Auteur Sujet: Rêve de geekon  (Lu 130663 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Darkevil

Re : Rêve de geekon
« Réponse #615 le: décembre 28, 2010, 14:49:48 pm »
Hum... Disons à ce stade, plutot ta "Nécrophilie" refoulée!...
Il est un peu mort Horst Stappert!
Doktor ès PsyKiatry, O.P.A DireKtor
It's Good to Be Bad
Evil it's Good

Tiocfaidh ár lá

Hors ligne guizmo

Re : Rêve de geekon
« Réponse #616 le: décembre 29, 2010, 14:13:27 pm »
j'ai révé que j'etais moi  :eek: :eek:
c'et tres troublant comme reve a quoi ca sert de reve si c'est pour rever de la realité
 :suspect:
Anicet :
La morale de l'histoire : ce n'est pas mal d'être mort de faim :).

Hors ligne ashraa

Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #617 le: janvier 01, 2011, 20:24:35 pm »


Tiens un autre truc onirique bizarre : à 17 ans grosso modo, trainée par ma mère en vacances, je dors tranquillement dans le grenier (j'adore le grenier de cette baraque), je l'entends m'appeler, me réveille : je suis atrocement fatiguée, impossible de garder les yeux ouverts, difficile de bouger... Je les ferme, et continue à voir : sauf que des ombres humanoïdes glissent vers le lit, lentement... Morte de peur, je rouvre les yeux, même état... Je ne peux pas résister longtemps, les ferme encore : les ombres s'approchent, glissent jusqu'à moi (elles suivent les reliefs de la pièce), me saisissent et commencent à me trainer ; dès que j'ouvre les yeux, je suis dans mon lit, mais quand je les referme, je me trouve là où elles me trainaient quand je les ai ouverts ; en fond, j'entends ma mère m'engueuler. Au final, avant le réveil véritable, les ombres m'avaient trainée jusqu'au bas de l'escalier.
Et, surtout, quand je suis descendue, ma mère m'a effectivemment bien enguirlandée : ça faisait 1/2 h qu'elle m'appelait pour le repas.

Déjà eu de telles expériences ?

PS : j'suis là pour ramasser des bouts qui servent à rien, ok, mais pour prendre Rome j'y suis aussi ? Parce que bon, c'est la meilleure part.

Si je peux me permettre ça ressemble beaucoup à de la paralysie du sommeil..
Y'a un article pas mal sur Wikipedia, c'est étudié essentiellement au Canada , reconnu en France mais peu "connu".
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil

Hors ligne guizmo

Re : Rêve de geekon
« Réponse #618 le: janvier 02, 2011, 23:04:23 pm »
tiens melophage aurait elle trouvée une compagne de songe ?

Hors ligne Mandoline

Re : Rêve de geekon
« Réponse #619 le: janvier 03, 2011, 08:20:29 am »
Melo c'est un delire hypnagogique!!! on arrete pas d'en parler regulierement!!! (non mais!) ton cerveau s'eveille mais pas ton corps et pour pallier l'incoherence entre les deux infos ton cerveau developpe des petits symptomes paranoiaque!


Perso, moi c'était des gens qui rentraient chez moi voir même des sortes d'esprits qui essayaient de me posseder... Tout au long du topic y a des temoignages de trucs dans ce genre...
Et c'est vrai que c'est super chelou!

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_hypnagogique
« Modifié: janvier 03, 2011, 08:27:45 am par Mandoline »
Nobody's perfect, not even Satan's Cheerleaders

Hors ligne Grom

Re : Rêve de geekon
« Réponse #620 le: janvier 03, 2011, 10:12:15 am »
moi, j'ai mal dormi cette nuit :
j'ai rêvé qu'une bande de ninjas (chacun étant une partie de "moi") se défendait (contre chai pas quoi), mais chacun de leur coté, alors que l'un d'entre eux avait un genre de marionnette/forteresse à 7 places qui aurait permis de coordonner leurs efforts et de me laisser dormir...

plus tard dans la nuit, tous les ninjas ont fait repeindre leur taxi en blanc (même un qui n'aimait pas la couleur, mais qui l'a fait quand même pas esprit de cohésion), ce qui m'a permis de bien dormir par la suite

je vais arrêter de regarder naruto avant de dormir  :suspect:
le comic sans MS vaincra!

