Auteur Sujet: Rêve de geekon  (Lu 115436 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Rêve de geekon
« Réponse #135 le: janvier 19, 2009, 14:37:53 pm »
Citer
M'enfin je rigole pas trop. Je ne sais toujours pas à quoi il ressemble, le Vrai Darkevil

C'est un mix entre le gros Albert et Dolph Lundgren
"Encore une fois merci, nous sommes de tout coeur avec vous"

Hors ligne Mandoline

Re : Rêve de geekon
« Réponse #136 le: janvier 20, 2009, 21:54:41 pm »
Nouveau rêve de cette nuit... avec tout opale dedans!

Je dois aller à ma partie de sombre. Or cette semaine, on a rendez vous dans un restaurant. Le voyage en métro est chaotique, je suis très angoissée et j'ai hâte d'arriver. Or je n'arrive pas à voir si le nom sur le papier c'est le nom de la rue ou de la station de métro. Or je croise le Navet qui me dit que tout le monde est déjà la bas et il me montre le chemin.

Allez savoir pourquoi on va chez le navet, qui vit dans un grand pavillon avec sa mère, son père et sa s?ur! Ils m'accueillent super gentiment....m'offre un canapé pour dormir....

Bon je me souviens plus trop mais en gros au milieu de la nuit je pars pour le resto mais les portes sont fermées. Je passe par la fenetre et me prend les pieds dans une barrière électrifiée. Une alarme sonne et toute la maisonnée est réveillée.

Il se trouve que la famille du Navet possède et gère... un bar à Légume. Et je vois le lendemain matin, la frangine du navet dormir à moitié à son comptoir. Je décide donc de la remplacer pour me faire pardonner.

Mais voila tit pas que le Zakhan arrive....grosse engueulade... il me vole mon porte monnaie et me plaque.

Pour me remonter le moral je décide d'aller dans une convention de jeu de rôle qui a lieu dans un appartement. Dans le couloir il y a une porte ou il y a écrit "pièce stargate" Je descend...c'est une petite pièce...rien de bien intéressant... je décide de remonter et de faire un tour ailleurs.

Pendant ce temps la piscine et la piste de danse de remplissent (et ouep!) Je suis dans des gradins avec Rillette, Cici et pleins d'autres. Je raconte un super truc sur la carrière de Beyoncé...et quand je me retourne...je suis seule....je décide donc de chercher mes potes dans la convention. Un moment je croise le Gurvan..je lui saute dans les bras tellement je suis heureuse de voir quelqu'un que je connais, mais il disparait aussitôt. Je commence vraiment à me sentir abandonnée...je commence à paniquer et pleurer....Y a une nana qui danse comme une Beyoncé, en se trémoussant et je passe devant elle en me disant qu'il va lui arriver des malheurs.

En sortant.. toute aussi abandonnée et malheureuse...je vois une vielle blondasse qui gare sa bagnole rose devant la porte du garage de la convention et là je pense " A mais oui! Ils sont tous à la soirée stargate! Mais ça se passe dans l'escalier qui mène au garage...mais si l'accés au garage est bloquée...la porte de l'escalier aussi! (logique) Et là je fonce, ma hache à la main pour libérer tout le monde.
Nobody's perfect, not even Satan's Cheerleaders

Hors ligne Darkevil

Re : Rêve de geekon
« Réponse #137 le: janvier 20, 2009, 23:41:49 pm »
Héhéhéhé...

Le Zakhan Noir (Maudit! Ton âme m'appartient!!!), n'est pas si loin que cela...
Je suis quelqu'un d'éminemment sympathique...

Tu as bien été contacté par Cthulhu dans un rêve atroce, mais tu crois que le cauchemar aurait du se produire dans le rêve...
Erreur, tout maitre des arcanes te dira que les horreurs se produisent au réveil...

Et pour avoir oser, me rêver en Andy Warrol (okay j'aime le coté déjanté du gars, m'enfin!) une tafiole blonde péroxydée, tu n'as pas fini de souffrir...

