Auteur Sujet: [pavé inside] Global Play - RPGA - Living Campaign - Jeu Fédéré  (Lu 1454 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Panégyrion

[je suis pas convaincu que je sois au bon endroit du forum pour poster ça, mais je vois pas de meilleur endroit alors je m'en remet aux modos... :|]

Voilà un thread pour vous présenter le concept de "global play" en général et la RPGA en particulier, tels que je les vois. N'hésitez pas à me faire savoir ce que ça vous inspire !

Global Play - Un dessin vaut mieux...

JdR (local play) ==> Jeu vidéo
| |
JdR (global play) <== MMORPG

Hors ligne Panégyrion

Re : [pavé inside] Global Play - RPGA - Living Campaign - Jeu Fédéré
« Réponse #1 le: septembre 21, 2008, 20:33:41 pm »
Global Play - Qu'un long discours quand même !

D'ordinaire, l'activité rôliste s'organise par tables de jeu : sur chaque table, le MJ adapte l'univers selon ses goûts et ses besoins. D'une table à l'autre, l'univers varie donc beaucoup, même sur un même jeu, et même en partant des mêmes ressources (mêmes suppléments, mêmes inspi...), car les personnages, les joueurs et les attentes de ces derniers ne sont pas les mêmes.

Cette approche pourrait être qualifiée de "Local Play".

Avantages du local play : une campagne ciselée sur mesure, adaptée aux joueurs, aux persos, au rythme de jeu, à l'envie du moment... Donc une immersion parfaite, une profondeur illimitée et une liberté totale, qui font généralement tout l'intérêt de notre loisir favori.
Limites du local play : si le MJ n'a plus le temps de préparer ses scénarios, tout fout le camp. Même si il a toujours le temps, il est seul dans sa tâche. De plus, l'univers limité à la table de jeu, donc aux joueurs qui la composent. J'ai la tête pleine d'excellents souvenirs de campagnes que je ne peux pas partager, car on est 6 personnes dans le monde à avoir connu la campagne en question. Je peux les raconter bien sûr, mais ce n'est pas pareil. Je gage que je ne suis pas le seul dans ce cas (loin s'en faut).


L'idée maîtresse du "Global Play", c'est de faire l'inverse : on prend un univers bien défini, une storyline qui est la même pour tout le monde, on jette les joueurs sur des scénarios prédéfinis qui tournent autour et on prend en compte les répercussions de leurs actes sur l'univers de jeu. Bien sûr, on ne peut pas prendre en compte l'intégralité des actions des joueurs, d'autant qu'ils sont plusieurs tables à jouer les mêmes scénarios. On a donc besoin de définir à l'avance les répercussions possibles de chaque scénario sur la storyline (et de fermer les yeux sur les incohérences qui en découlent).

Le tout forme une campagne qualifiée de "Living Campaign" (qu'on pourrait traduire par "Campagne en monde persistant"). Prenons un exemple (improvisé à l'arrache, votre indulgence. merci.) :

Citer
Dans cette living campaign "ARMAGGEDDON" pour James Bond JdR, un gigantesque météore menace de s'abattre sur la Terre et de tuer tout le monde. La campagne comprend les scénarios suivants :

Citer
- ARMAGGEDDON-1 : "Mission Top Secret" permet aux joueurs d'incarner des agents secrets dont la mission est l'infiltration d'une secte. Si la mission se déroule correctement, les PJs peuvent découvrir le plan diabolique de leur adversaire : saboter la mission Appolo 29 (voir scénario final) afin de provoquer l'extinction de la race humaine.

- ARMAGGEDDON-2 : "Hostage!" permet aux joueurs d'incarner les mêmes agents secrets sur les traces d'un scientifique enlevé récemment par les russes (ou les chinois, ou qui vous voulez). Ce scientifique venait de faire une découverte surprenante qui permettrait de doter la mission Appolo 29 d'équipements améliorés.

- ARMAGGEDDON-3 : "La poursuite du diamant vert" met les joueurs sur les traces du rarissime diamant vert de moldavie, volé au musée de Biarritz en 1819 et dont le gouvernement a besoin afin de fabriquer un laser géant avec lequel il compte endommager/ralentir le météore.

- ARMAGGEDDON-4 : "Sauvez (Bruce) Willi(s)" donne pour mission aux joueurs de convaincre le vétéran John McLane de reprendre du service pour Appolo 29.

Les quatre scénarios de la campagne sont publiés afin que n'importe quel groupe puisse les jouer. A chaque partie, le groupe doit remonter les résultats obtenus. Au bout d'un laps de temps défini à l'avance (genre 6 mois par exemple), on consolide les résultats :

  • 70% des groupes ayant joué le scénario 1 ont contrecarré le plan diabolique,
    mais 65% des groupes ayant joué le scénario 1 ont laissé filer le gourou maléfique...
  • 75% des groupes ayant joué le scénario 2 ont retrouvé le professeur.
  • 45% des groupes ayant joué le scénario 3 ont retrouvé le diamant vert.
  • 95% des groupes ayant joué le scénario 4 ont convaincu Bruce Willis d'accepter son cachet à 200M$.

Par conséquent, dans le prochain (et dernier) scénario de notre campagne "ARMAGGEDDON", nos agents seront envoyés dans l'espace pour forer un trou jusqu'au coeur du météore et y déposer une charge nucléaire.
[conséquence scénario 1] la mission n'aura pas à souffrir de sabotage, mais le gourou a réussi à embarquer secrètement dans une soute !
[conséquence scénario 2] les agents bénéficient des tout nouveaux équipements de pointe !
[conséquence scénario 3] pas de laser, donc les PJs jouent sans filet...
[conséquence scénario 4] McLane est là et il restera sur le météore à la fin du film euh.... du scénar.

Avantages du global play : une campagne écrite par une équipe (dont vous pouvez d'ailleurs faire partie), jouée par beaucoup de groupes, au même moment, avec les mêmes objectifs, bref : on est sur du massivement multi-joueurs.
Limites du global play : Pas de sur-mesure, généralisation des "petites" incohérences, moins de liberté d'écriture (sauf en s'impliquant en amont dans l'élaboration de la storyline)

Une version améliorée de la campagne "ARMAGGEDDON" comprendra des étapes (= salves de scénarios) intermédiaires, avec éventuellement des spin-offs : certains groupes peuvent continuer de jouer des missions "CORE" qui peaufinent la préparation d'Appolo 29, tandis que d'autres décident de jouer les missions "GOUROU" qui concernent la traque du gourou en fuite... Un joueur peut tout à fait décréter : "le gourou a causé la ruine de la famille de mon personnage, alors il va le rattraper et lui faire payer". Si sa table joue les missions "CORE", son personnage s'en va (le joueur garde sa fiche bien précieusement au cas où il pourrait jouer un jour une mission "GOUROU") et est remplacé par une nouvelle recrue...

Imaginez ce que peut donner une mini-campagne basée sur ce principe, jouée en multi-tables lors d'une convention (je vois bien les lumières qui baissent progressivement et le compte-à-rebours fatidique au-dessus de la table des orgas)...
« Modifié: septembre 21, 2008, 20:41:14 pm par Panégyrion »

Hors ligne Panégyrion

Re : [pavé inside] Global Play - RPGA - Living Campaign - Jeu Fédéré
« Réponse #2 le: septembre 21, 2008, 20:34:34 pm »
Remarque importante :

Le Jeu Fédéré et le Jeu Local ne s'opposent pas : ils se complètent (et potentiellement se nourrissent mutuellement).
« Modifié: septembre 21, 2008, 20:43:47 pm par Panégyrion »

Hors ligne Panégyrion

Re : [pavé inside] Global Play - RPGA - Living Campaign - Jeu Fédéré
« Réponse #3 le: septembre 21, 2008, 20:41:43 pm »
La pratique - à venir

Dont :

Analyse de l'existant
- la RPGA (global play par WotC autour de D&D)
- Living Forgotten Realms (campagne RPGA dans les royaumes oubliés pour DD4)
- Pourquoi DD4 c'est de la balle pour faire du global play ?

Free

  • Invité
Re : [pavé inside] Global Play - RPGA - Living Campaign - Jeu Fédéré
« Réponse #4 le: septembre 21, 2008, 21:45:28 pm »
j'ai l'impression que cela ressemble pas mal à des campagnes de jeu de rôle avec plusieurs MJs :

"le jeu fédéré" me semble une des façons possible de gérer des cross-overs, par exemple,

cela me fait aussi penser aux jeux de rôles qui ont une story line générale sur plusieurs années, voire générations, et qui te permettent de jouer en prenant en compte la chronologie "officielle" générale...

pour le côté monde persistant, effectivement, les différents types de jeux online fourmillent d'exemples riches et variés, mais le MJ qui fait jouer depuis des années différents groupes de joueurs dans "sa version" de l'univers peut lui aussi très bien avoir organiser le tout en conséquence...


Hors ligne Merryneils

Re : [pavé inside] Global Play - RPGA - Living Campaign - Jeu Fédéré
« Réponse #5 le: septembre 21, 2008, 23:22:21 pm »
Moi ça me rappelle Torg, où les MJs remontaient à l'éditeur l'évolution de leur campagne, et le monde se modifiait peu à peu en fonction de ce qu'il s'était passé aux 4 coins de la planète. Le principe me semble sympa.