Hors ligne Merriman

Re : Rêve de geekon
« Réponse #621 le: janvier 03, 2011, 14:17:34 pm »
Mando, c'est toi qu'as pas suivi: ashraa cite un message de Mélo qui date de deux ans (jour pour jour!  :face:) - je pense, justement, que c'est à la suite de ce message qu'on avait eu la (première) discussion sur les machins hypnagogiques...  ^^
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein

Hors ligne mélophage

Re : Rêve de geekon
« Réponse #622 le: janvier 03, 2011, 22:44:29 pm »
J'avais vaguement vu ces histoires de paralysie du sommeil à l'époque aussi (par contre les trucs hypnagogiques j'en ai pas souvenir, il a fallu attendre que je poste par ici). Et pourquoi tu traites mon cerveau de paranoïaque, hein ? t'es avec les Ombres...?
Effectivement c'est probablement un de ces deux trucs.

Bon, sinon, je fais des rêves intéressants ces derniers temps, mais j'arrive juste à me rappeler d'une histoire de ramassage de potirons, là... Snif.
Je me console en lisant des histoires de ninjas schizos, c'est déjà ça.

Au passage, bienvenue dans ce topic, Ashraa.

Hors ligne ashraa

Re : Rêve de geekon
« Réponse #623 le: janvier 05, 2011, 20:15:28 pm »
Merci Melophage ! ;)

C'est justement parce que je fais un peu de paralysie du sommeil ( surtout en période de stress et du coup ça me stress encore plus) que je me suis permise de mettre le lien Wiki.
La 1ere fois je me suis cru effectivement en plein délire paranoïde au sens strict, vu que je bosse en psychiatrie j'ai cherché à fond des "réponses", c'est mon médecin généraliste qui m'a orientée là-dessus.
J'ai le même ressentit que Mandoline je pense : présence angoissante chez sois, impression d'être possédée, ou même un état de conscience qui me permet d'entendre ce qui se passe ( sonnerie de téléphone, tv allumée, conversation, etc) et qui donc me prouve que je suis bien réveillée alors que je suis "bloquée " dans mon corps impossible à bouger. C'est flippant parce que même si tu sais ce qui se passe tu ne peux pas bouger ou crier pour en sortir, c'est très frustrant.

Hors ligne esprism

Re : Rêve de geekon
« Réponse #624 le: janvier 22, 2011, 11:10:09 am »
J'ai jamais eu de paralysie du sommeil mais un truc plus classique. Un bras complètement paralysé.

En général ça prend au moins une bonne minute à retrouver ses capacités le temps que le bras soit à nouveau "irrigué", c'est la sensation que j'ai.

C'est chiant mais possible de se lever et de s'habiller en bougeant son bras avec l'autre.

Mais un jour j'ai eu mes deux bras bloqués.... ça fait flipper un poil mais le plus chiant c'est que t'en chie vraiment rien que pour t'assoir dans ton lit.
Je peux faire une analyse structurelle ?

Re : Rêve de geekon
« Réponse #625 le: janvier 24, 2011, 09:57:23 am »
Hmm... Mes rêves ?

Ben récemment, je me suis ratée en me coupant les cheveux, résultant à une boule à zède pour rendre ça propre. Je me plains pas, ça me va bien (à ce qu'il paraît, je ressemble plus à ma mère comme ça).

Seulement mon copain m'a fait un caca nerveux.

Mes cheveux repoussent doucement mais sûrement et y'a deux nuit de ça, je rêve que je vais chez ma belle-mère pour me faire défriser les cheveux et que je reviens avec la même tronche que juste après que ma mère aie passé la tondeuse sur mon crâne délicieusement régulier.
Je ne sais pas pourquoi mais dans ce rêve j'étais fortement désespérée, sûrement me disant que "Ho mon n'amoureux il va pas aimer =("

Sinon, question cauchemars tenaces, j'en ai eu un quand j'étais enfant après que je me sois levée la nuit pour regarder la télé en même temps que ma mère au lieu de rester sagement couchée. Elle devait regarder un film d'horreur genre série b ou Z parce que je me souviens que ses ricanements ont hantés mes nuits des semaines durant. A l'époque j'avais cinq/six ans, au vu d'unes des scènes de ce film mental assez horrible.

