Auteur Sujet: La musique opalienne - 2  (Lu 22281 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne hollenfurt

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #45 le: janvier 14, 2012, 21:32:12 pm »
Italien peut être ?  :suspect:
- Hollenfurt est agé de 47 ans.
- Hollenfurt est poète et intellectuel à ses heures perdues car ....
- Hollenfurt a lu presque toute la collection des SAS plus :  Batteries... Feu !, Les blindés de L'enfer, les Volkssturms.

Hors ligne Fynorel

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #46 le: janvier 14, 2012, 21:37:58 pm »
Non je vais pas faire durer le suspense plus longtemps : c'est du japonais
Humour du moment : J'adore les langues étrangères. Surtout celles des filles.

Il reste toujours du temps pour une dernière minute

Faire un choix entre deux démons n'en reste pas moins choisir un démon !

Hors ligne Dreyf

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #47 le: janvier 14, 2012, 23:28:22 pm »
Pour commencer la journée, on reste dans le Steampunk mais ici dans une veine darkwave, avec le groupe Vernian Process
Miam!
Steampunk...
http://www.youtube.com/watch?v=ri3zPE5OqJg


Et celui-là plus pour l?esthétique que pour le chant(eur). (EDIT: ouais, mais non. C'est vraiment trop douloureux pour le bon goût.)
(et puis il y a league of steam qui participe, donc le clip ne peut pas être foncièrement mauvais)


Je me dis d'ailleurs de plus en plus que, pour une soirée glou, une soirée nanard ou autre, une thématique vaguement steampunkienne pourrait être sympa et à tenter.
« Modifié: janvier 15, 2012, 15:11:56 pm par Dreyf »

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #48 le: janvier 15, 2012, 11:44:00 am »
Après, l'origine du bousin...
Il y a des articles sur la toile donnant un semblant d'explication, mais...

POWER METAL : Le chevalier arrive sur une licorne blanche, parvient à déjouer les plans du dragon, sauve la princesse et lui fait l?amour dans une forêt enchantée.

TRASH METAL : Le chevalier arrive, se bat contre le dragon, sauve la princesse et la baise.

HEAVY METAL : Le chevalier arrive sur une Harley Davidson, tue le dragon, boit quelques bières et baise la princesse.

SPEED METAL : Chevalier-tue-dragon-sauve-princesse-la-baise.

HARD ROCK : Le chevalier arrive en short avec une casquette. La princesse se casse dégoutée.

BLACK METAL : Le chevalier arrive, tue le dragon et boit son sang, baise la princesse et boit son sang, puis la sacrifie à Satan.

SYMPHONIC BLACK METAL : La même chose mais en finesse.

HAIR METAL : Le chevalier arrive avec une coiffure 80′s, envoie un baiser à la princesse et se fait croquer par le dragon.

FOLK METAL : Le chevalier arrive avec des amis flutistes et violonistes, le dragon s?endort, il sauve la princesse et l?épouse.

METAL-INDUS : Le chevalier arrive en pantalon cuir sous un imperméable vinyle, attache le dragon en tenue de bondage, l?insulte en allemand et s?en sert comme d?un lance-flamme pour incendier le chateau, pendant que la princesse, en minijupe immaculée, chante en haut de la tour.

DEATH METAL : Le chevalier arrive, tue le dragon, baise la princesse et la tue.

BRUTAL DEATH : Le chevalier arrive, tue le dragon, tue la princesse et la baise.

GOTHIC METAL : Le chevalier arrive et tue le dragon. La princesse tombe amoureuse de lui, il l?épouse en grandes pompes, le roi lui donne son royaume, il est le héros du peuple, il se suicide sans qu?on sache pourquoi.

DOOM METAL : Le chevalier arrive et se suicide. Le dragon mange son corps et la princesse.

GOTHIC METAL A CHANTEUSE : Elle charme le dragon par son chant, arrive devant la princesse, lui pique sa robe, lui pique sa place et attend que le batteur de son groupe vienne la délivrer.

ALTERNATIVE METAL : Le chevalier arrive, refuse de faire partie du système, dit ?fuck you!? à la princesse et repart.

VIKING METAL : Le chevalier arrive en bateau, tue le dragon avec une hache à deux mains, le cuit, le mange, viole la princesse et brûle le château.

