Auteur Sujet: Rêve de geekon  (Lu 113401 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mandoline

Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #105 le: janvier 04, 2009, 01:18:39 am »

Déjà eu de telles expériences ?


Moi il m'arrive souvent un truc quand je m'assoupit, genre sur le canap l'aprem, u quand je fais une grasse mat, jamais durant la nuit...
En fait je crois que je dois être consciente de l'état de vulnérabilité dans lequel je tombe à ce moment là.

Je dois avoir les yeux ouvert  ou mi clos parce que je vois ce que je serais sencé voir si j'avais gardé mes yeux ouvert.

Sauf que j'entend des trucs, des craquements...et là je me dis: "y a quelqu'un qui est entré chez moi!!!! Vite faut que je me reveille!!! Vite!!! Mais c'est trés dur de bouger, des fois je bouge, je me leve, et je réalise que je dors encore et que je suis toujours sur ce canap et je flippe a mort car les bruits se rapprochent.


Parfois, toujours dans les cas se sieste ou de grasse mat, au lieu de s'entir l'endormissement venir paisiblement, je sens comme un immense vertige qui s'intensifie. Une angoisse monte aussi, j'ai des idées mystiques, je commence à croire que des fantômes sont là...mais attention..je ne dors pas encore, je suis trés consciente...
Puis je decide de me laisser aller dans l'endormissement et la les vertiges s'intensifient et deviennent comme des convultions, sauf que je convulse pas....c'est assez flippant comme sensation.

Nobody's perfect, not even Satan's Cheerleaders

Hors ligne VIK

Re : Rêve de geekon
« Réponse #106 le: janvier 04, 2009, 09:45:22 am »
Citer
je me dis: "y a quelqu'un qui est entré chez moi!!!! Vite faut que je me reveille!!! Vite!!! Mais c'est trés dur de bouger,
=> j'ai rêvé 2 ou 3 fois exactement la même chose. L'intrusion, la clé dans la serrure, le danger se rapproche, mais l' impression de faiblesse musculaire totale => "clouer au lit".

Sur le sujet , si ce n'est pas déjà fait, il faut lire d'urgence l'excellent "La Maison de la sorcière" (The Dreams in the Witch-House), l'un des grands textes de H.P. Lovecraft. Il s'agit d'une nouvelle d'horreur fantastique de 40 pages éditée en français dans le recueil de nouvelles "Dans l'abîme du temps" chez Denoël. Je ne vous fait pas le résumé, ce serait gâcher le plaisir. Vraiment un de mes Lovecraft préférés.

Hors ligne Super babouin

Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #107 le: janvier 04, 2009, 15:49:39 pm »
Une des sensations que j'ai souvent lorsque je m'asosupis, surtout lorsque je suis dans un endroit inconnu ou que je me sens pas très bien moralement, c'est une distorsion des distances incroyable. Genre je "sens" physiquement que mes bras font 20m et mes jambes 3 cm. Parfois aussi j'ai l'impression de flotter au-dessus de moi-même (toujours disproportionné, et en général ridiculement petit), mais c'est plus rare.

Sinon j'ai fait un rêve super bizarre la semaine dernière, mais malheureusement je ne l'ai pas noté au réveil et je l'ai oublié. Ça m'énerve, parce que ça fait longtemps que je ne m'étais pas souvenu d'un long rêve

Sur le sujet , si ce n'est pas déjà fait, il faut lire d'urgence l'excellent "La Maison de la sorcière" (The Dreams in the Witch-House), l'un des grands textes de H.P. Lovecraft. Il s'agit d'une nouvelle d'horreur fantastique de 40 pages éditée en français dans le recueil de nouvelles "Dans l'abîme du temps" chez Denoël. Je ne vous fait pas le résumé, ce serait gâcher le plaisir. Vraiment un de mes Lovecraft préférés.

Pourquoi crois-tu que j'ai pris le cours de Topologie & Analyse?
Si j'me rappelle bien, là, vous autres, c'pas ben ben mieux. Vous avez genre mis des G, ou des K là dans vos noms, là, pour qu'ça fasse ... médiéval.

Hors ligne Grom

Re : Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #108 le: janvier 05, 2009, 11:50:00 am »
Une des sensations que j'ai souvent lorsque je m'asosupis, surtout lorsque je suis dans un endroit inconnu ou que je me sens pas très bien moralement, c'est une distorsion des distances incroyable. Genre je "sens" physiquement que mes bras font 20m et mes jambes 3 cm. Parfois aussi j'ai l'impression de flotter au-dessus de moi-même (toujours disproportionné, et en général ridiculement petit), mais c'est plus rare.
ça m'arrivait quand j'avais 15 ans, ça. j'étais réveillé, mais totalement incapable de bouger.
et j'avait l'impression que le toit (du grenier aménagé) était extrêmement loin, et que j'était minuscule.

parfois, c'est le contraire, je suis énorme, et j'ai l'impression qu'il suffit de lever le bras pour toucher le faîte (qui est à 5m), mais évidemment, pas moyen de bouger)

SB, tu devrais prendre de quoi écrire à coté de ton lit. c'est très drôle de relire une fois qu'on a oublié, ça fait ressortir des trucs, mais aussi se demander "c'est bien moi qui ai écris ça?" à cause du style littéraire qui parfois change (j'ai utilisé un mot que je ne connaissais pas, une fois)
le comic sans MS vaincra!