C'était des genre d'araignées tueuses qui remplaçaient les corps de leurs victimes par des fils, faisant ressembler les cadavres à d'étranges poupées de soie rouge. La personne étant morte, le regard était bien sûr fixe et horrifié. C'étaient des araignées géantes qu'on pouvait duper en se cachant sous une couverture. On suivait les cours sous la couverture mais la maîtresse, qu'elle est débile de sortir son bras pour écrire au tableau !
Après avoir vu à travers la couette (oui parce que moi j'ai une couette ! Na !) Mademoiselle Champion se faire dévorer et tisser (l'imagination des jeunes enfants qui se sont éclatés à lire les vieux manuels de médecine de papa, ceux avec des jolies illustration =O), nous nous enfuyons dans la cour et courons aussi vite que l'on peut.
Nous perdons bien sûr Mélanie Béranger la voleuse de frites qui décide de se repentir de ses péchés en retenant l'araignée pendant que nous rentrons à nos maisons faire câlin à Maman. Sauf que maman aussi était bouffée par l'araignée ! Mais pas mon frère et ma s?ur, malheureusement. D'ailleurs faut garder la petite s?ur qui avait un an et demi à l'époque, sous la couette et silencieuse sinon elle va se faire bouffer.

Bien entendu, la chef des Araignées vient me voir moi pour exiger du manger et je lui dit "Non ! Jamais ! J'aime pas le rouge, d'abord !" puis elle commence lentement à m'ouvrir le ventre et à tisser sa soie blanche qui se teint en rouge progressivement.

Maintenant j'en ris, mais à cinq ans, j'en voulais plus aller au lit de peur que j'enlève ma couverture la nuit à cause de la chaleur...
J'avais l'imagination assez vive pour imaginer que ça pissait bien le sang, même si je ne me souviens pas d'avoir vu de bidoche. Bref, mon gros traumatisme. Sinon, j'ai pas de problème avec les araignées. Juste avec les toiles. Je crois que c'est à cause de ce cauchemar récurrent.

Bref.
(cliquez pour montrer/cacher)

Hors ligne Grom

Re : Rêve de geekon
« Réponse #626 le: janvier 24, 2011, 10:44:42 am »
J?ai passé une partie de mon dimance à dormir, ce qui fait que j?ai fait plusieurs rêves en « fondu/enchainé »
J?ai commencé par un traditionnel rêve de niveau de doom 2, bien corsé comme il faut. Ce rêve s?est enchaîné avec une vue aérienne d?une nana qui se fait recouvrir par des zombis, on voit des balles partir dans toutes les directions (tirées par la gatling de doom 2, le « 4 »), suivi des bolt énergétiques du « 6 », et la nana qui fait un salto pour sortir du tas de zombi et enchaîner à la roquette (le « 5 »).

Rêve suivant, des galeries remplies de zombis, et une équipe de squad qui parcours pour les buter, enchaîné avec un jeu télévisé dans lequel une équipe de joueur doit se frayer un chemin à travers les hordes de zombis sous l??il des caméras (genre mad world).

Il a fallu un rêve de plus pour comprendre que les joueurs ont pour objectif d?aller remplacer les caméras détruites dans les couloirs inexplorés (et pas du tout de butter les zombis, car il y a un puit qui sert à balancer des gens pour qu?ils se transforment en zombi, et que le jeu puisse continuer)

Hors ligne mélophage

Re : Rêve de geekon
« Réponse #627 le: janvier 27, 2011, 19:33:37 pm »
Ca ferait un bon scénar Dungeon Twister, ce rêve, Grom ! (avec un/des joueurs zombies vs un/des joueurs devant s'échapper ou placer des objets figurant les "caméras").

