Auteur Sujet: Capharnaüm  (Lu 2898 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kevetoile

Capharnaüm
« le: mai 12, 2008, 12:12:00 pm »
  • Son lien sur le Guide de Roliste Galactique.
    -> http://www.legrog.org/jeu.jsp?id=2590

  • Le liens le concernant qui vous semblent intéressants.
    -> Studio Deadcrows : http://deadcrows.fr/ (attention, deadcrows.org, l'adresse qui est inscrite un peu partout, n'appartient plus au studio suite à un problème avec leur hébergeur)
    -> Site officiel de Capharnaüm

  • Votre avis personnel sur ce jeu de rôle, qui sera surement enrichi par d'autres membres d'Opale.
    -> J'ai testé Capharnaüm hier après midi avec 3 joueurs à ma table, après avoir compilé le jeu entre vendredi et dimanche matin.

    Un petit mot sur le bouquin : la maquette est à gerber, la couleur du texte est fade et la police trop petite. Un texte en noir aurait peut être rendu la lecture plus facile. Il y a des "Titre3" plus gros que des "Titre2" à certains moments.
    Bref, ça sent fort le premier jet, espérons que les suppléments corrigeront un peu le problème.
    Côté illustrations, rien d'exceptionnel en dehors du cahier central mais ça reste correct malgré tout.
    Au niveau du contenu, c'est très complet mais ça manque sérieusement d'aérations et le texte aurait bien mérité une petite relecture supplémentaire (mais ça, on est habitués dans le milieu rôliste).

    L'univers maintenant, très détaillé, très sympathique. Les références à l'histoire méditerranéenne sont assez faciles à voir mais on les oublie tout aussi facilement. Le monde est cohérent, il a une ambiance qui lui est propre, chaque peuple est décrit en détail, il en va de même pour les lieux importants de Jazirat, bref, c'est un univers qu'on s'approprie tout de suite.
    Le système maintenant. Il n'est pas mal du tout, bien épique et totalement en accord avec l'ambiance du jeu.
    Même s'il demande un petit temps d'adaptation (le concept des dés écartés qui servent à gérer la qualité, c'est pas si évident que ça au début) c'est vraiment sympa. Globalement, ça ne me change pas trop d'L5R donc ça me va tout à fait.
    Un petit B-mol toutefois, mais j'ai l'impression qu'il est légèrement bogué (j'ai peut être zappé certains points de règle, une seconde lecture devrait me permettre de piger les derniers détails).
    Enfin le scénario du livre de base est très bien construit, et la présence d'un groupe de prétirés est une très bonne idée pour se lancer rapidement dans l'aventure.
    L'écran est superbe et le livret qui l'accompagne décrit un lieu et 2 scénarios (ce qui est très très bien).
    Enfin, Deadcrows a promis de mettre pas mal de contenu en ligne et c'est une très bonne chose.
    En résumé, malgré une maquette ratée pour le livre de base, Capharnaüm a tout pour plaire.
« Modifié: mai 11, 2009, 17:37:35 pm par Goule »

Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Capharnaüm
« Réponse #1 le: mai 23, 2008, 15:25:00 pm »
Vu le titre, est-ce un jeu où l?on peut flooder ?
"Encore une fois merci, nous sommes de tout coeur avec vous"

Hors ligne Le Yaourt qui parle

Re : Capharnaüm
« Réponse #2 le: mai 23, 2008, 15:52:34 pm »
Vu le titre, est-ce un jeu où l?on peut flooder ?

C'est un jeu arabisant au sens où les Européens l'entendent, donc oui. Le niveau de cohérence interne est très très bas, c'est vraiment de l'aventure où la suspension d'incrédulité est indispensable.

Bref, oui on peut y flooder.

Hors ligne Khadamon

Re : Capharnaüm
« Réponse #3 le: mai 23, 2008, 15:54:18 pm »
Moi pas comprendre.

Tu y a jouer ? Masteriser ? C'est quoi ton avis sur le jeu, au final ?

K'
Winter is coming
“When the only tool you have is a hammer – all problems look like nails”

Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Capharnaüm
« Réponse #4 le: mai 23, 2008, 16:05:13 pm »
Mais si, toi y?a très bien compris?  il fallait bien que quelqu?un la fasse celle- là , c?est tout?

Hors ligne Kakita Ben

Re : Capharnaüm
« Réponse #5 le: mai 23, 2008, 16:14:59 pm »
pk je suis pas modo de ce fil?

Hors ligne Khadamon

Re : Capharnaüm
« Réponse #6 le: mai 23, 2008, 16:18:55 pm »
Ma question s'adressait d'avantage au Yahourt ^^

K'

PS : 'tention au flood ... c'est un thread ici, pas la section :evil:

Hors ligne Le Yaourt qui parle

Re : Capharnaüm
« Réponse #7 le: mai 23, 2008, 16:30:34 pm »
Mais si, toi y?a très bien compris?  il fallait bien que quelqu?un la fasse celle- là , c?est tout?

Quelle abnégation !


EDIT (réponse à Khadamon qui m'a doublé, le traître) : j'en ai fait deux parties depuis que j'ai acheté le bouquin, mais c'est sans importance, je ne faisais que répondre sérieusement à la question rhétorique du Zakhan.

Hors ligne Dark Mitsui

Re : Capharnaüm
« Réponse #8 le: janvier 31, 2009, 21:46:04 pm »
je suis la recherche d'un nouveau jeu assez épiques  et aussi pas trop connu (tel D&D ou JRTM)
j'ai vu celui ci, je trouve l'univers assez original
mais vaut il vraiment le coup ?
de plus je vois qu'il pas mal comparé dans a L5R, jeu que je joue déjà.

Hors ligne Nocker

Re : Capharnaüm
« Réponse #9 le: mai 09, 2009, 12:48:19 pm »
Le meilleur conseil aux rôlistes, par John Wick.
L'Atelier du JdR, c'est chaque mois aux Caves Alliées, pour découvrir le JdR indépendant et innovant.

Re : Capharnaüm
« Réponse #10 le: avril 28, 2016, 14:34:47 pm »
Parsque deux avis valent mieux qu'un (et, à par si vous êtes modo, vous n'avez pas le choix):

Bon, pareil, la maquette du livre est horrible. Effectivement les polices et couleurs des textes sont mal choisis (normalement on évite d'écrire avec une couleur proche de celle du support). Mais pour moi le plus gros du problème  c'est que les informations sont disséminé dans tout le bouquin et il n'y a pas de résumé rapide valable pour compenser. L'univers étant très, très riche, et a moins d'avoir une mémoire eidétique, on est obligé de régulièrement re-rechercher des infos et là ça se joue plus à la chance ,parsque si les infos se retrouvent un peu partout dans le bouquin c'est pas des rappel. Non non! C'est des info complémentaires (heureusement je n'en ai pas vu de contradictoire, ça aurais été le grain de sable qui aurais fait s'effondrer la dune).
Bref si pour certain JDR, il est acceptable pour le MJ d'aller chercher une info vite fait dans le bouquin pour pas dire n'importe quoi a des joueurs pointilleux, ici, soit on ajourne la partie le temps de trouver ce qu'on cherche soit le MJ va improviser et s'assoir sur les détails (voir des GROS détails) d'un univers intéressant ce qui est dommage.

Le système est très sympathique quoiqu'il puisse poser problème aux joueurs les moins souples et aux réfractaire de l'addition. Le joueur peux décider de diminuer ses chances de succès pour augmenter l'impact (la qualité) de son succès...ou de son échec, au MJ de l'encourager a prendre des risques.
Le système de magie est aussi intéressante, mais améliorable. Elle est basé sur la combinaison de mots et d'un verbe (et de la description de l'effet du joueur validé ou non par le MJ). On est limité a 3 verbe (créer, détruire, transformer,...perso je trouve qu'il en manque). La généricité des mots utilisé influe sur la difficulté du sort (genre le mot "animal" est applicable a plus de sort mais le sort sera plus difficile qu'avec le mot "chat"), la plupart des sort se dissipent avec le temps (du bois transformé en or redeviendra du bois). Bien entendu ce genre de système impose au MJ de savoir gérer l'imagination des PJ (les amateurs de "mages, l’ascension" savent de quoi je parle), pour exemple j'ai eu un PJ qui transformait le sable en eau sur de grand volume (quelques mètre/cube) et dans le désert c'est FORT, il m'a noyé/enseveli pas mal d’ennemis (et allier aussi) comme ça.
Sinon il est possible de passer sur un système plus basique de magie avec une liste de sort fixé.

J’apprécie aussi beaucoup la création de perso, qui peux paraitre un peu rigide (mais qui empêche un mini-maxage abusé) et qui inclue une finition utilisant l'aléatoire, qui traduit les aléa de la vie et les expérience que le personnage en a tiré. Bien entendu, on peut se passer de l’aspect aléatoire, mais du fait que ce ne soit que pour la finition et non pour toute la création (comme pour warhammer) on ne risque pas de se retrouver avec un perso injouable (genre archer qui ne sais pas tirer).

L'univers est, a mon avis, la principale raison de la comparaison récurrente avec L5R (ou L5A pour les Anglophobes). Le nombre de faction, de sous factions et leur variété. Le fait que ces factions se côtoient toutes, en continue, et que du coups les joueurs puisse être issue facilement de différentes. Le fait que les personnages Face (pardon les orateurs) ai autant d'importance (A L5R, je ne compte plus les PJ bourrin qui on du se faire sepuku a cause d'un autre PJ Face, ... oui, j'ai des amis joueurs pour qui "subtilité" et "JDR" ne sont pas compatible).
L'absence d'une "autorité" supérieur et commune a toutes les factions (l’empereur) et une menace constante (les shadowlands (pfff là je sais pas comment c'est traduit dans la VF. les terre d'ombres?)) marque la différence. Différence positive? négative? je n'arrive pas a me décider, d'un côté je trouve que ces deux points manquent d'un autre cela offre au MJ la liberté de créer ça propre menace et/ou autorité pour une campagne...
De plus, je trouve que Capharnaum, par son système de combat (avec des grouillot qui meurent au premier coups) est orienté pour un jeu un peu moins sérieux et plus pulp que L5R.