Auteur Sujet: Chroniques Oubliées  (Lu 281 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Zirak

Chroniques Oubliées
« le: février 12, 2017, 08:38:35 am »
J'ai découvert il y a une semaine que Casus Belli avait été relancé par l'équipe originelle de... Casus Belli ! Et que ces gens avaient publié avec Black Book Edition un jeu de rôle, les Chroniques Oubliées. (Oui, je débarque après une longue période sans m'intéresser à qui publie quoi, puisque visiblement ça ne date pas d'hier).

Du coup je me suis un peu renseigné (notamment via ce qu'on trouve sur internet) et j'ai cru comprendre que Chroniques Oubliées est un jeu de rôle med-fan type D&D mais "simplifié". J'ai d'ailleurs lu les règles accessibles en ligne. Toutefois, l'édition papier finale (Chroniques Oubliées fantasy) semble présenter des règles additionnelles et je me demandais si quelqu'un ici les avait lues ? Plus précisément, je me demandais s'il y avait une règle optionnelle concernant la magie qui soit plus proche de D&D / Pathfinder ? Parce que je trouve la gestion de la magie dans CO assez "faible".

Par ailleurs, les suppléments de "contexte" (notamment la campagne Anathazerïn) ont l'air de qualité. Est-ce-plus qu'un air ?

Hors ligne lorkain

Re : Chroniques Oubliées
« Réponse #1 le: mars 03, 2017, 17:37:35 pm »
Il existe en effet des règles (p180) concernant la gestion de la magie, et du mana.
Il est possible comme dans D&D d'apprendre une liste de sorts pour la journée et des limitations en nombre d'utilisation. Bref il est possible de se rapprocher du système D&D3.5 (ce qui est d'ailleurs le but avoué de Chroniques oubliées qui se veut très compatible).

Comme tu le verras cependant, tout le monde est complètement fumé dans ce jeu, et les mages sont loin d'être avantagés par cette magie sans limite de nombre de sort.
Vers l'infini... puis on verra.

Hors ligne Menhir

Re : Chroniques Oubliées
« Réponse #2 le: mars 08, 2017, 17:45:21 pm »
Je trouve que la gestion de la magie dans CO est bien plus intéressante que celle de D&D, surtout pour les magiciens débutants.
L'utilisation des voies permet au magicien d'être actif tout au long du scénario alors que dans D&D, un magicien débutant attend tout le scénario pour lancer ses deux pauvres sorts (sauf pour ceux qui jouent encore à AD&D et qui n'ont qu'un seul sort pour débuter) et, ensuite, se tourne les pouces en priant pour ne pas recevoir un mauvais coup.
En plus, il peut réutiliser plusieurs fois un même sort sans avoir à le mémoriser plusieurs fois (sic) ce qui offre bien plus de souplesse dans son rôle.