Auteur Sujet: Bad trip around the table  (Lu 150 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne dragonvertapoisbleus

Bad trip around the table
« le: décembre 04, 2019, 15:14:06 pm »
Hello.

Je voudrais raconter ici une expérience désagréable que j'ai eu dernièrement. A la fois pour extérioriser parce qu'on ne m'en a pas laissé la possibilité d'extérioriser et d'en parler au groupe, et pour faire un témoignage d'une situation qu'à mon avis on ne devrait pas rencontrer dans le jeu de rôle.

Bref. Flashback.

Un MJ me propose de jouer avec son groupe de joueurs. Ce groupe est composé du MJ et de deux joueurs qui jouent régulièrement ensemble depuis plusieurs années.
Il cherche encore d'autres joueurs, au moins deux autres, pour commencer une campagne (Cthulhu). Malheureusement, sur d'autres scénarios et campagnes, il fait face à de nombreuses défections de nouveaux joueurs, qui, apparemment, ne sont pas très sérieux, et abandonnent la table au bout d'un moment. Il s'en plaint..

Je me dis que c'est l'occasion d'intégrer une table pour aller plus loin que des one-shots en temps limité dans des tiers-lieux et j'accepte. Je lui propose néanmoins, avant de partir en campagne, de faire dans un premier temps un petit scénario sur une ou deux séances "à l'essai". Ou au moins une première session sociale avec éventuellement tirage de persos.
Il me répond que non et qu'on va commencer la campagne directement, que d'ailleurs c'est une super campagne, sans doute une des meilleures. Bon.

Le jour J, je me pointe et on part sur la campagne par une première session de 3 heures. Nous sommes donc 5 joueurs: le MJ, deux joueurs habituels et deux nouveaux joueurs.

On commence par tirer les personnages. Première chose curieuse. Après avoir tiré les persos, on choisit chacun un terme dans une liste (observateur, vindicatif, etc.) et, en fonction de ce terme, le MJ nous file à chacun un petit papier.
Sur ce papier, il est indiqué une chose positive et une chose négative pour commencer à construire du RP entre les persos. Ces choses positives et négatives ne sont pas que du RP (construction de background), mais incluent des "dons" et des "coupes" sur les caractéristiques et compétences. Et ces modifications ne sont pas pour son propre personnage mais pour un autre choisi par chaque joueur.

Les deux joueurs habituels se distribuent alors les "bon points" et donnent les "mauvais points" aux deux autres...
Je me retrouve ainsi amputé de 1 point de DEX. En soi, ce n'est pas très grave, mais je trouve singulier de mettre en place un système pouvant favoriser le conflit entre joueurs (que je distingue d'un conflit entre personnages).
De mon côté, je donne, évidemment, mon mauvais point à celui qui m'en a donné un. Mais comme je suis quand même cool, je lui ôte 1 point en apparence (caractéristique peu influente pour nos persos), préférant le RP à de la sanction ludique.
Je me dis que quand même c'est pas très cool, mais, étant respectueux, et souhaitant que la partie se passe bien, je laisse le MJ faire son truc.

La partie commence. Nous sommes de futurs nouveaux agents du FBI en fin de cursus à Quantico. Le MJ souhaite du RP et qu'on joue au mieux des agents du FBI. On a d'ailleurs eu chacun en début de session une interrogation écrite (notée > donnant des points de compétence en fonction du résultat) sur le FBI, car le MJ nous avait fourni quelques documents et on était censé les apprendre par cœur (ce qui n'a pas été clair pour moi). Le MJ souhaite donc un jeu plutôt réaliste.

En scène d'introduction, nous devons prendre d'assaut un bâtiment. Nous n'avons malheureusement aucune information: est-ce un exercice ? Est-ce une situation réelle ? Qu'y a-t-il à l'intérieur ? Quel est l'enjeu ? Je demande mais n'ai aucune réponse du MJ qui se contente de jouer le rôle d'un supposé gradé, on ne sait pas qui c'est, qui ne fait que crier dans son talkie-walkie: "Allez ! allez ! On y va !"
Bon.

