Auteur Sujet: Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul  (Lu 106574 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Azathoth

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #15 le: février 06, 2010, 09:19:26 am »
Allez, on va commencer fort avec une polémique  (Calzone et Merri, je vous attends, j'ai mis mon costume d'Obélix... d'ailleurs on me regarde bizarrement au taf)

Gné? Pourquoi moi? Je suis pas méchant comme Calzone, moi... Sérieux, je suis même plutôt bon public, en fait...

Bon, Avatar, c'est un peu nul, mais là, c'est objectif, quoi...  :face:
(oui oui, comme tout le monde, j'admets que c'est très joli. Mais une "claque visuelle"...? Euh... Une claque visuelle, c'est Fellini, par exemple... Une claque visuelle, ça suppose une putain d'originalité... Elle est où, l'originalité, là???
Mais oui, indiscutablement, c'est très joli.)
(...)

La putain d'originalité est bien présente, Cameron réussissant avec l'aide d'un support technique adéquate et sa qualité de (bon) réalisateur à simplement tourner le plus beau (esthétiquement) film jamais vu sur grand écran. L'immersion est totale, le rapport à l'image devient encore plus immersif qu'à l'habitude, le dialogue s'instaure entre le spectateur et celle-ci.
La force de caractère d'une réalisation, et souvent d'un réalisateur, donne bel et bien des claques visuelles. Là où Cameron légitime cette force, c'est dans le domaine de l'innovation.
Entrez dans le monde dit la tagline sur l'affiche. Bah ouais...On comprend parfaitement une fois le film vu (aurais-je pu écrire "Senti"?).

Citation de: Melenkurion
Bah moi j'irais ce week-end, voir ce cabotin de Robert Downey Jr, il m'a fait une forte impression sur IronMan (fallait le faire prendre un ex-alcoolique pour incarner le seul perso de comics dont le point faible est l'alcool)
(...)
Il faut surtout le voir dans Zodiac, si ce n'est pas déjà fait. Il sont excellents (Le film et l'acteur).
L'horreur est humaine

Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #16 le: février 06, 2010, 11:30:15 am »
Citation de: Melenkurion
Bah moi j'irais ce week-end, voir ce cabotin de Robert Downey Jr, il m'a fait une forte impression sur IronMan (fallait le faire prendre un ex-alcoolique pour incarner le seul perso de comics dont le point faible est l'alcool)
(...)
Il faut surtout le voir dans Zodiac, si ce n'est pas déjà fait. Il sont excellents (Le film et l'acteur).

Et dans Tropic Thunder! Qu'est-ce qu'il m'a fait marrer fait ce con là-dedans!
"Encore une fois merci, nous sommes de tout coeur avec vous"

Hors ligne Mr Chibre

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #17 le: février 06, 2010, 12:11:28 pm »
La putain d'originalité est bien présente, Cameron réussissant avec l'aide d'un support technique adéquate et sa qualité de (bon) réalisateur à simplement tourner le plus beau (esthétiquement) film jamais vu sur grand écran. L'immersion est totale, le rapport à l'image devient encore plus immersif qu'à l'habitude, le dialogue s'instaure entre le spectateur et celle-ci.
La force de caractère d'une réalisation, et souvent d'un réalisateur, donne bel et bien des claques visuelles. Là où Cameron légitime cette force, c'est dans le domaine de l'innovation.
Entrez dans le monde dit la tagline sur l'affiche. Bah ouais...On comprend parfaitement une fois le film vu (aurais-je pu écrire "Senti"?).

Pas tout à fait d'accord. Certes la 3D est magnifique, et c'est la première fois au ciné, mais on reste quand même dans une esthétique de jeux vidéos, avec des persos et des textures un peu trop lisses et des couleurs vives et des trucs lumineux un peu partout pour cacher les défauts. Alors oui, on a jamais vu plus beau en matière d'images de synthèses jusqu'à maintenant (et rien que pour ça ça vaut le coup d'aller le voir) mais si aujourd'hui sur grand écran on y croit, dans 5 ans ce sera dépassé techniquement et il ne restera plus que l'histoire et le scénario, qui, on est d'accord, ne peuvent que laisser froid le spectateur de plus de 14 ans (ça me rappelle un certain "chef d'?uvre" avec un bateau qui coule tiens...).


Quand aux supposées qualités de réalisateur de Cameron, je dirais qu'il faut savoir relativiser.

Titanic : Comme Avatar, de très beaux effets spéciaux à sa sortie. Aujourd'hui qui a envie de revoir cette merde ?

True Lies : Bon film d'action à la testostérone, quand j'avais 12 ans j'étais fan, m'enfin bon...

