Auteur Sujet: Retours et bilan  (Lu 951 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Altaric

Retours et bilan
« le: novembre 09, 2015, 12:08:53 pm »
Voilà, le festival a refermé ses portes après cette première édition.

Je vous invite à poster ici vos éventuelles remarques.

Mon point de vue du samedi : pour une première édition, on a eu un public assez conséquent puisqu’on a pu avoir en permanence 4 tables (environ) en jeu. Nos voisins se sont bien prêtés à l’idée de partager le tableau d’inscriptions. Nous déplorerons tout de même qu’Eric n’ait pas eu de joueurs pour sa table, idem Mathieu le samedi. Johan en revanche a fait table pleine tout du long il me semble.

Le public était très jeune, je dirais une grosse moitié de 10-18 ans accompagnés de leurs parents. Ca ne pose pas de soucis pour le jdr mais il faut un scénario adapté et trois tables de Cthulhu c’est difficile à remplir avec des jeunes :)

Niveau espace, on avait plus de tables/chaises que nécessaire et Sylvain est très disponible et présent si il nous manquait quoi que ce soit.

Le Jdr avait une place importante, un quart du gymnase environ, ou 20% du festival. Il était tout a fait possible pour le public de venir et prendre le temps de jouer. Les autres pôles étaient le jeu de plateau, le gn et le retro gaming, donc tout à fait possible pour le public de revenir le lendemain simplement pour faire des petits jeux en famille/amis. Il n’y a pas la pression de visiter le reste de la conv pour rentabiliser le prix de l’entrée (gratuit).

Un grand merci à tous nos bénévoles, notamment Ashkaelion et ses deux acolytes qui sont venus de Lorraine spécialement pour l’événement.

Merci enfin à Sylvain et à Villepreux pour le professionnalisme dont ils ont fait preuve dans nos échanges et dans l’organisation de cet événement.
En espérant une édition 2016 !

Hors ligne Dae

  • electricien, technicien du spectacle
  • Anciens Membres
  • *
  • Présentation de Dae

  • Messages: 185
  • CHAN IRC http://tinyurl.com/Canal-roliste
    • lien web
Re : Retours et bilan
« Réponse #1 le: novembre 09, 2015, 23:08:29 pm »
[Post réservé soumis a édition prochaine]
Mon orthographe, ma syntaxe et mes tournures de phrases ne sont pas voulues comme un manque de respect ou agression, j’essaie de prendre le temps de rédiger correctement mes messages, et grâce à vos MP CONSTRUCTIFS  je ne demande qu'à m’améliorer … Ludiquement Dae

Hors ligne Johan Scipion

Re : Retours et bilan
« Réponse #2 le: novembre 10, 2015, 12:02:04 pm »
15 démos au Festival du Jeu – novembre 2015 – Villepreux




« Oh la putain de vache, dans quelle merde on est ! »
photo Stéphane Gallay



Or donc, Villepreux, commune de l'ouest parisien, se paie un festoche ludique. De l'orga municipale, ce qui a ses avantages et ses inconvénients. Voire les inconvénients de ses avantages, et inversement. Méga avantage, le lieu. Carrément tout un gymnase pour le week-end, c'te pur luxe ! Un poil bruyant rapport à la hauteur sous plafond, mais super vaste, que dedans tu mets des dizaines de tables à l'aise et même une arène GN. Deuxième avantage, une orga carrée de chez carrée. Administrative, quoi. On dit ce qu'on fait, on fait ce qu'on dit. Pile-poil exactement. Et ça c'est cool. Bon par contre, on le dit à coup de questionnaires et de messages type. Moyen convivial. À un moment, j'ai fini par décrocher mon téléphone pour avoir une vraie personne au bout du fil. Juste parce que causer à de vraies personnes, c'est le Bien. J'ai directement appelé Sylvain, l'orga en chef, un garçon ultra sympa.

Un autre avantage d'avoir la municipalité derrière soi, c'est la comm'. Des affiches sur tous les panneaux d'information de la commune. Par contre, quasi rien pour les gens de l'extérieur, même pas de fléchage à partir de la gare la plus proche. Ah ça quand même, ce fut épique. Pas un putain de panneau pour t'indiquer le chemin du festoche, alors que la gare est quand même à près d'un kilomètre ! Donc Johan, avec son sac de zines qui pèse un demi quintal et son téléphone qui ne fait que téléphone (même pas grille-pain ni GPS, le con), perdu aux Clayes (ouais, la gare de Villepreux n'est pas à Villepreux, ce qui n'aide pas à trouver son chemin) et à la bourre en plus (j'avais loupé ma correspondance à Montparnasse, 40 minutes d'attente à côté d'un type qui massacrait Chopin sur un piano public). La loose internationale.

