Auteur Sujet: Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul  (Lu 99629 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Merriman

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #45 le: février 18, 2010, 14:52:23 pm »
Oui il y a erreur sur le genre, mais cela débouche sur une phrase erronée, non interprétable autrement car en français la présence ou l'absence de virgule compte, et il en faudrait une pour que patate puisse être le qualificatif de "la miss"

Hu hu... Te voilà en mode tout sérieux... ^^
(mais bon, tu as raison sur le fond, bien entendu...)

K'>> pas de polémique de ma part, mais là, j'avoue que ta défense de Cameron me convainc pas du tout. Tu nous dis:

Bon pour revenir rapidement sur James Cameron :

(...) Terminator est tout bonnement excellentissime.
(...) Terminator 2, nouveau film le plus cher de l'Histoire et nouvelle claque. Ca se pose là.

Abysse et Alien sont quand même de bon film, (...)

 Titanic ... (...) on est loin du navet quand même, même si on aime pas.

Ben moi, avec tout ça, je sais toujours pas en quoi c'est si bien... (et oui, j'avoue: personnellement, je considère Cameron comme un réalisateur moyen).
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein

Hors ligne Belette

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #46 le: février 18, 2010, 15:37:36 pm »
Après vérification, c'est bien ce qu'il me semblait "Percy Jackson" est l'adaptation d'un bouquin pour YA qui surfe visiblement sur le succès des adaptation de Twilight pour refourguer aux ados en manque entre deux films leur dose  :roll:
(cliquez pour montrer/cacher)


Hors ligne Le Zakhan noir

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #48 le: février 18, 2010, 15:45:07 pm »
elle s'adressait sans doute à Merriman:  YA = Youngs Adults
"Encore une fois merci, nous sommes de tout coeur avec vous"

Hors ligne Nobla

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #49 le: février 18, 2010, 15:49:22 pm »
Ou à Chewba : YA = Yéti Amical
I've seen all the porn in the world !!!

"Il ne faut pas se citer dans sa propre signature, c'est très prétentieux"
- Nobla

Hors ligne Belette

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #50 le: février 18, 2010, 15:52:17 pm »
Et le bon point va à Zakhan! en effet pardon pour Young Adults ;)

Hors ligne Grom

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #51 le: février 18, 2010, 15:52:35 pm »
une abréviation de yaoi   oO ??
le comic sans MS vaincra!

Hors ligne Erstam

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #52 le: février 18, 2010, 16:42:28 pm »
une abréviation de yaoi   oO ??

Mais clair, avec un Twilight qui met en scène de beaux vampires androgynes et des loups garous imberbes au torse huilé, qu'attendre de plus?

Ca faisait bien longtemps. ^^

Hors ligne Sheltem

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #53 le: février 18, 2010, 16:58:55 pm »
Moi j'ai été voir La Horde (2 fois...) : Très sympa si on aime le genre. De cools scènes de baston contre les zombies, une bonne mise en scène qui donne un côté très réaliste au truc, des répliques marrantes, un côté série z a priori assumé. Si vous avez aimé Frontière(s) n'hésitez pas.

Alors là je comprends pas. Je suis allé voir et wouaaaaah... au bout de 5 minutes de films je me demandais déjà qu'est ce que je faisais là.
Bon je spoil un peu mais pas violemment non plus. En même temps ya pas grand chose à spoiler.

Un jeu d'acteur fantastique: ils sont absolument tous dans le même registre "gros dur qui a trop la haine", à tel point que j'étais totalement incapable de me souvenir qui était qui tant leur jeu était plein de caractère. Le seul qui tire à peu près son épingle du jeu c'est le "vieux fou" qui à son apparition apporte un peu de souffle au film pour ceux qui ne s'étaient pas encore endormis.

Mais le top du top dans ce film c'est la réalisation... Comment donner une impression de "ya trop de l'action de ouf dans mon film"? C'est simple, on prend la caméra à l'épaule et on l'agite dans tous les sens, vive le gerbotron! Pour varier un peu les plaisirs parfois on utilise la technique vidéo-clip, genre on prend deux angles de caméra différents et on switch de l'un à l'autre tous les quarts de secondes (même si les acteurs font pas la même tête entre les deux prises). Le pire c'est que même avec tout ça, c'est mou.

Aussi de temps en temps parce qu'on a un super logiciel de traitement vidéo on va mettre des petits effets spéciaux qui n'ont rien à faire là, genre un dédoublement de l'image comme quand t'as trop bu pour faire flipper parce que le zombie il est trop méchant, ou une accélération foireuse pour faire genre que le zombie il court super vite, trop la classe. Dans les effets spéciaux, comptez aussi sur les gerbes de sang qui semblent avoir été dessinées sous paint.

Je passe aussi sur le script absolument génial, le scénariste devait être surdoué ou a écrit le film en 5 minutes chrono. Bon on va pas se poser la question d'où les zombies viennent, d'ailleurs le premier zombie que l'on voit était un mort enfermé tout seul dans une pièce, on sait pas trop comment il a été contaminé, pas grave. Par contre comme c'est le premier il va sortir en hurlant comme un lion, puis les protagonistes vont lui tirer dessus pendant un quart d'heure (vive les scènes chiantes interminables) avant de se dire que viser la tête ça pourrait être sympa... Pour mettre un peu d'action à un moment on va caser une longue scène de combat contre les zombies à mains nues... Hé, faut rentabiliser l'idée, à peine la scène est terminée qu'on passe à une scène identique avec un autre personnage! Cela dit mon moment préféré reste le coup du mec qui mitraille du zombie debout sur une voiture pendant un quart d'heure (encore une scène interminable...), et c'est seulement après que les zombies se disent "tiens et si on arrêtait d'agiter les bras bêtement autour de la voiture en se faisant tirer dessus et qu'on montait sur la voiture?".

