Auteur Sujet: [Murder Star-Gate] - Synopsis  (Lu 1172 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Dreyf

[Murder Star-Gate] - Synopsis
« le: octobre 04, 2011, 16:02:32 pm »
Ou comment vous vendre la chose.
En une ligne, réunion diplomatique entre différents protagonistes (erdians, tauris et goa'ulds) afin d'assurer leur survie à court terme et leur intérêt à long terme (en plombant l'autre, si possible, bien sur...).




La situation de base en quelques lignes, résumé grossier, noms non-définitifs et autres raccourcis brouillons.
Erdia, charmante petite planète, patati, patata... En gros, deux groupes de locaux (tous humains), des beatniks retour à la terre l'esprit de la nature nous parle et des modernistes steam-punkiens.
Sous-sol riche en naquada, ce qui a attiré pas mal de convoitises. Les Goa'ulds qui ont tenté de s'emparer de la planète ont leurs vaisseaux en orbite, mais ne peuvent presque pas débarquer de troupes à cause du champ de force planétaire éthéréen des steam-punkiens.
Les humains ont débarqué par la porte des étoiles et la contrôlent. Ils sont venus jouer les grands libérateurs, défendre un peuple opprimés face à la menace Goa'uld (et récupérer le naquada, parce que merde faut pas déconner quand même...).
Les erdians, eux, apprécieraient que tout le monde aille jouer à la guerre ailleurs que sur leur planète (et, par mesure de précaution, on orienté leurs pièces d'artillerie en direction du chapaï afin d'éviter que les terriens ne débarquent trop de monde).
Vous trouvez que c'est le bordel? Attendez de voir la suite!
Tout dernièrement, lors du conflit, des explosions ont mis à jour et "réveillé" un vaisseau enterré.
L'IA de celui-ci menace de faire exploser la planète et à demandé aux différents belligérants d'envoyer des émissaires afin d'organiser une réunion.
Et devinez qui joueraient les émissaires en question...


Donc, en gros (et à l'heure actuelle, donc ça varierait en fonction des effectifs et envies de chacun), trois groupes.
  • Les erdians. Avec d'un côté les beatniks, de l'autre les steam-punks (et oui, ces deux choix sont justifiés au niveau du scénario, mais ça permêt aussi des costumes sympas). Je vous ai dit qu'il y avait un lourd passif, façon anciennes guerres de religions, entre les deux? Général, archiscientiste, premier consul, gardien de l?ineffable béatitude cosmo-tellurique, etc...
  • Les humains. Avec d'un côté les amerloques et de l'autre les ruskofs (ou les internationaux). Du militaire en treillis, du scientifique en blouse, du diplomate en costard. Ah, et le doux plaisir des petites rivalités nationales ajoutées aux personelles...
  • Les goa'ulds. Seigneurs goa'ulds, bien sur, mais aussi jaffas. Inutile de préciser que là aussi ça peut (ça va?) se tirer dans les pates, bien sur.