Auteur Sujet: idunn, une histoire de pomme.  (Lu 4028 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lunereth

Re : Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #30 le: octobre 25, 2011, 13:49:57 pm »
Rassurant de voir que je ne suis pas la seule et que ce n'est pas que chez moi qu'il y'a plus de quantité que de qualité.
En tous cas vu qu'on est jamais mieux servis que par soi même je vais tenter de me mettre au Mastering. Finalement ce sera mieux  :twisted:

C'est une expérience que devrait vivre chaque joueur, au moins une fois dans sa vie, histoire de comprendre ce qu'est le boulot de MJ. :)
Je lis des comics, je fais de l'informatique, j'utilise des linux, je joue au jdr, je regarde souvent Sci-Fi...
Je me demande si je ne suis pas un geek ?!?

Hors ligne Merriman

Re : Re : Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #31 le: octobre 25, 2011, 13:58:10 pm »
Rassurant de voir que je ne suis pas la seule et que ce n'est pas que chez moi qu'il y'a plus de quantité que de qualité.
En tous cas vu qu'on est jamais mieux servis que par soi même je vais tenter de me mettre au Mastering. Finalement ce sera mieux  :twisted:

C'est une expérience que devrait vivre chaque joueur, au moins une fois dans sa vie, histoire de comprendre ce qu'est le boulot de MJ. :)

+1

Honnêtement, Idunn, je te trouve un peu dure... "Mon MJ fait pas ci, mon MJ fait pas ça...".
Bon, en toute honnêteté, MJ, c'est - généralement - comme l'écrit Lunereth, un minimum de boulot, hein.

Du coup, à mon sens, même quand c'est mal fait, ça mérite un peu de respect aussi (même si c'est pour conclure "bon, on est pas trop compatibles, ciao", ce qui est, évidemment, tout à fait légitime).
Et les critiques paraissent toujours vaaaaachement plus équilibrées quand elles viennent de gens qui, justement, se sont fadé au moins quelques fois le boulot en question...  ;)
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein

Hors ligne idunn

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #32 le: octobre 26, 2011, 11:36:49 am »
Dans tout ce que j'ai pu écrire j'ai critiqué des Mj qui justement ne faisaient pas leur minimum syndical de Mj.
Surement pour ça que c'etait une catastrophe.
Du genre on joue ce soir mais j'ai pas de scenar alors au lieu de regarder les joueurs dans le blanc des yeux je fais des descriptions pour combler le temps, je marque des gros blanc irl quand les joueurs doivent attendre. Au fond c'etait pour faire jouer, ça part surement d'un bon sentiment!
C'est juste qu'à défaut de savoir ce que je veux à 100% je sais à 200% ce que je ne veux pas. Finalement la mentalité majoritaire des Mj ne me plait pas alors il est logique si l'on s'en plaint de prendre des disposition pour y palier.
Respecter leur travail n'est pas aisé, il n'y en a pas. (souvent ils prennent le dernier film qu'ils ont vu au cine et en font un remake risible).
Mais je sais reconnaitre qu'il y'a les 9/10 des gens qui aiment ces parties( qui sont pour moi profondément crappy.) Je suis dure? Oui impitoyable parce que j'ai vraiment laissé sa chance à un sacré paquet de monstre, et ça aussi c'est pas une sinécure  :twisted:
Simplement, comme je suis certaine que beaucoup sont dans les cas de mes anciens Mj, ca me permet de suite de les éloigner et de me faire gagner du temps  ^-^

J'ai également un très très bon Mj, qui préfère le compte goutte et d'une qualité irréprochable. Qui étudie et invente , fait des ilustrations, imagine l'évolution de son monde dans son intégralité avec les actes de nos persos, amusement garanti! Et là j'ai compris qu'il vaut mieux me calquer sur sa mentalité si tu veux être un bon Mj.
Et puis j'ai un très bon Mj, qui fait du sur mesure à chaque joueur, qui est surtout doué pour retravailler des scénarios déja existant pour que cela colle avec tous les perso, et qui fait des storyline sublimes.
Je m'en tire pas si mal au fond.
Si un aveugle guide un autre aveugle, tous deux tomberont dans un trou.

