Auteur Sujet: Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants  (Lu 8980 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Dalaitoma

Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #15 le: décembre 08, 2011, 19:02:38 pm »
Citer
Si tu prend le temps de lire les pages sur le dujet, sur le site-aveugle, tu verra que les voyants peuvent utiliser les cartes, puisque les valeurs sont aussi écrites sur les dites cartes, en plus du braille. Tu lieras aussi que la méthode première, c'est le non-voyant qui lance ses dés et son voisin voyant qui lui lit le résultat. Le système de cartes, c'est pour que le joueur non-voyant est le confort d'être autonome.

Ok pour l'autonomie, reste que ca ne règle pas le delta de différence entre lire avec les yeux et lire avec les doigts dans une partie qui mixe les joueurs. C'est d'ailleurs un peu ce que tu décris concernant Adriana. Et il y a aussi le regard porté sur les joueurs et sur le handicap qu'il faut prendre en compte....

Je suis d'accord, ce delta ne veut pas dire que les gens ne vont pas s'amuser et on est bien d'accord sur le fait qu'un JDR peut ne pas se résumer qu'à lancer des dés.

Citer
Mettre les PJ en situation d'être tous aveugle : c'est 100% pas ludique, autant ne rien faire. Mettre les joueurs en situation d'être tous aveugles (avec un bandeau sur les yeux, par exemple, c'est 100% pas ludique, autant ne rien faire. Ou alors, on ne fait pas du jdr, on fait autre chose... une sensibilisation au handicape visuel, par exemple. Le genre de truc trés intéressant, une fois par an. Mais pas le genre de choses où les joueurs vont revenir de semaine en semaine.


Je vais prendre un exemple hors JDR mais jouer à Colin-Maillard ne serait pas fun ?

Les aventuriers passent souvent leur temps dans des endroits à la visibilité réduite... dans la nuit ou dans les donjons mal ou pas éclairés (là ou il y a des dragons en plus ... c'est pas malin ^^) et j'en passe...  je crois qu'au contraire on est bien dans une problèmatique de JDR et si on peut intégrer une forme de sensibilisation à un plaisir ludique (ce que tu t'efforces à faire avec succès mine de rien en mélangeant les populations de joueurs) ne peut-ête qu'une bonne chose donc pourquoi s'interdire de le faire .
« Modifié: décembre 08, 2011, 19:10:30 pm par Dalaitoma »

Hors ligne Hombelin

Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #16 le: décembre 08, 2011, 21:16:54 pm »
Je n'arrive pas du tout à te suivre.

L'intérêt du jdr, c'est de jouer ensemble, de faire équipe, d'avoir un PJ, de rire, de crier, d'attendre parfois fébrilement le résultat d'un dés ou d'une machine donnant une valeur aléatoire. Je ne nie pas que le dés, en lui-même, est porteur de poésie (forme, couleurs, déssins...) et que parfois, les système de règle sont à ceux seul des morceaux de rèves (je pense notamment au système de EarthDawm 1° ed, qui utilise de façon importante tout les dés du set). Mais ça n'est rien, 3 fois rien, comparer au plaisir de jouer ensemble, d'imaginer une histoire collective, etc...

Comme je l'ai dit, je n'avais plus uppé ce fil depuis avril 2010, car depuis, j'ai validé à 200% l'utilisation du paquet de cartes. Je rève parfois de faire fabriquer des dès à 10 faces (etc), assez gros pour avoir tout en braille dessus, pour que les joueurs aveugles est entièrement le même plaisir que moi. Sauf que pour atteindre cette objectif, il me faudrait des fonds que je n'ai pas ; et ce ne serait pas du tout, mais pas du tout rentable. Genre : combien d'aveugles fond du jdr ? Et moi, si j'ai mon stock de super dès, comment je les vend (ou donne, ou fait vendre...) aux joueurs concernés ?
Franchement, j'en chie déjà suffisamment comme ça. Je n'ai pas fini de mettre les plans et tutorat, sur le site enfant-aveugle, pour des trucs que je juge plus importants et surtout plus transposable par n'importe quel club. Alors je n'ai ni le temps, ni l'énergie de travailler dans la direction que tu proposes. Mais si tu le souhaites, je te donnerai mes contactes et mes conseils pour aller à la rencontre d'aveugles et leur proposer des essais à ce que tu souhaites.

