Auteur Sujet: Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)  (Lu 6798 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Chewbashrek

  • Invité
Re : Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
« Réponse #15 le: janvier 04, 2011, 14:05:40 pm »
En lisant ça, je suis comme Dkarl : comment ils s'amusent les gosses malentendants?
Ils jouent jamais?

Hors ligne Nobla

Re : Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
« Réponse #16 le: janvier 04, 2011, 14:20:33 pm »
Si je comprends bien ce que veut dire la maman en question, le problème c'est que les malentendants, comme les non-voyants, ont déjà des difficulté à appréhender la "réalité" (l'ensemble de ce qu'on perçoit, nous qui disposons de tous nos sens). Du coup, le jeu, qui est en soit une forme d'abstraction, présente le risque de les isoler encore plus.

Ceci dit, n'étant pas du tout en contact avec des malentendants ou des non-voyants, j'ai du mal à me faire un avis sur la question. Mais présentées comme ça, ses craintes peuvent se comprendre.
« Modifié: janvier 04, 2011, 14:29:18 pm par Nobla »
I've seen all the porn in the world !!!

"Il ne faut pas se citer dans sa propre signature, c'est très prétentieux"
- Nobla

Hors ligne Dkarl

Re : Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
« Réponse #17 le: janvier 04, 2011, 14:25:04 pm »
le problème se pose surtout pour les sourds. il semblerait que ça soit notre sens le plus important.
Bref, si on parle de personne avec un développement cognitif réduit, effectivement ça me semble mal adapté de proposer du JDR tout comme ça le serait pour des autistes.
Pas pour les mêmes raisons, mais dans tous les cas pour des problèmes d'échanges et de compréhension de ce que ça implique vraiment (par rapport à la "Réalité")

Hors ligne Hombelin

Re : Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
« Réponse #18 le: janvier 04, 2011, 19:17:22 pm »
Mais j'aimerais bien savoir (ça vaudrait le coup de demander à la maman), ces gamins, on ne leur raconte jamais d'histoire ? on ne les met jamais devant des films/D.A. ?
Dans le même ordre d'idée mais là je suis plus circonspect, on ne les met jamais en situation ? soit de jdr thérapeutique, pour l'apprentissage justement ?
Voir, j'en sais rien, par eux-même en position de jeu type gendarme/voleur docteur/patient ou autres?
C'est une bonne question. Mais si je la pose un jour, ca ne sera pas à la maman en question. C'est claire maintenant, je n'ai plus intérêt à lui parler de jdr, sinon, on va être faché.

le problème se pose surtout pour les sourds. il semblerait que ça soit notre sens le plus important.
Bref, si on parle de personne avec un développement cognitif réduit, effectivement ça me semble mal adapté de proposer du JDR tout comme ça le serait pour des autistes.
Voilà, c'est se que j'ai compris de ma mini formation et des retours que j'ai eut par les gens concernés.

Citer
Une remarque intéressante que l'on m'a fait sur le forum de la FFJDR :
Note que les deux arguments peuvent être sortis dans un milieu social où la communication est difficile:
- jouer dans un monde proche de la réalité peut défavoriser la distinction réalité/fiction;
- jouer dans un monde fantastique peut faire croire que c'est réel.

Citation de: Chewbashrek
En lisant ça, je suis comme Dkarl : comment ils s'amusent les gosses malentendants?Ils jouent jamais?
Bonne remarque, d'ailleurs, ça renvois à mon avant dernier message où je parle d'un pote qui à jouer à du jdr autour d'une table, avec un sourd qu'il avait rencontré en jouant à Wow. Comme quoi... je sais pas se qu'il faut penser... Il y a sans doute toute sorte de vécu avec ce handicape, donnant des personnes qui ont plus ou moins de difficultés...   :?: :?:

Il y a une autre question, une question très personnel, mais qui porte en elle le germe de la fin de ce projet.

