Auteur Sujet: le cri de la Bête : le retour de la vengeance  (Lu 3524 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne manquedebol

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #45 le: janvier 02, 2015, 14:17:40 pm »
C'est là que le bât blesse, je me refuse à l'hypocrisie (cette salope !).


À mon dernier entretien je l'ai d'ailleurs précisé, quand on m'a souligné que l'environnement de travail était exclusivement féminin et assez houleux. Puis on a parlé politique, éthique, c'était sympa.

Et la réponse, arrivée le soir de Noël, disait :

(cliquez pour montrer/cacher)


Et oui et oui et oui.
"Mauvais meujeu, mauvais au pieu !" Annabelle Mathon © 2013

Qu'est-ce qu'ils sont cons ces pauvres !

Je suis fertile entre mes 15 et 50 ans, j'ai bien le droit d'avorter autant que je veux vu tout ce que je baise !

Comme s'il était plus simple de ne pas tomber enceinte que de tomber enceinte ^^

Hors ligne Eliandrana

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #46 le: janvier 02, 2015, 14:51:41 pm »
Mais sans hypocrisie, dans le monde de l'entreprise, comment tu peux faire?
Moi, par exemple, il m'est arrivé que la collègue qui partage mon bureau soit vraiment une grosse conne... Bah jamais je suis allée lui dire, et je lui disais bonjour tous les matins, en lui souriant et en lui faisant la bise... Pourtant c'était vraiment une grosse conne comme j'en connais peu...

C'est pas grave c'est des collègues, c'est pas des amis ;)

Mais t'inquiète, si le mec t'a écrit ça c'est que c'est un gros frustré de la vie...

Présidente du 1st Club de Lecture d'Opale http://forum.opale-roliste.com/index.php?topic=9244.msg595475#msg595475
Tous les derniers mercredis du mois, cultivant et festif!

Hors ligne manquedebol

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #47 le: janvier 02, 2015, 17:49:38 pm »
Je t'avoue que j'ai du mal à considérer le mec qui m'a parlé de mes valeurs comme un connard, et celui qui m'a envoyé ce mail comme un gros frustré de la vie. Je les connais pas ces types, au pire de mon point de vue leurs formulations n'étaient pas heureuses ou ils se sont mal exprimés.

J'ai franchement pas envie d'être rageuse ou de cracher sur des gens qui au final ne m'ont pas fait grand chose. D'ailleurs j'ai continué à discuter par mail avec le mec qui m'a refusée pour un CDD et directement après mon entretien il a contacté un de ses collègues qui cherchait quelqu'un dans un autre service, puis il m'a conseillé d'autres endroits où postuler...

Je fais pas la bise au travail, je serre la main. Supporter des cons ça se fait, mais pour moi c'est pas de l'hypocrisie, c'est du professionnalisme... Je vais pas lui poser des questions sur sa vie, je vais pas faire comme si elle m'intéressait et je vais pas l'inviter à boire un verre après le travail. Ça ce serait hypocrite ^^

Hors ligne Marchiavel

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #48 le: janvier 04, 2015, 02:25:18 am »
désolé pour toi, manquedebol.

J'espère que c'était reculer pour mieux sauter.
/!\ ATTENTION : Opalien dangereux pour la santé ! A fréquenter avec modération /!\

LA Cause du XXIème siècle : SAUVONS LES ROLISTES

Hors ligne Eliandrana

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #49 le: janvier 04, 2015, 23:38:55 pm »
Je t'avoue que j'ai du mal à considérer le mec qui m'a parlé de mes valeurs comme un connard, et celui qui m'a envoyé ce mail comme un gros frustré de la vie. Je les connais pas ces types, au pire de mon point de vue leurs formulations n'étaient pas heureuses ou ils se sont mal exprimés.

J'ai franchement pas envie d'être rageuse ou de cracher sur des gens qui au final ne m'ont pas fait grand chose. D'ailleurs j'ai continué à discuter par mail avec le mec qui m'a refusée pour un CDD et directement après mon entretien il a contacté un de ses collègues qui cherchait quelqu'un dans un autre service, puis il m'a conseillé d'autres endroits où postuler...

Je fais pas la bise au travail, je serre la main. Supporter des cons ça se fait, mais pour moi c'est pas de l'hypocrisie, c'est du professionnalisme... Je vais pas lui poser des questions sur sa vie, je vais pas faire comme si elle m'intéressait et je vais pas l'inviter à boire un verre après le travail. Ça ce serait hypocrite ^^

Oui s'il te trouve d'autres pistes, c'est bien...
Moi quelqu'un qui te dit "vous n'êtes pas fait pour le monde de l'entreprise", c'est un connard.
En plus le savoir être, c'est hyper sensible, comme sujet, c'est pas pour rien qu'il y a plein de procès au Prudhomme sur le sujet...

