Auteur Sujet: Heroes Academy : le super jeu de rôle  (Lu 5661 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne erwik

Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #30 le: décembre 08, 2010, 12:28:19 pm »
putain benoit boulet, je t'avais même pas reconnu...

Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #31 le: décembre 08, 2010, 12:33:12 pm »
MOuahahahhahahahahahahhahahahha


Ceci etait un post de flood de la part de CHop aka rillette master aka benoit aka Boulet in an another life... ('Slaud!)

Evitta

  • Invité
Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #32 le: décembre 09, 2010, 00:12:40 am »
Je trouve le projet vraiment kiffant ! :mrgreen:
Pour répondre à la question de ton sondage (le héros ou l'homme derrière le héros) déjà je me permets de te faire remarquer que Superman/Clark Kent est un mauvais exemple car - comme le fait remarquer Bill dans Kill Bill ;D - Superman est  seul en son genre : Superman est la vraie identité, le "costume" c'est ses vrais vêtements kryptoniens et Clark Kent, c'est le déguisement pour faire croire qu'il est un terrien normal mais pas son vrai lui.
Alors que si tu prends par ex Spiderman il est bien évident (pour moi du moins) que le héros est Peter Parker, Spiderman n'étant qu'une des facettes de sa personnalité : il était Peter Parker AVANT d'être Spiderman (idem pour Batman, Wolverine, Hulk et que sais-je encore.)
Bref tout ce hors-sujet pour dire que, selon moi, il est évidemment beaucoup plus intéressant de jouer des ados comme les autres... à ceci près qu'ils ont des super pouvoirs et que du coup leurs cours sont orientés là-dessus. Donc un peu à la X Men ou Harry Potter effectivement (bien que je préfère de loin le premier).
C'est d'ailleurs déjà le ton de ton jeu il me semble ! Avec les différents "rôles" (premier de la classe, mec cool etc.) et les tricheurs.

Quand à la question des deux écoles, j'avoue que je suis assez partagée. C'est vrai que l'idée d'une école pour Supervilains est assez funky, d'un autre côté je trouve ça un peu schématique et réducteur. Ce qui marche dans INS/MV par ex ne me parait pas adapté au principe des personnages de comics.
Je m'explique : tous les super héros ont leur part d'ombre et les supervilains ont (ou ont eu) leur part de lumière... ils sont juste passés du côté obscur mais parfois il s'en est fallu de peu (dans un sens ou dans l'autre). Cette subtilité (relative) et ces cas de conscience sont qd mm un mécanisme clé du comics et en décidant que les supervilains sont "produits" dans des écoles on perd cet aspect.

Une autre idée: on pourrait éventuellement envisager dans le BG une école clandestine de supervilains qui tenteraient de détourner les écoliers en leur faisant miroiter des choses de manière pas très honnête. Ainsi les héros seraient mis face à un choix (et à la grande responsabilité qu'implique leurs grands pouvoirs... enfin je m'égare).

Une autre idée : puisque l'école véhicule la morale, en terme de jeu on pourrait traduire ça par une valeur un peu sur le modèle des points d'humanité dans certains jdr (ou de la force chez les jedis) : selon les actions de ton perso tu risques de sombrer peu à peu vers le côté obscur du super vilain... (on peut imaginer au stade ultime le perso controlé par le mj car dans les faits au stade ultime les super vilains deviennent fous). Cela pourrait ajouter une dimension intéressante lors de campagnes.

Mais bien sûr tout cela est question de choix et de comment on envisage les choses !

En tout cas, je trouve ce système très fun et prometteur, si tu as besoin de gens pour tester je suis à fond partante !
« Modifié: décembre 09, 2010, 10:40:07 am par Evitta »

Hors ligne Nobla

Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #33 le: décembre 09, 2010, 00:30:50 am »
Freak's Squeele, il me semble que l'auteur, au départ, traînait sur le forum de Nanarland. Il y avait parlé de son projet de BD il y a plusieurs années, et c'est là qu'il a trouvé le nom. Parce que, mes bons amis, c'est quoi un squeele?

Putain, j'avais complètement oublié cette expression, et je me rend compte maintenant à quel point elle me manquait  :roll:
I've seen all the porn in the world !!!

"Il ne faut pas se citer dans sa propre signature, c'est très prétentieux"
- Nobla

Hors ligne erwik

Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #34 le: décembre 09, 2010, 08:55:48 am »
Merci beaucoup eve pour ton enthousiasme !
Surtout que t'as parfaitement compris le ton du jeu (pour l'instant) et tes idées sur les super vilains me plaisent pas mal, dès que je suis opérationnel pour le faire tester, promis je pense à toi!

Hors ligne PM

Re : Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #35 le: décembre 09, 2010, 09:18:17 am »
Quand à la question des deux écoles, j'avoue que je suis assez partagée. C'est vrai que l'idée d'une école pour Supervilains est assez funky, d'un autre côté je trouve ça un peu schématique et réducteur. Ce qui marche dans INS/MV par ex ne me parait pas adapté au principe des personnages de comics.
Je m'explique : tous les super héros ont leur part d'ombre et les supervilains ont (ou ont eu) leur part de lumière... ils sont juste passés du côté obscur mais parfois il s'en est fallu de peu (dans un sens ou dans l'autre). Cette subtilité (relative) et ces cas de conscience sont qd mm un mécanisme clé du comics et en décidant que les supervilains sont "produits" dans des écoles on perd cet aspect.