Pourquoi est-ce que j'éprouve le besoin d'aller apporter le jdr à des personnes souffrant d'un handicape, notamment auditif?
Je me donne l'impression d'être comme un Paladin chargeant avec sa lance une horde de gobelins. Ma lance c'est le jdr : un loisir censé apporter du bonheur PAR la communication ET un jeu trés libre et coopératif, entre les gens. La horde de gobelins, ç'est tout les endroits où des gens pourraient potentiellement être malheureux, et ne pas connaitre ce fabuleux loisir. S'il y a la possibilité, même mince, que j'apporte mon fantastique jdr : je charge comme un abruti de paladin obsédé par sa mission de lutter contre le mal.
En reprenant la tête froide, plusieurs questions se posent :
Le JdR est-il si "formidable" que ça?
Le JdR peut-il réellement apporté quelque-chose de bon à des Muet, des aveugles, etc?
Est-ce à moi d'aller vers le publique handicapé, et notamment aveugle et muet? Ou n'est-ce pas plutôt à eux d'aller de l'avant, jusqu'à, entre autre, découvrir le jdr? (sachant entre autre que j'ai un peu de mal à "percer" : que je ne reçois pas forcément un accueil ultra motivé)(et sachant que je n'ai pas forcément que ça à faire : proposer inlassablement mon loisir, comme Don Quichotte qui charge des moulins à vent).

Voilà, je ne sais donc pas si je vais poursuivre le projet. Mais toute la réflexion que je vous ai apporté depuis le début de ce fil de discussion, peut vous permettre de poursuivre, si le coeur vous en dit. (C'est pour ça que je communique : pour que  d'autres puissent apporter leur pierre à l'édifice, comme moi je l'apporte.)
Sur "www.Pathfinder-fr.org", la page générale du wiki "Jouez de jeunes PJ (enfants…)"

Et www.virtuajdr.net pour du jdr par tchat vocal (micro-casque + TS ou skype)

Hors ligne Khadamon

Re : Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
« Réponse #19 le: janvier 04, 2011, 19:34:35 pm »
Hombelin, je ne répondrais au final que sur la dernière partie de ton message en te donnant un point de vu très personnel et donc valant ce qu'il peux valoir aux yeux du lecteur ^^

Le JdR n'est pas "formidable" mais est "puissant". Il a des qualités indéniables ; et ses défauts aussi bien sûr ; mais permet une évolution certaine d'un individu sur différent aspect. Mais c'est comme tout, il y a du bon et du mauvais et nous n'y sommes pas tous sensible de la même façon.

Donc à mon sens : Oui (!) le JdR peut apporter quelque-chose de bon à des Muets, des Aveugles et autres handicapés.

La question de savoir si tu dois faire l'effort ou laisser venir à toi n'a pas beaucoup de sens si ce n'est que de définir ta propre motivation dans cette entreprise.
Car l'important c'est que "l'offre existe".
Si tu la proposes et va vers eux, alors ils y ont accès sans même l'avoir vraiment cherché ; d'où le coté un peu "froid" peut-être de l'accueil qu'on peux te faire.
Mais si tu ne la propose pas, alors où iront ceux - rares - qui seront motivés et demandeurs de cette activité ? Comment trouveront-ils où jouer ? A quoi ? Avec qui ? Avec quels outils ?
Devront-ils tout recommencer à zéro et, très probablement, perdre leur motivation en route et se défaussant sur une activité tierce éventuellement ?

Cela fait un moment que je suis de loin ce que tu fais, et je suis à chaque fois impressionné par la volonté et le sérieux que tu mets derrières tes interventions et tes comptes-rendus.

Je l'exprimais il y a peu auprès des autres membres du CA d'Opale, mais mon envie personnel et mes idées d'ambitions pour Opale, l'Association, sont de pouvoir aider ce genre d'initiative, pas seulement de loin, mais en y prenant part de manière sérieuse en apportant ce qu'on pourra apporter ; ce serait peut-être pas grand chose au début, mais l'idée est là.

J'espère sincèrement que tu continueras ce que tu fais et que lorsque l'association sera prête à suivre cette voie nous puissions, l'association et toi, travailler ensemble pour s'aider mutuellement à grandir et apporter le Jeu de Rôles au plus grand nombre.

N'hésite pas à venir à l'AG, si tu le peux, pour qu'on puisse en discuter ^^
Winter is coming
“When the only tool you have is a hammer – all problems look like nails”

Chewbashrek

  • Invité
Re : Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
« Réponse #20 le: janvier 04, 2011, 19:38:21 pm »
Pourquoi est-ce que j'éprouve le besoin d'aller apporter le jdr à des personnes souffrant d'un handicape, notamment auditif?
Je me donne l'impression d'être comme un Paladin chargeant avec sa lance une horde de gobelins. Ma lance c'est le jdr : un loisir censé apporter du bonheur PAR la communication ET un jeu trés libre et coopératif, entre les gens. La horde de gobelins, ç'est tout les endroits où des gens pourraient potentiellement être malheureux, et ne pas connaitre ce fabuleux loisir. S'il y a la possibilité, même mince, que j'apporte mon fantastique jdr : je charge comme un abruti de paladin obsédé par sa mission de lutter contre le mal.
En reprenant la tête froide, plusieurs questions se posent :
Le JdR est-il si "formidable" que ça?
Le JdR peut-il réellement apporté quelque-chose de bon à des Muet, des aveugles, etc?
Est-ce à moi d'aller vers le publique handicapé, et notamment aveugle et muet? Ou n'est-ce pas plutôt à eux d'aller de l'avant, jusqu'à, entre autre, découvrir le jdr? (sachant entre autre que j'ai un peu de mal à "percer" : que je ne reçois pas forcément un accueil ultra motivé)(et sachant que je n'ai pas forcément que ça à faire : proposer inlassablement mon loisir, comme Don Quichotte qui charge des moulins à vent).

Voilà, je ne sais donc pas si je vais poursuivre le projet. Mais toute la réflexion que je vous ai apporté depuis le début de ce fil de discussion, peut vous permettre de poursuivre, si le coeur vous en dit. (C'est pour ça que je communique : pour que  d'autres puissent apporter leur pierre à l'édifice, comme moi je l'apporte.)
En fait, la question principale, de tout ce que tu as pu indiquer semble surtout être "qu'est-ce qui peut me donner la motivation de continuer à apporter du jdr à des populations qui, jusque là, n'en avaient jamais entendu parler et qui ne s'en portaient pas pour autant beaucoup plus mal"


En fait, ta question est aussi un peu au coeur des questions qui peuvent se poser sur les objectifs à long terme d'Opale : Pourquoi se démener pour apporter le jdr à des gens qui n'en avaient jamais entendu parler?

Qu'est-ce qu'on y gagne?
Est-ce que ça en vaut le coût (financier mais aussi en énergie des opaliens) ?

La question qu'il faut que tu te poses, c'est peut-être quel est ton but en faisant jouer les gens? est-ce que c'est essayer de leur apporter une "lueur au fond de leur ténèbres" ou est-ce que c'est juste de faire découvrir le jdr?
C'est peut-être parce que t'as mal ciblé cette volonté au départ que tu t'épuises sur le projet?

en tout cas, quoi qu'il arrive, tes essais affichés tout au long de ces pages ne seront pas perdus!

Hors ligne Hombelin

Re : Re : Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
« Réponse #21 le: janvier 04, 2011, 20:31:46 pm »
Je lis avec intérêt que mes questionnements sur le but de fond (et la méthode pratique) est partagé par d'autres, notamment à Opale.
La question qu'il faut que tu te poses, c'est peut-être quel est ton but en faisant jouer les gens? est-ce que c'est essayer de leur apporter une "lueur au fond de leur ténèbres" ou est-ce que c'est juste de faire découvrir le jdr?
Je crois que mon but est d'apporter du bonheur aux autres, mais aussi de façon plus égoïste de jouer et m'amuser avec d'autres.
Par contre, il y a peut-être plus une problématique pratique : trouver son rythme, sa méthode, pour conserver son énergie et sa motivation, sur le long terme, tout en réussissant à jouer, notamment auprès des populations handicapées.