Hors ligne Merriman

Re : Rêve de geekon
« Réponse #109 le: janvier 05, 2009, 13:11:08 pm »

ça m'arrivait quand j'avais 15 ans, ça. j'étais réveillé, mais totalement incapable de bouger.
et j'avait l'impression que le toit (du grenier aménagé) était extrêmement loin, et que j'était minuscule.

parfois, c'est le contraire, je suis énorme, et j'ai l'impression qu'il suffit de lever le bras pour toucher le faîte (qui est à 5m), mais évidemment, pas moyen de bouger)

Ca ressemble à ce que'on appelle la paralysie hypnopompique, non? (et quand j'y pense, les trucs décrits par SB et Mando ressemblent bien à la paralysie hypnagogique...) Quel dommage que je puisse pas scanner vos troncs cérébraux... :twisted:
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein

Hors ligne Doudou

Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #110 le: janvier 05, 2009, 15:02:43 pm »
Quel dommage que je puisse pas scanner vos troncs cérébraux... :twisted:

Ben t'as qu'à demander à Darkevil de te les prêter, il est bon seigneur...
Quand je modère, c'est avec le bleu de l'ONU.

"La violence entraîne la violence. Mais beaucoup de violence y met fin." - Moi-même, enfin je crois

Hors ligne Grom

Re : Rêve de geekon
« Réponse #111 le: janvier 05, 2009, 15:13:28 pm »
désolé, c'est privé, ces choses là!   :face:

Hors ligne Darkevil

Re : Rêve de geekon
« Réponse #112 le: janvier 06, 2009, 00:31:39 am »
Je rectifie; je suis bon saigneur!!! :twisted:
Doktor ès PsyKiatry, O.P.A DireKtor
It's Good to Be Bad
Evil it's Good

Tiocfaidh ár lá

Hors ligne Mandoline

Re : Rêve de geekon
« Réponse #113 le: janvier 06, 2009, 13:13:46 pm »
Nouveau rêve d'il y a qurelques jours:

Moi, Seb et un de ses potes, on a eu une sorte d'accident, moi j'ai un genou cassé.

Je me retrouve en fauteuil roulant dans une maison de retraite!  :eek:  IRL je bosse come psy dans une maison de retraite. Résultat je sais comment ça se passe, le manque de personnel, les regles de sécurités drastiques, le manque de budget, qui mene à une maltraitance psychologique inévitable. (oubliez les infiltré et leur reportage coup de choc, c'est nul et totalement irrealiste. ils ne sont jamais allé dans une vrai maison de retraite ces mecs, c'est juste un moyen de se faire des tunes sur un reportage de merde et un sujet qui a été mal traité!)

Je me retrouve dons en fauteuil roulant...les années passent et je ne quitte pas mon fauteuil, je déprime, je sais que je sortirai pas et que je m'enfoncerai de plus en plus dans la démence.

Puis Seb me délivre, il m'aide à m'évader comme il l'a fait pour son pote.

On se retrouve à Aubervilliers, sauf que notre appart est magnifique, avec un grand balcon...mais trés vide. Par la fenetre je vois des superbes animations organisées pour les jeunes du quartier, j'aimerai bien y aller mais allez saavoir, je suis paralysée par a peur. Il y a des feu d'artifice, pleins de gens sont chez nous, a squatter devant notre grande fenetre pour regarder les feu d'artifices.

Je suis mortes de peur.

Seb me dit qu'il doit partir s'occuper de son pote qui s'est évadé également. Je lui supplie de rester car j'ai super peur, mais il part quand même.

Le lendemain mtin, Seb m'a dit qu'au milieu de la nuit je l'avais appellé.... :suspect:

Hors ligne Merriman

Re : Rêve de geekon
« Réponse #114 le: janvier 06, 2009, 19:41:11 pm »
Mon rêve de cette nuit: pas génial, mais avec une fin bizarre:

Je suis à la fac, mais curieusement, ce n'est ni la Sorbonne, ni Jussieu, on dirait une fac un peu pourrie. Je suis assis sur un banc, et une nana s'approche de moi: elle est brune, maigre, pas très jolie. Elle me sourit et paraît me reconnaître, mais moi, elle me dit absolument rien.

Derrière elle, je vois s'approcher une autre nana, presque semblable, mais habillée différemment. La première l'aperçoit, paraît gênée, et va parler à d'autres filles sur ma gauche. Je comprends que ce sont des soeurs jumelles, et que la première voulait se faire passer pour la seconde.

Même manège: la deuxième fille paraît me reconnaître et me sourit. Je suis gêné, parce que d'habitude, j'oublie pas les gens. Je lui dis que je me souviens pas d'elle. Elle me répond: "Tu vois pas? L'Afghanistan... La Syrie...". Je me dis que j'ai dû participer à une manif avec elle. Je lui réponds que je fais pas mal de manifs, et que je me souviens pas de tout le monde...

Je commence à mieux la regarder: elle a l'air anorexique. Je suis fasciné par son poignet: un os est vraiment saillant, on a l'impression qu'il va percer la peau. De manière générale, son poignet a l'air cassé.
Maintenant, je me rends compte que sous ses vêtements, elle est entourée de vieilles bandelettes de lin, comme une momie. Sur les bandelettes, je lis mon nom, et les noms de gens que je connais.
Je comprends que c'est la Mort, je suis très angoissé.

(ensuite, je me suis réveillé, rendormi, et - je vous jure que c'est vrai - j'ai rêvé qu'on était tout Opale à faire une course de vélos en chambre  :suspect:)

Hors ligne Bastet

Re : Rêve de geekon
« Réponse #115 le: janvier 06, 2009, 20:21:52 pm »
Rien que pour ça je suis heureux de pas être aller à la FAC  :face:

Hors ligne mélophage

Re : Rêve de geekon
« Réponse #116 le: janvier 07, 2009, 00:49:42 am »
Rien que pour éviter le vélo en chambre jsuis contente qu'on ait pas fusionné nos rêves.
Dis moi Mandoline, curiosité : ils ressemblent à / ont quels comportements et quelles volontés, "tes" fantômes ?

Hors ligne Mandoline

Re : Rêve de geekon
« Réponse #117 le: janvier 07, 2009, 18:13:41 pm »
Ils existent et ça suffit pour me filer la trouille. C'est une angoisse, c'est pas suffisemment rationnel pour qu'ils aient un comportement ou une volonté...

Hors ligne mélophage

Re : Rêve de geekon
« Réponse #118 le: janvier 08, 2009, 01:14:49 am »
Le petit dernier :
 
Suite à je ne sais trop quelle histoire meurent un certain nombre de types. Ca ne me gêne pas quant à la plupart, qui sont des "John Doe", des anonymes sans intérêt, mais d'autres portent des signes d'appartenance à Aztechnology (la corpo de Shadowrun). C'est beaucoup plus embêtant. Je ne sais pas vraiment si elle se trouve déjà au courant, mais des hasards troublants adviennent : par exemple, la découverte de trois petites araignées noires dans le canapé lit où, justement, nous sommes trois (moi même et deux autres nanas), alors même que les araignées sont censées avoir disparu, faute à la pollution. Par prudence, je décide de monter avec mon colloc dans ma mezzanine, qui tient également lieu de petite forteresse volante. Là, je retrouve T.. (un pote, avec qui il m'arrive de "partager" des rêves), qui est capable de générer des sortes d'insultes autodérisionnelles et graphiques (matériellement, ça ressemble à des plans façon "silent hill", avec des pièces sur deux rangées, la première "ouverte", les secondes verrouillées, des inscriptions moqueuses et diverses étant apposées au dessin des portes barrées). J'aime le concept, j'aimerais savoir où il a trouvé ça : ni une, ni d'eux, il m'emmêne sur la petite ile où il les a découvertes, et qui lui tient lieu de refuge. On dirait une minuscule ile tropicale en deux parties : d'un côté, des espèces de bâtiments, petits, évoquant des termitières, adjacents au "monde réél". De l'autre, le "corps" de l'île, ses palmiers, ses étrangetés -par exemple, un tronc creux où je peux entrer, en me transformant en lionne noire.
Bien que l'île soit plate et, logiquement, en pleine mer (sombre et de couleur indéfinissable), elle permet de voir du dessus quelques affaires de T.. : un grand château gonflable orange et jaune, et, à l'intérieur, deux immenses haches en mousse. Immenses, effectivemment, puisque l'une, posée en diagonale, dépasse du toit... Elle est d'ailleurs joliment ouvragée, par des signes abstraits, et sa double lame est d'une fort belle courbure. La seconde est plus sobre, mais autrement étrange : son manche, courbe, intègre un fauteil à bascule -en bois-, la lame tenant lieu d'ornement, de frontspice en quelque sorte. Je me prends à penser que ce doivent être des armes pour géants -oui, les géants font du GN.
Le temps que je m'émerveille de toutes ces belles choses, la marée monte, l'île est quasiment engloutie : à marée haute, elle se trouve sous la mer. J'ai pourtant envie de rester, mais finit par raisonnablement partir à la suite de T.., sur son insistance.
Et voilà, je ne me souviens pas trop de la fin (saloperies de flous).



Hors ligne Grom

Re : Rêve de geekon
« Réponse #119 le: janvier 08, 2009, 09:46:51 am »
classes les haches!