Terminator 1 et 2 : Même combat que pour True Lies, mais pour le coup avec une petite pointe d'originalité qui leur donnent un certain charme. Mes préférés de sa filmo. On reste toujours dans le blockbuster décérébré.

Abyss : Un film d'extraterrestres pour ménagères.

Alien 2 : Encore un blockbuster hard boiled.

Piranha 2 : Il me semble bien l'avoir vu mais j'ai du l'oublier dans l'heure qui suivait.


Et voilà on a fait le tour (ça passe vite mine de rien). Bref, mon avis c'est que les films de Cameron marchent bien à leur sortie parce qu'il mise tout sur les avancées technologiques du moment, tout en écrivant des scénars issus d'études de marché pour pouvoir toucher un max de public.


Sinon ce que j'appellerais "claque visuelle" au ciné ce serait plutôt Ghost in the shell 2, Sunshine, Le dracula de Maddin...

Hors ligne Azathoth

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #18 le: février 06, 2010, 13:04:47 pm »
Terminator fait parti du panthéon des films d'action, le 2 étant pour moi un concentré de bonnes idées à la sauce Schwarzi. Le T1000 est certainement l'ennemi qui m'a le plus terrifié dans ma jeunesse (et encore aujourd'hui, il fait parti de mon petit panthéon des bad guys à ne pas rencontrer à la sortie de l'épicerie du coin à 1h04 du mat'.)

Quant à Aliens, une fois qu'on a vu le director's cut, pas grand chose à dire que "merci". LE film d'action-horrifique qui doit faire date. Rien, à jeter (pas même l'histoire de la petite!).

True Lies, j'ai apprécié, aussi, sans plus. Funky.

Pour le reste de sa filmo, je te suis plus ou moins. Il faudrait que je rematte Titanique pour m'en faire une idée neuve...

Hors ligne Melenkurion

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #19 le: février 06, 2010, 18:47:07 pm »
Remater Titaniq(ue) ?
Si t'as 3 heures à tuer, prépares un JDR pour ta bande au lieu de revoir cette daube (1).

Sinon, ouais, les Terminator 1 et 2 sont très novateurs. Le 1 pour l'histoire et le 2 pour le T1000.
Le 1er a qd même révolutionné le ciné d'action car, sauf erreur de ma part (2), c'est à partir de là qu'on a commencé à faire des méchants plus forts ou plus charismatiques que le gentil. Prenons Nickolson dans le 1er Batman, par exemple... Dans l'Arme Fatale 1, Mel Gibson ne risquait rien, il avait la plus grosse... euh, le plus gros flingue.
Idem pour Charles Bronson ou Clint Eastwood en inspecteur Harry, ils cabotinaient seuls et les méchants se faisaient déchirer. Bruce Willis en plus, leur rajoutait une vanne pour leur foutre la honte :p

1 : Qd je dis daube, il ne s'agit que de mon point de vue, hein, on est d'accord.
2 : Je ne sais plus trop si Dark Vador est né avant Terminator.

Vous trouverez surement d'autres méchants notoires (Alan Rickman dans Robin des Bois... Le dernier mémorable Heath Ledger en Joker dans Dark Knight)
En tout cas, d'après moi, Terminator est le premier méchant remarquable d'un film à gd succès.
"Il existe trois moyens de se hisser au sommet d'un arbre : grimper, s'asseoir sur un gland, ou se lier d'amitié avec un grand oiseau !..." Alexandro Jodorowsky

Hors ligne Alsimuth

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #20 le: février 07, 2010, 05:01:28 am »

Pas tout à fait d'accord. Certes la 3D est magnifique, et c'est la première fois au ciné, mais on reste quand même dans une esthétique de jeux vidéos, avec des persos et des textures un peu trop lisses et des couleurs vives et des trucs lumineux un peu partout pour cacher les défauts. Alors oui, on a jamais vu plus beau en matière d'images de synthèses jusqu'à maintenant (et rien que pour ça ça vaut le coup d'aller le voir) mais si aujourd'hui sur grand écran on y croit, dans 5 ans ce sera dépassé techniquement et il ne restera plus que l'histoire et le scénario, qui, on est d'accord, ne peuvent que laisser froid le spectateur de plus de 14 ans (ça me rappelle un certain "chef d'?uvre" avec un bateau qui coule tiens...).

Quand aux supposées qualités de réalisateur de Cameron, je dirais qu'il faut savoir relativiser.

Titanic : Comme Avatar, de très beaux effets spéciaux à sa sortie. Aujourd'hui qui a envie de revoir cette merde ?