Hors ligne Selrahc

  • Harponneur professionnel et Pétasse d'Opale
  • Pilier de Bar
  • *******
  • Présentation de Selrahc

  • Messages: 2875
  • Don't make me use my social worker voice!
Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #33 le: octobre 26, 2011, 11:54:45 am »
Bienvenu :)

Et bonne chance en tant que future meujette (?)
Mythe opalien à l'insu de son plein gré!
Ex modo et CA ... on pourra dire que je collectionne les ex sur Opale! :D

Hors ligne Merriman

Re : Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #34 le: octobre 26, 2011, 13:16:48 pm »
Respecter leur travail n'est pas aisé, il n'y en a pas. (souvent ils prennent le dernier film qu'ils ont vu au cine et en font un remake risible).

C'est justement ce qui me semble impossible. Même sans scénar préparé, même en abusant du TGCM, même en accumulant les bourdes, je te garantis que ça reste du travail.
J'ai déjà eu (pas très souvent, hein) des MJ que je trouvais mauvais comme des cochons (en tout cas, sur les points qui ont une importance particulière pour moi, comme l'interprétation des PNJ). Mais jamais je n'aurais pu dire qu'ils n'avaient rien foutu.

Et quand bien même...! Le MJ, généralement, il/elle fait ça gratuitement, par passion (ou, plus rarement, pour accéder à une position qui, pour des raisons incompréhensibles, flatte son égo - et ceux-là, ok, méritent un minimum de tomates). C'est un enthousiaste, pas un clown que t'as payé pour l'anniversaire de ton môme et à qui tu peux dire "oh, mec, avec ce que je te file de l'heure, t'as intérêt à être plus amusant!" S'il est mauvais, bien sûr, faut changer de crèmerie, mais il est vraiment très peu légitime de se plaindre, je trouve.

Bref, j'arrête là - de toute manière, c'est HS sur un sujet de présentation - mais réellement, sans acrimonie aucune, j'aimerais bien connaître ton avis une fois que tu auras mené quelques parties.  ;)

Hors ligne idunn

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #35 le: octobre 26, 2011, 14:08:47 pm »
En fait la clef de ce que j'ai dit c'est :
Citer
ca me permet de suite de les éloigner et de me faire gagner du temps
Autrement dit , puisque je ne suis pas assez claire  , je vois de suite qui est dans cet état d'esprit et cela soit les revolte soit les eloigne, je ne perdrais pas de temps a jouer avec eux. Car mon but etait a la base de trouver une tablée là ou je vais demenager.

Pour avoir fait un nombre assez grand d'aides de jeu diverses et variées pour un Mj et avoir déja testée de maitriser quelques parties  je sais ce que tu veux dire. Et justement je n'ai pas continuée car je n'ai pas de temps pour préparer vu mon travail irl.  En aucun cas je ne vais proposer une partie sans savoir ou je veux en venir moi même. Parce que des joueurs qui te font tous seuls un scénar juste avec leur idées avec un mj arbitre semi-absent ça va un temps, mais faut voir à pas inverser les rôles, ça use les joueurs.

