm
Tain chuis sex'.
Pas de majuscule à manquedebol.

Tu as juste pris deux ans entre ton avatar et les strips.
Je note pour manquedebol.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le août 19, 2010, 16:43:08 pm
XD z'êtes mignons tous les deux!










 :nyark:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le août 19, 2010, 16:45:26 pm
Ch'est meugnon tout pleiiiiiiiiiiiiiin  :drunken:

Si vous faites des petits, vous m'en gardez un? C'est pour disséquer!

et je le veux vivant!  :mad:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 19, 2010, 16:51:18 pm
et je le veux vivant!  :mad:

Si on te le laisse vivant il va te manger tout cru. Le dernier qui en a voulu un c'est elle et regarde ce qui est arrivé à sa jambe.

(http://www.ecrans.fr/local/cache-vignettes/L449xH342/arton1935-57cff.jpg)

En plus, elle est obligée de porter une arme en permanence, parce qu'il la poursuit nuit et jour (quand il a goûté la chair humaine...). Alors je ne te dit pas sur un membre du SCP bien gras et bien dodu.

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le août 19, 2010, 16:56:59 pm
je suis pas gras, je suis couvert de la pea épaisse qui sied à cette ville pourrie!

Moi, mon dernier film vu au cinéma c'est ... ah merde, c'était L'agence tout risque vu un soir en sortant du boulot pour me marrer un bon coup devant un film destiné à être mauvais et j'en ai pas vu un seul depuis...


Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le août 19, 2010, 16:58:19 pm
On fait un pavé sur un film choquant au message fort et du coup ça flood pour le faire oublier.
Soit vous êtes d'affreux trolls, soit vous êtes de gentilles personnes prévenantes qui veulent qu'on oublie que j'ai pu déblatérer autant sans rien dire.

Dans tous les cas, j'vous aime pas.

Et mes petits, je les empaille et j'en fais des Babies géants.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 19, 2010, 17:27:26 pm
vous êtes de gentilles personnes prévenantes qui veulent qu'on oublie que j'ai pu déblatérer autant sans rien dire.

Qu'est ce que vous croyez ma p'tite dame? Qu'on va vous laisser débarquer sur un forum plein de gens innocent et qu'on va vous laisser déblatérer des insanités au sujet des films d'horreur serbes à tendance pornographique?
Attention, on commence comme ça et on finit par jouer à Kult avec Mandoline. J'vous ai à l'oeil!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Marchiavel le août 19, 2010, 17:28:48 pm
Et mes petits, je les empaille et j'en fais des Babies géants.

   Tu peux aussi les recycler en cibles pour chamboul'tout à la Fête Foraine, histoire de rentabiliser  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le août 19, 2010, 18:04:33 pm
Citation de: Erstam
Qu'est ce que vous croyez ma p'tite dame? Qu'on va vous laisser débarquer sur un forum plein de gens innocent et qu'on va vous laisser déblatérer des insanités au sujet des films d'horreur serbes à tendance pornographique?
Attention, on commence comme ça et on finit par jouer à Kult avec Mandoline. J'vous ai à l'oeil!

Putain, mais ce film est GRANDIOSE. OK ?
Je connais pas Kult. Elle est sex' Mandoline ?


Citation de: Marchiavel
Tu peux aussi les recycler en cibles pour chamboul'tout à la Fête Foraine, histoire de rentabiliser  :face:

Nan les Babies de toutes les couleurs en grandeur nature c'est quand même 'achement plus classe.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 19, 2010, 19:21:30 pm

Putain, mais ce film est GRANDIOSE. OK ?
Je connais pas Kult. Elle est sex' Mandoline ?


Kult c'est grandiose aussi.
Je cite:
"Kult est un jeu d'Horreur Contemporain et Urbain, axé sur le principe que le monde n'est qu'une illusion dont l'homme doit s'affranchir. l'Illusion est un ramassis encrassé et glauque des pires choses qu'a créées notre monde. Il faut imaginer un lieu où les pauvres meurent régulièrement en s'entretuant pour un sandwich avarié, où les riches méprises le reste du monde en amassant leur fortune dans leurs buildings, tandis que le reste de la population gavée de médias et de plaisirs faciles suit le flot sordide du troupeau."

Tu vois, c'est comme si tu jouais un simple citoyen en Bolivie (ou dans tout autre état où les compagnies privées ont plus de poids que le gouvernement, d'ailleurs...).
Quand à Mando, elle est bien plus que sex'. C'est un modèle de charisme! Mais ce sont ses capacités de MJ que je vantais, pas son physique ou sa personnalité (quoique, ça joue pour un MJ... c'est quel attribut déjà dans les règles pour faire son jet de "Impressionner les joueurs en partie"? Charisme+Jeu de rôle? Ok...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le août 19, 2010, 19:29:33 pm
Oh, ça a l'air chouette, faudra que j'essaye.
C'est notre monde dans quelques années, en fait (là je trolle un peu, mais pas trop, faudrait peut-être ouvrir un topic sur le sujet...  :mrgreen: )
Ah, je connais les MJs charismatiques... C'est sex'.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le août 19, 2010, 19:35:22 pm
Je connais pas Kult. Elle est sex' Mandoline ?

Maha! Tu connais pas Mandoline. Elle est Kult cette question.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 19, 2010, 19:46:47 pm
Ah, je connais les MJs charismatiques... C'est sex'.

N'empêche, tu devrais faire un tour au Monde du Jeu si tu le peux. Il y aura Mandoline. C'est elle qui m'avait recruté l'année dernière à ce même évènement. Elle devrait avoir un scénario de Kult pour les initiations: ça te ferait une pierre deux coups.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le août 19, 2010, 20:04:50 pm
manquedebol > Ton déblatérage (double déblatérage en fait, y'a celui du thread porno/féminisme/Sade/n'imp aussi) m'a quand même donné envie de voir le film fissa, il doit avoir des super-pouvoirs...
Sinon, Kult c'est le bien, Mando maitrise ça classieusement, itou itou.

Ceci dit, je m'insurge...

Citer
Mais on pleure pas devant un film d'horreur.
Que... Plait-il ? What the Foutre ? Je ne pleure quasiment que devant des films fantastique/horreur (et pas de peur, hein).
Ripley, Carrie, les histoires vampiro-humaines de Morse et Wisdom of Crocodiles sont autrement classieuses et bouleversantes que les agitations des PNJs humains, ah, mais !
Et comme je ne suis que perfection, béatitude et pur génie, JE fixe la règle : on ne pleure QUE devant les films d'horreur. Sinon, faut une dérogation. Et un très, très bon film. 

mélophage, madeleinoglobine.

PS : sinon, Joseph et la Fille est un polar sympa, voire carrément bon pour un film français.
Le scénariste a intégré une histoire pseudo-oedipienne complétement stupide à son synopsis, mais elle n'est pas envahissante, et ne gêne donc pas trop.
Pour le reste, chouette photographie/mise en scène, intrigue sympathique, personnages intéressants et souvent bien joués (malgré quelques ratés).
Comme j'suis pas un spoiler, je n'en dirai pas plus.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le août 19, 2010, 21:09:42 pm
Moi aussi, Mélo! Je suis rien qu'une grosse pleureuse.

Pour Ripley, c'est normal de pleurer. Enfin, je veux dire, c'est normal que toi et moi on pleure devant Ripley. :) C'est juste... *sigh*

Get away from her, you bitch!

 :bounce:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le août 19, 2010, 21:16:08 pm
Z'avez sûrement raison, pardon.

edit : j'avais pas vu.

Citation de: Erstam
N'empêche, tu devrais faire un tour au Monde du Jeu si tu le peux. Il y aura Mandoline. C'est elle qui m'avait recruté l'année dernière à ce même évènement. Elle devrait avoir un scénario de Kult pour les initiations: ça te ferait une pierre deux coups.

J'serais pas là.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le août 20, 2010, 03:30:23 am
Citer
Get away from her, you bitch!
Quelque chose me dit que tu as détecté l'amûûûûr caché derrière mes larmes. Il se voit tant que ça ?
...On peut négocier, ou elle agite vraiment en toi de violentes pulsions exclusives ? :p

Citer
Z'avez sûrement raison, pardon.
En tout cas, moi, j'ai toujours raison.
*délivre tout de même, généreusement, un permis de pleurer devant des films non-fantastiques à manquedebol*

EDIT pour faire semblant d'être  dans le sujet du topic :
Le long métrage animé Batman Under the Red Hood (sorti cette année, pas prévu pour le ciné je crois) est vachement chouette. C'est, grosso modo, une suite hypothétique de Batman the Animated Series ; l'esthétique est presque la même (une partie des créateurs du long métrage bossaient sur la série), mais Under the Red Hood est beaucoup plus glauque et sombre, assez "mature" même.
Pour ceux qui ne s'en souviendraient pas,la série n'était déjà pas très, très bisounours (les projets initiaux de la dite série ayant été amplement censurés par l'équivalent américain du CSA, mais c'est une autre histoire).

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le août 20, 2010, 03:42:24 am
Merci, c'est généreux, ça m'était indispensable.

Du coup le film tu penses aller le voir au cinoche ? Ou le humhumer ? Ou te procurer le dvd je ne sais comment ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le août 20, 2010, 03:47:17 am
J'ai réussi à humhumer un mkv qui n'a pas l'air trop moche.
Pour le cinoche, le forum des images, quoique bon marché, crache sur ma jolie carte UGC Illimité ; ça dépendra donc de mes finances... Mais si, d'ici là, j'ai un job/j'hérite/j'apprends qu'ils adoptent la carte en question, j'irai sûrement !
Tu seras sur Paris au moment de sa diffusion en septembre, d'après ce que j'ai compris... Comptes-tu le revisionner là-bas, du coup ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le août 20, 2010, 04:03:14 am
Nan je suis dégoûtée j'y serais pas.
J'hésite à faire l'aller-retour, mais pour une nuit, ça fait chier. Ou alors je vais sur Paris plusieurs jours... Je sais pas, je verrais.
Mais j'ai vraiment envie de le voir sur grand écran.
Tout à l'heure j'imaginais ce que ça donnerait en qualité bluray, passé au rétropro, et pfiou quoi.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le août 24, 2010, 12:51:22 pm
Vu hier :

The Expandables :

Bon gros film de bourrin que je trouve personnellement un peu "kitch".
Gros casting pour finalement pas grands choses, je trouve.
Quelques traits d'humours, plutôt rares, assez prévisible, etc..

A voir avec la carte UGC ou en vidéo, c'est sûrement suffisant.



Le bruit des glaçons :

Complètement barré, il va dans tous les sens et du coup je ne suis pas sûr d'avoir pu saisir toutes ses subtilités.
Un Dupontel excellent, un Dujardin non moins bon.
A voir pour son étrangeté - ou pas.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le août 24, 2010, 17:44:36 pm
Petits meurtres à l'anglaise

L'histoire d'un tueur professionnel maniaque qui tombe amoureux de sa future victime.
Amusant mais guère surprenant. Bien que je me sois attendu à mieux, il m'a quand même fait passer de bons moment. A voir si rien d'autre de mieux.

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le août 25, 2010, 13:25:54 pm
c'est bien le dernier maître de l'air? et l'apprenti sorcier?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le août 25, 2010, 13:58:53 pm
D'après tous les retours de sources diverses (autant professionnelles que personnelles, publiques que privées), je peux te dire que le Dernier Maitre de l'Air est à chier !  :no:

C'est dommage, parce que le dessin animé est pour moi l'un des meilleurs qui soient. Une vraie tuerie.  :joker:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le août 25, 2010, 14:04:04 pm
Alors, non le Dernier Maître de l'Air n'est pas "à chier", il n'est tout bêtement pas transcendant pour deux ronds et la perspective que ce soit une trilogie n'arrange rien parce que du coup on reste beaucoup sur sa faim en espérant que ce soit le signe que les suivant vont dépoter.

Mais le Dernier Maître de l'Air est mieux que l'Apprenti Sorcier, le premier ayant tout de même de bon effet spéciaux quasiment complètement absent dans le second.

Le Dernier Maître de l'Air reste "beau", mais à ne pas voir en 3D, les travelings latéraux c'est le mal avec la 3D ...
L'Apprenti Sorcier est "quelconque", à voir sur M6 à 15h un dimanche après midi.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le août 25, 2010, 14:05:04 pm
zut! j'ai une place gratos pour l'ugc et je sais pas quoi aller voir  :no:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le août 25, 2010, 14:32:49 pm
The Karate Kid !

Je vais sûrement aller le voir d'ici à la fin de semaine :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chop-vide-tonneaux le août 25, 2010, 18:27:25 pm
Alors, non le Dernier Maître de l'Air n'est pas "à chier", il n'est tout bêtement pas transcendant pour deux ronds et la perspective que ce soit une trilogie n'arrange rien parce que du coup on reste beaucoup sur sa faim en espérant que ce soit le signe que les suivant vont dépoter.

Mais le Dernier Maître de l'Air est mieux que l'Apprenti Sorcier, le premier ayant tout de même de bon effet spéciaux quasiment complètement absent dans le second.

Le Dernier Maître de l'Air reste "beau", mais à ne pas voir en 3D, les travelings latéraux c'est le mal avec la 3D ...
L'Apprenti Sorcier est "quelconque", à voir sur M6 à 15h un dimanche après midi.



Bien d'accord avec toi K j'ai ete voir le dernier maitre de l'air j'en suis sorti un tantinet deçu mais moins que par l'apprenti sorcier. Et oui les effets 3D du premier sont un invisible je trouve^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Krapo le août 25, 2010, 21:10:32 pm
Cellule 211! Il va bientôt ne plus être en salle et il est projeté en ce moment à l'UGC Orient Express.

Un thriller énorme. Une vraie claque!

Synopsis : Juan est un jeune maton. Par zèle, il visite la prison un jour avant son affectation. Sa bonne volonté ne sera par récompensée : c?est justement ce jour-là que les prisonniers du Quartier de Haute Sécurité ont choisi pour organiser une mutinerie. Une seule chance de survie s?offre à lui : se faire passer pour un prisonnier nouvellement incarcéré.

La tension ne cesse de monter au cours du film et on flippe réellement pour la peau du personnage principal. Bien réalisé, bien monté et les acteurs sont excellents. :thumright:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le août 26, 2010, 12:15:25 pm
merci krapo mais trop tard, j'ai été voir ondine et j'ai bien aimé (je vais encore me faire jetté là!)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Krapo le août 26, 2010, 21:11:04 pm
Non non, ce n'est pas trop tard. Tu peux encore y aller en payant ta place. ;D

A mon humble avis, ça vaut le coup.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le août 26, 2010, 22:45:39 pm
The Karate Kid

Un bon p'tit film à voir, les choré sont sympa, "the girl" est mignonne et le reste bah ... faut pas y être avec des "wesh" qui gueule tous le temps, sinon ça va.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le septembre 06, 2010, 10:31:10 am
Vu hier :

The Expandables :

Bon gros film de bourrin que je trouve personnellement un peu "kitch".
Gros casting pour finalement pas grands choses, je trouve.
Quelques traits d'humours, plutôt rares, assez prévisible, etc..

A voir avec la carte UGC ou en vidéo, c'est sûrement suffisant.


The Expendables

On y est allés pour le casting bien sûr?

Voir toutes les stars des films d?actions (excepté Van Damme et surtout Seagal) ça méritait le détour?
Alors on a pas été surpris :
Scénar : y?en a pas? tu peux prévoir chaque scène et chaque élément trente ans à l?avance?
Les scènes d?actions : hypervitaminées, souvent gore (on a l?impression d?être dans un jeu de borne d?arcade où ça dézingue des mafieux ou des zombis dans tous les coins?)


Stallone, Jet Li, Statham font le boulot?
Lundgren aussi, et quand le voit face à Sly, on ne peut s?empêcher de penser à son personnage légendaire de Rocky IV :  Ivan Drago et son vocabulaire très  étendu. Ici, il a un encore un nom qui évoque la douceur et la crème pour bébés :  Gunnar.

Steve Austin (ce nom?) en taureau chauve bourrinus maximus est bien aussi

Terry Crews en déjanté de la gâchette a le droit à sa scène qui défonce? je vous la conseille !

Mickey Rourke est un peu sous-utilisé malheureusement et se distingue surtout par une tirade pourrie qui ne fera pleurer personne?

Eric Roberts, le sosie de David Ginola, joue un méchant distingué caricatural au possible

Et David Zayas (Baptista dans Dexter?) a juste la crédibilité d?un poulpe non pronostiqueur  dans le rôle du général

La scène que tout le monde attendait entre Bruce Willis, Sly et ? qui vous savez a tenu toutes ses promesses : on attendait ça depuis 30 ans bordel !


Voilà : à réserver aux (vieux) fans de ces acteurs, quelques bons éclats de rire en perspective, mais sinon y?a rien à repêcher bien entendu?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le septembre 08, 2010, 09:36:33 am
Salt

His name is Salt. Evelyne Salt. Interpretée par Angélina Bombasse.
Elle travaille à la CIA, a été torturée en Corée du Nord, est mariée à un arachnologue  (Bastet?) mais un beau matin, un transfuge russe débarque et l?accuse? de certaines choses.
Une folle course-poursuite commence, sur fond de complot, de visite du président russe, etc etc

Bon, le divertissement est honnête, sans plus. Si vous n?êtes pas sensible aux scènes d?action rythmées, à la plastique de Bombasse, à sa façon sans cesse renouvelée de friter de l?humain, à la présence imposante de Liv Schreiber, au suspense plutôt bien ficelé, vous risquez dès lors de vous attarder sur la non-crédibilité du scénario, sur l?incohérence totale de certaines scènes
(faudra qu?on m?explique comment on peut mettre le paquet premium sur la protection du président russe quand le président ricain se trouve au même endroit?) et sur un final candidat au panthéon des plus beaux nawaks


Vraiment dommage qu?on ait tellement du mal à y croire, car sinon ça se sirote agréablement?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: hollenfurt le septembre 09, 2010, 14:47:43 pm
Sault, est ce que c'est un mot codé pour Salut ?  :suspect:

Le scénar est où ?
Angelina ne cesse de narguer toutes les pauvres personnes qui comme moi qui font des allergie sur les muqueuses fines avec ses lèvres de dromadaire ....

Centurion est une bonne surprise pour moi, un peu trops de détail gore dans les combats mais sinon trés cool
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le septembre 10, 2010, 21:25:14 pm
Ils sont très bien les détails gores de Centurion ! (oué, c'est vachement argumenté là, mon propos)
Pour les amateurs de boucherie bien moche, d'ailleurs, je conseille ardemment The Punisher : Warzone, à ne pas confondre avec le navet sorti antérieurement.
Warzone est, disons, fidèle au Comic's. Agréablement hors des sentiers battus du blockbuster, du coup (sur le plan de la morale niaiseuse, hein. La règle du héros baleze s'applique toujours. Fidèle au Comic's que je vous dis...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le septembre 11, 2010, 09:27:40 am
Belette & moi avons fini , avec beaucoup de retard, par voir Inception. Je ne prend pas le temps de développer vu que je dois partir pour le MdJ, mais sachez que j'ai trouvé ça juste "très bien", donc pas du tout au niveau ambitieux qu'il affiche d'emblée. Je ne serai pas aussi dithyrambique que la plupart des spectateurs.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le septembre 11, 2010, 15:02:27 pm
Pour les amateurs de boucherie bien moche, d'ailleurs, je conseille ardemment The Punisher : Warzone, à ne pas confondre avec le navet sorti antérieurement.

Si tu parles de celui avec John Travolta et Thomas Jane , et bien je ne suis absolument pas d'accord avec toi pour dire que c'est un navet! bien au contraire, dans la catégorie film d'action, il ne ressemble pas à ce qui se fait en la matière. les scènes sont vraiment plus sèches. la violence s'achève vite... bon pas aussi vite que le réalisme à la Kitano... le Punisher de 2004 est un film d'action/divertissement. Mais justement le partie pris de la mise en scène de la violence m'a agréablement surpris. Donc navet! je ne suis absolument pas d'accord, pour moi cet adjectif est valable pour Ironman (le 1aumoins j'ai pas vu le 2 mais je pense que c'est pareil). Le scénario est banal mais pire que tout incroyablement improbable (ha oui tu es capable de construire un exosquelette dans une grotte afghane...?); les scènes d'actions sont là pour en mettrent plein la vue dans de multiples explosions... Bref du archi-classique.

Alors que pour le Punisher de 2004, j'ai vraiment apprécié cette façon différente de présenter la violence est les persos. On va être clair c'est pas du grand art non plus, c'est un film sans prise de tête, y a bien certaines même grosses ficelles typique du cinéma hollywoodien qui existent, mais il y a bien une mise en scène et une narrations différentes.

En réfléchissant, je la trouve plus oldschool en fait et j'ai vraiment trouvé ça plaisant. donc navet, comme tu y va ! Après warzone est peut être mieux, mais navet encore une fois je ne suis pas d'accord.

 :joker:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le septembre 11, 2010, 22:27:36 pm
Iron Man II est pire que le I (mais y'a un méchant qui ferait un perso super classe, le genre "sale badass torse nu qui se bat avec des cables haute tension").
Sinon, je parle bien du Punisher avec Travolta. Je l'ai regardé sans déplaisir, mais l'ai trouvé un peu trop long et pas transcendant transcendant. J'ai surtout été déçue qu'il trahisse le personnage originale : on le croirait à bisounours land. Navet est peut-être un mot un peu fort, mais bordayl, y'avait d'autres héros à adapter pour faire dans la dentelle!
(cliquez pour montrer/cacher)
Je précise que mon visionage du film date d'assez longtemps.

Warzone est très différent, pour le coup. 1h30 de boucherie avec des bouts de scénar dedans ; une boucherie très bien mise en scène à mon avis (violence rapide et "sale" sans verser dans les éclaboussures démesurées;j'ai trouvé, plus généralement, l'esthétique du film très plaisante, lumières, compo et plans joliment travaillés...).
L'aspect "border line" du Punisher est un élément important du film, la guimauve n'est pas au rendez-vous, et le tout s'avère relativement crédible (sauf sur la fin, où il y a tout de même un gros bug
(cliquez pour montrer/cacher)
)
Les flashbacks étaient ptetre un peu chiants, je me souviens plus trop. Mais c'est tout. Même "la nana du film" n'a quasiment pas de moments inutiles-sirupeux (alors que dans les blockbusters habituels, voilà quoi...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le septembre 22, 2010, 23:14:52 pm
Bon, je reviens de "Resident Evil After Life". C'était bien distrayant, avec Milla Jojowitch qui tire dans tous les sens, des zombis, des grosses armes... que demande le peuple! En tout cas, il m'a fait plus triper que le 2.
En revanche, je n'ai pas vu le 3 et j'aurais besoin d'un éclaircissement à ce sujet:

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le septembre 23, 2010, 10:43:14 am
Piranhas (3D)

Bon, j?y suis allé mardi entre le boulot et le foot, je voulais voir le Bruit des glaçons, mais arrivé au cinoche, c?était marqué  « tous les jours sauf le mardi », si si je vous jure, j?ai des preuves !

Donc, je me suis rabattu sur ce film goresque d?Alexandre AJA (Haute tension, la colline a des yeux) et je me suis franchement bien marré?

C?est du caricatural assumé jusqu?au bout des ongles, du film de genre jusqu?au boutiste

Un lac, plein d?étudiants, un jeune héros benêt, des bombasses par centaines, un vieux (sage, scientifique, bibliothécaire, érudit, rayez la mention inutile) qui explique, et des piranhas? voilà, c?est tout.

 Ca met un peu longtemps à monter en sauce, mais ensuite, c?est du bonheur. Ca charcle, ça dévore, ça découpe, à côté les Dents de la Mer, c?est une molaire dans un évier comme dirait l?autre

 Le producteur de film pornos est trop fort, jusqu?au bout?,  le massacre collectif est vraiment jouissif, et certaines scènes sont hilarantes

 Bref, du bon divertissement 5è degré?
 
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le septembre 23, 2010, 11:53:18 am
Bon, je reviens de "Resident Evil After Life". C'était bien distrayant, avec Milla Jojowitch qui tire dans tous les sens, des zombis, des grosses armes... que demande le peuple! En tout cas, il m'a fait plus triper que le 2.
En revanche, je n'ai pas vu le 3 et j'aurais besoin d'un éclaircissement à ce sujet:

(cliquez pour montrer/cacher)
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le septembre 23, 2010, 11:58:14 am
(cliquez pour montrer/cacher)

Merci pour ton éclaircissement, Grom!
En revanche, il y a quand même un point obscur qui me turlupine:

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le septembre 23, 2010, 13:48:59 pm
En revanche, il y a quand même un point obscur qui me turlupine:

(cliquez pour montrer/cacher)
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Aeltith le septembre 23, 2010, 22:27:28 pm
(cliquez pour montrer/cacher)

Merci pour ton éclaircissement, Grom!
En revanche, il y a quand même un point obscur qui me turlupine:

(cliquez pour montrer/cacher)

+1  :face:


Moi cet après midi profitant de ma journée de RTT prise avec la grève je suis allé voir The Town avec Ben Affleck. J'y suis allé sur conseil d'un collègue de boulot et je l'ai trouvé très bien.

Une histoire sentimentale sur fond de guerre entre la police et des méchants avec des scènes d'actions réussies. Le scenario est peu original je trouve mais Ben Affleck réalise au final un bon film.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le septembre 23, 2010, 23:50:07 pm
Pas encore vu the Town, mais je compte bien y aller... Car, pour avoir réalisé Gone Baby Gone, son premier film, Ben Affleck a tout mon respect.
Le bouzin n'est pas totalement dénué de défauts, maisil y plane une atmosphère joliment fascinante ; j'ai beaucoup apprécié, aussi, le ton, dénué de manichéisme simplet (il est assez rare que je trouve un film dénué de manichéisme simplet).
(à noter : la bande-annonce super-emo ne constitue pas un aperçu fidèle du film. D'où absence de lien ^^)
Bref, je profite du cadet pour promouvoir l'ainé, parce qu'il le mérite.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le septembre 28, 2010, 10:17:52 am
Le Bruit des glaçons

Bon, j?ai enfin pu le voir, même si j?ai raté une infime fraction du début

J?ai un sentiment un peu plus mitigé que ce que j?espérais, mais j?en attendais énormément c?est pour ça.
Au final, c?est un très bon film, mais moins rythmé que ce que croyais. Les répliques qui tuent à la Blier alternent avec des scènes contemplatives, figées, limite à la Godard, et l?intrigue en elle-même tient en peu de choses. L?essentiel est donc dans les relations entre les personnages.
Pour résumer, l?écrivain reçoit donc reçoit  dans sa belle villa sudiste la visite de son cancer du cerveau. Il va donc vivre ses derniers jours et s?interroger sur sa vie, ses échecs (alcool, ex-femme,) sous l??il bienveillant de la bonne de la famille, attachée à la maison depuis toujours. Elle est curieusement la seule à voir aussi le cancer personnifié?

Jean Dujardin incarne bien le rôle de l?écrivain alcoolo, mais il est logiquement un peu en retrait par rapport à maître Dupontel qui trouve là un rôle phare qui lui va comme un gant. Jouer le rôle du cancer, ça doit être excellent quand même  (à méditer pour les GN?)

Bonne séance mais attention aux temps morts
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le octobre 06, 2010, 10:56:10 am
AO!

Comme je maitrise jeudi le scénar de Cthulhu qui se passe en -40 000 av JC, avec des PJ Néanderthaliens, je suis allé me documenter en allant voir ce film de l?auteur de l?Odyssée de l?Espèce.
Mix entre la Guerre du Feu et le documentaire préhistorique, le film nous raconte l?errance désespérée (et parfois désespérante) d?un des derniers hommes de Néanderthal qui va aller de Sibérie Orientale à l?Italie en se dandinant et en vociférant : « AO ! » « GOUNEK ! » « OAAAA ! »
Oui en fait il cherche son frère « OA » ce bon « AO ». Nulle trace de ses parents en revanche, « O » et « A »?

Comme dans la Guerre du Feu, il rencontre un Cro-mignonne (et même un peu trop bonnasse pour l?époque j?ai l?impression mais bon?) avec qui il va faire les 400 coups de massue. Par contre, contrairement au film d'Annaud, ils ne sont pas au niveau des australopithèques et peuvent produire du feu.
Il va se fritter avec les animaux, et les méchants homme peinturlurés qui font des sacrifices en mode aztèque, mais il respecte la Nature, qu?il renifle souvent avec son énorme tarin

Précision: il ressemble vaguement à Monsieur Navet le héros de ce film

Bon blague à part, il ne se passe pas énormément de choses dans le film, si on y va un peu fatigué, la somnolence guette, mais il est intéressant pour les thèses qu?il propose sur la vie de cette espèce éteinte.
Et il se trouve justement que ces théories sont celles reprises dans l?Appel de Cthulhu pour le scénar qui se joue à cette époque (à part que... le réalisateur avoue ne pas savoir pourquoi Néanderthal a disparu... alors que nous, les fidèles du Mythe, nous savons mouhahah)

En gros, les Néanderthaliens sont plus courts, plus costauds, avec un crâne et sans doute un cerveau plus volumineux, ils se battent uniquement au corps à corps, sont collectivistes à fond, utilisent la boue pour se soigner (on partage tout à peu près équitablement), et refusent de tuer à part pour se nourrir. Le meurtre ou même le sacrifice rituel est une notion complètement inconnue (ce qui a sans doute inspiré Chabat pour son Rrrrrr ! hin hin)


Bref, c?était instructif et ça m?a donné quelques bons extraits de leur langage qui feront le bonheur de notre séance de jdr jeudi !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le octobre 11, 2010, 11:30:30 am
Bon, je sais qu'il faut pas doubl/tripl/qyadrupl/quintupler les posts, mais je vais pas créer un sujet par film...

Voici ce que j'ai vu dimanche


Moi, moche et méchant

Le dernier-né de la série des animations 3D (aucun ne sortira plus sans cette option à priori)

Un méchant à l?accent russe prononcé  et de type « james bondesque » (base secrète, inventions terribles, etc etc) est un peu sur le déclin et en bute à la concurrence de méchants plus jeunes et plus audacieux que lui (vol de la Pyramide de Gizeh). Ca le met en difficulté vis à vis de la Bank of Evil qui ne veut plus lui prêter de sous pour ses projets maléfiques (eh oui, la crise existe aussi pour les aspirants-maîtres du monde)

Pour les besoins de son projet, il va croiser la route de 3 orphelines un peu déjantées et va s?attendrir progressivement

Le film est bon, drôle, bien foutu, avec quelques personnages excellents (le banquier, la gamine frondeuse, la vieux scientifique fou?)  mais je n?en garde pas un souvenir excellent à cause sans doute de l?accumulation de films d?animation de ce genre désormais?  Ca devient plus dur de garder son originalité dans un secteur où tous les thèmes sont abordés, et les mêmes ressorts comiques souvent utilisés.
C?est comme lire les histoires de Picsou, Donald, etc? certaines sont vraiment marrantes, mais au bout de la 124è, on se lasse?

Bref, pour celui-ci j?aurais adoré il y a quelques années, mais là, je trouve juste que ce n?est qu?une animation (agréable) de plus?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le octobre 11, 2010, 12:52:00 pm
Alors, perso, et un peu par hasard:

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, de Woody Allen

Eh ben, j'ai trouvé ça pas mal - même si, clairement, on est en présence d'un tout petit Woody Allen. Le scénario n'offre presque aucune surprise, ne va nulle part en particulier, et n'a pas grand-chose à nous raconter... Un écrivain qui n'arrive plus à écrire et se met à séduire sa voisine (qui allait se marier), sa femme qui fantasme sur son patron sans s'apercevoir que celui-ci... ne s'aperçoit de rien, justement (et de toute manière s'en fout), le père de cette dernière qui refuse de vieillir et essaie de refaire sa vie avec une blonde siliconée (très curieusement, ça ne marche pas)... Et son ex-femme, qui se raccroche aux prédictions d'une diseuse de bonne aventure bidon... Du pur Woody Allen, avec un fond assez glauque, mais un ton de comédie légère...

En fait, si on ne s'emmerde pas (ou plutôt si je ne me suis pas emmerdé, en tout cas), c'est grâce, d'abord, aux acteurs, tous très bons, et tous très bien dirigés apparemment - ce qui fait que malgré un scénar super bateau, les personnages sont vraiment crédibles et humains. Des fois, après s'être enfilé une douzaine de geekeries genre Inception (certes pas mal, mais avec des personnages invariablement en carton-pâte), ça fait du bien!
Le second véritable atout du film, c'est la mise en scène, discrète, sans aucun effet tape-à-l'oeil, mais toujours de grande classe. L'air de rien, c'est beau.

Donc, bon, voilà - un petit film pas désagréable du tout, mais vite oublié. Définitivement, Allen se fait vieux, quoi...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Yaourt qui parle le octobre 11, 2010, 14:04:42 pm
J'irai le voir, rien que pour la bande sonore... mais bon.

Ses dernières productions sont décidément peu inspirées (Whatever works ou même moins récemment Hollywood Ending...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le octobre 11, 2010, 14:35:20 pm
Ou Vicky Cristina Barcelona... Tu confirmes mes craintes concernant le Woody Allen, j'irai pas le voir du coup.

Ça fait quelque temps qu'il n'y a rien eu d'extraordinaire au ciné je trouve. Le meilleur truc que j'ai vu dernièrement c'est The wizard of gore, un dtv de 2007 diffusé samedi au nouveau latina dans le cadre de l'absurde scéance. Un film d'horreur pas très horrifique mais visuellement bien foutu, avec des acteurs pas mauvais et un scénar alambiqué. Un bon moment pour les amateurs du genre.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le octobre 11, 2010, 14:42:28 pm
ah oui tiens, inception
il me semblait avoir été le voir avec une copine, mais j'ai du rejeter un oeil au scénar pour confirmer (confirmer mon faible intérêt pour le film, pas la beauté de la demoiselle  :suspect: quoique  :mdr: )

alors inception, c'est pas mal, les histoires de réalité virtuelle m'ont pas mal rappelé matrix, mais leur histoire de niveau, pfff, j'ai vraiment trouvé que c'était de la complexité pour le plaisir de la complexité, et pas du tout pour la beauté du film
bref, me suis un peu ennuyé
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Yaourt qui parle le octobre 11, 2010, 15:26:15 pm
Boah ouais. Inception m'a un peu rappelé ExistenZ, avec une pincée de The Cell. Des films jolis, de profondeur zéro malgré des thèmes dont la portée philosophique ferait pâlir Thierry Ardisson, mais sans être des nanars.

Dommage, vraiment.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le octobre 11, 2010, 15:29:06 pm
Bah, si on revient sur Inception, perso, j'ai trouvé ça pas mal, sans plus.

Contrairement à Grom, les histoires de niveau m'ont pas déplu, mais... faut être honnête, elles sont peu exploitées (et en plus, à mon sens, pas toujours cohérentes).

Surtout, ce qui est super dommage, c'est qu'au final tu n'as ni un film sur les rêves, ni même un film sur la réalité virtuelle (avec tous les délires dicko-gibsoniens qu'on attendrait sur le sujet), mais, 75 % du temps, un film d'action très classique... avec plein de scènes de fusillades, poursuites, etc, très classiques aussi...

ExistenZ, (...). Des films jolis, de profondeur zéro malgré des thèmes dont la portée philosophique ferait pâlir Thierry Ardisson, mais sans être des nanars.

Ah non! Existenz, par contre, c'est bien!!! Hérétique!!!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le octobre 11, 2010, 16:46:53 pm
Pfffff!!! ExistenZ ça m'a vite fatigué! Le delire jeu video qui se branche dans un dexieme trou du cul j'ai trouvé ça fun au debut mais les spore, la mise en abime de la mise en abime et la chute qui m'a pas filé le tournis pour deux sous.. (oh my God, are we still in game.?????) bof bof bof
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le octobre 11, 2010, 16:49:12 pm
Tiens, t'es toujours pas allée voir Kaboom, toi?  C'est le dernier Greg Arraki...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le octobre 11, 2010, 17:00:26 pm
Pfffff!!! ExistenZ ça m'a vite fatigué! Le delire jeu video qui se branche dans un dexieme trou du cul j'ai trouvé ça fun au debut mais les spore, la mise en abime de la mise en abime et la chute qui m'a pas filé le tournis pour deux sous.. (oh my God, are we still in game.?????) bof bof bof

Bah, Existenz, c'est pas le meilleur Cronenberg, mais c'est dans la lignée de ses autres trucs, quoi... L'orifice pour se connecter au jeu, ben, ça fait partie de sa fascination pour tout ce qui est organique... Et la chute est pas censée être suprenante, c'est pas du tout un coup de théâtre...
Généralement, les films de Cronenberg ne sont pas intellectuels, je dirais (et du coup, ça me semble pas pertinent de dire qu'ils sont insuffisamment profonds, ou que le scénario n'est pas surprenant: ce n'est pas le but) : ce sont beaucoup plus des trips psychédéliques, qu'il faut prendre comme tels.

Mais bon, je te pardonne, parce que tu m'as conseillé It's all about love, et que c'était vachement vachement bien!

(Et je pardonne à Yaourt, parce qu'il m'a passé l'intégrale de Jeeves & Wooster...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le octobre 11, 2010, 17:22:19 pm
A tu l'as ENFIIIIN regardé???? Cool!

@Zakhan: nop! pas le temps et a chaque fois que j'y vais c'est a la defense, et y a pas....faut que je me le fasse le week end prochain c'est claire!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le octobre 11, 2010, 18:59:30 pm
Bin moi j'ai adoré existenZ.... voilà c'était ma participation inutile du jour...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le octobre 11, 2010, 20:37:02 pm
Quand je l'ai regardé, je devais avoir douze ans et je l'ai trouvé génial. Quand je le re-regarde (quand mes frangins ont pas défoncé le magnétoscope) j'ai l'impression de voir un film à la limite du nanard sans aucune philosophie...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le octobre 11, 2010, 20:48:58 pm
Bon, j'ai jamais vu Existenz, je veux bien qu'on me le passe, mais sinon je confirme pour Wizard of gore, il valait bien le coup. Plus en tout cas que les Suicid Girls qui étaient sensée le présenter et qui ont potiché à mort.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le octobre 13, 2010, 13:28:03 pm
Wall Street: Money never sleeps

J'y suis allé à reculons, mais je me suis dit qu'Oliver Stone et Michael Douglas méritaient une chance (malgré Shia LeBeouf). Eh bien je dois dire que mon avis est très mitigé...

On est loin de la trame "standard" du premier Wall Street (jeune nouveau trouve mentor qui l'utilise et l'arnaque) mais ce n'est pas non plus un chef d'oeuvre scénaristique. J'ai pas tout pigé à l'intrigue financière, vu que je ne m'y connais pas mais je ne pense pas que ce soit obligatoire pour bien comprendre le film. Les rebondissements sont très prévisibles et les révélations surprise tombent un peu à plat.

A part ça, la mise en scène est grandiose, les jeux d'acteurs très bon (oui, on dirait même que Shia LeBeouf se prend pour un vrai acteur). ET ça faitplaisir de retrouver un Gordon Gekko dans toute sa splendeur machiavélique et manipulatrice (mais non, c'est quelqu'un de bien, la prison l'a changé! *petite larme*).

Si je devais m'arrêter là, je donnerai au film une note légèrement supérieure à la moyenne (genre un 3 sur 5) mais... MAIS (oui, y'a un grand "mais" et si vous voulez au moins vous garder la surprise ne lisez pas la suite si vous n'avez pas vu le film).

(cliquez pour montrer/cacher)

Déjà que le film partait pas sur de super bonnes bases, mais ça suffit à le faire retomber complètement à plat comme un soufflé de bouse. Dommage. Vraiment.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le octobre 13, 2010, 18:13:49 pm
Michael Douglas ftw !
Malgré mes appréhensions, on compte aller le voir avec ma maman.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le octobre 14, 2010, 13:45:50 pm
Pfffff!!! ExistenZ ça m'a vite fatigué! Le delire jeu video qui se branche dans un dexieme trou du cul j'ai trouvé ça fun au debut mais les spore, la mise en abime de la mise en abime et la chute qui m'a pas filé le tournis pour deux sous.. (oh my God, are we still in game.?????) bof bof bof

Merci Mando pour ton expression bien à toi. X'D

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le octobre 14, 2010, 16:30:46 pm
C'est pas une expression ils ont vraiment un deuxième trou du cul dans le film...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le octobre 14, 2010, 21:46:02 pm
Toutafay ! xD

*a envie de le revoir... rebranchera donc le magnétoscope ce week-end...*
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le octobre 15, 2010, 14:17:08 pm
Son expression... Sa façon de s'exprimer... Son éloquence... dans l'ensemble et en général...

Et c'est pas un deuxième trou du cul, il est au beau milieu du dos. Un trou du cul, par définition...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ayonnis le octobre 16, 2010, 17:02:44 pm
ExistenZ un jeu vidéo dans un jeu vidéo dans un jeu vidéo ? ... tiens donc ...
Si vous voulez perdre encore quelques point de SAN c'est parfait. (puis bon les effets spéciaux sont tout de même à la pointe de la technologie :) )
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Zhaie le octobre 18, 2010, 09:50:39 am
J'ai bien aimer moi ExistenZ, j'ai trouvé ça fun et déroutant...bon après ma culture cinématographique est pas non plus énorme. J'ai un peu de mal a juger en terme de richesse des plans, cadrage montage (enfin ça va mieux)

mais au niveaux des lumières couleurs(surtout le passage dans la poissonneries) c'est plutôt énorme j'ai beaucoup aimer.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le octobre 28, 2010, 09:55:34 am
Very bad cops (the other guys)


Bon ben là j?suis content, j?ai eu du flair?
On s?est tapé la foule de la séance de 20h le jour de la sortie, pas glop pas glop.
Mais on a été récompensés par une séance où j?ai passé plus de temps à rire et à reprendre mon souffle qu?autre chose?

Ce film (dont le titre est en.. VF ! le titre VO est entre parenthèses) mélange des ingrédients à succès vus dans par ex la série des Y?a t-il un flic,  avec de l?humour efficace qui tache, et oserais-je le dire, quelques éléments plus absurdes, plus « monty python »  (le méchant de pacotille anglais m?a peut-être influencé)


Bref, on en prend plein les mirettes avec une intro qui se fout clairement de la gueule des films boum-boum

Le scénar :  Deux flics vedettes et complètement « tarés-banzaï »  (Samuel.L. Jackson et the Rock) sont les stars du commissariat. Dans leur ombre, « the other guys » se tapent la paperasserie et les vannes ? parmi eux Mark Whalberg, (le point faible pas si faible du film) et un Will Ferrell vraiment terrible. Mais nos deux andouilles vont pourvoir trouver matière à s?illustrer

Leur chef ? Un Michael Keaton bluffant?