Et là, les choses se corsent. Je propose de faire un point rapide joueurs (méta) et persos (RP) pour décider de ce qu'on va faire. Genre faire le tour du bâtiment par exemple pour prendre des infos, estimer les risques et les opportunités. Mais les deux joueurs habituels n'écoutent pas et, tournés vers le MJ, se ruent dans le bâtiment par l'entrée principale.
On suit donc tous le mouvement. Et c'est la cata. On se fait ratatiner par des terroristes armés jusqu'aux dents (fusils d'assaut, grenades, lance-roquette) alors que nous avons simplement chacun une arme de poing. D'ailleurs mon perso "meurt", abandonné par les autres. Aucune préparation de l'assaut, le truc totalement irréaliste. Ça tranche sérieusement avec l'orientation du jeu que nous proposait le MJ.
Le MJ m'expliquera par la suite "qu'on doit en chier". Je veux bien, mais pas n'importe comment. Le principal souci qui prend forme pour moi à ce moment, c'est le jeu "solo" des deux joueurs habituels.
A la finale, c'était juste un exercice. C'est juste dommage que nous et nos persos ne soient pas au courant: situation irréaliste et ingérable. Et, en plus, on se prend ensuite un savon RP par le supérieur, dont on ne sait toujours pas qui il est (PNJ invisible), pour la mauvaise gestion de l'exercice, alors que, dès le départ, l'exercice n'est pas lui-même organisé en bonne et due forme (préparation). Très mauvais RP du MJ à mon avis.

Bon. On continue. Plus tard, nous avons rdv avec le directeur du FBI qui nous confie une mission, entrainant plusieurs choses à faire. Logiquement, on doit parler entre joueurs (et entre persos agents du FBI) pour se répartir les rôles et avoir un plan d'action.
Mais non. Les deux joueurs habituels, placés à côté du MJ à la table, se ruent sur lui et commencent leur enquête, nous oubliant totalement, nous, nouveaux joueurs du groupe, au fond de la table. Le MJ ne s'en soucie pas et commence à jouer avec eux. J'ai évidemment proposé, en RP, de faire un point préalable mais ils n'écoutent pas. Ils s'en fichent.
Et là un petit souci anodin devient répétitif, ça devient un problème. En tout cas pour moi en tant que joueur.

Du coup, avec l'autre nouveau joueur, on attend, en se disant qu'on va faire la filature et l'observation. Vient notre tour après de longues minutes d'enquête. On essaie de faire un peu de RP sans grande conviction, conscients que nous avons été mis sur la touche. Nous n'avons d'ailleurs pas le temps de réfléchir, tout de suite pressés par le MJ qui nous répète plusieurs fois et avec insistance qu'on a faim. Du coup on va chercher des hot-dogs, et par la suite on se prend un: "vous ne pouvez pas prendre de photos parce que vous ne m'avez pas dit que vous preniez l'appareil qui est dans le coffre.". Moyen pour un policier avec 15 ans de carrière à la DEA et des joueurs pressés arbitrairement par "la faim".
Le MJ me précisera par la suite dans un mail: "Les joueurs  qui disent "je vais  m'acheter des hots dogs , plutôt que : je trouve un toit en face ou je peux m'installer pour prendre des photos" = je trouve ca cool, ca me plait, et je vais même pas les  pénaliser pour autant. Mais faudra pas espérer alors que les photos se prennent toutes seules.". Incroyable. Il force notre RP et après nous gratifie d'un: vous avez fait un (mauvais) choix mais je ne vais pas vous pénaliser même si je vous empêche de faire ce que vous vouliez... pur foutage de gueule.
Par ailleurs, les joueurs habituels, eux, n'ont bizarrement pas eu ce problème de faim. Hmm...

Je laisse néanmoins le jeu se faire jusque la fin de la session.

