Auteur Sujet: Jdr ou on serait le héros  (Lu 587 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mr terrific

Jdr ou on serait le héros
« le: juillet 12, 2011, 16:24:33 pm »
Je partais sur des idées originales de JDR "Tiens et si on rajeunis Batman, superman and co pour faire du little fear" lorsque je me dis que ça limite à un univers. Puis me vient une idée saugrenu et si c'était nous les heros. Au lieu d'élaborer une fiche par point on remplirais nos compétence réel. Oui je sais on peut ni battre un dragon, ni voler dans les airs, ni résister à une horreur lovecraftienne.
Mais je me souviens soudain du dessin animée D&D. Dedans se sont de jeune humain à qui le MJ donne des artefacts les rendant plus qu'humain.
Des lors on peut imaginer jouer quelque séance dans un donjons avec des artefact nous rapprochant des cannons du genre. Et puis plus tard dans de la Sf futuriste avec d'autre artefact. Ou encore une enquête fantastique ou du super héros/Manga et autre série avec d'autre artefact spéciaux.
Peut être le même artefact qui s'améliore sur une même compétence/Dons mais sur divers rendu. Après tout la Magie Fantasy se rapproche de celle des comics, et en moins puissante des univers victorien.
De même un barbare reste un héros basé sur une super-force.
Et puis y'a j'ai toujours aimer les "Et si" et le dernier événement Dc-comics Flashpoint ouvre des voies qui pourrait être utilise en trame de même manière sans utiliser le même fonds. Ou si on prend une réalité basé sur le même genre de système que e premier Matrix
Mais voilà, je me demande si ce jouer soit ne serait pas ... Ennuyeux et qui accepterais de se jouer. De plus quid des règles, car il faut tout de même un minimum de règle. Enfin, le JDR se défend de toute attaque en rappelant que ce n'est qu'un jeu basé sur l'imagination et n'y aurait il pas un risque de confusion.
Bref je préfère le mettre en débat plutot que projet de jeu.

En gros seriez vous intéressez que se soit vous pour une fois le héros d'un univers quel qu'il soit (Mais très loin du notre ^^ )

Hors ligne Dkarl

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #1 le: juillet 12, 2011, 16:30:56 pm »
Ya un jeu qui reprend ce concept. je ne sais plus le nom, un truc genre simulacre ou avatar....

Hors ligne r4ik

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #2 le: juillet 12, 2011, 17:23:32 pm »
"Aberrant" ça marche pour ce genre de truc.
Tout est une question de timing.

(cliquez pour montrer/cacher)

Hors ligne Erstam

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #3 le: juillet 12, 2011, 19:51:39 pm »
Et dans ce jeu, si on meurt en court de partie le MJ nous met à la porte?  :face:
Ca faisait bien longtemps. ^^

Hors ligne Jericho

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #4 le: juillet 19, 2011, 10:14:31 am »
Je ne connais pas "aberrant", mais l'idée de jouer une réalité parallèle avec un "moi" aux super pouvoirs, ça peut être sympa! Par contre, il est surement moins évident de créer des scénarios qui tiennent la route! Mais des millions de choses sont possibles: créer un univers identique ou légèrement différent (plus dark ou avec une histoire fictive)... Je pense que jouer avec un "moi" a un jdr peut être très fun mais aussi très casse-gueulle pour le MJ! Pour ce qui est de la confusion entre le jeu et la réalité, j'ai envie de dire que c'est comme un film ou un jeu vidéo: les gens saints d'esprit ne feront jamais l'amalgame. Mais il y aura forcément des gens plus fragiles qui vont s'emmeler les pinceaux!
"Double Tap: You think it's dead, one more makes 100% sure"

Hors ligne Selrahc

  • Harponneur professionnel et Pétasse d'Opale
  • Anciens Membres
  • *
  • Présentation de Selrahc

  • Messages: 3125
  • Don't make me use my social worker voice!
Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #5 le: juillet 19, 2011, 13:38:55 pm »
Ben, le problème pour les gens de l'amalgame entre eux même et leur personnage montre la rôle de catalyseur émotionnel que peut prendre une partie de jdr rondement mené.

Après, je poserais la question suivante: c'est quoi l'intérêt de se jouer en super héros quand, lorsque je crée un perso, je ne fais que m'incarner dans un personnage? Cela ne reviendrait il pas au même principe?

Vous avez quatre heures!
Mythe opalien à l'insu de son plein gré!
Ex modo et CA ... on pourra dire que je collectionne les ex sur Opale! :D

Hors ligne Jericho

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #6 le: juillet 19, 2011, 13:58:57 pm »
Selon moi, la grosse différence est dans la question! Habituellement, on incarne un personnage, on rentre dans la peau d'un ou d'une autre en tentant de faire des choix cohérents avec ce dernier (ou cette dernière). Par exemple, samedi dernier, j'ai joué une mère de deux ados (a Sombre)! Etant un homme qui préfère se faire arracher une jambe que de pensé à faire des enfants, j'ai fais beaucoup de choix selon mon personnage, et non selon ma façon de penser.
Un jeu dans lequel je jouerais mon propre rôle, je pourrais donc réagir selon MA manière d'être et de penser. Sans avoir a prendre en compte la cohérence entre mes actions et mon personnage! Après, on peut très bien toujours créer des perso qui nous ressemble, mais cela dépend aussi du Role Play que l'on veut donner, de l'ambiance du jeu et de son époque.
Ce n'est pas mieux ou moins bien de jouer son propre rôle, c'est juste différent! Et donc je me dis pourquoi pas?


Hors ligne Imalipusram

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #7 le: juillet 19, 2011, 14:22:35 pm »
C'est ptet ce concept qui permet de s'épargner l'écueil commun à tous les JDR : on ne peut pas être plus intelligent que soi même.

Je détaille :

- on peut sans problème avoir 20 en force et jouer un bourrin overgrosbill tout en étant soi-même gaulé comme un sandwich SNCF.
- on peut sans problème avoir 20 en acrobatie et jouer un gymnaste qui passe au travers des rafales de gatling tout en étant arthritique et rhumateux.
- on peut difficilement jouer les 'sens surdéveloppés' (qui dépendront de toute manière du bon vouloir du MJ)
- on peut difficilement avoir un discours de génie si on est plutôt bas de plafond et abonné à téléfoot (no-offense)
- on peut difficilement jouer les baratineurs si on n'a pas un bagout naturel (certes ça s'entraine mais il y a quand même beaucoup d'inné).
Manque de bol, les deux dernièrs points sont en règle générale demandés au joueur, et pas à sa feuille de perso. Certes on dit et répète que le RP sert à moduler le jet de D qui suit, mais bien souvent le RP seul est attendu, et rares sont les MJ qui vont donner la solution d'une énigme sur un simple jet de D (alors que la fdp dit clairement que le perso est un génie et que pour lui l'énigme est triviale), non, on attend des joueurs qu'ils cogitent, argumentent et réfléchissent même si ils n'ont pas les capacités théoriques de leurs PJ.
C'est dommage, ça limite certains joueurs dans leurs choix de PJ, mais c'est comme ça que beaucoup de tables de JDR fonctionnent.

Jouer 'son propre personnage' est donc une solution alternative à ce souci, mais à la charge du MJ d'adapter exactement son scénar et ses énigmes à ses joueurs humains, beaucoup plus précisément que pour une partie 'normale', les gens n'aimant en général pas trop être confrontés à leurs faiblesses, c'est un risque fort de scission au sein d'un groupe de joueurs.

J'ai plein de potes qui ne sont pas bons en RP. Ils aiment le JdR pour l'histoire, le fait de se retrouver en bande autour d'une table et de jetter quelques D dans une bonne ambiance. devraient-ils s'interdire de jouer un détective ou un journaliste parce qu'ils sont incapables de 'jouer' (RP) un détective ou un journaliste ? (autre débat à ouvrir, vos réponses m'intéressent)

Hors ligne erwik

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #8 le: juillet 19, 2011, 14:45:33 pm »
@ Imalipusram crée un autre topic ça m'interesse aussi

après, c'est pas facile de se jouer soi même ni même d'évaluer les "compétences réelles"

Hors ligne Jericho

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #9 le: juillet 19, 2011, 14:59:29 pm »
Tout d'abord, je tiens à préciser que je suis un nouveau dans le monde du JDR, donc ma vision n'est peu être pas exacte, ou en tout cas, pas celle d'un joueur de longue date!


...Jouer 'son propre personnage' est donc une solution alternative à ce souci, mais à la charge du MJ d'adapter exactement son scénar et ses énigmes à ses joueurs humains, beaucoup plus précisément que pour une partie 'normale', les gens n'aimant en général pas trop être confrontés à leurs faiblesses, c'est un risque fort de scission au sein d'un groupe de joueurs.

Comme je disais,
Jouer une réalité parallèle avec un "moi" aux super pouvoirs, ça peut être sympa! Par contre, il est surement moins évident de créer des scénarios qui tiennent la route! ... Je pense que jouer avec un "moi" a un jdr peut être très fun mais aussi très casse-gueulle pour le MJ!

Il faudrait être un bon équilibriste pour être MJ sur ce type de partie car il faut mélanger la réalité à la fiction. En effet, les gens n'aiment pas (en général) être trop confrontés à leurs faiblesse, mais le côté "super pouvoir" pourrait palier beaucoup de faiblesses. Reste celle du manque d'imagination, d'intelligence ou de bagou, mais c'est au MJ d'adapter son scénar à ses joueurs, inutile de faire jouer un scénar intello a des gros bourrins ou un scénar ultra violent à des "chochottes"! la principale chose qu'il faut garder de la réalité, c'est le caractère et le mode de vie de notre "moi". Ensuite, la fiction rejoint le tout pour essayer d'amuser les joueurs (et le MJ).



J'ai plein de potes qui ne sont pas bons en RP. Ils aiment le JdR pour l'histoire, le fait de se retrouver en bande autour d'une table et de jetter quelques D dans une bonne ambiance. devraient-ils s'interdire de jouer un détective ou un journaliste parce qu'ils sont incapables de 'jouer' (RP) un détective ou un journaliste ? (autre débat à ouvrir, vos réponses m'intéressent)

Encore une fois, je pense que c'est au MJ de gérer ça. On pourra demander a un joueur de faire preuve de Role Play pour une plaidoirie (s'il est avocat par exemple), mais si on voit qu'il est nul, il vaut mieux jouer ça à coup de narration et/ou de dés les prochaines fois. Ca lui évitera d'être embarrassé et ça ne bloquera pas l'histoire de part son manque de capacité a convaincre une assemblée.

Enfin, encore une fois, ce n'est que mon avis de petit bleu!

Hors ligne Imalipusram

Re : Jdr ou on serait le héros
« Réponse #10 le: juillet 19, 2011, 15:13:27 pm »
Je suis tout à fait d'accord que c'est au MJ d'adapter tout ça, mais les problèmes le splus pernicieux apparaissent dans les groupes mixtes :
De bons roleplayers avec des joueurs moins volubiles.
Comment gérer les phases de discussion ? Comment faire quand un baratineur veut jouer un bourrin à 2 de QI, alors que le timide d'à côté veut jouer un marchand de tapis, et qu'ils vont se retrouver à négocier le bout de gras avec l'indic de service  ? le barratineur va avoir tendance à mener le sdebats alors que son personnage est plutôt censé faire profil bas dans ce genre de cas.
Et au final  ? comment va se faire la répartion d'XP  ?  et les bonus liés au RP ?

Bref, vaste question :) (à creuser dans le topic tout neuf que je viens de créer pour ne pas polluer ici).

(et ne t'excuse pas d'être un bleu. J'ai dépassé les 15ans de jdr et je n'ai toujours pas de réponse à ce genre de question :), ça m'empêche pas de jouer ^^ )