Sinon, je ne comprend pas bien ton projet, mais je pense que ça se rapproche de cet excellent scénario : http://imaginez.net.free.fr/jeu/jdr/citoyen/p_malvoyants.htm
Je n'adhère pas une seconde au but, mais cela n'enlève rien à la qualité du scénario. D'ailleurs, le lien vers ce travail est présent sur mes pages du site enfant-aveugle.
Sur "www.Pathfinder-fr.org", la page générale du wiki "Jouez de jeunes PJ (enfants…)"

Et www.virtuajdr.net pour du jdr par tchat vocal (micro-casque + TS ou skype)

Hors ligne Menhir

Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #17 le: décembre 09, 2011, 09:45:35 am »
reste que ca ne règle pas le delta de différence entre lire avec les yeux et lire avec les doigts dans une partie qui mixe les joueurs.
Le handicap crée une différence. On peut la réduire (ce qui est déjà bien), pas la supprimer.

De plus, je pense qu'il vaut mieux essayer d'aider ceux qui ont un handicap à le transcender plutôt que de contraindre ceux qui n'en ont pas à s'y plonger.

Citer
un JDR peut ne pas se résumer qu'à lancer des dés.
Il ne sont pas l'essentiel mais ils en sont une composante.

Citer
jouer à Colin-Maillard ne serait pas fun ?
Mais on joue au JdR, pas à Colin-Maillard.

Citer
Les aventuriers passent souvent leur temps dans des endroits à la visibilité réduite... dans la nuit ou dans les donjons mal ou pas éclairés (là ou il y a des dragons en plus ... c'est pas malin ^^) et j'en passe... 

Que ça puisse être intéressant ponctuellement, c'est possible. Mais appliqué systématiquement, ça n'est pas amusant du tout.

Citer
je crois qu'au contraire on est bien dans une problèmatique de JDR et si on peut intégrer une forme de sensibilisation à un plaisir ludique ne peut-ête qu'une bonne chose donc pourquoi s'interdire de le faire .
Apporter une composante ludique peut améliorer une sensibilisation, faciliter sa compréhension en apportant un élément plaisant qui incite à être plus participatif.

En revanche, se servir d'une partie de jeu de rôle pour faire de la sensibilisation, c'est sortir du cadre ludique et entrer sur un terrain qui perd beaucoup de son attrait pour les participants. Surtout si ça devient répétitif.

Je garde de mon enfance un souvenir encore assez clair et objectif pour me rappeler qu'il n'y avait rien de plus chiants que les jouets estampillés "éducatifs".

Hors ligne Dalaitoma

Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #18 le: décembre 12, 2011, 16:55:03 pm »
Citer
Le handicap crée une différence. On peut la réduire (ce qui est déjà bien), pas la supprimer. De plus, je pense qu'il vaut mieux essayer d'aider ceux qui ont un handicap à le transcender plutôt que de contraindre ceux qui n'en ont pas à s'y plonger.


D'abord merci pour tes éclaircissements Hombelin. Menhir tu soulèves plusieurs questions intéressantes et qui nécessiteraient d'être toutes développées et je ne voudrais pas trop m'écarter du topic.

Aider ou contraindre, je ne suis pas dans ce registre là qui me paraît un peu infantilisant dans les 2 cas. Je me place plutôt sur le terrain de l'équité entre les participants qui me paraît être un point important d'un jeu de société.

Pour en revenir au concept roliste de dé, qu'il prenne la forme de polyèdres ou de cartes. Hombelin explique qu'avec les cartes, ca marche très bien à ceci prêt qu'elles avantagent un peu ceux qui voient le résultat avant les autres - si j'ai bien compris l'exemple avec Adriana, dans le sens ou selon le résultat, le partage de la joie de la réussite ou la déception de l'échec se fait un peu de décalage avec les autres joueurs. J'imagine bien en effet que ca doit être un peu frustrant surtout quand on est l'acteur du tirage au sort et d'autant plus frustant si cela s'installe de façon systématique comme le souligne Menhir. C'est donc un premier point à améliorer.

Le 2e point qui reste à améliorer à mon avis l'est par rapport à un point de vue extérieur. Dans un groupes mixte dès/cartes on crée de la différence soulignée par Menhir. La personne qui regarde le groupe de joueurs de jeu de rôle voit que celui qui a les cartes c'est la personne handicapée (puisque les autres ont les dés). Là encore sans dénaturer le système de jeu, peut-être serait il bien que tous les joueurs utilisent le même sytème de tirage aléatoire... Ca peut sembler peut-être (surement ?)de l'ordre du détail mais ca me paraît peut-être plus convivial (il y a peut-être ici aussi un moyen de régler le point précédent).