Ton agonie sera une lente jouissance qui perdurera une éternité... :twisted:
Bienvenue dans un monde d'ami pleins d'attentions! :face:
Doktor ès PsyKiatry, O.P.A DireKtor
It's Good to Be Bad
Evil it's Good

Tiocfaidh ár lá

Hors ligne Bastet

Re : Rêve de geekon
« Réponse #138 le: janvier 21, 2009, 13:54:07 pm »
Mouif, tu nous promets tellement d'horreur et de souffrance qu'on s'y habitue à force... tu pourrais pas faire un truc vraiment horrible pour changer.... un câlin par exemple  :affraid:

Hors ligne guizmo

Re : Rêve de geekon
« Réponse #139 le: janvier 21, 2009, 14:50:00 pm »
un petit reve curieux  que j'ai fait
je suis devenu sourd  et la seule personne sur la planete que j'arrivais a entendre c'etait mando????
 :face:
y a vraiment des reve curieux  parfois
Anicet :
La morale de l'histoire : ce n'est pas mal d'être mort de faim :).

Hors ligne Mandoline

Re : Rêve de geekon
« Réponse #140 le: janvier 21, 2009, 15:24:42 pm »
Mais heuuuuu!!!!!

Hors ligne Super babouin

Re : Rêve de geekon
« Réponse #141 le: janvier 21, 2009, 15:41:09 pm »
Il y a deux nuits j'ai fait un rêve complètement oublié, sauf un détail étrange qui m'est resté:

Mon prof de topo organisait une super fête. Genre dans une salle géante, avec de la super musique, un buffet géant, des filles, ect...
Mais le problème c'est qu'avant de rentrer il fallait prouver qu'on avait scrupuleusement pris en note son cours, et donc tous ceux qui s'était servi du poly restaient à la porte... Bizarre, non?
Si j'me rappelle bien, là, vous autres, c'pas ben ben mieux. Vous avez genre mis des G, ou des K là dans vos noms, là, pour qu'ça fasse ... médiéval.

Hors ligne Grom

Re : Rêve de geekon
« Réponse #142 le: janvier 21, 2009, 16:04:12 pm »
c'est une méthode de motivation à l'assiduité assez novatrice! mais pourquoi pas :suspect:
le comic sans MS vaincra!

Hors ligne guizmo

Re : Re : Rêve de geekon
« Réponse #143 le: janvier 21, 2009, 18:36:38 pm »
Mais heuuuuu!!!!!
mais ne t'inquiète pas mando je t'aime quand même
enfin si j'étais capable d'aimer évidement
 :roll: 

Hors ligne guizmo

Re : Rêve de geekon
« Réponse #144 le: janvier 22, 2009, 19:59:58 pm »
bon  un petit rêve  comme ça:
j'ai rêvé que je me tuais  en percutant un camion a un passage a niveau 
vous allez me dire ça arrive de rêver du boulot
mais la c'est lorsque je suis passer au passage a niveau de mes rêves  que ça devient curieux
donc  plus je m'approchais plus je pensais a mon rêve et plus  le rêve devenait réaliste ,j'avais chaud ,je transpirais
tellement que lorsque je suis arrivé dessus j'etais a 60 km/h au lieu de 160 km/h
tout en sueur  ,limite terrorisé.....
 

Hors ligne Darkevil

Re : Rêve de geekon
« Réponse #145 le: janvier 22, 2009, 20:15:40 pm »
Zut! Encore raté!!! :suspect:

Ne t'inquiète pas Guizmo, l'angoisse d'un rêve perturbant ne devrait pas perdurer.
Et puis, tu ne dois pas mourir comme çà!

Selon mon livre, ce n'est pas comme çà que ta fin se produira. :face:

Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Rêve de geekon
« Réponse #146 le: janvier 23, 2009, 09:59:02 am »
Citer
c'est lorsque je suis passer au passage a niveau de mes rêves

Le passage à niveau de tes rêves?  Whaouh, il ressemble à quoi?   Un feu rouge en rubis?   Des barrières rouges et blanches qui scintillent au firmament?  Des rails en peau de nuage?