Pour l'hébergement, pas moyen non plus, sauf option dortoir collectif. Mais ça, j'ai clairement plus l'âge. L'intérêt des convs organisées par des clubs ou des assos, c'est qu'il y a pléthore de bénévoles et qu'il s'en trouve toujours pour prêter un lit ou un canapé. Niveau accueil des auteurs, l'hébergement est le point le moins problématique. Avec une mairie, tout de suite, c'est moins pratique. Je veux dire, on ne va pas s'inviter dans la chambre d'amis du maire, hein. Résultat, j'étais initialement parti pour ne faire que le samedi, ce qui me plaisait moyen vu que la conv n'ouvrait qu'à 15h (une contrainte liée à la disponibilité de l'équipement, je suppose). Ça faisait beaucoup de transport (Villepreux n'est pas tout près de chez moi) et de fatigue pour quelques heures sur place. Mais bon, je m'étais engagé, je ne voulais pas me dédire.

Riddle, rôliste ultra sympa, me propose un hébergement d'urgence à Saint-Cyr, mais le plan est compliqué de partout et la logistique un pur casse-tête. Je décline et en reste au samedi. C'est Raph qui me sauve in extremis en m'aiguillant sur des amis à lui, villepreusiens. Super sympas lesdits amis, au point de venir me chercher en voiture à pas d'heure dans la nuit de samedi. Oui parce qu'évidemment, sans téléphone qui fait GPS ni plan public (y'en a qu'un dans toute la ville, devant la mairie. Hashtag l'hallu ôO), je me suis paumé en essayant de me rendre chez eux. En pleine nuit. Avec mon gros sac. Totalement déchiqueté après plusieurs heures de démos. Rhâââ bon sang, y'a des fois où rien ne va !

Ces aventures mises à part, un festoche vachement sympa. Au point que j'y ai passé tout le week-end, alors que même avec mon hébergement assuré, je n'étais pas certain de faire le dimanche. Je craignais un plan Senlud, la conv pure familiale où que tu patines dans la semoule ludique quand t'essaies de poser du JdR sur ta table. Bon, y'a eu pas mal de ça quand même, faut avouer. Le gros du public était du coin, des familles venues occuper les gamins à moindres frais (entrée et parties gratos) durant une aprème. Et des Proumfs aussi, euh pardon, des scouts en uniforme bleu. Oui parce que c'est bien connu, l'ouest parisien est le pays des scouts. D'ailleurs, y'en avait tout un troupeau (de la variété beige, car on les trouve en plein de couleurs, comme les Petits Poneys) dans le wagon de mon Transilien, celui que j'ai attendu quarante minutes. C'te folklore, tout de même.

Et moi, j'ai la cote avec les Proumfs. C'pas dur, ils m'ont élu meilleur meneur. M'a fait super plaisir. Oui parce que j'ai eu pas mal de jeunes gamins à ma table durant le week-end, avec ou sans leurs parents. Le truc cool, c'est que maintenant, j'ai le matos qui va bien : le dimanche je n'ai quasi tourné que sur Camlann et Overlord. Encore et encore et encore. Neuf démos, à la chaîne. Plus mes six de la veille. Si on ajoute les cinq de Valentin, qui m'a prêté main forte le samedi, ça nous fait 20 parties de Sombre en deux jours. Pas mal. Évidemment, j'ai fini sur les rotules. Ah la vâââche, le dimanche fut difficile. La tête dans le pâté le matin et sur la fin, zombie de chez zombie. Hardcore, putain. Et ensuite, retour à pinces à la gare, avec un sac de zines heureusement un poil plus léger. Je me suis écroulé comme une vieille merde dans le train qui me ramenait à Montparnasse.

Niveau business, ça n'a pas été tout à fait payé à hauteur de l'effort, mais je m'en doutais très fort avant de venir. Oui parce qu'avec Terres Etranges qui a viré à l'entreprise, l'aspect commerce commence à compter pas mal. Les maisons d'éditions, aussi modestes soient-elles, ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche. Ça se saurait depuis le temps. Les démos furent bonnes, hein. Parents et enfants ont passé dans leur écrasante majorité un (très) bon moment à ma table, mais ce n'est pas, sauf exception rarissime, à ce public que je vends du zine. J'arrive à accrocher quelques personnes, mais la plupart ne se voient pas rééditer l'exploit rôliste dans leur salon. Same old story. Du coup, à Villepreux ce week-end, le dimanche surtout, ça a plus ressemblé à de l'animation (bénévole et épuisante, combo fatale) qu'à de la démo. Et mine de rien, j'ai de moins en moins de temps pour ça. Surtout en plein bouclage de Sombre 5.

Mon cœur de cible, ce sont les rôlistes et, plus généralement, les gamers et le geeks. Des gens que l'idée de faire tourner Sombre à leur table n'effraie pas. Le quidam, lui, ne s'en sent pas capable. À tort selon moi, mais bon, va-t'en les convaincre du contraire. Valentin, qui découvrait les démos en conv, a mesuré toute la difficulté du problème le samedi. Le point, c'est que des rôlistes, y'en avait pas des masses à Villepreux ce week-end. Sur les stands, du beau linge pourtant : les kopaings d'Opale, l'inoxydable Tonton Alias, Julien Pouard de Cendrones, Vonv et ses TOCeurs (une Nuit Poulpique tous les dix ans, quand les astres sont propices), Goomy en dédicaces, JdR éditions (trois jeux par an, en petites foulées), une asso de GNistes biclassés rôlistes (la misère que je leur ai mis samedi soir à Toy scary et dimanche matin à Chombre !). Mais dans le public, deux pelés et trois tondus. Bien moins qu'à Belli'Games il y a quinze jours.

La différence bien sûr est que derrière Belli'Games, y'a Fumbles, un club où on joue aux jeux de rôle. Et ça change un peu tout en terme de public. Ça produit un truc plus mélangé, où les familles télescopent les gamers plus ou moins hardcore, ce qui me convient mieux. Du coup, si j'avais un conseil à donner aux clubs rôlistes des Yvelines, ce serait de prendre contact avec la mairie de Villepreux pour voir si y'aurait pas moyen de taper l'incruste à la prochaine édition de leur festival ludique. L'orga chef kiffe le JdR et il a à dispo un local immense, dans lequel n'importe quel club rêverait de faire une nuit de jeu. Ce serait bien le diable que tout cela ne puisse pas synergiser un minimum.



Les mercis

+ Merci à Sylvain pour l'orga carrée et la bonne humeur.

+ Merci à Opale pour le recrutement efficace. Toujours aussi cool de bosser avec vous, les gars et les filles.

+ Merci à Valentin pour le gros coup de patte de samedi. Un gars que quand tu arrives en retard, il est déjà en train de mener du Deep space gore à sa table. Qu'il enchaîne cinq démos comme si de rien n'était. Qu'il tient un stand comme s'il avait fait ça toute sa vie. Qu'il est top cool et d'une bonne humeur à toute épreuve. Un bon gars, moi je dis. Quand tu veux on remet ça, kopaing.

+ Merci à Raph pour le plan de dernière minute qui me sauve mon week-end.

+ Merci à Colline et Antoine pour leur gentillesse, leur disponibilité et la chaleur de leur accueil.



Mon body count

15 parties, 78 joueurs, 72 morts.



*



Promo



Les quatre numéros de la revue Sombre sont disponibles. Pour commander, c'est par ici.




Un euro pour un compte rendu, soutenez Sombre sur Tipeee.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Re : Retours et bilan
« Réponse #3 le: novembre 11, 2015, 19:36:33 pm »
Bonjour à tous,

J'ai été très content d'aller à Villepreux, d'autant plus que c'est - pour une fois - pas très loin de chez moi.

Pour une première, c'était une véritable réussite. Merci Sylvain de nous avoir accueilli c'était un énorme plaisir que de pouvoir discuter avec les personnes qui ont fait le déplacement. J'ai été particulièrement content de revoir la TocTeam avec le très sympathique Vonv. Je regrette de ne pas avoir pu participer à la nuit poulpique, car pour moi, quelque soit le jeu c'était trop tard. On a pas pu à tout le moins discuter Appel de Cthulhu,e puis il y avait un talentueux dessinateur, Goomi. Cool de le rencontrer.

Je suis content que l'on ait pu associer à notre planification des parties Toc, Alias et que Johan ait pu faire bien tourner Sombre et David Prince Charmant.

J'ai été aussi content de faire la connaissance avec les Fous du Roy. Dès que j'ai l'occasion, j'y passe !

Super que des joueurs de Nancy aient pu faire le déplacement. J'espère que vous vous êtes bien amusés et à une prochaine, peut être (Provins peut être c'est une super conv aussi ? ou alors plus tard en 2016).

Et enfin, de gros mercis poulpîques à Sylvain qui a fait tout ce qu'il fallait pour cette convention. Très présent tu as été et c'était super !

Pour la prochaine, c'est sur, trois parties de Cthulhu en même temps, c'est dur à caser, mais ça marche l'Appel ça défonce même je dois dire. Je verrai à voir pour d'autres jeux (j'en ai d'autres dans les starting blocks !).

Et comme le dit Altaric, "En espérant une édition 2016 !"

Hors ligne David best

Re : Retours et bilan
« Réponse #4 le: novembre 12, 2015, 09:33:22 am »
4  princes charmants je dis merci aux rabatteurs merci aux orgas (tous les orgas) ce fut très très bien pour une première en espérant y retourner l'an prochain
"...Reliques, chapelets, indulgences,
dispenses, pardons, bulles,
jouets des vents..."

John Milton

Hors ligne Sylvainhibou

Re : Retours et bilan
« Réponse #5 le: juillet 19, 2016, 18:27:35 pm »
Bonjour à tous les opaliens :)
je n'avais bêtement pas pensé venir voir les retours sur le forum ! Quel nouille !!

je serais content de savoir ce qui s'est joué pendant que je courais partout : j'ai noté Cthulhu, Prince Charmant, Antika, Sombre...quoi encore? :)

Merci de vos super retour, merci pour votre présence géniale et.... En AVANT POUR 2016 !!!
Je prépare de suite le post pour l'édition 2016 , le 5 et 6 novembre, car OUI c'est parti !

Amitié à tous
Sylvain