Autant à la base je suis pas fondamentalement contre les séries Z, autant là c'est tellement nul que c'est même pas drôle... d'autant plus qu'à première vue j'ai l'impression que le film se prend vachement au sérieux.
« Modifié: février 18, 2010, 17:10:26 pm par Sheltem »

Hors ligne Alsimuth

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #54 le: février 18, 2010, 19:11:27 pm »
La Horde

Synopsis : "Au Nord de Paris. Décidé à venger la mort d'un des leurs, un groupe de policiers prend d'assaut une tour HLM, dans laquelle s'est barricadée une bande de gangsters, et se retrouve sans le savoir confronté à une horde de zombies. Flics et malfrats n'auront d'autre solution qu'unir leurs forces pour venir à bout de ces êtres terrifiants... "

J'ai pas été (encore été) voir ce film et je sais pas si j'irais, mais ce que je note en tous cas, vis-à-vis de ce résumé, c'est qu'on a l'impression que le réalisateur a voulu faire une métaphore (met-la moi mais bien fort) aux cités ghettos.

De plus, le fait que des flics soient obligés de s'accoupler... euh, pardon, je voulais dire de s'unir avec des malfrats, n'est pas sans rappeler "Nid de Guêpes"...
Comme quoi, si ils voulaient vraiment faire un clin d'?il, ils auraient pu appeler leur film : Nid de Zombies.
Avec un peu de chance, Luc Besson aurait pu les aider ainsi que la Rémy Julienne Team ^^
Puis en plus, j'aurais bien vu Naceri en zombie  :face: (le comiqu... euh comédien hein, pas le footballeur... quoi que...).

Mais je tiens quand même à demander à ceux qui ont vu le film : Mais que fait la police ?!
On dit que des choses démentes
Issues des temps anciens se cachent
Dans des points oubliés du monde,
Où quelques nuits des portes s'ouvrent,
Sur des formes de l'Enfer.


-x-x-x-x-x-x-x-

Qu'est devenu Loran Béru

Hors ligne graskor

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #55 le: février 18, 2010, 23:35:24 pm »
Allez voir "Bienvenue à Zombieland" , c'est un film de série archi-Z totalement assumé dont Brain Soda pourrait largement s'inspirer qui m'a fait rire tout le long.
Honnêtement, la Horde, ça ne me dis trop rien...

Hors ligne Nobla

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #56 le: février 19, 2010, 07:42:10 am »

Hors ligne Mr Chibre

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #57 le: février 19, 2010, 11:39:39 am »
Un jeu d'acteur fantastique: ils sont absolument tous dans le même registre "gros dur qui a trop la haine"

Bah c'est hard-boiled quoi, ça fait partie du charme du truc.


Je passe aussi sur le script absolument génial, le scénariste devait être surdoué ou a écrit le film en 5 minutes chrono.

C'est un film de zombies...

"tiens et si on arrêtait d'agiter les bras bêtement autour de la voiture en se faisant tirer dessus et qu'on montait sur la voiture?".

Même remarque, tu cherches du réalisme et un scénar fouillé dans un film de zombies, normal que tu sois déçu. Mais si on regarde ça avec un peu de recul, ces petits défauts (dont La Horde est truffé, on est d'accord)  ont aussi un certain charme...


Moi je trouve qu'il se défend bien ce film. Peut être pas le meilleur du genre mais loin d'être le pire. J'ajoute aussi que j'ai beaucoup aimé Nid de guêpes, ceci explique peut être cela...

Hors ligne Sheltem

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #58 le: février 19, 2010, 12:30:55 pm »
Bah c'est hard-boiled quoi, ça fait partie du charme du truc.

Ça à la limite, ok pourquoi pas. Mais je ne peux m'empêcher de penser que fouiller un peu la psychologie des personnages face à la "crise" plutôt que de leur refiler la même à tous aurait été un développement facile pour épaissir le script ultra maigrichon.

C'est un film de zombies...
Même remarque, tu cherches du réalisme et un scénar fouillé dans un film de zombies, normal que tu sois déçu.

Je ne demande pas un scénario fouillé, je demande juste un minimum de cohérence. Le contrat de base d'un tel film c'est d'ajouter un unique élément fantaisiste (le zombie) à un environnement censé être réaliste (téci-gangster-flics), et de voir ce qui se passe. Le problème c'est que les scènes incohérentes sont tellement nombreuses que le côté réaliste du film s'envole (et ce dès les premières minutes). Dès lors le spectateur perd toute implication: il ne s'agit plus de se demander "qu'est ce qui se passerait si..." et de stresser en se projetant dans les personnages, mais juste d'assister froidement au vague délire incohérent et irréaliste du réalisateur.

Alors ok un "vague délire incohérent et irréaliste" peut avoir son charme, mais seulement dans deux cas:
- C'est assumé et maîtrisé. Clairement pas le cas ici.
- C'est tellement gros que ça en devient amusant.
Apparemment c'est dans cette deuxième optique que tu as apprécié le film, pour ma part le fait que le film s'accroche quand même à se vendre comme réaliste (du moins en ai-je l'impression) m'a rendu l'expérience trop grotesque pour être charmante.

J'ajoute aussi que j'ai beaucoup aimé Nid de guêpes, ceci explique peut être cela...

Pas vu, peux pas comparer!

Hors ligne Dkarl

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #59 le: février 19, 2010, 13:04:51 pm »
Heuuu... lorsque vosu dites hardboiled, j'ai un doute là....
Le genre hardboiled en français ça se traduit par le genre Noir.... alors oui, y a toujours un ou plusieurs tough guy dans les film/roman noir; mais, là je ne suis pas sur que horde se classe dans le genre noir ?