PROGRESSIVE METAL : Le chevalier arrive avec une guitare et joue un solo de 26 minutes, le dragon se tue lui-même par ennui, le chevalier arrive près du lit de la princesse, joue un autre solo, la princesse s?enfuit et va chercher le chevalier heavy metal.

ATMOSPHERIC METAL : Les écailles du dragon reflètent la lumière de la Lune, la princesse est à son balcon et jette un regard mélancolique au loin, l?air souffle doucement dans les arbres de la forêt. Pas de chevalier.

GLAM METAL : Le chevalier arrive en retard après s?être looké pendant 3 heures, entre pendant que le dragon se tord de rire à sa vue, vole le maquillage de la princesse et peint les murs du château en rose.

GRIND METAL : Le chevalier arrive, crie quelque chose de parfaitement incompréhensible pendant 2 minutes et repart.

GORE METAL : Le chevalier arrive, tue le dragon en répandant ses entrailles devant le château, baise la princesse et la tue, rebaise le corps mort, tranche son estomac pour en bouffer les tripes, rebaise la carcasse une troisième fois, brûle le cadavre et le rebaise une dernière fois.

NEO METAL : Le chevalier arrive, il flippe quand il voit le dragon alors il reste devant les douves, en faisant des gestes obscènes à la princesse. Puis il repart dans la forêt se masturber.

TRUE BLACK METAL (A L?ANCIENNE) : Le chevalier arrive bourré, vomit dans les douves. Sacrifie la princesse et commence à draguer lourdement le dragon.

TRUE BLACK METAL (NOUVELLE VAGUE) : Le chevalier arrive et commence à expliquer au dragon qu?il n?a rien compris et qu?il est pas ?evil?. Il bute la princesse parce qu?elle l?a interrompu. Le dragon, exaspéré, le bouffe malgré ses bracelets à piques. Et pis, faut pas faire mal aux dames, non, faut pas. (on peut être dragon et gentleman, bigre)

WHITE CHRISTIAN METAL : Le chevalier est vierge, le dragon est vierge, la princesse est vierge, et finiront tous trois sur le bûcher



 :coeur:
(cliquez pour montrer/cacher)

Hors ligne Dkarl

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #49 le: janvier 15, 2012, 22:28:16 pm »
Pour commencer la journée, on reste dans le Steampunk mais ici dans une veine darkwave, avec le groupe Vernian Process
Miam!
Steampunk...
http://www.youtube.com/watch?v=ri3zPE5OqJg

Haa !!! Abney Park !
En ce moment, je me passe en boucle leur album Lost Horizons.
Je suis fan allez hop pour la route
version live : Abney Park - Herr Drosselmeyer's Doll live at the Edwardian Ball

pour une version studio (avec un meilleurs son donc) ça se passe

tiens pour l'anecdote, ils ont sortie un JDR dans leur univers! ^^

Hors ligne Dreyf

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #50 le: janvier 15, 2012, 22:52:58 pm »
Voui, voui: j'étais au courant pour le jdr.
J'aime bien le concept de jdriser la zique (il doit y avoir du bouquin aussi). Ca décline l'univers.

Après, j'aime bien Abney, le problème (pour moi), c'est que la plupart des ziques "steampunkiennes" (pas seulement d'eux, hein) flirtent par moment trop avec l'électro à mon goût (en même temps, ce serait juste de l'orgue de barbarie et de l'acordéon, j'aurais du mal).
Bon cela dit lost horizons est bien. End of the days, tu en penses quoi (orientalisant sympa, mais à nouveau...)

Hors ligne Dkarl

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #51 le: janvier 16, 2012, 11:24:56 am »
Voui, voui: j'étais au courant pour le jdr.
J'aime bien le concept de jdriser la zique (il doit y avoir du bouquin aussi). Ca décline l'univers.
Yep il existe


Après, j'aime bien Abney, le problème (pour moi), c'est que la plupart des ziques "steampunkiennes" (pas seulement d'eux, hein) flirtent par moment trop avec l'électro à mon goût

Comme tu le devines, ça ne me dérange pas ^^.
Ceci dit dans le SteamPunk y'a quand même pas mal de genre différent, entre la Pop de  Alex The Kid (oui y a du son electronique mais c'est carrément plus Pop qu'autre chose) ou pop rock de panic at the disco" (ouai ils n'ont pas tjrs un look purement steampunk mais bon) ou le hip hop de Dr Steel (il nomme son genre « Hip-Hop Opera Industriel ») ou de Professor Elemental, ou encore la darkwave de  Vernian process ou de Unextraordinary Gentlemen  (bon eux lorgne aussi du coté post punk et gothrock, ça dépend des morceaux), ou encore le trip americana de The Cog is Dead ... et j'en passe...  y'a pas mal de genres qui sont brassés.


