Auteur Sujet: Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)  (Lu 254 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Zauriel

Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)
« le: février 25, 2017, 19:17:46 pm »
Salut  à toutes et tous.

Le TOP 5 des JDR que nous adorons est très instructif sur nos goûts et bonne expériences.

Mais quel est votre FLOP/HATE 5 des JDR que vous avez détesté, déçu ou ennuyé........

La parole est à vous (oui même toi au fonds)

Au plaisir de vous lire

HAVE FUN

Palmarès du Moment:

Shade XX
Les ombres d'Esteren
Shadowrun
Cyberpunk 203x
Rolemaster
Nephilim
Fantasy Craft
Les mille marches
les divisions de l'ombre
3.16 carnage dans les étoiles
MéGa III
« Modifié: mars 09, 2017, 09:53:11 am par Zauriel »
le style fait tout

Hors ligne darkbaron

Re : Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)
« Réponse #1 le: février 27, 2017, 00:20:49 am »
Hmm... Je pense que je ne déteste aucun jeu. Je ne dis pas qu'ils sont parfaits et n'ont aucun défaut, mais je n'ai pas vraiment de déception majeure.

Disons que je pourrais citer Shade à cause de la gestion de la gamme, mais ce n'est pas lié à la qualité du JDR lui-même.

Sinon, je pourrais citer "les Ombres d'Esteren" comme "le jeu super que je n'arrive pas à aimer en dépit de tous mes efforts". C'est à dire que je n'ai aucun grief contre ce jeu ou ses auteurs, je reconnais la beauté de ses illustrations et la qualité de l'écriture, mais malgré des goûts assez éclectiques, je n'arrive juste pas à me prendre d'affection pour ce jeu. C'est comme certaines toiles de maître qui vous laissent de marbre.

Hors ligne Zauriel

Re : Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)
« Réponse #2 le: février 27, 2017, 21:22:00 pm »

Et voilà mon flop 5:

Shade: Un background et des illustrations super, par contre en tant que MJ et PJ: je n'aime pas du tout le système a base de jeu de cartes, bien que ça soit une bonne idée

Shadowrun: l'ultime déception de ma vie de rôliste, pendant pas mal d'année on en dit le plus grand bien, une alternative a Cyberpunk (les mots à ne pas prononcer), et j'en passe.... Première expérience de jeu avec un perso qui me plais bien(decker ork cybernétisé bien équipé) et ben, bof bof pas top malgré un MJ et des joueurs motivés j'ai eu du mal à rentrer dedans.Je gagne la V3 en convention, le soir même je le lis et un sentiment de déjà vu politiquement trop correct, je passe sur les règles de création de personnages dégueulasse ou pour s'en sortir il faut savoir exactement ce que tu veux.

Rolemaster: je n'ai jamais subi un système pareil où il faut une calculatrice en permanence, long compliqué et imbuvable

Nephilim 3: J'adore jouer de l'occulte contemporain, ce jeu est super par contre les persos pas très équilibrés et la création de persos peut être super super longue sans idée précise des époques pour avoir la science mystique et des compétence, le simulacre par contre ça va. J'aimerai bien retenter avec un bon MJ

Cyberpunk 203X: BLASPHEME ULTIME.


Hors ligne Mister Sike

Re : Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)
« Réponse #3 le: mars 07, 2017, 18:40:40 pm »
Bon il y a plusieurs jeux de rôle que j'ai vraiment pas aimé mais il n'y a vraiment qu'un où j'ai vraiment réussi à convaincre plusieurs personnes d'y jouer et qui pour moi a été une bonne déception : Fantasy Craft.
J'aime pas le système de classe qui sont souvent tellement spécialisé dans une chose précise que le multiclassage est obligatoire pour faire fonctionner le moindre concept. Par exemple l'Assassin (voyez plus Hitman que Assassin Creed) est spécialiste de l'infiltration sociale, il est donc très bon pour approché sa cible mais une fois arrivé à elle il ne peut pas faire grand chose n'ayant aucune attaques sournoises ni même de compétences qui lui permettrait de fuir la scène une fois sa cible éliminé. D'autres classes comme le Mage n'ont leur premier sort offensif qu'au niveau 3 et ont besoin de 3 stats hautes dans un jeu qui est fait pour du Point-Buy plutôt bas. Et enfin il y a des trucs bizarres comme le fait qu'un Cambrioleur peut encaisser moins de coup qu'un Diplomate (en fait les PV dépendent des points de compétences), que la stat la plus importante du Prêtre d'après le livre est la Sagesse alors qu'absolument rien (sauf une compétence situationnelle) n'utilise la sagesse et que le Paladin a plusieurs compétences qui en font un meilleur soigneur et des compétences liés à la Justice et à l'héroïsme mais peut être je cite "Un monstre au cœur noir semant la mort et la désolation pour son seul plaisir".