Hors ligne mélophage

Re : Rêve de geekon
« Réponse #147 le: janvier 26, 2009, 04:38:19 am »
1ere partie : Je  voyage entre plusieurs plans (via des espèces de portails qui ressemblent à des cercles remplis de liquide bleu vif et ondulant), ce qui créée de temps à autre des changements morphologiques... Au final, je me retrouve avec un(e) jeune sympathique, qui me fait des avances : je n'y répond pas, n'étant pas sûr qu'il s'agit d'une nana (look et voix androgynes...), et ne voulant pas sortir avec un mec ; j'estime que poser la question pourrait la/le vexer... Après quelques voyages interplanaires de plus, je me retrouve chez ma mère (petit village, maison labyrinthe). Me regardant bêtement dans le miroir de la salle de bains, j'assiste aux métamorphoses rapides de mon visage : alternent une dizaine d'apparences diverses, dont deux remarquables, à la fin : un joli minois roux à la joue marquée de trois belles traces de griffes, puis une tête, de jeune femme encore, la lèvre tuméfiée, deux marques de crocs au cou... Le souvenir m'en revient net : un vampire me trouve à son goût, damn ! Partons vite. Je sors et m'envole tranquillement, suivant la route vers les montagnes ; il n'est pas dupe, il me poursuit, il est brun, moustachu et moche ! Evidemment, il me rattrape (je hais tous leurs superpouvoirs), me mord la cuisse pendant que je tombe en le suppliant de me laisser tranquille. Je me réveille pour lui apprendre. Non mais !

2eme partie : Continuant ma carrière d'exploratrice planaire, je ramasse une demi-douzaine d'amateurs de voyages : on se retrouve perdus dans un plan dévasté, informe, sautons dans le premier portail qu'on trouve... Tiens, un désert ! Rapidement, on atteint une oasis... Enfin, un vestige d'oasis : 10 cm d'eau croupie, dans une grande cuvette sableuse, où l'on distingue nettement la marque de l'eau, auparavant très haute. Des sortes de bédouins vivent là (ils ressemblent aux Shrinns de premiers ages), pas l'air très heureux qu'on visite : ils acceptent finalement qu'un seul de nous reste, et je m'y colle. Il n'y a là que des hommes adultes, et jamais trop agés : je comprends rapidement qu'il s'agit d'une sorte de lieu sacré, la tribu est ailleurs. Rapidement, je vois de quoi il retourne : ils fouillent pour trouver les pièces d'une sorte de puzzle, apparement magique, important, et incomplet. En observant, je découvre (pratique les rêves, pour gonfler les chevilles) que ce qu'ils croient être les angles constitue en fait le milieu du puzzle, formant une croix... Je leur montre, ils me laissent tripoter, disloquer et reconstruire leur précieux assemblage. Il apparait que le puzzle est une espèce de plan du lieu. Et là je vois, je ne sais trop comment, une pile de fiches façon "fiches animaux" éducatives (vous savez, celles qui étaient avec certains chocolats, ou celles vendues par correspondance via les magazines), toutes portant sur le désert et la tribu. La lumière se fait : cette histoire d'artefacts est un complot colonialiste ! Vite, je les en informe, les pauvres. Du coup, rapidement, ils me laissent partir : je rejoins les autres, restés près d'ici, plantés sur une dune. Chose étrange, une forêt pousse dans le désert, à portée de vue : des conifères et des palmiers (ces derniers plutôt en bordure). Elle forme un anneau clairsemé, plus dense et beaucoup plus avancé à un endroit, presque en face de nous : on décide d'aller là bas, il faut donc que j'apprenne à voler à tout ce beau monde. Jamais facile... Heureusement, une potion de vitesse du vent alchimique a été concontée, qui permettra à ceux qui tombent de rattraper les autres, même à pied (sinon, c'est trop loin, on va bien plus vite en volant, cte question ! et l'air déplacé rafraichit un peu). On se prépare donc, je vais donner mon cours (pour les amateurs : deux pas rapides, bien rythmés, et un troisième se terminant par une poussée des jambes : ensuite, prendre de l'altitude en douceur, quelques secondes ; ce cap passé, on peut batifoler dans l'air à sa guise.) Sur ce, je me réveille vaguement... Vite, veux me rendormir : ça aurait sûrement fonctionner si mon ronfleur n'avait pas choisi ce moment pour s'allonger à mes côtés, et, rapidement, m'ôter tout espoir de sommeil (lui a bien dormi, en revanche....)
Ben, voilà.
J'sais pas ce qu'il y a dans la forêt. Mais j'reviendrai.

Hors ligne Merriman

Re : Rêve de geekon
« Réponse #148 le: janvier 26, 2009, 12:49:39 pm »
Mélo, tes rêves sont toujours très bien - mais, euh, ils seraient encore mieux si tu faisais des paragraphes plutôt que ces gros pavés indigestes  :flower:

Bon, premier rêve dont je me souviens depuis un petit moment: nettement moins sympa que celui de mélophage, mais y avait quelques opaliens, alors je vous l'inflige.