Hors ligne Marchiavel

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #36 le: octobre 26, 2011, 15:01:45 pm »
idunn, on ne jouera jamais ensemble, mais bon courage à toi dans ta recherche ! :D
/!\ ATTENTION : Opalien dangereux pour la santé ! A fréquenter avec modération /!\

LA Cause du XXIème siècle : SAUVONS LES ROLISTES

Hors ligne idunn

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #37 le: octobre 26, 2011, 15:20:23 pm »
Bonjour et merci de ta franchise  c'est exactement pour cela que j'ai donnée tous mes exemples  :D

Hors ligne Marchiavel

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #38 le: octobre 26, 2011, 15:28:26 pm »
   Y'a pas de quoi. Chez moi, le mot d'ordre c'est que tout le monde passe un bon moment, même si j'arrive le plus souvent les mains dans les poches. Et la plupart du temps, ça marche ! Mais je ne fais pas le "minimum syndical". Du coup... On ne jouera jamais ensemble :)

   Mais nous survivrons, c'est garanti :)

Hors ligne Myriam

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #39 le: octobre 30, 2011, 16:28:35 pm »
Bienvenue Idunn ! :D

La discussion que tu as initiée sur les MJ est intéressante même si, comme Merriman et d'autres, je te trouve un tantinet dure et ne partage pas toutes tes positions.

Dans tout ce que j'ai pu écrire j'ai critiqué des Mj qui justement ne faisaient pas leur minimum syndical de Mj.
Surement pour ça que c'etait une catastrophe.
Du genre on joue ce soir mais j'ai pas de scenar alors au lieu de regarder les joueurs dans le blanc des yeux je fais des descriptions pour combler le temps, je marque des gros blanc irl quand les joueurs doivent attendre. Au fond c'etait pour faire jouer, ça part surement d'un bon sentiment! ( ... )

Mais je sais reconnaitre qu'il y'a les 9/10 des gens qui aiment ces parties ( qui sont pour moi profondément crappy.)

En es-tu sûre pour les 9/10 ? :D

Tu parles des parties creuses sans scénar préétabli ou des parties creuses tout court :D.

Les parties creuses ( avec ou sans scénar préétabli ) que tu as évoquées plus haut ( descriptions cache-misère, gros blancs ) ne me plaisent pas également. Je ne pense pas qu'elles plaisent à beaucoup :D.

Ou alors des parties sans scenar préétabli? :D

Par contre, ce n'est parce qu'une partie est faite à l'arrache, sans préparation, sans scénar préétabli, qu'elle va virer au remplissage et à l'ennui. Y a des MJ qui sont d'excellents conteurs, qui maîtrisent un ou moult univers, qui fourmillent d'intrigues, qui pratiquent avec bonheur l'improvisation et qui s'adaptent bien aux PJ... en arrivant parfois les mains dans les poches...

Il y a eu, certes, du travail de réflexion et d'imprégnation d'univers  ( La mastérisation est devenue une seconde nature chez certains :D ) mais pas forcément de préparation réelle sur un scénar en particulier.


Finalement la mentalité majoritaire des Mj ne me plait pas alors il est logique si l'on s'en plaint de prendre des disposition pour y palier.
Respecter leur travail n'est pas aisé, il n'y en a pas. (souvent ils prennent le dernier film qu'ils ont vu au cine et en font un remake risible). 


Quand tu es MJ, à mon humble avis, il y a toujours un travail qui est effectué... Si ce n'est pas  la préparation d'un scenar précis, y a le plus souvent de la cogitation narrative et de l'immersion dans des univers en amont ainsi qu'un gros boulot fourni pendant la partie  ( narration, description, interaction, improvisation, machin(a)tion... :D ) même si le résultat n'est pas forcément heureux.

Pour reprendre Merriman, y a de l'enthousiasme et un minimum d'altruisme ( Comme tu le dis très bien, " cela part d'un bon sentiment " : " faire jouer " ) donc cela mérite le respect à défaut de la satisfaction ou de l'admiration :D.






« Modifié: octobre 30, 2011, 16:47:26 pm par Myriam »

Hors ligne David best

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #40 le: octobre 30, 2011, 18:11:30 pm »
je fais parti des meujeux qui arrivent très souvent les mains dans les poches mais seulement pour ce qui en est du scénario, parce que pour les règles c'est encore pire, cependant j'ai souvent lu des tonnes de trucs sur le contexte historique, écouté de la musique, prévu des pnj haut en couleur, des photos et de la musique sur l'ordi...

