Auteur Sujet: [75][DCC] One shot de Dungeon Crawl Classics cherche Joueurs  (Lu 212 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne crane commun

Bonjour,

je propose une partie « one shot » de « Dungeon Crawl Classics » que l'on pourrait traduire maladroitement part « Exploration Courante de Donjon ».

Rapidement, il s'agit d 'un jeu de Porte Monstre Trésor, mais je préfère copier-coller la page de présentation du financement participatif de sa traduction. Cela permet de se faire une meilleure idée.



Dungeon Crawl Classics est un jeu rôle «old school» publié en anglais par Goodman Games en 2012. Depuis sa sortie, ce jeu a rallié les suffrages de nombreux joueurs grâce à son système mélangeant le meilleur du classique et du moderne des jeux de rôle d' héroïque-fantaisie.
Il s'inscrit également dans la vague OSR (Old School Renaissance) qui a pour ambition de renouer avec l'esprit des débuts du jeu de rôle. Mais contrairement à d'autres jeux qui clonent directement les mécaniques des éditions précédentes, DCC s'attache plus à l'esprit qu'à la lettre. Selon les propres mots de Joseph Goodman, éditeur et créateur du jeu: «La philosophie au cœur de DCC est de créer un jeu qui vous permet de vivre les aventures décrites dans l'annexe N. Comme vous le savez peut-être, l'annexe N est la bibliographie des livres de fantasy, science-fiction et horreur qui d'après Gary Gygax, l'ont inspiré quand il a co-créé Donjons & Dragons.» 

En résumé, il s'agit de :

s'inspirer des auteurs classiques : Howard, Lovecraft, Lieber, Tolkien, Vance...
les protagonistes sont des aventuriers, pas forcément des héros
une magie imprévisible donc dangereuse
un jeu volontairement aléatoire et pas centré sur un "équilibre"
un style graphique old school, inspiré des pionniers.

Les éléments clé de DCC :

"l'entonnoir": chaque joueur crée plusieurs personnages de niveau 0 pour partir à l'aventure: seuls les plus doués (et les plus chanceux) survivront à cette épreuve du feu.
un guerrier attaque en lançant des dés pour des résultats fluctuants, donc les lanceurs de sort aussi.
des tables de coups critiques et de maladresses hautes en couleur.
Des classes/races qui ont toutes une personnalité et une spécificité bien affirmé.
un jeu imprévisible et aléatoire pour éviter les calculs de joueurs et provoquer des péripéties.


Maintenant, les points purement pratiques :

La partie se ferait chez moi sur Paris, le samedi après-midi.

Je suis novice en masterisation sur DCC et j'utiliserai le scénario d'introduction et le livret d'initiation proposés par les futurs traducteurs du jeu. Il est assez court et peut permettre de se faire une idée du jeux.

Chaque joueur créera 3 à 4 PJ de niveau 0 sur place, cela dépendra du nombre des participants.
La création est rapide dans ce jeux...la mort aussi, car le but est de ne jouer qu'un survivant.

Si cela se passe bien, j'envisage de reproposer des parties suivies une fois que les règles et les scénarios en français seront à ma disposition (pas avant septembre).



J'espère n'avoir pas été trop long.  :face:

Crane
« Modifié: mars 10, 2020, 19:11:16 pm par crane commun »

Hors ligne crane commun

Re : [75][DCC] One shot de Dungeon Crawl Classics cherche Joueurs
« Réponse #1 le: juin 29, 2020, 19:50:09 pm »
Oyez, oyez !

J'ai à ma disposition 2 aventures étoilées:

"Le Portail sous les étoiles" & "Navigateurs sur une mer sans étoiles"

Elles sont destinés à des aventuriers de niveau 0. Le système de "l’entonnoir" est donc de rigueur !!!
Voilà donc une occasion en or de tester DCC pour une aventure ou plus si affinité...

Pour rappel à ceux qui ne veulent pas relire le pavé du dessus, DCC (Dungeon Crawl Classics) est accessible à TOUS les joueurs.

Les plus expérimentés pourront sortir de leur zone de confort en devant s'adapter à des perso aux caractéristiques aléatoires brut et qui pourront disparaître au moindre faux pas(ce qui n'est pas désagréable quand on a un perso nul et ce qui donne envie de prendre des risques).
Les novices seront à pieds d'égalité avec les "vieux routards" et pourront faire autre chose que suivre ou observer des techniciens du JdR...

A la fin, se seront les plus perspicaces ou les plus chanceux qui s'en sortiront.

Attention: DCC n'a pas peur d'exterminer un groupe de joueur si ils s'entêtent et ne va pas dans la gentillesse...Survivre est donc déjà un vrai challenge !

Toujours le samedi après-midi sur Paris.  :face:

Crane