Mon esprit a donné dans le kitch flippant la nuit dernière :

Je suis avec ma mère à "la maison", qui est, dans la vraie vie, la maison d'une autre famille de mon village natal. Les carreaux sont brisés à plusieurs reprises par des jets de pierres, et, finalement, j'arrive à mettre la main sur deux gamins : une fille de deux ans, très fine pour son âge (mais pas grande), brune, petites nattes, peau mate et traits délicats, et un garçon de 4 ou 5 ans, coupe au bol, cheveux noirs et teint mat lui aussi, mais plutôt rondelet.
Je les traine à l'intérieur (sans violence) et ordonne à ma mère de les garder ici et d'appeler la police, en attendant que leurs parents se manifestent.

Quand je monte dans la chambre, à l'étage, une vieille décharnée se trouve sur le lit. Je ne vois que son visage : il est comme momifiée, jaunâtre, creusé de rides profondes, et, surtout, ses yeux et sa bouche sont cousus de noir par une sorte d'épais fil organique. Il me semble que son nez est également cousu, et que, donc, son visage ne comporte aucun orifice. elle me rappelle particulièrement Morgana, le personnage du Manoir de l'Enfer qu'on trouve dans la salle nommée "Abaddon"
Je me sens, en cette compagnie, de plus en plus menacée : l'angoisse me pousse à me précipiter par la fenêtre, et à chercher un autre refuge.

Mais, un peu plus loin, je me retrouve face aux enfants. Une voix off double vaguement la scène, et je ne sais pas si ce que je perçois est réalité, souvenir, ou autre chose : le jeune garçon a attrapé la fillette par le bras, pour lui "faire l'amour" d'après la voix off, sans que j'y retrouve une connotation sexuelle : j'y perçois seulement de la violence, de la menace. La fille est silencieuse, raide, immobile... Quasi inerte.
Je tente de tirer le gamin en arrière, mais impossible ; il semble inamovible, ou inhumainement fort.

Cependant, il se tourne vers moi et me fixe, sans cligner des yeux, un léger sourire sardonique aux lèvres. De nouveau, la peur me gagne progressivement... Puis je comprends ce qu'il incarne, et lui murmure "tu es la Mort, n'est-ce pas?" et ça n'a pas l'air ridicule, dans le rêve, d'abord.
Il me fixe toujours, sans bouger d'un iota, même quand je tente de percer sa gorge avec une lame ramassée sur une poubelle proche. Quand le métal atteint sa peau, mon bras perd toute force, et la lame repose sur son cou sans l'entamer.
Rageuse, je murmure "Je t'aurai, un jour, je t'aurai...", et il répond d'une voix impassible et très douce : "Mais moi, je t'ai déjà". Sa réplique me glace, mais je tente de donner le change, tente de briser son cou -encore- d'un bloc de fonte rouillée, très lourd, dont la forme évoque un couteau. De nouveau, mon bras perd sa force quand il atteint la peau, mais je promène verticalement l'arme sur son cou, jusqu'à son menton, murmurant toujours : "Je t'aurai", sous son regard tranquille et froid.


Après réveil et rendormissement, j'ai rêvé que les gnomes guerriers étaient optimisés à WoW. C'était plus reposant.



Hors ligne guizmo

Re : Rêve de geekon
« Réponse #628 le: janvier 29, 2011, 11:29:59 am »
bon alors  cette j'ai fait un reve
et oui le grand guizmo  a fait un reve , un reve ou le monde etait different   ,je n'ai pas dit mieux car ceci serait  un jugement de valeur
donc un autre monde , avec  ses regles ,ses coutumes, ou les hommes et les femmes  sont  pourant les memes que dans le notre
enfin voila otut ca pour dire  que cette nuit  j'ai revé que j'avais des cheveux ( je sais seul bastet  peu comprendre  mais c'est comme ca )

Hors ligne Darkevil

Re : Rêve de geekon
« Réponse #629 le: janvier 31, 2011, 14:38:59 pm »
Rassures-toi Guizmo, ce n'était qu'un rêve...
Une telle chose ne se peut !
(sinon, personne ne verrait plus que tu as des superbes yeux bleus (comme disait quelqu'un:)) :face: