Auteur Sujet: Mini-campagne 2010 avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)  (Lu 6326 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Hombelin

Mini-campagne 2010 avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« le: juillet 26, 2010, 22:35:02 pm »
Bonjour,
Je viens de commencer une mini-campagne, qui devrait compter 5 à 10 scénariis de 1 à 2 h chacun. Les séances ont lieu en gros de 18h à 20h.

Question age des "enfants", c'est vrai qu'on est plutôt au début de l'adolescence.

JdR : Microlite20
Univers : Univers maison, obéissant aux standards de D&D 3.5

Les Joueurs :
 :P Clément H, 9 ans, Non-Voyant => Torin, Gnome Voleur (plutôt éclaireur), épée à 2 mains, Arc, et Armure de cuire clouté (sans bouclier).
 :bat: Samuel D, 12 ans, Non-Voyant => Gramelin, Nain Guerrier, Hache à 2 mains, Cotte de Maille, (sans bouclier).
 :bave: Mathis F, 12 ans, Non-voyant => Galen, Elfe Voleur (très rusé), Arc, épée courte, cotte de maille (sans bouclier).
 :angel: Jean-Baptiste L, 11 ans, Non-Voyant => Arane, Halfelin Voleur (plutôt assassin), Pic de guerre, épée longue, armure de cuire (sans bouclier).
 :twisted: Camille H, 12 ans, Voyante => Exathena, Elfe Guerrière (style acrobatique) , Arc long composite, cimeterre à 2 mains, armure de cuire clouté trés belles (de facture elfique) et targe.

1° séance :
 :o Teste pour moi, découverte pour eux, des outils adaptés ("accessibles") pour que les enfants aveugles puissent "lancer des dés" de façon autonomes : gros dés à 20 faces de 55 mm de haut, avec des faces en brailles ; ou des paquets de cartes embossées (vous avez normalement les explications dans les autres fils de discussion).
Je vous fournirai plus tard des photos. Mais en résumé : ça marche bien, voir très bien. Sauf qu'avec l'exposition au trés fortes chaleur (accentué par un stockage de plusieurs jours dans la voiture), certaines faces en braille des d20 géants, se sont décollé après 5 lancés. Je recolle ce soir, et c'est repartie !

 ;) "Il était une fois un univers fantastique (...), avec un royaume, "nom du royaume", humain, c'est à dire essentiellement habité et gouverné par des humains. Dans ce royaume, il y a la baronnie XYZ, au frontière avec les étendus sauvages du grand Nord. Dans un petit village de la baronnie, dans l'auberge, sont attablés, entourés par des va-nue-pieds, 5 personnes en botte, chausse, armes, armures et beau vêtement. Qui sont-ils?"
=> Création des PJ.
Pour les premières séances, j'ai choisi de ne pas utiliser de feuilles de PJ, mais de simplement les faire lancé des D20 et d'interpréter le résultat en fonction de leur profil (race + classe). Nous chiffrerons les choses plus tard. Autant y aller progressivement. Je leur explique, ils comprennent. De même, niveau classe, je n'autorise que guerrier et voleur, et les classes de magiciens et de prêtre ne seront possible qu'en refesant un PJ à la 3° ou 4° séances. Je leur explique, ils comprennent.
Mais faut-il encore choisir : race, classe, sexe, age (en fonction des infos sur les races), arme principale et secondaire, armure et bouclier, et enfin les particularité physique, la description (uniquement s'ils avaient des choses à préciser).
Tous ont d'office une monture (chien de selle, poney ou cheval) et un sac à dos avec "plein de trucs" (pas encore détaillé). Ils sont tous niveau 1, forcément, mais comme nous n'avons pas encore utilisé de feuille de PJ, avec des chiffres, ça n'a beaucoup d'importance.
Conclusion :
Et bah heureusement que je ne suis pas aller plus loin : dans un chiffrage de type feuille de PJ ; parce que là, j'ai été à la limite de les "perdre". J'aurais sans doute put me contenter de faire des prétirés, mais l'association "Enfant Aveugle" avait préparé tout une documentation : description en braille et dessin en relief des races, silhouette en relief des armes, donc il fallait bien que cela serve.

 8) Ca joue !
Nous avons joué "Aventure 1 - Il faut sauver la licorne", du livre d'aventures, de la boite d'initiation de DD3, de 2001.
Avec un petit "enrobage" : ils ont été envoyer par l'empereur (enfin, pas personnellement, mais plutôt par l'entremise des capitaines de l'empereur), dans la zone frontalière, pour lutter contre les excursions, ou les invasions, des monstres de la horde sauvage, qui vivent dans les zones sauvages, au delà de la frontière.

Synopsis du scénario (de ma main) :
les PJ sont dans une auberge, et apprennent qu'il y a pas loin une licorne qui soignent les gens blessés et malades qui viennent la voir. Sauf que là, un bucheron dit qu'il a vu des gobelins l'attaquer.
Evidemment, les PJ se chargent de retrouver la licorne enlevé. On élude la recherche de la piste des gobelins : c'est ok, les PJ sont maintenant à la lisière d'un bois, devant une porte en bois, fermé, au pied d'une falaise (10 m plus loin, à découvert).
Derrière la porte, un "donjon" en 2 pièces. Les gobelins sont dans la 1°, ainsi que la licorne endormis (fléches avec drogue) et ligoté. Dans la 2° pièce, un coffre piégé avec le butin des gobs.

Prochaine séance ?
Normalement demain, 18h, mais nous verrons si les enfants sont si motivé que cela. Là, ils ont dit avoir bien aimé, mais j'ai appris à ne me fier qu'au fait : ils seront là et motivé, ou ils ne le seront pas, on verra bien.

