Auteur Sujet: Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul  (Lu 106575 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Merriman

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #75 le: février 25, 2010, 18:53:54 pm »
Ça veut dire "dur à cuire", ça désigne les films à la testostérone.
Pour la traduction littérale oui je sais...

Enfin, une traduction vraiment littérale, ce serait plutôt "cuit dur", quoi.  :face:
« Modifié: février 25, 2010, 19:23:37 pm par Merriman »
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein

Hors ligne Dkarl

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #76 le: février 25, 2010, 19:19:58 pm »
HAAAAA! je comprend mieux , maintenant, t'es traductions improvisées des aides de jeux pour Cthulhu.  :nyark:

Hors ligne Mr Chibre

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #77 le: février 25, 2010, 22:18:45 pm »
J'ai trouvé ça chiant moi, Mr Nobody. La psychologie des persos m'a parue vachement simpliste et la mise en scène grandiloquente un peu vaine.


Et je ne pense pas qu'on puisse mettre "Le Faucon maltais"  à coté de "Horde".

Bah on ne met pas non plus Berlioz à côté de Quatre mariages et un enterrement, et pourtant...


Tiens regarde : http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE

Hors ligne Erstam

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #78 le: février 25, 2010, 23:07:06 pm »
Bah on ne met pas non plus Berlioz à côté de Quatre mariages et un enterrement, et pourtant...
Tiens regarde : http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE

Ca c'est plutôt un mariage (entre deux justiciers) et deux cent quarante trois enterrements...  :face:

J'ai trouvé ça chiant moi, Mr Nobody. La psychologie des persos m'a parue vachement simpliste et la mise en scène grandiloquente un peu vaine.

Oui, mais quand même:
(cliquez pour montrer/cacher)
Ca faisait bien longtemps. ^^

Hors ligne Belette

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #79 le: février 27, 2010, 21:45:44 pm »
Bon par grande curiosité (et après avoir lu le bouquin) on a tenté le gobelin et moi même de regarder "Percy Jackson".

Je dis bien "tenté" car on a lâché l'affaire au bout d'environ une demi-heure de film (juste après la rencontre avec Méduse) effarés par ce film.

Nous rejoignons donc totalement l'avis et la critique du Zakhan! (et suis heureuse de ne pas avoir payé 9,50? pour voir ça!  :suspect:)
(cliquez pour montrer/cacher)

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #80 le: février 27, 2010, 21:47:36 pm »
Sinon je suis allez voir SDhutter Island hier soir avec <k' et honnetement j(ai eu plusieurs clients qui m'avaient parle de la BD que je leur avai vendu et qu'ils trouvaient enorme je me suis preserve pour le film que je vous conseille humblement!
Pour de plus amples details on verra ce demain mais c'est enorme!

Hors ligne Belette

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #81 le: février 27, 2010, 21:57:01 pm »
Ah tiens j'avais entendu parler du roman mais pas de la BD!

et Léo l'est comment?

Hors ligne Le Passeur

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #82 le: février 27, 2010, 22:40:33 pm »
Bon par grande curiosité (et après avoir lu le bouquin) on a tenté le gobelin et moi même de regarder "Percy Jackson".

Je dis bien "tenté" car on a lâché l'affaire au bout d'environ une demi-heure de film (juste après la rencontre avec Méduse) effarés par ce film.

Nous rejoignons donc totalement l'avis et la critique du Zakhan! (et suis heureuse de ne pas avoir payé 9,50? pour voir ça!  :suspect:)

C'était quand même un peu super sûr, en voyant les affiches et la bande annonce non ? ^^
C'est un ado de 17 ans fan de Scion sous acide qui a pondu le texte, apparement :)

Hors ligne Belette

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #83 le: février 28, 2010, 00:09:55 am »
Oui mais j'étais curieuse de savoir jusqu'à quel point on peut massacrer une adaptation d'un bouquin en film!

Hors ligne Khadamon

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #84 le: février 28, 2010, 01:20:39 am »
Franchement Shutter Island est très bon. C'est bien ficelé, les jeux d'acteurs sont bons, Scorses met une ambiance parfois très dérangeante, étrange, bizarre ...

Vraiment bon de bout en bout avec une fin loin d'être décevante.


Sinon avant d'aller voir Shutter Island avec Rillette je suis allez voir I love you Philippe Moris avec Jim Carrey et Ewan McGregor.
Et bien là encore un très bon film ! Je me suis bien marré avec un scénars étonnant et une histoire pas si mal.
Jim Carrey est drôle sans être "lourd" comme il a pu l'être dans certains de ses films.
Ne pas se fier à l'affiche du film, ce film vaut le coup d'être vu, AMHA.
Winter is coming
“When the only tool you have is a hammer – all problems look like nails”

Hors ligne Mr Chibre

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #85 le: février 28, 2010, 20:43:03 pm »
Je l'ai vu aujourd'hui (I love you Philip Morris) et je confirme, c'est vraiment pas mal. Les deux acteurs sont excellents.

Sinon j'ai revu La Horde pour la 3e fois et c'est toujours aussi bien.

Hors ligne Erstam

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #86 le: février 28, 2010, 23:02:41 pm »
Pleurez, fidèles des séries B des années 80. La bande annonce du nouveau film "L'agence tout risque" vient de sortir:
http://www.paperblog.fr/2700192/bande-annonce-the-a-team-l-agence-tous-risques-de-joe-carnahan/

Vous me direz ce que vous en pensez, mais je trouve qu'ils sont complètement passé à côté de l'esprit des personnages. Je sais que beaucoup me diront d'attendre d'avoir vu le film avant de juger, mais tout de même: Looping en jeune chevelu, Barracuda à dix kilomètres de l'asocial au grand coeur qu'il était dans la série et mon dieu... Hannibal... mais où ils ont dégoté un type avec un anti-charisme aussi flagrant.

Bref... j'en tremble de tout mon corps à l'idée d'y penser.
 

Hors ligne Belette

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #87 le: mars 01, 2010, 07:30:59 am »
Ouaip on avait vu aussi et on est pas très emballés également!

Hors ligne Dkarl

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #88 le: mars 01, 2010, 11:07:24 am »
Mouais, je sais pas, je ne trouve pas ça si dénaturé que ça. Ça correspond à la translation à laquelle je m'attendais pour un truc comme "A-team".
Et en même temps, une transposition totale du climat de la série au cinéma serait tout aussi risible.
Parce que je ne trouve pas que "l'agence tout-risque" soit une série intéressante à transformer pour le cinéma.
La série est A LA BASE exagéré et fonctionne sur des scénario, personnages, évènements.... faciles, simples et improbables; oui c'est volontaire et c'est bien comme ça.
Le problème c'est que tous les films d'actions USA (ou presque ?!) sont comme ça.
Du coup A-team prend le même grotesque, mais le grossi juste au moyens financiers d'un gros budget.

Bref, je pense que la tonalité de la série existe justement parce que c'est une série. Du coup la transposition au grand écran ne retient que ce qui peux être retenu.
Je pense que ça va faire comme Mission impossible.


Bah on ne met pas non plus Berlioz à côté de Quatre mariages et un enterrement, et pourtant...

Et pourtant quoi ? là je dois dire que je ne vois pas.

Tiens regarde : http://www.youtube.com/watch?v=kxi6YFFjADE

oui je connais "à tout épreuve", mais ça ne signifie pas que ce n'est pas un abus de langage. Où dans le cas de john Woo, une volonté de piocher dans le genre Noir et d'y ajouter par ailleurs des éléments "musclés". Et c'est justement pour ça que je demandais ta définition de Hardboiled.
A la base, C'est juste que je ne connaissais pas la Horde, je voulais comprendre si il y avait vraiment des éléments du Noir dans ce film..... (Ce que je ne crois pas après visionnage du trailer)

Car, pour moi, Hardboiled = Hammett (Le Faucon maltais ) ou Chandler (Le Dahlia bleu ) et PAS John McTiernan (Die hard) ou James McTeigue (ninja Assassin).
« Modifié: mars 01, 2010, 11:13:11 am par Dkarl »

Hors ligne Mr Chibre

Re : Cinéma, grand écran et sièges qui font mal au cul
« Réponse #89 le: mars 01, 2010, 12:02:35 pm »
Et pourtant quoi ? là je dois dire que je ne vois pas.

Et ben pour les deux on utilise le terme "romantique", musique romantique, comédie romantique, pourtant le terme n'a pas exactement la même signification dans les deux cas.


Car, pour moi, Hardboiled = Hammett (Le Faucon maltais ) ou Chandler (Le Dahlia bleu ) et PAS John McTiernan (Die hard) ou James McTeigue (ninja Assassin).

Ecoute mec c'est de l'argot utilisé par les fans de série b depuis des années... Je vois pas quoi te dire de plus. La dérive entre film noir et film à la testostérone à travers un terme qui signifie "dur à cuire" ne me paraît pas super compliquée à comprendre. Quand au film Hardboiled, il mélange justement les deux et son titre n'est peut être pas étranger à l'origine de cette dérive, c'est pour ça que je l'ai mis en lien.