Tu trouves un peu cette idée dans l'univers Marvel dans les années 80-90 avec l'opposition des jeunes élèves de Xavier (de mémoire c'était les Nouveaux Mutants) avec les élèves de la Reine Blanche (les Hellions).
Faut juste éviter le schématisme N/B de l'école "de super villans" pour remplacer par l'école "moins vertueuse".
Tu peux retomber alors sur une rivalité façon Hogwarts/Durmstrang/Beaux Batons (c'est bien ça les noms ?) de l'univers Harry Potter.

Hors ligne erwik

Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #36 le: décembre 09, 2010, 09:20:38 am »
Oui c'est pas mal ou alors une école dans l'ecole, genre des professeurs peu virtueux qui essayent de détourner les jeunes élèves du bien (genre à la magneto dans les X-Men)

Evitta

  • Invité
Re : Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #37 le: décembre 09, 2010, 10:41:32 am »
Oui c'est pas mal ou alors une école dans l'ecole, genre des professeurs peu virtueux qui essayent de détourner les jeunes élèves du bien (genre à la magneto dans les X-Men)

Ça me parait une bonne idée ça.

Hors ligne erwik

Re : Re : Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #38 le: décembre 09, 2010, 10:43:37 am »
Oui c'est pas mal ou alors une école dans l'ecole, genre des professeurs peu virtueux qui essayent de détourner les jeunes élèves du bien (genre à la magneto dans les X-Men)

Ça me parait une bonne idée ça.
Moi aussi, manque plus qu'à me remettre à l'écriture (je pense me faire une petite session ce week end^^)

Hors ligne Yademael

Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #39 le: décembre 10, 2010, 14:09:00 pm »
Moi j'aimais bien le coté loufoque assumé d'avoir une école de super-méchants XD
Anyone who says that they're great at communicating but 'people are bad at listening' is confused about how communication works.

 Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton. Albert Einstein

Hors ligne erwik

Re : Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #40 le: décembre 10, 2010, 14:10:20 pm »
Moi j'aimais bien le coté loufoque assumé d'avoir une école de super-méchants XD
Moi aussi sauf que quelque part ça serait la même chose que la heroes academy mais en méchant donc bof quoi (voudrais que jouer un méchant ça soit vraiment différent, j'ai même en tête un système de coups de pute afin de favoriser ceux ci ah ah ah, et le coté societé secrète rajoute à de potentielles intrigues plus tard)

Hors ligne Lueur

Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #41 le: décembre 10, 2010, 14:13:22 pm »
Moi j'aimais bien le coté loufoque assumé d'avoir une école de super-méchants XD

Je pense la même chose. je trouve que sa rajoute plus de possibilité de jeux et d'aventure.
Moi j'aimais bien le coté loufoque assumé d'avoir une école de super-méchants XD
Moi aussi sauf que quelque part ça serait la même chose que la heroes academy mais en méchant donc bof quoi (voudrais que jouer un méchant ça soit vraiment différent, j'ai même en tête un système de coups de pute afin de favoriser ceux ci ah ah ah, et le coté societé secrète rajoute à de potentielles intrigues plus tard)

J'aime bien le côté "2 écoles". Cela rajoute de la compétition et des aventures plus variées.
Ou alors il faudrait faire une seule école, mais dans laquelle des élèves et des professeurs sont "méchant", et tentent de "renverser" le directeur actuel pour changer les objctifs de l'école.

Hors ligne Yademael

Re : Re : Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #42 le: décembre 10, 2010, 14:24:15 pm »
(voudrais que jouer un méchant ça soit vraiment différent

C'est forcément très différent XD

=> C'est du planning à long terme, contrairement aux gentils qui par définition ne font que réagir aux actions des méchants.

=> Les méchants peuvent vraiment se permettre de faire les trucs les plus tarés sans jamais avoir à réfléchir aux conséquences.

=> Le rire diabolique

Un peu de lecture/inspiration réservé aux anglophones malheureusement :/
http://madaboutu.keenspot.com

Hors ligne erwik

Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #43 le: décembre 10, 2010, 14:26:44 pm »
suis pas très anglophone (je le lis bien, le comprends même mais ça me fait réflechir deux fois plus et j'aime pas) mais ça semble interessant oui. En différent, je pensais du cadre (societé secrète à la place de l'école) et des règles (bonus spéciaux ou autres)

Evitta

  • Invité
Re : Re : Heroes Academy : le super jeu de rôle
« Réponse #44 le: décembre 10, 2010, 14:34:12 pm »
suis pas très anglophone (je le lis bien, le comprends même mais ça me fait réflechir deux fois plus et j'aime pas) mais ça semble interessant oui. En différent, je pensais du cadre (societé secrète à la place de l'école) et des règles (bonus spéciaux ou autres)

Je plussoie.