Objectif de la campagne :
=> Suivre et détailler la trame esquissé dans le fil de discussion "Scénario très simple et très rapide (pour enfants)" : http://forums.ffjdr.org/viewtopic.php?t=15461
=> Tester, et valider, différents outils accessibles.
« Modifié: juillet 26, 2011, 00:31:01 am par Hombelin »
Sur "www.Pathfinder-fr.org", la page générale du wiki "Jouez de jeunes PJ (enfants…)"

Et www.virtuajdr.net pour du jdr par tchat vocal (micro-casque + TS ou skype)

Hors ligne Hombelin

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #1 le: juillet 27, 2010, 21:47:59 pm »
1. Les Joueurs étaient-ils au rendez-vous, ou avaient-ils "changé d'avis" ?
Tous étaient là, sauf Camille, qui visiblement a voulut faire du shoping avec une copine. Elle devrait revenir jouer demain.

2. Monté progressive dans la complexité, le chiffrage.
J'ai fait de mon côté leur feuille de PJ, en fonction de ce qu'il m'avait dit. Et je leur ai fourni une version simplifié : PV, CA, Bonus d'attaque au Corps à Corps et à distance, Armes avec dégâts. De mémoire, ou par mes notes, ils ont leur race, leur classe (etc.). Nous allons aller jusqu'à la fin de la semaine avec cette version simplifiée de la feuille.
Christine Henaut avait dit qu'elle embosserait les données sur des feuilles, mais finalement, elle a trouvé plus intéressant que ce soit les enfants qui s'en occupent eux-mêmes. Chacun a donc fait sa petite fiche, avec une Perkins (sorte de machine à écrire pour embosser = faire du braille).
[En cas de besoin, j'ai de mon côté les valeurs de carac, de compétence, de jet de sauvegarde...]

3. Scénario : "Aventure 2 - Ca barde dans la mine des nains !" du livre d'aventures, de la boite d'initiation de DD3, de 2001.
Résumé :  donjons en 3 salles, plus descriptif avant l'entrée et descriptif après la porte de sortie. 4 rats géants dans la première salle, 4 hobgobelins dans la 3°. Une porte piégée.

4. Bilan :
Les enfants commence a bien rentrer dans les mécanismes du jeu de rôles. Mais a des vitesses différentes : sur 4, il y en avait déjà au moins 1, voir 2, qui connaissaient déjà le jeu de rôles : par leur frères, par des MUD, apparemment. J'ai donc eut droit à :
"Bah finalement, je vais utiliser mon épée à 2 mains, plutôt que ma hache à 2 mains, vu qu'avec 2d6, je fait au moins 2, alors qu'avec 1d12, je fais au pire 1." (12 ans, le gamin...)
"Quand est-ce qu'on a des point d'XP? Parce que moi, j'ai tué 2 hobgobelins sur 4..."
"Comment on peut faire augmenter nos valeurs?"
J'ai donc expliqué qu'avec moi, tout le monde aurait les même XP, qu'on parlerait d'XP qu'en 2° semaine, et qu'on augmentait les valeurs, en augmentant de niveau, et donc en accumulant des XP.
[=> Je tacherai de demander exactement comment ils connaissaient déjà le JdR. Ca m'intrigue.]
Le fait d'avoir quelques valeurs chiffrées, et de faire des calcules : ex : 1d20+6; 2d6+9, etc. Ca a apparemment aidé à entrer dans le jeu.
Niveau scénario : C'est claire que comme beaucoup de gamins, ils s'éclatent surtout avec des bastons. Moi, j'aimerai faire des histoires plus construites, avec moins de combat, mais vu leur age et leur capacité de concentration, il vaut mieux que je m'en abstienne.
Roleplay (dans la définition : "parler comme leur personnage") : ils ont fait quelques balbutiement, en voulant faire se rendre, pour l'interroger, le dernier hobgobelin.

3° séance ? Normalement demain, 18h.

P.S.1. : Il faut que je m'explique sur le temps qu'à pris la création des PJ, alors que nous l'avions, comme expliqué, pas mal réduit. Imaginez : il y a 4 joueurs aveugles. Même si un petit catalogue d'armes, en relief, et une liste en braille, sont a disposition : impossible de leur dire "regarder tous, voila les armes au choix". Il faut que chacun se passe la documentation et la consulte. Pour les races, pareille pour les silhouettes en relief. Et comme nous voulions utiliser le travail préparé par l'association "Enfants Aveugles", les enfants ont tous un peu lut à voix haute, la description en braille des races. Bref... C'est forcément plus long que "regarder tous, voici les illustrations des races joueables!"

P.S.2. : en début de séance, j'avais apporté des épées jouets qu'ils se sont passés pour les "voir", les toucher. Bon, certains avaient déjà eut un déguisement avec une épée... Pas sûr que je leur ai fait faire une découverte fondamentale, mais c'était dans le thème, et ils ont appréciés.

P.S.3. : A la fin, j'ai discuté un peu avec les adultes parents accompagnateurs, puis je suis sortis. Et j'ai alors vu 2 des enfants aveugles, d'une 12° d'année donc, jouer au foot ensemble, sur une pelouse. C'est impressionnant. Dans le sens où on aurait l'impression que leur handicape devrait les empêcher d'avoir ses joies sportives. Et en fait, non, ils peuvent s'amuser aussi ainsi.
« Modifié: août 24, 2010, 21:08:02 pm par Hombelin »

Hors ligne Hombelin

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #2 le: juillet 28, 2010, 22:16:56 pm »
3° séance :

1. Joueurs :
Camille était de retour à la table de jeu, il y avait donc 5 jeunes joueurs.

2. Scénario : "La Peste Brûlante", scénario officiel D&D 3.5 pour niv1, téléchargeable légalement et gratuitement sur l'ancien site, de l'ancien éditeur français de D&D3.5 .
Résumé : Une ville est frappée par une étrange et puissante maladie mortelle. Les PJ sont envoyé dans une mine, trouver des nouvelles des mineurs qui ne sont pas revenus. En poussant un peu, les PJ se retrouvent nez à nez avec la source de la terrible maladie (c'est le destin des héros d'être où il faut quand il faut).

3. Règles et lancé de dés :
Il y a encore des ratés et des ralentissements, dû à une mauvaise assimilation. Mais ça s'améliore.