Le 3e point c'est le contenu des aventures (un exemple de y'a pas que les dés dans la vie). Comment effectuer une description visuelle à quelqu'un qui n'a jamais vu de sa vie (et inversement)...Tous, meneurs et joueurs doivent certainement adapter leur contenu scénaristique (au sens le + large) pour se faire comprendre de tous les auditeurs : veiller à compléter ses descriptions sur d'autres sens notamment. Sur le fait de jouer des personnages avec un/des handicaps ? C'est souvent possible et même conseillé dans de nombreux jdr. Ce n'est pas lassant pour autant... après peut-être que c'est difficile... mais bon il paraît qu'il existe même un jeu à succès où les personnages joués ne peuvent (sur)vivre que la nuit et se nourrir que de sang ce qui demeure un sacré handicap pour ceux-ci qui souhaiteraient vivre en société ^^.

Citer
En revanche, se servir d'une partie de jeu de rôle pour faire de la sensibilisation, c'est sortir du cadre ludique et entrer sur un terrain qui perd beaucoup de son attrait pour les participants. Surtout si ça devient répétitif.
Je garde de mon enfance un souvenir encore assez clair et objectif pour me rappeler qu'il n'y avait rien de plus chiants que les jouets estampillés "éducatifs".

Pour le 4e point rhôooo ^^ mais on joue au JDR, pas à un jouet estampillé "éducatif".
« Modifié: décembre 12, 2011, 17:29:30 pm par Dalaitoma »

Hors ligne Hombelin

Re : Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #19 le: décembre 12, 2011, 19:50:13 pm »
Le 3e point c'est le contenu des aventures (un exemple de y'a pas que les dés dans la vie). Comment effectuer une description visuelle à quelqu'un qui n'a jamais vu de sa vie (et inversement)...Tous, meneurs et joueurs doivent certainement adapter leur contenu scénaristique (au sens le + large) pour se faire comprendre de tous les auditeurs : veiller à compléter ses descriptions sur d'autres sens notamment. Sur le fait de jouer des personnages avec un/des handicaps ? C'est souvent possible et même conseillé dans de nombreux jdr. Ce n'est pas lassant pour autant... après peut-être que c'est difficile... mais bon il paraît qu'il existe même un jeu à succès où les personnages joués ne peuvent (sur)vivre que la nuit et se nourrir que de sang ce qui demeure un sacré handicap pour ceux-ci qui souhaiteraient vivre en société ^^.
Il n'y a pratiquement aucune différence à faire. Simplement, si tu sort une illustration, ou si tu fait un dessin, et bien, si tu dit "Bah, vous voyez, quoi !", là c'est raté...
Mais toute ses questions ont été traité sur le site "enfant-aveugle", sur la page là :
http://www.enfant-aveugle.com/spip.php?article53

Hors ligne Menhir

Re : Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #20 le: décembre 13, 2011, 11:48:21 am »
Dans un groupes mixte dès/cartes on crée de la différence soulignée par Menhir. La personne qui regarde le groupe de joueurs de jeu de rôle voit que celui qui a les cartes c'est la personne handicapée (puisque les autres ont les dés).
Ca amène une réflexion : la différence est-elle forcément une marque d'infériorité ? Doit-on supprimer les différences et tendre vers l'uniformité ?

Pour moi, rien de pire que l'uniformité. Elle efface tout ce qui fait l'originalité et l'identité de chacun.
A mon avis, il ne faut pas affacer les différence mais ne pas mépriser, rejeter ou considérer comme inférieurs ceux qui en sont l'objet.
Mais c'est là un plus vaste débat...

Pour en revenir au sujet, que des joueurs utilise des accessoires différents qui signalent une différence, je ne vois pas où est le problème. Tout le monde ne va pas se promener dans la rue avec un labrador ou prendre des notes avec un bloc braille, non ? A une table classique, certains viennent avec des dés classiques, d'autres avec des dés multicolores pailletés, ça n'est pas pour ça qu'ils seront rejetés.

Et pour les observateurs extérieurs, bien au contraire, ça démontre que l'ingéniosité et l'adaptabilité peuvent permettre de dépasser le handicap.

Citer
Comment effectuer une description visuelle à quelqu'un qui n'a jamais vu de sa vie
C'est ce mur qui m'a arrèté dans mon projet de jeu de rôle pour aveugles. Je ne suis pas parvenu à me placer dans l'univers sensoriel d'un aveugle de naissance et à imaginer des aventures dans cet univers.
Je ne suis pas parvnu à obtenir une réponse claire à la question : un aveugle de naissance peut-il incarner un personnage voyant ?

J'ai commencer à entrevoir un espoir lorsque je me suis atelé à la version Shojo Romance de Mirage, avec des scénarios basés sur les entiments et les relations entre personnes plutôt que sur l'action. Je pense qu'il y a des idées à creuser dans cette direction.