Après la session, je laisse reposer quelques jours et j'envoie un mail au MJ, en résumé: "Je t'envoie ce mail parce que cette première partie s'est pour moi plutôt mal passée. Dès le début (séquence prise de bâtiment), J. et H. ont joué très perso. Ils ont pris des décisions directes sans prendre les avis des autres joueurs. Puis, ensuite, après la réunion avec le directeur du fbi, ils sont de nouveau partis dans leur enquête perso sans écouter, ni concertation avec les autres. Alors même que je proposais de faire un point sur ce que nous devions faire. Je parle ici des joueurs (pas des persos). Personnellement, pour moi, le jeu de rôle est un jeu social et collaboratif et cela ne m'en a pas donné l'impression. Si on doit se battre entre nous pour essayer que tout le monde joue ensemble, cela ne m'intéresse pas. Si, à l'inverse, on doit juste suivre le mouvement de joueurs qui jouent entre eux, subir et limite faire du PNJ, non plus. Bref, je pense qu'il y a lieu de définir un contrat social en ce qui concerne le jeu entre joueurs avant de continuer à jouer."

Le MJ me propose donc soit d'en parler à la prochaine séance, soit de me donner les emails des autres joueurs pour en parler avant. Je le remercie de sa réponse et lui dis que je veux bien les adresses emails, si on peut régler ça hors session, c'est mieux pour le jeu.

2 jours plus tard, renversement de situation. Le MJ me renvoie un mail pour me dire qu'il ne m'enverra pas les adresses mails des joueurs et qu'on n'en discutera pas non plus à la session: "Bon à la reflexion, je pense pas très utile de rentrer dans une négociation - discussion sur comment il faut jouer ou pas. C'est un loisir qui doit pas conduire à la prise de tête. donc si ca le fait pas, c'est pas grave, chacun a une façon de jouer, elle est respectable en soit et il n'y a pas une bonne opinion et une mauvaise, c'est juste chacun à sa propre voie. donc je pense ni utile ni productif de rentrer dans un meta débat sur comment les autres doivent jouer ou comment on voudrait qu'ils jouent. encore une fois, c'est possible que ca le fasse pas, et ce n'est pas grave. Et c'est pas de ta faute ou quoi que ce soit, c'est juste comme cela. Donc je te propose plutot d'arreter si ca te convient pas. On fait pas d jdr pour que les parties se passent plutot mal, c'est pas l'objectif! Et encore une fois : no drama, that's life! "

Donc, en gros, ma demande pourtant simple, sur une problématique pourtant largement évoquée dans le jeu de rôle et dans les sujets sur le contrat social, notamment l'inclusion de nouveaux joueurs, qu'il y ait de la place pour tout le monde dans le jeu et un partage "équitable"... devient une "prise de tête".
J'ai trouvé ça particulièrement abusif. Je fais part de mon problème, que je pense est justifié, et je me retrouve taxé de preneur de tête qui doit la fermer.

Un autre truc qui me dérange aussi. Le MJ me dit: " la tonalité de ma maitrise: Par ailleurs, j'aime bien les situations de loose : l'attaque foireuse du bâtiment, le repérage moyen... ca met en valeur les moments d’héroïsme ou de tension ou les perso réagissent bien, sont au taquet. le contraste est très important. Vous avez le droit d'être inattentifs, foireux, amateur. c'est pas un crime de lésè majesté."
Et là j'ai vraiment l'impression d'être avec un MJ autoritaire. Je veux bien qu'il y ait des situations de loose, j'aime même bien que le jeu soit un peu difficile.
Mais, quand ces situations impliquent que le MJ choisisse à la place des joueurs et de façon figée, et qu'une scène de combat, par exemple, doit être perdue avec pertes et fracas, peu importe ce que les joueurs font, pour moi, on se retrouve dans un jeu très dirigiste où on a vraiment l'impression que, quoi qu'on fasse, on n'influe sur rien et qu'on est à la complète merci d'un MJ qui choisit uniquement en fonction de ce qu'il a envie, lui, dans son scénario.
Et si le MJ propose, en préalable, un style de jeu (réaliste) et finalement joue l'inverse, je me dis aussi qu'il y a un problème, un contrat social est posé mais pas respecté.