Ensuite j'aime pas trop le système de scène. En fait le jeu suit une certaine logique Série Télévisé avec chaque Aventure un épisode. Chaque aventure étant un peu indépendante, il y a un syndrome Samus Aran entre chacune d’entre elles où les joueurs perdent Or et objet et doivent racheter au début de chaque aventure leur équipement pour toujours avoir la même richesse par niveau. D'ailleurs sur l'argent, avec le système de Réputation il est fort probable que les personnages aient une Galère avant de pouvoir s'acheter une armure de Plate. Ensuite plutôt que de récupérer les sorts ou autres pouvoirs chaque jours après une nuit de repos, là ils reviennent automatiquement après chaque scène sans aucune justification interne. Ensuite pour revenir sur l'équipement il y a des touches de réalisme (comme le fait qu'une fronde est une meilleure portée qu'un arc) avec des bizarreries (comme le fait qu'une armure de plates rend plus résistant au dégâts contondants et qu'une épée longue tenue à deux mains fait plus de dégâts qu'une Claymore)

Après j'ai d'autres problèmes comme le fait que les critiques sont des ressources limitées par Aventure, qu'il est possible d'avoir un personnage littéralement invisible au niveau 5 dès qu'il roule camouflage ou que la traduction a mis Soin I, Soin II, ect pour tous les trucs qui ont plusieurs niveaux de puissance mais bon je vais passer des heures non plus à décrire ce que j'aime pas.

Enfin tous ces défauts ne seraient pas très grave si le jeu proposait un univers passionnant mais Fantasy Craft n'en propose aucun. Fantasy Craft se vend comme une boîte à outil. Mais au final cette boîte à outil est pleine de règles bancales, ou même absentes dans certains cas, donc au final c'est mon choix pour le jeu Flop.

Hors ligne Menhir

Re : Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)
« Réponse #4 le: mars 08, 2017, 19:12:44 pm »
Les milles marches : je partais avec un bon "à priori" mais j'ai été très déçu. Règles difficile à comprendre, trois parties sans liens entre elles (comme si elles avaient été écrites par des auteurs différent refusant de se concerter). Grosse déception.

Les divisions de l'Ombre : je suis fan de super-héros. Je me suis donc jeté sur ce premier JdR de SH en français. Mais le contenu était très... beurk, même pour le niveau des jeux dans les années 80. Le backgroud était à peine esquissé et sans surprises. Les règles vraiment pas fun. 20 ans plus tard, ça aurait pu faire un JdRA honorable.

3:16 : En jeu video, ça aurait pu être intéressant, et encore... dans les années 70. Un JdR avec un compteur de cibles touchées... oui mais non.

MéGa III : Méga 1 avait un côté très frais même s'il était plein de maladresses. Méga 2, j'ai beaucoup aimé pour de multiples raisons : belle présentation, structure intelligente, contact du JdR avec le grand public, des scénarios qui suivaient une monté en puissance (des perso et des joueurs) régulière et logique, le côté boy-scout utopiste. Et puis il y a eu Méga III.... et flop. Les règles se sont complexifiées (à se demander pourquoi), l'ambiance était devenue militariste voir même totalitaire, les illustrations... me plaisaient beaucoup moins (je sais, les goûts et les couleurs... mais quand même), tout le côté "catalogue" (matos, bestiaire, etc.) était bien moins exploitable. Bref, beurk.

Et je me garde une cartouche pour le cas où autre chose me viendrait à l'esprit.