4. Les outils d'accessibilités : d20 de 55mm de haut, et paquets de cartes
La triche, un réflexe universelle... Moi qui suis à 0% tricheur, je suis encore surpris par ce réflexe de certains, et donc, là : pareille.
"Les dés sont marqués en NOIR?" Ici, noir ne se réfère pas à la couleur. C'est une expression des Non-Voyants pour désigner tout ce qui est écrit, par exemple au stylo bleu sur une feuille blanche, et qui leur est donc inaccessible. Pour eux, c'est en quelque sorte noire sur noir... Et bref, la question visait évidemment à savoir si en plus des valeurs brailles, il y avait l'équivalent "en noir", pour que le MJ voyant puisse contrôler les dire du Non-Voyant. J'ai tout de suite compris le sens caché, et j'ai précisé que oui, pour les dés géants comme pour les paquets de cartes embossés, s'était aussi "marqué en noir".
Autre méthode, que j'ai eu du temps à comprendre : lancer fort le dés (gros bruis) pour qu'il rebondisse un peu, mais ne roule pas, et que la face du haut préparée, reste la face du haut... Donc au début de la 3° séance, j'ai bien expliqué qu'il fallait faire roulé "délicatement" le dés, dans le couvercle en carton de la boite à chaussure.
Pareille : du coup, pour les cartes embossé, il faut avoir "mis en noir", du même côté que la lecture du braille. Originalité stupide, pour les paquets de 12 cartes permettant de faire des lancé de d6 et d12, je l'ai mis au dos...

Les enfants et la présidente de "Enfant Aveugle" (qui a été à beaucoup de salons, testé beaucoup de jeux, rendu accessibles un certain nombre...) sont extrêmement satisfait du système de cartes embossées, d'autant plus qu'il a été amélioré en "reliant" les cartes (bien mélangées) par deux anneaux (de porte-clefs). De sorte que les cartes sont tenues entre elles, et peuvent être très facilement ouvertes sur n'importe laquelle, et refermés n'importe comment... (je ne sais pas si je suis claire, je vais mettre des photos).
C'est de plus, bien plus reproductible que mes projets de "vrais dés accessibles" (mais je n'abandonne pas forcément d'en faire réaliser). Car, ces dés ne sont pas encore réalisé en prototype ; même si les prototypes sont géniaux, ce n'est pas gagné qu'un industrielle s'intéresse de les produire ; et encore moins que des distributeurs s'intéressent à les mettre en vente. Donc, en fabrication artisanale, ou en fabrication industrielle, ça sera (très) chers, et difficile à se fournir (où à distribuer aux intéressés).
Par contre, la présence d'anneaux empêche donc le joueur de mélanger les cartes comme il en aurait envie. Côté "superstition", "fluide" en choisissant sa carte (comme certains en lançant leurs dés), ce n?est pas ça qu'est ça... Mais bon, pour ceux qui préfèrent, on peut aussi utiliser un paquet de cartes sans anneaux.
Quand on explique ce qu'est un dés à 4 faces, 8 faces (etc.), à un aveugle, c'est encore mieux d'avoir un set de dés "Jumbo", pour qu'il sente bien la forme. C'est bien plus claire que sans dés, ou avec nos dés habituels (quand même très petit, pour le sens du toucher). Par contre, j'ai le sentiment qu'ils n'ont pas un grand intérêt pour la "version pour Voyants", du fait que de toute façon, elle ne leur servira pas.

4. Bilan :
Bien qu'étant un "donjon", ce scénario proposait un donjon un peu plus long que pour mes 2 précédentes séances. Il y avait notamment une intersection avec un choix menant à un cul de sac, agrémenté de combats, mais finalement inutile. Je me demandais encore si, quelque soit leur choix, je n'allais pas leur décrire le "bon" côté, quand ils l'ont d'eux même choisis...
Par contre, après avoir butté une série de kobolds, et s'être un peu mis en danger côté points de vie, ils ont rebroussés chemin. Effectivement, ils avaient résolut la mission, mais ils auraient peu aussi être intéressé par le fameux démon, au fond de la grotte, dont ils venaient d'apprendre l'existence... (Ils n'ont donc pas résolut le problème de la terrible maladie sur la ville, mais ça ils ne le savent pas). Déjà hier, la dernière porte, ils ne l'ont pas ouvertes, puisqu'ils avaient résolut la mission et perdu quelques point de vie... (Ils ne savent donc pas si la mission était réellement terminée, vu qu'ils ignorent ce qui étaient derrière la dite porte).
=> C'était trop long ! A un moment, j'ai même senti que je les perdais, alors j'ai fait de mon mieux pour relancer l'ambiance.
Il faut dire qu'ils sont 5, et 5, surtout à 12 ans, c'est beaucoup : en combats, on attend son tour. "Mais je le savais, en plus!". Mais voilà, entre le SAVOIR et le SAVOIR-FAIRE, il y a parfois un écart. Maintenant que j'ai pris 5 joueurs, j'ai plus qu'à faire avec...
Il faut dire aussi qu'il y a dans le lot un "grognons", alors ça gatte un peu l'ambiance... (ça se chamaille : "non on va à droite !", "non, c'est moi le premier, je suis l'éclaireur", "Bien fait pour toi, tu n'avait qu'à pas être le premier", "en dégainant, je me loupe, et je blesse l'éclaireur..."
=> J'ai senti un petit intérêt pour un scénario enquête, et un petit rat le bolle pour les combats qui n'en finissent plus (5 joueurs). Alors je leur ai proposé une enquête pour demain soir.

4° Séance ? Normalement demain soir, avec un scénario enquête.


J'essayerai de faire des photos plus intéressantes.
« Modifié: août 24, 2010, 21:13:50 pm par Hombelin »

Hors ligne FreeKaos

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #3 le: juillet 29, 2010, 19:41:40 pm »
wow. bravo !
Ambre Pbf  Ignorance ou Indifférence? Ch'ais pas & m'en Fou !
(Be the space within, be nothing.. don't care, still Free, can't stop signal..)
(cliquez pour montrer/cacher)

Hors ligne Hombelin

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #4 le: juillet 29, 2010, 21:53:27 pm »
4° séance : enquête

1. Changement d'armes :
Maintenant plus familiarisés avec le JdR, voici que nos jeunes joueurs ont bien pris le temps de consulter listes et images en relief. Pour la plupart, ils ont changé d'armement (ou hésité en posant des questions). Cela nous a pris du temps. Ils m'ont demandé les prix, les dégâts (et oui!), ou des explications pour comprendre la forme de telle ou telle arme.
Un des jeunes, celui qui avait tout de suite compris la nuance entre 2d6 et 1d12, m'a demandé de lui envoyer le document des règles du jeu. Ca tombe bien, c'est le JdR auquel j'ai fait une version "très accessible" (c-a-d plus accessible que le PDF texte d'origine). Il m'a demandé des scénario, aussi, mais là, j'ai moins de "super plan". Pour un Aveugle, accéder aux sites où on peut télécharger des trucs, c'est pas gagné ; puis lire les documents télécharger (avec la synthèse vocale), c'est souvent pas très compréhensible ; et enfin il n'y a pas de scénarios spécifiquement Microlite20, même si les trucs D&D3 sont globalement compatibles. Dans ma longue liste de truc à faire, il faudra que je rajoute "faire des scénarios de base, format "très accessibles", pour Microlite20".

2. Scénario :
J'ai voulut consulter, sur "mon ludo . fr", les épisodes du "club des 5". C'est en contemporains, mais ça aurait put (et ça m'a) inspirer. Mais ces arnaqueurs n'ont mis que les 5 premières minutes de 5 épisodes, histoires de mettre en halène...
J'ai ensuite consulté l'annexe de "Tranchons et Traquons" donnant des pistes pour construire son scénario.
Finalement, j'ai eu une idée "géniale", que je n'ai pas cru bon de mettre (et développé) par écrit. Finalement, arrivé devant les joueurs, je me suis aperçu de la maigreur de ma préparation, et j'ai un peu ramé niveau improvisation...

3. Role-play :
Les jeunes joueurs ont été étonnamment concentré et intéressé par l'enquête.
J'avais instauré comme règlement personnel que les PJ devaient rester groupés, et qu'ils devaient faire équipe. Là, j'ai dit que dans le cadre d'une enquête, on pouvait assouplir le règlement, et qu'ils pouvaient se séparer. Ils ont presque été toujours en 2 groupes. Et ceux qui ne jouant pas, sont restés étonnement sage et attentif, sur leur chaise. Evidemment, ils ont parfois voulut "conseiller" ceux qui jouaient ; c'est resté très convivial.
Sur 5, il y a en a quand même 2 qui ont nettement moins participé, mais je n'ai pourtant senti que je les perdais.
Il y a eut la classique rencontre avec la guilde des voleurs. Il a fallut un peu leur souffler, et les aider dans la prise de contacte, mais ça a été un temps fort. (Avec les débutant, c'est toujours un truc qui marche fort. Avec les heures de jeu, pour nous, c'est banal ; mais pas pour eux). L'un des joueurs a voulut absolument faire du roleplay (parler comme son PJ), même après que je lui ai dit qu'il n'était pas obligé, et qu'il pouvait dire un truc du genre "j'essaye de savoir si bla-bla", et ne pas faire du roleplay. Bon, ça a été (très) laborieux, mais c'est resté convivial autour de la table.
L'un des joueurs a trouvé qu'un combat au milieu de tout ça, ça aurait augmenté son amusement.

5° séance ? avec la suite et la fin de l'enquête. Il y a un flottement. Peut-être demain soir, peut-être lundi soir. Ils sont en effet conviés à une pièce de théâtre demain soir, alors parents et enfants pèseront le pour et le contre, et me tiendront au courant...
« Modifié: août 24, 2010, 21:27:47 pm par Hombelin »

Hors ligne Hombelin

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #5 le: juillet 30, 2010, 22:03:07 pm »
5° séance :

Finalement, pour que tout le planning puisse se faire, c'est moi qui me suis déplacé. Je suis donc allé où les enfants aveugles font leur "stage de Cirque et Gravure", pour qu'ils puissent enchaîner le soir avec un spectacle.

1. Les joueurs :
Mathis, l'un des enfants aveugles n'était pas là, alors c'est une adolescente voyante du groupe qui a pris sa place et qui a joué son perso.

2. Scénario :
Bon, je vous écrit pas l'intrigue, ça serait trop longs. Disons que j'ai pris 1 heure à préciser noms et motivations des PNJ, et les pouvoirs de l'objet volée. Et du coup, j'étais fin près !

3. Déroulement :
La séance a durée 2 heures (ou alors 1h55...). A la fin, j'étais un peu claqué, et les joueurs commençaient à sauter sur leurs chaises.
On a put finir l'enquête.
Ils ont continué à avoir le réflexe de faire 2 groupes, presque durant toute la séance. Ils ont été interrogés pas mal de mondes. Samuel (Non-voyant) et Camille (Voyante) se sont vraiment mis au roleplay. La remplaçante voyante a participé en dent de scie : pas super motivée initialement, et pour débuter en JdR, prendre une enquête et en plus en plein au milieu... Jean-Baptiste (Non-Voyant) suivait apparemment, même s'il a peut participé. Clément (Non-Voyant) a été presque entièrement invisible, mais au moins il a arrêté d'être grognon ; il semblerait qu'il veuille surtout être présent pour faire comme les autres (et comme les grands, car ils ont accessoirement 3 ans de plus que lui), mais ça n'a pas l'air de le passionner plus que ça.
Les 3 joueurs les plus participants ont commencé à être en crise (positive ou négative) devant le résultat de leur dés (j'ai pas souvent vu des joueurs si "à fond", avec leur dés).

Ils ont été "complices", quand j'ai décidé que l'un des groupes qui cherchait un fuyard (sans préciser la zone précise de recherche) retrouvait "par hasard" l'autre groupe qui courait après un suspect. Ils étaient donc sur les traces du coupable, et ils étaient contents d'être alors tous réunis. Moi, j'avais en tête de faire très bientôt le "combat final". Peut-être l'avaient-ils compris, d'ailleurs.
Ce combat final a été un peu trop cours, je crois, car j'ai trop baissé le seuil de difficulté pour l'une des man?uvres de combat d'un joueur.
Mais je crois qu'ils se sont quand même bien amusés.

Rien ne leur avait été promis, mais ils ont été remerciés par des armes magiques +1.

Photos ? J'ai encore oublié de demander aux accompagnateurs de nous photographier...

Samuel, qui connaissait étrangement les mécanismes du JdR => Il a déjà beaucoup joué à un Jeu de Rôles en ligne Alternatif (Alternatif, par rapport aux MMORPG) : MAGDALES. La synthèse vocale qu'utilise les Non-Voyants fonctionne apparemment très bien avec ce jeu, le rendant donc accessible (puisque l'interface du jeu est par texte, et non par l'image).

6° séance :
Lundi Soir prochain, de 18h à 20h. Le groupe de joueurs va être bousculé, car un nouvel enfant Non-Voyant rejoint les vacanciers. Et je ne peux accueillir un 6° joueur, mais les non-voyants sont prioritaires, mais ça ne l'intéressera peut-être pas...
« Modifié: août 24, 2010, 21:31:59 pm par Hombelin »

Hors ligne FreeKaos

Re : Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #6 le: août 01, 2010, 23:19:59 pm »
MAGDALES[/b][/url]. La synthèse vocale qu'utilise les Non-Voyants fonctionne apparemment trés bien avec ce jeu

good ton know :) tu es victime de ton succès, en fait !  :face:

Hors ligne Khadamon

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #7 le: août 02, 2010, 11:34:52 am »
Personnellement je trouve ça "impressionnant" et très intéressant effectivement.
Ca fait un moment que je suis l'affaire - l'histoire - sans le dire, et je me dis qu'un peu "d'encouragement" ne ferait pas de mal ^^

Merci de partager tout cela avec Opale :)
Winter is coming
“When the only tool you have is a hammer – all problems look like nails”

Hors ligne Hombelin

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #8 le: août 02, 2010, 21:46:43 pm »

Même si vous êtes le meilleur conteur du monde, ne vous attendez pas à "attirer le regarde" d'un joueur Non-Voyant. Si toute la table est constituée de joueurs Non-Voyant, inutile de chercher le regard encourageant d'un joueur. Sur cette photo, ils suivent attentivement...

Dans ce cas de figure, inutile d'apporter un écran en carton pour cacher ses affaires de MJ...


J-B "lance" ses dés. Ici, un d20 de 55mm de haut, avec des faces en brailles, collées dessus. Nous avons adopté de faire le lancé dans le cadre d'une boite à chaussures, pour ne blesser personnes, ni renverser quoi que ce soit, et être facilement "retrouvable". Les joueurs ont même adopté de ne pas le lancer, mais de le laisser "au sol", et simplement le pousser pour le faire rouler.


Mathis s'apprête à lancer son d20, en ouvrant au hasard le paquet de 40 cartes de fabrication artisanale. S'il n'avait pas fait de si mauvais résultat, j'aurais cru qu'il trichait en "regardant" du bout du doigt, avant d'ouvrir.


J-B suit la partie, et attend son tour (on est en combat). Samuel est à 200% : c'est son tour de jouer ; mais lui, même sans ça, il est à fond...


La feuille de PJ de Microlite20, mise sous la forme d'un carton à cubarythme. Nous devions les tester aujourd'hui, malheureusement, la colle nous a fait faux bond. Ca devrait être testé demain.
Premiers retours :
1. C'est quand même galère (temps et énergie) à se fabriquer soit même. Quand on s'est fait un carton (ou plutôt si on en a fait un à un pote Non-Voyant), il y a intérêt à l'amortir sur une centaine d'heures de jeu, avant de changer de JdR.
2. Il y a moyen, maintenant que j'en comprend l'importance, de simplifier les découpages, en mettant une colonne de 3 chiffres à cubarythme (un gros trou) à gauche, et ne mettre les noms que juste collé à sa droite (Dextérité, Esprit,...).
3. Les zones magnétiques en noirs (scotche magnétique) sont validées. Avec des rectangles de fine tôle, et du braille (sur papier collé à la tôle), facile de mettre : humain ou elfe ou...

Samuel, avec son Bloque-note-braille a eut vite fait de se faire un fichier avec ses valeurs. Finalement, ses batteries étaient faibles, et comme j'avais tout sur une feuille, il ne s'en est pas servi.



Les fameux paquets de cartes, "pour lancer les dés", avec des anneaux pour les "relier". 100% adopté. En haut de la photo, leur version 100% artisanales : imprimées, découpées...


Ca ne se voit pas forcément, mais sur la page blanche, il y a du braille présentant succinctement la race. Et à gauche, la silhouette est un peu "en relief". C'est finalement assez fin (en épaisseur), mais ça permet  aux Non-voyants de se rendre compte.
(fait par l'association "Enfant Aveugle")


Le catalogue d'armes illustrées. Ici, pour saisir les nuances entre la dague et l'épée à 2 mains. Mais il y a quelques autres pages, avec arc, hache, masse...
(fait par l'association "Enfant Aveugle")


Listes (brutes) des armes, des armures, des sorts divins et des sorts profanes. Tout en braille.
(fait par l'association "Enfant Aveugle")
« Modifié: août 24, 2010, 21:35:45 pm par Hombelin »

Hors ligne Hombelin

Re : Re : Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #9 le: août 02, 2010, 21:49:24 pm »
MAGDALES[/b][/url]. La synthèse vocale qu'utilise les Non-Voyants fonctionne apparemment trés bien avec ce jeu

good ton know :) tu es victime de ton succès, en fait !  :face:
Je ne comprend pas trop ta réponse. Je ne suis en rien dans le fait de l'existance du jeu Magdales, ni dans le fait que dans la communauté des non-voyants, il y ai un nombre non-négligeable d'utilisateur de MUD et autre "JdR en ligne alternatif" (comme disent les fans de Magdales et scie).

Hors ligne Hombelin

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #10 le: août 03, 2010, 22:39:26 pm »
6° et 7° séances : hier soir et ce soir

1. Joueurs :
Un nouvel enfant aveugle a rejoint le groupe. L'initiative faisant la priorité au Déficient Visuel, Camille (Voyante) a laissé sa place. Théo R, 10, Mal-Voyant, a d'abord assisté à une séance. De loin, mais quand même d'assez prêt pour décider de participer le lendemain. Il a fait un Elfe Guerrier, mâle de 250 ans, surtout archer, mais aussi avec une javeline et une hache.
Il est Mal-Voyant. Il est "brailliste" (c-a-d qu'il braille, du verbe brailler : pratique le braille), mais il voit suffisamment pour réussir à lire les chiffres d'un D4 Jumbo mis à moins d'1 cm de son oeil. Il a donc d'ailleurs adopté ce dé en guise de D4, et non nos systèmes alternatifs en braille. Quand j'y pense un D20 de 55mm de haut, il aurait put aussi lire les résultats, sauf que les 2 seuls que j'ai achetés, il y a maintenant du braille dessus...
Ils étaient donc 4 joueurs, la 6° séance, et 5 à la 7° séance.

2. Déroulement globale :
Ils m'avaient plusieurs fois relancé sur l'XP et la monté de niveau, alors ils sont passés niveau 2. Ca leur a fait plaisir.
Ils intègrent de mieux en mieux, dans leur rôle, leurs points forts, et la répartition des taches qui tend à l'accompagner. Ils sont toujours aussi réactifs sur leur résultat de dés. Samuel a pris un tique de joueurs de dés : il souffle sur son paquet de carte, comme d'autres sur de vrais dés, avant de l'ouvrir.

Scénario :
6° séance :
Ils ont été conviés à renforcer la garde d'un convoi "très chique", emmenant la fille du baron, sa cour, ses domestiques, etc., du chef lieu de la baronnie (où elle vit) au chef lieu de la seigneurie voisine, où elle doit rencontrer son futur fiancé.
Evidemment, attaque du convoi. Combat des PJ, sans détailler les autres combats les entourant, et les bandits kidnappent la fille du baron. En vérité, c'était prévu comme ça, mais en plus, ils n'ont pas fait de gros résultats aux dés. Par contre, ils ont put poursuivre les brigands dans la forêt (course-poursuite). Ils ont blessés ou tués quelques brigands, mais ils ont atteint une clairière où leurs chevaux les attendaient.
Après retour au convoi, récupération des armes égarées, de leur monture, premiers secours, et organisation avec les rescapés du convoi, ils repartent à la chasse. Ils retrouvent et suivent la piste des bandits, jusqu'à arriver à une petite maison fortifiée.

Note : "libérer la princesse", ç'est un truc qui marche toujours bien avec des débutants, surtout quand le MJ prend une petite voix aigu et imite des cris "Hoooo secours! Au secours !".

7° séance :
"donjon" de "l'aventure 5 - la caravane capturée", du livre d'aventure de la boite d'initiation de DD3.
En modifiant la description extérieure, la grotte était là une petite maison fortifiée, avec des meurtrières ; et en remplaçants les orques par des bandits.
4 pièces avec portes fermés, mais pas à clef. 4 bandits dans la 1°. Un cube gélatineux pacifiste (si on ne l'attaque pas), dans la 2°. Un coffre piégé et un bandit à terre, à cause du piège du coffre, dans la 3°. Une cage avec la prisonnière dans la 4°, mais une 5° pièce secrète (s'il n'a pas été découverte avant) s'ouvre et 3 bandits sautent par surprise sur nos PJ.

On m'a expliqué récemment le principe des scénarios à tiroirs, c'est pourquoi j'ai eu l'idée de remettre en scène la fille du baron, PNJ alors secondaire, rencontré dans l'enquête des séances 4 et 5.
Certains d'entre eux avaient vraiment perdu beaucoup de PV, alors ils ont été sur le cul, quand je leur ai mis en scène la fille du baron, qui après avoir re-crié "au secours", maintenant sauve, leur faisait des reproches et des critiques sévères. Ils s'attendant évidemment à des remerciement sans fin. Après la surprise, ils ont fait du roleplay pour l'intimidé et lui faire comprendre de changer de ton. Jet en opposition (avec résultat caché et faussé de ma part) => le nain lui a rabattu son caquet.
Surtout, j'ai refait mention d'un PNJ ennemis évoqué lors des séances 4 et 5. Ils ont réagit plus vit que je ne l'imaginais "Ouais, on a retrouvé la trace du Tristan" (je croyais devoir leur rappeler qui s'était). Maintenant, ils sont super chaud pour poursuivre la piste du dit Tristan (un humain mage noir de 105 ans, fils illégitime de l'arrière-arrière-grand-père du baron)(j'ai fait des calcules sur l'arbre généalogique, pour les ages, et ça colle).
Vraiment, les scénarios à tiroirs, c'est un recette qui marche bien.

8° séance ? Demain Soir, normalement. Et cette fois, j'espère que nous pourrons tester la feuille de PJ sur cartons à cubarythme (on a enfin résolu le problème de colle...).
Il va falloir que je trouve un "donjon" pour planquer mon mage noir.
« Modifié: août 24, 2010, 21:44:43 pm par Hombelin »

Hors ligne FreeKaos

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #11 le: août 03, 2010, 23:41:03 pm »
désolé j'ai un peu mangé mes touches,
je voulais dire que tu es victime de ton succès :
la preuve, pour les dernières séances, tu dois refuser du monde !

Ma question : as-tu besoin de back-up, et si oui as-tu contacté des assos ?
( on peut en parler en mp pour pas pourrir tes descriptions, vraiment intéressantes, au passage :) )

Hors ligne Hombelin

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #12 le: août 05, 2010, 10:40:43 am »
Je ne fais le compte-rendu que ce matin, car j'ai fait joué les enfants de 18h à 20h, comme d'habitude, mais j'ai poursuivit de 21h à minuit, par tchat vocal, avec l'alpha-teste de ma campagne D&D 3.5 "Jouez l'enfance de votre héros !" (campagne pour rôlistes de longue date...).

8° séance :

1. Joueurs : ils étaient 4, car l'un d'eux a dormi chez une amie. Théo, Mal-Voyant, a finalement adopté ma série de dés "jumbo" (35 mm de diamètre), plutôt que nos outils alternatifs en braille. Ca a été impressionnant, à chacun de ses lancés de dés, de le voir porté le dé à 1 cm de son oeil, ou de se baisser sur la table, presque à y frotter son nez. Par contre, dans ce dernier cas de figure, j'étais un peu gêné, car ses cheveux tombant m'empêchaient de voir s'il ne tournait pas le dés (soupçon de triche, toujours), mais bon, tant pis.

Théo s'approche du dé pour le lire.

2. Scénario :
Ils ont trouvé une carte pour aller du repère des bandits au repère du mage noir. La séance a donc été "simplement" le trajet. Une attaque de Loup, étrangement obstinés, jusqu'à la mort (victimes du sort "Domination des animaux" ou un truc du genre, si ça existe pas tel quel à Microlite20).
Reprise du trajet, puis campement, et au 4° tour de garde, une partie des Loups reviennent attaquer, sous forme de Zombie.
Il y a du mage là dessous... Et justement, il traque un mage...
Surtout, ça a été fort en émotion, car ne bénéficiant que de quelques potions de soins, pour les soins "magiques", un des PJ a été "mourant", puis à nouveau 3 PV et combat, puis immédiatement 0 PV => la prochaine action te fatiguera de sorte que tu tombera inconscient. Et il a fait une action héroïque. Et un autre joueur a été mourant (c-a-d moins de 0PV, mais plus que le seuil -10).
Les risques, côtoyer la mort de leur PJ, ça a bien tenu le rythme de la séance, en les faisant rire, et pas en les rendant ronchon.
Début de la prochaine séance, j'ai intérêt à faire venir des ambulances, car ils sont vraiment mal en poing.

A la fin de la partie, pour la 3° fois depuis le début de la campagne, l'un d'eux m'a demandé ce qu'on faisait si le PJ était vraiment mort. J'ai dit qu'on peu faire intervenir des résurrections, mais que je ne suis pas trop pour, que moi, je préfère que le joueur refasse un joueur.

3. Teste de la feuille de PJ sous forme de cartons à cubarythmes.
Adopté. Ca marche bien.
Comme il s'agit de prototypes, il y a quelques erreurs. Notamment, il y a un mot en braille que j'ai collé à l'envers... Mais sinon : c'est top!

Jusqu'ici, ils avaient une feuille avec 3-4 données d'embossées, et moi qui avait toutes leurs données à disposition. Ils utilisent leur mémoire de façon assez phénoménale, je trouve. Ils se souviennent ainsi sans souci de leur niveau de PV, tout au long de la séance, mais aussi des niveaux des autres. A peine je dis les dégâts, qu'ils ont déjà calculé leur seuil restant...
Maintenant, ils ont leur valeur de carac, de compétences, de jet de sauvegardes...

Samuel, sur son bloque-note-braille, s'était fait sa feuille de PJ en 5 minutes.

4. Teste du plateau magnétisé :
Validé sur le principe et l'utilité possible, mais perfectible.
But 1 : Il s'agit surtout d'aider à la perception des scènes de combats, en localisant qui est où, mais sans forcément compter le nombre de cases.
But 2 : Si on va au delà des petits donjons de 4 pièces successives, et que ça devient labyrinthique ("Là, vous rerentrez dans la 2° salle que vous avez déjà visité, par la porte que vous n'aviez pas ouverte") la description simplement orale n'ai pas facilement suffisante. Un croquis s'impose. Si on veut que ce soit accessible, on peut utiliser un plateau magnétique, et disposer mures, portes, comme si on jouait au JdPlateau HeroQuest  ou Donjons&Dragon ( il y a 2 ans, en gros, ils avaient effectivement sorti un dérivé JdP).
Note importante : n'oublions pas cependant que l'on peut très bien se passer de telles plateaux, avec des Non-Voyants, comme avec des Voyants. D'ailleurs, les 7 premières séances étaient en pure description orale, et les 2 dernières le seront aussi.

Éléments de succès :
+ les enfants ont effectivement trouvé la scène de combat bien plus claire avec plateau+pions.
+ les enfants ont tout de suite compris, au toucher, qu'il s'agissait d'un quadrillage. Le principe des cases noires en "papier à poncer la carrosserie", est validé à 100%
+ les enfants ont bien différentié, par leur seul touché, les différents pions.

Eléments perfectibles :
- Avant même le teste, j'ai compris que mes mures étaient à refaire (avec un base bien plus large, car ils tombent quand une main les frôle). Nous ne testerons donc pas le donjon un peu labyrinthique à HéroQuest. Ca sera peut-être l'an prochain, si l'événement se reproduit.
- Avant même le teste, j'ai compris que les socles carrés de mes pions étaient une maladresse. Elles doivent être ronde, et 1ou 2 mm moins large que les cases. Dans l'état actuel, si 3 pions sont côtes à côtes, il n'y a aucun jeu pour déplacer ou poser facilement un pion, surtout avec uniquement le sens du toucher. Au finale, les pions des JdPlateaux à quadrillage ont effectivement tous des pions à la base plus petite que les cases... Je n?avais jamais fait attention.
- Il faut placer le plateau au centre de la table, et les joueurs autour, de sorte qu'ils puissent tous le toucher en tendant le bras. En plus des dés, et des feuilles de PJ, ça fait quand même beaucoup de bordel. Il y a intérêt à pouvoir bien s'organiser dans l'espace.
-- Les pions ne sont pas magnétisés de façon suffisamment puissante. Peut-être, est-ce surtout sur les case noires, et donc dû à la fine couche de papier à carrosserie ; et dans ce cas on pourrait se contenter d'un quadrillage au feutre, pour les voyants, à titre indicatif. Puisque je ne compte pas les cases, si les joueurs ne positionnent pas exactement le pion sur la case, ça n'a pas forcément d'importance... Mais je crois qu'il faut surtout s'orienter vers un système magnétique plus puissant et garder le papier à carrosserie.
- La forme du dessus des pions n'est pas assez différentes. En effet, j'ai repris la même forme, à des tailles différentes (taille naine, taille humain/elfe/etc.). Mais la différence de hauteur n'est pas suffisante à elle seule. Il faudra prendre vraiment des formes différentes (ce n'est pas problématique à réaliser, mais faut le signaler).

Solutions venant immédiatement à l'esprit :
=> Dans la mesure où il ne s'agit que de faire le détaille des scènes de combats, on peut se contenter d'une plaque magnétique A4, achetable dans le commerce. Le quadrillage : uniquement au feutre à titre indicatif. A moins que le magnétisme de ses plaques soient suffisant malgré le papier à carrosserie (faire le teste).
=> Pour les "gros donjons", qui peuvent devenir labyrinthique, on peut imaginer que sur une grosse plaque, on ne mette que la forme du donjon : un petit rectangle allongé pour un couloir, un disque pour une salle ronde, et couloir en coude... qui fait revenir aux éléments déjà visité. Et la description orale termine la mise en scène.
Avec des voyants, on peut aussi faire des croquis/plan/schémas de la succession des salles, tout en complétant par la description, et un plateau+pions pour les combats. Il m'est en tout cas arrivé de faire ainsi. Il ne s'agirait donc que d'une transposition de cette façon de faire, avec des éléments magnétiques. Au finale, même chez les voyants, il y a 1001 méthodes de MJ pour faire prendre conscience de la situation aux joueurs.

P.S. 1 : On m'a conseillé, vu leur age, de leur faire faire un peu de GN durant les séances : en leur faisant mimer leur frappe, par exemple. Je n'ai pas gardé l'idée, mais de lui-même, hier soir, un joueur s'est levé de sa chaise, et a expliqué son action en la mimant (à une seule reprise).

9° séance? Ce soir. Et peut-être que les caméras de France5 seront là.
« Modifié: août 24, 2010, 21:53:14 pm par Hombelin »

Hors ligne Hombelin

Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #13 le: août 05, 2010, 22:35:21 pm »
Pour le reportage sur France 5, c'est mort, il ne parlera pas de mon taf, mais uniquement du reste du séjour des enfants : l'activité cirque du matin, et l'activité artistique de l'après-midi. Ce qui est déjà très bien, évidemment. Je voyais le coup venir, alors oui, je vous l'avoue... nous sommes à la réalisation, en interne, d'un reportage vidéo amateur de 10 minutes  :oups:  . Je vais faire la star  8)  . Non, plus sérieusement, ç'est pour permettre de faire connaître le JdR et son accessibilité possible au public déficient visuel.

9° séance :

1. Joueurs : Nos 5 joueurs Déficient Visuel étaient là. 3 avec comme feuille de PJ, le système sur cubarythme (adopté ! c'est confirmé) ; 1 avec un bloque-note-braille ; 1 à qui je rappelais ses valeurs. Le Mal-Voyant a encore utilisé le Set de dés Jumbo.

2. Scénario :

Une suite de 5 paladins, envoyés par leur Dieu (via une vision au grand prêtre) aider les PJ =>PV au maximum.
Approche, puis entrée dans la planque du Mage Noir :
Reprise pour cela de la planque du mage du scénario REVES, écrit par Menhir "La vengeance du Sorcier". C'est un donjon avec des idées originales, et j'attendais l'occasion de le faire jouer. J'ai simplement remplacé les hommes-lézards par des mercenaires. Puis lors de la 1° intersection, tout les paladins ont pris à droite, les PJ à gauche : on ne reverra les Paladins qu'à la toute fin.

3. Déroulement :
Je crois que j'ai dit tout ce qui pouvait être intéressant de dire, dans les comptes-rendus précédents.
Samuel m'a dit pour la 2° fois, que la séance avait été encore meilleur que la fois d'avant. Je ne sais pas trop quoi en penser. C'est vrai qu'eux jouent bien, et que j'ai peut-être mieux préparer ses 2 séances.
Samuel m'a dit aussi, durant le 1° combat (avec des crocodiles) "tiens, si on utilisait le plateau magnétique" (testé la veille). Mais comme il n'avait pas été 100 satisfaisant, je n'avais pas jugé utile de l'apporté. Et puis, il aurait fallut un format A4, pas l'énorme surface que j'ai fabriqué. Bref, tout ça pour redire que ce plateau a plu, malgré son faible magnétisme.

Pour l'apparition d'un nouveau joueur, l'absence puis le retour d'un autre : je n'ai rien fait. J'ai poursuivit la campagne comme si de rien n'était. Je sais que d'un point de vu purisme, il aurait fallut expliquer l'absence du PJ, ou le mettre en PNJ suiveur, et faire jouer la venu d'un nouveau PJ. Mais bon, avec des joueurs de 11 ans, la fenêtre de jeu n'est que de 1h à 2h (grand maximum). C'est des coups à perdre 30 minutes de jeu, alors que les joueurs, bien que super dans le jeu, ne sont pas demandeur de ce genre de détail.

10° Séance :
Suite et fin de la campagne,
dans un combat qu'il faudra grandiose... (faut pas que je me loupe... croisez les doigts).
Note : Faire des Zombies "rapidement" et faire "Domination des Animaux", relève peut-être d'un mage d'un niveau très élevé dans les standard D&D. Bon, là, le mage sera quand même "buttable" par des PJ niveau 2. Désolé pour l'entorse.  ;)
« Modifié: août 24, 2010, 21:57:47 pm par Hombelin »

Chewbashrek

  • Invité
Re : Mini-campagne avec des enfants Aveugles (Auxerre - 89)
« Réponse #14 le: août 05, 2010, 23:42:23 pm »
c'est du très très bon tout ça!!

tant pis pour l'entorse, le jdr papier c'est un truc qui n'est pas écrit dans le marbre (heureusement, vu le cours actuel de la caillasse) et parfois faut savoir tricher, que ce soit en adaptant les pouvoirs ou les jets de dés.

ps: pour le reportage, il faudrait peut-être que tu entres en contact avec Kromisback : il a décidé de se lancer dans l'organisation d'un projet de reportage "longue durée" (~40 minutes) sur le jdr expliquant ce qu'est le jeu, ce qu'il est possible de faire grâce au jdr, donner des exemples de réalisation, etc.

ça peut peut-être l'intéresser d'avoir un retour sur ton expérience!?
Pour le projet, il en parle dans le sujet là