True Lies : Bon film d'action à la testostérone, quand j'avais 12 ans j'étais fan, m'enfin bon...

Terminator 1 et 2 : Même combat que pour True Lies, mais pour le coup avec une petite pointe d'originalité qui leur donnent un certain charme. Mes préférés de sa filmo. On reste toujours dans le blockbuster décérébré.

Abyss : Un film d'extraterrestres pour ménagères.

Alien 2 : Encore un blockbuster hard boiled.

Piranha 2 : Il me semble bien l'avoir vu mais j'ai du l'oublier dans l'heure qui suivait.


Et voilà on a fait le tour (ça passe vite mine de rien). Bref, mon avis c'est que les films de Cameron marchent bien à leur sortie parce qu'il mise tout sur les avancées technologiques du moment, tout en écrivant des scénars issus d'études de marché pour pouvoir toucher un max de public.


Sinon ce que j'appellerais "claque visuelle" au ciné ce serait plutôt Ghost in the shell 2, Sunshine, Le dracula de Maddin...

Pareille mais en pire :

Titanic : pas vu, pas pris... Et oui, je l'ai pas vu, je n'ai pas envie de le voir et non je ne le verrais pas. J'ai déjà vu l'ancien film, il était excellent. J'ai adoré ce film/documentaire. Désolé mais maintenant que je sais que le bateau coule plus envie de le voir   ;D

True Lies : ou JOIE de la parodie Amerloc comme ils savent bien faire. On a eu le droit au remake de "3 hommes et un couffin", "Un indien dans la ville", "les visiteurs" et là il s'agit de "La Totale"... Alors, les ricains se foutent de notre gueule lorsque l'on double leur film mais eux, ils font pires !! (et ce dans tous les sens du terme !)  :thumbdown: <--- c'est dommage, il n'y a pas de smiley qui gerbe

Terminator 1&2 : cool mais l'histoire ne vol pas haut effectivement. Ca reste quand même de bons films... pour l'époque.

Abyss : beuhaaaarghh ?!! Euh, personnellement : long, chiant, pourri et chiant à mourrir tellement que c'est long et chiant... Graphiquement ? bah, chiant pourri, long et long à mo...

Alien 2 : mouerf, pas mieux... Le concept était déjà trouver avec le 1, il a juste renouveler une réussite déjà existante. (j'ai préféré, largement, celui de Ridley Scott quand même...)

Piranha 2 : pas vu, et toujours pas pris ^^ Euh, c'est comme Anaconda ? ou encore comme "Mygales" ? Ca doit voler 'achement haut le scénar.... enfin j'imagine

Je suis entièrement d'accord avec ton raisonnement Calzonne. Je pense aussi qu'il s'agit là d'un "réalisateur-cobaye" des nouvelles technologies...

La claque visuelle, je dirais : Ghost In The Shell "1" (anime), Starwars 456 (facile aussi ^^), Appleseed (anime), Sin City, Renaissance 2054, Matrix (hé ho Bullet-Time effect quoi qu'on en dise hein), les ?uvres d'Akira Kurosawa (quand ça coupe-coupe c'est mortel <-- c'est le cas de le dire), Avalon (l'effet graphique vieux film est sympathique est innovant) et Roger Rabbit (bah quoi ? D.A. + film sur un même écran = claque visuelle)
On dit que des choses démentes
Issues des temps anciens se cachent
Dans des points oubliés du monde,
Où quelques nuits des portes s'ouvrent,
Sur des formes de l'Enfer.


-x-x-x-x-x-x-x-

Qu'est devenu Loran Béru

Hors ligne Chams5555

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #21 le: février 07, 2010, 10:59:58 am »
Matrix (hé ho Bullet-Time effect quoi qu'on en dise hein),

En fait, et contrairement à la croyance populaire, le Bullet time n'est pas une création des frères Wachowski mais de Michel Gondry (certainement un des réalisateurs les plus novateurs!!) qui l'a utilisé pour la première fois dans une pub pour smirnoff http://www.youtube.com/watch?v=3SdlAXq45VY
Matrix n'a fait que repiqué l'effet et s'en est plus ou moins attribué la paternité :twisted:

Hors ligne Mr Chibre

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #22 le: février 07, 2010, 13:25:12 pm »
En fait la nouveauté dans Matrix a été de faire le bullet time en mouvement. Effectivement cette technique avait déjà été utilisée avant (pas seulement dans cette pub mais aussi dans un clip des rolling stones il me semble) mais il s'agissait juste d'images fixes faites avec des appareils photos disposés autour de la scène. Dans Matrix ils ont fait pareil mais avec des caméras, ce qui est beaucoup plus compliqué.

Hors ligne Chams5555

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #23 le: février 07, 2010, 13:52:32 pm »
(pas seulement dans cette pub mais aussi dans un clip des rolling stones il me semble)

 Effectivement "like a rolling stone" clip réalisé par...Gondry :face:

. Dans Matrix ils ont fait pareil mais avec des caméras, ce qui est beaucoup plus compliqué.

En fait il n'utilise cette technique avancée que dans matrix reloaded et revolutions.
Dans le 1er opus la technique est photographique, ce qui n'a pas empêcher les gens d'appeler ca "l'effet matrix"  :evil:

Hors ligne Alsimuth

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #24 le: février 07, 2010, 15:56:56 pm »
Mouais, quand j'ai choisi Matrix pour l'effet Bullet-Time (en autre), il est bien évident que je savais que ce n'était en aucun cas les frérots qui l'avaient inventé.
En revanche, une pub c'est une vidéo de courte durée, un clip idem.
Matrix utilise cette "technologie" dans un long métrage quand même. Les effets sont beaucoup plus spectaculaires.

Puis de toute façon, le fait d'utiliser une technique déjà existante n'empêche pas le film d'être époustouflant et de s'en prendre plein la face !
(comme dit Homer S. : "protèg'tes yeux, protèg'tes yeux  :mdr:)

Hors ligne Melenkurion

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #25 le: février 07, 2010, 19:11:33 pm »
Je rebondis sur les évocations à Matrix.
Je crois qu'au delà des effets visuels, l'effet novateur tenait aussi à la découverte que tout est faux.
Les Wachoswki se sont magnés de le sortir au ciné car un autre film avait déjà utilisé ce concept (se nourrir de vos pensées).
Réalisé quelques mois plus tot, Dark City d'Alex Proyas... avec notamment la sublime Jennifer Connely (rhaah lovely)

En fait, pour la petite histoire donc, en se magnant Matrix est sorti sur les grands écrans avant Dark City. Matrix ayant raflé toute l'attention, DarkCity est passé inaperçu, quasiment relégué au triste statut de "Direct To Vidéoclub".

Je ne sais plus si c'est dans l'Ecran Fantastique que j'ai lu ces infos...  pour avoir vu les 2 films, je préfère clairement Dark City (pas que pour l'héroine citée plus haut  :face:)
Ce qui m'a désolé dans Matrix, c'est le ratissage large pour aller mettre du kung-fu mode Jet Li pour traduire des combats de force de volonté.

(cliquez pour montrer/cacher)

Hors ligne Grom

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #26 le: février 10, 2010, 09:56:41 am »
bon, bah moi, j'ai été le voir, ce sherlock holmes
(cliquez pour montrer/cacher)
le comic sans MS vaincra!

Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #27 le: février 12, 2010, 10:04:12 am »
Hier nous avons vu Gainsbourg, vie héroïque

Gainsbourg, une vie héroïque

Johan Sfar, nous prévient dès l?affiche : il s?agit d?un conte.  Exerçant son « droit d?inventaire » sur la vie et l??uvre du personnage, il nous raconte une histoire prenante, colorée, tragi-comique dans laquelle le spectateur est happé pour ne pas plus en sortir avant la fin, même si, pour notre génération, la seconde moitié du film est moins mystérieuse puisque collant à nos souvenirs. (la polémique Marseillaise, les parachutistes à Strasbourg, la vente aux enchères, tout ça)

On retrouve l?esthétique de ses BD, ne serait-ce qu?à travers les dessins qu?il nous propose, et aussi de son Guinsbar aux yeux fluorescents aux accents gollumesques et que n?aurait pas renié un Guillermo del Toro

Les acteurs sont assez bluffants, Elmosnino, Katerine (qui joue un Boris Vian truculent pour une de mes scènes préférées du film), et Casta, même si j?avais parfois l?impression qu?elle en faisait un poil trop. Mais bon, mes yeux lui ont pardonné !

Je sais pas où ils ont trouvé la petite Charlotte, mais la ressemblance est bluffante !


Bref,  un très beau conte à voir et à revoir



Hors ligne Grom

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #28 le: février 12, 2010, 10:08:22 am »
Ça me fait toujours bizarre de me dire que johan sfar aie pu faire ce film, lui que j?ai vu masteriser une partie de jdr à 200 joueurs (dont moi), déguisé en grogro

Hors ligne Merriman

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #29 le: février 12, 2010, 11:43:10 am »
Les gars, c'est Joann Sfar, scrogneugneu...!

Grom>> La partie à 200 joueurs, c'était la fameuse partie pour l'anniversaire de Donjon?
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein