Auteur Sujet: [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs  (Lu 2321 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne zen-i

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #30 le: octobre 31, 2017, 10:29:42 am »
Une session création de perso ce serait pas mal en effet :)

Hors ligne Suppli

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #31 le: octobre 31, 2017, 12:44:35 pm »
Chers tous :)
Avant cela, il faut que je puisse parler avec Papi pour définir les règles de création etc, donc ce ne pourra etre avant cela.

Je vous tiens au courant asap.
On fera une discussion skype ou discord au choix :)

Mais le projet à l'air d'être bien parti !

Hors ligne saurdak

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #32 le: octobre 31, 2017, 13:00:53 pm »
Pour info (pour les néophytes), il y a http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Pathfinder-RPG.MainPage.ashx qui est un excellent outil.

Hors ligne Papi

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #33 le: octobre 31, 2017, 23:04:06 pm »
En attendant de pouvoir discuter de vive voix avec les organisateurs, je vais poster quelques informations pour vous permettre de réfléchir à votre choix de personnage.

Barbare :
Ceux d'Ekbir sont la plupart du temps d'origine étrangère. Ils viennent surtout des peuplades qui vivent au nord du califat.
Les ekbiriens ne les aiment pas car ils les jugent imprévisibles, sauvages et peu fiables.
Les traditions militaires du pays étant basées sur la discipline et la manœuvre, les barbares ne sont pas très estimés même dans l'armée.
Dans le califat, ces derniers devront s'attendre à subir des réactions de méfiance.

Barde :
Ils sont très recherchés pour les fêtes et les spectacles.
En dehors de ces circonstances, on les considère comme des originaux, voir des marginaux, qui mènent une vie de bohème : et utilisent la magie profane.

Druide :
Chez les bakluniens, ils sont généralement appelés des chamanes.
Ils sont bien tolérés en Ekbir, même si on les regarde avec quelque condescendance : les citadins les considère un peu comme des primitifs.
La plupart des druides du califat sont originaires de tribus nomades.

Ensorceleur :
Si les magiciens ont tout intérêt à être discrets, ces autres lanceurs de sorts profanes doivent se cacher.
Seule les ensorceleurs possédant un laissé-passé du Zashassar sont tolérés.

Guerrier :
Ils sont généralement estimés dans le pays dont les traditions martiales sont avérées.
Bien sûr, s'ils se livrent à des déprédations ou du brigandage, ils s'attireront l'hostilité du peuple. Mais en tant que tel, les combattants professionnels ne subissent aucun préjudice dû à leur classe. Au contraire, ils sécurisent le peuple par leur présence et les guerriers réputés, ou d'unités prestigieuses, sont très admirés.

Magicien :
Les lanceurs de sorts profanes ont tout intérêt à être discrets.
La magie des éléments, l'invocation de génies et d'autres créatures, la nécromancie, les sorts destructeurs spectaculaires, les sorts mentaux de charme et de domination suscitent une franche hostilité.
Seule la magie de protection comme l'abjuration ou la magie divinatoire sont bien vues.
Un laissé-passé du Zashassar reste recommandé.

Moine :
Dans le califat, ils sont généralement affiliés à un monastère de Xan Yaë ou de Zuoken.
Ils suscitent une certaine curiosité et souvent de l'admiration.

Paladin :
Ils jouissent d'un prestige considérable en Ekbir.
On recherche leur compagnie et on leur offre spontanément l'hospitalité.
Les paladins orientaux de religions étrangères, s'ils ont une image plus exotique, bénéficient à peu près de la même aura.

Prêtre :
Ceux de la foi exaltée, de même que ceux d'Istus et de Geshtaï, inspirent les respect de tous.
Les membres du culte de Pélor sont surtout aimés par le peuple, et ceux de Mouqol par les marchands et les classes aisées.
Les prêtres des autres divinités tolérées sont assez appréciés, surtout par les catégories de gens concernés par la divinité en question.
Les membres du culte de la foi véritable subissent divers préjudices.
Les prêtres de cultes interdits sont très craints : les autorités sont immédiatement alertées de leur présence.

Rôdeur :
Ils ont une image d'hommes des bois peu sociables et assez marginaux.
Ils sont souvent en dehors de la communauté, même s'ils ne font l'objet d'aucun rejet car leurs services sont reconnus.

Roublard :
Ils sont très nombreux dans le pays et se livrent à diverses occupations.
Ils ne subissent aucun préjudice tant que... Les autorités ne les surprennent pas en infraction.
Du sang et des âmes pour mon seigneur Arioch !

Hors ligne saurdak

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #34 le: novembre 01, 2017, 08:24:19 am »
Et concernant les races, qu'en est il ?

Hors ligne Papi

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #35 le: novembre 01, 2017, 21:00:37 pm »
La population est presque entièrement humaine, de l'ethnie baklunienne.
Les Bakluniens ont la peau dorée, les yeux verts, gris, gris-vert ou noisette ; et les cheveux bruns ou noirs. Ils s'habillent de couleur vive et respectent les quatre piliers du Dragon que sont : honneur, piété, famille et générosité.
Leurs qualités équestres sont réputées et, chez eux, le cheval a une grande importance.
Les Ekbiriens parlent une langue très proche de l'ancien baklunite.
Le commun est ignoré du peuple et n'est parlé que par les marchands et les érudits.

Un très petit nombre de nains vit dans les collines Yechas et un plus grand nombre dans les Yatils : appréciés.
Les gnomes sont réellement exceptionnels et souvent originaires de pays étrangers : quasiment toujours dévisagés car exotiques.
Bien qu'un peu plus nombreux, les halfelins forment une minorité : souvent perçus avec une certaine suspicion.
De rares elfes, presque tous des sylvains originaires de l'Udgru, vivent discrètement dans le Nord du Califat. En effet, il y a environ trois siècles, de grands elfes volèrent deux puissants artefacts divins : de nombreux ekbiriens considèrent encore cette race responsable de cette attaque.
Inversement, les demi-orques natifs s'intègrent très bien en Ekbir : en particulier les cavaliers de l'armée du Califat.

Hors ligne Papi

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #36 le: novembre 02, 2017, 20:35:51 pm »
N'ayant que deux neurones, j'allai oublier les demi-elfes : appréciés, hormis par quelques fronts-plats qui les considèrent comme des elfes.

Hors ligne saurdak

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #37 le: novembre 20, 2017, 22:23:37 pm »
Il y a du nouveau concernant la campagne ?

Hors ligne Papi

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #38 le: novembre 21, 2017, 16:25:10 pm »
Nous devrions êtres fixés d'ici une semaine.

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #39 le: novembre 26, 2017, 09:55:27 am »
Ma compagne et moi serions intéressé pour nous joindre à vous si vous avez toujours besoin de joueurs. Nous vivons sur Clichy dans le 92, ce serait assez pratique pour vous comme pour nous d'ailleurs! ;-). Le rythme hebdomadaire pourrait bien nous convenir.

Hors ligne Papi

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #40 le: novembre 26, 2017, 21:13:05 pm »
Ma malédiction informatique s'acharne, mais j'espère que la situation s'éclairera avant le week-end prochain.

Hors ligne zen-i

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #41 le: décembre 13, 2017, 16:33:08 pm »
Le temps passe et pas de nouvelles, c'est toujours d'actualité?

Hors ligne Papi

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #42 le: décembre 14, 2017, 02:38:12 am »
Nous devions en discuter Suppli et moi hier soir, mais, loi de Murphy oblige, cela est remit au week-end prochain.

Hors ligne The_Psychocat

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #43 le: décembre 16, 2017, 21:15:40 pm »
Si jamais il reste une place, je suis volontaire !
Produit non échangeable ni remboursable.

Hors ligne Papi

Re : [92] [75] Pathfinder Cherche MJ et 2 joueurs
« Réponse #44 le: décembre 21, 2017, 01:07:38 am »
J'allais oublier : il faut que je vous prévienne de tous mes défauts de maître du jeu.

Même si vous incarnez bien votre personnage, que vos idées sont géniales, que vos lancés de dés sont excellents...
Si de mon côté de l'écran mes lancés de dés entraînent la mort de votre personnage : pas de pitié.
Mes parties reflètent souvent l'injustice de la vie.

Les races non-humaines ne correspondent pas à celles de Pathfinder : nous jouerons sur la Taerre et non pas Golarion.
Par exemple : hormis la classe ensorceleur, un nain ne pourra jamais être un lanceur de sorts profanes.

La création du personnage prendra du temps : probablement toute la première séance.
Et à nouveau injustice : certains se contenteront d'une histoire personnelle sympathique, et d'autres épique.

Choisissez bien votre classe, car il faudra une justification en adamantium pour en changer.
Par exemple : impossible pour un barbare de devenir magicien, même si les règles ne l'interdisent pas officiellement.