De toute façon, quand je suis mauvais, je suis le premier à le reconnaître et je me flagelle mentalement, car voilà le truc je pense qu'un mj qui fait passer un mauvais moment à ses joueurs, le regrette énormément, peut-être plus que les joueurs qui bien souvent n'ont que peu investi dans la préparation de la partie.

Au fait le féminin officieux pour mj est meujeuse mais ça n'est pas mal aussi meujette...

Je sais pas si je t'ai souhaité la bienvenue Idunn alors je le fais.
"...Reliques, chapelets, indulgences,
dispenses, pardons, bulles,
jouets des vents..."

John Milton

Hors ligne idunn

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #41 le: octobre 30, 2011, 18:53:49 pm »
Merci pour ton accueil :)
Meujette c'est mignon oui,  j'adopte.

Myriam soulève une question que je ne m'étais jamais posée jusque là.  Ai je quelque chose contre une partie creuse ou une partie improvisée? C'était pour moi un concept indissociable. Car les parties vraiment improvisées ont toujours été creuses. Je ne prend pas en compte un one shot à l'arrache car souvent ce sont des scénar que les Mj avaient en tête depuis une plombe mais qui ne convenait pas aux perso de sa tablée.
De mon vécu c'est : le Mj visse son derriere, boit mange , ecoute le joueur qui a plein d'idees depuis la dernière partie après avoir demandé "Vous faites quoi?" et qui finit enfin par dire quand il n'a plus rien dans la bouche :"pas possible ça changerait trop de chose au monde". Et quand il voit l'air éberluée des joueurs il prend un papier , un crayon, fait un organigramme d'une société ou il compte nous mener de force, décris chaque pnj de la culotte de la dame pipi aux boutons de manchettes du pdg sans oublier quelle est la musique d?ascenseur et la moquette utilisée. Du remplissage qui ne sert à rien. Des pnj que l'on ne veut meme pas revoir car de toute façon ils ne sont pas aboutit ils ont le même script.  J'ai beaucoup de mal à croire que sans savoir où va un Mj il peut y avoir de bonnes choses.
Le jour ou je vivrais une partie improvisée qui me plaira je pourrais donc te répondre, à ce jour c'est Niet!

Je sais que je suis dure ! je ne désire pas m'en cacher. D'autant que la plupart des autres joueurs qui ont vécu les même calvaire avec lesdits Mj tiennent un discours similaire (dans leur dos certes ).
Mais ça m'évitera à l'avenir bien des désagréments. Et puis les Mj devraient etre aussi durs que moi pour choisirs leurs joueurs moi je dis!  :twisted: Quand je vois le travail titanesque qu'a fait mon Mj à 7th Sea , le résultat sublimissime que cela a eux,  je ne peux pas respecter les autres qui font juste acte de présence  c'est plus fort que moi.
 

Gourgouilloult

  • Invité
Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #42 le: octobre 30, 2011, 19:57:38 pm »
❦ Si tu es convaincue qu'improvisation implique vacuité, alors il te reste clairement à rencontrer plus de MJ que ça.

C'est pas un exercice facile, c'est certain. Mais ceux qui savent faire te font passer des moments dont tu n'as, très visiblement, pas le début de l'idée.

Bien cordialement ;-) ❦

Hors ligne Moona

Re : idunn, une histoire de pomme.
« Réponse #43 le: novembre 03, 2011, 14:53:00 pm »
Bonjour à tous!
Je vous propose d'ouvrir une discussion (si cela n'est pas déjà fait) en section "discussions JDR"... Il y aura peut-être quelques déplacements de posts d'ici à la dite discussion...

Enfin, voili voilou!
"L'important ce n'est pas la chute...
Jusqu'ici tout va bien!
Jusqu'ici tout va bien!
Jusqu'ici tout va bien!
"