Comme je l'écrivais plus haut, ce n'est, pour moi, pas l'idée que je me fais du jeu de rôle.

Bref, je ne compte du coup pas continuer à jouer avec eux. Je ne vais même pas répondre au MJ parce que je pense que, vu sa réaction, aucun dialogue n'est possible. Je vais continuer à jouer du one-shot en tiers-lieux, ça se passe beaucoup mieux parce que les gens sont en général bien plus ouverts à la rencontre, au jeu collaboratif, et à l'écoute des autres.
J'ai vraiment eu l'impression de rejoindre une table de joueurs qui jouent depuis des dizaines d'années ensemble, ne sont pas ouverts aux apports des autres, sont quelque part assez égoïstes, et ne se sont donc jamais remis en question.
Et puis, je pense aujourd'hui comprendre les défections de nouveaux joueurs dont le MJ se plaint.

Je donnerais un petit conseil, si je peux me permettre: ne partez jamais dans une campagne avec des joueurs que vous ne connaissez pas, surtout si c'est organisé de manière précipitée. Il vaut mieux prendre son temps au début pour "connaître" les joueurs en situation de jdr. Le but est de passer des bons moments avec d'autres personnes, pas de compléter une campagne, aussi fantastique qu'elle soit.


Quelques articles intéressants sur le sujet.

https://ptgptb.fr/chair-fraiche

https://ptgptb.fr/disposer-les-joueurs-a-la-table

https://ptgptb.fr/poser-les-bases-d-une-campagne-reussie

https://ptgptb.fr/le-piege-de-l-arrogance
PJ -- Après ce toast à la gloire de notre groupe d'aventuriers, je prends ma fourchette et pique dans mon assiette pour signifier le début du repas aux convives.

MJ -- Impossible, tu ne m'as pas dit que tu prenais une fourchette dans la cuisine, alors tu manges avec les mains.

Hors ligne Le Yaourt qui parle

Re : Bad trip around the table
« Réponse #1 le: décembre 04, 2019, 15:28:24 pm »
Je compatis. :S

Depuis quelques expériences ratées, ma règle numéro un est "et plus si affinités" — ça devrait être évident, mais on a toujours un dangereux a priori positif dans ce milieu... :D

Hors ligne dragonvertapoisbleus

Re : Bad trip around the table
« Réponse #2 le: décembre 04, 2019, 16:18:14 pm »
ma règle numéro un est "et plus si affinités"

Je suis prêt à coucher avec n'importe quel MJ pour faire une partie. ;) :D

Hors ligne Le Yaourt qui parle

Re : Bad trip around the table
« Réponse #3 le: décembre 04, 2019, 16:29:10 pm »
Je suis prêt à coucher avec n'importe quel MJ pour faire une partie. ;) :D

SPIDER-MAN ! C'est donc toi.

Ceci dit et pour revenir au sujet, j'aurais soupçonné anguille sous roche avec le MJ qui ne veut pas rencontrer un nouveau joueur avant de débuter la campagne... ?

Par ailleurs, sais-tu comment a réagi l'autre "nouveau" ?

Hors ligne wade le rond

Re : Bad trip around the table
« Réponse #4 le: décembre 04, 2019, 16:41:16 pm »
Merci pour ton retour ;-)

C'est toujours très instructif de voir pourquoi une partie ne s'est pas bien passée et ton REX me semble très clair.

Il serait également intéressant que les autres participants puissent donner leur avis sur cette partie histoire de croiser les perspectives et d'éviter un retour forcément un peu subjectif dans le sens ou ça ne s'est pas bien passé.

Que ça ne te décourage pas. Il y des tas de groupes de qualité qui n'attendent que des joueurs enthousiastes :-)

Malheureusement parfois ça ne matche pas, c'est aussi une question d'affinités ludiques et de caractères et de contrat social.
Les jeux de rôle c'est comme l'amour : parlez moins, pratiquez plus

Hors ligne dragonvertapoisbleus

Re : Bad trip around the table
« Réponse #5 le: décembre 04, 2019, 16:55:03 pm »

SPIDER-MAN ! C'est donc toi.