Je marche dans les rues de Bruges, complètement enneigée. Y a personne (même pour Bruges), on dirait vraiment une ville fantôme (ouais ouais, même pour Bruges). Je vais chez ma mère (IRL, elle habite pas du tout à Bruges, hein...). Je me fais une réflexion sur la différence entre la neige belge et la neige française.

J'arrive chez ma mère, je vais dans ma chambre, il y a Calzone assis sur mon lit. On discute, il me tend un CD, en me précisant que j'ai pas à m'en faire parce que "tout le contenu a été extravidé avec Fence". Je me doute que Fence est un logiciel, mais à part ça... Je lui demanderais bien des explications, mais il me regarde déjà comme si j'étais un débile profond: je préfère hocher la tête d'un air sagace...

Je monte à l'étage, on n'est plus chez ma mère, mais chez ma grand-mère maternelle. Je vais dans sa chambre, et dans son lit, à la place de ma grand-mère, il y a le Zakhan. Ca ne m'étonne pas du tout. Je me dis que ce serait une bonne blague de le réveiller en lui faisant croire qu'il doit faire un Capitaine Boom, ce que je fais. Je m'en vais, en me disant qu'il va juste se rendormir et me maudire, mais quand je reviens, il est assis sur le lit, complètement décalqué, en train de faire un Capitaine Boom tout seul, mais persuadé qu'il y a une assistance (il a surement pris la bouteille de porto de ma grand-mère). Il a beau être bon, là, comme il est dans le coltard, il n'arrête pas de se gourer et de re-remplir son verre. Je le force à arrêter et le fais passer dans une autre pièce.

On est dans un bureau, avec un PC. Le Zakhan m'explique qu'il veut passer sur Opale, la raison étant qu'il attend des nouvelles de Mando, qui est en train de subir une opération du cerveau, suite à un grave problème neurologique. Bon, on se connecte - manifestement, Mando vient de se réveiller après l'opération, et bien entendu, le premier truc qu'elle fait, c'est de poster sur Opale pour donner des nouvelles. Elle va bien, tout le monde est super soulagé, surtout le Zakhan, et on envoie tous des messages sympas. Mais Mando, elle, est pas rassurée: elle voudrait que les gens lui posent plein de questions histoire de s'assurer que son cerveau fonctionne encore normalement (oui, oui, je sais ce que vous allez me dire...). En même temps, je vois un sprite, qui a l'air d'un croisement entre un chien et Pégase, traverser l'écran dans tous les sens. Je me dis que quelque chose merde sérieusement. Je redescends.

Dans la cuisine, il y a d'autres opaliens, je sais pas qui, et aussi le mec de ma cousine. Je lui dis que je voudrais lui montrer un DVD de The Mighy Boosh (une série anglaise un peu Monty Pythonesque). Je mets le DVD. Je ne connaissais pas le premier sketch: on voit un chanteur anglais bien naze se prendre plein de légumes dans la gueule: bof. Arrive un deuxième chanteur. Cette fois, qqn prépare un projectile dans un gros sac en papier. La caméra s'attarde sur le projectile qui s'avère être une tête de vache sectionnée - il y a plein de détails très gore, on voit même l'intérieur de la tête... Qqn fait remarquer que ce sketch est pas génial...

Mais le sac n'est plus dans la télé, il est dans la cuisine. Seulement, je suis un peu rassuré: ce n'est pas une vraie tête de vache, mais une tête en bois, de style indien.

Je la revois à la télé, mais ce n'est pas une tête de vache, en fait, mais une tête  d'éléphant (Ganesh?), rouge. Sur l'écran, elle tourne, lentement, sans s'arrêter. En-dessous, il y a un seul mot écrit: "Bientôt".
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein

Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Rêve de geekon
« Réponse #149 le: janvier 26, 2009, 13:54:39 pm »
Citer
Je monte à l'étage, on n'est plus chez ma mère, mais chez ma grand-mère maternelle. Je vais dans sa chambre, et dans son lit, à la place de ma grand-mère, il y a le Zakhan.
Tiens, c'est marrant ; moi j'ai rêvé de toi habillé avec un capuchon rouge et tu avais du beurre et de la confiture dans ton panier...