Les scènes cultes sont vraiment nombreuses, et si vous ne cédez pas à certaines d?entre elles, je ne peux plus rien pour vous?

Voici ma préférée, qui spoile sans spoiler :    « bon, on vise les buissons ? »
Vous comprendrez en le voyant? un grand moment

ah puis j'oubliais: la présence de l'acteur qui joue Titus Pollo (dans Rome) en mercenaire classe australien, ça ne gâche rien...


Quelques sautes de rythme dû à la longueur du film pour le genre (1h50)  ici et là ne ternissent pas un bijou qui selon moi peut devenir culte?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mehta le novembre 04, 2010, 10:31:53 am
Je viens de voir Inception pour ma part.

Et bah j'ai adoré, ça me donne pleins d'idées pour le JdR ( un peu comme Shutter Island m'avait donner pleins d'idées ^^ ).

je le conseil aux gens qui aiment les histoires bien spé' .
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le novembre 04, 2010, 10:58:34 am
Michael Keaton ? ZE MICHEAL KEATON ? Oo


JE VEUX LE VOIIIIIIR !!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 04, 2010, 11:00:48 am
De toute façon, ce film, Michael Keaton ou pas, est à voir...

La preuve: même Mathieu a aimé!!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le novembre 04, 2010, 11:19:51 am
Mais non je suis pas si mauvais public que ça...  :ange:

En tout cas je confirme pour Very Bad Cops, allez le voir c'est que du bon !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 13, 2010, 14:47:23 pm
Fair Game

On la souvent dit, répété, la capacité des Américains à se pencher vers les zones d'ombre de leur histoire, même et surtout récente est assez impressionnante. Le contraste est saisissant avec nous en France par ex.

Fair game est dans cette lignée. C'est l'adaptation d'une histoire vraie, de la mise à mort médiatique par les Texas Rangers de l'administration Bush d'une agent de la CIA qui avait pour tort de ne pas adhérer au mensonge d'Etat sur les MDW en Irak et d'avoir un mari pour le moins hostile à la politique maison (blanche).

Les acteurs, Naomi Watts et Sean Penn en tête sont très bons, le scénar est bien sûr archi-connu mais a ce petit côté "coulisses du pouvoir" qui le fait osciller entre film et journalisme d'investigation. Le manque de suspense est compensé par une mise en scène solide et bien séquencée

Mais il ne sort pas assez du lot du genre pour qu'on s'on rappelle longtemps, sauf si l'avenir politique des USA nous ramène dans cette ambiance-là  (on verra en 2012)



Date limite

Robert Downing Junior et le gros barbu de Very Bad trip (j'connais pas son nom dsl) forment un duo comique efficace dans ce film au principe simple et efficace: suivre le parcours de deux types radicalement différents obligés de faire route ensemble pendant 3000 bornes...

C'est un peu le principe des films de Francis Veber, avec une actualisation et une américanisation des célèbres duos Richard/Depardieu...


Là, un architecte un peu prout prout et sujet aux crises de violence doit rejoindre sa femme enceinte à l'autre bout des States. Mais dans l'avion il se fait expulser avec (et à cause de) un gros balourd acteur raté fumeur de joints  (c'est d'ailleurs un vrai petit plaisir coupable de reconnaitre les noms de variété de weed qu'il achète chez sa dealeuse pendant le film:  "purple haze",  "northern light", etc etc).  Interdit de vol car soupçonné de terrorisme (!!!!), il doit donc faire le trajet en bagnole, avec son nouveau copain. Et les situations rocambolesques vont s'enchaîner.

Drôle, bien joué, je l'ai aimé mais ne m'enthousiasme pas outre mesure car il est malheureusement pour lui sorti trop vite après Very Bad Cops, que je trouve bien plus abouti dans l'humour débile et décalé

Mais il vaut quand même un petit détour  (par le Grand Canyon hu hu) surtout si vous êtes des fans de la série "Mon oncle Charlie". Je n'en dis pas plus...



PS: je ne suis pas resté jusqu'à la fin du générique de....... fin.  Je me demande si j'ai pas raté un truc. Si qqn reste jusqu'au bout, il peut révéler s'il y avait qqch ou pas?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: FreeKaos le novembre 13, 2010, 17:32:18 pm
Fair Game

On la souvent dit, répété, la capacité des Américains à se pencher vers les zones d'ombre de leur histoire

pour mieux entuber leur monde, et laisser croire (les grands naifs) à un mea culpa ;)


Ça n'est pas ce qu'on fait qui compte...
La façon dont on le raconte. Pour se faire bien voir. L'important dans la bataille, C'est l'histoire. C'est l'histoire.
Qu'on découpe ou qu'on détaille

...


ad nauseam ... good cop / bad cop ... Lhermitte / Timsitt ... ad nauseam ^.^"
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 13, 2010, 18:18:15 pm
Mmm pas sûr... En l'occurrence Sean Penn n'a jamais été très tendre avec l'administration Bush. Pas sûr que ça serve à quelque chose effectivement, mais l'Amérique ne parle pas quand même pas que d'une seule voix. Et heureusement...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le novembre 16, 2010, 07:00:29 am
Hum, oui, Sean Penn a des idées et ne s'en cache pas. Au contraire d'ailleurs, il est à l'origine de bon nombre de ces films denonciateurs sur l'histoire politique américaine.

Il participe d'ailleurs à pas mal de magazines politiques télé la bas. Ainsi qu'à toutes sortes de réelles actions humanitaires locales intra et extra américaines.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: FreeKaos le novembre 16, 2010, 19:56:33 pm
Hum, oui, Sean Penn a des idées et ne s'en cache pas. Au contraire d'ailleurs, il est à l'origine de bon nombre de ces films denonciateurs sur l'histoire politique américaine.

Il participe d'ailleurs à pas mal de magazines politiques télé la bas. Ainsi qu'à toutes sortes de réelles actions humanitaires locales intra et extra américaines.

mais je suis un grand fan du boulot de Sean Penn !-)

comparé à des trips à la Green Zone, par exemple, qui est d'une timidité que je juge plus coupable qu'autre chose.

donc, les films, les documents, les sites & compagnie qui dénoncent... y'en a des milliers. Tant mieux.
Il en faut, comme il faut des oscilloscopes dans les hôpitaux. Ca aide au diagnostique.

Mais c'est un peu comme un fou constatant devant sa glace qu'il est un peu dérangé quand même.
Ca n'enlève pas le gun de sa main. Ca n'extirpe pas l'otage de son placard.

Voilà pourquoi je n'avais rien à ajouter à la phrase de Zakhan :
Citer
Pas sûr que ça serve à quelque chose effectivement

Au mieux, ça sensibilise. Au pire ça endort les consciences quant aux réels besoins d'actions.
Amvha, il manque quelque chose à la plupart de ces films/documents...
Et ça, ça me fait mal au cul :P
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le novembre 17, 2010, 14:42:07 pm

pour mieux entuber leur monde, et laisser croire (les grands naifs) à un mea culpa ;)


Ça n'est pas ce qu'on fait qui compte...
La façon dont on le raconte. Pour se faire bien voir. L'important dans la bataille, C'est l'histoire. C'est l'histoire.
Qu'on découpe ou qu'on détaille

...


ad nauseam ... good cop / bad cop ... Lhermitte / Timsitt ... ad nauseam ^.^"

Alors c'est plutôt à ça que je répondais, qu'au Zakh, en fait.

Et ta comparaison à un fou qui se voit fou et son gun me parait complètement hors sujet.

Sean Penn ne fait pas un exposé sur lui même. Il ne parle pas de Sean Penn, et il n'est pas les USA. Il fait des films qui véhiculent des faits et des idées, éventuellement qui ouvrent l'esprit des gens sur des questions auxquelles ils n'auraient pas réfléchi par eux même etc. A mon sens, c'est LE moyen de faire bouger les choses. Parce qu'un connard qui m'explique que les patrons c'est tous des cons et le gouvernement faudrait tous les pendre, même si c'est pas dit comme ça, ou sous couvert de blague, j'ai juste envie de le claquer, de le tourner vers l'ouest, et de lui dire "marche vers l'océan, et ne fait demi tour qu'une fois que t'auras appris à réfléchir par toi-même".

Enseigner la réfléxion sur ses propres actes, sur la complexité des problèmes politiques et sur l'Histoire à la population, c'est le seul moyen de démocratiser la politique. Parce que pour l'instant, il y a certains intellectuels qui font de la politique, et des bandes de suiveurs stupide qui font de ce qu'on leur a dit une propagande à pas cher.

Bref, je m'excite sur le sujet... Tout ça pour dire que "ça sert pas à grand chose", c'est de la connerie à mon sens (désolée, hein...). Moi j'ai plutôt l'impression que s'il y avait + de gens comme Sean Penn, dans tous les pays, pour faire réfléchir la population, la politique serait sans doute plus fonctionnelle de façon globale, les gens plus investis et moins de votes blancs... bref, à mon avis ça sert peu surtout parce qu'il est tout seul, ce mec.

Cela dit, je suis pas du tout dans le bon sujet pour lancer un débat là dessus (donc si quelqu'un veut me déplacer...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le novembre 17, 2010, 14:45:13 pm
Tant qu'on parle de l'impact du cinéma polémique sur la vie politique, c'est à sa place ici  :thumleft:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: FreeKaos le novembre 17, 2010, 22:04:54 pm
en fait on est d'accord Tonik sur bcp de trucs :

1/ il en faudrait beaucoup plus comme lui

mais par contre, non, il n'est pas le seul, depuis toujours des intellectuels dénoncent les injustices avec précisions,
au cinéma comme ailleurs, ils ont le mérite de maintenir une certaine liberté d'expression,
amvha, l'histoire montre que les résultats obtenus sont hélas à peu près aussi utiles que faibles,
et qu'on est plus dans le "cause toujours" que dans un "je vous ai entendu".
  
2/ ma comparaison était aussi imprécise que courte ( j'ai mal aux yeux ces jours-ci, j'avais fait court, mea culpa :P )
j'ai dit c'est un peu un fou qui de regarde dans la glace

(c'est plus au sens où Sean Penn se met en scène, en tant que partie prenante du système,
de même, on peut parler de sa visibilité réelle, qu'il tire du dream-star-système (à la base), etc...
de même, le plus honnête des américains ne pourrait complètement se prévaloir de ne pas du tout être partie prenante)

3/ plus de démarches comme celles de S.Penn = plus de gens poussés à s'investir : là encore on est d'accord.

Néanmoins, je ne pense pas S.Penn se contente de pousser les gens à se re-mobiliser pour aller voter.
Il va beaucoup plus loin, et heureusement.
(Parce que le vote universel ce n'est pas, et ce ne sera jamais la démocratie. Le premier pas. Juste le premier pas.)
Solliciter ses députés en est un autre. Juste un autre. (tout aussi important, hein). Il parle de cela.
S'investir localement et globalement. Mouiller sa chemise. Risquer sa situation même, il parle de tout cela.

Mais qui le fera ? Pour défendre leurs convictions (quelles qu'elles soient),
quelle proportion de gens vont être touchés, au point de s'inscrire dans une démarche de mobilisation perso durable et croissante ?

 Et quelle proportion va avoir tendance à plus prendre ce film, comme tant d'autres,
comme une sorte de calmant, de show, d'exutoire... ?
 Oublier qu'il parle d'un dossier qui s'est joué il y a un paquet d'années et qu'une partie du message est:
ne refaisons pas les mêmes erreurs sur les problèmes actuels. Accentuons notre vigilance sur l'essentiel des "issues".

 La faiblesse de cette proportion de mobilisation se vérifie (amvha) hélas de bien des manières.
Je vais même plus loin, pour moi, Sean Penn s'approche de l'équivalent de monter sur un tabouret et de hurler :
"mais bougez vous tous, on a besoin de vous tous !". Solides arguments à l'appui.

C'est très bien, hein. Mais, amvha cela ne change que fort peu le présent. Car ce type de critique y est intégrée depuis fort longtemps.
Certes, nous sommes dans un présent particulier en termes de crise de confiance.

Mais, si ce type de films critiques provoquent une saine indignation,
et nous permettent de nous dire :
bon, je suis pas tout seul à penser qu'un certain nombres de dossiers relèvent de la folie furieuse en ce monde,
ils n'enlèvent pas le gun de la résignation de la plupart des mains. Pas simplement par manque de visibilité.

Plus parce qu'elle a souvent un train de retard, cette critique. Ce film - comme tant d'autres !
C'est un l'histoire des mensonges que nous sommes en train d'avaler, qui s'y reflète.
C'est surtout l'histoire d'un nième mensonge que nous avons avalé.
Sans le croire, mais nous l'avons avalé. Tous.
Sean Penn inclu.

Et, quelque part, quelqu'un chante: tous les cris les sos...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Alsimuth le novembre 18, 2010, 11:38:32 am

pour mieux entuber leur monde, et laisser croire (les grands naifs) à un mea culpa ;)


Ça n'est pas ce qu'on fait qui compte...
La façon dont on le raconte. Pour se faire bien voir. L'important dans la bataille, C'est l'histoire. C'est l'histoire.
Qu'on découpe ou qu'on détaille

...


ad nauseam ... good cop / bad cop ... Lhermitte / Timsitt ... ad nauseam ^.^"

Alors c'est plutôt à ça que je répondais, qu'au Zakh, en fait.

Et ta comparaison à un fou qui se voit fou et son gun me parait complètement hors sujet.

Sean Penn ne fait pas un exposé sur lui même. Il ne parle pas de Sean Penn, et il n'est pas les USA. Il fait des films qui véhiculent des faits et des idées, éventuellement qui ouvrent l'esprit des gens sur des questions auxquelles ils n'auraient pas réfléchi par eux même etc. A mon sens, c'est LE moyen de faire bouger les choses. Parce qu'un connard qui m'explique que les patrons c'est tous des cons et le gouvernement faudrait tous les pendre, même si c'est pas dit comme ça, ou sous couvert de blague, j'ai juste envie de le claquer, de le tourner vers l'ouest, et de lui dire "marche vers l'océan, et ne fait demi tour qu'une fois que t'auras appris à réfléchir par toi-même".

Enseigner la réfléxion sur ses propres actes, sur la complexité des problèmes politiques et sur l'Histoire à la population, c'est le seul moyen de démocratiser la politique. Parce que pour l'instant, il y a certains intellectuels qui font de la politique, et des bandes de suiveurs stupide qui font de ce qu'on leur a dit une propagande à pas cher.

Bref, je m'excite sur le sujet... Tout ça pour dire que "ça sert pas à grand chose", c'est de la connerie à mon sens (désolée, hein...). Moi j'ai plutôt l'impression que s'il y avait + de gens comme Sean Penn, dans tous les pays, pour faire réfléchir la population, la politique serait sans doute plus fonctionnelle de façon globale, les gens plus investis et moins de votes blancs... bref, à mon avis ça sert peu surtout parce qu'il est tout seul, ce mec.

Cela dit, je suis pas du tout dans le bon sujet pour lancer un débat là dessus (donc si quelqu'un veut me déplacer...)


Alors je pénètre (hummm) le débat un peu sur le tas, comme ça, mais j'aime ça...

J'aime ta façon de voir les choses. Cependant, et à moins que les expressions ci-dessus n'étaient là qu'à titre d'infos complémentaires d'un autre topic antérieur (vi, j'avoue, j'ai po tout lu, sorry :'( )...
...je disais donc, "Parce qu'un connard qui m'explique que les patrons c'est tous des cons et le gouvernement faudrait tous les pendre, même si c'est pas dit comme ça, ou sous couvert de blague, j'ai juste envie de le claquer..."
C'est si gentiment dit. Il ne t'est jamais arrivé de te dire que peut-être la personne te disant cela avaient ses propres arguments et que peut-être, je dis bien peut-être, elle ne suivait pas comme un vulgaire mouton ?

Beaucoup de gens comme Sean Pean... C'est bÔÔÔ... mais est-ce que réellement ça change les esprits ? Nos esprits occidentaux, peut-être, mais les autres ?
Vous savez il y a eu Francis Ford Coppola avec Apocalypse Now, Stanley Kubrick avec Full Metal Jacket, Paul Verhoeven et son "Starship Trooper 1 et 3", Michael More et son Bowling for Columbine entre autres...
Malgré cela, pensez-vous réellement que cela ait changé les esprits pro-christo-capitalisto-névro-et j'en passe de nos "amis" américains ?
Ont-ils pour autant déposé les armes ? Ont-ils changé leur réglementation ? Pensent-ils (paradoxe) avant d'entrer en conflit militaire ?
A en croire les dernières nouvelles des diverses infos qui polluent nos environnements, il ne me semble pas.

Je pense que tous créateurs voudraient que sa "réflexion" touche le monde entier ou du moins le plus de monde possible.
La vérité est tout autre. Je pense qu'elle se sépare en 3 catégories :
1°) Les gens s'en foutent et n'iront probablement même pas voir le film - Ils sont bien comme ils sont et/ou pensent qu'ils sont dans le juste et leur bon droit, amen...
2°) Ceux qui ne comprennent pas la démarche de l'?uvre ou ne veulent pas en comprendre le sens - Ces derniers se disent "Ouah, encore un film qui va déchirer, bons z'effets spéciaux, bonne zic et tout et tout, cool"
3°) Ceux qui comprennent le sens de l'?uvre - La question à se poser et donc "pourquoi" et non "comment".

Les catégories 1 et 3 représentent des "extrêmes" et sont en minorités...
La catégorie 2, elle représente une majorité. Le fait est que l'on est dans une société - tous pays et politiques confondus - de "paraitre". Les phénomènes de modes sont "d'actualités".

Si je devais exprimer les différentes catégories au seul pays des USA, je dirais :
1°) >= 20%                 2°) >= 70%                 3°) < 10%

Mais bien entendu, cela reste ma propre réflexion et les % donnés ici sont purement "théorique" de mon propre raisonnement.

Je ne répond peut-être pas au débat lancé ici - et c'est fort bien possible - mais du coup, je me permet de lancé une autre piste de réflexion ^^


pour mieux entuber leur monde, et laisser croire (les grands naifs) à un mea culpa ;)


Ça n'est pas ce qu'on fait qui compte...
La façon dont on le raconte. Pour se faire bien voir. L'important dans la bataille, C'est l'histoire. C'est l'histoire.
Qu'on découpe ou qu'on détaille

...


ad nauseam ... good cop / bad cop ... Lhermitte / Timsitt ... ad nauseam ^.^"

Oui, ou tout simplement : "l'histoire appartient aux vainqueurs".
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: FreeKaos le novembre 18, 2010, 13:14:47 pm
plutôt d'accord, mais bon restons sur le sujet thématique : le film
(si tu veux ouvrir le débat sur autre chose, je te laisse juge de la pertinence ;) )

le film revient sur un évènement qui a déjà été traité (par moults documents) déjà bien en AMONT,
et ce de façon beaucoup plus exhaustive - et pour cause :
il met en scène, par le bias d'un point de vue très spécifique (celui de loyaux serviteurs des administrations Bush/Clinton)
quelque chose de complètement historique, qui figurera longtemps dans les livres d'histoire

cette mise en scène implique une vue générale assez limitée,
mais c'est un parti pris tout à fait défendable et intéressant amvha,

et ce à un moment critique de consolidation de l'OTAN, ce n'est pas anodin.
je le prends donc plus comme un nième constat sur ces évènements, constat aussi nécessaire qu'insuffisant,
et donc plus un appel, de fils de blacklisted, à s'informer sur ce qui ce qui peut arrêter cette logique folle,
qui nous fait toujours plus mal, décennie après décennie
( nous : l'ensemble des êtres organiques, comme les barils de pétroles, par exemple ;) )
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Alsimuth le novembre 18, 2010, 15:25:49 pm
plutôt d'accord, mais bon restons sur le sujet thématique : le film
(si tu veux ouvrir le débat sur autre chose, je te laisse juge de la pertinence ;) )

le film revient sur un évènement qui a déjà été traité (par moults documents) déjà bien en AMONT,
et ce de façon beaucoup plus exhaustive - et pour cause :
il met en scène, par le bias d'un point de vue très spécifique (celui de loyaux serviteurs des administrations Bush/Clinton)
quelque chose de complètement historique, qui figurera longtemps dans les livres d'histoire

cette mise en scène implique une vue générale assez limitée,
mais c'est un parti pris tout à fait défendable et intéressant amvha,

et ce à un moment critique de consolidation de l'OTAN, ce n'est pas anodin.
je le prends donc plus comme un nième constat sur ces évènements, constat aussi nécessaire qu'insuffisant,
et donc plus un appel, de fils de blacklisted, à s'informer sur ce qui ce qui peut arrêter cette logique folle,
qui nous fait toujours plus mal, décennie après décennie
( nous : l'ensemble des êtres organiques, comme les barils de pétroles, par exemple ;) )


En ce cas, je vais me recentrer effectivement sur le débat de ce film, ou du moins de son "créateurs" qui semble être Sean Penn.

Le souci que je trouve avec l'américanisme - et malheureusement ça arrive en France, c'est même déjà là - ils font de tout pour obtenir le "Pouvoir".
Alors la réflexion que je me pose c'est :
{ Ce film a t-il était fait pour que nous puissions réfléchir de par nous-mêmes à ce qui se trame dans le monde et notamment celui de la politique ou bien,
le "créateur" ne veut-il pas tout simplement que nous suivions son raisonnement et y adhérer sans autre forme de procès <- ça me rappelle une fable ^_^

Oui, je suis quelqu'un de méfiant et d'autant plus lorsque mes "interlocuteurs" (Sean Penn en autre, mais surtout tout ceux qui peuvent l'entourer) viennent d'un pays où il y a un libéralisme-capitalisme, passez-moi les expressions suivantes, d'enculatoire et de masturbatoire...

Bref, même en ayant toutes les "preuves" sous le nez nous ne sommes jamais sûr de rien - Certaines personnes étant douées pour la désinformation.

De par ces faits exprimés ici, je suis donc en adéquation avec ce que tu as dit FK, il ne peut s'agir au meilleur des cas que du constat d'un évènement "noire" dont les américains souhaitent en faire le deuil mais qu'ils ne peuvent oublier car il pourrait bien recommencer...

Tom Sawyer, c'est l'Amérique, le syndrome de la "Liberté"...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 18, 2010, 19:00:04 pm
En ce cas, je vais me recentrer effectivement sur le débat de ce film, ou du moins de son "créateurs" qui semble être Sean Penn.
Fair Game n'est pas de Sean Penn mais de Doug Liman


Citer
Tom Sawyer, c'est l'Amérique, le syndrome de la "Liberté"...
Si tu veux citer Tom Sawyer, pas besoin de parodier, il te suffit de prendre le troisième couplet, assez effarant:

"Tom Sawyer, c'est l'Amériqueuuuuh,  pour tous ceux aiment la vérité..."

Ca calme.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 19, 2010, 09:47:50 am
Citer
Tom Sawyer, c'est l'Amérique, le syndrome de la "Liberté"...
Si tu veux citer Tom Sawyer, pas besoin de parodier, il te suffit de prendre le troisième couplet, assez effarant:

"Tom Sawyer, c'est l'Amériqueuuuuh,  pour tous ceux aiment la vérité..."

Ca calme.
Moi c'est surtout "Il n'a peur de rien c'est un Américain!" qui me fait tiquer.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 19, 2010, 10:29:34 am
Bah je ne sais pas... la mise en avant du courage, la bravade, c'est assez commun, et surtout, ça ne prête pas trop à conséquence.  Alors que détenir la vérité... c'est autre chose
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 19, 2010, 10:31:30 am
En fait, j'ai pas fait gaffe, mais ta citation n'est pas bonne, c'est "liberté" et pas "vérité" dans la chanson: "Tom Sawyer, c'est l'Amérique pour tous ceux qui aiment la liberté'

Sinon, je tiens à te remercier chaleureusement de m'avoir mis la chanson en tête pour la journée...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 19, 2010, 10:33:22 am
Non, la liberté c'est dans le refrain principal, mais tu as bien ceci dans le 2è couplet
Mais tu as raison aussi puisque ta phrase est vers la fin


Tom Sawyer, c'est l'Amérique
Le symbole de la liberté
Il est né sur les bords du fleuve Mississipi
Tom Sawyer c'est pour nous tous un ami

Il est toujours prêt pour tenter l'aventure
Avec ses bons copains
Il n'a peur de rien
C'est un Américain
Il aime l'école
Surtout quand elle est loin

Tom Sawyer, c'est l'Amérique
Le symbole de la liberté
Il est né sur les bords du fleuve Mississipi
Tom Sawyer c'est pour nous tous un ami

Tom Sawyer, c'est l'Amérique
Pour tous ceux qui aiment la vérité
Il connaît les merveilles
Qui sont dans la forêt
Les chemins, les rivières et les sentiers

Il a dans ses poches des objets fabuleux
Qu'il emporte avec lui
Trois bouts de ficelles
Quelques pierres et du bois
Il les partage avec tous ses amis

Tom Sawyer, c'est l'Amérique
Pour tous ceux qui aiment la liberté
Il est né sur les bords du fleuve Mississipi
Tom Sawyer c'est pour nous tous un ami

Il est né sur les bords du fleuve Mississipi
Tom Sawyer c'est pour nous tous un am
Les chemins, les rivières et les sentiers
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 19, 2010, 10:37:28 am
Au temps pour moi...

En tout cas, désolé d'avoir fait dérailler le débat. C'est fou comme ça grandit vite un troll...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 19, 2010, 10:41:21 am
Bah, c?est un peu moins grave ici qu?ailleurs? le sujet ciné est plutôt désertique la plupart du temps? et comme j?en suis un des principaux contributeurs, je m?arroge le droit de l?arroser de temps en temps hu hu hu
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 19, 2010, 11:32:09 am
Peut-être que j'aurais plus de chance d'avoir ma réponse ici au fait: dans le post "fumble de la vie" y'a eu discussion sur un film où un thon bat un lion et vous avez trippé dessus. C'est quoi ce film? :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 19, 2010, 11:41:20 am
Citer
dans le post "fumble de la vie" y'a eu discussion sur un film où un thon bat un lion et vous avez trippé dessus. C'est quoi ce film?
Very Bad Cops j'en parle ici justement... un vrai bijou
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 19, 2010, 11:49:35 am
Je m'en doutais un peu, mais je voulais en être sûr.

Mes vacances sont tombées au mauvais moment pour le voir, et il ne passe plus à l'UGC de La Défense  :cry:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le novembre 19, 2010, 13:07:55 pm
moi je vais parler d'un film pas si récent que ça, j'ai vu y a quelques jours: Shutter Island

En quelques mots, je résumé à:  une douche froide.

Les plus:
Jeu des acteurs tres convaincant.
La mise en scène/décors/lumière qui pose une ambiance sombre sans être glauque et évite ainsi les clichés... bref l'ambiance est posée en subtilité.

les moins qui m'ont totalement pourris le film:
le scénario tellement évident que tout le film, je me suis dit "non va y avoir un autre truc"... et non, c'est bien ce que ça semble être... -_-

Et enfin un truc qui ma pourri tout le film: C'est filmé devant un écran vert. Je sais que c'est la mode (qui n'est pas prête de changer car ça fait économiser) mais ça devient vraiment relou de voir que tous les films (mais aussi séries TV) sont filmé avec un écran vert. Alors pour des films à grands renfort d'effets spéciaux, je comprend, mais maintenant même 4 gus dans une *BIIIIP* de pièce avec 2,3 meubles et table et des chaises, ils arrivent à faire une incrustation ! Déjà dans une série ça me hérisse le poils tellement c'est visible, mais dans Shutter island, c'est élevé à un art tellement c'est mal fait et récurrent. TOUTES les scène (ou presque) sont filmé comme ça. Voir un scorsese, un film à je sais pas combien de budget et devoir subir une incrustation pourrie de 5 personnes dans une toute bête cellule de fou.... Je dis non ! NON et re NON.

Bref, objectivement, le film n'est clairement pas déplaisant (surtout si êtes aveugle au retouche merdique) mais je m'attendais à mieux, beaucoup mieux.

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Sheltem le novembre 19, 2010, 14:37:48 pm
Moi Shutter Island j'ai beaucoup aimé... d'autant plus que le film étant terriblement prévisible, on ne s'ennuie pas une seconde alors qu'on connait pertinemment le mot de la fin, et rien que pour ça j'ai trouvé la performance vraiment impressionnante. Sans parler bien sur de l'excellent jeu d'acteur et de l'ambiance qui est au top.
Pour le coup écran vert j'avais pas remarqué mais en même temps je l'ai vu sur un tout petit écran...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le novembre 19, 2010, 14:54:35 pm
Je suis d'accord, les acteurs sont très bon et l'ambiance très bien narrée, je dit juste que je m'attendais a plus étonnant/retord comme scénario et que les incrustations étaient extrêmement pénible (le problème c'est que cette technique se généralise dramatiquement et que ça se voit très souvent -_- ).

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 21, 2010, 00:13:43 am
Unstoppable

Bon.  Là, j'ai écouté la personne avec qui j'étais et qui voulait le voir parce qu'elle aime beaucoup Denzel Washington.  Mais là, je crois que cet amour a pris du plomb dans l'aile, elle a été la première à s'excuser pour m'avoir infligé ce machin. Bon, en même temps, c'est à ça que sert un Pass, amortir la déception...


Alors euh le film. Unstoppable...  Tiré parait-il d'un vrai fait divers, un convoi de marchandises (ou plutôt de produits inflammables) qui suite à des circonstances débiles se retrouve propulsé à donf sans conducteur à travers la Pennsylvanie et qui va sûrement finir par exploser à Stanton, dans la zone industrielle où il y a encore plus de produits inflammables...

Mais heureusement, Denzel Washington et son compère (ne me demandez pas le nom de l'acteur, j'ai séché les cours sur la composition d'un potager quand j'étais en primaire)  vont tout faire, à bord d'un autre train de marchandises qui va en sens inverse, pour sauver le monde... euh Stanton pardon.

Le film passe un bon moment en leur compagnie dans leur guimbarde pourrie à les entendre se raconter le vide ultra sidéral de leurs vies respectives (l'un est vieux routard du rail en pré-retraite qui a deux filles un peu rebelles de 18- 19 ans et l'autre ne voit plus sa femme ni ses gosses parce qu'il a menacé pour rien suite à des textos ambigus. Je vous laisse d'ailleurs deviner qui viendra le féliciter à la fin alors qu'il sort tout juste du train fumant...

Mais ils ne sont pas seuls pour faire face à cette menace credjou!  Il y a Rosario Dawson qui gère le bureau truc machin des aiguillages et des circuits bidule, que l'on voir 100% du temps courbée au dessu du microphone en soupirant de dépit ou en lâchant des "fuck, we're fucked" et il y a un inspecteur de l ARAF.F.E.R.T.F (ou un truc comme ça) qui est très fort au Trivial Pursuit dans la catégorie " Physique dynamique des chemins de fer et composition chimique des produits chimiques".

Pardon, j'allais oublier un super cheminot qui ressemble à Benoit Poolevorde déguisé en Florent Pagny lui-même déguisé en Johnny qui roule dans son pick-up en mangeant du bacon et qui sera fidèle à la cause jusqu'au bout!

A un moment, il y a l'échange clé du film :

Washington: "Et alors, toi, pourquoi t'es là"?
Légumoïde : " Pffiou, c'est une longue histoire"
Washington: "Ben, on a une longue journée"

(et nous, avec nos pop-corn, un trèès loooong film)

Alors, le train va tout droit, le film aussi. Le train défonce des bagnoles, fait dérailler une loco qui le freinait  (c'st peut-être le cousin ferroviaire de Karr, le double maléfique de Kitt dans K 2000), ridiculise les machins rouges mis par les flics pour le faire tomber, et fait du bruit.

Il est monstrueux, il est gigantesque, majestueux, il est rouge,  il est "unstoppable"....
Sauf quà la fin, les deux héros l'arrêtent, dans une scène d'une débilité affligeante. L'arrêtent net. Ce putain de train n'a même pas éclaté une ou deux cervelles, à part une indirectement dont on ne voit rien ; il n'a pas envoyé de vache sur la lune,il s'arrête, sagement. En fait, il s'appelle "Stoppable".

Du coup, faudrait quand même écrire à la 20th Fox pour qu'elle arrête( sic) de faire de faire des fautes d'orthographe sur les affiches de ses films.

Ah, euh, je me rends compte que je vous ai raconté la fin!! Je suis sincèrement désolé. Je vous ai gâché tout le suspense (ou je vous ai sauvé 10?)

Alors, au lieu de dire qu'aller voir ce film n'a aucun intérêt, je vais en désigner deux:

1) ça permet d'aller se renseigner sur ce fameux fait divers, pour voir s'il est aussi inintéressant que le film

2) ça permet de se défouler en écrivant ces quelques lignes
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le novembre 22, 2010, 12:00:55 pm
Unstoppable
Ce putain de train n'a même pas éclaté une ou deux cervelles, à part une indirectement dont on ne voit rien
la tienne?  :roll:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 22, 2010, 12:13:42 pm
Non, même pas... ça voudrait dire que ça a l'effet d'une bonne weed d'Amsterdam: là, c'était juste un anesthésiant
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 22, 2010, 13:44:48 pm
Je me suis fait une panoplie de films ce weekend dont voici  mes critiques, par ordre inverse de visionnage:

Fair Game
Honnêtement, je n'ai pas vraiment su quoi penser de ce film. Il y a déjà eu des discussions dessus un peu plus haut dans ce topic mais je dois dire que, honnêtement, je n'ai pas vraiment pu décortiquer le message que voulait faire passer le film: "Le Président des Etats-Unis c'est le plus fort", "Faut pas fermer ta gueule quand tu connais la vérité",  "Même quand la Vérité triomphe, tout le monde s'en fout"... Bref, je suis resté sur ma faim sans vraiment comprendre pourquoi.

Unstoppable
Je ne serai pas aussi intransigeant que le Zakhan mais, c'est vrai que c'est un film très linéaire, ce qui n'est pas étonnant vu le sujet traité. Un film d'action banal, prévisible, sans réel scénario ni surprise et complètement invraisemblale, mais bien mené quand même et qui se laisse voir si on a envie de se déconnecter les neurones. Il est vrai aussi que "les valeurs familiales américaines et l'Amour triomphant" sont enplein dans le mille dans ce film.
Et pis, moi, le soudeur Poolevorde/Pagny/Johnny (super bien trouvé ton descriptif Zakhan! :) ) eh bah, il m'a fait trippper :D

Buried
Sans dire que ce film est une claque ou la découverte cinématographique du siècle, moi je dis que, réussir à ne pas ennuyer le spectateur avec 1h30 de film d'un mec enterré vivant dans un cercueil, sans autre décor, eh bah ça relève de l'exploit. Perso, sans être transporté au nirvana, j'ai quand même passé un bon moment. L'aspect "crétin américain moyen" du malheureux "héros" de ce film est très bien joué par un Ryan Reynolds qui m'a agréablement surpris (je ne l'avais jamais vu dans un rôle sérieux avant). ET puis, je me dis que, même si j'aurai peut-être pas fait les même choix que lui si j'étais dans la même situation, je doute que j'aurai pu être plus efficace. Ceci dit, plus d'une fois je me suis fait la réflexion "mais il est complètement con ce mec!" mais après, vue sa situation, on ne peut pas trop lui jeter le pierre.
Tout ça pour dire que, malgré (à mon avis) quelques conneries par rapport au comportement du héros (et surtout malgré une scène complètement gratuite, inutile et invraisemblable), ça reste un bon film et une prouesse cinématographique.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 22, 2010, 14:30:53 pm
AU fait, pour ceux qui veulent une critique très détaillée d'Unstoppable, je vous conseille de jeter un oeil sur le blog d'un odieux connard (http://odieuxconnard.wordpress.com/category/spoiler-dans-la-bonne-humeur/).

Attention, spoilers inside (mais bon, pour un film comme celui-ci, y'a pas de problème de spoil...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le novembre 22, 2010, 15:46:09 pm
AU fait, pour ceux qui veulent une critique très détaillée d'Unstoppable, je vous conseille de jeter un oeil sur le blog d'un odieux connard (http://odieuxconnard.wordpress.com/category/spoiler-dans-la-bonne-humeur/).

Attention, spoilers inside (mais bon, pour un film comme celui-ci, y'a pas de problème de spoil...)

Hé hé j'ai lu et je me suis bien marré... pas de doute, lui et moi on a vu le même film...

Le coup des flic qui tirent comme des oufs pour choper le minuscule bouton de coupure de l'arrivée d'essence, juste à côté des gros réservoirs diesel... le tout à 75 miles/heure, j'avais oublié...   très très très fort!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 22, 2010, 15:52:04 pm
AU fait, pour ceux qui veulent une critique très détaillée d'Unstoppable, je vous conseille de jeter un oeil sur le blog d'un odieux connard (http://odieuxconnard.wordpress.com/category/spoiler-dans-la-bonne-humeur/).

Attention, spoilers inside (mais bon, pour un film comme celui-ci, y'a pas de problème de spoil...)

Hé hé j'ai lu et je me suis bien marré... pas de doute, lui et moi on a vu le même film...

Le coup des flic qui tirent comme des oufs pour choper le minuscule bouton de coupure de l'arrivée d'essence, juste à côté des gros réservoirs diesel... le tout à 75 miles/heure, j'avais oublié...   très très très fort!
Pareil, j'avais occulté cette scène aussi. En fait, plus j'y pense à ce film, plus je me rends compte que tu as parfaitement raison!

Je devais être sacrément crevé lorsque je l'avais vu, je ne réfléchissais plus...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 22, 2010, 16:00:58 pm
Au fait, voilà le fait divers qui a inspiré le film (http://en.wikipedia.org/wiki/CSX_8888_incident).

Les scénaristes ont intelligemment changé le nom du train de 8888 à 777.

Sinon, les flics avaient vraiment essayé de tirer sur le bouton d'arrêt du réservoir d'essence... No comment :|
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le novembre 22, 2010, 17:18:16 pm
Bon, je vais avoir l'air con, après Unstoppable, mais moi, je suis allé voir...

La princesse de Montpensier, de Bertrand Tavernier


Eh ben, j'ai beaucoup beaucoup aimé. D'abord parce qu'on a droit à une photographie absolument magnifique, avec, entre autres, un emploi des couleurs qui est juste à tomber - très classique (difficile de regarder le film sans avoir plein de références picturales en tête), mais dans le meilleur sens du terme. La nature, en particulier, est admirablement filmée (et c'est devenu si rare, je trouve, que ça vaut la peine de le souligner) - mais aussi, bien sûr, les costumes, les tissus, les bijoux...

Et c'est pas beau simplement pour être beau - je trouve que c'est en parfaite cohérence avec l'intention du film, avec cette volonté de capter l'esprit du XVIème siècle, et son esthétique particulière - à la fois sensuelle et méditative (tant pis si ça ne veut rien dire  :p ). C'est beau et grave comme une pavane, quoi... (désolé pour l'envol lyrique, mais je vois pas comment le retranscrire autrement). On a d'ailleurs une jolie BO, avec des variations autour de l'air "C'est une jeune fillette" - enfin, c'est ce qu'il m'a semblé.

Du coup, je comprends pas trop le reproche de "manque de souffle" que j'ai vu ici ou là. On a pas affaire à un truc épique. Les guerres de religion ne sont là qu'en toile de fond - évoquées par quelques scènes de bataille là aussi superbes (les robes des chevaux, les caparaçons...! :bounce:)
Le scénar, adapté d'une nouvelle de Madame de La Fayette (le mariage forcé d'une jeune fille, et sa situation entre quatre soupirants très différents - presque des types) n'est pas haletant, mais je dirais que même s'il a son importance, l'essentiel n'est pas là - mais plutôt dans l'image, les dialogues, la matière même du film, quoi...

A la rigueur, pour moi, le principal point noir était le jeu de certains acteurs (Lambert Wilson est très bon, d'une gravité et d'une sobriété typiquement protestantes, mais les acteurs plus jeunes, Leprince-Ringuet en tête, donnent un peu l'impression de débiter toutes leurs répliques du même ton appliqué, comme s'ils étaient à l'école). Et puis Gaspard Ulliel me fait penser à Benjamin Castaldi!!!  :affraid:

Bon, c'était pas suffisant pour m'empêcher d'apprécier un film que, perso, j'ai pris avant tout comme la reconstitution exceptionnellement réussie d'une époque, et de son atmosphère. De ce côté-là (pour saisir l'épaisseur de l'histoire, ses rythmes propres, tout ça tout ça - bref, pour pas confondre histoire et divertissement épileptique en costumes), les Français (enfin, surtout des pointures comme Tavernier, peut-être) sont encore capables de quelques vraies réussites.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le novembre 22, 2010, 23:14:07 pm
'Tain, tu m'as piqué ma critique. En lisant le début je me disais "C'est bien vrai tout ça, mais certains acteurs n'étaient pas très convaincants", et vlan, tu écris ça aussi.
Bref, ça prouve que tu as bon goût, en tout cas.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: guizmo le novembre 23, 2010, 00:03:12 am
bon alors pour  Unstoppable je vais faire plus court maisje vais confirmer
n'allez pas voir ce truc qu'ils osent appeler un film
je suis a peu pret d'accord avec le zakhan je vais ajouter un truc quand meme mais ca c'est a cause de ma profession
quel est le con qui pense qu'un train  peu rouler tout seul  comme ca  ,  et surtout en faire un film
ah oui j'oubliais  quand meme ma pensé la plus forte pendant le film:
mais ca marche pas comme ca un train ????? ils ont vue ca ou les mecs qui ont fait le film  :eek:
 
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 23, 2010, 09:43:28 am
bon alors pour  Unstoppable je vais faire plus court maisje vais confirmer
n'allez pas voir ce truc qu'ils osent appeler un film
je suis a peu pret d'accord avec le zakhan je vais ajouter un truc quand meme mais ca c'est a cause de ma profession
quel est le con qui pense qu'un train  peu rouler tout seul  comme ca  ,  et surtout en faire un film
ah oui j'oubliais  quand meme ma pensé la plus forte pendant le film:
mais ca marche pas comme ca un train ????? ils ont vue ca ou les mecs qui ont fait le film  :eek:

Le truc Guizmo, c'est que c'est tiré d'une histoire vraie (http://en.wikipedia.org/wiki/CSX_8888_incident) (désolé j'ai pas de lien en VF). Faut croire que les trains aux US fonctionnent pas pareil qu'ici :)

Sinon, nouvelle critique de ce que j'ai vu hier:
Date Limite
Bonne comédie qui m'a fait rire plus d'une fois (surtout que j'étais pas trop d'humeur top top quand je suis allé le voir). Le jeu d'acteur est très bon (surtout Robert Downey Jr. dans son rôle de "le mon entier est peuplé de connards et ils sont tous après moi"). Le rythme est bon, malgré certaines petites longueurs (mais c'est aussi normal pour ce genre de film) et j'ai passé un très bon moment. MAIS (oui, parce qu'il y a un grand, très grand MAIS), avec le même metteur en scène que Very Bad Trip, le même acteur qui joue le gros barbu qui a plus ou moins la même personnalité dans les deux films (l'homme catastrophe bourré de bonnes intentions) on ne peut pas s'empêcher de faire la comparaison entre les deux films et c'est là que ça fait mal: Date Limite est loin de valoir Very Bad Trip. Il a certes ses petits moments inoubliables, mais reste très loin du niveau de délire de son grand frère. Dommage, si ce n'est ce parallèle forcé, je pense que j'aurai peut-être mieux pu apprécier le film...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le novembre 23, 2010, 18:05:34 pm
Et bin moi aussi je suis allé voir La princesse Monprouprout

et bin certes c'est bôw, les robe sont belles, les decores sont beau, les siens de Melanie Thierry sont énorme mais moi j'ai surtout retenue l'histoire d'une conne dont la maman a mal fait son taf!!!!

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le novembre 23, 2010, 20:00:59 pm
Bon j'aimerais bien aller voir deux films, est ce qu'il y aurait des gens partants pour venir avec moi (sachant que j'ai la carte UGC, mais plutôt limitée après pour rentrer à la maison... donc soit Bercy, Chatelet ou Rosny 2...)

Harry Potter 7 & Mords moi sans hésitation (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=182900.html)

Suis dispo plutôt jeudi, vendredi soir ou samedi dans la journée ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le novembre 23, 2010, 20:37:12 pm
T'as la carte UGC plutôt limitée! Mais je la veux!


Excellente, Belette, j'adore.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le novembre 23, 2010, 22:42:46 pm
Mando>> sérieux, on a vu le même film???  J'ai l'impression de lire un résumé de Mad Magazine... ^^


(Bon, je précise quand même qu'il n'y a nul roi dans cette affaire: roi, il le sera plus tard, et il s'appellera Henri III, mais pour le moment, c'est juste le Duc d'Anjou. Que t'as trouvé beau gosse, d'ailleurs...  :face: )
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le novembre 24, 2010, 13:02:28 pm
C'est vrai que le résumé de Mando m'a éclatée perso.  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le novembre 24, 2010, 13:30:42 pm
J'avoue, c'était drôle. Je précise que le vil mari est surtout un vilain psychopathe naïf-exclusif qui s'étonne que sa nana ne le colle pas amoureusement alors que son père lui a arraché son consentement à coups de beignes.
Sinon, pour ceux qui veut se consoler d'avoir vu Unstoppable, et pour qui veut se marrer sans l'avoir vu, je conseille ça (http://odieuxconnard.wordpress.com/2010/11/13/un-train-peut-en-cacher-unstoppable/).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le novembre 24, 2010, 13:35:54 pm
Moi j'en voulais bien de son mari moi....  :roll:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 24, 2010, 13:46:27 pm
Sinon, pour ceux qui veut se consoler d'avoir vu Unstoppable, et pour qui veut se marrer sans l'avoir vu, je conseille ça (http://odieuxconnard.wordpress.com/2010/11/13/un-train-peut-en-cacher-unstoppable/).

J'avais déjà posté le lien plus haut mélo ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le novembre 24, 2010, 14:01:52 pm
C'est vrai que le résumé de Mando m'a éclatée perso.  :face:
on dirait un scénario de film de boules  :eek:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le novembre 24, 2010, 14:05:27 pm
ça aurait été vahcement mieux en film de boule je pense!!!! les même decors, les même costumes, la même actrice principale mais en film de boule!!!!

Prions pour que Michael Ninn nous entende!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le novembre 24, 2010, 14:08:59 pm
Il est encore en activité, lui?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le novembre 24, 2010, 14:17:40 pm
ouep! il a sorti l'année derniere 3, un remake porno de 300 absolument atrocement moche! mais c'était couillu comme idée!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le novembre 24, 2010, 14:25:48 pm
Bon j'aimerais bien aller voir deux films, est ce qu'il y aurait des gens partants pour venir avec moi (sachant que j'ai la carte UGC, mais plutôt limitée après pour rentrer à la maison... donc soit Bercy, Chatelet ou Rosny 2...)

Harry Potter 7 & Mords moi sans hésitation (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=182900.html)

Suis dispo plutôt jeudi, vendredi soir ou samedi dans la journée ;)

Je veux bien t'accompagner pour HP7 à Chatelet si tu veux, mais ce ne sera pas avant la semaine prochaine.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le novembre 24, 2010, 14:26:35 pm
c'est gentil, je vais ptet y aller demain avec une collègue déjà en tout cas. ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le novembre 24, 2010, 14:45:46 pm
ouep! il a sorti l'année derniere 3, un remake porno de 300 absolument atrocement moche! mais c'était couillu comme idée!
300 bonshommes...tu m'étonnes que c'était couillu!  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le novembre 24, 2010, 15:06:44 pm
mais nooon 3 filles et je sais pas combien de mecs... une blonde, une rousse, une brune...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le novembre 24, 2010, 15:40:58 pm
ouep! il a sorti l'année derniere 3, un remake porno de 300 absolument atrocement moche! mais c'était couillu comme idée!

Ben faut dire que le script était pas génial: "300 hommes musclés et viril sont enfermés dans un canyon par une armée d'homosexuels perses. Combien de temps arriveront t'ils à tenir avant de se faire défoncer l'arrière train."
Oh, pardon. ca c'était le script du film original...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le novembre 24, 2010, 17:47:46 pm
Larrx > désolée, fumble de perception (l'histoire de toute ma vie, ça).
Mando > Oh ben, attaché avec une bonne laisse en acier trempé, il peut être décoratif. Mais je te rappelle qu'il passe son temps à la menacer, la trainer par le bras et tenter de lui mettre des coups, pour mémoire :p .
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le novembre 24, 2010, 18:02:20 pm
OOO t'es vache il la secoue un tout p'tit poil et il lui cris dessus, rien de bien grave quand même!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 03, 2010, 09:34:04 am
Monsters (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=183325.html)
Pour faire un amalgame des pubs et critiques que j'ai lues/vues, j'étais allé voir un "thriller de science fiction original et intelligent, dans la même veine que District 9". J'ai certainement du voir le mauvais film... Moi celui que j'ai vu était un film lent, long, creux, fastidieux, inoriginal où il ne se passe rien à part une histoire d'amour fade entre une fille à papa qui envie de se rebeller et un photographe ayant le charisme, le QI et la personnalité d'un mollusque. Le côté SF n'est qu'un prétexte à la con, n'apportant rien à "l'histoire" à part quelques scènes de "suspense" prévisibles et qui tombent comme autant de cheveux sur la soupe (diluée à l'eau, cette soupe).

L'impression que m'a donné ce film c'est que le metteur en scène a du repérer quelques paysages pendant une "location hunt" (comme par exemple un superbe bateau rouillé dans les arbres), s'est demandé comment le truc en était venu là, et s'est dit "tiens, je vais faire un film où je pourrai mettre cette image". Au moins il a le mérite d'avoir construit un contexte autour de cette image, contrairement à Ed Wood et sa fameuse explosion atomique à la finde La Fiancée du Monstre. En parlant d'Ed Wood, ce film ne mérite même pas d'être dans la même catégorie: ce n'est pas un nanar, il est juste mauvais. Bien mauvais.

Machete (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=183325.html)
Du bon, du grand, du majestueux Rodriguez! A consommer sans modération. Il est rare qu'un film tienne ses promesses par rapport à la bande annonce, mais là, c'est du pur bonheur. A certains moment j'ai du me retenir pour ne pas me lever dans la salle, lever les bras et gueuler "Wooooouuuuuuuuuhoooouuuuuuuuuu". Rien à redire. A voir absolument!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 03, 2010, 13:59:04 pm
Au fait, j'ai oublié de dire que, pendant Monsters, pas moins de 4 personnes ont quitté la salle...  :S
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le décembre 03, 2010, 14:10:19 pm
Monstres ne m'attirait pas plus que ça... Je n'ai pas vu District9 non plus. Est-ce que des gens ont été voir RED (Retraités Extrêmement Dangereux) ? Je comptais aller le voir, voire même inviter mon chéri si j'ai un peu de sous...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 03, 2010, 14:13:10 pm
Moi c'est les critiques qui m'ont faussement attiré vers Monsters. Comme quoi la propagande, ça marche...

Et si t'as pas vu District 9, honte à toi! Il faut vite combler ton manque asap!

Pour Red, pas encore vu, mais c'est prévu. Au pire je l'ai déjà "loué" ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le décembre 03, 2010, 14:31:37 pm
+1 pour District 9, c'est frais, original et vraiment bien  :thumright:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le décembre 03, 2010, 14:36:10 pm
N'exagérons-pas non plus.
Mais au moins il  y a de l'exo-squelette lanceur de cochon...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Sheltem le décembre 03, 2010, 14:41:36 pm
"Vraiment bien" District 9, j'irais pas jusqu'à dire ça.
Très sympathique, oui.
Mais on échappe pas à quelques clichés et grosses ficelles qui frisent le ridicule.
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 03, 2010, 14:51:45 pm
Mais on échappe pas à quelques clichés et grosses ficelles qui frisent le ridicule.
Justement, le film tape dans les clichés exprès, pour montrer les extrêmes du comportement humain. Il essaie de montrer de manière "réaliste" comment on réagirait, en tant que race, face à l'existence des extra-terrestres. Et je trouve que là, le film tape en plein dans le mille.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le décembre 03, 2010, 14:54:14 pm
Si si si, je persiste et crache par terre : c'est vraiment bien!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le décembre 03, 2010, 15:10:47 pm
En même temps, renverse du super sans plomb 98 sur un canard, il ne va pas lui pousser des mains et des poils...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Sheltem le décembre 03, 2010, 15:52:30 pm
Justement, le film tape dans les clichés exprès, pour montrer les extrêmes du comportement humain. Il essaie de montrer de manière "réaliste" comment on réagirait, en tant que race, face à l'existence des extra-terrestres. Et je trouve que là, le film tape en plein dans le mille.

On est d'accord que ce côté là du film est très réussi.
Par contre j'ai beaucoup moins accroché au côté "aventure hollywoodienne" du film, à partir de la deuxième partie en gros, qui est remplie de ficelles grotesques.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 03, 2010, 15:56:38 pm
En même temps, renverse du super sans plomb 98 sur un canard, il ne va pas lui pousser des mains et des poils...
ça, c'est vrai :S C'est à mon avis le seul vrai défaut du film.


Justement, le film tape dans les clichés exprès, pour montrer les extrêmes du comportement humain. Il essaie de montrer de manière "réaliste" comment on réagirait, en tant que race, face à l'existence des extra-terrestres. Et je trouve que là, le film tape en plein dans le mille.

On est d'accord que ce côté là du film est très réussi.
Par contre j'ai beaucoup moins accroché au côté "aventure hollywoodienne" du film, à partir de la deuxième partie en gros, qui est remplie de ficelles grotesques.
Oui, mais c'est pas superflu. Mais je suis d'accord avec toi que c'est un peu trop "film d'action à effets spéciaux" mais ça gâche absolument pas le plaisir de visionnage du film.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le décembre 03, 2010, 17:05:19 pm
En même temps, renverse du super sans plomb 98 sur un canard, il ne va pas lui pousser des mains et des poils...
ça, c'est vrai :S C'est à mon avis le seul vrai défaut du film.
heu, vous pouvez expliquer un peu ça svp?
en spoilant ou pas, toute façon, j'ai pas grande mémoire  :2D:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 03, 2010, 17:12:46 pm
En même temps, renverse du super sans plomb 98 sur un canard, il ne va pas lui pousser des mains et des poils...
ça, c'est vrai :S C'est à mon avis le seul vrai défaut du film.
heu, vous pouvez expliquer un peu ça svp?
en spoilant ou pas, toute façon, j'ai pas grande mémoire  :2D:
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le décembre 03, 2010, 17:14:57 pm
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ser le décembre 03, 2010, 17:51:23 pm
Vu Outrage de Takeshi Kitano.

Je précise être un fan du Monsieur. Un fan déçu cette fois-ci. C'est comme si Kitano avait décidé de faire machine arrière et de ridiculiser les Yakuza. Au fond, pourquoi pas, peut-être que je ne m'y attendais point. Néanmoins, scénario invraisemblable, coup de théâtre téléphoné, les quelques moments violents
(cliquez pour montrer/cacher)
sont au demeurant assez percutants. Bon, ça m'a donné envie de revoir Sonatine tout ça en fait !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le décembre 03, 2010, 18:23:36 pm
En même temps, renverse du super sans plomb 98 sur un canard, il ne va pas lui pousser des mains et des poils...

Oui, mais dans le cadre du film:
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le décembre 04, 2010, 16:07:03 pm
A bout portant

Un thriller français violent, carré, plutôt efficace. L'intrigue est un classique du genre: un infirmier lambda sauve un gangster  (Roschdy Zem) qu'on a essayé d'assassiner à l'hopital

Dans la foulée, sa femme enceinte se fait enlever et il se retrouve pris au milieu d'une affaire qui ne sent pas bon... Il aura notamment à faire à un flic un peu particulier, incarné par Gérard Lanvin, assez crédible je dois avouer

Des flingues, des courses, quelques plans choc,  des "PNJ" qui valsent, de la noirceur humaine, du suspense un poil artificiel, le film ne nous laisse pas nous endormir, ert se toruve donc agréable à regarder, même s'il ne laissera pas forcément un souvenir vivace dans la durée
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le décembre 04, 2010, 23:30:29 pm
A bout portant

Un thriller français violent, [qui] ne laissera pas forcément un souvenir vivace dans la durée


Un film français, quoi...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Marchiavel le décembre 05, 2010, 12:26:13 pm
R.E.D

   Un film sympathique, un divertissement agréable, avec quelques scènes sympathiques. On sent que les acteurs se sont bien amusés, mais rien de fabuleux au final.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: FreeKaos le décembre 05, 2010, 19:23:02 pm
pour répondre au spoiler d'Erstam répondant à la (pertinente) remarque de Dreyf sur District 9:

(cliquez pour montrer/cacher)

 
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le décembre 05, 2010, 23:04:42 pm
Concernant District 9, j'ai trouvé intéressant le concept et même les grosses ficelles étaient assumées et pas forcément gênantes...

me concernant j'ai surtout été déçu par la fin.

Disons que j'aurais trouvé le film un cran au dessus dans les 5 dernières minutes qui me laisse un arrière gout d'une inutile neu-neu mièvrerie.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Sheltem le décembre 06, 2010, 12:13:13 pm
pour répondre au spoiler d'Erstam répondant à la (pertinente) remarque de Dreyf sur District 9:
(cliquez pour montrer/cacher)

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: FreeKaos le décembre 06, 2010, 14:20:10 pm
on est bien d'accord sur ces happenings un peu bourrins dans la trame,
mais de mémoire il y a une dimension de ridicule/humour dans le film,

le héros est assez neuf neuf au départ, et à la fin son destin, en découdre avec la violence la plus totale.

parce que ce héros qui nous fait bien marrer, c'est nous ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 08, 2010, 09:10:56 am
Rubber (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=179625.html)
Pour faire simple: si l'accroche vous plaît, allez-y, sinon, à éviter.

Le film est un hommage à l'absurde ou au No Reason (présenté dans un monologue en long en large et en travers au début). Et je dois dire que, de l'absurde, il y en a! La coup du pneu télépathe psychopathe n'est que la partie émergée de l'iceberg! Ceci dit, le film n'est pas exceptionnellement brillant dans son absurdité; il traîne en longueur parfois, mais tient la route (ah ah le jeu de mot pourri!) et a réussi à conserver mon intérêt jusqu'à la fin (ou presque, la dernière scène est vraiment trop longue, mais bon). Et puis, avec une BO signée Mr Oiso, je m'attendais à un peu mieux quand même (mais bon, suis pas vraiment fan du monsieur à la base).

Bref, un nanar sympa, à voir si vous êtes fans du genre.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Krapo le décembre 08, 2010, 23:40:14 pm
Sans blagues? Il y avait une B.O. ? :face:

Pour ma part j'ai décroché à partir de la deuxième scène. A partir de là, j'ai trouvé la suite insipide. Quel ennui!

Je classe ce film dans la catégorie des navets personnellement. Il ne peut être qualifié de nanar: la démarche absurde est volontaire. :teuteute:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le décembre 09, 2010, 02:04:55 am
Bon, il faut bien occuper ses soirées, et je viens de mater

Ink, de Jay Winans...


...essentiellement parce que c'est de la fantasy urbaine, et qu'il y a eu un buzz énorme sur le net autour de ce film, à budget microscopique, que de nombreux blogueurs décrivent comme un chef-d'oeuvre, blabla, poétique, blabla, bouleversant, blabla.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que j'ai pas été emballé.

L'histoire: on fait la connaissance des Conteurs, qui filent des rêves cool aux dormeurs, et des Incubes, qui leur filent des cauchemars.
Et également d'Emma, une gamine, qui va sombrer dans un coma (franchement inexpliqué)... alors que, sur le plan onirique, elle se fait enlever par Ink, une créature énigmatique recouverte de haillons, bien décidée à la livrer aux Incubes - dans l'espoir d'en devenir un lui-même...
Et enfin de John, son père, un golden boy antipathique (pléonasme?) qui, suite à la mort de sa femme, a perdu la garde d'Emma au profit des grands-parents maternels.

On suit parallèlement les souvenirs de John, le périple d'Ink et Emma, et les actions d'une troupe de Conteurs qui veulent arranger toute l'affaire.
Y a des combats à la Matrix (enfin, toutes proportions bien gardées, compte tenu, ici, du budget très réduit).

Oui. Bon.
Même si je comprends qu'on puisse trouver sympathique un film à l'inspiration aussi évidemment gaimanienne, là, en ce qui me concerne, c'est un coup d'épée dans l'eau.
Image globalement bien moche (si j'ai bien compris, c'est parce que ça a été tourné en HD, avec des filtres diffuseurs de lumière, je sais pas quoi - bon, je suis inculte et j'y connais rien, mais en tout cas, je trouve ça moche), scénar prévisible du début à la fin (révélation finale comprise, que tu devines dès les dix premières minutes), sentimentalisme (le père qui doit cesser d'être ce monstre insensible, et retrouver son amour pour sa fille afin de la sauver, blabla, envoyez les violons), persos agaçants (l'Eclaireur) ou inexistants (tous les autres Conteurs)... Mouaif...
Quelques scènes sympa ici ou là, mais dans l'ensemble, voilà un buzz bien immérité, je trouve... Je vais plutôt me relire Sandman, tiens...

Allez, un truc bien, quand même: le design - et aussi la sonorisation - des Incubes, les méchants de l'histoire! Eux, ils sont vraiment sympas - a fortiori parce que tout ça est quand même fait avec 3 dollars...! Bon, après, je sais pas si cette photo est suffisamment évocatrice:

(http://3.bp.blogspot.com/_Ku6SPRq8054/TNb_GHga4ZI/AAAAAAAAA5w/WREiK_ebafo/s320/ink+incubus.jpg)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le décembre 09, 2010, 09:21:03 am
Je te trouve bien dur avec ce film. Il est rempli de bonnes idées. Les combats sont excellents,
(cliquez pour montrer/cacher)
l'Eclaireur je lui ai trouvé une classe dingue ainsi que son "pouvoir", Emma joue super bien,
(cliquez pour montrer/cacher)
et j'adore les Incubes !

Et franchement, je commence vraiment à plaindre les gens qui comprennent tout dès le début des films. Je vois en permanence des témoignages comme ça sur Casus et ici, et je suis bien content d'aprécier toutes les révélations à leur plein potentiel. Et non, je pense pas que ce soit une question d'intelligence, mais plutôt de pas se prendre la tête à essayer de comprendre tout en avance pendant un film. Ou alors c'est que vous êtes tout mort en dedans et devenu des machines à réfléchir. J'avais pas du tout capté la révélation dans Ink, et j'en suis bien heureux.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 09, 2010, 09:22:17 am
Je classe ce film dans la catégorie des navets personnellement. Il ne peut être qualifié de nanar: la démarche absurde est volontaire. :teuteute:
Il y a bien des nanars volontaires, c'est d'ailleurs encore plus difficile à faire! Je pense notamment à Zombie King (ou Zombie Beach Party en V.O.), Calamari Wrestler ou les productions Troma. Le nanar n'est pas forcément involontaire et je pense que Rubber fait partie de cette catégorie.

Voilà mon humble opinion.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 09, 2010, 09:23:06 am
RED (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=146229.html)
Un petit film d'action sympa, sans overdose d'explosions et cascades faramineuses (ça change!) avec un casting du tonnerre de Dieu. Les actuers se sont éclatés à faire ce film, et ça se voit. Un bon petit divertissement à consommer à l'apéro.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le décembre 09, 2010, 10:52:54 am
Ink, de Jay Winans...
...essentiellement parce que c'est de la fantasy urbaine, et qu'il y a eu un buzz énorme sur le net autour de ce film, à budget microscopique, que de nombreux blogueurs décrivent comme un chef-d'oeuvre, blabla, poétique, blabla, bouleversant, blabla.

Pour un Buzz énorme, j'en ai jamais de jamais entendu parlé  :face:

Ou alors c'est que vous êtes tout mort en dedans et devenu des machines à réfléchir.

Mince, alors je dois être mort en dedans... :pirate:
A ma décharge, lorsqu'un film se pose en enquête, en mystère, en intrigue ça incite vachement à se poser des questions j'aurais même tendance à dire que c'est le but, sinon quel serait le but de la révélation finale ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le décembre 09, 2010, 11:46:58 am
Je te trouve bien dur avec ce film.

Ben ouais, je sais que les fans sont nombreux. Ma déception n'en a été que plus grande.

Pour la première "bonne idée" que tu mentionnes - celle relative aux combats - on est d'accord: c'est entre autres à ça que je pensais quand je disais "quelques scènes sympa".
Pour la seconde "bonne idée", oui, la construction est relativement réussie, de ce point de vue - même si, honnêtement, c'est le genre de choses qu'on a déjà vues ailleurs...
Pour l'Eclaireur, bah... j'ai trouvé l'acteur pas mauvais, mais... disons qu'il s'en tire bien pour interpréter un rôle agaçant, quoi!  :face:
Moi aussi, j'adore les Incubes! C'est très clairement le seul truc que j'ai adoré dans ce film, mais eux, je les ai vraiment beaucoup aimés!

Et pour la révélation finale, écoute... sincèrement, en règle générale, je suis pas très bon pour deviner ce genre de trucs, je me fais presque toujours avoir... Et je suis pas du genre à vouloir analyser un film pendant que je le regarde - je suis un fan de Lynch, par exemple, et je me laisse toujours porter par l'atmosphère de ses films sans me poser de questions... Mais là... sincèrement, ça m'a juste sauté aux yeux, quoi!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le décembre 09, 2010, 13:57:22 pm
Pour un Buzz énorme, j'en ai jamais de jamais entendu parlé  :face:

Ha, je me sens moins con d'un seul coup!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le décembre 09, 2010, 14:04:30 pm
Bah c'est la crêpe qui fait ça, maintenant qu'on la partagée... ;D
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 10, 2010, 09:25:46 am
Scott Pilgrim (http://www.scottpilgrimthemovie.com/)
Un film qui en fout plein les yeux et les oreilles. Amateurs de jeux rétros et de 8-Bits foncez-y! L'esprit du comics reste intact; il est même est transcendé par une mise en scène dynamique, péchue et délirante. Des moments comiques, y'en a, des moments épiques, y'en a, des moments spectaculaires, y'en a, des moments kitsch, y'en a. Bref, un pur bonheur survolté pour amateurs du genre. Les clins d'oeils à la génération "vieux gamers" sont foison, jusque dans les effets spéciaux "pixellisés". Bref, je me suis éclaté hier soir!

Pour la petite histoire, je m'étais acheté le comics juste après avoir vu la première bande annonce en Juillet, je l'avais lu, et ça m'avait encore plus donné envie de voir le film! Je l'ai beaucoup attendu et, après moultes déceptions (retard de la sortie en France, bide commercial, et finalement sortie dans une seule salle Parisienne) j'ai enfin eu l'occasion de le voir et il a été à la hauteur de toutes mes attentes. ça fait un bien fou quand un film répond à vos attentes comme ça, non?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le décembre 10, 2010, 10:16:54 am
Je valide graaave

J'ai été extrêmement emballé par Scott Pilgrim. je le trouve super péchu et vraiment délirant! je valiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiide Graave
(ça va là j'en fait pas trop?)

Mention spéciale pour l'utilisation de la musique de  Zelda qui colle parfaitement à ce moment
petite larme à l'?il ! :pirate:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le décembre 10, 2010, 13:34:02 pm
+1
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le décembre 10, 2010, 22:11:02 pm
Bon, ben je confirme pour Scott Pilgrim, ça valait vraiment le coup. Je n'irai peut-être pas le voir deux fois, comme je l'ai fais pour Kick Ass ou Mister Fox, par exemple, mais je ne regrette absolument pas de l'avoir vu.
Avec mention spéciale pour mon passage préféré:
K: Scott est ici?
W: Désolé, il est sortit.
:lol:
(les gags visuels, ça passe mal à l'écrit...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le décembre 11, 2010, 18:36:49 pm
R.E.D  (Retired Extremly Dangerrous)


Bruce Willis, Morgan Freeman, John Malkovitch, Helen Mirren jouent le rôle d'ex-agents de la CIA à la retraite qui ont un passé commun tumultueux. Qqn à la CIA cherche à les descendre, mais ils se défendent plutôt bien...

Ce film enjoué et dynamique joue clairement sur son casting pour nous délivrer un version de plus du thème assez éculé du "les vieux en ont encore dans la calcif", mais c'est assez bien foutu.

Karl Urban (Eomer) est plutôt convaincant dans son rôle de jeune loup ambitieux, et certaines répliques et situations m'ont rappelé quelques beaux moments ludiques (Junta pour ne pas le citer)

Après, on a quand même l'impression d'avoir vu et revu certaines scènes dans ce genre de films donc rie de fabuleusement original mais un bon moment qui laissera vite sa place dans notre mémoire à d'autres du même type.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 13, 2010, 09:39:51 am
Hier, je me suis fait une soirée "fantaisie pour jeune à titre à rallonge", voilà le résultat:

Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'aurore (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=127922.html)
Je garde un souvenir assez fade du bouquin, une histoire creuse où des événements décousus se suivent et se ressemblent comme autant d'îles dans un océan de lassitude. Eh bien, le film ne m'a pas déçu dans ce sens où il m'a laissé la même impression que le bouqin. Un film d'aventure édulcoré pour enfants, avec des personnages insipides et trop parfaits, même dans leurs imperfections. "Arrêtez, c'est ce lieu qui vous pousse à la tentation!" , "Ah oui, c'est vrai! Bon, on arrête alors!"...

Et la 3D? Parlons-en! Y'en marre des films qui font payer un surcoût pour cette "technologie innovante". Géniale cette techno, ils arrivent à vous faire payer plus cher un film où l'image est moins nette et fait plus mal au crâne qu'un film normal. Paie ton inconfort...

Mais il y avait, à mon humble avis, un bijou caché dans tout ce marasme: Will Poulter (http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=201696.html). L'acteur qui joue le cousin hautain et insupportable est bluffant et a un jeu digne des plus grands. Faudra l'observer de près dans l'avenir, il risque de faire parler de lui.

Harry Potter et les reliques de la mort - partie 1 (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=126693.html)
Je ne garde pas grand souvenir du bouquin à part le fait que Harry et ses comparses passent leur temps à faire du camping. Dans le film c'est pareil, sauf qu'on ne s'ennuie pas! (oui, je suis un peu réducteur en disant ça mais c'est pas entièrement faux). On se retrouve face à des personnages en fin d'adolescence, pas encore adultes, avec des responsabilités énormes sur le dos, et ça se voit. On n'a plus devant nous des enfants, et le film ne s'adresse pas à des enfants non plus. Même la mise en scène cible un public beaucoup plus adulte. On est loin des films plein d'insouciance enfantine du début de la saga: il y a de la torture, du sang, du sexe et Harry a même une barbe mal rasée (mais Hermions a toujours pas sa poirtrine :( ).

Moi, j'ai aimé, et je n'ai pas senti les 2h30 du film passer. Vivement la dernière partie, qui elle, dans mon souvenir, va être explosive!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le décembre 13, 2010, 10:02:04 am
On est allé voir Harry Potter également vendredi soir avec le gobelin.

Si je suis globalement du même avis que toi LarrxX, Nobla lui s'est royalement ennuyé (limite endormi sur la fin  :suspect:).

En tout cas une agréable surprise, pour une fois je ne suis pas sortie du cinéma avec cette sensation de découpage à la hache du bouquin (en plus je l'ai relu il n'y a pas longtemps c'est encore frais dans ma mémoire).

Vivement juillet pour la suite!

Demain en principe je vais voir Raiponce  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le décembre 13, 2010, 10:09:32 am
Demain en principe je vais voir Raiponce  :face:

J'avais prévu pareil. On pourrait faire sortie commune si ça te dit.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le décembre 13, 2010, 10:18:39 am
Bon, ben je confirme pour Scott Pilgrim, ça valait vraiment le coup. Je n'irai peut-être pas le voir deux fois, comme je l'ai fais pour Kick Ass ou Mister Fox, par exemple, mais je ne regrette absolument pas de l'avoir vu.
Avec mention spéciale pour mon passage préféré:
K: Scott est ici?
W: Désolé, il est sortit.
:lol:
(les gags visuels, ça passe mal à l'écrit...)

Ouaip j'ai beaucoup aimé aussi


Dès le générique, on sent que ce film sera joyeusement déjanté. Rendant hommage à l?univers des jeux vidéo et faisant des gros clins d??il à pas mal d?entre eux  (Zelda, Mario, Tekken, Guitar Héro, Pacman?.)  il nous fait suivre les aventures d?un jeune musicos un peu geek qui ttobe amoureux d?une nana zarbi aux cheveux colorés et devra affronter des ex pas très commodes?

On est dans la caricature permanente et on se marre pas mal, même si le montage chaotique et hypervitaminé ne nous laisse pas le temps de finir de rire à une situation car la suivante a déjà commencé !
Les personnages, les dialogues, les effets, les références sont bien calibrés, on passe vraiment un bon moment, à condition d?aimer un minimum les jeux vidéo évidemment,et aussi de ne pas être perturbé par le rythme quasi subliminal des enchaînements?

Après, et cela n?engage que moi, la nana aux cheveux colorés m?a fait pensé à la rousse jouée par Kate Winslet dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind.
Et du coup Scott Pilgrim se trouve pour moi au carrefour de ce film et d?un Shaolin Soccer (version jeux vidéo)

Fans de Zelda et Mario, allez-y  (et vite, car du moins à Paris il est sorti dans assez peu de salles)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le décembre 13, 2010, 14:23:24 pm
Bah décidément j'ai l'impression de ne pas avoir vu le même film que vous les gars(Scott Pilgrim). Moi je me suis fait chier ferme, j'ai même failli me barrer du cinéma. J'ai du rater un truc, peut être que je ne suis pas assez branché jeux vidéo pour comprendre les blagues.

Ink : Moi non plus je ne savais pas que c'était censé être un "buzz" et franchement vu le film je me demande si cette histoire de film culte underground n'est pas juste une fausse rumeur créée de toute pièce par la boîte de prod elle même. En gros niveau critique je me contenterai de donner un +1 général à celle de Merriman (mais je lui mettrai aussi un -1, pour avoir vilement excité ma curiosité).


We are four lions : L'histoire de quatre pakistanais islamistes débiles qui préparent un attentat en angleterre. Un film comique politiquement incorrect, ça avait de quoi donner l'eau à la bouche. Pourtant, c'est pour moi une relative déception : j'ai trouvé les personnages trop stupides pour être crédibles et l'humour trop "tarte à la crème" pour coller aux situations carrément cruelles de l'histoire. Beaucoup plus triste que drôle en définitive (en y repensant je me dis que c'est peut être fait exprès en fait...) . Ceci dit je le conseille quand même, histoire de se faire sa propre opinion (c'est le genre de films qui ne laissent pas indifférent).

Monsters : Un faux film de monstres qui est en fait une histoire d'amour (un peu mièvre) dans une ambiance de fin du monde. A voir pour la beauté des images et la qualité de la mise en scène (on pense un peu, toutes proportion gardée, aux films d'Inarritu). Petit plus pour les cinéphiles déviants :
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le décembre 13, 2010, 15:09:34 pm
Bah décidément j'ai l'impression de ne pas avoir vu le même film que vous les gars(Scott Pilgrim). Moi je me suis fait chier ferme, j'ai même failli me barrer du cinéma. J'ai du rater un truc, peut être que je ne suis pas assez branché jeux vidéo pour comprendre les blagues.

En fait, tu as confondu avec Scottich Pilgrim, magnifique film contemplatif sur les pélerinages religieux en Ecosse...
Bon, sans déconner, j'ai découvert qu'entre le comics et le film, Scott Pilgrim a donné un jeu vidéo:

 Scott Pilgrim, le jeu (http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00013308-scott-pilgrim-contre-le-monde-test.htm)

Sachant qu'il s'agit d'un beat'em up, je comprends un peu mieux le déroulement du film... ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le décembre 15, 2010, 09:31:41 am
Quelqu'un a vu La domination masculine ? (dans sa télé ou sur grand écran, qu'on me réponde pas qu'elle est partout présente ^^)

J'viens de le voir et je l'ai trouvé soporifique, il aurait été fait par Captain Obvious que ça m'étonnerait pas : c'est lent, c'est chiant, linéaire et fait de trucs que... tout le monde sait ?

MAIS, mais mais mais, y'a un moment intéressant, l'avant-dernière "scène", avec tous ces hommes qui parlent comment dire... de leur vision du féminisme et de la société, c'est juste GRANDIOSE XD
Tiens j'ai trouvé des extraits de ce passage :
http://www.youtube.com/watch?v=22JlW4VKY3Y

Mais d'après ce que j'ai pu lire vite fait, apparemment au Québec les hommes sont vachement soumis et les femmes revanchardes, alors qu'effectivement à un moment dans le documentaire on voit des femmes lors d'un speed-dating, en France, et elles ont un "idéal masculin" très... protecteur, dominateur, viril, etc...

'Fin bref. Apparemment ça se développe pas mal les associations d'hommes "pères de famille", contre le féminisme et caetera, j'y connais rien j'avoue.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le décembre 15, 2010, 12:15:04 pm
En gros niveau critique je me contenterai de donner un +1 général à celle de Merriman (mais je lui mettrai aussi un -1, pour avoir vilement excité ma curiosité).

Bah, c'est pas comme si je t'avais pas prévenu...  :face:

We are four lions : (...) Beaucoup plus triste que drôle en définitive (en y repensant je me dis que c'est peut être fait exprès en fait...) . Ceci dit je le conseille quand même, histoire de se faire sa propre opinion (c'est le genre de films qui ne laissent pas indifférent).

T'as vu d'autres trucs de Chris Morris? Il est spécialiste d'un humour, euh... plutôt porté sur les domaines tabous, et souvent aussi glauque - ou bizarre - que drôle à proprement parler...
Perso, j'adore - mais bon...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le décembre 15, 2010, 12:41:41 pm
T'as vu d'autres trucs de Chris Morris? Il est spécialiste d'un humour, euh... plutôt porté sur les domaines tabous, et souvent aussi glauque - ou bizarre - que drôle à proprement parler...
Perso, j'adore - mais bon...

En cherchant qui c'est, je me suis rendu compte qu'il joue Denholm Reynholm dans IT crowd!  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le décembre 15, 2010, 12:59:42 pm
Sinon, il a aussi fait:

(cliquez pour montrer/cacher)


bref... n'importe quoi! (http://www.youtube.com/watch?v=pX5h9Cp-Uu8&feature=related)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le décembre 17, 2010, 14:07:29 pm
Machete (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=183325.html)
Du bon, du grand, du majestueux Rodriguez! A consommer sans modération. Il est rare qu'un film tienne ses promesses par rapport à la bande annonce, mais là, c'est du pur bonheur. A certains moment j'ai du me retenir pour ne pas me lever dans la salle, lever les bras et gueuler "Wooooouuuuuuuuuhoooouuuuuuuuuu". Rien à redire. A voir absolument!

Pour ceux qui se souviennent de la fausse bande annonce au début du jouissif Planet Terror de Rodriguez, dans le pur style grind?70? ben ça  y est, ils ont fait le film.

Alors, on voulait y voir :

LE stéréotype du Mexicain patibulaire couturé de cicatrices : check
Des bombasses en veux-tu en voilà :  cheeeeeeeeeeeeeeck !!
Des flingues, des gros flingues, des énormes flingues : check
Une tronçonneuse, une débroussailleuse, des cisailles, des trucs de toubibs tranchants, et bien sûr, une machette : Check
Du sang, des intestins (18 mètres !), de l?explosion de gore : check
Steven Seagal un peu enrobé qui appelle tout le monde : « my puneta » : check
Un Robert de Niro terrible en George Bush local :  check
Un Don Johnson que t?as du mal à reconnaître : check
Des répliques joyeusement débiles : check

Voilà.
Vous aimez le style ?
Foncez !!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le décembre 22, 2010, 14:20:02 pm
Faites le mur : Banksy réalise un film à la hauteur de ses performances habituelles. Ce serait dommage de spoiler donc je n'en dirais pas plus, mais allez le voir c'est vraiment du bon (je pense que ça doit être LE truc à voir en ce moment...).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le décembre 22, 2010, 14:35:15 pm
je m'en doutais, je vais tenter d'y aller.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 06, 2011, 09:23:29 am
Raiponce (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=135523.html)
Un disney, sympa. Manichéen à souhait, avec une méchante très méchante et une gentille très niaiseuse (comme disent les Canadiens). Des personnage vraiment bien foutus (Maximus le cheval est hilarant), des gags récurrents sympas (une poêle à frire c'est génialement polyvalent!). Un cinte de fée Disneyesque réussi.

Ceci dit, il est loin d'être parfait: certains personnages, bien qu'ayant beaucoup de potentiel, n'ont pas été assez développés (je pense notamment au caméléon/crapaud). Et la musique... ah! la musique! Jamais je n'ai vu de Disney avec des chansons aussi mauvaises. Je ne sais pas si c'est à cause de la VF mais... mais... je ne sais pas, le seul mot qui me vient est: mauvais. Point barre. On est loin des "rêve bleu", "sous l'océean" et autre "hakuna matata". (oui je sazis, vous les avez dans la tête maintenant, niarl niark!).

N'empêche, ça reste un bon petit Disney bien sympatoche.

Et la 3D: ça ne sert toujours à rien, et pourtant, la scène avec les lampions aurait pu être grandiose!

The Tourist (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=138752.html)
Que dire de ce film: tout d'abord il m'a agréablement surpris en proposant un vrai scénario sans tomber dans l'excès d'action et d'explosions. Mais la surprise s'arrête là. Je m'attendais quand même à un film de plus haut niveau, vue les têtes d'affiche et là, j'ai vraiment été déçu. Devant une ANgelina Jolie qui n'arrive pas à se glisser dans la peau de son personnage et un Johnny Depp pas très motivé, on reste sur sa faim. L'intrigue elle-même est bateau (surtout que le film se passe majoritairement à Venise) et la fin complètement (in)attendue et parfaitement invraisemblable.

Bref, à force de vouloir en faire trop, le fim n'en fait pas assez. Dommage, y'avait de la promesse.

Que Justice Soit Faite (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=138752.html)
Je suis allé le voir parce qu'on était deux hier, et c'est le seul film commun qu'on n'avait pas encore vu. Et ben je ne regrette absolument pas.

Sous l'aspect "thriller américain basique" se cache une jolie petite surprise. Loin d'être Manichéen, le film joue tout du long sur les tons de gris entre la Justice et la Morale. Porté par un scénario ayant ses moment d'originalité (mais aussi, malheureusement, ses moment hyper clichés), les rebondissements sont bien menés, crédibles, et inattendus. Moi qui ai la facheuse habitude d'essayer de "deviner" qui se cache derrière quoi, j'ai rarement été aussi surpris au détour d'une scène (on n'en est quand même pas au niveau d'un Fight Club quand même, mais bon). Ce que j'ai surtout trouvé intéressant c'est les allégeances fluctuantes qu'on a envers les personnages. Il n'y a pas de "gentil" ou de "méchant". On en adore un au début, on déteste l'autre. Puis ça bascule, lentement, ça va, ça revient. Etonnant donc.

Sans être un bijou ou le film de l'année, ça reste un bon divertissement, plus intelligent que la moyenne.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le janvier 06, 2011, 11:12:42 am
raiponce
j'ai bien aimé aussi, c'est assez drôle, sans être le disney du siècle.
perso, je n'ai pas trouvé le caméléon si mal exploité que ça. il est souvent à réagir en second plan sans que ce soit vraiment lui qui tiens le rôle.
et au contraire, le cheval ne m'a pas vraiment amusé. c'est un peu trop facile comme humour de faire agir un cheval comme un chien (tout comme faire agir un dragon comme un chat dans "dragons").

la scène des lampions, j'ai bien aimé, mais c'est sans doute à cause de la demoiselle qui m'accompagnait  :face:


the tourist
the tourist, un vrai scénario? quand j'ai lu et regardé la bande annonce en attendant celle qui m'accompagnait, j'ai cherché désespérément à lui proposer autre chose que ça, tellement je pressentais que j'allais me faire chier.
et finalement, je l'ai branchée sur megamind

megamind
j'ai aimé, on s'est bien amusé; le temps est passé très agréablement.
avec juste l'affiche et le descriptif, j'avais rien compris au scénar, et je craignais que le héros ne soit le gentil superman. mais tout s'enchaine agréablement et logiquement, et même si la fin est connue d'avance, on a quelques petites surprises
ya des situations vraiment hilarantes, et certaines utilisations surprenantes d'accessoires sont dignes des plus grands power gamer sans être capillotractées
moi, j'ai aimé, vraiment.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le janvier 10, 2011, 09:47:00 am
Les émotifs anonymes

Y?a pas grand-chose au ciné en ce moment, mais bon les films, c?est un peu comme une boite de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber?  j?y suis allé ,un peu à reculons, surtout pour les deux acteurs que j?aime bien.
Eh bien je n?ai pas regretté, du moins dans un premier temps.
L?histoire d?une chocolatière et d?un patron de chocolaterie qui sont tous les deux émotifs pathologiques, qui vont se croiser et se séduire avec une avalanche invraisemblable de maladresses (surtout de lui?) n?est pas forcément des plus palpitantes « sur le papier » mais on se laisse vite prendre au jeu tellement Poelvorde arrive à nous électriser avec ses attitudes et ses répliques.
En fait, la première moitié du film est vraiment hilarante avec un humour plutôt convenu mais diablement bien exécuté?
Ensuite, ça s?enlise un peu dans l?histoire d?amour gnan gnan, c?est dommage.  Mais comme le film est assez court, on n?a pas le temps de trop trop se lasser

Agréable au final, ça permet de supporter la disette de films qui donnent envie sur la toile en ce moment?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le janvier 10, 2011, 13:41:15 pm
Concernant Raiponce, au passage, j'adore
(cliquez pour montrer/cacher)

Sinon, dernièrement, j'ai vu et adoré Bent, film assez ancien sur la déportation des/d'un homosexuel. Très dur, glauque, magnifiquement filmé (des plans et une mise en scène à la fois durs et très esthétiques, presque oniriques souvent. Les détails absurdes du quotidien, l'horreur de ceux-ci et du reste, sont vraiment bien rendus, beaucoup de trouvailles esthétiques, scéniques, etc... Bref, je vous le conseille.
Un soir où presque rien ne peut vous déprimer, en tout cas. Ou un où vous voulez souffrir/avez envie de glauque.