Ceci dit et pour revenir au sujet, j'aurais soupçonné anguille sous roche avec le MJ qui ne veut pas rencontrer un nouveau joueur avant de débuter la campagne... ?

Par ailleurs, sais-tu comment a réagi l'autre "nouveau" ?

Je te remercie de ne pas dévoiler mon identité secrète sur un forum public. Je n'ai pas envie d'avoir un millier de fans et des journalistes devant ma porte.


En fait nous nous étions déjà rencontré. En attendant de compléter l'équipe de jdr, il m'a proposé des parties de jdp (avec les deux joueurs). Ce qu'on a fait deux ou trois fois avant un long silence avant de commencer le jdr.

Je ne sais pas comment l'autre joueur a réagit par la suite, je n'ai pas son contact. Il y a bien un groupe whatsapp mais il n'y a que les deux autres joueurs et le MJ dessus.

Hors ligne Le Yaourt qui parle

Re : Bad trip around the table
« Réponse #6 le: décembre 04, 2019, 17:03:47 pm »
Citation de: dragonvertapoisbleus link=topic=19855.msg724383#msg724383
Je ne sais pas comment l'autre joueur a réagit par la suite, je n'ai pas son contact. Il y a bien un groupe whatsapp mais il n'y a que les deux autres joueurs et le MJ dessus.

L'essentiel c'est de mettre tout le monde sur un pied d'égalité.

Ça fait un peu cour de récré fasciste : "et là je vais choisir mon équipe COMPLÈTEMENT AU HASARD... euh non, pas toi".


Hors ligne dragonvertapoisbleus

Re : Bad trip around the table
« Réponse #7 le: décembre 04, 2019, 17:07:30 pm »
Merci pour ton retour ;-)

C'est toujours très instructif de voir pourquoi une partie ne s'est pas bien passée et ton REX me semble très clair.

Il serait également intéressant que les autres participants puissent donner leur avis sur cette partie histoire de croiser les perspectives et d'éviter un retour forcément un peu subjectif dans le sens ou ça ne s'est pas bien passé.

Que ça ne te décourage pas. Il y des tas de groupes de qualité qui n'attendent que des joueurs enthousiastes :-)

Malheureusement parfois ça ne matche pas, c'est aussi une question d'affinités ludiques et de caractères et de contrat social.

A vrai dire, s'il y avait pu avoir débat, ça se serait résolu tranquillement par mail ou de vive voix. Et je n'aurais peut-être pas posté ce message. Et mon post est un retour d'expérience personnel sans aucune intention de livrer d'autres joueurs ou MJ, ou moi-même, en pâture à la vindicte civile. Ni même de lancer un conflit ouvert ou une guerre de tranchée. Parce que, mine de rien, ce que je dis n'est pas anodin et les blessures d'amour-propre, publiques et identifiées, sont rarement gérées raisonnablement.

Hors ligne dragonvertapoisbleus

Re : Bad trip around the table
« Réponse #8 le: décembre 04, 2019, 17:10:18 pm »
Il y a bien un groupe whatsapp mais il n'y a que les deux autres joueurs et le MJ dessus.

L'essentiel c'est de mettre tout le monde sur un pied d'égalité.

Ça fait un peu cour de récré fasciste : "et là je vais choisir mon équipe COMPLÈTEMENT AU HASARD... euh non, pas toi".

Attention. Je ne dis pas que l'autre joueur est exclu du groupe whatsapp, c'est juste qu'il n'est pas intervenu dessus et que donc je n'ai pas son contact.

Hors ligne Le Yaourt qui parle

Re : Bad trip around the table
« Réponse #9 le: décembre 04, 2019, 17:28:40 pm »
Ah pardon, j'avais compris que seuls les deux autres joueurs et le MJ avaient accès au groupe WhatsApp.