Hors ligne Hombelin

Re : Re : Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #21 le: décembre 13, 2011, 13:03:42 pm »
Citer
Comment effectuer une description visuelle à quelqu'un qui n'a jamais vu de sa vie
C'est ce mur qui m'a arrèté dans mon projet de jeu de rôle pour aveugles. Je ne suis pas parvenu à me placer dans l'univers sensoriel d'un aveugle de naissance et à imaginer des aventures dans cet univers.
De mon côté, après des heures et des heures de jeu, avec des non-voyants, des mal-voyants, et des non-voyants de naissance, je dis qu'il n'y a pas de problèmes. Bon, je ne vous remet pas le lien de la page où je traite la question. Ils leurs entre autre de se battre pour avoir accès à la lecture (braille ou audio) des livres de littérature 100% classique. Hors donc, s'ils peuvent aimer ces hiostoires écrites par et pour des voyants, c'est que ça n'est qu'il n'y a rien d'insurmontable... Ou qu'ils ont déjà surmonté la difficulté, quand ils arrivent, par accident, à une table de jdr.

Ceci dit, je comprend que vous souhaitiez travailler sur les points que vous soulevés.

Hors ligne Dalaitoma

Re : Re : Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #22 le: décembre 13, 2011, 19:09:14 pm »
Citer
Ca amène une réflexion : la différence est-elle forcément une marque d'infériorité ? Doit-on supprimer les différences et tendre vers l'uniformité ? Pour moi, rien de pire que l'uniformité. Elle efface tout ce qui fait l'originalité et l'identité de chacun.
A mon avis, il ne faut pas affacer les différence mais ne pas mépriser, rejeter ou considérer comme inférieurs ceux qui en sont l'objet.
Mais c'est là un plus vaste débat...

Oui c'est un vaste débat. Si le handicap vécu systématiquement n'est pas amusant du tout comme tu le soulignes pour un joueur, tu peux imaginer que cela l'est a priori encore moins pour quelqu'un qui, pour le coup, le vit réellement au quotidien avec le regard, clichés et préjugés que nos sociétés portent sur le handicap. Mon optique n'est pas de suprimer la différence mais de faire en sorte qu'une activité ne repose pas - ou le moins possible sur elle pour être le + accessible possible et permettre de la partager avec le + de monde possible. Si tout le monde utilise le mêmes système de résolution cela n'efface en rien les histoires personnelles de chacun et sa façon d'imaginer le monde. Là encore il s'agit d'équité. Il ne s'agit pas d'une question de mépris, ni même de rejet (ce qui - sans pourtant vouloir mal faire - se produit mécaniquement dans l'exemple d'Adriana qui pourrait se sentir un peu exclue de fait, entendant après les autres ce qu'il se passe autour de la table). Dieu merci, Nicolas le souligne, 95% du temps tout se passe plutôt bien.

Citer
Pour en revenir au sujet, que des joueurs utilise des accessoires différents qui signalent une différence, je ne vois pas où est le problème. Tout le monde ne va pas se promener dans la rue avec un labrador ou prendre des notes avec un bloc braille, non ? A une table classique, certains viennent avec des dés classiques, d'autres avec des dés multicolores pailletés, ça n'est pas pour ça qu'ils seront rejetés. Et pour les observateurs extérieurs, bien au contraire, ça démontre que l'ingéniosité et l'adaptabilité peuvent permettre de dépasser le handicap.

La réponse est dans la question. Utiliser un exemple absurde pour en conclure que c'est une absurdité ne peut aboutir qu'à des évidences ... Si on va dans ton sens, il faudrait donc interdire toutes les places de parking réservées aux véhicules de personnes handicapées...? (déjà qu'elle partent avec un handicap, il va falloir en + qu'elles se transcendent pour se trouver une place...  ) ^^

Et j'évoque à peine les personnes possédant un handicap qui ne souhaitent pas être cataloguées comme telles...

Citer
C'est ce mur qui m'a arrèté dans mon projet de jeu de rôle pour aveugles. Je ne suis pas parvenu à me placer dans l'univers sensoriel d'un aveugle de naissance et à imaginer des aventures dans cet univers.
Je ne suis pas parvnu à obtenir une réponse claire à la question : un aveugle de naissance peut-il incarner un personnage voyant ?

J'ai commencer à entrevoir un espoir lorsque je me suis atelé à la version Shojo Romance de Mirage, avec des scénarios basés sur les entiments et les relations entre personnes plutôt que sur l'action. Je pense qu'il y a des idées à creuser dans cette direction.


