Auteur Sujet: L'Alchimie ou mes errances philosophalliques en quête de pierre philosophale.  (Lu 378 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Cianers

Bonjour à tous,

Que vous ayez décidé de lire ceci à cause de votre intérêt pour l'alchimie ou pour les blagues graveleuses, vous trouverez votre compte.

Depuis le temps que mes joueurs me tannent (façon cuir cuir moustache, c'est vous dire s'ils insistent les bougres) pour maitriser du Dark ages, j'ai finalement cédé.

Considérant tout d'abord une campagne fleuve étalée sur prêt de cinq mille ans d'histoire, j'ai très vite été refréné par le montant de recherches historiques nécessaire pour que je me sente décontracté du gland en maitrisant. (Et pourtant je suis historien)

Du coup, j'ai soumis à mes futurs suceurs (de sang, un peu de respect, ce niveau la de facilité c'est même plus drôle) l'idée de transporter Dark ages dans un monde médiéval fantastique et ça leur a bien plu.

Bon, j'arrive à mon problème, parce que vous faire miroiter une table déjà pleine c'est un peu salaud, je compte incorporer de l'alchimie.

Mais voilà, j'ai l'habitude de maitriser le contemporain, pas vraiment le Med fan - en dehors de Bloodlust - et je recherche un système de jeu sympa pour l'alchimie et aussi des idées pour sortir de l'atroce schéma potion de soin/potion de mana.

J'ai pas peur de me retrousser les manches pour adapter ou fusionner les systèmes, vous bloquez pas à ça.

Quelques précisions, c'est un monde médiéval fantastique assez proche de l'Europe moyenâgeuse. Le degré de réalisme est assez élevé. Je veux bien admettre qu'entre les mains expertes d'un maitre alchimiste la camomille, le foie de loup, le foutre ou le sang de vampire aient des propriétés magiques, mais j'aimerai éviter la flopée d'ingrédients étranges type 37° supplément de D&D pour syndrôme du Cirque Pinder façon végétarien.

(déglutit)

Beuurk.

Bref, du peu que j'en sais j'aimerai en faire un savoir rare et précieux.

Les bases serait accessible à la première rebouteuse, mais serait une sorte d'homéopathie plus balèze, pas de quoi exciter plus qu'un Merlin de Kaamelott qui découvre la médecine et les joies de la posologie.

Le vrai savoir lui serait autrement plus pêchu à dégoter et aboutirait sur des potions ritualisées. Elle sont rares et ardues à concocter mais ça en jette suffisamment à la fin pour que le  pauvre hère qui a choisit d'ouvrir sa comp regrette pas de s'être enfermé des mois avec un vieux croulant à s'esquinter le regard sur des tomes chtoniens et poussiéreux pour obtenir une fiole. Alors que pendant ce temps la, André Honoré Désiré Landru de la Tour Ventrue-tellement-haute-qu'elle-te-tue a comploté plus que de raison et s'est payé une baronnie et Moktar Grudu Raziel Dark Sasuke Voldemort&Tue-la-vie est allé pexer du garou et chasser de l'artos.

Bon si ce dernier paragraphe ne vous a pas achevé alors vous aurez réalisé comme moi qu'il est tard et que j'ai l'hyperbole facile.

My point being/TL;DR :

Je cherche des références de systèmes de jeu pour maitriser de l'alchimie. Je suis ouvert à tout mais je préfère le format numérique, j'aimerai éviter la chasse au bouquin plus édité.

Je cherche aussi des idées de potions "uniques" des effets amusants, déconcertants ou surprennants et qui vous aurez marqué par leur originalité. On est en JdR, c'est du white wolf, du coup on peu allez chercher bien plus loin que le simple impact sur les mécaniques de jeu.

(explose de rire)

Je rigole car j'ai placé white wolf et mécanique de jeu dans la même phrase.

Je cherche toutes sortes d'inspirations, le JdR oui, mais aussi la littérature, le jeu vidéo, le cinéma, la danse (pourquoi pas, hein ? pis les ballets c'est cool à regarder et pour pécho c'est genre the witcher 3 en mode entrée dans l'histoire)

Bref, je suis preneur de toute vos contributions et ayez pas peur d'être à côté de la plaque, si ça touche à l'alchimie ça pourra peut être intéresser quelqu'un d'autre un jour.

Merci et bonne soirée.

 
"Mon monde il est tout cassé parce que Samuel est un salaud insensible et je kidnappe des gamines terrorisées pour des raisons de merde."
-mdb 21/01/2013

Hors ligne Menhir

Je n'ai jamais pratiqué Ars Magica mais ça semble à priori ce qui correspond le mieux à ce que tu décris.
http://www.legrog.org/jeux/ars-magica
La cinquième édition en français est assez récente (2013) et doit donc être encore assez facilement disponible.
http://www.legrog.org/jeux/ars-magica/ars-magica-5eme-edition/ars-magica-cinquieme-ed-fr
Un spécialiste (Mithriel peut-être) pourrait t'en dire plus et sans doute t'orienter vers l'un des nombreux suppléments de la gamme qui serait plus spécialement consacré à l'Alchimie.

Hors ligne wade le rond

Bonjour,

Voici quelques inspis en vrac ; je m’excuse pour le côté un peu brouillon.

Tout d’abord tu peux consulter la page wiki de l’alchimie, ainsi que celles d’un certain nombre d’alchimistes célèbres (Nicolas Flamel, le comte de Saint Germain, Cagliostro, etc.)

Je te conseille aussi l’acquisition d’un petit livre d’alchimie (peu importe lequel) pour acquérir le jargon (pierre philosophale, œuf d’or, distillat, coagulat, œuvre, etc.) : c’est trouvable aisément en librairie au rayon ésotérisme.
Pour éviter l’effet « potion alchimique » très réducteur, l’alchimie est aussi une quête d’immortalité (les grands alchimistes étaient réputés être immortels), de richesse physique (en changeant le plomb en or) et surtout spirituelle (changer le plomb de l’ignorance en l’or de la sagesse), de métamorphose externe ou personnelle (les 3 œuvres).
En tant que science occulte et syncrétique, l’alchimie se nourrit aussi beaucoup des autres disciplines occultes (cabale, tarologie, symbolique, astrologie)

Sur vampire, tu peux en faire une voie de l’illumination, un peu comme l’humanité.

Il y a aussi l’alchimie asiatique qui est un peu différente, puis qu’elle insiste plus sur les notions d’énergie et de médecine.

En inspis jdr, outre ars magica déjà cité, il y a mage l’ascension (l’ordre d’hermès), mage the sorcerer crusade (les solficati qui sont exactement des alchimistes), le fabuleux promethean (pour le côté philosophique de l’alchimie ; c’est un aspect très important de ce jdr), kult  (l’alchimie est une des 7 clefs cosmiques)

Enfin en anime, je te recommande full metal alchemist

Voila, bonnes parties !
Les jeux de rôle c'est comme l'amour : parlez moins, pratiquez plus

Hors ligne lilith

concernant l'alchimie, ça dépend quelle période que tu veux.
De l'antiquité au moyen-age
de la renaissance à maintenant.

ces deux époques ont engendrés des formes d'alchimie différentes.

j'ai intégré de l'alchimie dans Ars magica dans une époque moyennageuse. Le jeu instaure une alchimie qui ressemble à celle de la renaissance et au 19ème siècle.
Pour ton dark-age, c'est plus du moyen-age. Mais comme c'est du Med-Fan, on a un mélange de plusieur époque... Ce qui te laisse très libre dans ton interprétation.

Si tu veux des livres sur ce sujet, faut que je retrouve mes livres, mais c'est franchement chiant à lire.
« Modifié: décembre 20, 2016, 14:11:41 pm par lilith »