Bref moi je faids la bise parce que tous mes collègues se font la bise et que c'est comme ça dans ma boîte. Si on réfléchis bien, c'est plus hygiènique que de serrer la main quand tu vois ceux qui se les lavent pas en revenant des toilettes ^^

Et j'appelle ça de l'hypocrisie mais bon, "professionnalisme" va aussi ^^

Hors ligne Ciryon

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #50 le: janvier 04, 2015, 23:51:06 pm »
Serrer la main reste le mieux. C'est encore plus vrai quand tu es un homme...difficile de t'accuser de harcèlement si tu sers la main que si tu fais la bise.
Pepper Potts: Is this about the Avengers? Which I know nothing about.
Tony Stark: The Avengers initiative was scrapped, I thought. And I didn't even qualify.
Pepper Potts: I didn't know that either.
Tony Stark: Apparently I'm volatile, self-obsessed, and don't play well with others.
Pepper Potts: That I did know.

Hors ligne Grom

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #51 le: janvier 05, 2015, 00:23:36 am »
Si on réfléchis bien, c'est plus hygiènique que de serrer la main quand tu vois ceux qui se les lavent pas en revenant des toilettes ^^
Magnifique ! Mais pas faux

Si tu vas par là le salut militaire ou la révérence sont encore mieux ^^
le comic sans MS vaincra!

Hors ligne darkbaron

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #52 le: janvier 05, 2015, 17:57:45 pm »
Moi quelqu'un qui te dit "vous n'êtes pas fait pour le monde de l'entreprise", c'est un connard.

Bof, je ne sais pas... Cela peut être une chose à dire, à mes yeux. Intégrer une entreprise, ça peut impliquer des contraintes, une mentalité, un état d'esprit. Je ne dis pas que c'est forcément la jungle sauvage où les plus forts dévorent les plus faibles et où les plus grands écrasent les plus petits, mais il faut quand même s'adapter à un moule et ce n'est pas forcément donné à tout le monde.

Enfin, je ne vois pas ce genre de conseil comme étant fondamentalement différent de ce que j'ai pu entendre lors de mes entretiens, du genre "vous êtes plus librairie que papeterie" ou "vous êtes plus fait pour la bibliothèque que pour la vente". Ce sont des conseils "paternalistes", souvent donnés avec de bonnes intentions, parfois justes, mais qui n'aident pas forcément à avancer, soit parce qu'on le sait déjà dans certains cas, soit parce que ce n'est pas ça qui nous permettra nécessairement de décrocher un job. Néanmoins, ça ne fait pas de ceux qui les donnent des vilains.

Hors ligne Eliandrana

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #53 le: janvier 05, 2015, 18:03:04 pm »
Moi quelqu'un qui te dit "vous n'êtes pas fait pour le monde de l'entreprise", c'est un connard.

Bof, je ne sais pas... Cela peut être une chose à dire, à mes yeux. Intégrer une entreprise, ça peut impliquer des contraintes, une mentalité, un état d'esprit. Je ne dis pas que c'est forcément la jungle sauvage où les plus forts dévorent les plus faibles et où les plus grands écrasent les plus petits, mais il faut quand même s'adapter à un moule et ce n'est pas forcément donné à tout le monde.

Enfin, je ne vois pas ce genre de conseil comme étant fondamentalement différent de ce que j'ai pu entendre lors de mes entretiens, du genre "vous êtes plus librairie que papeterie" ou "vous êtes plus fait pour la bibliothèque que pour la vente". Ce sont des conseils "paternalistes", souvent donnés avec de bonnes intentions, parfois justes, mais qui n'aident pas forcément à avancer, soit parce qu'on le sait déjà dans certains cas, soit parce que ce n'est pas ça qui nous permettra nécessairement de décrocher un job. Néanmoins, ça ne fait pas de ceux qui les donnent des vilains.

Oui, mais pour moi c'est différent dans le sens où "vous n'êtes pas fait pour le monde de l'entreprise", pour moi ça veut dire "Franchement allez direct à Pôle Emploi, aucune entreprise ne voudra de vous, mouhahahaha" En tout cas quand mon ex-tutrice de stage m'a dit que je n'étais pas faite pour le monde de l'entreprise car je n'avais aucune compétence, c'est ce qu'elle voulait dire et son seul but était de me decendre...
Après j'ai peut-être mal compris ce que disait MdB...

Hors ligne Marchiavel

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #54 le: janvier 05, 2015, 18:06:23 pm »
Ah pour moi "vous n'êtes pas fait pour le monde de l'entreprise", ça veut surtout dire "vous n'avez pas une façon de réfléchir conforme à la réalité de l'entreprise".

Comme quoi, chacun peut mettre différentes choses derrière les mêmes mots, et il est bon de laisser le bénéfice du doute.

(damned, je me doudouise !)

Hors ligne themansteph

  • Barge du forum/Roliste occasionnel/Wannabe du jdr/Spécialiste en jeux de mots bidons
  • Pilier de Bar
  • *******
  • Présentation de themansteph

  • Messages: 2141
  • Non !
Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #55 le: janvier 05, 2015, 18:20:32 pm »
Moi quelqu'un qui te dit "vous n'êtes pas fait pour le monde de l'entreprise", c'est un connard.

Bof, je ne sais pas... Cela peut être une chose à dire, à mes yeux. Intégrer une entreprise, ça peut impliquer des contraintes, une mentalité, un état d'esprit. Je ne dis pas que c'est forcément la jungle sauvage où les plus forts dévorent les plus faibles et où les plus grands écrasent les plus petits, mais il faut quand même s'adapter à un moule et ce n'est pas forcément donné à tout le monde.

Enfin, je ne vois pas ce genre de conseil comme étant fondamentalement différent de ce que j'ai pu entendre lors de mes entretiens, du genre "vous êtes plus librairie que papeterie" ou "vous êtes plus fait pour la bibliothèque que pour la vente". Ce sont des conseils "paternalistes", souvent donnés avec de bonnes intentions, parfois justes, mais qui n'aident pas forcément à avancer, soit parce qu'on le sait déjà dans certains cas, soit parce que ce n'est pas ça qui nous permettra nécessairement de décrocher un job. Néanmoins, ça ne fait pas de ceux qui les donnent des vilains.

Oui, mais pour moi c'est différent dans le sens où "vous n'êtes pas fait pour le monde de l'entreprise", pour moi ça veut dire "Franchement allez direct à Pôle Emploi, aucune entreprise ne voudra de vous, mouhahahaha" En tout cas quand mon ex-tutrice de stage m'a dit que je n'étais pas faite pour le monde de l'entreprise car je n'avais aucune compétence, c'est ce qu'elle voulait dire et son seul but était de me decendre...
Après j'ai peut-être mal compris ce que disait MdB...

J'ai connu ça.
Si, si il m'arrive de jouer aux jeux de rôle.
J'ai le cerveau lent c'est pour ça que j'ai toujours l'air de planer.
C'est n'est pas parce que je suis barge qu'il faut me pousser après je pars à la dérive.
Beaucoup pense que je n'ai pas la lumière à tous les étages ou que j'ai disjoncté et pourtant je suis bien allumé.

Hors ligne darkbaron

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #56 le: janvier 05, 2015, 18:21:12 pm »
Parfois, entre motiver et écraser, la différence est assez ténue. Dans le monde de l'emploi, on peut t'infliger des claques pour essayer de te pousser à bouger.

ça peut être une façon de te faire réagir, mais oui, des fois, ça fait mal... Le pire que je me suis pris, ça doit être à mon oral de fin de formation.

J'ai aussi assisté à une sorte de meeting ou de show pour la recherche d'emploi et c'était... Assez particulier, il faut l'avouer. Les gars ne sont pas là pour être gentils.

Hors ligne manquedebol

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #57 le: janvier 05, 2015, 21:49:11 pm »
Ah ouais non Elliandrana, ce qu'il voulait dire c'est que j'étais plus faite pour la recherche ou l'enseignement que pour le privé quoi (voire même pour le public à but lucratif ou l'administration). Le seul truc que je pourrais limite mal prendre c'est qu'il me dit souvent que j'ai une façon de fonctionner très "scolaire". J'en ai pas l'impression, mais bon.

C'est plus dans le sens de ce que dit Marchiavel quoi. Quand le gars parlait de "valeurs trop fortes", il parlait de mon côté humaniste/solidaire/pas concurrence ni compétition pour deux sous.



Putaing, on arrête de fumer. Ça fait pas 24h, j'm'en suis déjà pris plein la gueule. 'Vais continuer à rien dire, on verra.

Hors ligne Marchiavel

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #58 le: janvier 06, 2015, 12:02:38 pm »
Arrêter de fumer, on dit que c'est plus facile à deux, mais c'est un sevrage d'addiction mineure, avec les effets secondaires qui poussent à de sacrées engueulades, c'est clair...

Je compatis !!

Hors ligne darkbaron

Re : le cri de la Bête : le retour
« Réponse #59 le: janvier 09, 2015, 18:31:18 pm »
Au final, tout va bien, et j'édite pour râler sur autre chose.

Hmm, mais râler sur quoi... Ah oui, le temps est gris !
« Modifié: janvier 10, 2015, 17:23:58 pm par darkbaron »