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le janvier 13, 2011, 12:20:11 pm
Le dernier des Templiers

attention, je dévoile tout du film, vous êtes prévenus

et attention, c'est plutôt long, vos êtes prévenus aussi

et attention, je n'ai plus rien à dire, vous voilà avertis






(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le janvier 13, 2011, 12:42:05 pm
j'ai pas envi de me spoiler, mais à lire le début... laisse moi deviner.... c'est un mauvais film  :mdr:

Par rapport à Benjamin Gates c'est au dessus ou alors ils ont réussi à faire en dessous?
Ce qui serait une prouesse en soit tellement ce film est mauvais.
Pour info, je rappelle que le film (benjamin gates) commence avec un scène du genre:
"Au mon dieu de la poudre prise dans de la glace... elle va bien sûr exploser.... "
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 13, 2011, 13:07:04 pm
Arrietty: Le petit monde des chapardeur (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=176684.html)
Même si maître Miyazaki n'est pas au commandes de ce dernier petit bijou des studios Ghibli, on peut être rassuré que la relève est là. Un film très mignon, bourré de bonnes idées. L'attention aux détails est hallucinante et j'ai passé pas mal de temps à regarder les décors et la décoration intérieure de la maison des chapardeurs. Il n'est pas facile d'imaginer le monde vu par des êtres qui font quelques centimètres de haut, mais le résultat est très bien réussi (le coup du thé qui perle au lieu de couler, par exemple, c'est tout con, mais c'est bien trouvé!).
Rajoutez à ça une bande son superbement envoûtante et vous avez un bon petit film sympa.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 13, 2011, 13:09:07 pm
Et je réserve ma lecture de ta critique Zakhan pour ce weekend, après avoir vu le film.

A priori, Green Hornet et Le Dernier des Templiers demain soir.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le janvier 13, 2011, 13:39:19 pm
j'ai pas envi de me spoiler, mais à lire le début... laisse moi deviner.... c'est un mauvais film  :mdr:

Par rapport à Benjamin Gates c'est au dessus ou alors ils ont réussi à faire en dessous?
Ce qui serait une prouesse en soit tellement ce film est mauvais.
Pour info, je rappelle que le film (benjamin gates) commence avec un scène du genre:
"Au mon dieu de la poudre prise dans de la glace... elle va bien sûr exploser.... "


Oui c'est un film diablement mauvais mais c?est mieux que Benjamin Gates (comme je dis dans ma critique,  ils ont au moins compris ici que les Templiers, ça se passe pas à Washington)
Et puis c?est un film d?aventures médiévales, pas un truc qui se passe à notre époque


à LarrxX: pardon me suis trompé: le titre exact est : le dernier Templier. J'ai édité


Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 14, 2011, 09:11:48 am
à LarrxX: pardon me suis trompé: le titre exact est : le dernier Templier. J'ai édité
Après vérification, c'est bien "Le Dernier des Templiers" le titre.

Ce soir donc, au programme de l'UGC La Défense: Nicolas Templar à 20h15 et le Vert Frelon à 22h. ça promet...

EDIT: Hé j'avais pas vu mais dans Green Hornet y'a Edward James Olmos, monsieur Bill Adama Himself! ça promet grave :D
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le janvier 14, 2011, 09:32:22 am
après, y aura plus qu'à comparer avec le green hornet de bruce lee, avec ses extraterrestres "soupe au choux-like"
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 14, 2011, 09:34:55 am
Bruce Lee jouait Kato, pas le Green Hornet himself, mais bon :)

Ceci dit, j'ai jamais vu la vieille série, donc je pourrai pas comparer, mais j'attendrai avdiemment ta critique Grom ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le janvier 14, 2011, 09:52:24 am
Edward James Olmos jouait le flic asiatique super chelou dans Blade Runner  :coeur:

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le janvier 14, 2011, 11:09:00 am
Bruce Lee jouait Kato, pas le Green Hornet himself, mais bon :)

Ceci dit, j'ai jamais vu la vieille série, donc je pourrai pas comparer, mais j'attendrai avdiemment ta critique Grom ;)
en fait, je parlais du "green hornet, la série", pas du "green hornet le personnage"  ;)
je le considère bien "de bruce lee", tellement ça a été un tremplin pour lui et tellement il a bouffé la célébrité aux autres, à commencer par le héros en titre ^^
(il en rajoutait à donf', le producteur lui disait "tu avises la scène depuis le balcon, tu descends vite l'escalier et tu donnes un coup de pied au bandit", et bruce lee sautait direct du balcon sur le bonhomme, plus classe :p )

je l'ai en DVD, on peut s'en passer un ou deux à une soirée nanard
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 14, 2011, 11:25:53 am
Bruce Lee jouait Kato, pas le Green Hornet himself, mais bon :)

Ceci dit, j'ai jamais vu la vieille série, donc je pourrai pas comparer, mais j'attendrai avdiemment ta critique Grom ;)
en fait, je parlais du "green hornet, la série", pas du "green hornet le personnage"  ;)
je le considère bien "de bruce lee", tellement ça a été un tremplin pour lui et tellement il a bouffé la célébrité aux autres, à commencer par le héros en titre ^^
(il en rajoutait à donf', le producteur lui disait "tu avises la scène depuis le balcon, tu descends vite l'escalier et tu donnes un coup de pied au bandit", et bruce lee sautait direct du balcon sur le bonhomme, plus classe :p )

je l'ai en DVD, on peut s'en passer un ou deux à une soirée nanard
Je retiens l'invitation ;) Et j'ai pas mal de stock de nanars si besoin ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 15, 2011, 11:43:49 am
COmme promis, et avant de lire la critique du Zakh, voici les miennes:
Le Dernier des Templiers (Season of the Witch) (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=139382.html)
Attention, cette critique peut contenir de très légers spoilers.
J'ai mis le titre du film en Anglais parce qu'apparemment les traducteurs n'ont rien pigé: confondre Croisé et Templier, c'est pâs bien (le film se passe en 1340 et des bananes, bien apèrs la dissolution des Templiers en 1314). Et c'est pas le seul truc pâs bien du film. En fait, en y pensant, je ne vois pas de truc juste bien dans le fouillis qu'est ce film: un film d'époque? de guerre? thriller? horreur? contre l'Eglise? pour l'Eglise?  Bref un joli fouillis bien comme ce que nous a habitué Mr Cage. Même la présence de Ron Perlman (ah si, le voilà le truc bien!) ne suffit pas à rehausser le niveau. Enchaînant situations invraisemblables (saviez-vous que pour vérifier la solidité d'un vieux pont de cordes tout pourri, il faut y aller à pied... avec son cheval!) et un scénario des plus classiques le film ne tient jamais en haleine, enchaîne les coquilles et les bourdes (se faire mordre à la gorge par un loup ne provoque apparemment pas de blessure, aussi superficielle soit-elle).
Bien mauvais, à ne voir que si vous n'avez vraiment rien d'autre à vous mettre sous la dent.

Green Hornet (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=28983.html)
Je ne connaissais pas du tout le personnage, ni l'histoire, je n'avais même pas vu de bande annonce. Et le début laissait croire à un n-ième super héros, à l'enfance difficile, traumatisé par un père très strict... la routine quoi. Que Nenni! Le film a foutu en l'air toutes mes appréhensions et m'a fait passer un très très bon moment. L'humour est omniprésent, l'action bien menée et très spectaculaire, les personnages attachants et (presque) tous ont vraie personnalité dedans (le grand chef des méchants faisant sa crise de la quarantaine est très bien écrit et interprété).
Un très bon moment, bien divertissant, recommandé chaudement.

Et, encore et toujours, la 3D, ça sert à KEDALLE!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le janvier 15, 2011, 13:58:21 pm
Non, je ne suis pas d'accord. La 3D sert CARREMENT ! Le truc c'est que les Réalisateurs et autres conniauds ne s'en servent que pour de la mayrde (effets inutiles et tape-à-l'oeil) au lieu de donner de la profondeur à la chose...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le janvier 16, 2011, 02:07:40 am
Non, je ne suis pas d'accord. La 3D sert CARREMENT ! Le truc c'est que les Réalisateurs et autres conniauds ne s'en servent que pour de la mayrde (effets inutiles et tape-à-l'oeil) au lieu de donner de la profondeur à la chose...
ouais, genre ils font de la 3D avec milla jovovich  :face:

bon bah le prochain film que je vais voir, c'est le green hornet!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le janvier 16, 2011, 14:02:41 pm


(cliquez pour montrer/cacher)

Tu devrais envoyer ça à Nioutaik ! =O
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le janvier 16, 2011, 20:36:30 pm
Raiponce m'a beaucoup fait rire personnellement, je l'ai trouvé super joli et j'ai vraiment passé un bon moment devant, je l'ai trouvé bien meilleur que La princesse et la grenouille (et j'ai pas vu les deux précédents Disney).
Mais bon, c'était peut-être le contexte aussi, les vacances ça fait apprécier beaucoup de choses ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le janvier 17, 2011, 09:19:48 am


(cliquez pour montrer/cacher)

Tu devrais envoyer ça à Nioutaik ! =O


Gnéé?
Heein?
What?
Moué qu'est-ce qu'elle racounte la yeune damé?


bref, lapin compris...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le janvier 17, 2011, 15:09:16 pm
Citer
bref, lapin compris...
Alors clique ici (http://www.nioutaik.fr/) !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le janvier 18, 2011, 10:44:51 am
Edward James Olmos jouait le flic asiatique super chelou dans Blade Runner  :coeur:

(cliquez pour montrer/cacher)

Y a que moi qui trouve qu'on dirait Alexandre Astier sur cette image?

@Mélo merci pour le lien!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le janvier 18, 2011, 11:32:51 am
Y a que moi qui trouve qu'on dirait Alexandre Astier sur cette image?

Heuu... moi je vois pas là
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le janvier 18, 2011, 13:23:38 pm
Perso je le vois aussi :o
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le janvier 18, 2011, 13:34:48 pm
Arrietty: Le petit monde des chapardeur (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=176684.html)
Même si maître Miyazaki n'est pas au commandes de ce dernier petit bijou des studios Ghibli, on peut être rassuré que la relève est là. Un film très mignon, bourré de bonnes idées. L'attention aux détails est hallucinante et j'ai passé pas mal de temps à regarder les décors et la décoration intérieure de la maison des chapardeurs. Il n'est pas facile d'imaginer le monde vu par des êtres qui font quelques centimètres de haut, mais le résultat est très bien réussi (le coup du thé qui perle au lieu de couler, par exemple, c'est tout con, mais c'est bien trouvé!).
Rajoutez à ça une bande son superbement envoûtante et vous avez un bon petit film sympa.
Je confirme, c'est très beau très mignon, dans la digne lignée de Totoro. Comme souvent dans Ghibli, ne pas comporter de violence ou de sexe n'implique pas qu'il n'y aura pas de scènes dures, et je trouve que la maladie du garçon est un de ces thèmes chers à Miyazaki. Les musiques sont magnifique (le thème principal est fait par un française, d'où le fait que la BO soit aussi belle en VF qu'en VO), et les angles et effets de caméra sont parfaitement maitrisés pour rendre les contrastes de tailles qui régissent ce film. Comme le dit LarrxX, les effets physiques d'une aussi petite taille sont bien pris en compte (la tension de surface, l'adhésion, etc.) ce qui est un petit bonus pour un geek comme moi.

Une réussite !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le janvier 18, 2011, 14:23:11 pm
ouais, c'est cécile corbel qui leur a fait leur BO
parait qu'elle leur a envoyé un CD "pour les remercier de lui donner de l'inspiration", et pour le coup, c'est elle qui a été bien inspirée ^^

pour l'avoir vu plusieurs fois en concert (intimistes, les concerts, à l'époque), je dois avouer que j'suis pas archi fan de son timbre de voix.
mais c'est une belle réussite pour elle!

et j'irais voir ce "petit bijou", comme d'hab
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chop-vide-tonneaux le janvier 18, 2011, 17:39:01 pm
Person je trouve que le frelon vert est une boue infame j'ai quitter la salle avant la fin de la projection.... Gondry si tu m'ecoutes ne fais plus jamais de film de super héros s'il te plait...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: eole_leo le janvier 18, 2011, 17:52:44 pm
Ah oui, Arrietty, c'est trop mignon, allez y sans hésiter !!

Par ailleurs, saviez vous que le roman qui a inspiré Arrietty a déjà été adapté au cinéma ?

http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=3153

Le film est sorti en 1997, j'avais été le voir, je m'en souviens bien ^^ (ben oui, moi j'étais déjà vieille, j'étais de corvée pour emmener mon frère et mes cousins au cinéma).

Le principe était le même (une toute petite famille vivant dans un plancher), mais le cadre beaucoup moins poétique, plus dans l'action, le scénario est complètement différent, mais c'est chou aussi.

Par contre, fuyez devant "somewhere".
Mon dieu, ça devrait être interdit de sortir des films aussi chiant et sans intérêt que celui là : c'est bien simple, il se passe rien ! Tout le long du film, tu te dis "ah, ah, peut être là, ça va se débloquer, y va se passer un truc ..." "ah, en fait non ..."
Terrifiant ...

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le janvier 18, 2011, 17:59:57 pm
Person je trouve que le frelon vert est une boue infame j'ai quitter la salle avant la fin de la projection.... Gondry si tu m'ecoutes ne fais plus jamais de film de super héros s'il te plait...

Ouais pareil j'y suis allé en espérant un gros nanar et en fait c'est juste platement naze. Heureusement on a toujours Nicolas Cage pour nous faire rire.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le janvier 18, 2011, 20:08:27 pm
Perso, j'ai juste trouvé ça bateau. Pas naze, mais bateau...

Me suis pas ennuyé en le regardant... On se marre un peu... Et en même temps, grosse impression de déjà vu sur à peu près toutes les scènes...

Surtout, on a beaucoup de mal à croire que ce soit de Gondry... Je sais pas, il a peut-être pas eu la possibilité de faire ce qu'il voulait - en tout cas, il me semble que ça pourrait être un film de n'importe qui...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le janvier 19, 2011, 11:57:53 am
Oui c'est ce que je veux dire par "platement naze". C'est le genre de film qu'on regarde d'un ?il distrait et qu'on oublie à peine sorti de la salle. Après c'est du gros budget donc techniquement c'est propre.

Dans un autre registre j'ai été voir Même la pluie, et là aussi déception. Les images sont magnifiques et le pitch prometteur, mais la mise en scène manque de souffle, les persos ne sortent pas de l'archétype et le discours est vraiment simpliste. Tout fait très superficiel, et c'est d'autant plus dommage qu'on a l'impression de passer à côté d'un grand film.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le janvier 19, 2011, 12:02:03 pm
HS
Herr Chibre, vous devriez re-uploader votre délicieux avatar dans votre profil. Depuis la migration, il ne s'affiche plus, et il me manque  :pleure:
Amicalement à vous,
Nobla
/HS
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le janvier 20, 2011, 09:55:04 am
Moi j'ai bien aimé le frelon vert!   :eek:

Bon c'est sur que Gondry en 3D j'm'attendais a un truc de ouf! Finalement c'est la pire 3D que j'ai jamais vu (même aprés destination finale 4)
Le scénar casse pas trois pates à un canard, mais qui va voir un truc appellé "le frelon vert" en esperant un bon scenar?

En tout cas c'est bourré d'humour! je me suis bien marrée. Kato il est juste génail je l'aime!

par contre je regrette qu'il n'y ait pas plus de "moment Gondry" mais bon...les combats vu par Gondry ça reste quand même ENOOOOORME!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 20, 2011, 12:23:11 pm
Merci Mando, je me sentais un peu seul à avoir apprécié ce film.

Ceci dit, si vous y allez en espérant un bon scénar, une belle intrigue, de la mise en scène du tonnerre de Dieu et des acteurs de haut vol... passez votre chemin! C'est un très bon divertissement, sans plus, ni moins.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le janvier 20, 2011, 14:57:31 pm
si vous y allez en espérant un bon scénar, une belle intrigue, de la mise en scène du tonnerre de Dieu et des acteurs de haut vol... passez votre chemin!


je me sentais un peu seul à avoir apprécié ce film.


Drôle d'argumentation... Mais effectivement je te rejoins : si vous aimez les films avec un mauvais scénario, une intrigue minable, une mise en scène médiocre et des acteurs au rabais, courez voir The Green Hornet ! ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 20, 2011, 15:50:49 pm
Ce que je voulais dire par là c'est que les gens qui ont dit ne pas apprécier ce film ont cassé du sucre sur le dos de Gondry parce qu'ils s'attendaient à un film d'auteur de sa part. Dans ce cas oui, c'est normal qu'ils soient déçus.

Moi je m'attendais à un film de super-héros, d'humour naze et d'action survoltée, et j'ai été bien servi. Stout!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le janvier 20, 2011, 16:04:26 pm
Mdr!!! Chibre des fois je me demande pourquoi tu continue d'aller au cinema, relis un peu tes posts c'est tordant (sans animosité aucune, paix et amour, je te bise la raie et tout et tout) mais sur 20 pages de posts, y a un film que t'aime!!!!

Nan mais Green Hornet je comprend, moi ça m'a fait rire et je l'ai vu avec Merri et melo donc forcement bon souvenir, plus a cause des bonbons et des potes mais c'est vraie que dans l'absolue c'est du blockbuster quoi....C'est juste que ça me troue le derche de voir tout le monde avoir les yeux tout rond parce qu'un block buster c'est nul....

Un block buster c'est comme un tube: ça sonne creux!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le janvier 20, 2011, 17:35:14 pm
Ouais c'est vrai ces derniers temps y a pas grand chose qui m'a plu au ciné (à part le film de Banksy), mais c'est pas de ma faute... :pleure: Et puis j'ai passé un bon moment devant Le dernier templier aussi, ça compte...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le janvier 20, 2011, 17:39:53 pm
Lol!!! Tu devrais avoir honte!!!!  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le janvier 20, 2011, 17:45:01 pm
Quoi, se payer une tranche de rire devant le dernier "Les Européens sont des Américains comme les autres" de Cage compte comme un divertissement !  :redface:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le janvier 20, 2011, 23:03:07 pm
Ai vu Raiponce. Ai bien aimé! (à part les yeux de la princesse, vraiment trop manga pour moi).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le janvier 24, 2011, 12:02:12 pm
Green hornet

Bon? ça  y est, Michel Gondry a lui aussi fait son film de super héros, ou presque?

Le duo improbable d?un héritier décadent et d?un acolyte chinois qui a 100% en ingénierie et kung-fu devenant de sombres justiciers qui luttent contre le crime avec l?étiquette de bad guys est assez réjouissant. Comme souvent, je précise que je ne connais pas le comic original.
Le duo est complété par une Cameron Diaz hélas sous-utilisée et cantonnée au rôle de la blondasse-fantasme

Le film est bien vitaminé, mais Gondry a quitté son registre personnel, faits de créations graphiques loufoques pour une construction plus classique, selon les critères d?aujourd?hui en tout cas.
C?est un peu dommage car il emprunte parfois aux  codes des jeux vidéo, mais en allant beaucoup moins loin que l?original Scott Pilgrim sorti il n?y a pas si longtemps


C?est un peu long aussi, et j?ai fini par me lasser des aventures de ces deux trublions

Mais ressortons aussi trois points positifs :

1)   il y a Christopher Waltz, qui était juste ENORME dans Inglorious Basteds
2)   Il y a Edward James Olmos, l?Amiral Adama de Battlestar Galactica, même s?il a un rôle mineur ici
3)   Une belle scène de combat fratricide entre les compères, qui m?a furieusement fait penser à des très bons Jackie Chan?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le janvier 24, 2011, 12:15:27 pm
Le duo est complété par une Cameron Diaz hélas sous-utilisée et cantonnée au rôle de la blondasse-fantasme
ils pouvaient guère faire plus, c'est un personnage inexistant dans le comics et la série
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Noir le Lotus le janvier 24, 2011, 16:45:38 pm
Ouais c'est vrai ces derniers temps y a pas grand chose qui m'a plu au ciné (à part le film de Banksy), mais c'est pas de ma faute... :pleure: Et puis j'ai passé un bon moment devant Le dernier templier aussi, ça compte...

Pour voir un bon film sur la peste noire et les sorcières, je vous conseille Black Death, un film de 2010 pas sorti chez nous mais "trouvable".

Pas de star (à part un Boromir qui passait par là), mais un scénario bien ficelé, des personnages bien faits et une bonne reconstitution de l'époque.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le janvier 27, 2011, 09:05:37 am
Au-delà (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140633.html)
Tiède. C'est l'impression que j'ai eue en sortant de ce film. Ni bon, ni mauvais, neutre quoi. Les deux heures du film se laissent voir, sans s'ennuyer, mais sans pour autant être transporté. Je ne sais pas, ces 3 histoires parallèles qui se rejoignent par le plus grand des hasards (ou par le destin si vous voulez) sont toutes les trois aussi creuses les une que les autres. Les personnages sont superficiels et on a du mal à s'y attacher. Les séquence de chaque tranche de vie sont trop longues et, juste quand on commence à se sentir à l'aise, confortable, qu'on prend ses aises et qu'on s'intéresse au personnage, hop, on saute à l'autre. Je ne sais pas comment expliquer cette impression mais... bof quoi! Mr Eastwood, vous m'avez vraiment déçu. Je reste donc sur mon impression première: tiède.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le janvier 31, 2011, 16:58:12 pm
Au-delà (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140633.html)
Tiède. C'est l'impression que j'ai eue en sortant de ce film. Ni bon, ni mauvais, neutre quoi. Les deux heures du film se laissent voir, sans s'ennuyer, mais sans pour autant être transporté. Je ne sais pas, ces 3 histoires parallèles qui se rejoignent par le plus grand des hasards (ou par le destin si vous voulez) sont toutes les trois aussi creuses les une que les autres. Les personnages sont superficiels et on a du mal à s'y attacher. Les séquence de chaque tranche de vie sont trop longues et, juste quand on commence à se sentir à l'aise, confortable, qu'on prend ses aises et qu'on s'intéresse au personnage, hop, on saute à l'autre. Je ne sais pas comment expliquer cette impression mais... bof quoi! Mr Eastwood, vous m'avez vraiment déçu. Je reste donc sur mon impression première: tiède.


Oui, je suis bien d'accord, voici ce que j'en ai pensé:

Au-delà?

Tout est un peu résumé dans le titre? Clint Eastwood, qui frappe si souvent au c?ur de la cible quand il dégaine sa pellicule six coups, a vraiment tiré? au-delà.
Le thème de la mort, du tunnel lumineux, bon pourquoi pas?
Le destin croisé de 3 personnages, admettons?
Mais tout cela mélangé « nature » sans la moindre sauce pour pimenter un peu le goût, ça donne un plat pas très pentu comme diraient nos amis les Belges?

On sent, à chaque scène, qu?Eastwood nous mène par le bout du nez, en nous faisant croire « qu?au-delà » de celle-ci, il va enfin se passer quelque chose?
Mais non, on alterne entre tristesse un peu tiédasse et du paranormal infinitésimal invisible au microscope nu?

C?est un peu comme mater 6è sens, mais sans la chute?
Alors, oui la vérité est sans doute ailleurs, au-delà, dans l?immersion des trois quotidiens très différents, avec en filigrane l?actu connue (tsunami, attentats de Londres) mais soit le jeu des acteurs (Matt Damon et Cécile de France notamment) ne m?a pas convaincu, soit ça ne suffit pas à donner un peu de chair à ce scénario squelettique et glacial?

Seul vague suspens : quand les 3 (un homme, une femme, un enfant, c?est beau? il aurait peut-être manqué un black, un asiat et un végétarien pour parfaire la représentativité du sondage, nyark nyark) vont-ils enfin se rencontrer ? Entre Londres, San Francisco, et Paris, c?est Londres qui a gagné? Purée, ils nous déjà piqué les JO, cette fois c'est la conclusion du film!! Il eut été plus juste de faire ça à Hawaï, histoire que chacun paye la même part de billet d?avion, mais bon?

Pour ne rien arranger, même si c?est personnel, le petit côté « la science nous ment, l?au-delà existe, on en a des preuves? » qui a l?air d?être assumé par le père Clint me gratte un peu l?omoplate gauche mais bon?

Voilà, à part une scène initiale vraiment très intense et bien foutue sur le tsunami de 2004, je suis allé un peu au-delà du baillement, ce à quoi je ne m?attendais pas vraiment avec le père Eastwood?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le janvier 31, 2011, 17:15:45 pm
"au delà du baillement" j'adore!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le février 09, 2011, 09:35:36 am
Le Discours d'un Roi (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=175305.html)
Honnêtement, ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi impressionné par un jeu d'acteur. Colin Firth est tout simplement royal (sans mauvais jeu de mot). Je pense que sans lui, et sans le soutien superbe de Geoffrey Rush, irrévérencieux à souhait, le film aurait pu être très médiocre. Au final, en y regardant de plus près, tout le film se résume à: "Y'a un roi qui bégaye et il va chez un orthophoniste pour se faire soigner". Voilà, c'est tout. Mais la mise en scène et les acteurs arrivent à donner vie à ce film et on a vraiment l'impression de vivre le calvaire du fameux Roi à chaque mot qu'il peine à sortir. Moi, ça m'a touché, et ça faisait vraiment trop longtemps que je n'avais pas vu un acteur exercer son art.

Les Chemins de la Liberté (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140000.html)
Je commence à me dire qu'enchaîner deux films dans la même soirée, c'est peut-être pas une bonne idée. Après avoir vu le discours d'un roi, la barre était placée sacrément haut... et ce film a rampé largement en dessous. Attention, aux spoilers.

(cliquez pour montrer/cacher)
Les personnages sont creux et on ne s'y attache pas vraiment (petit up pour Collin Farrel qui joue, à mon avis, le seul personnage intéressant du film). Ajoutez à ça, le petit soupçon de Happy End supplémentaire qui fait déborder le pot aux roses. Voilà, c'est naze et ça tombe à plat.

Vous m'avez déçu monsieur Weir.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: XIII le février 09, 2011, 10:15:59 am
Rien à déclarer

Bonne rigolade pendant une heure et demi. Je n'ai vu aucun moyen d'adapté ce scénario dans un jdr, preuve que c'est un bon film.


Au-delà
Même réflexion pour Au-delà de C. Eastwood sur la non possibilité d'adaptation direct à un scénario de jdr.

Piège en haute mer est fort adaptable en scénario de jdr... du coup, mauvais film (j'entend la meute des fans de piège en Haute Mer qui vont me lyncher... mais, comme j'ai lu Guide de Survie en Territoire Zombie, vous n'aurez pas ma peau facilement  :twisted:).




Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le février 09, 2011, 13:13:27 pm
j'entend la meute des fans de piège en Haute Mer qui vont me lyncher...

Rassure toi, je doute qu'il y en ait assez pour faire une meute... ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: XIII le février 09, 2011, 14:26:24 pm
Ding Dong... tien mais qui sonne a la porte... arrrghhh .... !!!!   :mrgreen:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le février 09, 2011, 18:01:45 pm
Euh je suis sure que Princess Bride doit être super en scenario et c'est un bon film aussi!  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: XIII le février 09, 2011, 22:19:52 pm
C'était une réflexion à prendre au second degré.

 :cheers:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 10, 2011, 10:47:15 am
Rien à déclarer.


Ah un film sur les douaniers? Moi qui ne connais cette profession que par le prisme de la chanson du groupe Sinsemilla, et des souvenirs plutôt désagréables en revenant d?Amsterdam, j?étais assez curieux de voir ce que ça allait donner. Et puis il fallait bien que Dany Boon  trouve un mec qui incarne plus le Nord que lui?
(la prochaine fois, ce sera donc à Poolevorde de relever ce défi et de tourner avec un Hollandais)

Ca part plutôt pas mal avec un Benoit toujours aussi convaincant quand il s?agit de donner vie à un personnage excessif.
Mais une fois la première livraison de gags/dialogues effectuée, on reçoit les suivantes en se demandant un peu où est la nouveauté, c?est un peu du réchauffé danyboonesque moins bon que dans « Bienvenue chez les chti?s » je trouve. Le principe éternel du duo comique (Bourvil/de Funès,  Depardieu/Richard?)  fond agréablement dans la bouche, mais le goût disparaît un peu trop vite.
(cliquez pour montrer/cacher)
Y? aussi  l?histoire d?amour,  on s?en tape un le klaxon? 

Et puis Boon qui singe l?accent belge comme Merad singeait l?accent cht?i, c?est juste? moins bien

Et pour finir dans les doléances, le côté : « ah oui , merde j?arrête pas de parler de tolérance, de l?Europe, de la Beglique, mais y?a que des francophone,s donc je case UNE scène avec une cliente qui achète son paquet de clopes en causant flamand », j?ai trouvé ça bof bof

Par contre, ce qui m?a vraiment paru intéressant, c?est que Pooelvorde a apparemment réussi à imposer son style dans le scénario.
Dan Bienvenue chez les Chti?s, c?est quand même cousu de fil rose inoffensif du début à la fin.
Ici, Poolevorde   (pardon Ruben Vandevoorde)
(cliquez pour montrer/cacher)


Une autre raison de se réjouir dans ce film : le couple de buralistes du No man?s land, Irène et Jacques Janus

Karin Viard surjoue un peu son personnage de petite commerçante manipulatrice sans scrupules, mais elle le fait bien à mon avis

Et François Damien (monsieur caméra cachée) est vraiment terrible en débile profond bien intentionné.   On devrait le revoir souvent au cinéma lui?

Conclusion, on passe un moment plutôt agréable, franchement marrant par moments, mais bien en-deça de ce qu?on aurait pu attendre?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le février 10, 2011, 11:08:52 am
Black Swan (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=125828.html)
Depuis Pi et Requiem For a Dream, j'attends beaucoup de Darren Aronofsky. Déçu par the Fountain , agréablement surpris par The Wrestler (qui, malgré son statut de bon film n'est quand même pas ce que j'attends d'un Aronofsky), c'est non sans appréhension que je suis allé voir Black Swan.

Le film m'a tout d'abord montré que Natalie Portman est, en fait, une vraie et très bonne actrice. Sans trop en dévoiler, la transformation psychologique que subit Nina, son personnage, tout au long du film est magnifiquement jouée et parfaitement crédible. Le problème du film, par contre, vient du fait que, justement, à part Portman, il n'y a vraiment personne d'autre qui crève l'écran. Elle porte le film sur ses frêles épaules à elle toute seule, et tous les autres personnages ne font office que de figurants. Dommage, il y avait vraiment de quoi faire avec la Mère Nourricière (un peu plus présente que les autres), le Prof Méchant (pas assez) mais en fait Gentil (un peu trop), la Rivale-mais-pas-vraiment (pas assez présente) et l'Ancienne Idole Déchue (qui doit avoir 3 répliques à tout casser dans le film).

Les éléments sont là, mais sont très mal exploités. Il est vrai que, pendant le film, on entend le prof qui dit à Nina "Tu es ta propre ennemie" et ça, on le voit très bien: elle est perfectionniste, s'en veut à mort pour tout ce qui se passe de travers, se pousse à bout, s'excuse de ses propres faiblesses... mais on ne voit pas les autres.
Ceci dit, la mise en scène est excellente, le travail de Portman (encore elle!) à la hauteur de la danseuse étoile qu'elle joue (du moins, à mes yeux de néophyte du ballet) et la musique à la hauteur du ballet (bien qu'omniprésente, la musique du Lac des Cygnes n'est pas l'unique musique du film).

Un bon film donc, oui, avec ses travers et ses manques, mais, à mes yeux, ce n'est toujours pas l'Aronofsky que je voudrais qu'il soit.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le février 10, 2011, 11:51:42 am
Ah un film sur les douaniers? Moi qui ne connais cette profession que par le prisme de la chanson du groupe Sinsemilla, et des souvenirs plutôt désagréables en revenant d?Amsterdam, j?étais assez curieux de voir ce que ça allait donner.

Ben et Fernand Raynaud alors! Infidèle!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 10, 2011, 11:58:12 am
Pourquoi tu tousses ?   :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le février 10, 2011, 12:24:28 pm
C'est le plombier!

Il essaie d'éteindre une bougie XD
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 10, 2011, 13:43:25 pm
Ab ben je pensais pas que ce genre de références pouvait toucher les marmots encore imberbes que vous êtes...  j'avais donc tort, hi hi
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le février 10, 2011, 13:55:51 pm
Attends, j'ai un level 30 Môsieurs !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 10, 2011, 14:05:00 pm
mmm?  pas mal, pas mal...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le février 11, 2011, 10:59:59 am
Et moi, j'ai eu une éducation culturelle hétéroclite! Et je te merde! :) (amicalement bien sûr)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le février 11, 2011, 17:44:10 pm
Tiens, Tonik parle toute seule...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le février 11, 2011, 21:45:50 pm
Non non, c'est à toi que je parle... ou que je réponds, plus précisément.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le février 14, 2011, 09:54:53 am
Tron l'héritage (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=29233.html)
Ah Tron! Une icône du film de geek informaticien. Toucher à ce monstre sacré est une gageure très hasardeuse qui avait été réussie avec brio par le jeu vidéo Tron 2.0 en 2003 (suite officieuse mais ô combien jouissive). Mais qu'en est-il de cette suite officielle? Pour vous donner mon opinion très subjective, je vais mettre mas casquette de geek, informaticien, cinéphile, grand fan du Tron original.

Impossible de parler de cet héritage, sans parler de son illustre ancêtre. Ce qui avait fait du premier Tron une icône du film de geek, est que Disney s'était entouré de "professionnels de l'informatique" pour créer un film "réaliste" dans le sens où, les parties techniques étaient bien documentées et cohérentes. De plus, c'était un film novateur, le premier film de l'histoire à utiliser des images de synthèse La nouvelle suite a perdu ce précieux lien vers le c?ur des geek (bien qu'un ô très bref moment de ps | grep suivi d'un kill -9 m'avait fait sourire). Il a complètement laissé tomber le côté technique, pour en mettre plein la vue et les oreilles. Les effets spéciaux sont magnifiques dans leur simplicité (noir, blanc, orange et bleu sont les 4 seules couleurs utilisées) et conservent, dans l'esprit, l'atmosphère de l'original et la transcendent magnifiquement. On en prend plein la vue et les oreilles. Oui, parce que la bande son, (malgré un arrière goût d'Inception sur la grosse note de basse), colle parfaitement à l'ambiance du film (même moi, qui ne suis pas fan de musique électro, ai apprécié la chose, c'est dire). Certains puristes ont gueulé au scandale sur l'évolution faites aux cycles lumière, mais moi je trouve que, justement, i fallait faire évoluer le truc et c'était pas nécessairement une mauvaise idée (par contre tous les autres véhicules-lumières sentent un peu le réchauffé et le manque d'inspiration).

Mais bon, à part les yeux et les oreille, il n'y a pas d'autre organe qui en prend plein la gueule. Le scénario est très convenu (mais bon, il ne faut pas oublier que c'est un Disney quand même, donc c'était un peu attendu quand même). Et le c?ur n'y est pas: on a du mal à s'attacher à Flynn Junior, beau-gosse, riche, qui n'en fait qu'à sa tête. Même Flynn Senior est plus terne, plus morne; on veut peut-être faire passer ça pour la sagesse des aînés, mais ça ombe quand même à plat (avec un très très fort arrière goût de Obi-Wan Kenobi rencontre The Dude). D'ailleurs, il commence à y'en avoir gentiment marre de Jeff Bridges en version flower power zenitude gars! (Même si ça lui allait comme un gant dans les Chèvres du Pentagone). Et puis, c'est vrai que les effets spéciaux de nos jours permettent de faire pas mal de super trucs, mais faut arrêter de nous faire rajeunir ces stars en versions digitalement buttoxée, ça fait bizarre (même limite flipper!).

En résumé, un film qui en fout plein les yeux et les oreilles, un magnifique spectacle qui vous divertira pendant plus de deux heures, mais qui ne restera pas dans votre coeur au côté de son illustre prédécesseur.

Ah si! Il y' a bien un tout chti truc novateur dans ce Tron. Les scènes du monde réel sont tournées en 2D Et celles du monde virtuel en 3D (d'ailleurs un gros avertissementen début de film vous dit que c'est normal de voir certaines scèens en 2D, de ne pas enlever vos lunettes, bla bla bla...). Une initiative pas bête, mais bon... si seulement la 3D servait à quelque chose...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le février 14, 2011, 12:43:37 pm
C'était une réflexion à prendre au second degré.

 :cheers:

Quand on parle de piège en haute mer...
Quand on parle de l'immense steaven seagal, le seul acteur/maitre d'aïkido/espion CIA/plus grand chanteur de country du monde
Quand on parle de Casey Rideback, le chef qui cuisine à coup de latte et de grenade

Il n'y as pas de second degré...Ton petit intéllect étriqué n'as juste pas l'envergure pour comprendre un monument du 7 ème art comme piège en haute mer :-)

ne soit pas jaloux, un jour peut-être toi aussi tu aura la révélation!  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le février 14, 2011, 12:46:39 pm
j'entend la meute des fans de piège en Haute Mer qui vont me lyncher...

Rassure toi, je doute qu'il y en ait assez pour faire une meute... ;)

Vivement la prochaine IRL avec XIII que je lui plante mon couteau de cuisine entre les deux yeux!  :twisted:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Noir le Lotus le février 14, 2011, 13:10:41 pm
Quand on parle de l'immense steaven seagal, le seul acteur/maitre d'aïkido/espion CIA/plus gros chanteur de country du monde

Fixed !!  :roll:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le février 14, 2011, 13:34:04 pm
Quand on parle de Casey Ryback, le chef qui cuisine à coup de latte et de grenade

Re-fixed  :face:

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le février 14, 2011, 18:57:35 pm
Quoi, Rideback, ça fait country, nan ? ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: XIII le février 21, 2011, 23:55:36 pm
Quand je traine en convention, j'ai une chemise à fleur hawaïne, un short kaki multipoche militaire bourré de munition en tout genre, des Crocs de couleur et un AK-47 charger dans ma besace...

J'adore les rencontres inatendu et l'odeur de la cervelle brûler.

 :lol!:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le février 23, 2011, 09:44:18 am
Largo Winch II (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=135541.html)
Sachez tout d'abord que je ne connais absolument pas la BD et que j'avais bien aimé le premier opus. Maintenant, sachez aussi que ce deuxième opus est fade et sans intérêt, manque d'originalité, avec un scénario sans réels rebondissements (ou alors des "rebondissements" très prévisibles). Sachez aussi que Sharon Stone n'est vraiment plus la femme fatale qu'elle fut jadis et qu'elle devrait s'en rendre compte au lieu de faire de pauvres figurations minables.

Certaines bonnes scènes d'actions sortent du lot, comme la première course poursuite (malheureusement pourrie par la blague éculée du GPS), ou encore le saut en parachute (mais rien de vraiment original non plus).

Du réchauffé, quoi, avec un arrière goût de micro-onde.


127 Heures (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=174939.html) (en avant-première quasi-exclusive sur le fofo!)
Un mec, coincé derrière un rocher pendant 127 heures. Je craignis une redit de l'excellent Buried (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=147940.html) mais un film de Danny Boyle, ça ne se refuse pas. Et effectivement, les deux films n'ont rien à voir! Je ne sais pas comment il y est arrivé, mais M. Boyle réussit un film dynamique! Oui oui, un film dynamique! La mise en scène y est pour beaucoup et raconte l'histoire du pauvre Aron (joué par un génialissime James Franco): on s'y croit, on souffre avec lui, on a peur, on pète un câble, on est dégoûté (le climax est quand même très très éprouvant et gore, âmes sensibles s'abstenir).

Par contre, le film manque un peu de tenue et de continuité et parfois on ne comprend pas trop les sens de certaines images (ou alors c'est peut-être à cause de ces odieux connards du dernier rang qui n'arrêtaient pas de faire chier leur monde). Toujours est-il que
(cliquez pour montrer/cacher)

Un bon film bien solide quand même, un Danny Boyle qui ne déçoit pas (même si on est loin d'un Slumdog Millionaire).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le février 24, 2011, 19:11:46 pm
Récemment j'ai vu Tron ; et je partage l'avis de Larxx sur le sujet.
Et là je sors de : The black Swan

Alors ... Comment dire ... ?

The black Swan est assez bon, très bon même. Il est dérangeant juste ce qu'il faut pour tenir le publique ; pour peu qu'on soit un minimum sensible au scénario.
Nathalie Portman est juste excellente, mais pas que : Mila Kunis est aussi exquise.

Bref, je le recommande, ne serait-ce que pour avoir d'autres avis :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nocker le février 24, 2011, 21:55:19 pm
Oh que oui, il claque sa daronne !

Le solipsisme de Nina est super bien rendu, et le visuel est tout juste suffisant pour rendre la folie, tout en ne masquant pas trop la réalité. Natalie est capable de jouer toutes les émotions avec beaucoup de talent, et les autres acteurs suivent très bien. On est sûrs de rien, et la représentation finale m'a enserré le coeur du début à la fin, pour me laisser tremblotant à la fin du film.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le février 25, 2011, 11:46:03 am
True Grit (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=145213.html)
Un bon Western. Voilà, tout est dit.

Mais si je voulais détailler, je dirais que je m'attendais quand même à mieux, vu tout le battage qu'il y a autour de ce film; film qui, en lui-même, est très inégal. Certains moments sont sérieux à la limite du flippant, d'autres décalés à la "Coen Brothers" et d'autres encore d'un banal à mourir. La prestation de Jeff Bridges est solide, et celle de Hailee Steinfeld... égale au film: parfois elle est géniale, passionnée et à fond dedans, et d'autres fois on a l'impression qu'elle ne fait que dire ses lignes.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai vraiment eu l'impression que le film n'était pas complètement fini. Manque de temps? De budget? Qui sait?

Ceci dit, ça reste néanmoins un bon western, bien solide et une bonne expérience cinématographique.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le février 25, 2011, 18:49:52 pm
127 Heures (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=174939.html) (en avant-première quasi-exclusive sur le fofo!)
Par contre, le film manque un peu de tenue et de continuité et parfois on ne comprend pas trop les sens de certaines images (ou alors c'est peut-être à cause de ces odieux connards du dernier rang qui n'arrêtaient pas de faire chier leur monde). Toujours est-il que
(cliquez pour montrer/cacher)

Un bon film bien solide quand même, un Danny Boyle qui ne déçoit pas (même si on est loin d'un Slumdog Millionaire).

@spoiler : Moi, ça m'a fait la même chose! enfin, pendant une micro seconde, mais bon.

Par contre justement, j'ai beaucoup aimé le rendu de la solitude. La façon dont on se perd dans des pensées/souvenirs/fantasmes, de parler tout seul etc. C'est la première fois je crois au cinéma que je reconnais un moment de solitude comme dans la vraie vie, un moment ou t'es capable d'insulter la porte que tu viens de prendre dans l'orteil, ou de te foutre de ta propre gueule oralement... C'était vraiment magnifiquement rendu, et ça permet de se fondre complètement dans le personnage. Et c'est en ça que je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi: je trouve que la "chaos" vient de ça, des pensées qui en amènent d'autres, et ça ne m'a pas gêné du tout, au contraire, ça fait partie du flou d'une façon de pensée qui n'est justement pas faite pour un public, parce qu'on est tout seul, et qu'on a pas besoin de les ordonner autant qu'en présence de quelqu'un.

Bref, j'ai adoré. Mais j'ai un peu caché mes yeux au climax... ><
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le février 28, 2011, 09:35:14 am
Bref, j'ai adoré. Mais j'ai un peu caché mes yeux au climax... ><

T'es pas la seule... ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le mars 01, 2011, 00:43:57 am
Effectivement, mon père aussi, que j'avais emmené voir ça sans avoir besoin de plus d'info que le nom du réa XD

Donc on est au moins 3, c'est rassurant. 3, c'est un groupe! :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le mars 01, 2011, 10:45:26 am
Au contraire, paraît qu'on est tous un peu con dès qu'on est un peu plus de trois... Faudrait s'arrêter là ! =O
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 01, 2011, 11:18:57 am
Au contraire, paraît qu'on est tous un peu con dès qu'on est un peu plus de trois... Faudrait s'arrêter là ! =O

En groupe en ligue en procession,
On a l'intelligence bête,
Je n'ai qu'une seule consolation,
C'est qu'on peut être seul et con,
Et que dans ce cas on le reste.

 :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mars 02, 2011, 11:16:29 am
Sanctum (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=122066.html)
Envie de ciné, mais pas motivé pour une prise de tête, je suis allé voir, sans conviction, Sanctum, en 3D.

Plus cliché niveau scénario et personnages, tu meurs. Entre le fils qui déteste son père mais qui se rend compte qu'en fait c'est un héros, le gentil exubérant qui s'avère être une ordure, les gens qui se sacrifient à droite à gauche pour le "héros", les moments "forts d'émotion" du genre "je suis fier de toi mon fils" et "je t'aime papa"... bref, du déjà vu, déjà entendu et inintéressant et fade à souhait.

Ce film ne mériterait même pas que j'en parle si ce n'était pour le personnage omniprésent, vraie star du film: la caverne. Pour la première fois, j'ai senti que la 3D apportait une vraie dimension supplémentaire à un film (sans mauvais jeu de mot)! Les plans de tunnels qui s'enfoncent dans le noir, ou de plongeurs perdus dans le vide d'une caverne sous-marine gigantesque donnent vraiment une impression de désespoir devant la magnitude du danger menaçant les petits insectes que sont les protagonistes.

Du coup, si vous n'avez pas envie de vous prendre la tête et de vous faire un impressionnant reportage vidéo avec des images à couper le souffle, allez-y; mais vous allez quand même devoir vous taper des scènes insipides et creuses (toujours sans mauvais jeu de mot) quand les humains viennent s'en mêler.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 03, 2011, 10:20:52 am
Black Swan

Je suis allé voir le film et je confirme, il vaut vraiment le coup. Une magnifique montée vers la folie portée par les frêles épaules de Nathalie Portman (qui joue son rôle à la "perfection"... dans le même sens que dans le film). A voir.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le mars 03, 2011, 10:44:46 am
Moi on m'a dit d'aller voir Black Swan uniquement pour les scènes de cul, donc je vais voir pour y amener mon chéri.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le mars 03, 2011, 10:48:14 am
A ce niveau, c'est pas juste plus simple de lui montrer un film de cul?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le mars 03, 2011, 10:58:36 am
Alors oui j'ai lu vos critiques et vos spoiler de Black Swan et puis finalement chuis allé le voie avec notre Erstam a nous...

Black Swan

Oh la belle Hysterique!!!!!!!   :face: Nan serieux, je l'ai rêvé, Aronowski la fait! Mes cours de psycho sur l'hysterie en film!!!! On a tout!
- La mere abusif et incestuelle (la difference entre incestueuse et incestuelle c'est le fait de mettre les doigts pour nettoyer ou pour le plaisir...)
- L'ambivalence!!!! Ooo oui elle est belle l'ambivalence!!!!
- La figure masculine idéalisée et crainte!
- La figure feminine, rivale investie sexuellement
- La conversion Hysterique! OOO putain elle est belle la conversion hyterique a travers ce corps qu'on massacre a coup de danse et de grattage!!!!
- La theatralisation!!! My god! Dés le debut, rien que la degustation d'un pamplemousse c'est une mise en scene carrement hysterique!

Bon comme d'hab j'ai deviné la fin dés la scene du metro du debut... :suspect: Erstam confirmera....d'un autre coté le swich finale est plutot commun....

Sinon le film est trés beau, une mise sous tension permanente typique Aronowski avec une excitation qui ne trouve jamais d'exutoire, une douleur physique palpable a coup de bruitage de craquement, de pliage, de bruits de chaussons qui se brisent.....

Un film magnifique, le meilleur Aronowski ex aeqo avec Pi
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 03, 2011, 12:25:58 pm
Bon comme d'hab j'ai deviné la fin dés la scene du metro du debut... :suspect: Erstam confirmera....d'un autre coté le swich finale est plutot commun....

Mon oeil, oui!  :suspect:
"Hé, Erstam! Je parie que la fille là, elle n'existe pas, c'est juste un fantasme!... Ha ben non, elle est bien réelle."
 :roll:

Moi on m'a dit d'aller voir Black Swan uniquement pour les scènes de cul, donc je vais voir pour y amener mon chéri.

Les fameuses scènes porno sont magnifiques, mais extrêmement maladives. Elles aident l'ambiance du film à plonger dans le glauque et du coup, perdent tout côté... excitant? Par exemple:

(cliquez pour montrer/cacher)
 
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le mars 03, 2011, 13:03:26 pm
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 03, 2011, 14:42:19 pm
(cliquez pour montrer/cacher)

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le mars 03, 2011, 15:10:51 pm
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 03, 2011, 15:17:19 pm
(cliquez pour montrer/cacher)

C'est sympa! En ce moment, elle est en pleine rédaction de mémoire, mais je lui ferai passer ton analyse.  :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le mars 03, 2011, 15:28:26 pm
nan mais elle est psychomot aussi..moi en troisieme année les profs ils nous montraient des cas comme Nina, j'me disais "putain elle est trop psychotique celle laaaa!!!!" et la pan dans ta face on nous disait "mais c'est une hysterique des psys evidente"
et la j'etais desesperee...

Il m'a fallu trois année et demi de stage et une montagne de bouquins  pour arriver maintenant a faire la difference et encore le dernier stage je me retrouvais comme une conne face a des patientes, ma referente me disait "ça c'est un schizo stabilisé..." et moi "merde je voyais un putain de nevrosé du caractere...mais merde! putainputainputain!"

c'est l'experience qui prime, pas les bouquins..

Dis lui que deux choses sont tres facile a voir chez une hysterique: Le theatralisme, elles en font des tonnes, elles sont toujours au taquet, a fond dans leurs emotions, tout est dramatiques ou extatique! et l'ambivalence! le coup de la nana rivale qui est fantasmée ou du mec aimé qui ais craint, ça c'est typique....
ça vaut aussi poiur les hommes tiens (cf mon tit papa...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mars 07, 2011, 10:21:46 am
Paul (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=131015.html)
Attention, film de geeks!

Si vous êtes fans de SF et que vous connaissez vos références de films d'extra-terrestres sur le bout des doigts, vous allez bien vous amuser (oui, j'ai dit vous amuser, et je n'ai pas utilisé le terme "vous régaler" exprès). Le film joue sur les références, se moquant des clichés, tout en en utilisant certains. Les gags sont bons, le scénar un peu trop convenu quand même (je ne daignerai même pas le critiquer) et ne vaut pas l'originaltié d'un Shawn of the Dead, ou le décalé d'un Hot Fuzz. Mais ça reste une bonne comédie, avec sa bonne dose d'humour en tout genre (british, noir, décalé, tarte à la crème, caca pipi...).

Le film déstabilise parfois en prenant un virement trop sérieux voire même trop violent, on ne s'y attend pas et on est pris de court. Et ça n'aide pas vraiment la progression. Bizarre.

Les geeks SF aimeront, les autres apprécieront moins (y'a des moments où on était 3 ou 4 à rire dans la salle, bondée).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 07, 2011, 19:55:52 pm
True Grit (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=145213.html)
Un bon Western. Voilà, tout est dit.

Mais si je voulais détailler, je dirais que je m'attendais quand même à mieux, vu tout le battage qu'il y a autour de ce film; film qui, en lui-même, est très inégal. Certains moments sont sérieux à la limite du flippant, d'autres décalés à la "Coen Brothers" et d'autres encore d'un banal à mourir. La prestation de Jeff Bridges est solide, et celle de Hailee Steinfeld... égale au film: parfois elle est géniale, passionnée et à fond dedans, et d'autres fois on a l'impression qu'elle ne fait que dire ses lignes.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai vraiment eu l'impression que le film n'était pas complètement fini. Manque de temps? De budget? Qui sait?

Ceci dit, ça reste néanmoins un bon western, bien solide et une bonne expérience cinématographique.


Moi je suis sorti plus emballé...



True Grit


On a beau dire, le western ne meurt jamais?
Des deux derniers que j?ai vus, Appaloosa et Impitoyable (il y a longtemps), c?était surtout ce dernier qui m?avait marqué

Mais là, j?étais impatient? les frères Cohen m?ayant rarement déçu, et Jeff Bridges progressant année après année dans mon petit palmarès perso des acteurs cultes


Autant le dire tout de suite, l?alchimie a bien fonctionné. Cette histoire classique de chasse à l?homme dans le grand Ouest est saupoudrée d?éléments plus inédits comme le fait que ce soit une sorte de cousine de Laura Ingalls qui mène la chasse. Enfin, Laura en version trashy quand même.
Déterminée à venger son père, elle va donc tout mettre en ?uvre pour engager un marshall. Elle en a des compétences la petiote : droit, bluff, marchandage, équitation aquatique, résistance aux éléments, etc etc
Jeff Bridges est parfait dans son rôle de borgne bourru alcoolo et déterminé
Et Matt Damon incarne Chuck Norris avec beaucoup de sobriété  (euh pardon, je voulais dire qu?il jouait un Texas Ranger)

On retrouve pas mal de poncifs du genre évidemment, même rapidement? train, saloon, duel en infériorité numérique (pas vraiment un duel donc), Indien (sans ?s), ne manque que le poker?

(cliquez pour montrer/cacher)
Bref, je vous le conseille, il a pour moi le niveau d?Impitoyable, ce qui veut dire beaucoup de choses?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Krapo le mars 07, 2011, 20:48:59 pm
Bref, je vous le conseille, il a pour moi le niveau d?Impitoyable, ce qui veut dire beaucoup de choses?

Alors là, tu places la barre vraiment très haut, mon cher Zakhan. J'irai donc vérifier tes dires dans la semaine.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: XIII le mars 08, 2011, 00:12:58 am
Je suis aller voir Paul ce soir, je pense que ce sera un film culte pour tout les geek et un OVNI cinématographique pour les autres. Il me tarde de le voir en VO et en DVD chez moi !

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mars 08, 2011, 07:45:08 am
Bref, je vous le conseille, il a pour moi le niveau d?Impitoyable, ce qui veut dire beaucoup de choses?

C'est avec des promesses de ce genre qu'à la fin je suis déçu...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 08, 2011, 07:56:52 am
hé hé oui forcément...
après, ce n'est que mon avis hein...
Prenez en d'autres!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Emma666 le mars 09, 2011, 16:07:52 pm
Alors, je ne sais pas si ce film a été abordé... j'avoue, je me voyais pas relire tout le topic !

Il s'agit du film qui m'a donné envie de jouer aux jeux de rôles, un film d'horreur qui a sûrement mal vieilli aujourd'hui : Shakma.

L'histoire se passe dans une école de médecine, où l'on fait des tests sur les animaux. Un babouin, Shakma, s'en trouve légèrement irrité, et part bousiller tous les élèves qui avaient décidé de rester la nuit se faire une partie de GN dans tout le bâtiment.

Je n'ai pas osé le revoir maintenant, de peur d'être déçue. Est-ce que l'un d'entre vous le connaît ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mars 09, 2011, 16:25:11 pm
Je vois ce que c'est mais j'avoue que je n'ai jamais osé le voir. Pourtant un film avec un babouin fou qui s'attaque à des gnistes c'est plutôt alléchant...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mars 09, 2011, 18:53:01 pm
C est vrai que ça fait envie! Qui l'a, qu'on se fasse une soirée nanars?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Emma666 le mars 09, 2011, 21:39:15 pm
Oh oui ! une bonne soirée en perspective ! Et dans la lancée, il faudra aussi voir Link !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le mars 09, 2011, 22:30:15 pm
J'ai vu Paul : si vous payez votre place au ciné, n'y aller pas ^^
C'est gentillet, j'ai souris, pas de franche marrade et surtout : c'est plat :/
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mars 15, 2011, 12:05:02 pm
D'accord pour Paul, très dispensable.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le mars 15, 2011, 16:01:25 pm
Ouais Paul c'est drole mais sans plus, faut être bon public quoi...

Honnêtement j'ai été le voir parceque je suis un fan du trio Nick Frost, Simon Pegg, Edgard wright, mais là j'ai bien été obligé de constater que le petit génie c'est wright et pas les deux autres.

Donc plutôt que d'aller voir Paul, matez ou rematez Scott pilgrim vs the world!:-)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 15, 2011, 16:55:28 pm
Donc plutôt que d'aller voir Paul, matez ou rematez Scott pilgrim vs the world!:-)

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mars 16, 2011, 14:16:32 pm
Le Rite (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=178482.html)
Un énième film médiocre sur l'exorcisme, circulez, y'a rien à voir.

Pour ceux qui se posent la question, oui, le film est très librement inspiré de faits réel mais, de son propre aveu, il "exagère et dramatise".

Petite anecdote: d'après le film le Vatican a recensé 500 millions de cas avérés d'exorcisme en 2010, "un record". Dr Hannibal Lecter a lui-même exorcisé plus de 2000 cas dans une petite ville à côté de Florence. Et avec ça, le monde entier est en manque de prêtres. Si c'est ça les "faits réel", moi je dis, on n'est pas dans la merde!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mars 16, 2011, 14:50:29 pm
Sans identité (unknow)

(cliquez pour montrer/cacher)
J?ai payé 4?, j?me suis pas trop ennuyé (baillé une fois ou deux), et l?ai vite oublié
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mars 16, 2011, 22:02:01 pm
Ouais Sans identité c'est vraiment pour combler une soirée mais dans cette optique ça passe.


Le Rite (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=178482.html)
Un énième film médiocre sur l'exorcisme, circulez, y'a rien à voir.

Pour ceux qui se posent la question, oui, le film est très librement inspiré de faits réel mais, de son propre aveu, il "exagère et dramatise".

Petite anecdote: d'après le film le Vatican a recensé 500 millions de cas avérés d'exorcisme en 2010, "un record". Dr Hannibal Lecter a lui-même exorcisé plus de 2000 cas dans une petite ville à côté de Florence. Et avec ça, le monde entier est en manque de prêtres. Si c'est ça les "faits réel", moi je dis, on n'est pas dans la merde!

Est-ce qu'il y a un côté marrant involontaire avec des scènes gores délirantes ou est-ce que c'est juste platement nul ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le mars 17, 2011, 08:20:58 am
Le rite :
Citer
Est-ce qu'il y a un côté marrant involontaire avec des scènes gores délirantes ou est-ce que c'est juste platement nul ?
Je trouve très drôle en soi que des démons super balezes se plient en 4 pour tourmenter quelques péquenots humains, mais c'est vendu avec le genre...
Sinon, dans le Rite particulièrement, il est très amusant de constater qu'un démon ne sache rien proférer de plus horrible que "Fuck you priest! Sckeptic, doubter ! Fuck you!". Et que tout le monde (dans le film) semble trouver ça très subversif. J'ai entendu pire en primaire, mais bon, la possession doit être l'école élémentaire des Démons Horrifiques.
En fait, je pense qu'ils ne voulaient pas que leur film soit interdit au moins de 16 ans, et qu'ils ont donc édulcoré à mort. A moins qu'ils soient mal inspirés.

Bref, c'est distrayant, pas trop mal filmé, mais un peu longuet et bien éculé.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mars 17, 2011, 09:12:16 am
Est-ce qu'il y a un côté marrant involontaire avec des scènes gores délirantes ou est-ce que c'est juste platement nul ?

Je confirme les propos de mélo: pas de gore (la seule scène qui aurait pu être sanglante eh bah, on ne voit pas le cadavre, mais la réaction du prêtre quand il le voit... gné?), pas de répliques plus hard qu'un "Fuck you!" (même pas de "lèche moi la foune" mais un gentillet "lickety split")... bref, y'a même pas de quoi se taper un délire.

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: XIII le mars 17, 2011, 09:25:48 am
J'ai été voir The Rite, en VF, pas le choix, quand on habite en Province, les cinémas sont allergique à la VO (passons).

- La structure du film est plutôt bien foutus, la photo est un peu sombre et il y a une "recherche" dans certain passage (pas les gore pas crédible, mais la scène de rêve est juste énorme).

(cliquez pour montrer/cacher)

- Inspiré de fait réelle, bon, je veux bien. Le mal absolu existe et se plie en 4 pour tourmenter des humains, par ennuis. J'ai l'impression, mais c'est personnelle, que ça doit être un peu plus compliquer que la vision manichéenne de l'église (et du film).

Ce film pose une question, comme Au delà, de ce qui se passe après la mort et de l'existence ou non du surnaturelle. Le traitement est pour l'un hystérique et pour l'autre poétique et rassurante.


Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mars 17, 2011, 17:04:55 pm
J'aurais mis ton deuxième point en spoiler, perso.

Surtout que c'est le seul moment bien flippant du film! (stocké bien sagement dans un compartiment prêt à sortir pendant une partie d'Unknown Armies)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: XIII le mars 17, 2011, 19:32:34 pm
C'est fait, je n'y ai pas pensé, désolé.

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 18, 2011, 07:27:58 am
L?Assaut

Encore un film sélectionné selon le sacro-saint critère « s?insère pile poil entre le boulot et le foot »

Pour ceux qui ne sortent pas du berceau, ça évoque un vieux souvenir, la prise d?otages dans un avion Air France à Alger et la tentative de détournement, en 1994, un avant les attentats de St Michel et Port Royal?
C?est vrai que depuis le 11 septembre, ça nous paraitrait presque dérisoire?

Le titre évoque l?aboutissement du film, mais c?est toute l?affaire qui est reprise. On est dans une ambiance étrange tout du long, plutôt fataliste On a le sentiment de regarder un documentaire, mais avec quelques acteurs connus (Vincent Elbaz notamment, dont le caractère une peu désespéré de la vie contribue à noircir le tableau).
On a quelques aperçus des actions des services secrets, on glisse un peu sur le destin des 4 pirates, mais l?essentiel est bien toute cette escalade vers l?inéluctable conclusion.
L?approche du GIGN dans les passerelles est filmé de telle sorte que ça évoque un peu des guerriers médiévaux planqués dans des échelles d?assaut et attendant avec une certaine tension l?arrivée sur les murailles

La « valeur ajoutée » du film se concentre sur ce qui s?est passé à l?intérieur. Pour toutes les scènes d?extérieur ou presque, ils ont repris les vraies images (et notamment les deux plans les plus « célèbres » : la passerelle qui recule lors de l?abordage, manquant de faire tomber le premier gendarme, et le co-pilote qui se laisse tomber du cockpit )

Je ne sais pas s?ils ont gardé le vrai timing et rendu cela en temps réel, mais la fusillade dure assez longtemps, est vraiment tendue, et nous tient en haleine, alors qu?on connait pourtant la fin.

Le bilan est à ce titre assez miraculeux, avec aucun mort en dehors des pirates (à part bien sûr ceux exécutés à Alger)

Avec un esprit horriblement mal placé, on ne peut s?empêcher de se dire que les pirates malgré leur volonté supposée d?écraser l?avions sur Paris, n?ont pas tout mis en ?uvre pour être le plus meurtriers possibles, car ils auraient pu faire morfler les passagers bien plus que cela (et à la fin, exécuter les pilotes par exemple...)

Un film assez percutant, et qui en outre, pour notre génération (74 poweeer !), a toujours ce goût étrange : c?est une intrigue contemporaine, mais qui commence à dater? (peugeot 305, cabines téléphoniques à pièces, téléphones massifs, ?)

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le mars 18, 2011, 08:25:27 am
Concernant le Rite, dernier point (je le mets en spoiler mais ça spoile pas grand chose)
(cliquez pour montrer/cacher)
(cliquez pour montrer/cacher)

Sinon, je ne partage pas les sévères jugements exprimés plus haut sur Paul : ce n'est peut être pas le film du siècle, mais j'ai trouvé ça très drôle, et bien foutu pour la plupart des scènes et "gags". Je laisse chacun juger, et je ne rembourse pas les tickets de cinoche ^^

Et enfin, je conseille à ceux qui en auraient l'occasion et chercheraient un film un peu décalé, drôlo-bizarre et plutôt sympa" de regarder Weirdsville (il n'est plus au ciné depuis quelques années hein, faudra le trouver ailleurs).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mars 18, 2011, 09:26:13 am
Sinon, je ne partage pas les sévères jugements exprimés plus haut sur Paul : ce n'est peut être pas le film du siècle, mais j'ai trouvé ça très drôle, et bien foutu pour la plupart des scènes et "gags". Je laisse chacun juger, et je ne rembourse pas les tickets de cinoche ^^

Enfin! Je commençais à me sentir un peu seul là :)

Sinon, hier soir j'ai vu:

Fighter (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=126386.html)
Un excellent film. Moi qui m'attendais à un film Rocky-style, j'ai été très agréablement surpris. Ce n'est pas l'histoire de Micky, le boxeur, mais celle aussi de Dicky, son frère ex-boxeur déchu, sa mère, ses sept s?urs, son père, ses amis, sa nana... tout un monde gravite autour de lui et on est beucoup plus proche de bon gros drame familial qu'un film sur l'ascension d'un nobody vers la gloire de la boxe. Le personnages sont haut en couleur (Christian Bale mérite parfaitement son Oscar) et, je ne sais pas qui a fait le casting, mais les sept nanas qui jouent les soeurs ont la gueule de l'emploi: une famille nombreuse, sans le sou, sans éducation (les garçons s'appellent Micky et Dicky quand même!).

Micky, malgré le fait qu'il soit joué par un Mark Wahlberg aussi expressif qu'un sac de frappe, est attachant et, bizarrement, l'image de Wahlberg correspond bien à Micky et on a vraiment envie qu'il se sorte de la mouise dans laquelle il est. Son frère Dicky, est un vrai salopard qui a quand même un bon fond, on ne peut pas s'empêcher d'avoir pitié pour lui et de l'aimer quand même. La mère, elle, on ne sait jamais sur quelle pied elle danse, on la déteste, on a pitié d'elle, on lui pardonne, on a envie de la giffler. Le père, la seule voix de la raison dans cette famille de barges. La copine, une vraie furie qui veut pas fermer sa gueuleµ.

Des moments forts, on rit, on pleure, on est aux anges.

Bref, donc, un bon film où on se sent vraiment proche des protagonistes et qui nous raconte une histoire bien touchante... à l'américaine, of course!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mars 20, 2011, 17:09:43 pm
Avant l?aube

Ce film est présenté comme un thriller, mais ne vous attendez pas à une course contre la montre échevelée avec un tueur en série ou un espion redoutable

Dans un hôtel des Pyrénées, un accident de la route implique un client et le fils du gérant. Le père va maquiller tout ça, mais un jeune stagiaire qui est en réinsertion a l?air d?avoir un peu compris la magouille. Du coup le gérant, par intérêt, va le prendre sous son aile et lui accorder de plus en plus d?avantages? alors que l?enquête de police suit son cours.


Déjà, ça fait plaisir de retrouver Jean Pierre Bacri, que je n?avais pas vu sur la toile depuis un bon bout de temps. Evidemment, ô surprise, il ne joue pas un personnage très jovial, mais il est à noter qu?il est un tout petit chouilla moins irascible que d?habitude? un chouilla hein? je vous promets pas la lune non plus.
Son fils, gendarme hautement détestable, et surtout le petit jeune qui sort de zonzon s?en sortent pas mal. Sandrine Testud, qui joue l?inspectrice de la SRPJ apporte un petit vent montagnard rafraichissant dans un film à l?ambiance plutôt pesante (ben oui c?est censé être un thriller quand même) et apporte l?unique scène comique (de situation?) du film

L?intérêt est vraiment dans l?évolution des relations des protagonistes du film, et le zoom est mis sur le petit jeune qui tire son épingle du jeu dans sa relation avec le patron de l?hôtel, mais tout en s?avançant de plus en plus dans un panier de crabes où la petitesse des sentiments et des égoïsmes grandit de plus en plus.
C?est donc bien un film français, le suspense étant plus psychologique qu?autre chose, même si l?enquête des« experts » locaux prend de plus en plus d?importance au fur et à mesure. Ne vous attendez pas à des cascades spectaculaires et à des répliques qui claquent dans l?écho des ravins?

Mais j?aime bien personnellement ce cadre froid et neigeux, qui nous change des 85% de films se déroulant à Paris?

A voir pour les fans de Bacri?
Pour les autres, ça se discute, mais ce n?est pas un film désagréable à regarder

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le mars 21, 2011, 18:53:53 pm
True Grit : J'ai beaucoup rigolé ! Franchement, la scène du "je tire mieux que toi, même bourré !" est excellente

(cliquez pour montrer/cacher)

Sinon, vrai prénom de Rooster Cogburn, Reuben, a fait triper mon chéri qui est encore en plein dans l'Epée de Vérité et qui a rapproché deux vieux cons qui en savent pas mal sur la vie... (Et quand il me l'a dit, je me suis dit que c'était vrai comme une verrue de verat...)


World War : Battle for los Angeles

Et un neurone de débranché, un !
Au final, pas si mal. Un film de guerre qui tiraille de partout avec une mission de récupérer des civils dans la zone envahie par les aliens en trois heures sinon la zone sera pilonnée pour être nettoyée. Au dernier moment, on remplace le sergent en perm par l'infamous survivor : un sergent qui a fait tuer tous ses hommes lors de sa dernière rotation. Dans l'équipe qui sera celle du film, il y a bien sûr le frère d'une des victimes. Bref, une hostilité palpable entre les mecs et le sergent qui pourrait être à l'origine de leur perte. Etant donné que je suis pas fan de films de guerre, je ne connaissais pas ce type de plot.
(cliquez pour montrer/cacher)

Mais voilà, c'est un film de guerre, quoi. Je suis allée le voir parce que chéri insistait (c'était son tour de choisir, il aime bien éteindre son neurone et entendre des trucs tirer de partout...) et pourtant j'aurais pu rester à la maison grâce à l'excuse "premier jour de règles, je me pieute direct" (en l'occurence, j'allume Steam direct...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Emma666 le mars 22, 2011, 15:02:14 pm
Justement je l'ai vu aussi, Invasion Los Angeles. Et comment dire euh... tous les clichés y passent (sauf le général avec un cigare, bizarrement, celui-là, il n'y est pas). On attendait le discours qui remotive les troupes, et on y a eu droit tout au long du film ! Et tout ça, c'est sans compter les énormes coups de bol qui aident les soldats...
Je ne suis pas contre les films de guerre, mais c'est bête d'en avoir gâché un comme ça, avec de si bons effets spéciaux, de belles scènes de canardage (les humains n'ont aucune chance).

Et on n'a même pas eu droit à voir Aaron Eckart torse nu (ça aurait été un minimum :face:)

PS : et les aliens, il sont pas terrib'  :mrgreen:

Moi qui pensait voir un bon film, après avoir été franchement déçue par Skyline...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le mars 23, 2011, 12:33:41 pm
Concernant, Battle Los Angeles, je conseille cette critique (http://odieuxconnard.wordpress.com/2011/03/22/battle-los-angeles-parce-que-battle-la-bourboule-ca-claquait-moins/) aux amateurs de spoilers fielleux.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mars 23, 2011, 13:01:54 pm
Concernant, Battle Los Angeles, je conseille cette critique (http://odieuxconnard.wordpress.com/2011/03/22/battle-los-angeles-parce-que-battle-la-bourboule-ca-claquait-moins/) aux amateurs de spoilers fielleux.

Excellent!  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mars 23, 2011, 13:40:48 pm
Concernant, Battle Los Angeles, je conseille cette critique (http://odieuxconnard.wordpress.com/2011/03/22/battle-los-angeles-parce-que-battle-la-bourboule-ca-claquait-moins/) aux amateurs de spoilers fielleux.

C'est long mais c'est bon! Le coup de la 404 m'a fait hurler de rire  :lol:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Darien le mars 23, 2011, 13:43:52 pm
Concernant, Battle Los Angeles, je conseille cette critique (http://odieuxconnard.wordpress.com/2011/03/22/battle-los-angeles-parce-que-battle-la-bourboule-ca-claquait-moins/) aux amateurs de spoilers fielleux.

très bonne critique...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mars 23, 2011, 17:25:36 pm
Sans Identité (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=170958.html)
Un scénario sans surprises, une histoire sans originalité, une progression sans rythme, des personnages sans intérêt pour donner un film, au final, sans identité.

Bref, rien de bien méchant, un thriller très convenu sans innovation et contournable sans souci.

L'assaut (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=130964.html)
Je suis loin, très loin de l'enjouement du Zakhan concernant ce film.

Je suis allé le voir par curiosité (et aussi à cause de la critique du Zakhan): c'est la première fois que je vois un film inspiré d'un fait divers que j'ai vécu à la télé. Verdict: un film qui se perd un peu dans ce qu'il essaie de montrer. J'ai eu du mal à sympathiser avec le "héros" qui m'a paru flemmard, dépressif et suicidaire. Beaucoup de lenteur qui est censé faire monter la tension mais qui tombe à plat. Et il n'y a pas que le "héros": entre les terroristes complètement tarés (mais bon ça c'est normal) et complètement cons (ça c'est normal aussi), une arriviste qui enchaine les bourdes sans moufter et tout un fatras de personnages qu'on a à peine le temps de voir à l'écran et comprendre leur rôle, on a un peu du mal à suivre le message que veut faire passer le film.

Ceci dit, les scènes dans l'avion au coeur de la crise renvoient une bonne tension, et bizarrement, on s'attache plus aux passagers anonymes qu'autre chose.

J'en suis sorti avec une impression que tout le monde a enchaîné gaffe sur gaffe et que ça aurait vraiment pu être un gros carnage mais que la France et le GIGN en particulier ont eu énormément de bol que les terroristes soient aussi désorganisés et cons.

Si ça c'est vraiment passé comme ça, j'ai bien peur de ne me sentir absolument pas en sécurité. Ou alors c'est les scénaristes qui ont complètement foiré leur boulot. Oui, on va dire que c'est ça. Je dormirai mieux comme ça.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mars 28, 2011, 10:29:55 am
Rango (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=139127.html)
Techniquement bluffant et impressionnant, des personnages hauts en couleurs, caricaturaux à souhait, un character design frisant le génie, Rango a beaucoup à offrir. Dommage que le scénario ne suive pas. Il souffre de lenteurs par moments et on a un peu de mal à s'accrocher par moments. Mais l'univers Western imitoyable, les personnages attachants et la prouesse artistique des nimateurs et des designers rattrappent le coup: on a hâte de découvrir la "prochaine bonne idée" et ça, le film en a a foison. C'est cool, c'est super, c'est génialement trouvé, moi ça m'éclate. Mais je le redis, c'est vraiment dommage que le scénario soit si lent et longuet: il ternit grandement l'éclat de la perle qu'aurait pu être ce film. Dommage, vraiment.


L'Agence (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=144404.html)
Un film frais, léger, à consommer à l'apéro. Sympa, sans être le film du siècle, il se laisse voir agréablement. J'ai surtout apprécié le fait que les "agents" sont eux aussi des salariés, bossant pour leur propre administration, débordés par l'obstination des deux amoureux.

Une histoire d'Amour affrontant toutes les embûches, une philosophie de comptoir concernant le libre arbitre et le destin et une conclusion qui, finalement est très convenue et attendue. Le scénario lui-même ne casse pas trois pattes à un canard, mais le film, frais et dynamique, se laisse voir quand même.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le mars 31, 2011, 11:27:59 am
Sucker Punch.
Avis dreyfien version courte: j'attendais mieux, je craignais pire...

Après, tout plein de défauts mais le concept de monde du rêve/de la folie permet d'en excuser certains.
Les scènes d'action (le degré second du rêve) sont bien sur trop jeu vidéo (Allez là, tuez tout le monde. eh, un dernière chose...), mais deuxième la seconde et la troisième, c'est du rêve humide de geek (et ça suscite des envies de Méga et de Torg).
La grande guerre, avec dirigeables et biplans, et un commando de filles, avec armes automatiques modernes et mécha contre des zombis allemands à vapeur, on peut dire ce que l'on veut, ça pète. Idem pour l'assaut de Barad-Dur avec un B26, le mitraillage des orcs sur les remparts et le dogfight contre la dragonne. Au moins ça ne rêve pas petit, comme inception.
C'est juste chiant que les héroïnes soient invulnérables.
Pour le reste, les hommes sont méchants, les filles sont fades et le seul gars qui a vraiment la classe à chaque fois est le vieux mentor.

Pas rentré dans le film, donc, le Dreyf, mais pas eu une éruption cutanée comme ça aurait été le cas avec le blockbuster standard.

A, dernier point, quand on a bon goût musicalement parlant et qu'on l'a déjà prouvé (watchmen), on ne massacre pas l'ensemble en utilisant des reprises mollasses de morceaux excellents à la base (amollir ainsi sweet dreams, le white rabbit ou le search and destroy m'a fait mal. Et si j'appréciais vraiment queen, la reprise-mix rapisante aurait eu le même effet... Bjork, elle, ça a été).

(cliquez pour montrer/cacher)

Donc, on est loin de watchmen niveau scénario et personnages (enfin, ça dépend, mais on n'en a aucun aussi marquant que Rorschach), mais là on n'avait pas une vrai oeuvre à la base sur laquelle bosser.
Ca reste joli (il faut aimer le style du gars) et appréciable par certains publics (oui, je suis un peu le coeur de cible).
Bon, maintenant je soutiens que jupette, talons hauts et/ou body en cuir et collants ça ne doit pas être la tenue idéale pour combattre sous la neige japonaise, dans les tranchées françaises ou dans les donjons orcs...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le avril 01, 2011, 00:30:53 am
même film

Bon, ben plein les yeux plein les oreilles, pour pas grand chose.

Tout est fade (même la musique, p'tain!  :eek: un bouquet de chansons massacrées... :'( ) à l'exception de l'image. C'est des jolies images, faut pas être trop regardant sur le fait qu'elles se suivent dans un ordre choisi par un réalisateur... Un bon film à regarder après une lobotomie, j'imagine.

Je fais pas souvent de critique négative, mais je trouve justement lamentable qu'ils n'aient pas fait mieux avec le thème que je trouvais intéressant.

(cliquez pour montrer/cacher)

A part ça, le perso principal est tout fade. Elle essaie de nous faire pleurer, elle essaie de nous faire bander... bon. C'est pas la grande réussite. Heureusement qu'elle a des copines et qu'elles ont pas de quoi s'acheter assez de vêtements.

Bref, franchement déçue. J'attendais un vrai film, pas un book de photos. A ranger à côté des récents volets de Star Wars.  :twisted:

@Dreyf: T'as même pas démoli ce film alors que niveau scénario il est zéro, t'es bon pour regarder Avatar :P
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le avril 01, 2011, 09:14:31 am
Sucker Punch :

Le moins : J'ai trouvé les filles fades au possible, j'pensais m'éclater au niveau des scènes de combat, mais non, c'est des minettes qui n'ont pas eu envie de faire de la salle de sport 20h par jour pendant des mois donc les cascades sont nulles (et elles se réceptionnent tout le temps pareil, c'est relou...)


(cliquez pour montrer/cacher)

Le plus : ça change de High School Musical, hein Vaness'/Blondie ?  :face:

Qui veut aller voir Philibert ? (http://www.youtube.com/watch?v=HmBZCrFkHLg)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le avril 01, 2011, 22:41:59 pm
Toujours le même film
hélas vu en VF, la province n'a pas que des avantages  :lol:

Visuellement, une claque, on en prend plein les mirettes dés le début du film, même si, par moment, notamment les scènes de rêve/folie, ça ressemble à du jeu vidéo.
Au niveau des inspiration, j'ai pensé Mega, Torg, L5R et même Rifts, les mélanges des genres sont plutôt détonnants. D'ailleurs ceux qui aurait lu la BD Arrowsmith on du apprécier la scène de la première guerre mondiale avec ses zeppelins, ses biplans 
(cliquez pour montrer/cacher)
. Au fur et à mesure que l'histoire se déroule, on ne peut s'empêcher de se demander ou est la part de rêve et la part de réalité mais l'histoire nous entraîne rapidement vers son dénouement qui reste pour moi excellent. Un film que je recommande chaudement.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le avril 02, 2011, 16:41:21 pm
Hier j'ai vu un super court métrage de zombies, Brutal Relax (http://www.10minutesaperdre.fr/2011/03/29/brutal-relax/). Je vous conseille de jeter un oeil pour ceux qui aiment bien le genre.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le avril 04, 2011, 00:53:37 am
Concernant, Battle Los Angeles, je conseille cette critique (http://odieuxconnard.wordpress.com/2011/03/22/battle-los-angeles-parce-que-battle-la-bourboule-ca-claquait-moins/) aux amateurs de spoilers fielleux.

C'est long mais c'est bon! Le coup de la 404 m'a fait hurler de rire  :lol:

J'ai adoré ce film, on dirait un spot de pub pour les marins...je pense même qu'il aurait sa place dans une soirée nanard (en apréro)...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 04, 2011, 12:02:09 pm
Finalement j'ai réussi à me faire We Want Sex Equality et Winter's Bone ce weekend, dans une petite salle minable entre deux stations de métro, salle où les films vont pour mourir.

We Want Sex Equality (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=173154.html)
Un film frais et sympathique sur la condition de la femme dans les usines Ford (et un peu plus généraliste). Une histoire vraie qui a marqué le début des féministes militantes. Voilà, j'ai pas grand chose d'autre à dire, je pense que frais et sympa résume bien ma petite critique.

Winter's Bone (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=177805.html)
Une ambiance assez dérangeante se dégage de ce film, le malaise de se retrouver au fin fond de l'Amérique profonde au milieu de hicks consanguins, mafieux, avec un sens de l'honneur et de la famille bien à eux, se prenant pour les Rois du Monde localement alors que ce ne sont que des pauvres petits campagnards. Des hommes dangereux et qui font vraiment flipper parce que tellement crédibles et tristement réalistes. Et au milieu de tout ça, une pauv' mioche de 17 ans qui cherche son père, dealer, qui a disparu. Elle ne côtoiera pas la crème de la crème du lait de vache local, ça va sans dire.

Un film d'ambiance; une bonne ambiance bien lourde et pesante, malgré sa lenteur (mais bon j'étais crevé et c'était mon deuxième film de la soirée, c'est peut-être pour ça aussi qu'il m'a paru long).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ginololo le avril 05, 2011, 00:03:27 am
Sucker Punch
Pareil que le Dreyf, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le film, il manque un je ne sais quoi.
Mais bon en même temps la version ciné aurait été amputé de 30 minutes, donc j'attends de voir la version dvd...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le avril 05, 2011, 01:22:29 am
Sucker Punch je trouve qu'on dirait Le labyrinthe de Pan version blockbuster décérébré (c'est le cas de le dire). Ça fait du bruit et ça défouraille dans tous les sens mais le scénar est tellement bateau qu'on s'ennuie. Des persos sans relief, des leçons de morale à deux balles cinquante, des jeunes filles sexy avec des katanas... J'ai eu l'impression d'être trop vieux d'un coup...

Et c'est vrai que niveau musique les reprises douteuses c'est...douteux. Après Watchmen c'est un peu dommage.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 05, 2011, 07:36:54 am
Rango (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=139127.html)
Techniquement bluffant et impressionnant, des personnages hauts en couleurs, caricaturaux à souhait, un character design frisant le génie, Rango a beaucoup à offrir. Dommage que le scénario ne suive pas. Il souffre de lenteurs par moments et on a un peu de mal à s'accrocher par moments. Mais l'univers Western imitoyable, les personnages attachants et la prouesse artistique des nimateurs et des designers rattrappent le coup: on a hâte de découvrir la "prochaine bonne idée" et ça, le film en a a foison. C'est cool, c'est super, c'est génialement trouvé, moi ça m'éclate. Mais je le redis, c'est vraiment dommage que le scénario soit si lent et longuet: il ternit grandement l'éclat de la perle qu'aurait pu être ce film. Dommage, vraiment.

Rango

De l?animation digne des niveaux graphiques actuels, c'est-à-dire très haut. L?histoire manque un petit peu d?originalité, tourne un peu trop sur des ressorts connus, et on peut prévoir le déroulement, les coupables?
Mais les personnages sont bien tranchés, plutôt marquants, et les séquences réalité moderne / folklore western sont bien enchaînées je trouve.
On a pas mal de scènes qui valent le coup , et des gags inégaux.
Une impression assez mitigée au final, et un potentiel énorme pas forcément exploité au maximum

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 05, 2011, 09:59:41 am
Sucker Punch

Je n'en dirai pas trop (tout a déjà été dit et de manière différents): ça en fout plein les yeux et les oreilles (j'ai quand même grincé des dents à la reprise de "Where is my mind")  mais ça s'arrête là. Scénar et personnages oubliables et inexistants.

MAIS:

En y réfléchissant un peu (oui, je passe en mode branlette intello) le fond du film est extrêmement glauque et dur. Je vous laisse avec cette question: que fait Babydoll dans la réalité quand elle "danse"?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le avril 05, 2011, 10:08:13 am
(j'ai quand même grincé des dents à la reprise de "Where is my mind") 

Oh, mon Dieu, par curiosité, j'ai écouté - mes oreilles saignent.


Tiens, j'en préférerais presque celle-là (http://www.youtube.com/watch?v=_tQL2vOhzf0).  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le avril 05, 2011, 10:56:27 am
que fait Babydoll dans la réalité quand elle "danse"?
Rien vu qu'elle est déjà dans le monde du rêve/folie quand elle danse.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 05, 2011, 11:22:20 am
que fait Babydoll dans la réalité quand elle "danse"?
Rien vu qu'elle est déjà dans le monde du rêve/folie quand elle danse.
Alors là, je ne suis pas du tout d'accord!

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le avril 05, 2011, 11:31:30 am
Pareil que le spoiler de LarrxX.

Moi j'ai bien aimé la BO. Bon, d'accord le Where is My Mind est mieux en original, mais je sais pas, j'ai bien aimé le Sweet Dreams. C'était la version Marilyn Manson sans sa voix d'outre tombe qui n'est d'outre tombe que parce que le mec ne met rien dans son chant... Et la version marilyn Manson sans Marilyn Manson, c'est génial ! =D
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dreyf le avril 05, 2011, 12:23:02 pm
(cliquez pour montrer/cacher)

Pour la zique, je me suis déjà exprimé: c'est impardonnable! Ce n'est même pas qu'il ait pris de mauvaises ziques, bien au contraire: ce sont ces versions fadasses et dénaturées qui me hérissent le poil.
Où est passée l'énergie pure et brute de Search & Destroy, bordel?!?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 05, 2011, 12:29:13 pm
Bah moi je l'ai vu comme si tout se passait en parallèle justement. Mais c'est vrai que, si on le voit de ton point de vue, ce n'est plus du tout le même film :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 05, 2011, 23:15:45 pm
Sucker Punch

(cliquez pour montrer/cacher)

Voilà, sinon j'ai quand même bien aimé.

Au passage, j'ai trouvé une analyse de Sucker Punch et des différents niveaux d'interprétations qu'on pouvait avoir du film. Sachant que la Warner a obligé le réalisateur à couper 30 minutes du film pour qu'il ait un meilleur niveau d'impact, il y a des chances que la version sans coupures soit plus claire et meilleure. Je vous laisse le lien vers l'analyse que j'ai trouvé bien construite:
http://oblikon.net/dossiers/sucker-punch-analyse-et-explications/ (http://oblikon.net/dossiers/sucker-punch-analyse-et-explications/)

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le avril 06, 2011, 13:04:50 pm
(cliquez pour montrer/cacher)
Wrong cliché !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: XIII le avril 07, 2011, 09:39:15 am
Sweet Dreams c'est Eurythmics à la base, MM n'a fait qu'une reprise.

Sinon, je pense comme Larxx vis-à-vis de l'interprétation du film. Quand Babydoll "danse" elle le fait dans la réalité pendant les séances du docteur, mais on ne vois pas, on bascule d'un monde délirant à un autre.

Sinon, ce ferrai un bon scénario de jdr (donc, c'est un mauvais film).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 07, 2011, 09:43:20 am
Oui mais j'ai comme l'impression que ce qu'elle fait vraiment est plus glauque que "danser".

Enfin, y'a qu'à attendre voir la Director's Cut.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 07, 2011, 09:53:38 am
Oui mais j'ai comme l'impression que ce qu'elle fait vraiment est plus glauque que "danser".

Je suis plutôt de ton avis, mais c'est vrai que c'est étrange que les parties de danse correspondent aux moment où la radio est mise en route. A moins que le personnel de l'hôpital ne vienne la voir pendant ses séances de thérapie théâtrale et que pendant ce temps, ses amies en profitent pour voler les objets... si les amies en question sont réelles et pas fantasmées (regardez l'analyse que j'ai dégotté!).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le avril 07, 2011, 15:19:45 pm
j'vous rappelle que quand elle danse, les autres meufs sont sur les genoux des mecs ou a voler des objets donc je ne pense pas qu'elle fasse ce que vous croyez que c'est vachement glauque....

Si y'en a qui font du glauque c'est les nanas sur les genou des mecs...

non je pense effectievement à la scene de l'hopital ou plutot à des convulsions...bin oui quelque soit l'idée qu'on peut se faire de ce qu'elle a vecue et du delire qu'elle a construit je vous rappelle que tout le film a lieu entre le debut de la lobotomisation et la fin.... moi je dirais que c'est de smoments ou elle convulse..
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 07, 2011, 15:25:46 pm
je vous rappelle que tout le film a lieu entre le debut de la lobotomisation et la fin.... moi je dirais que c'est de smoments ou elle convulse..

(cliquez pour montrer/cacher)

J'ai pas envie de refaire mon argumentaire, il est déjà posté dans une balise spoiler quelque part :)

Sinon, je pense que le visionnage de la Director's Cut est indispensable.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le avril 07, 2011, 15:40:27 pm
ouais ça c'est ta vision quoi...

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 07, 2011, 16:02:33 pm
ouais ça c'est ta vision quoi...

(cliquez pour montrer/cacher)

(cliquez pour montrer/cacher)

A mon avis, il y a une lecture sous-jacente du film qui, en grattant le vernis, révèle une réalité beaucoup plus dure et beaucoup plus glauque que de simples bimbos légèrement habillées armées jusqu'aux dents.

En tout cas, rien que le fait que ce film génère un débat est raison suffisante pour aller le voir et s'en faire une idée personnelle non? :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le avril 07, 2011, 16:29:30 pm
arg! ma reponse a été effacée!

donc oui je sais bien que c'est bien plus glauque!! je suis la premiere a avoir en tete un tourisme sexuel dans un asile!
et j'explique le fait que ce soit basé sur des faits reel par le mot RECONSTRUCTION. Au moment ou le pique s'enfonse elle reconstruit son histoire dans l'asile mais en mode "j'ai reussi! j'ai sauvé sweet pea!"
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 07, 2011, 16:34:38 pm
(cliquez pour montrer/cacher)

Chacun son interpétation :) Je ne dis pas que j'ai raison et que tu as tort (ni l'inverse) c'est juste que, le simple fait de pouvoir l'analyser différemment, ne donne pas du tout le même film. Et ça, c'est cool!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le avril 07, 2011, 16:47:01 pm
c'est clair chuis d'accord!!

 :face:

n'empeche ce film est dommage....
Je troiuve que c'est trop caricatural à certaines moments...
et le coté je me desape des que je reve..bof... quand aux petits trimoussis de babydoll en guise de danse..mais what the frack quoi!!!!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le avril 07, 2011, 16:52:40 pm
Sweet Dreams c'est Eurythmics à la base, MM n'a fait qu'une reprise.

Je sais, mais j'ai malheureusement découvert la chanson avec Marilyn Manson. Bonne reprise, musicalement. Vocalement...

AAARGH !  /o\

Bref.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 07, 2011, 17:09:33 pm
ouais ça c'est ta vision quoi...

Chacun son interpétation :) Je ne dis pas que j'ai raison et que tu as tort (ni l'inverse) c'est juste que, le simple fait de pouvoir l'analyser différemment, ne donne pas du tout le même film. Et ça, c'est cool!

Je vous laisse le lien vers l'analyse que j'ai trouvé bien construite:
http://oblikon.net/dossiers/sucker-punch-analyse-et-explications/ (http://oblikon.net/dossiers/sucker-punch-analyse-et-explications/)

J'adore poster pour rien. :suspect:
Heureusement que personne n'a lu mon lien, sinon on aurait évité plusieurs heures de débats stériles...
(c'est parce que j'ai mit mon Batcrabe que plus personne ne me lit?!)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le avril 07, 2011, 17:13:11 pm
nan moi c'est juste que j'y ais pas accés depuis mon taf et que là je suis....au taf!  :face:

mais tu peux me le copier coller en mp si tu veux
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 07, 2011, 17:47:46 pm
nan moi c'est juste que j'y ais pas accés depuis mon taf et que là je suis....au taf!  :face:

mais tu peux me le copier coller en mp si tu veux

Halala... les taffs qui limitent l'accès au net, ça devrait être interdit par la loi!
Comme je sais que c'est peine perdu que tu consulte mon lien chez toi, va pour le MP. ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le avril 07, 2011, 18:03:59 pm
chez moi? j'ai un chez moi?  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 07, 2011, 20:05:54 pm
chez moi? j'ai un chez moi?  :face:

Dédicace à Mando:
http://www.youtube.com/watch?v=uXHbYG5jlJQ (http://www.youtube.com/watch?v=uXHbYG5jlJQ)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le avril 09, 2011, 04:26:43 am
HELL DRIVER :

Une très bonne surprise pour moi...je m'en allait pour voir une grosse bouse à la "gost driver" et je suis tombé sur une bonnne grosse série B bien burnée, décompléxée drôle...

Attention, ce n'est pas un grand film, mais le réalisateur ne se refuse rien, on sent clairement le bisseux à qui on à prêté une caméra pour faire n'importe quoi. Je veut dire un film ou nicolas cage flingue 8 mecs tout en sautant une blonde à forte potirine sur le retour ne peut laisser insensible un fan de cinéma de genre. Et puis il en sort de partout, entre la bonnasse de l'histoire qui bastonne comme un mec, le chef de secte sataniste déjanté, le comptable du diable en mode "roue libre", le film prend des allures de n'importe quoi, mais bien fun, et moi je me suis beaucoup amusé...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 11, 2011, 10:59:34 am
Les aventures de Philibert, capitaine puceau (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=145489.html)

Un film de cape et d'épée comique? satirique? ridicule? ... ou pas! Le grand problème de ce film est qu'il fait trop brouillon: on a l'impression qu'il essaie de faire plein de choses mais qu'il n'en pousse aucune jusqu'au bout. Les blagues à deux balles, les gags absurdes, le ridicule, l'humour de situation, les personnages décalés, le mauvais jeu de certains acteurs, les murs en mousse, un cadavre qui respire et cligne des yeux, les scènes longues à l'humour douteux qui étirent une bonne idée jusqu'au point de rupture. Beaucoup de choses bourrées dans ce film qui, à force de vouloir se diversifier, perd son identité.

On a l'impression de creux, de vide, d'inachevé. Le film n'a pas été assez travaillé, pas bien mûri ni assez travaillé. Ceci dit, Jérémie Renier porte à lui seul le film sur ses épaules et joue le Philibert à la perfection.

Dommage, ça aurait pu être un grand, très grand film.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le avril 11, 2011, 11:43:29 am
un peu la même impression, disons que en fait ça manque de grands acteurs, il n'y a là dedans personne qui se démarque vraiment...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 11, 2011, 12:25:04 pm
Même pas Alexandre Astier ?

j'avais envi de voir ce film, mais seulement pour lui, en fait...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le avril 11, 2011, 12:35:10 pm
disons qu'aucun acteur ne se démarque, j'ai comme l'impression que le cinéma français n'a plus de grands acteurs comme il y a de ça quelques années encore... Mais je vais voir très peu de films français alors je ne peux pas dire que je sois un expert en la matière
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 11, 2011, 13:15:27 pm
Même pas Alexandre Astier ?

j'avais envi de voir ce film, mais seulement pour lui, en fait...
Aller voir Philibert rien que pour Alexandre Astier... c'est la même raison qui m'avait motivé. Déception... Il faut savoir qu'Astier n'est QUE acteur dans le film, rien à voir avec les dialogues, la production ni la réalisation. Le personnage qu'il joue est marrant deux secondes, mais lassant à la longue. Y'a quelques gags sympas, mais bon.

Faut pas s'attendre à un truc à la hauteur de Kaamelott quand même (il est où le film tant promis? Il est où???)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le avril 11, 2011, 13:44:05 pm
Il est en prod (d'ailleurs il me semble que c'est une trilogie).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le avril 11, 2011, 13:51:44 pm
elle est très bonne celle là nobla, vraiment mort de rire!  :thumleft:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le avril 15, 2011, 10:35:25 am
Les Sentiers de la Gloire

J'ai profité de sa rediffusion au Champollion pour aller voir les Sentiers de la Gloire, un film de Kubrik tourné dans les années 60, avec Kirk Douglas. Un film parlant de soldats fusillés en 1916 pour avoir fuit devant l'ennemi, avec Kirk Douglas dans le rôle du gentil colonel ancien avocat qui va essayer de les défendre. Un film sur les français avec des acteurs parlant anglais, ça fait très bizarre. Surtout quand le procès des soldats se passe d'une manière aussi américaine... Un excelent film finalement, mais qui laisse une impression très étrange en bouche. Comme une sorte de contrefaçon...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 18, 2011, 12:58:50 pm
Je vous préviens, j'ai découvert Dikkenek sur le tard, et je suis tombé raide dingue amoureux de cette ode à l'humour noir!

Je risque de proposer un visionnage à certains d'entre vous dans pas longtemps! Et hors de question de refuser!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le avril 18, 2011, 13:54:14 pm
Mieux vaut tard que jamais! Un vrai bijou de l'humour noir ce film.

J'en serai certainement à ton visionnage, même si je l'ai déjà vu!  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le avril 18, 2011, 15:34:09 pm
Ma mère l'a à la maison !  :redface:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 21, 2011, 11:08:26 am
Detective Dee et le mystère de la flamme fantôme

Bon sang, ça sonne comme un Agatha Christie ou un Conan Doyle ça?  Ca y est, les Chinois se mettent aux films de détective ?

Oui, mais rassurez-vous, si vous êtes tigrophiles ou dragon-fans, vous retrouverez vos billes facilement.

Encore une fois, c?est l?Histoire très riche de l?Empire du Milieu qui sert de cadre au récit  (comme 60% des films qui nous parviennent de là-bas, les 40% restants se nourrissant des légendes)

L?imminente accession au trône de l?unique impératrice du Ciel dans leur histoire ne va pas sans heurts? les complots sont partout. Alors qu?un Bouddha gigantesque est fabriqué devant le palais pour la gloire du couronnement, des gens commencent à mourir, enfermés mystérieusement dans une chambre jau? euh non pardon, en brûlant de tous les feux de l?enfer, par une sorte de combustion spontanée fatale?

Comment est-ce possible ? Qui est derrière tout cela ?  Le docteur Watson pourra-t-il faire le trajet à pied par la Chine ?

Un opposant à l?impératrice, le juge-enquêteur Dee  (eh oui, ce sont les Chinois qui ont inventé le juge d?instruction? na nanère) va devoir mettre les mains dans le cambouis (ou dans les charbons ardents) et découvrir le pot aux lotus?

De puissants ennemis (virevoltants bien sûr) vont tenter de l?arrêter?

Le film est long, 2h, mais il contient son lot de scènes attendues et vraiment belles : les combats aériens, les costumes chatoyants, les nuées de projectiles, la forêt de bambous,  le Bouddha géant?  rien qu ?on n?ait déjà vu avant, mais c?est toujours un plaisir d?y replonger ses yeux

Le côté enquêtes est assez bien rendu, même si y?a quand même quelques plans « ta gueule, c?est magique » qui jurent un peu avec le paysage. Bon, en même temps, on sait ce qu?on vient voir

La fin m?a un peu déçu par contre, car avec ce qui arrive a héros, il aurait fallu?  bon, j?en dis pas plus?

Bon spectacle pour ceux qui iront !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 21, 2011, 11:58:33 am
Detective Dee et le mystère de la flamme fantôme
Bon sang, ça sonne comme un Agatha Christie ou un Conan Doyle ça?  Ca y est, les Chinois se mettent aux films de détective ?

En même temps, ce personnage du Juge Dee est le héros de roman depuis le 17 ou 18ième siècle ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le avril 21, 2011, 12:13:20 pm
En tout cas, moi, a priori, il me fait bien envie, ce film!!!  :bounce:

(Et franchement, en ce moment, qu'un film me donne envie, c'est rare.)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le avril 21, 2011, 12:34:10 pm
Nous aussi, on aurait bien envie, on avait vu la bande annonce avant Sucker Punch...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le avril 21, 2011, 13:07:21 pm
moi aussi, j'ai envi de le voir
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le avril 21, 2011, 20:25:26 pm
Ah ben va falloir alors...  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le avril 22, 2011, 11:17:33 am
Bon, ben nous, on a franchi le pas (et on a invité personne!  :p )

Comment dire...? Je suis à la fois content et déçu.

Content, parce que c'est un bon film de sabre, qui ne réinvente rien mais qui, en effet, apporte à peu près tout ce qu'on a appris à attendre du genre. Et moi, un film de sabre, je trouverai toujours ça beaucoup plus attrayant qu'un film de super-héros par exemple: plus varié, plus coloré, plus nerveux... Y a même le petit supplément apporté, ici, par l'enquête (pas génialissime en soi, mais bon, le mystère, c'est toujours bien)... Et puis par Andy Lau, un acteur invariablement sobre mais très efficace, je trouve.

Déçu, parce que je m'attendais à un truc en plus, sans pouvoir dire exactement quoi... Certes, les effets spéciaux sont assez cheap, mais c'est pas ça... Disons que j'avais espéré... plus de magie, peut-être (au sens propre et au sens figuré). Quelque chose qui lorgne plus du côté d'Histoire de Fantômes Chinois, par exemple... ou même du Roi des Singes (le Pèlerinage vers l'Ouest, quoi!) Là, nulle trace de dieu ou de fantôme - et, de doute manière, le rythme frénétique du film de sabre permettrait pas trop de tirer parti de ce type d'élément, je pense.

En résumé: si on aime le genre, on peut y aller en confiance, mais faut pas non plus s'attendre à un truc "spécial".
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 30, 2011, 13:58:43 pm
Essential Killing

Un film dont la sortie n?a pas fait beaucoup de bruit je crois, mais qui est assez percutant dans son genre



C?est le récit à la loupe de l?arrestation, l?internement, et surtout, surtout, la cavale d?un afghan qu?on suppose taliban, en tout cas qui lutte au lance-roquettes contre les Ricains



Les dialogues sont réduits à la portion congrue, le héros ne parle pas d?ailleurs, il se contente de crier de douleur de temps en temps. Avec lui, c?est simple, on est sur courant alternatif : un coup, on le prend en pitié, un coup, on se dit « quel salaud ! », et c?est comme ça tout le film. Les Américains, pourtant victimes initiales dans l?intro, se font égratigner au passage avec une séquence qui rappelle un peu Abou Graïb. Ok, le message est passé, le réalisateur ne prend pas parti, et range la morale au placard pour se concentrer sur le noyau dur de la situation : la survie d?un homme traqué et blessé dans une forêt enneigée

Parlons en de cette forêt?

A la base, le gars est emmené hors d?Afghanistan dans une base militaire dans un décor de toundra

On pourrait hésiter entre Canada, Wisconsin, Alaska, mais je vote pour la dernière solution vu qu?ensuite, le gars franchit une sorte de lac gelé immense et qu?il rencontre de plus en plus de russes , j?en viens à penser qu?il a franchi le détroit de Béring à pied ce con, et qu?il s?est retrouvé en Sibérie

Oui c?est n?importe nawak, mais je ne m?explique pas autrement le brusque passage d?un environnement anglo-saxon à un environnement russophone (ukrainophone en fait, et certains sur Casus pensent à une base allemande... pourquoi pas)


La cavale en elle-même est classique, et surtout découpée régulièrement entre périls, rencontres avec les autochtones, tentatives trash pour se nourrir et délires hallucinatoires contemplatifs. C?est cru, sans fioritures, et c?est parfois un peu dur à regarder sans plisser les yeux.



A noter qu?une paysanne russe est jouée par? Emmanuelle Seignier, qui joue un rôle encore plus laconique que jamais (là ça sera dur de faire mieux? hé hé, vous verrez pourquoi) Je rappelle pour les non initiés qu?Emmanuelle c?est celle de la famille qui cause jamais, sa s?ur Mathilde lui ayant volé tout ce qui a trait au bavardage



Ca m?a interpellé, et apparemment, l?acteur qui joue l?afghan a un nom français aussi, mais il est américain apparemment



Un film rude, surprenant, épuré, globalement pessimiste sur la condition humaine, qui laisse pas mal d?images dans la tête le lendemain, ce qui est plutôt bon signe
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le avril 30, 2011, 14:00:08 pm
Source code

Comme dit effectivement par certains, Source Code peut faire penser à un mariage entre Code quantum et Un jour sans fin.

C?est l?histoire d?un mec qui se réveille dans un train, dans le corps de qqn d?autre? et il a une situation urgente à régler.
Situation qui va se représenter, encore, encore, encore et toujours?

Le thème des résidus mémoriels du cerveau, des réalités parallèles est vu et revu, mais après tout, les comédies l?eau de rose, c?est vu et revu aussi et ça n?empêche pas qu?il y en ait des milliers? moi je préfère le thème de Source Code

Jake Gylenhall donne pas mal d?épaisseur au personnage et trouve là un rôle plus épanouissant que celui de Prince of Persia (qui aurait dû me revenir évidemment)

L?intrigue est bien nouée, nous tient suffisamment en haleine, mais se prend un petit peu les pieds dans le tapis sur la fin, avec un petit twist assez facile dirons nous.
Et puis, je n?arrive pas à mettre le doigt dessus, mais il manque un petit supplément d?âme, dans les rôles secondaires, les dialogues ou l?aspect visuel peut-être, qui font que ce film, intéressant et divertissant, passe à côté d?un statut plus élogieux?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mai 02, 2011, 13:27:40 pm
Source Code (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=175053.html)
Je me permets de réagir à la critique du Zakhan parce que je ne suis absolument pas du tout du même avis!

Franchement, mais alors franchement, je ne vois vraiment pas ce que tout le monde aime dans ce film. Et j'ai comme l'impression que je suis tout seul dans ma barque de cirtique aigri et blasé.

De mon côté je l'ai trouvé totalement inintéressant, vide, creux et mal amené. Le concept clé du film est bien trouvé mais la manière dont il est utilisé derrière est vraiment inintéressante. Le "héros" joué par Gylenhall est bête à souhait (mais bon, c'est un pilote d'hélico de l'Armée Américaine qui a volontairement fait 3 rotations de service, faut vraiment être abruti pour le faire). Donc, je disais, l'abruti de service est tellement con qu'il n'arrive pas à se foutre dans le crâne que ce n'est pas vrai c'est juste une simulation! En fait, j'ai l'impression que les scénaristes ont eu le même problème.

Parlons-en un peu du concept de source code (et je vais même oversimplifier): on enregistre les 8 dernières minutes de quelqu'un en lisant son cerveau, on fout tout ça dans un ordinateur qui en crée une simulation, on branche le cerveau de quelqu'un d'autre (l'Abruti) sur cette simulation et l'ordinateur s'occupe de simuler, de manière réaliste, les réactions des gens si l'Abruti ne fait pas la même chose que le mec qu'il est censé incarner. Ce n'est donc qu'un tout bête jeu vidéo ultra high-tech! C'est tout! Point de réalité alternative, de voyage dans le temps ou autre univers parallèles. Rien, niet, zéro, kedalle!

Donc, soit les mecs qui ont fait le film ont mal expliqué le concept, soit j'ai moi-même mal pigé le concept, soit le film est juste fade. Je pense que c'est surtout la troisième solution.

Le pire, c'est qu'en sortant de la salle, j'entends une nana devant moi dire à sa copine: "Wouah! Je me suis jamais autant pris la tête depuis l'Armée des 12 Singes?!" WTF?! Toi t'as vraiment pas compris le concept du film. Donc, pour ceux qui auraient déjà oublié: Point de réalité alternative, de voyage dans le temps ou autre univers parallèles. Rien, niet, zéro, kedalle!

Quand on rajoute à cela des acteurs pas crédible pour un sou (palme d'or au professeur scientifique boiteux quand-même qui remporte le concours haut la main) on se retrouve fasse à un film qui n'est, en aucun cas, un incontournable.



Ou alors, je suis complètement blasé par ce genre de film qui a déjà été vu, revu et rererererererererevu...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 02, 2011, 13:35:28 pm
Le pire, c'est qu'en sortant de la salle, j'entends une nana devant moi dire à sa copine: "Wouah! Je me suis jamais autant pris la tête depuis l'Armée des 12 Singes?!" WTF?!

J'avais déjà entendu un commentaire de ce genre de quelqu'un qui parlait de Shutter Island, alors que bon ya rien de spéciale dan la fin de Shutter Island.
C'est comme les gens qui trouvent que le twist de Usual Suspect est inattendu et génial... alors que c'est juste, le plus pitoyable de tous  !

La moyenne des gens regardent du cinéma popcorn, sans innovation et ne s'intéressent pas (ou peu) au reste. Et surtout ne cherche pas à allez au delà de ce qu ise passe devant leur yeux (je ne sous-entend rien de péjoratif là, juste qu'il ne sont pas pro-actif face à la narration du film).

Alors que nous on a le défaut de faire du JDR est de décortiquer encore plus les scénario, ça n'aide pas pour apprécier les films plus "simplement".
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mai 02, 2011, 13:55:29 pm
C'est comme les gens qui trouvent que le twist de Usual Suspect est inattendu et génial... alors que c'est juste, le plus pitoyable de tous  !
ben au risque de passer pour un débile (comme la grande majorité de la population non roliste, apparemment), j'me suis fait avoir, quand je l'ai vu la première fois.

(cliquez pour montrer/cacher)

avec l'expérience, sans doute qu'on ira pas manger la pomme que nous propose le serpent
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mai 02, 2011, 13:57:44 pm
Mais c'est justement ça le problème: ce n'est pas un film à "twist final" rien de caché, rien de surprenant (à part la connerie du personnage principal). Rien que le concept de base implique qu'il n'y a pas à se creuser la tête: ça a beau être ultra réaliste, ça n'en reste pas moins qu'une simple et bête simulation. C'est tout!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 02, 2011, 14:03:39 pm
Pour Usual Supect, c'est juste que tu n'as pas été attentif !
(cliquez pour montrer/cacher)
T'as vraiment pas écouté, c'est tout :face:
Autant pour la plupart des films à suspens (voir à twist) même lorsque je trouve pendant le film, j'ai un petit doute jusqu'à la fin, pour Usual Suspect: pas un seul instant.
Encore une fois, ils donnent la réponse.

Enfin ce que je dis ne concerne pas que les films à twist, mais le cinéma en général. Le public est habitué a être passif devant un film et à avoir les mêmes règles s'appliquer.
Alors dès qu'on s'écarte d'un iota, y'a beaucoup de spectateurs qui sont perdu.
C'est pas pour rien que le cinéma US fait des adaptations de films, car ils ne supportent pas de voir un film non américain.

Bref, le fait d'avoir percuté ou non pour Usual suspect ou d'autres films ne change pas le sens de ce que je veux dire à la base.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le mai 02, 2011, 14:53:05 pm
Rah purée mais mettez des balises spoilers! pensez à ceux qui n'ont pas cu le film  :suspect:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 02, 2011, 14:56:50 pm
ils ne ratent rien ! :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le mai 02, 2011, 14:58:38 pm
Oui merci c'est comme ça que je me suis fait gâcher "les autres" et nombre d'autres films.

N'empêche que ce n'est pas parce vous n'aimez pas un film qu'il faut en dégouter les autres, je réitère donc ma demande de balise spoiler ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mai 02, 2011, 15:01:03 pm
En même temps, vu ce qu'on dit et comment on en parle, il n'y a vraiment pas de spoilers dans no commentaires!

Pour ma critique, tout ce que je dis peut-être vu dans la bande annonce et les commentaires de DKarl disent qu'il y a un twist final à Usual Suspects sans vraiment donner le nom du gus (parce que je suis sûr qu'il ne s'appelle pas bidule dans le film...). Et que, justement, le sujet du film c'est de trouver qui est ce gus!

Donc, par définition, y'a pas vraiment de spoilers ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Belette le mai 02, 2011, 15:03:36 pm
(cliquez pour montrer/cacher)

je parle de ce spoiler là en particulier.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 02, 2011, 15:04:44 pm
Heuuu c'est pas un spoiler ça !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le mai 02, 2011, 15:54:23 pm
(cliquez pour montrer/cacher)

je parle de ce spoiler là en particulier.
mmh? j'ai pas vu le film dont parle dkarl, moi...
je parlais de films "de manière générale", même si ça peut être attribué à usual suspect, ou pas  :face:
ah, mais toi aussi? désolé  :S

mais bon, on parle que de "bidule", en effet :-D
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mai 02, 2011, 16:12:02 pm
Belette a raison, et ça s'applique très bien à Usual Suspect  :!:

Edit - et ça peut vous paraître un peu gros, comme ficelle, mais rappelez-vous que ce film a 15 ans et une grosse influence sur ce qui s'est fait après. A l'époque, c'était novateur.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 02, 2011, 16:21:28 pm
Edit - et ça peut vous paraître un peu gros, comme ficelle, mais rappelez-vous que ce film a 15 ans et une grosse influence sur ce qui s'est fait après. A l'époque, c'était novateur.

Bin sincèrement, je ne vois pas. Surtout que ce n'est pas le premier film à intrigue.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le mai 02, 2011, 20:01:38 pm

Bin sincèrement, je ne vois pas. Surtout que ce n'est pas le premier film à intrigue.

"que ce n'est pas le premier film à intrigue"...c'est sur, il vaut mieux en général qu'un film ait une intrigue, je suis sur qu'il n'était pas le premier :-)...

Franchement moi ce n'est pas le twist final qui m'a marqué dans usual suspect, mais plutôt la qualité de la réalisation et des acteur, je me suis fait prendre par le film. (sans sous-entendus).

Mais bon après tout, ce n'est pas tant la critique du film qui me fait réagir que vos remarques assez élitistes. Si vous saviez le nombre de rolistes que je connais qui aiment les films de merde...il y en as même qui aiment blade runner, c'est pour dire!  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 02, 2011, 20:17:41 pm
C'est peut être subtil, mais dans mon propos je n'aborde pas le fait d'aimer ou non le film.
Je parle seulement de la narration.

Alors ok,  pour Usual suspect, non je ne l'aime pas (sans le détester pour autant) et j'ai trouvé la final completement attendu, pour ne pas dire cousu de fil blanc....  mais par exemple, Shutter Island que j'ai vraiment aimé et bien... la fin, m'a laissé sur ma faim tellement j'ai trouvé ça attendu !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le mai 02, 2011, 20:55:30 pm
Ben en même temps, un film peut être immersif sans que l'intrigue soit bien tournée, ni même qu'elle soit complexe...

D'ailleurs, je vais préférer la bonne réalisation et le bon jeu d'acteurs à une intrigue de ouf. Après si je peux tout avoir, je dis pas non  ^^

Mais à choisir, je préfère que le film soit immersif. Enfin, ça dépend de ce qu'on aime, et de comment on regarde, hein.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mai 03, 2011, 07:16:34 am
Si vous saviez le nombre de rolistes que je connais qui aiment les films de merde...il y en as même qui aiment blade runner, c'est pour dire!  :face:

Va te faire faire le cul!

(et +1 pour l'élitisme!)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le mai 03, 2011, 09:53:48 am
Thor

Kenneth Brannagh.
Attends ? Tu veux dire LE Kenneth Brannagh ? Le Briton, là ? Beaucoup de bruit pour Rien ? Henri V ? Peine d'Amour Perdues ? Hamlet ? Bon, je sais qu'il a pas fait que du Shakespeare mais... Quand même... Le voir réaliser un Marvel. Un Marvel ! Un truc américain avec sa classe toute rosbif ! Et ben ça en jette !
Parce que Thor en devient presque Shakespearien. Bon, moi j'ai vraiment aimé, du début à la fin, les images sont succulentes. Anthony Hopkins fait parfaitement le vieux borgne. Comme on connaissait pas plus que ça les comics, avec mes potes on a comparé avec les légendes et c'est bizarre, mais tout ça m'a plus semblé comme un drame anglo-saxon que comme une bonne vieille saga. Mais c'est rafraichissant et la 3D est une 3D de profondeur qui rend le générique de fin MAGNIFIQUE !
Non, mais je le voulais depuis des années la galaxie en 3D de profondeur ! Je veux pas plonger dans un champ d'astéroïdes, je veux le voir du dessus !
Et puis la petite histoire d'amour est mignonne, Natalie Portman en fait peut-être un peu trop à certains moments, mais c'est peut-être moi. J'ai eu mon Skarsgård obligatoire quand un personnage s'appelle Eric et qu'il est suédois ! =O

(cliquez pour montrer/cacher)

Bref : très bon divertissement.

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mai 03, 2011, 09:59:24 am
Mais c'est rafraichissant et la 3D est une 3D de profondeur qui rend le générique de fin MAGNIFIQUE !
Heureusement qu'ils font des films en 3D pour avoir des super génériques hein! Génial! Le pire, c'est que t'es pas la première personne à me dire ça... faire un film en 3D pour juste avoir un générique qui claque... c'est affligeant!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Tonikbabe le mai 03, 2011, 12:11:09 pm
Remarque, c'est mieux que faire un flm en 3D avec la 3D nulle du début jusqu'à la fin... dans un sens. :roll:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le mai 03, 2011, 13:10:14 pm
C'est marrant parce que pour moi Thor est le plus mauvais des Marvel à ce jour...

Le scénars est léger, le jeu d'acteur pas transcandant - désolé mais Anthony Hopkins à juste cachetoné sur ce film, c'est creux ! Loki est une lopette et Thor est un viking et à part pour le "fan service" de voir un beau mec torse nu, franchement .... c'est creux. Meme pas de bout de sein de Natalie Portman pour réhausser le bousin ... non, rien, nada, peanuts.
Le teasing de fin est encore plus à chié que celui de Wolverine.

La 3D ne sert à rien, mais alors ... rien du tout.
Meme avec le générique de fin j'ai pas bandé en fait ...

Bref : que ceux qui payent et ne sont pas des afficionados de Thor s'abstiennent ... Autant le voir en DivX.

Allez, le seul truc qui m'a fait marrer - et j'étais le seul dans la salle à le faire - ça a été sur la référence du Seigneur des Anneaux :')

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le mai 03, 2011, 13:15:09 pm
Je suis pas d'accord (sauf sur le fait que c'est que du beau muscle, le Thor et pas grand chose, j'ai pas aimé le type) La 3D sur ce film donne vraiment de la profondeur à l'image, de la perspective. C'est pas parce que le rayon laser du méchant robot te fonce pas sur la gueule que c'est pas inutile (ma seule déception sur l'image 3D justement avec la pastille de fin où
(cliquez pour montrer/cacher)
n'est pas mis suffisamment en profondeur par rapport à
(cliquez pour montrer/cacher)
)

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le mai 03, 2011, 13:27:03 pm
J'suis pas fan du rayon dans ma gueule.
Mais autant sur Avatar ou Là-haut, la 3D est juste superbe ... autant dans le Dernier Maitre de l'Air (où l'on apprend dans la douleur que 3D + traveling latéraux = mauvaise idée) et Thor c'est juste useless.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mai 03, 2011, 14:07:43 pm
T'inquiète pas, Yngvildr, tu n'es pas la seule à aimer un film que le reste de l'humanité trouve nul à chier (Gentleman Bronco, sniff...)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le mai 03, 2011, 14:28:21 pm
Je ne l'ai pas non plus trouvé "a chier" hein....

Mais comparativement c'est, pour moi, le plus mauvais des Marvel, c'est tout.
Allez y si vous etes fans, allez y si vous ne payer pas (UGC Powa !), mais sinon ... bof, ça ne vaut pas le coup.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mai 03, 2011, 14:44:20 pm
Je ne l'ai pas non plus trouvé "a chier" hein....

Mais comparativement c'est, pour moi, le plus mauvais des Marvel, c'est tout.

Daredevil, c'était pas Marvel?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le mai 03, 2011, 14:57:14 pm
Franchement c'est du meme niveau sauf que Daredevil à l'excuse d'avoir 10 ans ><
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mai 03, 2011, 15:26:11 pm
Ah. Parce que Daredevil, même à sa sortie, je l'avais trouvé nul à chier  :|
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le mai 03, 2011, 15:55:28 pm
Je suis d'accord, mais 10 ans plus tard, Thor ne me semble pas meilleurs que Daredevil ; effets spéciaux excéptés bien sur ...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 03, 2011, 16:00:28 pm
Généralement si un scénario est bon, l'age du film ne l'altère pas. Contrairement aux effets spéciaux qui peuvent mal vieillir...

Du coup, si les effets spéciaux sont bon, je ne comprend pas ta comparaison à Daredevil et son age ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le mai 03, 2011, 16:14:17 pm
Je parle de maturité de film, d'expérience, d'attention porté non pas aux effets mais à la qualité de scénars, de jeu, de musique ... Là y a rien.

Mais bon comme c'est très subjectif ...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le mai 03, 2011, 21:54:12 pm
J'ai aussi vu Thor (en VF car invité par mes pote des UCA alors à cheval donné on ne regarde pas les dents et je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai bien aimé la vision d'Asgard, les décors, certains personnages, nottamment Loki et Heimdall. Mais mis à part ça, sans dire que je n'ai pas aimé le film, je sais pas trop quoi en penser.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le mai 05, 2011, 00:19:26 am
Petit ciné impromptu avec la découverte de

L'Aigle de la neuvième légion, de Kevin Macdonald

On y est allé un peu par hasard, et je ne m'attendais pas à grand-chose. Résultat: plutôt une bonne surprise.

L'histoire (tirée d'un vieux bouquin pour enfants britannique - ce que la plupart des critiques que j'ai lues ne prennent pas la peine de mentionner - non, mais c'est sûr, ça intéresse qui, les bouquins pour enfants?  :roll: ): un jeune centurion, fils du mec qui dirigeait la IXème légion, mystérieusement disparue dans le nord de la Bretagne (la Bretagne de l'époque... la Grande-Bretagne, quoi...), va venger l'honneur de son père en allant récupérer l'aigle de la dite légion, assisté par son esclave breton. Et c'est parti pour un voyage là-bas, tout là-bas, très loin au nord, au-delà du mur d'Hadrien, après la limite du monde... bref, en Ecosse.

Durant le premier quart d'heure (un prologue au cours duquel on voit le jeune centurion diriger la garnison d'un fort, et participer à deux batailles très enthousiasmantes), honnêtement, j'étais carrément emballé. Photographie superbe, histoire sans chichis, de la bonne baston - avec des chars!  :bounce: - mais qui laisse la place, quand il le faut, à quelques scènes très réussies où, par exemple, les soldats scrutent un horizon vide, attendant un ennemi qui ne vient pas.

Par la suite, ça se gâte pas mal niveau scénar... On se retrouve avec une quête d'objet très classique, qui enchaîne les épisodes assez communs, sans souffle particulier. Peut-être que c'était déjà un défaut du bouquin - encore que je serais assez curieux de le lire - mais même si c'est le cas... disons qu'on ne tenait pas là la matière d'un grand film épique. Or, par moments, on a l'impression que c'est ce que ce film-là veut être, et honnêtement, il n'en a pas les moyens (scénaristiques, du moins). Macdonald aurait peut-être gagné à adopter un traitement plus léger, moins "grande épopée" et plus "voilà, c'est juste une aventure antique sympatoche"...
Un autre truc qui m'a dérangé est la représentation du peuple "Seal" rencontré par le centurion et son esclave. Un peu Celtes, un peu Pictes, j'ai trouvé qu'ils manquaient surtout cruellement de substance - comme pratiquement tous les "indigènes" des films mainstream. Ils ne donnent pas l'impression d'avoir une véritable culture, ce sont surtout des types peinturlurés pas sympa qui gesticulent, quoi (mais parlent le gaélique d'Ecosse, ça, c'est cool!)...
Enfin, je les préfère toujours aux Na'vi!

Heureusement, la photographie reste, elle, d'aussi bonne qualité qu'au début. C'est presque toujours beau (remarquez, les paysages écossais aident aussi!), et comme je suis assez bon public pour tout ce qui est en costumes et où on se bastonne un minimum (et puis bon... l'Antiquité, au cinéma, c'est pas si courant), eh ben... pour moi, ça suffit à sauver le film, et à expliquer que j'ai globalement passé un bon moment.

Donc, voilà: si on aime le genre, et à condition de ne pas être exigeant côté scénar, ça mérite le coup d'oeil.

Quant au sous-texte gay, Mando en parlera mieux que moi.  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mai 05, 2011, 00:52:08 am
Les nuits rouges du bourreau de jade
(http://www.cinemagora.com/images/films/64/110664-les-nuits-rouges-du-bourreau-de-jade.jpg)
Bon, attention, ce film n?est pas pour tout le monde. Création franco-hongkongaise, c?est un melting pot de plusieurs ambiances

Vous prenez un peu de Dexter Morgan, un grosse dose de Marquis de Sade, une poignée de Freddy les griffes de la nuit,  une pincée de Roméo et Juliette, de l?histoire chinoise, une scène made in American Story X,  du gore à gogo, et vous obtenez un film bien barré,  présenté comme un thriller mais où la notion de suspense s?efface au profit de la plongée dans les abysses des fantasmes obscurs?

Déjà, on note la présence incongrue de Frederique Bel, la blonde de « la minute blonde », dans un rôle pas comique du tout. Elle s?en sort bien, et, malgré son caractère froid et jusqu?au boutiste, c?est peut-être le personnage le  moins sordide du film

Elle et d?autres, notamment mafieux,  tournent autour d?un objet inestimable : le flacon contenant le poison du bourreau du premier Empereur de Chine, qui paralysait le corps et multipliait par 100 toute sensation de plaisir? ou de douleur, avant la conclusion inéluctable

Une riche conceptrice de parfums désire également cet objet, et attention à qui s?opposera à cette veuve noire (ou plutôt rouge) ! Attention aussi à ceux qui ne s?y opposeront pas d?ailleurs?

L?alternance entre le français et le chinois tout au long du film bouscule un peu les repères. Et l?escalade dans le SM  XXXXL fait frissonner? dur de pas plisser les yeux par moment, je vous jure?

Je pense qu?on accroche, ou qu?on rejette cash, mais que ce n?est pas un film qui s?oublie vite !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mai 21, 2011, 11:35:25 am
Priest

Bon... je m'attendais à ce que Mando ait posté avant moi, mais tant pis. Donc, Priest, un histoire de superhéros de l'église chassant des vampires dans un décors de Farwest.
Naturellement, l'histoire est absolument originale et ne rappelle en rien celle d'autres films sur les vampires, comme par exemple, Vampire D Hunter. Les décors sont sublimes et de toute beauté, comme me le faisait régulièrement remarquer Mando en me disant: "Regarde cette sublime teinte de gris! Et celle là, quel vert magnifique!". Le film a su en tout cas garder une logique parfaite et éviter toute incohérence pourtant nombreuses dans les films orientés action. Et cerise sur le gâteau, la fin n'est absolument pas attendue, mais malheureusement, elle ne laisse pas présager de suite à ce petit chef d??uvre.
Tout ce qui est décrit dans le paragraphe d'avant est un mensonge.

Voilà, sinon ça m'a bien vidé l'esprit et bien amusé pendant 2 heures. Je n'irais pas le voir deux fois, mais de temps en temps ça détend un petit film d'action sans prétentions. ^^ 
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le mai 21, 2011, 11:50:43 am
Bon... je m'attendais à ce que Mando ait posté avant moi, mais tant pis. Donc, Priest, un histoire de superhéros de l'église chassant des vampires dans un décors de Farwest.
Naturellement, l'histoire est absolument originale et ne rappelle en rien celle d'autres films sur les vampires, comme par exemple, Vampire D Hunter.


Bin c'est surtout une adaptation du Manhwa de Hyung Min-woo, qui porte le même nom: Priest
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le mai 21, 2011, 12:16:20 pm
Ok!
Merci pour l'information!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mai 21, 2011, 13:08:41 pm
Moi, Michel G, milliardaire, maitre du monde

Une petite comédie française tranquille, qui surfe clairement sur la perception actuelle du monde de la finance et des grands patrons

On suit, en mode « mise en abyme », un documentaliste gauchiste assumé nommé « Klein » (référence à Naomi Klein ?) qui tourne un documentaire pour entrer dans les coulisses pro et perso d?un grand patron auprès de qui les requins font figure de sardines obéissantes : Michel Ganiant. Evidemment, chacun essaye de tirer profit du "film", l?un pour montrer les dérives du capitalisme, l?autre pour se faire de la pub et apparaître plus humain.
On suit le bonhomme dans son obsession du moment, racheter un de ses concurrents industriels majeurs, qui représente « le capitalisme à papa »

On évite pas de tomber, tout au long de l?histoire, dans pas mal de clichés liés au thème traité, mais je dois avouer qu?ils sont assez jouissifs, quand on est de ce côté de la barrière en tout cas (celui du journaliste un peu gaucho).
Le personnage principal, mélange de Tapie, Jean Marie Messier et Sarko, est je trouve très bien interprété par François Xavier Demaison, qui était sans doute l?acteur idéal pour ce rôle.
C?est assez connu, il a bossé un certain temps dans le monde de la haute finance, des avocats fiscalistes, avant de « péter un plomb » le 11 septembre et se lancer dans le théâtre. Ca se voit à l?écran qu?il connaît bien ce milieu. Il en fait beaucoup évidemment (mais bon? quand on a Tapie comme inspiration, c?est normal), mais il me semble qu?il ne franchit jamais la limite où ce serait tellement grotesque qu?on n?y croirait plus

Dans le rôle de son mentor banquier sans scrupules un peu pourri, on trouve Guy Bedos. Et là, clairement, on voit son ?il qui pétille à l?idée de jouer le parfait avatar du « camp d?en face ». Il force un peu le trait, mais sa jouissance à le faire est assez communicative. Et puis, comme il n?est pas si présent que cela en nombre de scènes, ce n?est pas gênant.
Ce sont les turpitudes du personnage principal et les certaines scènes qui marquent (la grève notamment), plus que le fil rouge du rachat qui ne casse pas trois briques à un canard?
Un film agréable, mais bien marqué par son époque de crise et d?accroissement des inégalités, et qui ne devrait pas lui survivre
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mai 21, 2011, 13:13:37 pm
L?aigle de la 9 è Légion


Bon, je sais pas si le péplum en zone nordique revient à la mode, mais juste après avoir vu Centurion en DVD, je me suis enquillé l?Aigle de la IXè légion au ciné.

Dans le premier nommé, on apprend ce qui est arrivé à la IXè Légion, mystérieusement disparue dans les hautes terres d?Ecosse, pardon, de Calédonie. Le film se finit par la décision de construire le mur d?Hadrien.

Dans le film que je veux dégoup? décrire ici, le mur est déjà construit et la IX légion a disparu depuis un bon bout de temps. Mais il reste un enjeu : retrouver son emblème, le symbole de la gloire de Rome, et restaurer l?honneur de la légion et de son commandant déchu (et paternel en cadeau bonux)


Bon, ça commence comme dans un Astérix, un nouveau commandant arrive dans un fort en Bretagne, quelque part entre Londres et York (oui je sais, c?est vague). Il est relativement jeune, beau, fort, même s?il a je ne sais quoi d?un peu bovin sur le visage, un zeste de la profondeur d?expression faciale d?Andre Pierre Gignac (seul Nobla va la comprendre celle-là)  Il est volontaire pour ce poste, ce qui ne manque pas d?éberluer (je ne sais pas si ce verbe existe à l?infinitif mais ce film ne mérite pas forcément que je vérifie) ses co-légionnaires cyniques et désabusés qui semblent sortis d?Aquarium ou de Petitbonum. Apparemment, le coin est tellement craignos que seuls les légionnaires qui n?ont pas de points y sont affectés. Donc voir un volontaire c?est comme imaginer un prof taper du poing sur la table et exiger d?enseigner au Val Fourré à Mantes la Jolie parce que bon, le lac d?Annecy ça suffit bordel !!

Il est rusé en tout cas et déjoue un attaque surprise des Bretons et de leur Druide un peu plus trashouille que Panoramix. Avec beaucoup de bravoure et d?inconscience suicidaire, il tue ce dernier (le druide breton, pas Panoramix hein) en se prenant son char dans la gueule


Gravement blessé, il est condamné à jouer les jeunes retraités? comme tout bon Romain il va se détendre aux arènes et repère le sosie de Laurent Deutsch, qui combat dans l?arène contre un mirmillon gaulé comme Musclor. Le combat n'aura pas lieu,   Lorantus Deutschus, aussi pitoyable qu?un moineau sans ailes, refusant de s'y adonner,  va se faire exécuter en deux rounds par son adversaire. La multitude de pouces baissés le laisse croire.

Mais notre André Pierre Gignus ne l?entend pas de ce doigt-là. Il relève son pouce et exhorte la foule de faire de même? dans une scène d?une affligeante transparence et nullité. A moins que ne passiez en ce moment votre doctorat d?auto-stoppeur, vous pourrez vous endormir pendant ce passage sans risque de rater quoi que ce soit


Bien sûr, il est sauvé et ne s?appelle pas Lorantus Deutschus ; il a un nom que j?ai déjà oublié mais il est Breton, Brigantin plus exactement, et c?est un esclave. Il déteste les Romains, déteste son nouveau maitre, mais il lui doit la vie, la dette d?honneur, tout ça?


Donc il va lui servir de guide pour la nouvelle lubie de notre héros : retrouver l?Aigle de la Légion, restaurer l?honneur de la famille, bla bla blabaillemment

Ils rejoignent le Mur d?Hadrien, le franchissent, et on voit la meilleure scène du film : une vue panoramique sur les collines écossaises (si tant est que ça ait bien été tourné là-bas, mais ça y ressemblait fort en tout cas)

Après cette seconde de bonheur, on retombe dans le bourbier, avec des Pictes qu?on a transformé en Schtrounavis (mix entre les Schtroumpfs et les Navis) sous prétexte qu?ils aiment la couleur bleue
Je fais « avance rapide » pour vous épargner la cérémonie de la danse de la pluie, et on arrive à la fin, où, traqués par les Pictroumpfs, André Pierre Gignus, blessé, laisse son meilleur ami de depuis dix jours partir seul chercher de l?aide?

Le gars revient !!! (alors que précision, sa mère a été violée et tuée par des Romains du même calibre que Gignus et son père était un des chefs militaires tombés au combat en détruisant la IXè Légion) et amène avec lui la cavalerie?


Enfin, la cavalerie? Ce sont de rares survivants de la IXè Légion massacrée pas loin d?ici qui se sont éparpillés et vivent dans le coin, qui en ermite, qui en membre d?une tribu, qui en poteau indicateur?

Ils ont encore leurs armes et leurs boucliers rouillés, et ils veulent faire un dernier combat désespéré, parce que ça leur manque, au fond, de crever la gueule ouverte dans le ruisseau. On peut en reconnaître un certain nombre : Lemi Killmister de Motorhead, Joey de Maio, de Manowar, Lars Ulrich de Metallica, les frangins ZZ Top, je me demande même si y'avait pas le mollah Omar, au fond à droite...

Bref, pas tout à fait le profil de collégiens juvéniles et boutonneux

Mais rassurez-vous, ils ont beau avoir une démarche qui sent bon le rhumatisme généralisé, ils se battent toujours comme des lions, euh, pardon des aigles.

Et ils gagnent, ouaiiiis!!!

Et Gignus rentre avec son aigle doré tout content

Et Lorant Deutsch version UK l?accompagne, souriant, profitant de son nouveau statut d?homme libre?

(oui, c?est un coup fourré du réalisateur, qui nous surprend complètement avec la scène où Gignus l?affranchit, pour le remercier d'aller se faire schtroumpfer dans la forêt)

Voilà, que vous dire de plus? matez Centurion en DVD, ça vaut largement plus le coup !

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le mai 21, 2011, 14:02:38 pm
Ah mais voilà c'était Merriman la (presque) bonne critique sur L'aigle de la 9e Légion (j'avais accusé Zakhan à tort) !

C'est donc à cause de toi Merriman que j'ai été le voir... Merci hein, merci beaucoup...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le mai 21, 2011, 14:28:06 pm
Oui, bon, toi, Chibre, t'es aigri. :face:

Non, mais sérieux: j'ai pas caché que le scénar était médiocre (même si perso, ça me semble excessif de le trouver nul à chier: il me paraît bien dans la moyenne de ce qui sort - moyenne pas forcément terrible, je l'admets). Pas caché non plus qu'une certaine affection pour l'Antiquité, et le peu de films faisant le choix de cette période, ont boosté un peu mon avis sur ce coup.

Mais un scénar, ce n'est au mieux que la moitié d'un film, et si tu me dis que tu as trouvé l'image moche ou vraiment quelconque, ben là...

là...

là, j'en reviens à ma conclusion: t'es aigri.

(Tiens, au fait, depuis, j'ai appris que dans le bouquin:

(cliquez pour montrer/cacher)

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le mai 22, 2011, 20:09:45 pm
The Priest

tu aimes les filtres??? alors tiens prend ça! et du royge dans ta face et du vert et du bleue! o t'aime ça hein? t'aime à ça mon filtre jeune?? hein?? alors je te rajoute des vierges aux gros nichons et décolleté ouvert, des motos de folie, un peu de steampunk, t'aime ça le steampunk non? tiens un filtre jaune pour aller ace! Un peu de monde totallito futuriste pourrite, avec du bleu c'est- cool! et du western!! des cowboy! mais oui ma couille t'aime les cowboys!
et les vampires qui ressemblent a du hellraiser ou a Vampire hunter tu aime? aller prend toi ça lubrifié par mon filtre rouge!

de la meuf? quoi la fille du héros te plait pas? ba regarde il a une copine, elle s'est se battre et spécialement pour aller taper du méchant elle a mis ses talons et son petit haut qui lui fait des seins de déesses! rien que pour toi public!

et voilà du ralenti et de l?accéléré, tu la sent la déflagration du kick hein?

spécial thanks pour les incohérence:
- le prêtre est tout crade, ongle sale, poussières...la nana qui a tout fait avec lui est toute manucurée, pas un cheveux qui dépasse, pas une poussière dans l??il...
- Le héros en plein désert avec tempête de sable saute sur un train a grande vitesse et...retire ses lunettes de protection!

J'ai trouvé que ce film etait une bouse perso!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mai 23, 2011, 20:56:14 pm
La Conquête


Bon, commençons par un constat? l?âme humaine est quand même bien embourbée dans ses contradictions. En tout cas, la mienne oui? J?ai fait partie de ceux qui en avaient marre de voir la tronche et la voix de Sarko partout sur les écrans, les journaux, les comptoirs de bistro, etc etc et bing, le jour de la sortie d?un film sur lui, je suis dans la salle?



Bon, faut dire qu?un film sur un président encore en exercice et qui se prépare à faire « rebelote », c?est pas très courant.


Le scénario, y?en a pas, c?est juste une revue des cinq années 2002-2007 vue de l?intérieur de l?équipe Sarko. Le fil rouge est sa liaison de plus en plus désespérée avec Cécilia, mais à part pour nous montrer la collusion entre enjeux politiques et affaires privées, ce qui n?est pas révolutionnaire, cela n?a pas grand intérêt.

Car avouons-le, ce qui motive à aller voir ce film, la petite pointe de voyeurisme teintée de masochisme (quand on est de gauche), c?est bien évidemment d?entrouvrir un peu le rideau des coulisses, l?envers du décor, la vérité derrière les grandes phrases, et se marrer sur la galerie de portraits connus



Bon, le choix de Denis Podalydès peut étonner, vu le peu de ressemblance physique, à part la taille, mais cet acteur a déjà réussi à incarner des personnages très différents, donc finalement, on finit par être dedans?

Par contre, ce n?est pas très gentil pour Christian Clavier qui a dû se pendre dans sa villa corse quand il a vu qu?il ne jouerait pas le rôle de son idole, alors même qu?il y était prédisposé (il a joué Bonaparte après tout)

Remarquez, si on a pu éviter des images de meeting où Sarko sautille partout en hurlant « OOOOKKKKKKKKKK !! », c?est déjà ça



Les rôles « secondaires » (sic !) vont de l?excellent (les Chirac) au bof bof (JL Debré)



Dominique de Villepin m?a aussi beaucoup marqué? Par contre, il surjoue tellement, avec l?impression permanente d?être à la Comédie Française même quand il demande du pain dans un cadre privé, que :

1) soit l?acteur est mauvais

2) soit il est vraiment comme ça dans la vie

3) soit c?est un clin d??il de type « Guignols » assumé par le réalisateur


En tout cas, il est assez ressemblant et, mine de rien, le costard taillé à son modèle est taille XXL, car, en matière de sinuosité, d?hypocrisie, et de langue de pute qui se cache, il se pose là? Ca en devient un gimmick comique d?ailleurs, quand il commence ses phrases par « Nicolas, je vous parle sans détour, du fond du c?ur, bla bla bla »


De ce point de vue, Sarko, brutal, sans pitié, opportuniste, apparaît sympathique car lui n?avance jamais masqué?

Chirac est vraiment fendar et ils l?ont vraiment peint comme un vieux lion repu qui profite à chaque instant d?être au sommet de la chaîne alimentaire et ne désire rien d?autre finalement qu?on le laisse faire sa sieste royale. Il est toujours là à tout minimiser et surtout d?en faire le moins possible? mais on sent à deux trois occasions qu?il a su lui aussi mettre quelques coups de griffes ravageurs


Sarko a d?ailleurs avec lui cette relation étrange du jeune tigre qui s?impatiente et fait tout pour lui piquer sa place, mais tout en respectant le tableau de chasse passé de l?ancêtre

Frédéric Lefebvre est comme le vrai : le candidat idéal pour expérimenter un jour un robot qui pourrait foutre 10 claques à la seconde? c?est assez saisissant



Rachida Dati ne sert que d?entremetteuse avec Cécilia, à part ça elle a des répliques et des scènes qui ne dépareraient pas dans « Hélène et les garçons »


Henri Guaino a vraiment la tête de l?illuminé de service bi-classable en pervers quand il écoute, les yeux mi-plissés, la main qui trainerait bien dans son slobar s?il pouvait, Sarko réciter ses discours « jauressiens » ciselés aux petits oignons

Et la scène où ils répètent tous les deux et s?auto-congratulent sur le choix des mots m?a vraiment fait penser aux scènes Frodon/Sam dans le Seigneur des Anneaux?


Bon, voilà, c?était agréable, souvent drôle, mais au final, pas très consistant?

PS: bon, maintenant, j'attends la suite sur l'ascension irrésistible de DSK. Cette fois, cela s'appellera "la quête du con" ou "la quéquette", au choix...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mai 30, 2011, 11:24:05 am
Into Eternity (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=186799.html)
Un documentaire sur le mega bunker Finnois, pour stocker les déchets nucléaires bien profond et les oublier pendant 100 000 ans. Le documentaire est filmé de manière à s'adresser aux générations futures qui découvriraient éventuellement ce bunker. On se rend compte assez vite du danger des déchets nucléaires, et de l'envergure du problème de stockage. Si on enterre tout ça est-ce qu'on doit laisser des marqueurs pour avertir l'Homme du Futur? Cela ne piquera-t-il pas sa curiosité? Cela le poussera peut-être à vouloir creuser encore plus! Mais si on ne marque rien, il risque de tomber dessus par hasard non?

Et ceci n'est qu'une des questions qui se posent dans le documentaire. Le gros soucis étant omment pouvouns-nous prévoir ce qui va se passer d'ici 100 000 ans afin d'éloigner tout danger de contamination?

Le point fort du documentaire est qu'il ne prend pas de position et sait rester objectif. Son point faible: il documente un projet qui est en cours de réalisation (fin des travaux prévue en 2100!) et j'ai trouvé qu'il pêche un peu visuellement, n'ayant pas grand chose à montrer.


The Tree of Life (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=132244.html)
17! Oui 17! C'est le nombre de personnes qui ont quitté la salle pendant le film.

C'est une grosse branlette intellectuelle où certaines scènes débarquent sans crier gare et on ne sait vraiment pas ce qu'elles foutent là (vers la fin, je n'ai pas pu m'empêcher de rire quand une scène pareille pointait le bout de sa pellicule, et j'étais pas le seul). L'histoire? Une famille Américaine Moyenne, les parents et trois garçons. Le grand meurt à 19 ans (on apprend ça dans les 5 premières minutes du film, je ne spoile rien). Et à partir de là, le réalisateur se tape un trip mystique pour essayer d'expliquer: Mais pourquoiiiiiiii?!

La mère se pose des questions: mais d'où es-tu venu mon bébé? Et là, Terrence Malick (qui n'a pas du comprendre le sens métaphysique de la question) commence à lui expliquer: tout d'abord, y'a eu le big bang tu vois, puis l'Univers s'est formé, puis la Terre, milieu hostile et volcanique au début, puis les bactéries, les dinosaures, la Grosse Météorite... tout ça pendant une grosse demi-heure, sans narration, une suite d'images, comme ça... Et ça, c'est la partie que j'ai comprise! Parce qu'il se tape d'autres trips qui n'ont absolument ni queue ni tête.

Certains crieront au grand Art mais moi je dis c'est du grand N'Importe Quoi. Je ne me suis pas vraiment fais chier (j'étais d'assez bonne humeur quand même) mais les parties "hors trip" sont bien, dommage pour le reste.


Priest (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=144461.html)
Après ma grosse prise de tête de The Tree of Life, je me suis dit que Priest était bien ce qu'il me fallait pour me vider la tête. Et j'avais bien raison.

Un scénario bateau et prévisible, un monde post-apo tout plat et pas original pour un sou, une mise en scène standard, des scènes d'actions efficaces sans révolutionner le genre.

Bref, un bon divertissement, loin de la daube à laquelle je m'attendais (sans pour autant être un chef d??uvre du genre).

Je me suis amusé et ça, c'est l'essentiel pour un film du genre, non?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mai 30, 2011, 11:27:27 am
The Tree of Life (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=132244.html)
17! Oui 17! C'est le nombre de personnes qui ont quitté la salle pendant le film.

C'est une grosse branlette intellectuelle

C'est la première fois que tu voyais un film de Terence Malick?  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le mai 30, 2011, 11:49:28 am
Concernant "The Tree of Life", je pense que tu es simplement passé à coté.

Ce que je comprend complètement car il est difficilement accessible, et moi-meme je crois etre passé à coté de certaines choses en fait.
Mais je confirme qu'il est "déroutant", meme si lors de la scéance seul 2, sur une salle 4 aux Halles comble, ont quitté la salle.

Je ne crie pas non plus au génie ou à l'aspect artistico-génial du film.
Je dis juste qu'il y a plus qu'il n'y parait.

En revanche l'intéret de le voir au ciné est nul.
Voyez le gratuitement et faites vous une idée ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: mélophage le mai 30, 2011, 11:50:28 am
Citer
C'est la première fois que tu voyais un film de Terence Malick?

Badlands était chouette, faut pas faire comme si il faisait toujours de la merde (je n'en ai vu aucun autre, donc je ne peux pas juger du reste).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le mai 30, 2011, 11:54:04 am
Oui, c'était histoire de faire un peu de mauvais esprit. Mais j'ai vu La ligne rouge à sa sortie, et comme LarrxX j'ai trouvé ça 50% réussi, 50% incompréhensible et 100% prétentieux.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mai 30, 2011, 12:14:08 pm
Oui, c'était histoire de faire un peu de mauvais esprit. Mais j'ai vu La ligne rouge à sa sortie, et comme LarrxX j'ai trouvé ça 50% réussi, 50% incompréhensible et 100% prétentieux.
La Ligne Rouge c'est du pipi de chat face à Tree of Life.  :geek:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Cialf le mai 30, 2011, 23:01:53 pm
Essential Killing de Jerzy Skolimowski.

Dans un paysage afghan version lunaire, deux mercenaires américains lourdement armés et vaguement déguisés en femmes pour passer inaperçus (mais rien qu'à leur façon de marcher, on reconnaît le Yankee mâle à des kilomètres) fument des pétards en philosophant. Ils se font moucher par un guérillero solitaire et sentimental (il aura par la suite des visons de sa femme ou de sa fiancée, vivante ou pas, cela participe de l'ambiance mystérieuse du film). Capturé par un bataillon para et un hélico, excusez du peu, il est conduit et interrogé dans une prison secrète de la CIA, quelque part en Europe (peut-être en Pologne). Il s'évade pendant un transfert: course-poursuite sauvage dans la forêt enneigée (et même si l'auteur n'aime visiblement pas les Américains, il sait égaler les bons exemples du genre) avant d'aboutir chez une paysanne sourde-muette.

Un film épique, peu bavard, mais fascinant. Un peu Tarkowski chez les Talibans. Le genre de film qu'on n'oublie pas une fois qu'on l'a vu.

Je vous met la bande-annonce parce que le titre ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais il tourne encore dans une poignée de salles.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19206825&cfilm=177036.html (http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19206825&cfilm=177036.html)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le mai 31, 2011, 06:50:45 am
Midnight in Paris


Allez, ce film est au carrefour des « encore un ? »

Encore un film sur Paris?

Encore un Woody Allen?



Je ne suis pas spécialement fan de ce dernier, j?ai raté pas mal de ses « incontournables », mais là, le sacro-saint critère spatio-temporel m?a propulsé dans cette séance, que ma foi, je ne regrette pas.


Bon, entendons nous bien, je n?ai pas bondi de joie sur mon siège, et il n?y a ni matière à vraiment éclater de rire, ni l?impression d?entrer dans un monde de rêve et de féérie.


Un scénariste pour soaps à l?américaine tente d?écrire un roman et vient se ressourcer avec sa fiancée à Paris, la ville des artistes, bla bla bla

Pour fuir une réalité et une belle famille qu?avec toute la zenitude du Dalai Lama on pourrait qualifier de « crispante » *, il erre la nuit dans les rues de la capitale et finit par se retrouver d?un coup de baguette magique dans les années 20, au milieu de l?effervescence artistique des années folles. Il côtoie Hemingway, Fitzgerald, Picasso, etc? et réalise là son rêve de toujours?


Chaque auteur ou peintre célèbre est pastiché, avec des traits de caractère surlignés au possible (Hemingway notamment), et on sent qu?Allen s?amuse beaucoup à ce petit jeu-là.

On aura le droit aussi à une scène un peu? surréaliste (ça tombe bien) où Adrian Brody interprète Salvador Dali.



Notre écrivaillon va bien sûr s?enticher d?une belle poupée de l?époque (pas étonnant quand on voit ce qu?il subit avec sa harpie), et? et? je m?arrêterai là


J?ai bien aimé l?ambiance mais c?est parce que je suis un peu le c?ur de cible du syndrome décrit ici, à savoir le syndrome de l?age d?or (nostalgie exacerbée, sensation permanente du « c?était mieux avant »)

Et d?un point de vue rôliste, j?ai beaucoup aimé de voir les années 20 mises en avant, parfait pour les inspirations Cthulhu ! Et, cerise sur le gâteau, on a le droit aussi à la Belle Epoque, parfait pour les inspi Maléfices !


Maintenant, on peut aussi voir çà comme un film un peu plat, qui joue sur des ficelles assez connues, et sur un thème pro-parisien ultra rebâché avec peu de moments vraiment drôles



*je prends le pari que même avec les plus patients d?entre nous, la fiancée elle s?en mange au moins une avant la fin du film? pour la cohérence du scénario, on va supposer que soit le personnage d?Owen Wilson a du guaino dans le cerveau, soit la miss est une tigresse irremplaçable au pieu
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le mai 31, 2011, 09:20:52 am
Le complexe du castor (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140487.html)
Que dire de ce film à part que j'ai vraiment passé un très bon moment? Mel Gibson joue à merveille (le castor aussi d'ailleurs!). Autour de lui, des acteurs bons dans leur rôle de support.

Le scénario aurait très bien pu tomber dans l'excès, surtout par rapport à la relation Walter/Castor mais il ne le fait pas. Et ça, c'est bien! Il y a juste ce qu'il faut pour le rendre frais, léger, marrant mais aussi dur, fort et un peu dérangeant (juste un chouilla hein). Il traite un problème sérieux avec une note très légère mais on se rend peu à peu compte de l'ampleur du problème qui nous fait sourire au début mais nous fait flipper de plus en plus à la fin. C'est graduel, progressif, un peu comme la folie de Walter.

Un bon film, bien mené, bien écrit et bien joué.

A voir.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le juin 07, 2011, 11:15:27 am
X-Men: le commencement (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140894.html)
Bon, c'est du Marvel, c'est du X-Men: il ne faut donc pas s'attendre à des prouesse scénaristiques. Une fois qu'on se met ça dans la tête (parce que moi, quand je vais voir un Marvel, c'est pour déconnecter mes neurones) eh bah, c'est du bon, voire du très bon Marvel. Les effets spéciaux sont de très bonne facture (sauf peut-être le crash du sous-marin), l'action est au rendez-vous et le thème des "origines" bien respecté. Les répliques cliché aussi :D

J'ai trouvé Charles Xavier "jeune" très bine interprété: on voit très bien qu'avec un peu de maturité gagnée au profit de la fougue de la jeunesse, il deviendra le professeur X qu'on connaît si bien. Pareil pour Erik, qui porte vraiment la graine d'un Magneto en devenir. Quant à Mystique, je ne sais pas trop quoi en dire, elle n'a pas vraiment de personnalité dans sa version "adulte" (du moins dans les autres films). Et, après ce film, on ne voit plus la Bête du même oeil. De ce côté-là, j'ai vraiment trouvé que le côté "genèse" était super bien foutu.

(cliquez pour montrer/cacher)

En gros, du bon X-Men, du bon Marvel.

Et, gros point positif, IL NE PASSE PAS EN 3D!


Le chat du rabbin (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=129365.html)
N'ayant pas lu la BD, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Avec un humour grinçant, Sfarr s'attaque à la Religion, le Racisme, l'Intégrisme, Tintin et Milou et prône la Tolérance, la Réflexion et l'Indépendance de la Pensée. Le tout sur un fond exotique de Maroc et d'Afrique.

On rit souvent, mais on est surpris par certaines répliques cinglantes tout aussi souvent. Les personnages sont autant de caricatures colorées par le biais desquelles Sfraa dénonce haut et fort (le Rabbin, le Sheikh, les Arabes Musulmans, les Soviétiques, les Juifs, les Français, Tintin et Milou, les Blancs d'Afrique Noire, les Noirs...) et j'en passe. Une belle mosaïque qui représente tous ce que Sfarr a envie de dire à travers ce film.

Malgré tout cela, le film souffre de quelques lenteurs mais reste agréable à voir. Je n'en suis pas sorti emballé (je ne lirai pas la BD) mais le film est porteur d'un message et n'est pas juste l'histoire d'un chat qui parle. Et ça devient de plus en plus rare de nos jours.

Techniquement, le film passe en 3D et, à certains moments, des personnages 3D se promènent dans des décors en 2D et ça clashe pas mal. De plus, tout a été dessiné en 2D puis posé dans plusieurs plans pour donner des impressions de profondeur en 3D ce qui donne des décors et des personnages plats, sans aucune épaisseur (je parle de l'esthétique là hein, pas de la psychologie). Déjà que j'aime pas la 3D dans les films en général, mais là...

A voir, donc, mais en 2D si possible.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le juin 07, 2011, 14:17:46 pm
X-Men: le commencement (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140894.html)
Bon, c'est du Marvel, c'est du X-Men: il ne faut donc pas s'attendre à des prouesse scénaristiques. Une fois qu'on se met ça dans la tête (parce que moi, quand je vais voir un Marvel, c'est pour déconnecter mes neurones) eh bah, c'est du bon, voire du très bon Marvel. Les effets spéciaux sont de très bonne facture (sauf peut-être le crash du sous-marin), l'action est au rendez-vous et le thème des "origines" bien respecté. Les répliques cliché aussi :D

J'ai trouvé Charles Xavier "jeune" très bine interprété: on voit très bien qu'avec un peu de maturité gagnée au profit de la fougue de la jeunesse, il deviendra le professeur X qu'on connaît si bien. Pareil pour Erik, qui porte vraiment la graine d'un Magneto en devenir. Quant à Mystique, je ne sais pas trop quoi en dire, elle n'a pas vraiment de personnalité dans sa version "adulte" (du moins dans les autres films). Et, après ce film, on ne voit plus la Bête du même oeil. De ce côté-là, j'ai vraiment trouvé que le côté "genèse" était super bien foutu.

(cliquez pour montrer/cacher)

En gros, du bon X-Men, du bon Marvel.

Et, gros point positif, IL NE PASSE PAS EN 3D!


Je plussoie (surtout pour la scène en spoiler)
C'est du James Bond version X-Men. On sent que derrière la Guerre Froide, les graines du conflit entre Erik et Charles sont semées mais point positif :

(cliquez pour montrer/cacher)

J'adore les scènes complètement psychédéliques du "recrutement".
(cliquez pour montrer/cacher)

En bref, je me suis absolument marrée ! Je le reverrais avec grand plaisir, je l'achèterai pour ma mère et surtout...

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Yaourt qui parle le juin 07, 2011, 15:52:50 pm
Quand on entend l'accent allemand de Shaw (Bacon), on comprend mieux pourquoi Erik est devenu un sociopathe?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le juin 07, 2011, 16:05:48 pm
oui mais comme Shaw de toute façon, c'est un méchant, c'est pas grave...

Moi aussi j'ai adoré la scène en spoiler  :twisted:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le juin 10, 2011, 11:19:06 am
The Prodigies (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=136215.html)

Dommage! Dommage! Dommage! Dommage! Dommage!


C'est l'impression que m'a donné ce film. Tout d'abord, un avertissement: ce n'est pas parce que c'est un film d'animation qu'il faut le prendre à la légère. C'est un film très dur, très violent. Imaginez l'Echiquier du Mal mais, au lieu d'avoir des vieux nazis assoiffés de pouvoir, vous avez des enfants de 13 ans qui en veulent au monde entier (et j'ai vérifié, La Nuit des Enfants Rois, bouquin à l'origine du film, a été écrit avant l'Echiquier du Mal ;) ).


Mais je m'égare. Le thème est violent, fort et cruel. Oui, des gamins de 13 ans avec des super pouvoirs sont rancuniers et n'ont pas du tout de scrupules. Quand ils se déchainent, c'est pas toujours beau à voir.


Le gros problème de ce film c'est qu'il souffre énormément d'un manque de maturité, autant du point de vue cinématographique, scénaristique que technique. Certains raccourcis dans le scénario laissent le spectateur perplexe, mais surtout, la pauvreté de l'animation et de la 3D nuisent énormément à l'impact que pourrait vraiment avoir le film (pour une fois, j'encouragerais fortement un remake à l'Américaine). L'animation pauvre et la technologie dépassée utilisée dans le film rend justement les scènes violentes beaucoup trop propres et pas assez graphiques pour impacter le spectateur comme elles le devraient. Les coups de poings aseptisés et les blessures par balle qui font un joli petit trou rouge, couplés aux visages en plastique inexpressif des personnages nuisent énormément au message que veut véhiculer le film.


Donc oui, dommage! Dommage! Dommage! Dommage!


En tout cas, ça m'a donné très envie de lire le bouquin!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Khadamon le juin 10, 2011, 11:35:18 am
Un gros +1 pour LarrxX au sujet de The Prodigies.

Vraiment dommage.
Cela manque cruellement de spectaculaire et de profondeur !

Pour le coup je pense qu'effectivement le bouquin peux carrément le faire et qu'un bon remake ne serait pas du luxe !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le juin 11, 2011, 14:39:08 pm
Je viens de voir cette bande annonce ...

http://www.scifi-universe.com/actualites/11016-monster-brawl-la-bande-annonce-.htm


Euuuhu.....  grrr... ça promet non? (ou pas)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 13, 2011, 17:56:47 pm
Moi aussi je viens de voir une bande annonce. Juste un truc à dire: sacrilège...

http://www.youtube.com/watch?v=N65Yst5DPtw&feature=player_embedded#at=124 (http://www.youtube.com/watch?v=N65Yst5DPtw&feature=player_embedded#at=124)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le juin 13, 2011, 19:00:57 pm
L'important c'est ... (http://www.youtube.com/watch?v=z0Gd7nQY9ww&feature=BFp&list=FLR3S1KmyQQhc&index=23) (et les tablettes de chocolat !)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 13, 2011, 19:08:46 pm
L'important c'est ... (http://www.youtube.com/watch?v=z0Gd7nQY9ww&feature=BFp&list=FLR3S1KmyQQhc&index=23) (et les tablettes de chocolat !)

C'est juste. Seulement au vu de la bande annonce, j'ai très peur que le nouveau Conan ne réponde à la question en disant:
"L'important, c'est la liberté! Et de pouvoir se doucher tous les jours aussi, parce que je tiens à mon hygiène personnelle..."
Enfin, l'avenir nous le dira. ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le juin 14, 2011, 03:05:19 am
Celle là elle est encore pire : http://www.youtube.com/watch?v=MPNKACzCCnc&feature=related (http://www.youtube.com/watch?v=MPNKACzCCnc&feature=related)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le juin 14, 2011, 08:32:45 am
Dites, pour vous c'est sacrilège en fonction de quoi? en fonction des premiers films ou des livres? parce qu'il y a une différence notable entre les deux déjà sur le premier film.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le juin 14, 2011, 09:51:37 am
ben au moins, entre les livres et le premier film, conan ne deviens pas un "justicier"

alors que là, de même que dans le dessin animé, si
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 14, 2011, 09:52:36 am
Comme Chewba !

Sérieux pour m'être plongé (en ce moment) dans Conan avec les Vrais écrits de Howard et revisionné les deux films. Sincèrement, les films oscilles entre le ok pourquoi pas aux mauvais, pleinement est totalement. Le 1 est regardable alors que le deux est horripilant et ils ne respectent pas le Conan littéraire. Même en prenant en compte le fait qu'a l'époque on ne connaissait pas les écrits originaux de Howard, seulement les nouvelles retouchés par Sprague de Camp, ces films restes loin des textes. A la limite, le premier tente de s'approprier le Conan tel qu'il existe dans l'inconscient populaire. Mais bon Conan reste juste un décérébré barbare aux muscles hautement improbable ! Quant aux velléités philosophique de Millius, je préfère en rire... Bref, le 1 tient à peut près par sa musique et la présence du méchant joué par James Earl Jones  parce que Schwarzenegger n'a aucun charisme. Dans le principe, c'est une bonne idée que d'avoir une narration portée par la musique, mais je trouve que ça n'aboutit tout simplement pas, justement à cause des personnages qui ne sont ni attachant ni charismatique.

En parlant de physique, je préfère largement le physique de Conan sous les traits de Jason Momoa que de Schwarzenegger. Conan est certes puissamment battu, mais je trouve que les stéroïdes dans le monde de Conan ça fait too much. Donc une musculature plus humaine, me semble plus adapté. Sans compter que si l'on se réfère aux nouvelles ce qui caractérise Conan, ce n'est pas sa force, mais sa vitalité, sa capacité à rester debout à endurer les coups et continuer à se battre comme une lion.


Pour répondre à Grom: Je viens de lire le synopsis de ce nouvel opus et ça parle surtout de vengeance.

Ceci dit, dans la première nouvelle écrite "le phénix sur l'épée", Conan est choisi par un sorcier mort depuis longtemps pour sauver le royaume d'Aquilonie. Il lui donne pour cela l'épée du phénix, pour tuer le démon. Bref, à ce que j'ai lu du synopsis et par rapport aux écrits , Pour l'Instant, je ne voit pas de grande opposition. Bref j?attends avec impatience.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le juin 14, 2011, 15:28:14 pm
ben dans le trailer en haut de page, ya quand même

When darkness surrounds
When evil grows
A legend
Will rise

ça fait un peu justicier, quand même, je trouve
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 14, 2011, 16:07:38 pm
Oui, enfin ça ressemble plus à une phrase bateau pour attirer le chalant ^^

Enfin bref, on verra bien...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le juin 14, 2011, 16:23:53 pm
moi tant que ya des torses huilés, des sorcières lascives et des princesses dénudés et enchainés par de vieux sorciers sadiques à sauver, je suis content! :-)

Franchement, le conan de jhon milius était formidable, mais laissez au moins une chance à Nispel, et même à la limite si ça ne respecte pas totalement le matériel d'origine c'est pas la fin du monde.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le juin 14, 2011, 16:29:18 pm
d'accord avec Turlutator pour ma part
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 14, 2011, 16:47:39 pm
Franchement, le conan de jhon milius était formidable

Ça c'est parce que t'es bon public. Moi j'ai tenté de le revoir y a pas plus d'un mois et bin j'ai pleuré tellement je l'ai trouvé médiocre.
Le pire c'est qu'il y a de bonnes idées, mais pas le talent soit dans la réalisation, soit du coté des acteurs ou du scénario pour vraiment arriver à une ?uvre d'envergure.

Bref, perso j?attends beaucoup du prochain et lorsque j'ai vu les première images, j'ai été totalement conquis !
Pour moi faudrait vraiment qu'ils fassent exprès pour faire pire que le 2. Mais il n'y a pas beaucoup à faire pour faire mieux que le 1, ceci dit.

bon après s'ils font aussi "bien"  :roll: que le choc des titans, je crois que je vais pleurer du sang...

Bref, dans la mesure ou je ne porte pas en grande estime les précédents films je ne peux qu'être enjoué par ce que j'ai vu ^^.


Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Grom le juin 14, 2011, 17:08:42 pm
ton regard a pas mal évolué depuis la première fois ou tu as vu "conan le barbare" sur la télé à tube cathodique de tes parents

même si le scénario tient sur un post'it, j'apprécie toujours le souffle épique qui me faisait rêver quand j'étais gamin


edit : rhaaa, cette pose, entièrement sur la jambe arrière, et la jambe avant complètement tendue devant soi, quelle horreur! ça devrait s'appeler "la pose du pirate" vu la chance qu'il y a de se retrouver avec une jambe de bois  :thumbdown:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le juin 14, 2011, 17:50:15 pm
Ça c'est parce que t'es bon public.

Si je comprend bien si on aime un film que tu aime pas on est bon public :-)

Bien sur que ça à vieilli, mais faut aussi remettre ça dans l'époque, moi je trouve le scénar simple mais éfficace (s'il fallait nécéssairement un bon scénar pour faire un bon film ça se saurait), une très bonne réalisation pour l'époque, et des acteurs qui campent bien leur personnages. Et de tout cela, je dirais comme Krom, sans bien sur étant exempt de défauts se dégage un souffle épique qui m'a vraiment marqué.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 14, 2011, 19:29:49 pm
Ça c'est parce que t'es bon public.
Si je comprend bien si on aime un film que tu aime pas on est bon public :-)

Tout à fait  :face: tu as bien vu mon raisonnement  :face:

Je ne comprend pas pourquoi vous les trouvez bien, mais à la limite pourquoi pas.
Mon propos était surtout en réponse aux personnes qui se "plaignent" du prochain film sans l'avoir vu en disant que ça ne sera jamais aussi bien que les premiers; alors même que les premiers ne sont pas fidèle au personnage de Conan.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 14, 2011, 23:42:45 pm
T'ain, ça dégénère ici aussi... On va finir comme sur le topic du mage et des gobelins!  :eek:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le juin 14, 2011, 23:48:54 pm
En même temps c'est pas comme si l'?uvre de Howard avait grand intérêt... Moi j'ai lu le premier recueil de nouvelles et franchement on dirait les rédactions que je faisais quand j'étais au collège. C'est clair qu'il faut être bon public pour apprécier ces bouquins.

Dans le scénar du film de Milius on retrouve certains éléments de ces nouvelles, ils ont pioché dedans à droite à gauche sans en suivre une en particulier, et je ne trouve pas ça dérangeant dans la mesure où de toute façon les scénars d'Howard ne sont pas très intéressants.

Alors c'est vrai qu'Arnold a le charisme d'une huitre et ne ressemble pas du tout physiquement au barbare d'Howard mais il est bien pesant et bas de plafond comme il faut, et la mise en scène a ce côté un peu too much caractéristique des 80's qui donne au film un certain souffle épique.


Dans la bande annonce du remake on a l'impression qu'on va avoir affaire à un film d'aventures genre Prince of Persia avec une esthétique lisse et proprette de série télé. Conan est un beau gosse bondissant qui va manifestement vivre une belle histoire d'amour avec une princesse et tuer le méchant qui fait des grimaces et les vieux monstres en synthèse. Bref, ça manque un peu de sang, de tripes et de testostérone tout ça...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 14, 2011, 23:51:46 pm
Bref, ça manque un peu de sang, de tripes et de testostérone tout ça...

Et de chameaux. Ne pas oublier les chameaux...
http://www.youtube.com/watch?v=GROumXPnbmE (http://www.youtube.com/watch?v=GROumXPnbmE)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le juin 15, 2011, 01:10:41 am
En même temps c'est pas comme si l'?uvre de Howard avait grand intérêt... Moi j'ai lu le premier recueil de nouvelles et franchement on dirait les rédactions que je faisais quand j'étais au collège.

Sans déc? Au collège, on te demandait d'écrire de la sword and sorcery?
Comme quoi...   :roll:

Si tu parles du style, il n'est certes pas terrible (je ne sais pas ce que vaut la trad), mais franchement y a pire. C'est de la littérature populaire, quoi! Comme quand on lit des feuilletonistes du genre de Leblanc, Féval - ou même, pour aller vers du plus "littéraire", Dumas - y a des conventions, sans doute assez ridicules, mais que tu peux décider d'accepter comme telles. A partir du moment où tu es prêt à jouer le jeu, y a souvent une réelle poésie qui se dégage de ces textes (et même si le terme peut paraître un peu surprenant, en face d'un mec qui va défendre le black metal en écrivant "c'est parce que tu vois pas la poésie du truc", je me sens pleinement le droit de parler de la poésie de Howard  ^^ )

Si tu parles des histoires, perso, au contraire, je les trouve bonnes. On sent, chez Howard, le vieux routard du roman d'aventures, qui a pas mal lu, de Stevenson à Talbot Mundy en passant par Rider Haggard, et qui connaît toutes les ficelles. De ce côté-là, il n'invente pas grand-chose, mais il joue de toutes ces techniques avec une bonne dose de savoir-faire, je trouve... Je me suis jamais emmerdé en lisant une de ses nouvelles - et ça ne se limite pas à Conan!

Et puis, il y a cette ambiance un peu lovecrafto-nécrophile... :face:

Sinon, pour revenir au sujet, pour ma part je trouve le film de Milius bien sympa, mais quand même largement surestimé par pas mal de rôlistes.
Quant au nouveau, tout ce que je peux en dire, c'est que ça s'annonce mochissime...

(HS aussi: En tant que Président de la Société pour la Lutte contre les Syntagmes Figés, je songe à faire voter une motion visant à interdire définitivement l'emploi de l'omniprésente expression "souffle épique" - qui a déjà dû faire pas moins de trois apparitions dans cette seule discussion. :mad:)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le juin 15, 2011, 07:06:25 am
Pour la partie film, Chibre a tout bien dit comme il faut  :thumleft: J'ai immédiatement pensé au Choc des Titans quand j'ai vu la nouvelle BA, et ça m'a fait débander d'un coup! Le film d'origine, tout fauché et plein de défaut qu'il soit, a beaucoup de charme et un côté épico-naïf qui se bonifie avec l'âge.

En fait, c'est exactement comme quand je compare les anciens Star Wars avec les nouveaux.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 15, 2011, 08:49:47 am
Merci Merriman, je me sent moins, seul d'un coup.

Si possible faudrait pas tout mélanger et répondre aux bonnes choses parce que là on a aborder le style littéraire de conan, le fait que jusque présent (y a 2ans, en gros) on ne connaissait que les textes retouchés par Camp, le respect de l'univers de conan dans les premiers films, l?intérêt artistique des films en eux même, la comparaison avec le prochain film et enfin l'esthétique du prochain film. Bref, faudrait éviter de répondre à quelqu'un sur une des objections en abordant un autre thème, sinon... c'est le foutoir   :face:

Bon visiblement, certains aiment les premiers films pour ce qu'ils sont, moi je ne les aiment clairement pas, pour X raison évoqué plus haut.
Quand au prochain, j?attends avec impatience de le voir dans la mesure ou je n'aime pas les premiers.

Maintenant, pour faire simple, je pense que pour beaucoup.... hum... un peu trop généraliste... bon disons qu'avec Chibre, nous sommes d'accord sur les caractéristiques des premiers films sauf que pour lui ça ne pénalise pas l'attrait qu'il a pour ces films, moi si. Quand au prochain, il en va de même, j'ai bien vu l'aspect moderne de sa réalisation et de son esthétique et pour l'instant, juste avec ça, je ne me sent pas de le juger sur ces qualités intrinsèques.

Si en toute franchise, je déplore le fait de se rapprocher de l'esthétique de 300 et de ne pas avoir tenté d'avoir sa propre esthétique. Mais question comparaison avec les vieux films je suis clairement optimiste ^^


Note: Je précise au cas ou... Je pars du principe qu'on ne classe pas ces vieux Conan dans la catégorie nanars, Sinon la discussion est clairement faussé et on n'est plus sous la même perspective.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Turlutator le juin 17, 2011, 08:30:58 am
Perso j'attend quand même le film, j'avais pas trop aimé pathinder, mais Nispel à quand même de bonne burnes graphiquement parlant, alors je me dit que si il améliore le scénar et la réal je peut passer un bon moment! :-)

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 17, 2011, 10:13:29 am
Ouai ! D'ailleurs faudra peut être se prévoir une sortie entre Opalien pour allez le voir !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 17, 2011, 10:15:22 am
Vous montez sur Lille pour le voir avec moi ?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 17, 2011, 10:32:13 am
ça fait un peu loin pour voir un film ^^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 17, 2011, 10:36:20 am
1H00 de Paris en TGV flemmard  :twisted:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le juin 17, 2011, 11:44:30 am
ça fait un peu cher la place de cinoche surtout :D
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le juin 17, 2011, 18:37:07 pm
The Prodigies (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=136215.html)

Dommage! Dommage! Dommage! Dommage! Dommage!


C'est l'impression que m'a donné ce film. Tout d'abord, un avertissement: ce n'est pas parce que c'est un film d'animation qu'il faut le prendre à la légère. C'est un film très dur, très violent. Imaginez l'Echiquier du Mal mais, au lieu d'avoir des vieux nazis assoiffés de pouvoir, vous avez des enfants de 13 ans qui en veulent au monde entier (et j'ai vérifié, La Nuit des Enfants Rois, bouquin à l'origine du film, a été écrit avant l'Echiquier du Mal ;) ).


Mais je m'égare. Le thème est violent, fort et cruel. Oui, des gamins de 13 ans avec des super pouvoirs sont rancuniers et n'ont pas du tout de scrupules. Quand ils se déchainent, c'est pas toujours beau à voir.


Le gros problème de ce film c'est qu'il souffre énormément d'un manque de maturité, autant du point de vue cinématographique, scénaristique que technique. Certains raccourcis dans le scénario laissent le spectateur perplexe, mais surtout, la pauvreté de l'animation et de la 3D nuisent énormément à l'impact que pourrait vraiment avoir le film (pour une fois, j'encouragerais fortement un remake à l'Américaine). L'animation pauvre et la technologie dépassée utilisée dans le film rend justement les scènes violentes beaucoup trop propres et pas assez graphiques pour impacter le spectateur comme elles le devraient. Les coups de poings aseptisés et les blessures par balle qui font un joli petit trou rouge, couplés aux visages en plastique inexpressif des personnages nuisent énormément au message que veut véhiculer le film.


Donc oui, dommage! Dommage! Dommage! Dommage!


En tout cas, ça m'a donné très envie de lire le bouquin!

Oui je suis à peu près d'accord

Il est pas du tout du tout pour les enfants, ça c'est clair.

Il est réalisé de manière très inégale, un peu en dedans avec la qualité moyenne qu?on a aujourd?hui

L?histoire est sombre, glauque, et? plutôt décevante, car survolée (si j?ai bien compris ceux qui ont lu le livre d?origine)

En très très gros, un enfant surdoué au cerveau surhumain martyrisé sort de l?asile grâce au sosie de Victor Hugo qui le prend sous son aile dans sa fondation de type « X-Men ».

20 ans plus tard, ce surdoué repère 5 gamins comme lui, et les réunit. Mais il a sous-estimé leur colère, qu?il a connue également?

Ils n?ont pas vraiment pris le temps d?expliquer les choses, ce qui fait qu?on se retrouve avec une intrigue en accéléré qu?on n?a pas le temps de digérer avant de passer à la scène choc suivante.

La fin, c?est un peu n?importe quoi d?ailleurs?

Je suis mitigé aussi sur la façon dont bougent les corps qu?ils contrôlent, le côté dégingandé, zombie, est bien vu, mais c?est souvent bien trop rapide pour qu?on ait le temps d?apprécier

Je me demande si la musique a un lien avec le groupe éponyme (je me souviens même plus si il y a de la musique d?ailleurs)

Et, encore une fois, la 3D ne sert qu?à kiffer les pubs MM?s ou Haribo au début de la séance?
Bref, quelques très bons morceaux de viande à déguster dedans, mais il faut se taper le ragout aux vieux pissenlits qui va autour.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 17, 2011, 18:48:08 pm
ça fait un peu cher la place de cinoche surtout :D
oui mais quand on m'aime, on ne compte pas, puis moi je me déplace bien pour certains d'entre vous, y en a même qui insiste pour que je vienne à la Comic Con   :2D:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Yaourt qui parle le juin 20, 2011, 01:12:26 am
oui mais quand on m'aime, on ne compte pas, puis moi je me déplace bien pour certains d'entre vous, y en a même qui insiste pour que je vienne à la Comic Con   :2D:

Une personne qui se déplace pour en voir plein, c'est autre chose que plein de gens qui se déplacent pour en voir une seule !

Oui, à l'heure actuelle c'est pas cool pour les provinciaux, mais on ne peut pas lutter contre le fait que les trois quarts des Opaliens sont en RP?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le juin 20, 2011, 15:09:34 pm
Dans la bande annonce du remake on a l'impression qu'on va avoir affaire à un film d'aventures genre Prince of Persia avec une esthétique lisse et proprette de série télé. Conan est un beau gosse bondissant qui va manifestement vivre une belle histoire d'amour avec une princesse et tuer le méchant qui fait des grimaces et les vieux monstres en synthèse. Bref, ça manque un peu de sang, de tripes et de testostérone tout ça...
Fallait peut-être simplement arrêter de regarder la bande annonce "tout public", parce que là il y a pas obligatoirement des hecto-litres de sang, mais c'et plus trop bisounours comme style
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uY83VU0_Ym8#at=90 (http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uY83VU0_Ym8#at=90)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 20, 2011, 17:21:05 pm
EDIT
(en fait c'était nul comme blague... on doit être lundi)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le juin 20, 2011, 18:50:34 pm
oui mais quand on m'aime, on ne compte pas, puis moi je me déplace bien pour certains d'entre vous, y en a même qui insiste pour que je vienne à la Comic Con   :2D:
Une personne qui se déplace pour en voir plein, c'est autre chose que plein de gens qui se déplacent pour en voir une seule !

On peut déplacer mille personnes une fois, mais on ne peut pas déplacer mille pe... euh non, on ne peut pas déplacer une personne une fois, argh non, euh, on peut déplacer....................................
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 20, 2011, 18:51:41 pm
oui mais quand on m'aime, on ne compte pas, puis moi je me déplace bien pour certains d'entre vous, y en a même qui insiste pour que je vienne à la Comic Con   :2D:
Une personne qui se déplace pour en voir plein, c'est autre chose que plein de gens qui se déplacent pour en voir une seule !

On peut déplacer mille personnes une fois, mais on ne peut pas déplacer mille pe... euh non, on ne peut pas déplacer une personne une fois, argh non, euh, on peut déplacer....................................
ça me rassure de voir qu'il y a des choses qui ne changent pas ici  :roll:.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le juin 20, 2011, 20:09:25 pm
Bizarrement, je préfère le lien de Chewba
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: sstrad le juin 20, 2011, 22:30:25 pm
... Conan est un beau gosse bondissant qui va manifestement vivre une belle histoire d'amour avec une princesse et tuer le méchant qui fait des grimaces et les vieux monstres en synthèse. Bref, ça manque un peu de sang, de tripes et de testostérone tout ça...


Jason MOMOA "un beau gosse", faut le dire vite ... il a des traits simiesque le garçon. Après, sa musculature est plus proche du physique du Conan de Barry Windsor, que de celle de Schwarzy, c'est sûr, on peut lui filer le côté bondissant en comparaison.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Yaourt qui parle le juin 21, 2011, 06:52:59 am
On peut déplacer mille personnes une fois, mais on ne peut pas déplacer mille pe... euh non, on ne peut pas déplacer une personne une fois, argh non, euh, on peut déplacer....................................
ça me rassure de voir qu'il y a des choses qui ne changent pas ici  :roll:.

Si tu parles des références à La Cité de la Peur, clairement elles ne sont pas prêtes de s'arrêter. :face:

M'enfin j'étais sérieux : demander à tout un groupe de traverser le pays pour aller au cinéma n'a pas beaucoup de sens, surtout si c'est pour passer de Paris (plein de cinés) à Lille (plein de cinés mais quand même vachement moins).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 21, 2011, 11:34:05 am
Groupe ? N'exagérons pas, mes vrais amis sur Opale doivent se compter sur les doigts d'une main  :face:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le juin 21, 2011, 15:50:12 pm
... Conan est un beau gosse bondissant qui va manifestement vivre une belle histoire d'amour avec une princesse et tuer le méchant qui fait des grimaces et les vieux monstres en synthèse. Bref, ça manque un peu de sang, de tripes et de testostérone tout ça...


Jason MOMOA "un beau gosse", faut le dire vite ... il a des traits simiesque le garçon. Après, sa musculature est plus proche du physique du Conan de Barry Windsor, que de celle de Schwarzy, c'est sûr, on peut lui filer le côté bondissant en comparaison.

Mais... Mais... IL EST TRES BIEN JASON MOMOA ! D'abord ! C'est clair que sans le collier de barbe (vois SG-A et GoT) il fait assez gamin, mais il est très bien sinon !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mr Chibre le juin 21, 2011, 19:00:41 pm
Dans la bande annonce du remake on a l'impression qu'on va avoir affaire à un film d'aventures genre Prince of Persia avec une esthétique lisse et proprette de série télé. Conan est un beau gosse bondissant qui va manifestement vivre une belle histoire d'amour avec une princesse et tuer le méchant qui fait des grimaces et les vieux monstres en synthèse. Bref, ça manque un peu de sang, de tripes et de testostérone tout ça...
Fallait peut-être simplement arrêter de regarder la bande annonce "tout public", parce que là il y a pas obligatoirement des hecto-litres de sang, mais c'et plus trop bisounours comme style
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uY83VU0_Ym8#at=90 (http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uY83VU0_Ym8#at=90)


Ah oui là c'est mieux tout de suite... ^-^
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 21, 2011, 22:46:39 pm
Eh bien, j'inaugure ce sujet en parlant de Transformers, le film. Oui, je ne l'avais pas vu au cinéma lorsqu'il est sorti en 2007 t je ne l'ai découvert lors de la sortie au cinéma de sa suite que je comptais voir (et que je n'ai pas vu en fait), on m'avait filé un vieux divx en VF tout pourri tellement il était pixélisé et du coup, je n'ai pas super accroché. Je l'ai revu ce soir dans une bien meilleure version (mais toujours en VF, il semble dur de trouver le divx en VO (mais j'ai qu'à acheter le DVD d'occasion si je veux le revoir en VOST  :D).

Donc je ne dirais pas que c'était un super bon film intellectuel avec de quoi faire réfléchir sur le sens de la vie tout ça...mais, je trouve que finalement, pour un film basé sur une licence et classé dans la catégorie "film divertissant hollywoodien avec des effets spéciaux", il remplit bien son rôle. Les Decepticons, quand ils passent d'une version animée à une version film font nettement plus peur, d'ailleurs, j'ai essayé d'imaginer combien de personnes sont mortes dans tous les dégâts collatéraux des scènes d'actions du film. Bon après, ça reste quand même caricatural les "gentils" Autobot contre les "méchants" Decepticon" avec le teenager de base qui veurt une voiture pour séduire la bombasse, ça sent bon l'heröisme américain de bas étage, mais ça remplit son rôle. J'aime tout de même assez le concept des robots qui peuvent scanner un objet pour pourvoir en se transformer en cette apparence . Le film reste canon dans les choix des robots pour leur transformation à part peut-être pour Mégatron, ce qui m'aurait plu, mais bon...on peut pas tout avoir :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Nobla le juin 21, 2011, 22:54:57 pm
Avec ton accord, je vais quand même raccrocher ce post sur le topic cinoche, ici il fait doublon  ;)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 21, 2011, 23:49:48 pm
Avec ton accord, je vais quand même raccrocher ce post sur le topic cinoche, ici il fait doublon  ;)
Do as you wish :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: manquedebol le juin 22, 2011, 15:40:48 pm
J'ai regardé Ballroom Dancing ce matin, du mec qui a fait Moulin Rouge et Roméo+Juliette, en beaucoup plus vieux : c'est kitsch à souhait (voire glauque, moi je kiffe pas les nanas décolorées et passées aux UV avec un maquillage trop marqué et criard ; c'est pire quand elles sont vieilles et ridées XD) et même si l'histoire n'est pas super-originale (ça rappelle un peu dirty dancing) c'est rattrapé par le côté déjanté du film (qui fait peur donc, par moment).

Dans le genre vieux et n'imp' j'avais quand même préféré Cry Baby :'

J'adore les films dansant/musicaux, la dernière fois je me suis re-regardé Singing in the rain et c'est fou comme c'est drôle au niveau des répliques (et les mecs qui savent danser c'est grave classe =).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le juin 22, 2011, 15:56:22 pm
Insidious (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=182603.html)
Si vous aimez les films qui font peur, sursauter et stresser à en rire, allez-y, vous y trouverez votre bonheur!

Sans révolutionner le genre, autant au niveau scénario, qu'au niveau cinématographie, qu'au niveau jeu d'acteurs, Inisidious reste quand même un film d'horreur stressant à souhait, efficace, et pas gore pour un sou (il joue plus sur les situations, l'ambiance et, bien évidemment, les sursauts brusques!). A voir si vous êtes amateur du genre.

Voilà, donc, en gros: dans son genre, il est très bon.

Et j'ai bien aimé le clin d'oeil à Saw 8. Sauriez-vous le trouver? ;)



Limitless (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=135564.html)

Un film qui fait ouvertement l'apologie de la drogue. Un écrivain loser devient, du jour au lendemain super intelligent (et donc, par extension riche et puissant) grâce à une pilule "magique". Et c'est aussi le début des emmerdes.

D'un point de vue purement cinématographique, les scènes sont très dynamiques, bourrées de bonnes idées, et on voit très bien la manière dont Eddie, notre héros, perçoit le monde lorsqu'il est sous NZT. Une image plus claire, plus contrastée, des mises en abîmes, des images qui se superposent, des souvenirs qui ressurgissent, des couloirs sans fin et j'en passe! Le film démarre vite et fort, nous en mettant plein la vue en même temps qu'Eddie s'éveille à son nouveau QI (à 4 chiffres, d'après son propre aveu en début de film).

Mais plus ça va, plus le film perd son souffle, s'enlise et ralentit. Pas mal d'incohérences aussi: quand on a un QI à 4 chiffres, je ne pense pas que la première chose à laquelle on aspire c'est devenir trader, non? Et puis, si le QI d'Eddie ne tient qu'à une pilule de NZT journalière, pourquoi demander à un laboratoire tiers d'essayer d'en découvrir la composition? N'est-il pas assez intelligent pour le faire lui-même?!

Je ne vais pas écrire des pages et des pages, mais c'est dommage que le film ne continue pas avec son énergie du début et qu'il n'a pas fouillé un peu plus la question de: qu'est-ce que je ferai vraiment si j'étais ultra intelligent?

Intéressant quand même, mais pas incontournable.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le juin 22, 2011, 15:58:29 pm
il semble dur de trouver le divx en VO
C'est que tu ne sais pas où chercher ;) Je doute que tous les pirates du monde soient adeptes de VF, non :ange:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le juin 22, 2011, 16:00:53 pm
en même temps, parler Divx sur un forum public, c'est mal...  :redface:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: LarrxX le juin 22, 2011, 16:02:47 pm
On a le droit d'en parler si on ne poste pas de lien, non?

Ceci est une question honnête qui a pour but de connaître les limites et non pas de lancer une polémique.

Merci.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Chewbashrek le juin 22, 2011, 16:07:47 pm
J'avoue, je sais pas précisément. Les cours de droit sont loin.

Normalement, ça peut se rapporter à de l'apologie du piratage ou un truc du style.
D'où l'obligation d'être suffisamment hypocrite pour laisser en parler à demi-mots en limitant l'utilisation en clair des mots qui fâchent comme piratage, download ou divx de [titre du film].
Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juin 22, 2011, 16:19:30 pm
Mais plus ça va, plus le film perd son souffle, s'enlise et ralentit. Pas mal d'incohérences aussi: quand on a un QI à 4 chiffres, je ne pense pas que la première chose à laquelle on aspire c'est devenir trader, non? Et puis, si le QI d'Eddie ne tient qu'à une pilule de NZT journalière, pourquoi demander à un laboratoire tiers d'essayer d'en découvrir la composition? N'est-il pas assez intelligent pour le faire lui-même?!

Ouai avec un Qi à 4 chiffres, peut importe le type de test de QI que tu sélectionnes tu explose le compteurs
(cliquez pour montrer/cacher)

Le mec tu lui laisses 48h dans une bibliothèque, dans l'allée pharmacologie; Il te trouve le composé chimique et il te l'améliore dans la foulé
Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 22, 2011, 16:21:34 pm
J'ai regardé Ballroom Dancing ce matin, du mec qui a fait Moulin Rouge et Roméo+Juliette, en beaucoup plus vieux : c'est kitsch à souhait (voire glauque, moi je kiffe pas les nanas décolorées et passées aux UV avec un maquillage trop marqué et criard ; c'est pire quand elles sont vieilles et ridées XD) et même si l'histoire n'est pas super-originale (ça rappelle un peu dirty dancing) c'est rattrapé par le côté déjanté du film (qui fait peur donc, par moment).

Ballroom Dansing! J'adore ce film! Assurément, manquedebol, tu es une personne de bon goût!  :cheers:
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 22, 2011, 17:01:34 pm
C'est que tu ne sais pas où chercher ;) Je doute que tous les pirates du monde soient adeptes de VF, non :ange:
J'ai tendance à ne pas me considérer comme pirate parce que j'achète beaucoup de chose (CD, DVD, livres) et que je considère que quand j'utilise des options alternatives, c'est surtout pour moi un moyen de tester avant ou bien de me procurer des choses qui ne sont plus vendus. Concernant la VO du film précité, je n'utilise peut-être pas les bons outils.

en même temps, parler Divx sur un forum public, c'est mal...  :redface:
Pourquoi ? le Divx est simplement un codec (http://fr.wikipedia.org/wiki/DivX) vidéo. On peut l'utiliser chez soi pour ses propres fichiers vidéos. Dans le cas présent,  je ne te ferais pas l'injure de dire que je ne parlais pas d'options alternatives considérées par la loi comme illégales, mais à la base c'est un codec vidéo. Donc à la base, je ne vois pas l'illégalité de parler de Divx, de MKV, d'AVI ou de tout autre format ou conteneur. Et je t'assure que ce message n'a nullement le but de t'offenser.
Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: sstrad le juin 22, 2011, 19:45:37 pm

J'adore les films dansant/musicaux, la dernière fois je me suis re-regardé Singing in the rain et c'est fou comme c'est drôle au niveau des répliques (et les mecs qui savent danser c'est grave classe =).

Je ne sais pas si tu as vu l'hommage de Usher à Singing in the rain, il refait la scène de danse sous la pluie. Usher est vraiment un sacré danseur, y a pas à dire, mais je préfère la scène d'origine entre les deux. ça vaut quand même le coup d'être vu. Cherche la sur Youtube.
Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Eliandrana le juin 23, 2011, 17:46:27 pm

Limitless (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=135564.html)

Mais plus ça va, plus le film perd son souffle, s'enlise et ralentit. Pas mal d'incohérences aussi: quand on a un QI à 4 chiffres, je ne pense pas que la première chose à laquelle on aspire c'est devenir trader, non? Et puis, si le QI d'Eddie ne tient qu'à une pilule de NZT journalière, pourquoi demander à un laboratoire tiers d'essayer d'en découvrir la composition? N'est-il pas assez intelligent pour le faire lui-même?!

En fait, la pillulle ne fait pas QUE le rendre plus intelligent, elle exacerbe aussi son envie de pouvoir, son sentiment de puissance et d'invincibilité. Il est bien plus intelligent ok, mais plus vraiment lui meêm non plus, et ça peut expliquer pourquoi il veut être trader. Ensuite, tu as raison pour le labo, j'imagine qu'en prenant quelques cours en accelerés il devrait être capable de synthétiser la molécule lui aussi.

Mais il n'empêche que j'ai adoré ce film, vraiment.

A part la fin. En effet, pendant tout le film tu vois bien que la drogue ne fait qu'une illusion de succès, qu'il est complétement dépendant à ses petites pillules, qu'il y a des effets secondaires, que son comportement change, que d'autres s'en prennent à lui... C'est vraiment la FIN qui en fait effectivement une apologie à la drogue

(attention, c'est un vrai spoiler)

 
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 23, 2011, 18:36:10 pm
(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 26, 2011, 16:05:14 pm
Je suis allé voir Kung Fu Panda 2, que j'ai bien aimé.
Le truc, c'est que juste avant, on nous a montré quelque chose qui a glacé mon sang d'effroi. Jugez plutôt:

Encore un film qui n'aurait jamais dû sortir... (http://www.dailymotion.com/video/xhji8p_les-schtroumpfs-le-film-bande-annonce_shortfilms)
Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le juin 26, 2011, 20:21:55 pm
Limitless (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=135564.html)

Un film qui fait ouvertement l'apologie de la drogue. Un écrivain loser devient, du jour au lendemain super intelligent (et donc, par extension riche et puissant) grâce à une pilule "magique". Et c'est aussi le début des emmerdes.

D'un point de vue purement cinématographique, les scènes sont très dynamiques, bourrées de bonnes idées, et on voit très bien la manière dont Eddie, notre héros, perçoit le monde lorsqu'il est sous NZT. Une image plus claire, plus contrastée, des mises en abîmes, des images qui se superposent, des souvenirs qui ressurgissent, des couloirs sans fin et j'en passe! Le film démarre vite et fort, nous en mettant plein la vue en même temps qu'Eddie s'éveille à son nouveau QI (à 4 chiffres, d'après son propre aveu en début de film).

Mais plus ça va, plus le film perd son souffle, s'enlise et ralentit. Pas mal d'incohérences aussi: quand on a un QI à 4 chiffres, je ne pense pas que la première chose à laquelle on aspire c'est devenir trader, non? Et puis, si le QI d'Eddie ne tient qu'à une pilule de NZT journalière, pourquoi demander à un laboratoire tiers d'essayer d'en découvrir la composition? N'est-il pas assez intelligent pour le faire lui-même?!

Je ne vais pas écrire des pages et des pages, mais c'est dommage que le film ne continue pas avec son énergie du début et qu'il n'a pas fouillé un peu plus la question de: qu'est-ce que je ferai vraiment si j'étais ultra intelligent?

Intéressant quand même, mais pas incontournable.


Voici ce que j'en ai pensé de mon côté

Limitless.

Ca fait bizarre de voir un film anglo-saxon de Yan Kounen, sous son nom de scène Neil Burger.
Les plans psyché où la caméra fonce tout droit devant, c'est bien, mais faut pas sortir d'un Space Moutain, parce que sinon, c'est visite aux toilettes prématurée

Et puis la scène initiale rappelle furieusement un film qui indique un prix proche de 100francs.

Bradley Cooper est à l'aise dans ce rôle de joueur de jeux de r..., euh, d'écrivain raté qui va carburer au NZT, la drogue née d'un mariage entre le LSD, les OGM et un peu de jus de cerveau d'Einstein. Ca va surmultiplier ses capacités intellectuelles et le faire passer dans un autre monde, plein de requins financiers, de mafieux dangereux, où il faudra survivre.

C'est assez bien rythmé, rempli d'invraisemblances de type "bon choléstérol" qui font sourire mais qui ne gâchent pas le plaisir du visionnage. De Niro en banquier impitoyable montre de beaux restes, et garde une longueur d'avance sur ceux qui voudraient l'imiter
Pour vous dire, Guy Bedos, qui joue un rôle peu ou prou similaire, dans un film beaucoup plus léger certes (Moi, Michel G, milliardaire et maitre du monde), est un peu à des années-lumières. J'arrête là la disgression, ce serait comme comparer le LOSC à Manchester United,, c'est cruel pour la Ligue 1.

J'ai bien aimé aussi le rôle du mec qui parle moins qu'Ivan Drago dans Rocky 4: j'ai compté: aucun mot prononcé alors qu'il revient régulièrement à l'écran


Je sais pas vous, mais combien de fois on entend parler ces temps-ci du cerveau dont on utilise que 10%, et dont la maitrise totale nous rapproche du statut de dieu vivant:

*Fringe
* X-Men
* Prodigies
*Limitless, donc...

Au final, j'ai passé un bon moment, en me disant toutefois que j'ai dû rater pas mal de références cachées

Mais je note un détail assez flippant: plus le gars évolue vers une existence supérieure, plus sa coupe de cheveux raccourcit... A se demander si c'est Monsieur Propre qui a écrit le scénario...
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le juin 26, 2011, 22:09:41 pm
Pirates of the Carribean 4 :

Mon copain voulait absolument aller le voir, j'aurai très bien pu attendre que ma mère l'achète. Pas de grande bataille grandiose comme dans le trois, on se retrouve avec une histoire centrée sur Jack Sparrow et sa quête de vie éternelle, de rhum, de gloire ! Et surtout de rhum !
Quelques pettis défeauts et incohérences dans al mise en scène et la réalisation, mais autrement, Jack Sparrow a toujours son entrée wtf ?!, ses moments wtf ?!...

(cliquez pour montrer/cacher)

Bref, Jack Sparrow and his Merry Men ! Oh bien sûr le film est globalement bon, j'ai vraiment beaucoup aimé la fidélité des personnages aux personnalités qu'ils avaient depuis le début (les pommes, les cochons... etc...) L'histoire en elle-même est bonne, bien que très différente des précédents et encore heureux !

(cliquez pour montrer/cacher)

Bref, vous allez le voir si vous le voulez, moi j'me suis bien marrée ! =O
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Ciryon le juin 26, 2011, 22:42:20 pm
Je rebondis sur ce qu'à écrit Yngvildr the Voracious.

Je l'ai vu en VOST et vu à quelle heure passe la VOST à Lille, ça m'a coûté une nuit d?hôtel non prévue (mais c'est une autre histoire).

Je m'attendais à une bouse. Non pas que je n'ai jamais aimé Pirates des Caraïbes, bien au contraire, mais les suites, on sait ce que c'est, souvent, les suites sont mauvaises par rapport au film original.

Dans le cas de Pirates des Caraïbes, j'avais préféré le premier et bien que divertissant moins les deux seconds. Ce 4e pour moi vole un peu plus haut, bon, point de Orlando Bloom ni de Keira Knightley mais une Penelope Cruz bien dans son rôle et qui divertir agréablement ce bon vieux Jack Sparrow ainsi que le spectateur (même s'il préfère les femmes plus rondes mais c'est une autre histoire). Sans spoiler (puisque c'est dans la bande annonce hein), on y retrouve Jack, son fidèle Gibbs, les références déja connus et cités par Yngvildr, de charmantes sirènes et Barbe-Noir dans une version...interessante (je vous laisse découvrir si c'est d'un point de vue occidental ou oriental).

Le scénario est interessant, les rebondissements multiples et on passe un très bon moment  :cheers:.

(cliquez pour montrer/cacher)


Je reviens (puisque les sujets ont fusionnés) sur un ancien film, Transformers 2 Revenge of the Fallen. Le pitch ? Deux ans ont passé, les Autobots se sont alliés aux humains et travaillent au sein d'une unité secrète pour chasser les derniers Decepticons de notre planète. Pendant ce temps-là, Sam Witwicky s?apprête à quitter le domicile familial pour entrer à l'université. Mais les Decepticons n'ont pas dit leur dernier mot...

Alors c'est une suite donc comme pour Pirate des Caraïbes je m'attendais à une semi-deception au mieux, d'autant que je l'ai vu en VF. Eh bien, je me suis bien trompé. C'est plutôt une bonne suite et un bon film basé sur la licence des Transformers. Ce film nous éclaire un peu plus sur les Decepticons et leurs arrivée sur Terre qui semble dater de bien plus longtemps que que laissait présager le 1er film. Bien entendu,
(cliquez pour montrer/cacher)
. Alors débauche d'effets spéciaux, effets à la matrix, de nouveaux Autobots et de nouveaux Decepticons, d'ailleurs, les fans de la série animée auront le plaisir de découvrir
(cliquez pour montrer/cacher)
.

Il y a un scénario qui petit à petit fait son apparition et on en a vraiment pleins les yeux. J'ai été surpris de passer un bon moment et il faut que je me trouve le DVD d'occasion pour me regarder la VOST :).
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Mandoline le juin 26, 2011, 22:52:22 pm
Erstam tu es officielement mon accompagnateur ^pour aller voir les chtroumphs! t'as pas le choix!
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le juin 26, 2011, 23:35:07 pm
Ah, pour le Pirates des Caraïbes 4, ça fait un moment que j'hésite (je croyais qu'il ne passait même plus, d'ailleurs...)

J'avais bien aimé le premier, et le deuxième, moins bon, demeurait tout de même assez agréable (pas vu le troisième).

Là, j'ai appris il y a quelques jours que ce 4ème volet était (bon, "très librement", à ce qu'il paraît  :face: ) inspiré de l'excellent On Stranger Tides de Tim Powers (si vous ne l'avez jamais lu, lisez-le, votre vie n'a pas encore commencé... et puis si vous n'avez jamais rien lu de Powers, allez d'urgence chercher Les Voies d'Anubis, aussi!), j'ai encore plus envie!!!
Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Erstam le juin 27, 2011, 00:27:32 am
Ah, pour le Pirates des Caraïbes 4, ça fait un moment que j'hésite (je croyais qu'il ne passait même plus, d'ailleurs...)

J'avais bien aimé le premier, et le deuxième, moins bon, demeurait tout de même assez agréable (pas vu le troisième).

Personnellement, je n'ai commencé à aimer le 2 qu'après avoir vu le 3. En fait, le 2 est vraiment la mise en place du 3 et ne prend toute sa saveur que quand on s'en rend compte. Tant qu'à faire, je te conseille de voir les deux à la suite.

Erstam tu es officielement mon accompagnateur ^pour aller voir les chtroumphs! t'as pas le choix!

Faudra que tu viennes me chercher jusqu'au Japon pour m'obliger à regarder une future bouse en gestation pareille...  :p
Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le juin 27, 2011, 00:31:05 am
(cliquez pour montrer/cacher)

(cliquez pour montrer/cacher)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: heresiarque le juin 28, 2011, 22:50:42 pm
Cet après midi m'ennuyant ferme et voulant tout de même rentabiliser la fête du cinéma je décida envers et contre tout d'aller voir Insidious de James Wan .
C'est totalement dubitatif que je pris donc position sur un siège au fond de la salle ...

Des le générique le ton est donné grâce à quelques images en noir et blanc pleine de mystère, voir de menace voilée,  avec une bande musicale digne des vieux films d'épouvante.

Les références a Amytiville, ghostbuster et à un certain freddy y sont flagrantes et le scénario des plus prévisibles, surtout la fin.

La première heure est intéressante mais la seconde partie du film part complément en vrille ....

Mais bon au final, j'ai tout de même passé un bon moment.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Le Zakhan noir le juillet 08, 2011, 00:49:44 am
Une séparation

Ca fait une éternité que je n?ai pas vu de film iranien. Ce que je vais en dire sera forcément subjectif à mort, du fait de mes origines. Prenez-le donc vraiment plus comme un témoignage qu?un conseil sérieux sur sa valeur

D?emblée, la madeleine m?a sauté à la gorge quand j?ai entendu les premiers dialogues en farsi. Damned, qu?elle est belle et douce cette langue, quel scandale d?avoir tout oublié alors que je la parlais presque parfaitement à 11 ans?

L?histoire pourrait pourtant ressembler à un épisode de Derrick tant les enjeux sont maigres et centrés sur la vie locale. Un notable en plein divorce embauche une femme de ménage et ensemble ils commencent à construire une bombe atom?. Ah non, pardon, je suis en train de lire le résumé de Fox News, c?est pour ça?

Non, bref, elle s'occupe du vieux père du notable, atteint d?Alzheimer. Mais un jour, ça se passe mal, et le notable la congédie violemment. Le jour suivant, elle perd son bébé (oui elle était enceinte)
Va commencer alors une procédure judiciaire pour savoir ce qui s?est passé, et une guerre des nerfs avec le mari de la « victime », qui ne supporte pas la situation. Le notable doit donc se battre sur deux fronts, car il y aussi les tourments liés à son divorce et à la peine grandissante de sa fille (qui passe secrètement un diplôme en physique quantique et atomique, pour tous vous niquer plus tard)

Avec cette histoire simple donc le réalisateur réussit à nous garder complètement concentrés, en brossant des personnages assez criants de vérité je trouve, pas manichéens du tout, avec leurs mensonges, leurs doutes, leur volonté, leurs faiblesses. Tout le monde joue un rôle dans cette farce, un peu à la sauce de « l?illusion comique ». Et je n?en vois aucun qui déçoit dans cette galerie, que ce soit le notable, sa famille, la mère enceinte, le mari furieux, ou les gardes du bunker/labo où l?on prépare la bom? oups

J?ai essayé de repérer quelques vieilles « Peykan » traditionnelles dans les scènes tournées en extérieur, mais non, on ne voit quasiment que des nouvelles Peugeot. Téhéran a dû bien changer depuis le temps (normal me direz-vous)

On voit en filigrane le fonctionnement de la justice, les tractations de famille à famille, on sent l?odeur du safran au marché, on entend le samovar qui goutte, on voit des petites frimousses voilées, on ressent le frisson du proton qui rencontre le neutron dans une gerbe d?uranium enrichi?

Bref, une très belle tranche de vie dure et réaliste, des acteurs (vrais ?) au diapason, et une langue qui coule comme le miel? j?ai adoré, tout simplement

Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Lunereth le juillet 08, 2011, 10:50:28 am
Ah, pour le Pirates des Caraïbes 4, ça fait un moment que j'hésite (je croyais qu'il ne passait même plus, d'ailleurs...)

J'avais bien aimé le premier, et le deuxième, moins bon, demeurait tout de même assez agréable (pas vu le troisième).

Là, j'ai appris il y a quelques jours que ce 4ème volet était (bon, "très librement", à ce qu'il paraît  :face: ) inspiré de l'excellent On Stranger Tides de Tim Powers (si vous ne l'avez jamais lu, lisez-le, votre vie n'a pas encore commencé... et puis si vous n'avez jamais rien lu de Powers, allez d'urgence chercher Les Voies d'Anubis, aussi!), j'ai encore plus envie!!!

Je confirme qu'il est très librement inspiré? très très librement inspiré. En fait, il ne reprend que certaines idées du livre et le personnage de Barbe Noir et la fontaine de Jouvence. Inutile que tu y ailles pour espérer retrouver l'ambiance du livre.

Ceci dit, j'ai adoré allé le voir et je me suis beaucoup amusé. Je me le prends en DVD dès sa sortie !
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le juillet 08, 2011, 11:25:50 am
Ah, ben, je le suspectais... Merci pour l'info!

C'est dommage, quand même... Je reste persuadé que de nombreux bouquins de Powers donneraient d'excellents films!


(HS: Wow... Je viens de regarder ta présentation... En fait, t'es sur Opale depuis plus longtemps que moi!!!)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Lunereth le juillet 08, 2011, 11:44:52 am
Oui, surtout Le poids de son regard et Les voies d'Anubis. Sinon, je ne désespère pas de voir Sur des mers plus ignorés bien adapté mais que je me rappelle de la première scène, je me dis que ce n'est vraiment pas un public de Disney. :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le juillet 08, 2011, 11:59:08 am
Certes.  ;D
Titre: Re : Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Lunereth le juillet 08, 2011, 12:07:52 pm
Oui, surtout Le poids de son regard et Les voies d'Anubis. Sinon, je ne désespère pas de voir Sur des mers plus ignorés bien adapté mais lorsque je me rappelle de la première scène, je me dis que ce n'est vraiment pas pour un public de Disney. :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Merriman le juillet 08, 2011, 12:25:04 pm
Gné?
Fumble de quote?
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Lunereth le juillet 08, 2011, 13:18:36 pm
Oui, enfin, c'est un fumble tout court. :)
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: sstrad le juillet 09, 2011, 19:25:38 pm
Il n'est jamais trop tard.

Lorsque j'ai vu le trailer, la première réflexion que je me suis faites était "Bon, ça y est, on sait tout ce qui va se passer
dans le film, ça ne sert à rien d'y aller." Et puis bon ... C'est tout de même Tom Hanks qui le réalise, il y joue (rien que pour ça,
je vais voir un film en général) et en plus il y a Julia ROBERTS pour ne rien gâcher.

Très honnêtement, c'est un excellent moment. Pleins de tendresses, de vie, de personnages attachants.
Ce qui le rend plus agréable encore, c'est qu'il est sans prétention. Deux énormes super stars entourées
d'inconnus et qui jouent tout en finesse.

un très bon moment.

Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: David best le juillet 14, 2011, 19:55:28 pm
j'ai été voir le dernier harry potter et j'ai adoré, maintenant je vais lire le livre et me rendre compte qu'il manque beaucoup de choses mais c'est pas grave et en plus on a droit à une suite en octobre, si la rumeur dit vraie
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Dkarl le juillet 14, 2011, 20:50:18 pm
je ne pense pas qu'il manque grand chose, car le dernier tome est vraiment le moins bon et il se passe encore moins de choses.  Du coup, faire en deux films de ce dernier livre me semble le choix le plus hautement ridicule. Surtout qu'ils ont massacré le prince de sang mêlé. Lui aurait mérité deux films, mais pas les reliques de la mort! Bref j'ai pas encore vu cette deuxième partie, mais a en jugé par le premier film, ils sont très fidèle et n'oublient rien d'important... il ne se passe juste rien dans la premiere partie du livre aussi.
Titre: Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
Posté par: Yngvildr the Voracious le juillet 14, 2011, 23:51:16 pm
Ce que j'avais aimé dans le film 6, c'était l'importance donnée à Draco, mais à part faire des super plans sur l'adolescent torturé entre sentiments, peurs et allégeances, c'était bof bof. Par contre, en voyant le film, je me suis rendue compte que Harry était encore plus con que dans le livre. J'ai pas encore vu le premier, j'ai tellement l'habitude de voir des vidéos avec mon chéri, j'suis pas allée plus loin que "Sans Hermione, dehors, on tiendra pas cinq minutes !!... Tu lui dis pas que j'ai dit ça, hein ?"