Je ne sais pas si on peut parler de vindicte civile sur Opale (vu la moyenne de 1,8 péons qui participent à une conversation) :D
Tu ne donnes pas de noms donc personne ne peut vraiment s'offusquer de quoi que ce soit, à moins que les individus en questions ne se sentent ciblés et souhaitent prendre part au débat... ce qui parait plus qu'improbable vu que la perspective d'une discussion ne semble pas les emballer plus que ça.

Le problème du contrat revient souvent sur le tapis, probablement parce que le JDR est une activité socialement assez complexe et parce que la population qui s'y adonne n'est pas forcément la plus à l'aise du monde. Et puis je soupçonne que jouer son personnage demande souvent moins d'engagement personnel que d'avoir une discussion sérieuse en tant que soi-même, parce qu'on sort de la fiction et les enjeux deviennent réels (perdre une relation, devoir se remettre en question, etc.)

Compliqué, le JDR, même en 2019.

Hors ligne dragonvertapoisbleus

Re : Bad trip around the table
« Réponse #10 le: décembre 04, 2019, 18:18:45 pm »
à moins que les individus en questions ne se sentent ciblés et souhaitent prendre part au débat... ce qui parait plus qu'improbable vu que la perspective d'une discussion ne semble pas les emballer plus que ça.

De nouveau je préfère préciser, au cas où, justement ils souhaiteraient prendre part au débat: la discussion ne semble pas emballer le MJ. Les joueurs, eux, je ne sais pas. Je n'ai contacté que le MJ pour lui faire part de mon ressenti et trouver un moyen de trouver une solution. Et vu la réponse du MJ, il me semble inapproprié de lancer ce débat dans la table, dans la mesure où l'organisateur a mis un véto dessus.

Le problème du contrat revient souvent sur le tapis
Oui, il y a d'ailleurs beaucoup d'articles sur le sujet dans la communauté Internet du jdr. C'est pour cela que je suis étonné que le MJ ne souhaite pas répondre favorablement à ma demande. Je me suis prit un: je joue comme ça, et (mes) joueurs font ce qu'ils veulent. Si ça te plait pas casse-toi.
Sympa. Si j'avais été relou pendant la partie et que j'avais remis en cause un contrat social existant et communiqué, pourquoi pas, mais ce n'est pas le cas.

D'ailleurs, ça m'étonne également parce que le MJ propose un jeu axé "création collective" (qui est un contrat social), mais dans les faits ne joue pas comme cela. Comme le disait Shakespeare: faire ou ne pas faire ce que l'on dit, telle est la question.

Hors ligne darkbaron

Re : Bad trip around the table
« Réponse #11 le: décembre 05, 2019, 16:47:48 pm »
Il y a clairement un problème de communication entre MJ et joueurs, et j'ai envie de dire que c'est un problème vieux comme le loisir qui existera toujours...

Clairement, le MJ est tombé dans le piège de l'arrogance, ce qui empêche une discussion et frustre forcément les joueurs dont les attentes ne sont pas entendues.

Pour le fait que le MJ propose de la création collective, mais ne la respecte pas... Malheureusement, c'est courant que quelqu'un dise quelque chose et face l'inverse. La capacité de certains à ne pas voir les choses en face ou à nier la réalité en dépit des faits est toujours assez impressionnante. Y compris, d'ailleurs, chez des joueurs qui vont clamer que leur personnage est ça ou ça et vont le jouer tout autrement.

Hors ligne fakirtanezu

Re : Bad trip around the table
« Réponse #12 le: décembre 06, 2019, 11:11:17 am »
Concernant la rencontre préalable, c'est dur de dépister ce type de problèmes en amont. Sur le papier, ce MJ privilégie le role-play, aime les situations complexes, les héros en difficulté... Bref j'aurais aussi signé après avoir pris un café avec lui. C'est dans l'action qu'on peut voir si ça marche ou pas...

Le fameux "test" de la première séance est, à mes yeux, toujours un peu l'occasion de voir si on est sur la même longueur d'onde avec les autres joueurs. Si on a le même contrat, en somme. Or ce contrat, je ne l'ai jamais vraiment explicitement posé en début de partie, mais j'ai toujours pu observer, autour de la table, si les joueurs avaient les mêmes attentes, ou pas, que moi, quitte à débriefer sur ce que les uns ou les autres ont aimé, je considère, que ce soit en tant que joueur ou MJ, qu'il faut écouter les autres et leur laisser de la place.