Et imagine un jdr que peut même mener une personne possédant un lourd handicap visuel... Bien entendu il ya des idées à creuser mais je ne comprends pas pourquoi ca serait souvent (pour ne pas dire toujours) aux personnes handicapées de produire les efforts ^^ alors qu'il serait plus simple de faire preuve d'un peu + d'ouverture de la part des autres quitte à abandonner le temps de quelques heures ses dés pailletés préférés (et peut-être pour nouer une nouvelle histoire d'amour avec un jeu de cartes à petits pois... qui sait ! ^^).

Le site d'enfant-aveugle va dans leur sens et c'est très bien mais juste pour faire une petite critique, la partie JDR est un petit peu "trop" abordée du point de vue "valide". Inversement comment fait un meneur aveugle de naissance pour faire jouer ses copains ? Ici encore de nouvelles pistes ludiques à explorer...
« Modifié: décembre 13, 2011, 19:23:51 pm par Dalaitoma »

Hors ligne Menhir

Re : Re : Re : Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #23 le: décembre 14, 2011, 10:55:45 am »
Oui c'est un vaste débat. Si le handicap vécu systématiquement n'est pas amusant du tout comme tu le soulignes pour un joueur, tu peux imaginer que cela l'est a priori encore moins pour quelqu'un qui, pour le coup, le vit réellement au quotidien
Ca dépend.
On demandait un jour à Gilbert Montagné (aveugle de naissance), si une fée lui permettait de retrouver la vue, est-ce qu'il le souhaiterait. Il a répondu qu'il voudrait pouvoir voir un bref instant, par curiosité, pour voir le visage de son épouse et de ses enfants, mais ne souhaitrait pas devenir voyant permanent, ça le couperait de son univers. De même, certains sourds de naissance refusent de labialiser (il est difficile d'apprendre à parler lorsqu'on entend pas sa voix), préférant rester dans leur univers.

Certains ne se contentent pas d'accepter leur différence, ils la revendiquent.

Citer
Là encore il s'agit d'équité.

L'équité est importante lorsqu'elle permet d'effacer une infériorité, mais si deux personnes parviennent à prendre le même plaisir de jeu par des méthodes différentes, je ne vois pas l'intéret de les obliger à passer par une même méthode qui n'aura pour effet que de diminuer le plaisir de jeu de l'un d'eux.

Citer
Si on va dans ton sens, il faudrait donc interdire toutes les places de parking réservées aux véhicules de personnes handicapées...? (déjà qu'elle partent avec un handicap, il va falloir en + qu'elles se transcendent pour se trouver une place...  ) ^^

C'est exactement l'inverse que j'explique : si alléger le handicap implique d'utiliser un traitement différent de celui du non-handicapé, il ne faut pas hésiter à le faire.

Citer
Et j'évoque à peine les personnes possédant un handicap qui ne souhaitent pas être cataloguées comme telles...
Qu'une personne ne souhaite pas qu'on la limite à son handicap, c'est une évidence. Par contre, qu'une personne demande qu'on nie totalement son handicap, c'est beaucoup plus rare.
Par exemple, j'ai un oncle qui est aveugle. Quand on va au supermarché, il pose sa main sur mon épaule pour que je le guide. Il ne m'a jamais demander de la laisser se débrouiller tout seul parce que l'aider serait une forme de mépris. Et il apprécie beaucoup que j'embosse en braille les cartes de voeux que je lui envoie.
Pour s'en convaincre, il suffit de voir tous les articles "adaptés" qui sont créés et vendus.

Citer
Et imagine un jdr que peut même mener une personne possédant un lourd handicap visuel...

C'est dans cette optique que je poussais ma recherche : un jeu de rôle qui puisse être pratiqué par des aveugles en totale autonomie.

Citer
je ne comprends pas pourquoi ca serait souvent (pour ne pas dire toujours) aux personnes handicapées de produire les efforts ^^ alors qu'il serait plus simple de faire preuve d'un peu + d'ouverture de la part des autres
Sans doute parce qu'ils ont une raison d'être motivés pour le faire.

Citer
quitte à abandonner le temps de quelques heures ses dés pailletés préférés (et peut-être pour nouer une nouvelle histoire d'amour avec un jeu de cartes à petits pois... qui sait ! ^^).
Je ne vois pas en quoi le fait que des voyants remplacent leurs dés par des cartes pourrait améliorer l'accessibilité de la personne aveugle dans le jeu.

Citer
juste pour faire une petite critique, la partie JDR est un petit peu "trop" abordée du point de vue "valide". Inversement comment fait un meneur aveugle de naissance pour faire jouer ses copains ? Ici encore de nouvelles pistes ludiques à explorer...
Là, tu es en train de reprocher à quelqu'un qui a gravi le Mont Blanc de ne pas avoir gravit l'Everest.
Personnellement, j'admire l'énorme travail accompli par Nicolas. :thumleft:
Il a permis de défricher le terrain et apporter dans ce domaine une expérience inestimable.

Hors ligne David best

Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #24 le: décembre 14, 2011, 12:00:37 pm »
pour les aveugles, ils ont tous une idée des couleurs, même si on serait sans doute surpris nous autres voyants si on savait ce qu'est cette idée... je n'ai jamais eu de mj non-voyant mais j'avoue que ce serait un réel plaisir de jouer avec un de ceux que j'ai fait jouer. Je n'ai pas une aussi grande expérience qu'Homgobelin (pas de campagnes par exemple) mais j'ai fait joué quelques handicapés physiques et je ne sais pas si ils ont sauté le pas (si ils sont devenu mj) j'aimerais bien j'avoue...
"...Reliques, chapelets, indulgences,
dispenses, pardons, bulles,
jouets des vents..."

John Milton

Hors ligne Hombelin

Re : Re : Re : Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #25 le: décembre 14, 2011, 14:03:17 pm »
Le site d'enfant-aveugle va dans leur sens et c'est très bien mais juste pour faire une petite critique, la partie JDR est un petit peu "trop" abordée du point de vue "valide". Inversement comment fait un meneur aveugle de naissance pour faire jouer ses copains ? Ici encore de nouvelles pistes ludiques à explorer...
J'ai fait découvrir le jdr à des aveugles, certains ont tellement accroché qu''ils en redemandent. D'autres ont trouvé cela sympath, mais si je n'allais pas les solliciter, il n'y aurait pas eut de séances. Aucun n'a proposé de participer aux pages "jdr" du site "enfant-aveugle". J'ai croisé un MJ aveugle, mais il n'était pas aveugle de naissance.
Franchement, les mal-voyant et non-voyant, ce n'est pas une population importante. Pour l'instant, dans cette population, pratiquement aucun ne joue au jdr (le jdr est déjà pas super populaire chez les voyant ; chez les aveugles, il y a toute la problématique du faible accès à l'information, alors il y a peu de chance qu'ils découvrent par accident le jdr). Des aveugles jouant au jdr, et en plus aveugle de naissance, je trouve que vous cherchez la petite bête.

Pour moi, j'ai fait le tour de la question, par contre, je n'ai pas encore tout mis sur le site enfant-aveugle. Je pense que pour l'été prochain, tout sera publié. Notamment, Menhir m'a déjà parler 3 ou 4 fois, de la possibilité d'utilisé des dés jumbo pour voyant, mais à chaque fois j'oublie, puisque mes joueurs ont des dés adaptés. Il faudra que je mette cette solution technique sur le site. Mais cela fait plus d'un an que je n'ai rien rajouté : ni mes travaux, ni la solution de Menhir.
Quand j'aurais publié tous ces travaux, à partir de là, vous pourrez compléter mon travail par vos réflexions, vos expériences, vos solutions. D'ailleurs, en y réfléchissant bien, vous pouvez apporter dès maintenant vos écrits. Je peux vous dédier à chacun 1 ou 2 pages chacuns.

Le site "enfant-aveugle" est quand même un peu référencé, et puis... il est accessible aux aveugles, justement.

Hors ligne Dalaitoma

Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #26 le: décembre 14, 2011, 15:52:08 pm »
Evidemment qu'on cherche la petite bête  :nyark: !

J'ai bien compris ton point de vue Menhir et ta remarque sur le handicap auditif est intéressante.
J'ai un excellent souvenir d'une partie d'Odyssées héroïques à la CJDRA avec un joueur ayant ce type de handicap.

Merci pour vos remarques... ca me donne plein d'idées...  :thumleft:

Hors ligne Menhir

Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #27 le: décembre 15, 2011, 14:43:12 pm »
De mon côté, après des heures et des heures de jeu, avec des non-voyants, des mal-voyants, et des non-voyants de naissance, je dis qu'il n'y a pas de problèmes.
[...]
Ceci dit, je comprend que vous souhaitiez travailler sur les points que vous soulevés.
J'ai du mal à imaginer, par exemple, un scénario pour un aveugle de naissance, où son personnage soit obligé de courir dans des couloirs, de conduire en voiture, de se repérer dans une forêt, etc.

Une fois je discutais avec un homme qui était né aveugle. Il me disait qu'il n'avait pu se faire une idée de ce à quoi ressemblait la cathédrale de la ville que le jour où il avait pu en toucher la maquette d'époque bois concervée à la bibliothèque minicipale. Et que, malgrès ça, il ne parvenait pas bien à se faire une idée de se proportion.
C'est ce genre de chose qui me stoppe.

Mais, comme je le disais, la conception de Mirage Shojo Romance m'a permis de mener une réflexion sur des scénarios basés non pas sur l'action (ou les enquètes) mais sur les rapports humains.
Je pense qu'il y aurait des idées à creuser dans ce sens pour des scénarios adaptés.

Des aveugles jouant au jdr, et en plus aveugle de naissance, je trouve que vous cherchez la petite bête.
Effectivement.
Personnellement, ce qui m'intéresse c'est justement la difficulté.
En fait, je suis dans une optique assez différente de la tienne.
Pour prendre une périphrase, toi, tu essayes d'apporter à des personnes le plaisir de la rendonnée en montagne,  moi, j'essaye de gravir l'Everest.
Je pense que ta démarche est bien plus honorable que la mienne.
« Modifié: janvier 17, 2013, 16:04:17 pm par Menhir »

Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #28 le: septembre 23, 2012, 01:58:54 am »
Bonjour,

Je sais que je up ce sujet clos depuis longtemps, mais c'est le sujet qui m'a interpelée et poussée à m'inscrire sur le forum alors... Je ne me voyais pas ne pas y répondre.

Vous vous posez beaucoup de questions, c'est tout à votre honneur ! ;)

Mais le mieux ne serait-il pas d'interroger les principaux intéressés ? :)

Etant presque aveugle de naissance (je ne vois que la lumière et des formes floues), j'avais envie de répondre à quelques points que vous soulevez.

Le premier et le plus important à mon sens,, c'est tout ce cas que certains, dirait-on, font de la différence. Déjà qu'ils sont stygmatisés au quotidien, il faut au maximum minimiser cette différence... Voilà ce que j'ai pu lire.
Oui nous sommes différents, la différence nous pourrit parfois la vie, mais c'est avant tout notre plus grande richesse. Nier cette différence, ce serait un peu comme décider de faire comme si on n'avait aucune valeur. C'est pas super gratifiant^^.

Non, ce que je veux dire, c'et que quand on joue à un jeu, quel qu'il soit, on s'en fiche complètement de ne pas avoir le même support que les autres, même de fonctionner complètement différemment pour certaines choses. Ce qui nous intéresse, c'est que l'essence du jeu, ce qui fait vraiment que l'on partage quelque chose, le role play, le plaisir d'être ensemble, les fous rires, les inquiétudes, nous soient parfaitement accessibles, comme aux autres. On préfère mille fois utiliser un système de dés qui n'a rien à voir avec des dés mais avoir accès au résultat rapidement, facilement pour pouvoir partager notre résultat avec les autres, plutôt que chercher à tout prix à avoir le même dé exactement, quitte à ce que la lecture en soit beaucoup plus lente et qu'on se retrouve complètement à la masse par rapport aux autres.
Non, sincèrement je crois que le fait que nous n'utilisions pas de dés dérange beaucoup plus les purs rolistes qui ont leurs yeux pour constater qu'on fait un truc qui est pas bien dans le canon, plutôt que les non-voyants qui sont tout contents d'avoir un accès confortable au jeu.

Bon, j'ai lu le système des cartes, personnellement je ne l'aime pas trop pour les raisons déjà citées, à savoir que le temps que le non-voyant prenne connaissance de son score, les voyants l'ont déjà vu et l'effet de surprise est un peu gâché. Personnellement, la seule fois que j'ai pratiqué le jdr papier, j'ai utilisé un petit logiciel, sobrement intitulé 2D.exe, trois commandes, une pour choisir quel dé on veut utiliser (les possibilités sont ainsi illimitées, du D6 au D100), une pour lancer le dé (la réponse est instantanée avec une synthèse vocale donc pas de souci avec l'effet de surprise) et une pour quitter le logiciel.
C'est une vieillerie créée sous msdos mais ça marche parfaitement. Vous allez me dire que, surtout les gamins, tout le monde n'utilise pas d'ordinateur, mais j'ai cru comprendre que les subventions offraient du matériel informatique adapté de plus en plus tôt dans la scolarité (début primaire), et à partir de l'âge de 11 ans tous les gamins déficients visuels ont des ordinateurs avec une synthèse vocale. Quant aux adultes, je n'en connais aucun qui ne soit pas équipé informatiquement, même des vieux ! :)
Le fait d'utiliser un ordinateur avec une synthèse vocale a un autre avantage non négligeable : sur un seul objet, l'ordinateur, on a donc une infinité de dés, mais aussi la possibilité d'avoir sous les yeux (enfin sous les oreilles) sa fiche de personnage, de la modifier si besoin, sans plus être obligé de compter sur les autres !
Je crois que c'est ce que j'ai le plus détesté lors de ma désastreuse expérience de jdr papier, le fait de ne pouvoir consulter ma propre fiche de personnage à tout moment ! Bien sûr, on peut conserver la fiche papier, pour le MJ entre autre, mais chaque fois qu'elle est mise à jour elle peut l'être sur l'ordinateur de la personne non-voyante.

Je vois tout de suite venir les puristes horrifiés : quoi ! un ordinateur pour faire du JDR, et puis quoi encore ! Mais j'y reviens encore une fois : l'essentiel, quand on se lance dans une partie avec un groupe sympathique, n'est-ce pas d'imaginer un monde ensemble, une histoire, de faire interagir des personnages, de créer une légende, de rire, de s'amuser tous ensemble ? La fiche de personnage, les dés, ne sont-ils pas uniquement des accessoires pour y parvenir ?


L'autre chose sur laquelle je voulais revenir, c'est l'inquiétude de certains quant à ce que l'on peut ou pas faire jouer ou imaginer à un non-voyant.

Est-ce qu'on peut se permettre de faire courir le personnage d'un aveugle dans un dédale de couloirs ? Est-ce qu'on peut se permettre de lui décrire des espaces immenses, des couleurs extraordinaires ? Est-ce qu'on a le droit de le pommer en pleine forêt avec des repères complètement foireux et entièrement visuels ? Est-ce qu'on peut lui faire conduire une voiture ?

Ma réponse est toute simple : bien sûr !
On ne vous demande pas de mettre un aveugle au volant d'une vraie voiture, ou de le perdre dans une vraie forêt ! Tout l'art du JDR, c'est d'imaginer et de pouvoir vivre des histoires complètement improbables, des choses que l'on ne pourra jamais vivre dans la réalité. N'est-ce pas la meilleure des occasions de faire faire à un non-voyant des choses qu'il ne pourra jamais faire en vrai ?
C'est vrai, j'ai lu un poste, je ne sais plus qui en a parlé, à propos de la grande difficulté de se représenter un lieu grand, comme une catédrale par exemple, pour un aveugle de naissance. Je confirme. C'est un véritable problème. Mais il s'agit là d'imaginer de vrais lieux. Tout l'intérêt du MJ dans le jeu de rôle, c'est sa capacité de description. En fin de compte, les joueurs voyants ne voient rien de plus que les joueurs non-voyants, dans un jdr... Enfin si, ils voient la pièce dans laquelle ils jouent, vachement intéressant. :) C'est tout l'art de décrire du MJ qui donne vie à la scène, au décor. Il suffit que le MJ prenne bien garde de donner quelques détails qui seront évidents pour un voyant et moins pour un non-voyant. Peut-être décrire l'intérieur d'un vaste lieu en donnant approximativement le nombre de pas qu'il faut pour le traverser, pour avoir une idée plus physique des choses, par exemple. Mais dès qu'il s'agit d'imagination, malgré la difficulté de se représenter dans l'espace pour un non-voyant total, il n'y a guère de différence avec un voyant.
Evidemment, vous risquez d'être parfois surpris par une réponse ou une demande un peu inappropriée, d'un non-voyant souhaitant accomplir une action qui apparaît évidemment impossible pour un voyant. Et alors, ça n'est pas grave, il suffira de mieux décrire pour que le non-voyant puisse mieux comprendre pourquoi c'est impossible. Je confirme aussi le fait que les non-voyants ont tous une idée des couleurs, même si elle est très abstraite et uniquement basée sur des connaissances (le vert c'est l'herbe, le bleu c'est le ciel ou la mer, le rouge c'est le sang ou la cape du toréador...) Tous les non-voyants de mon entourage emploient quotidiennement des noms de couleur dans leur langage.

Voilà voilà tout ce que j'avais envie de dire en réaction à ce topic.

Merci de m'avoir lue et n'hésitez pas à me poser des questions si vous en avez...

Hors ligne Johan Scipion

Re : Re : Dés de JdR Accessibles aux Non-Voyants
« Réponse #29 le: septembre 23, 2012, 03:06:12 am »
Nier cette différence, ce serait un peu comme décider de faire comme si on n'avait aucune valeur.

Complètement, mais alors complètement, d'accord.



Citer
Je vois tout de suite venir les puristes horrifiés : quoi ! un ordinateur pour faire du JDR, et puis quoi encore !

T'inquiète, à ce niveau y'a juste zéro souci. Des meneurs qui jouent avec leur netbook ouvert derrière leur écran, c'est devenu hyper courant. Une fois, j'ai même vu une table entière qui jouait de cette manière. Tout le monde, meneur et joueurs, avait son ordinateur portable ouvert devant lui. Pas de papier, pas de crayons, pas de dés.

Le rôliste se défend d'être geek (running gag) mais c'est quand même un gros nerd.  :face:




+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue