Auteur Sujet: Rêve de geekon  (Lu 90104 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Grom

Re : Rêve de geekon
« Réponse #45 le: décembre 11, 2008, 14:47:52 pm »
Pourquoi ne pas rêver en noir et blanc ? quand on s?installe dans un pays de langue étrangère, et qu?on apprend cette langue, on se met à penser et même rêver dans la langue. Alors pourquoi pas la même chose sur les couleurs ?
Je trouve que la deuxième hypothèse est plus crédible, au contraire !
le comic sans MS vaincra!

Hors ligne Moriar

Re : Rêve de geekon
« Réponse #46 le: décembre 11, 2008, 14:48:41 pm »
Moi je suis daltonien, donc je rêve avec des couleurs, mais pas les bonnes ! :p

Hors ligne Tamar

Re : Rêve de geekon
« Réponse #47 le: décembre 11, 2008, 14:58:20 pm »
J'en ai fait une belle cette nuit :

Je me suis couchée très tard par rapport à mon heure habituelle, et je n'ai pas réussi à m'endormir, et j'ai tout de même rêvé, consciente, je manipulais le rêve quand il allait dans la mauvaise direction (une histoire de vaisseau spatial, et de sattelite bizarroïde)

Je pense que c'est du aux médocs que je prends le soir, mais ca fait bizarre parce qu'en même temps, je suis claquée, et en même temps reposée ....
O, qu'une, d'elle même, un beau soir sut venir, ne voulant plus à mes lèvres, que boire ou mourir

Hors ligne Merriman

Re : Rêve de geekon
« Réponse #48 le: décembre 11, 2008, 15:08:46 pm »
Pourquoi ne pas rêver en noir et blanc ? quand on s?installe dans un pays de langue étrangère, et qu?on apprend cette langue, on se met à penser et même rêver dans la langue. Alors pourquoi pas la même chose sur les couleurs ?
Je trouve que la deuxième hypothèse est plus crédible, au contraire !

Ben ouais, mais... quand t'es dans un autre pays, t'entends que la langue du pays... Alors que les gens entre 1900 et 1960, ben... ils voyaient peut-être des films en noir et blanc, mais ils avaient quand même un monde en couleurs autour d'eux!
Alors, je trouverais ça dingue (mais potentiellement fascinant) de me dire que la fiction, ça peut avoir autant d'influence sur ce qu'on rêve effectivement.

je n'ai pas réussi à m'endormir, et j'ai tout de même rêvé, consciente, je manipulais le rêve quand il allait dans la mauvaise direction

Wow! Je suis bluffé - et en même temps un peu perplexe...
Quand tu dis que t'étais consciente... T'avais conscience de ton environnement réel et du rêve? Et c'est pour ça que tu dis que tu dormais pas?
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein

Hors ligne Tamar

Re : Rêve de geekon
« Réponse #49 le: décembre 11, 2008, 15:20:57 pm »
j'étais consciente de mon environnement, des chats qui venaient se coller contre moi, et je n'étais pas à fond dans le rêve, il était en "demi teinte" comme derrière un voile

Hors ligne Dreyf

Re : Rêve de geekon
« Réponse #50 le: décembre 11, 2008, 16:06:16 pm »
C'est faisable quand tu es quasi en période de réveil.
Tu peux même te rendre compte que tu es en train de rêver ("Humm... Ce n'est vraiment pas logique, ça. Donc..."), influer en partie le rêve et tout et tout.
Le problème, c'est que comme tu es en phase de réveil, le moindre stimuli extérieur te réveillera. Bon, en revanche, comme tu auras été réveillé en plein milieu de ton rêve, tu devrais t'en souvenir (au contraire de la plupart des autres).

Hors ligne Merriman

Re : Rêve de geekon
« Réponse #51 le: décembre 11, 2008, 16:22:40 pm »
Tu peux même te rendre compte que tu es en train de rêver ("Humm... Ce n'est vraiment pas logique, ça. Donc..."), influer en partie le rêve et tout et tout.

Ouais, tout ça, j'ai déjà fait. Ce qui me bluffe, c'est d'avoir conscience en même temps de son environnement et du rêve - ce qui était le cas de Tamar, donc, même si le rêve était plutôt indistinct.

A part ça, Dreyf, ça devrait être interdit de passer sur ce thread sans raconter au moins un rêve...

Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Rêve de geekon
« Réponse #52 le: décembre 11, 2008, 16:26:53 pm »
Citer
Bon, en revanche, comme tu auras été réveillé en plein milieu de ton rêve,
Je connais peu de moyens aussi efficaces que celui-là pour te flinguer au moins ta matinée?
Mieux vaut dormir deux heures de moins et se réveiller après un rêve plutôt qu'en plein milieu...
"Encore une fois merci, nous sommes de tout coeur avec vous"

Hors ligne Moriar

Re : Rêve de geekon
« Réponse #53 le: décembre 11, 2008, 16:34:22 pm »
Citer
Bon, en revanche, comme tu auras été réveillé en plein milieu de ton rêve,
Je connais peu de moyens aussi efficaces que celui-là pour te flinguer au moins ta matinée?
Mieux vaut dormir deux heures de moins et se réveiller après un rêve plutôt qu'en plein milieu...

Surtout quand c'est un cauchemar !

Hors ligne Dreyf

Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #54 le: décembre 11, 2008, 17:31:57 pm »
A part ça, Dreyf, ça devrait être interdit de passer sur ce thread sans raconter au moins un rêve...
Pour certains je ne pense pas que tu veuilles les connaitre et pour les autres je ne pense pas que je veuille que d'autres que moi les connaissent...

Hors ligne Bastet

Re : Rêve de geekon
« Réponse #55 le: décembre 11, 2008, 19:36:15 pm »
Je ne raconterai pas mes rêves ici, nameho !

Cependant, pour rajouter de l'eau au moulin de ce topic qui tourne déjà bien sans, je préciserai que plus jeune, je faisais beaucoup de cauchemars (au point de me réveiller et de régurgiter le repas de la veille sur la moquette qui, avouons-le n'en demandait pas tant).

Pour mon malheur, mes parents associaient ça aux films que je voyais à la télé (mais ne se souciaient pas des bouquins que je chopait dans leur bibliothèque tout aussi potentiellement cauchemardisiaques mais bon...).

Du coup, je me suis "entraîné" à lutter contre mes cauchemars et ça marche très bien après quelques années de pratique. Le défaut est que souvent on se rend compte qu'on rêve et ça gâche parfois le plaisir mais bon...

Un autre truc sympa avec les rêves en ce qui me concerne, c'est qu'il y a des "objets" dont je ne peux rêver qu'une fois que ce sont des choses passées. Citons en vrac, mes ex, mes précédents domiciles, les vêtements que j'ai jeté.

C'est sympa ça me dit quand j'ai arrêté de refouler sur ces sujets  :face:

Hors ligne Meyrink

Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #56 le: décembre 11, 2008, 21:40:18 pm »


Et finalement j me suicide.... :eek:


lool  :lol: il faudra qu'on me tue pour que j'arrète de rire

Moi je rêve de voler, tout le temps quoi. C'est un vol qu'est plutot un flottement et il faut y aller de bras de jambes, comme quand on nage, mais ça marche. Disons que je nage dans l'air.

Sinon il m'est arrivé une chose assez intéressante, une fois: je rêvais tout le temps de banlieues très grises et déprimantes, alors un soir j'ai l'intuition (je sais pas de quel type): lire Metropolis avant de m'endormir. (le supplément de Kult je veux dire). Alors je lis, après un petit moment je le fais voler dans un coin, plus ou moins dégouté, je m'endors et hop: mes rêves deviennent des films de 007 tournés dans des endroits de rêve (...). Ca a marché, genre méthode homéopathique (auxquelles je crois pas en principe, mais bon)

Est-ce que cela implique que Zakahn doit se fourrer une bonne dizaine de pornos de mecs, pour revenir aux rêves hétéros? Ca se peut oui. Puis comme noel approche, voilà une idée cadeau.

Puis de rêves Med Fan pas beaucoup  :no: même pas un que je me souvienne.


« Modifié: décembre 11, 2008, 22:39:01 pm par Meyrink »

Hors ligne Mandoline

Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #57 le: décembre 11, 2008, 22:13:14 pm »


Du coup, je me suis "entraîné" à lutter contre mes cauchemars et ça marche très bien après quelques années de pratique. Le défaut est que souvent on se rend compte qu'on rêve et ça gâche parfois le plaisir mais bon...


Tes un sociopathe tu sais ça?

Moi je rêvais souvent que je perdais mes dents....mais a force de le rêver et de croire que c'était vrai, jeme suis dit (dans le rêve...) "mais merde et si je me bougeais le derche et que j'allais chez le dentiste bordel, c'est pas la premiere fois qu'on truc comme ça m'arrive."

Du coup mon inconscient me fait la gueule, lui qui avait trouvé une bonne parade pour exprimer mon complexe de castration.... Il parade plus maintenant...je cauchemarde que j'ai pénis....ça maprendra a aller chez le dentiste!
Nobody's perfect, not even Satan's Cheerleaders

Hors ligne Merriman

Re : Rêve de geekon
« Réponse #58 le: décembre 11, 2008, 23:26:26 pm »
Pour certains je ne pense pas que tu veuilles les connaitre

Alors ça... Tu sais, j'ai:
1) sans me vanter, l'estomac très bien accroché
2) une curiosité sans bornes pour ces trucs
Bon, évidemment, si ce que tu veux dire, c'est des rêves genre: "Alors j'amène mon linge à la laverie, et là, c'est dingue, je regarde la machine tourner pendant 40 minutes..."

Tes un sociopathe tu sais ça?

Hein??? Juste parce que Bastet s'est entraîné à contrôler ses cauchemars???
Mais je l'ai fait aussi... Et je suis pas sociopathe...
Parce que bon, moi, j'en suis sûr, je suis Asperger... Et c'est clairement pas compatible avec sociopathe...

Ca a marché, genre méthode homéopathique (auxquelles je crois pas en principe, mais bon)

Ouais... Ca, quand j'étais gosse, ça marchait à fond... Genre: si j'avais peur de faire un cauchemar avec des araignées, je passais cinq minutes à me concentrer sur des araignées... et j'évitais le cauchemar.
Bon, le plus dur (et je plaisante pas), c'était de pas oublier un sujet de cauchemar potentiel...
Aujourd'hui, je m'en fous: je supporte mes cauchemars, et c'est tout.

Hors ligne Moriar

Re : Rêve de geekon
« Réponse #59 le: décembre 12, 2008, 09:26:37 am »
Moi je rêvais souvent que je perdais mes dents....
Quelqu'un m'a dit un jour que c'était lié au fait que tu avais peur de dévoiler un secret ou que tu venais de le faire et que tu avais peur des conséquences...

J'ai fait ce genre de rêve il n'y a pas longtemps après avoir révéler un truc plus ou moins confidentiel à quelqu'un...