J'ai eu de la chance, les joueurs que j'ai rencontré via opale ont toujours été des gens sympathiques, avec lesquels j'ai joué avec plaisir. Certains sont plus investis que d'autres, certains plus role-play ou plus orientés tactique, j'ai moi-même manqué de temps à l'occasion et dû renoncer à des parties, mais il y a toujours eu moyen de s'entendre et de s'amuser en cours de jeu.

Il me parait néanmoins incontournable que tout le monde ne joue pas pareil, et dans le temps, j'ai dû fuir certaines tables dans lesquelles je ne me retrouvais pas du tout. Ca arrive. Je ne suis pas certain, lorsque la différence d'approche est aussi vaste que celle que tu décris, qu'un échange ou une discussion ait pu réorienter la façon de jouer de tout le monde. Peut-être le MJ aurait eu un éclairage sur pourquoi il perd des joueurs, mais ça ne semble pas l'intéresser... Toi, tu aurais joué une ou deux séances de plus, mais je pense que le naturel serait revenu au galop. Ces 3 joueurs sont sur la même longueur d'onde, je pense qu'il reste improbable qu'ils changent durablement leur façon de jouer pour un nouveau joueur, s'il n'en perçoivent pas la nécessité.

Hors ligne dragonvertapoisbleus

Re : Bad trip around the table
« Réponse #13 le: décembre 06, 2019, 11:32:10 am »
La capacité de certains à ne pas voir les choses en face ou à nier la réalité en dépit des faits est toujours assez impressionnante.

Oui d'ailleurs un jour j'ai joué un scénario avec Claude Allègre avec, en toile de fond, le réchauffement climatique et... :D

Hors ligne dragonvertapoisbleus

Re : Bad trip around the table
« Réponse #14 le: décembre 06, 2019, 12:26:02 pm »
@fakirtanezu

Oui rétrospectivement c'est probablement ce qui se serait passé.
On a évoqué ce sujet avec un opalien que j'ai rencontré hier, qui se trouve par un heureux hasard habiter à 100m de chez moi (pouce en haut). Opalien que je ne dénoncerai pas même s'il a été horriblement sympathique au point qu'on a du se faire un resto ensuite. Un moment j'ai même eu peur qu'il faille que je couche avec lui décelant dans ses yeux une pointe de lubricité ludique quand il m'a dit: "tu sais, moi je suis un très bon MJ. Et si tu es prêt à faire des efforts RP, tu pourrais jouer à ma table...". :D (citation fictionnelle of course :) )
Bref, on est arrivé à des concepts "jouer à" vs "jouer avec" (dans ce cas de figure. Les deux n'étant pas forcément exclusifs en temps normal.). Ou "il faut quelqu'un pour remplir la 4ème place, peu importe qui il est cela n'est ni intéressant ni relevant.". Qui rejoignait un peu ce que j'écrivais sur le joueur PNJ malgré lui.
Je pense qu'il est toujours intéressant de jouer avec des joueurs différents et, même en ayant une table habituelle, multiplier les expériences. Qu'elles soient humaines ou ludiques. Et surtout laisser de la place à de nouveaux joueurs, en les sollicitant même un peu plus que les habituels sur la ou les premières sessions (que ce soit de la part du MJ ou des PJs). Mon "voisin" m'a d'ailleurs théoriquement quantifié le temps de parole sur une session, et c'est vrai que, de base, sur une heure de jeu, quand on enlève le temps de parole du MJ qui doit forcément prendre plus de temps pour décrire les scènes et incarner plusieurs PNJs, il reste finalement peu de temps de parole partagé aux différents joueurs. L'objectif, à mon avis, étant que ce temps de parole "mathématiquement réduit" ne soit pas perçu subjectivement en tant que tel. Nous étions d'accord que c'était une responsabilité de tous les joueurs, pas seulement du MJ.