Hors ligne erwik

Re : Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)
« Réponse #5 le: mars 20, 2017, 14:11:14 pm »
1-) Racial Holy War : no comment (le pitch c'est de combattre les autres races que la race blanche, à vomir)
2-) F.A.T.A.L : idem même s'il est plus connu
3-) Z-corps : système de jeu peu adapté, livre écrit gros, peu de contenu interessant
4-) Chtulu BRP : système vieilli et moisi
5-)  Shadowrun : jeu catalogue inutilement complexe

Hors ligne Mister Sike

Re : Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)
« Réponse #6 le: mars 20, 2017, 15:44:34 pm »
Peut-être qu'on devrait bannir Racial Holy War et FATAL de la liste car ils sont un peu trop évident

Hors ligne Le Yaourt qui parle

Re : Flop/hate 5 des JDR (oui il faut penser à eux)
« Réponse #7 le: mars 21, 2017, 14:24:35 pm »
D'accord avec Mister Sike : RaHoWa, FATAL et d'autres idioties du même genre sont sans grand intérêt et n'apportent pas grand-chose à la discussion. Par ailleurs le titre du fil sous-entend deux trucs assez différents ; un flop peut être un assez bon jeu qui a mal marché tandis qu'un JDR haï implique une expérience personnelle.

Je pense qu'il y a des JDR ratés (avec un pitch très intéressant mais une exécution déplorable), et qu'il est possible d'en faire une liste relativement objective si on s'en tient à l'intention initiale du jeu et à son implémentation. Typiquement, quand tu dis "Shadowrun : jeu catalogue inutilement complexe", tu parles de deux choses très différentes : un jeu catalogue extrêmement détaillé peut plaire à tout un tas de gens mais n'est pas nécessairement complexe, tandis qu'un jeu complexe n'est pas nécessairement hyper détaillé (et peut aussi plaire à plein de gens). Ta remarque peut devenir plus intéressante si tu expliques en quoi le côté catalogue nuit spécifiquement à Shadowrun et pourquoi sa complexité est superflue. :)

Par exemple, j'ai bien aimé le Guide du samouraï des rues ou Shadowtech quand j'avais 14 ans parce que j'avais du temps libre et faire du shopping pendant la création de perso était un trip en soi. Le système ne m'a jamais vraiment fait tripper mais ne m'a jamais trop dérangé non plus (sauf le décalage decker/reste du monde), PAR CONTRE l'absurdité patente de l'univers -- qui se prenait super au sérieux -- m'a toujours agacé, même à l'époque. Mais je ne peux pas dire que c'est haïssable et ce n'est clairement pas un flop.

De la même façon, L'Appel de Cthulhu était plutôt novateur en son temps, le problème étant que 7 éditions plus tard, la rouille commence à grincer. Mais dire que c'est un système "moisi", je n'en suis pas sûr du tout : le BRP a le mérite d'être très simple à expliquer, assez intuitif et de fonctionner, ou bien il n'aurait pas eu trente-douze millions de suppléments (dont plein de scénarios).

Je dis ça parce qu'il y a des jeux qui font objectivement n'importe quoi avec le système ou l'univers, et c'est assez difficilement discutable. Prends un truc comme Deadline, un John Doe qui a une réputation assez moyenne... Le pitch est excellent -- une campagne complète prête à jouer avec une fin connue -- mais le bât blesse encore une fois dans le développement de l'histoire : les joueurs sont censés être plus ou moins désemparés pour que certains événements se déroulent mais comme le font remarquer les critiques, aucun joueur un tant soit peu sensé n'agirait comme le prévoit le scénario. Ça, pour moi, c'est un jeu raté : l'idée est bonne mais la réalisation ne marche tout bonnement pas. C'est comme ce qu'on reprochait à White Wolf pour ses jeux : plein de pistes et d'idées de scénario mais quasiment aucun bon scénario écrit et playtesté.
C'est en blanc que je m'étends
et en vers que je modère.


Un souci ? ➤ Vie du Forum
          En ce moment, je
joue : Harry Potter, Doctor Who, Kerberos Club
mène : Cthulhu
lis : Mississipi

Mes ventes : http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=127.0