Bon cela dit lost horizons est bien. End of the days, tu en penses quoi (orientalisant sympa, mais à nouveau...)

J'aime beaucoup aussi. Après je dois dire que j'ai pas encore bien écouté cette album (je viens juste de l'avoir), j'écoute plutôt "Lost Horizon" et "Aether Shanties", je trouve ces deux albums exceptionnels, avec des mélanges de sonorités assez improbable et qui pourtant tourne tellement bien. genre celle-ci ou  celle ci franchement mélanger world musique, tarentelle, flamenco, jazz, rock, indus, electro fallait oser et je trouve que ça marche super bien ! donc je suis juste fan ^^.

Hors ligne Dreyf

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #52 le: janvier 17, 2012, 11:48:30 am »

Ceci dit dans le SteamPunk y'a quand même pas mal de genre différent, entre la Pop de  Alex The Kid (oui y a du son electronique mais c'est carrément plus Pop qu'autre chose) ou pop rock de panic at the disco" (ouai ils n'ont pas tjrs un look purement steampunk mais bon) ou le hip hop de Dr Steel (il nomme son genre « Hip-Hop Opera Industriel ») ou de Professor Elemental, ou encore la darkwave de  Vernian process ou de Unextraordinary Gentlemen  (bon eux lorgne aussi du coté post punk et gothrock, ça dépend des morceaux), ou encore le trip americana de The Cog is Dead ... et j'en passe...  y'a pas mal de genres qui sont brassés.
Panic, j'ai du mal avec le côté pop (et le look du chanteur "kohlé" à l'excès), mais (forcément) j'adorais le visuel du clip Mona Lisa. Enfin, musicalement, je pourrais survivre sans.
Après écoute du lien, je dirais idem pour Alex the kid.

Dr Steel, c'est marrant: je connaissais le gus, le site, les posters propagandistes et autres, mais je n'avais jamais fait le lien et percuté sur le fait que c'était (aussi) un zycos. Notons que, à nouveau, on est plus sur du style pulp que steam (mais j'aime les deux).
Il va me falloir un peu plus de temps d'écoute.
Vernian process, ça a l'air à mon goût, c'est clair.

Les deux derniers, à découvrir musicalement aussi (purée, je n'aurais jamais le temps. Déjà que je dois aussi investiguer du côté du prog, redécouvrir certains classiques métal, explorer un peu l'atmos. Pfff...).


J'aime beaucoup aussi. Après je dois dire que j'ai pas encore bien écouté cette album (je viens juste de l'avoir), j'écoute plutôt "Lost Horizon" et "Aether Shanties", je trouve ces deux albums exceptionnels, avec des mélanges de sonorités assez improbable et qui pourtant tourne tellement bien. genre celle-ci ou  celle ci franchement mélanger world musique, tarentelle, flamenco, jazz, rock, indus, electro fallait oser et je trouve que ça marche super bien ! donc je suis juste fan ^^.
C'est peut-être les paroles ou je ne sais pas, mais j'aime bien neobedouin. En fait, malgré le (grace au?) côté un peu "orientalisant", ce morceau est assez entrainant je dirais. Pas autant que le airship pirate avec sa batterie et son style chanson irlandaise de marin, mais bien tout de même: ça vit et te lance dans la course. En concert, il doit bien donner.
"We dance
We play
We fight
We run
We breathe
We outlast
The storm!
"
Il va falloir que je me dissèque le reste de l'album dès que j'aurais du temps.
Enfin, quoi qu'il en soit, je suis à peu près d'accord avec toi sur la réussite des mélanges de style d'Abney. Je suis habituellement réticent sur ce genre de chose, mais là ça nous donne du bon et de l'intéressant.
Eux c'est dommage qu'ils ne passent pas en concert dans le coin: j'irais surement (avec lunettes d'aviateur, gilet et montre à gousset, bien sur ;-) )

Hors ligne Dkarl

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #53 le: janvier 17, 2012, 11:56:52 am »
Ouai moi aussi j'avais relevé cette chanson à la première écoute ^^
Et encore une fois, je suis d'accord avec toi, dommage qu'ils ne passent pas en concert en France...


Bon faudrait qu'on pense sérieusement à se faire une session endiablée de partage de musiques et de rhum !



Bon et si y'a des nanas intéressés pour être là... ça le ferait aussi...non parce qu'avec la musique et le rhum, manque plus que les femmes quoi... mais je m'égare....

Hors ligne Dreyf

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #54 le: janvier 17, 2012, 15:04:13 pm »
C'est parce qu'à nouveau nous avons des goûts semblables (et bons, il faut bien avoir l'honnêteté intellectuelle de le reconnaître...).
(enfin méfie-toi tout de même: mon autre face écoute du Thiéfaine durant des heures et ne se focalise que sur les paroles des chansons)

Bonne zique à découvrir et rhum, ça pourrait le faire...
(et malgré le côté steampunkien des groupes dont nous discutions, les demoiselles n'auraient pas le corset obligatoire:pas sectaire)

Hors ligne Mandoline

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #55 le: janvier 18, 2012, 14:28:05 pm »
Nobody's perfect, not even Satan's Cheerleaders

Hors ligne Merriman

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #56 le: janvier 19, 2012, 19:44:53 pm »
Aaahhh... C'est bien vide ici...


Ca semble étrangement désert, les pauvres topics de la Taverne, alors que l'actualité politique opalienne bat son plein...


Pour un peu on entendrait de l'écho, tiens...



Pas désagréable, en fait, cette impression d'être tout seul.


Bon...

Voyons voir ce que je pourrais passer sur ce vieux gramophone rouillé....


Oh!
Pourquoi pas Josquin des Prez, tiens?
(Attention, hein: c'est de la polyphonie hardcore, mieux vaut écouter ça dans de bonnes conditions, quand même!)
I was walking about in Cambridge and passed a bookshop, and in the window were portraits of Russell, Freud and Einstein. A little further on, in a music shop, I saw portraits of Beethoven, Schubert and Chopin. Comparing these portraits, I felt intensely the terrible degeneration that had come over the human spirit in the course of only a hundred years.

Wittgenstein

Hors ligne Dreyf

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #57 le: janvier 19, 2012, 20:02:58 pm »
Ah toi aussi tu as remarqué?...

Mais tu n'est pas seul. Regarde mieux... La forme avachie sur les marches, immobile mais observant de ses yeux lourds. Pas de panique, ce n'est que moi et je sais me faire discret.

Bon, voyons voir... Quel "classiques" je n'ai pas encore sorti, moi?
Hummm...
Tien, une idée: hop! Attrapée.
Alors titres semblables et pour le reste, totalement différent (mais bon dans les deux cas). Ecoutons-donc le chant de la sirène du Rhin...
Et de un.
Et de deux.
« Modifié: janvier 19, 2012, 20:09:23 pm par Dreyf »

Hors ligne Dkarl

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #58 le: janvier 19, 2012, 20:40:43 pm »
*ouvrant la porte un écouteur à la main gauche et l'autre dans l'oreille droite*
Ha !  M'a bien semblé  entendre du bruit ici.


Désolé, j'étais en train de m'écouter encore du Abney Park là....
lala si vous saviez comme c'est animé dans l?oratoire !

Ceci dit c'est sympa ce que vous passez là ça vous dérange pas si je squatte le canap... non c'est bon Merry je te laisse, je vais prendre le fauteuil là.
« Modifié: janvier 19, 2012, 20:48:49 pm par Dkarl »

Hors ligne Dreyf

Re : La musique opalienne - 2
« Réponse #59 le: janvier 19, 2012, 20:46:23 pm »
Pas de problème.
Remets une bûche dans la cheminée et attrape: c'est un hydromel que je me garde pour ce genre d'occasions...