Auteur Sujet: Le debat inutile #1  (Lu 550 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kinayla

Le debat inutile #1
« le: mars 14, 2015, 23:48:24 pm »
Proche de la tradition scoute, j'ai juste une envie : relancer un débat inutile mais très drôle.

But :
Prendre un camp et défendre avec le plus d'argument possibles son point de vue.

Objectifs : Démonter les arguments de l'adversité, mais avec des arguments valables.


Je fais donc un test #1, voici donc le sujet du débat :

Est-il plus facile de se curer l'oreille avec une banane ou une carotte ?
Suivez-moi sur mon Blog :  D1000etD100.com

Hors ligne Dreyf

Le debat inutile #1
« Réponse #1 le: mars 15, 2015, 02:12:09 am »
Tsss...
La carotte, bien entendu.
Celle-ci peut avoir une extrémité bien plus fine et donc, pour les plus petites d'entres elles, effectuer des introductions auriculaires que seront totalement incapables de faire de vagues fruits, inférieurs en ce domaine aux tubercules.
On ne parlait ici que du produit naturel, non travaillé, mais, avec un minimum de découpe, la carotte pourra être transformée en instruments de taille adéquate et à la rigidité idoine, tandis que la banane restera elle, désespérément flaccide. Un bout de carotte restera suffisamment ferme, tandis que la banane se contera de s'écraser en une pâte graisseuse.
Enfin, il faut noter que la banane n'est que le fruit du bananier, tandis que la carotte défini la plante entière. Il ne faut donc pas négliger les fanes, qui par définition même appartiennent à la carotte, mais pourraient eux-aussi permettre éventuellement le gratouillis libérateur.

Victoire nette et majeure de l'apiacée, donc...

(et oui, le "se" curer l'oreille témoignait nettement du côté humain de l'oreille et m'avait fait éviter d'évoquer les possibilités de différences morphologiques au niveau du système auditif des espèces: on était clairement ici chez l'être humain).

Hors ligne Marchiavel

Re : Le debat inutile #1
« Réponse #2 le: mars 16, 2015, 22:20:47 pm »
En vérité je vous le dis, seule la banane permet de correctement curer une oreille. En effet, sa forme, et plus encore, sa texture, permet de s'adapter pleinement à la forme du conduit auditif, là où la carotte, de par sa forme conique, ne pourra totalement remplir son office.

Pire encore, de par sa pointe, elle met en danger le tympan ! Combien de membranes percées par le perfide turbecule !

D'ailleurs la carotte, si elle peut être taillée, ne parviendra jamais à atteindre l'alliance de la rigidité d'une banane à peine mûre, dans sa peau, et dont le coeur tendre s'adaptera avec douceur (bien que d'aucuns confondent celle-ci avec la mollesse qu'ils craignent chez eux-mêmes !) pour récurer efficacement la moindre parcelle de cire.

Victoire nette et sans contestation possible du fruit.
/!\ ATTENTION : Opalien dangereux pour la santé ! A fréquenter avec modération /!\

LA Cause du XXIème siècle : SAUVONS LES ROLISTES

Hors ligne Grom

Re : Le debat inutile #1
« Réponse #3 le: mars 16, 2015, 22:55:23 pm »
Si l'on en croit l'experience de charlotte quant à l'usage d'une carotte (quoi qu'en un orifice différent), il vaut mieux éviter la carotte, qui risque de casser
le comic sans MS vaincra!

Hors ligne LinkedFluuuush

Re : Le debat inutile #1
« Réponse #4 le: mars 17, 2015, 09:36:22 am »
Comme signale au dessus, la carotte a l'avantage de pouvoir être taillee. Ainsi le problème de la pointe se trouve résolu, chacun pouvant adapter le légume à son propre conduit auditif.
De plus, chacun sait que la banane n'est pas taillable, ce fruit ne devant sa rigidité qu'à une fine couche de peau, qui aurait tôt fait de s'effilocher sous les coups de couteaux du malheureux ciré.
Pour terminer et asseoir la supériorité carotene, je dirais que la forme même de la banane, bien trop epaisse, ne permet pas le curage auriculaire en profondeur, puisque ne pouvant pas entrer dans le conduit. Et, je le rappelle, on parle ici de curage effectif, et non seulement superflu.

Bref, avec son carotene, la carotte t'aime.
En mourant, tu te souviendras de tous tes fumbles, et tu te demanderas "Si j'avais fait un critique, j'aurais vraiment été plus heureux ?". Et à ce moment seul, tu sauras que ta vie valait la peine de tous ces fumbles.

C'est en versant le thé que le vieux sage disait : "WAH PUT*** C'EST CHAUD !"

Au pays des aveugles, l'habit du moine qui roule n'en vaut pas la chandelle.